L'enquête des quatre enfants
de Lisa, Clémence, Mathilde et Pierrick
« Ne t’inquiète pas nous allons rester tout seuls, le rassure Marion, l’une des sœurs
jumelles de Mélanie.
-Je suis d’acco...
Ils dînent très vite et vont se coucher.
Le lendemain matin, ils s’aperçoivent
qu’ils ont été cambriolés.
« Oh non ! Il n’...
Après leur petit déjeuner, ils
vont près du port et voient un
homme qui pleure parce que
son bateau a disparu pendant
la n...
- On commence tout de suite ! Il faut des bambous secs et des lianes ! », exige Marion.
Ils attachent tout cela.
« Pour sa...
-Marion, regarde la météo, s’il te plaît, demande Mélanie.
- S’il y a eu une tempête, les voleurs ne sont pas allés où la ...
Une fois arrivés
sur l’autre aile, ils
essayent de
trouver des
indices. Ils voient
soudain des
hommes en train
de vendre d...
- Bon, on va repartir à la maison », chuchote Thomas, mort de peur.
Les filles ne sont pas d’accord et lui répondent en mê...
Ils attendent la nuit.
Au bout d’une longue attente, Clémentine dit :
« J’en est marre d’attendre ! On ne pourrait pas y a...
Ces derniers arrivent tous en
hélicoptère.
Quelle surprise pour les enfants,
leur oncle n’avait plus de plâtre et
leur enq...
FIN
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'enquête des quatre

156 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
156
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'enquête des quatre

  1. 1. L'enquête des quatre enfants de Lisa, Clémence, Mathilde et Pierrick
  2. 2. « Ne t’inquiète pas nous allons rester tout seuls, le rassure Marion, l’une des sœurs jumelles de Mélanie. -Je suis d’accord, affirme Thomas, le seul garçon, âgé de 7 ans. « Ouais ! On va rester tout seul ! s’exclame Clémentine, la petite dernière. -On peut manger ? » questionne Mélanie. De nos jours, en Guadeloupe, quatre enfants vivent avec leur oncle car leur parents étaient morts. Un jour, leur oncle part faire des courses mais au retour, il se casse la jambe et doit être hospitalisé pendant une semaine.
  3. 3. Ils dînent très vite et vont se coucher. Le lendemain matin, ils s’aperçoivent qu’ils ont été cambriolés. « Oh non ! Il n’y a plus de téléphone ! On ne pourra pas prendre de nouvelles de notre oncle ! s’exclame Marion. - On va mener l’enquête. Mais avant, on va prendre notre petit déjeuner » dit Thomas.
  4. 4. Après leur petit déjeuner, ils vont près du port et voient un homme qui pleure parce que son bateau a disparu pendant la nuit. « Je crois que c’est le voleur qui a volé le bateau, suggère Clémentine. -Je propose qu’on fabrique un radeau, décide Mélanie.
  5. 5. - On commence tout de suite ! Il faut des bambous secs et des lianes ! », exige Marion. Ils attachent tout cela. « Pour savoir où les voleurs sont allés, il faut avoir une carte des environs. Qui en a ? interroge Thomas. -Moi, répond Marion. Je crois qu’elle est dans mon sac à dos.
  6. 6. -Marion, regarde la météo, s’il te plaît, demande Mélanie. - S’il y a eu une tempête, les voleurs ne sont pas allés où la tempête fait rage. Comme la Guadeloupe forme un papillon, allons sur l’autre aile, propose Clémentine. -O.K. , confirme Thomas. -Allons –y », s’exclame Marion. Ils partent sur l’autre rive.
  7. 7. Une fois arrivés sur l’autre aile, ils essayent de trouver des indices. Ils voient soudain des hommes en train de vendre des objets en cachette. « Allons voir ce que s’échangent ces hommes, propose Thomas . - Vous échangez quoi, messieurs ? », demande Clémentine, en faisant sa voix de petite mignonne. Les voleurs répondent méchamment : « Va-t-en, petit pot de colle !
  8. 8. - Bon, on va repartir à la maison », chuchote Thomas, mort de peur. Les filles ne sont pas d’accord et lui répondent en même temps : « Mais raisonne toi un peu, Thomas, se sont peut être les voleurs ! Et puis de toute façon, le radeau est tout abîmé. » Ils réfléchissent à un plan et décident de se jeter tous en même temps sur les voleurs. Ils se cachent derrière un mur et prennent des bâtons.
  9. 9. Ils attendent la nuit. Au bout d’une longue attente, Clémentine dit : « J’en est marre d’attendre ! On ne pourrait pas y aller maintenant ? - Bon O.K. ? soupire Marion. - On y va à mon signal ! » dit Thomas. A son signal, ils prennent leurs bâtons et courent à la vitesse de l’éclair pour attaquer les voleurs. Ils les assomment, récupèrent leur téléphone et appellent leur tonton et la police.
  10. 10. Ces derniers arrivent tous en hélicoptère. Quelle surprise pour les enfants, leur oncle n’avait plus de plâtre et leur enquête était finie. Comme récompense, ils ont eu le droit de rentrer… En hélicoptère ! OUAIS youpi !
  11. 11. FIN

×