Chap 15 la priere de l'eclipse

396 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
396
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chap 15 la priere de l'eclipse

  1. 1. CHAPITRE 15 : LA PRIÈRE DU KOUSOÛF (l’ÉCLIPSE) - On peut dire « al kousoûf » et « al khousoûf ». • L’éclipse du soleil, c’est lorsque la lune devient une barrière entre le soleil et la terre, donc elle cache le soleil (sa lumière) ou une partie du soleil (et donc ceci n’arrive qu’en fin de mois). • L’éclipse de la lune, c’est lorsque la terre devient une barrière entre le soleil et la lune : en effet la lumière de la lune provient de la lumière du soleil, et donc lorsque la terre se trouve entre les deux, la lumière de la lune disparaît. Plus la lune est proche du soleil, plus sa lumière est faible et plus elle s’éloigne du soleil, plus sa lumière est forte (l’éclipse de la lune n’a lieu qu’en milieu de mois, vers le 14ème ou le 15ème jour).  Tout ceci est l’explication physique de l’éclipse solaire et lunaire, qui est connu par les spécialistes de l’astronomie. - « Assababou-char’iy » (la cause dans la législation) de l’éclipse, c’est qu’Allah fait peur à ses serviteurs avec les 2 éclipses (hadith), afin que ceux-ci craignent une punition d’Allah. Et il n’y a pas de contradiction entre la cause physique et la cause légale, car toutes deux proviennent d’Allah. Hadith 401 : On rapporte d’Al Moughîrah Ibnou Chou’bah - رضي هاللّ تعالى عنه – qu’il a dit : « Le soleil s’est éclipsé à l’époque du prophète - صلى اللّ عليه و سلم – le jour où est mort Ibrâhîm, alors les gens ont dit : « Le soleil s’est éclipsé en raison de la mort d’Ibrâhîm ». Alors le prophète - صلى اللّ عليه و سلم – dit : « Le soleil est la lune sont des signes parmi les signes d’Allah, ils ne s’éclipsent pas en raison de la mort de quelqu’un ou de sa naissance, si vous les voyez alors invoquez Allah et priez jusqu’à ce qu’ils réapparaissent ». [Hadith agréé]. Et dans la version d’Al Boukhâriy on trouve : « Jusqu’à ce qu’ils réapparaissent (« tanjaliyâ ») ». Et dans le hadith de Abî Bakrah rapporté par Al Boukhâriy on trouve : « Priez et invoquez jusqu’à ce que disparaisse ce qui vous est arrivé (l’éclipse) ». اِنْكَسَفَتِ الشَّمْسُ عَلَى عَهْدِ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ي وَْمَ « : عَنِ الْمُغِيرةَِ بْنِ شُعْبَةَ رضي الله عنه قَالَ مَاتَ إِبْ رَاهِيمُ , فَ قَالَ النَّاسُ : اِنْكَسَفَتِ الشَّمْسُ لِمَوْتِ إِبْ رَاهِيمَ , فَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم "إِنَّ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ آي تََانِ مِنْ آيَاتِ اللَّهِ لََ ي نَْكَسِفَانِ لِمَوْتِ أَحَدٍ وَلََ لَِِيَاتِهِ , فَإِذ ا رَأَيْ تُمُوهَُُا, فَادْعُوا اللَّهَ وَصَلُّوا, حَتََّّ مُتَّ فَقٌ عَلَيْهِ . .» " تَ نْكَشِفَ .» حَتََّّ ت نْجَليَ « : وَفِِ رِوَايَةٍ لِلْبُخَارِ ي .» فَصَلُّوا وَادْعُوا حَتََّّ ي نكَ شِ فَ مَا بِكُمْ « : وَلِلْبُخَارِ ي مِنْ حَدِيثِ أَبِِ بَكْرَةَ رضي الله عنه Ibrâhîm (Ra), le fils du prophète عليه الصلاة والسلام , est mort à l’âge d’environ 16 mois et le prophète عليه الصلاة والسلام en a été très triste. Il pleura et dit : « Les yeux font couler des larmes, et le coeur est triste, et nous ne disons que ce qui satisfait notre Seigneur, nous sommes tristes de ta séparation ô Ibrâhîm ». Les gens dirent alors « le soleil s’est éclipsé à cause de la mort de Ibrâhîm » en se basant sur une croyance qui était répandu parmi eux, que le soleil ou la lune s’éclipsent pour la mort d’une personne importante. 1. Nous voyons la sagesse d’Allah (hikma) car l’éclipse est arrivée le jour où Ibrâhîm (Ra) est mort, car cela a permis d’annuler cette croyance (‘aqîdah) au moment idéal. 2. Le prophète عليه الصلاة والسلام est parfois touché par des calamités dans ce monde comme la mort de son fils Ibrâhîm. 3. Il est bien d’appeler son fils Ibrâhîm car c’est ce qu’a fait le prophète عليه الصلاة والسلام afin que cela concorde avec le père des prophètes et le père du prophète عليه الصلاة والسلام qui est Ibrâhîm عليه الصلاة والسلام « al Khalîl » (le bien-aimé), mais ‘Abdoullâh et ‘Abdourrahmâne sont meilleurs.
  2. 2. 4. On ne se base pas sur le calcul pour la prière de l’éclipse car le prophète عليه الصلاة والسلام a dit « si vous voyez » ; ainsi si les scientifiques affirment que cette nuit il y aura une éclipse et qu’il y a des nuages dans le ciel et que l’éclipse n’est pas visible, on ne fait pas la prière de l’éclipse car le prophète عليه الصلاة والسلام a rattaché cette prière à la vision de l’éclipse. 5. Si l’éclipse n’est pas clairement visible, on ne fait pas la prière de l’éclipse car le prophète عليه الصلاة والسلام a dit « si vous voyez » : donc s’il y a une éclipse partielle qui ne se voit pas sauf si on la recherche, la prière de l’éclipse n’est pas légiférée car cette éclipse (partielle) ne fait pas peur. 6. Ce qui apparaît être l’avis le plus jute c’est que s’il arrive un autre signe dans le ciel ou sur terre, qui est inhabituel, tel que de nombreux coups de tonnerre (foudre) très puissants qui font peur aux gens, ou un tremblement de terre, ou un vent puissant, on ne prie pas afin de se contenter de ce qui est rapporté dans le texte. 7. Il est légiféré lorsqu’il y a une éclipse de prier et de faire dou’â (invocation). La dou’â n’est pas obligatoire (selon l’unanimité des savants), mais concernant la prière, il y a divergence : * certains ont dit qu’elle est obligatoire (fardou ‘ayn) * certains ont dit que c’est fardou kifâyah (obligation de communautaire) * certains ont dit qu’elle est sounnah (la majorité des savants)  L’avis le plus juste c’est qu’elle est « fardou kifâyah ». 8. On continue la prière et l’invocation jusqu’à la fin de l’éclipse d’après la parole du prophète عليه الصلاة والسلام « jusqu’à qu’ils réapparaissent ». Mais si on termine la prière avant la fin de l’éclipse, on ne recommence pas la prière de l’éclipse. Mais il n’y a pas de mal à ce moment à prier des surérogatoires autres que celle de l’éclipse. Hadith 402 : On rapporte de ‘Âicha - رضي هاللّ تعالى عنها – qu’elle a dit : « Le prophète - صلى اللّ عليه و سلم – a récité à voix haute lors de la prière de l’éclipse, il a prié 4 inclinaisons dans 2 rak’at, et 4 prosternations ». [Hadith agréé et ceci est la version de Mouslim]. Et dans une autre version de Mouslim on trouve : « Il envoya un quelqu’un pour appeler à haute voix : « Assalâtou djâmi’ah (rassemblement pour la prière) ». أَنَّ النَّبَِِّ صلى الله عليه وسلم جَهَرَ فِِ صَلََةِ الْكُسُوفِ بِقِرَاءَتِهِ , فَصَلَّى أَرْبَعَ « : وَعَنْ عَائِشَةَ رَضِيَ اللَّهُ عَنْ هَا مُتَّ فَقٌ عَلَيْهِ , وَهَذَا لَفْظُ مُسْلِمٍ . .» رَكَعَاتٍ فِِ رَكْعَتَ يِْ , وَأَرْبَعَ سَجَدَاتٍ .» اَلصَّلََةُ جَامِعَةٌ « : وَفِِ رِوَايَةٍ لَه : فَ بَ عَثَ مُنَادِيًا ي نَُادِي 1. Le prophète عليه الصلاة والسلام a récité à voix haute dans la prière de l’éclipse, alors que cette prière s’est faite de jour, lorsque le soleil était levé de la hauteur d’une lance. Donc c’est ce qui est légiféré même pour une éclipse solaire.  Ainsi toutes prières de jour pour lesquelles les gens se réunissent se font à voix haute, afin que les gens soient unis dans une même lecture : dans la prière du djoumou’ah, dans la prière des 2 ‘îd. 2. Et ce qui est légiféré et meilleur pour la prière de l’éclipse c’est que les gens prient tous dans un même lieu comme la prière du djoumou’ah (« masdjid djâmi’ »). 3. Il est légiféré de faire 2 inclinaisons dans chaque rak’a car ‘Âicha (Ra) a dit « il a prié 4 rak’ah (c'est-à-dire 4 roukoû’) dans 2 rak’ah ». 4. La prosternation ne change pas, donc on fait 2 prosternations dans chaque rak’ah d’après la parole « 4 prosternations ».
  3. 3. 5. Il y a ici la Sagesse d’Allah dans sa législation (tachrî’) car celle-ci est adapté à la situation et la cause : comme l’éclipse est un signe physique (« hissiy ») qui est inhabituel, la prière qui lui correspond n’est pas ordinaire et n’a pas de semblable dans les autres prières. Ceci fait partie de l’immense sagesse du Seigneur. 6. La rak’ah dans la prière de l’éclipse n’est comptabilisée (atteinte) que si on atteint le 1er roukoû’ avec l’imam d’après l’avis le plus juste. Et si on arrive au 2ème roukou’, on rattrape la rak’ah à la fin de la prière avec 2 roukoû’, car la 1ère rak’ah n’est pas comptabilisée du tout. 7. Il est légiféré de faire l’annonce pour la prière de l’éclipse de cette façon « assalâtou djâmi’atoun » (ou « assalâta djâmi’atan »), et on la répète plusieurs fois en fonction de la situation et du nombre de fois qui permet d’être entendu. Ex : si on se trouve dans un endroit où il y a beaucoup de bruit, on augmente le nombre de fois. Et on ne rajoute rien à cette expression car ce qui est préférable c’est de se contenter de ce qui a été rapporté. Et on ne fait pas « al adhane » habituel. Hadith 403 : On rapporte de Ibni ‘Abbâs - رضي هاللّ تعالى عنهما – qu’il a dit : « Le soleil s’est éclipsé à l’époque du prophète - صلى اللّ عليه و سلم –, alors il pria : il resta en position debout un long moment d’une durée équivalente à la récitation de la sourate la vache, puis il s’inclina un long moment, puis il se releva et resta en position debout un long moment mais moins long que durant la première position debout, puis il s’inclina un long moment mais moins long que durant la première inclinaison, puis il se prosterna, puis il resta en position debout un long moment mais moins long que durant la première position debout, puis il s’inclina un long moment mais moins long que durant la première inclinaison, puis il se releva et resta en position debout un long moment mais moins long que durant la première position debout, puis il s’inclina un long moment mais moins long que durant la première inclinaison, puis il se prosterna, puis il termina la prière alors que le soleil avait réapparu. Alors il fit un sermon ». [Hadith agréé et la version citée est celle d’Al Boukhâriy]. On trouve dans une version de Mouslim : « Il pria lorsque le soleil s’est éclipsé 8 rak’at avec 4 prosternations ». Et de ‘Ali - رضي هاللّ تعالى عنه – un hadith similaire. Il rapporte également de Djâbir - رضي هاللّ تعالى عنه – : « Il pria 6 rak’at avec 4 prosternations ». Aboû Dâwoûd rapporte de Oubey Ibni Ka’b - رضي هاللّ تعالى عنه – : « Il pria, il fit 5 rak’at et fit 2 prosternations, et fit la même chose dans la 2ème ». اِنْ سَفَتِ الشَّمْسُ عَلَى عَهْدِ النَّ بِ صلى الله عليه وسلم فَصَلَّى, فَ قَامَ « : وَعَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْ هُمَا قَالَ قِيَامًا طَوِيلًَ , نَْ وًا مِنْ قِرَاءَةِ سُورَةِ الْبَ قَرَة , ثَُُّ رَكَعَ رُكُوعًا طَوِيلًَ , ثَُُّ رَفَعَ فَ قَامَ قِيَامًا طَوِيلًَ وَهُوَ دُونَ الْقِيَامِ الَْْوَّلِ , ثَُُّ رَكَعَ رُكُوعًا طَوِيلًَ , وَهُوَ دُونَ الرُّكُوعِ الَْْوَّلِ , ثَُُّ سَجَدَ , ثَُُّ قَامَ قِ يَامًا طَوِيلَ , وَهُوَ دُونَ ا لْقِيَامِ الَْْوَّلِ , ثَُُّ رَكَعَ رُكُوعًا طَوِيلًَ , وَهُوَ دُ ونَ الرُّكُوعِ الَْْوَّلِ , ثَُُّ رَفَعَ , فَ قَامَ قِيَامًا طَوِيلًَ , وَهُوَ دُونَ الْقِيَامِ الَْْوَّلِ , ثَُُّ رَكَعَ رُكُوعًا طَوِيلَ , وَهُوَ مُتَّ فَقٌ عَلَيْهِ , وَاللَّفْظُ لِلْبُخَارِ ي .» دُونَ الرُّكُوعِ الَْْوَّلِ , ثَُُّ سَجَدَ , ثَُّ انْصَرَفَ وَقَدْ تَََلَّتِ الشَّ مْسُ . فَخَطَبَ النَّاسَ . .» صَلَّى حِيَ كُ سَفَتِ الشَّمْسُ ثَََانَ رَكَعَاتٍ فِِ أَرْبَعِ سَجَدَاتٍ « : وَفِِ رِوَايَةٍ لِمُسْلِمٍ وَعَنْ عَلِيٍّ مِثْلُ ذَلِكَ . .» صَلَّى سِتَّ رَكَعَاتٍ بِأَرْبَعِ سَجَدَاتٍ « : وَلَه : عَنْ جَابِرٍ رضي الله عنه وَلَِْبِِ دَاوُدَ : عَنْ أُ بِ بْنِ كَعْبٍ .» صَلَّى, ف رََكَعَ خََْسَ رَكَعَاتٍ وَسَجَ دَ سَجْدَتَ يِْ , وَفَ عَلَ فِِ الثَّانِيَةِ مِثْلَ ذَلِكَ « : 1. Cette éclipse solaire s’est produite le jour où Ibrahim (ra) est mort, un mardi de Chawwal de l’année 10 de l’hégire.
  4. 4. Cette prière de l’éclipse a durée environ 4h ou plus, car l’éclipse du soleil était totale comme l’ont décrit les compagnons (Ra). Et Djâbir (Ra) rapporte que c’était un jour où il faisait très chaud. Et certains sont tombés évanouis ; mais le prophète عليه الصلاة والسلام a continué, car si la sounnah c’est d’allonger, on ne prend pas compte le fait qu’une personne ou deux soient fatiguées. 2. Dans la version de Mouslim, il est dit que le prophète عليه الصلاة والسلام a fait 8 roukoû’ (inclinaisons) c'est- à-dire 4 roukoû’ par rak’ah et ceci est impossible : • car le hadith de ‘Âicha (Ra) dans les 2 sahih montre que le prophète عليه الصلاة والسلام a fait 4 rak’ah donc 2 roukoû’ dans chaque rak’ah. • le hadith de Ibni ‘Abbâs dans sa version « mouttafaqoun ‘alayh » (Al Boukhari et Mouslim) dit 4 roukoû’ (donc 2 roukoû’ par rak’ah). Et ce qui est rapporté par les 2 cheikhs (Al Boukhari et Mouslim) l’emporte sur ce qu’à rapporté Mouslim seul ; et l’éclipse n’a eu lieu à l’époque du prophète عليه الصلاة والسلام qu’une seule fois « bil ittifaq » (unanimement).  Donc ce qui est retenu c’est 4 roukoû’ et 4 soudjoûd (dans 2 rak’at c'est-à-dire 2 par rak’ah) et ce qui est rapporté autre que cela est « châdh » (isolé) 3. Il y a la preuve de la grande force du prophète عليه الصلاة والسلام dans les adorations car il restait debout longtemps et donc il mérite (« ahloun ») qu’Allah lui pardonne ses péchés passés et futurs. 4. Il y a la confirmation par les actes de la parole du prophète عليه الصلاة والسلام : « je suis certainement celui qui connaît le mieux Allah parmi vous et celui qui le craint le plus » (« innî la a’lamoukoum billèhi wa akhchâkoum lillèh »). En effet, il faisait la prière de nuit عليه الصلاة والسلام jusqu’à ce que ses pieds se fendillent. 5. Les gens étaient nombreux dans cette prière de l’éclipse : en effet il est rapporté dans le hadith précédent (402) que le prophète عليه الصلاة والسلام a récité à voix haute, et si Ibnou ‘Abbâs (Ra) avait entendu la récitation, il aurait rapporté ca que le prophète عليه الصلاة والسلام a récité, et ici il a dit « une récitation de la longueur de la sourate la vache environ ». Donc les gens étaient nombreux et Ibnou ‘Abbâs (Ra) était à l’arrière, et ceci est une réponse aux savants qui disent qu’on ne récite pas à voix haute dans la prière de l’éclipse. 6. Il est bien d’allonger la prière de l’éclipse même si cela est difficile pour certains, car c’est ce qu’a fait le prophète عليه الصلاة والسلام . 7. Il est bien de suivre la sounnah et appliquer ce qui est légiféré même si cela cause de la difficulté à quelques personnes. 8. La description de la prière de l’éclipse : 1) position debout 2) roukou’ 3) qiyâm (position debout) 4) roukou’ 5) qiyâm 6) prosternation… • Dans le 1er qiyâm : on récite la fâtiha et une longue récitation • Dans le 2ème qiyâm : on récite une longue récitation mais plus courte que la 1ère ; et les savants ont divergé sur le fait de réciter une 2ème fois la fâtiha ou non → le mieux est de la réciter une 2ème fois. • Dans le 3ème qiyâm : on dit la même chose que d’habitude, c'est-à-dire « sami’allâhou liman hamidah… » et on ne récite pas le Coran. 9. L’imam fait un sermon (khoutbah) après la prière car c’est ce qu’à fait le prophète عليه الصلاة والسلام ; et ce qui apparaît c’est que c’est une khoutbah « râtibah », c'est-à-dire qu’à chaque fois que l’on fait la prière de l’éclipse, on fait ensuite un sermon (certains savants ont dit que c’est une khoutbah « ‘âriDah » c'est-à-dire qu’elle se fait si cela est utile). Mais dans tous les cas, le mieux serait de faire une khoutbah à chaque fois car actuellement les gens sont très ignorants et ne donnent aucune importance aux signes d’Allah dans les événements qui se produisent, au point que les gens viennent faire la prière de l’éclipse (après avoir été prévenu en avance par les journaux) en toute tranquillité et sans ressentir la peur. 10. Il est bien dans la prière du kousoûf que chaque rak’ah soit plus courte que la précédente : chaque récitation est plus courte que la précédente et chaque inclinaison est plus courte que la précédente. 11. Le relevé après le roukou’ et après le soudjoûd sont obligatoires de même que le roukou’ et le soudjoûd, mais la majorité des savants disent que le 2ème roukou’ de chaque rak’ah est sounnah et non obligatoire.
  5. 5. 12. L’avis le plus juste, c’est que les ahâdith qui contredisent le hadith de ‘Aicha (Ra) sont faibles et donc la prière de l’éclipse se fait en 2 rak’ah avec 2 roukou’ dans chaque rak’ah et 2 soudjoûd dans chaque rak’ah. Hadith 404 : On rapporte de Ibni ‘Abbâs - رضي هاللّ تعالى عنهما – qu’il a dit : « Le vent n’a pas soufflé fortement une fois sans que le prophète عليه الصلاة والسلام ne se jette au sol sur les genoux et dise : « Ô Allah fais-en une miséricorde, et n’en fais pas un châtiment ». Hadith rapporté Achchâfi’iy et Attabarâniy. مَا هَبَّتْ رِيحٌ قَطُّ إِلََّ جَثَا النَّبُِِّ صلى الله عليه وسلم عَلَى رُكْبَتَ يْهِ , « : وَعَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْ هُمَا قَالَ رَوَاهُ الشَّافِعِيُّ وَالطَّبَ رَانِ .» " وَقَالَ : "اَللَّهُمَّ اجْعَلْهَا رَحَْْة , وَلََ تََْعَلَهَا عَذَابًا Ce hadith est faible. 1. Le vent peut être un bien et peut être un châtiment et il est rapporté dans sahih Mouslim que le prophète عليه الصلاة والسلام disait lorsque le vent soufflait : اللهم إني أسألك خيرها وخير ما فيها وخير ما أرسلت به، وأعوذ بك من شرها وشر ما فيها وشر ما أرسلت به  « Ô Allah, je te demande de m’accorder son bien et le bien de ce qui s’y trouve et le bien dont il est chargé, et je me cherche refuge auprès de Toi contre son mal, le mal de ce qui s’y trouve et le mal dont il est chargé ». 2. Et il est rapporté que le prophète عليه الصلاة والسلام à interdit d’insulter le vent, car le vent est envoyé par Allah et donc l’insulter c’est insulter Celui qui l’a envoyé. 3. Le prophète عليه الصلاة والسلام craignait le vent fort pour sa communauté car certaines communautés précédentes ont été châtiées par le vent. Hadith 405 : On rapporte de Ibni ‘Abbâs - رضي هاللّ تعالى عنهما – qu’il a prié lors d’un tremblement de terre une prière de 6 rak’at avec 4 prosternations et a dit : « Ainsi se fait la prière des signes ». [Hadith rapporté par Al Bayhaqiy]. Achchâfi’iy rapporte un hadith similaire de ‘Ali mais sans la fin. رَوَاهُ الْبَ يْ هَقِيُّ . .» أَنَّهُ صَ لَّى فِِ زَلْزَلَةٍ سِتَّ رَكَعَاتٍ , وَأَرْبَعَ سَجَدَاتٍ , وَقَالَ : هَكَذَا صَ لََةُ الْْيَاتِ « : وَعَنْه وَذكََرَ الشَّافِعِيُّ عَنْ عَلِيٍّ رضي الله عنه مِثْ لَهُ دُونَ آخِرِهِ Il y a divergence des savants concernant le fait de prier lors des événements qui sont inhabituels, autres que l’éclipse : * certains savants ont dit qu’on ne prie pas mais on prie uniquement pour la prière de l’éclipse, car c’est ce qui a été rapporté dans les textes, et à l’époque du prophète عليه الصلاة والسلام , il y avait des vents et des coups de tonnerre et le prophète عليه الصلاة والسلام ne priait pas. * certains savants ont dit qu’on prie pour l’éclipse et pour le tremblement de terre car cela est rapporté des compagnons. * d’autres ont dit qu’on prie pour tout signe c'est-à-dire tout événement anormal qui fait peur tel que la foudre en continue, sauf si c’est un signe qui comporte une sounnah précise, on se contente de cette sounna. Exemple : le vent → il y a la dou’â rapportée du prophète عليه الصلاة والسلام donc on ne prie pas.  Nous avons vu que ce qui apparaît être l’avis le plus juste c’est qu’on ne prie que pour l’éclipse.
  6. 6. Questions-Réponses tirées des fatâwâ de Cheikh Al ‘Outheymine (ra) - Est-il mieux d’annoncer à l’avance l’éclipse afin que les gens s’y préparent ?  Le mieux est de ne pas l’annoncer car le fait que l’éclipse arrive par surprise a plus d’effet sur les coeurs. Ainsi depuis que les gens connaissent les causes physiques de l’éclipse et qu’ils savent à l’avance qu’elle va arriver, son importance a diminué dans le coeur des gens. Auparavant, lorsque l’éclipse se produisait les gens avaient très peur, ils pleuraient et se rendaient à la mosquée pleins de peur, wallâhoul mousta’âne. - Si la prière de l’éclipse survient en même temps qu’une autre prière comme la prière obligatoire, ou le djoumou’ah, ou le witr, ou le tarâwîh, laquelle prie-t-on d’abord ?  • La prière obligatoire se fait avant celle de l’éclipse car elle est plus importante et parce que Allah a dit dans le hadith qoudsiy : « Mon serviteur ne s’est pas rapproché de moi par une chose qui m’est plus aimée que ce que Je lui ai rendu obligatoire » • La prière de l’éclipse devance le witr car le witr peut être fait après, soit dans son temps s’il reste du temps, soit rattrapé si son temps se termine. Pour le rattrapage du witr (après son temps), il se fait en nombre paire de rak’at, s’il ne peut être fait avant l’arrivée de l’aube (fadjr), on le fait dans le temps de douhâ en ajoutant une rak’ah ; c'est-à-dire que si on le fait d’habitude en 3 rak’at, on le rattrape en 4 rak’at, si on le prie en 1 rak’ah, on le rattrape en 2 rak’ah, 5→6… . - Y a-t-il eu une éclipse lunaire au temps du prophète عليه الصلاة والسلام , et y en a-t-il eu plusieurs ?  Nous n’avons pas connaissance qu’il y ait eu une éclipse lunaire au temps du prophète عليه الصلاة والسلام , et il n’y a eu qu’une seule éclipse solaire lorsqu’Ibrahim (Ra) est mort. Mais il est possible qu’il y ait eu une éclipse dans un autre endroit et que les gens de la péninsule arabique ne l’aient pas vu ; et il est possible également qu’il y ait une éclipse dans un moment où il y avait des nuages, ou au moment où les gens dormaient. - Est-il permis de lever la tête pour regarder le soleil pendant la prière de l’éclipse ?  Ce n’est pas permis, car le prophète عليه الصلاة والسلام a interdit de lever le regard dans la prière et il a été dure dans ses propos en disant : « Vont-ils pas arrêter de faire cela ou Allah va leur reprendre la vue ». - Quel est votre avis concernant quelqu’un qui entend l’imam réciter la nuit dans la prière de l’éclipse (lunaire) mais il continue de dormir et ne part pas faire la prière de l’éclipse ? Est-il dans le péché ?  Le mieux pour lui dans ce cas est de se lever et prier avec les musulmans, sinon il se sera privé d’un grand bien, et il sera dans le péché d’après les savants qui disent que la prière de l’éclipse est un « fardou ‘ayn » ; et l’avis le plus juste est que c’est un « fardou kifâyah », si les personnes suffisantes la font, le reste des gens n’a pas de péché mais pour ces autres gens elle est sounnah et non obligatoire. - Si le soleil est caché par les nuages et que les journaux ont annoncé avant cela qu’il y aurait une éclipse avec la permission d’Allah à telle heure, prie-t-on la prière de l’éclipse même si elle n’est pas visible ?  Il n’est pas permis de prier en se basant sur ce qui a été propagé par les journaux, ou dit par certains astronomes s’il y a des nuages dans le ciel et que l’éclipse n’est pas visible, car le prophète عليه الصلاة والسلام a rattaché la règle à la vue de l’éclipse. Il a dit عليه الصلاة والسلام : « Si vous les voyez (les 2 éclipses) empressez- vous à la prière ». Et il est possible qu’Allah ne fasse pas apparaître cette éclipse à des gens et la fasse apparaître à d’autres, pour une sagesse qu’Il veut. - Est-il permis à la femme de prier la prière de l’éclipse seule chez elle ? Et quel est le mieux pour elle ?  Il n’y a pas de mal à ce que la femme prie la prière de l’éclipse chez elle, car l’ordre du prophète
  7. 7. عليه الصلاة والسلام est général : « alors priez et invoquez jusqu’à ce que disparaisse ce qui vous est arrivé (c'est- à-dire l’éclipse) ». Et si elle se rend à la mosquée comme ont fait les femmes des compagnons et qu’elle prie avec les gens, il y aura dans cela du bien. - Quelle est la sounna concernant la prière de l’éclipse ? Se prie-t-elle dans la mosquée ou dans la mousallâ ? Et faut-il obligatoirement un groupe ? → La sounna c’est que les gens se réunissent pour la prier dans une mosquée « djâmi’ » (où on prie le djoumou’ah), car plus il y a de gens plus c’est proche de l’acceptation. Et si on la prie dans une autre mosquée il n’y a pas de mal. Et si on la prie individuellement comme le font les femmes dans leurs demeures il n’y pas de mal également, d’après la généralité de la parole du prophète عليه الصلاة والسلام : « Priez et invoquez ». - Quel est le pilier dans la prière de l’éclipse, le 1er roukoû’ ou le 2ème ? Quelle conséquence comporte le fait d’en rater un ? Et doit-on rattraper la rak’ah complète ou pas ?  Le pilier est le 1er roukoû’, et si on le rate on rate la rak’ah, et on rattrape une rak’a identique lorsque l’imam fait le salut, d’après la parole du prophète عليه الصلاة والسلام : « Ce que vous avez atteint priez-le et ce que vous avez raté complétez-le ». - Celui qui complète la prière du kousouf après le salut de l’imam, en faisant 1 roukou’ et 2 soudjoûd, doit-il recommencer la prière ?  Il ne doit pas rattraper la prière s’il est ignorant, mais s’il sait et s’amuse avec la prière, sa prière est annulée. - Celui qui se relève du 1er roukou’ dit-il « sami’allâhou liman hamidah » ou fait-il le takbîr ? Et quelle est la preuve de ceci ?  Il dit « sami’allâhou liman hamidah » et il n’y a pas de doute là-dessus, et la preuve de ceci est le hadith de ‘Âicha (Ra) : « le soleil s’est éclipsé durant la vie du prophète عليه الصلاة والسلام , alors il s’est rendu à la mosquée, les gens se sont mis en rang derrière lui, il fit le takbîr, il récita une longue récitation, puis il fit le takbîr et s’inclina longuement, puis il dit عليه الصلاة والسلام : « sami’allâhou liman hamidah, rabbanâ wa lakal hamd ». - Est-ce que la récitation de la fâtiha est légiférée après le 1er roukou’ ?  Sa récitation est légiférée comme cela est rapporté dans la sounnah, car ceux qui ont décrit la prière du prophète عليه الصلاة والسلام n’ont pas dit : « il ne récitait pas la fâtiha après s’être relevé du 1er roukoû’ » ; et les savants disent que le pilier c’est le 1er roukou’ et la récitation de la fâtiha qui se fait avant celui-ci, et si la personne ne récite pas la fâtiha après le 1er roukou’ et avant le 2ème roukou’, il n’y a pas de mal. - Est-ce que la prière se fait de la même façon pour la prière de l’éclipse solaire et l’éclipse lunaire ? → Oui elle se fait de la même façon. - Si quelqu’un ignore la description de la prière de l’éclipse et qu’il entre avec l’imam avec l’intention qu’elle se fait en 2 rak’a comme d’habitude, est-ce que cela a une conséquence sur la validité de la prière ?  Cela n’a pas de conséquence, car cette personne est entrée avec l’intention de la prière de l’éclipse, mais elle est ignorante de sa description (façon de faire), et cette ignorance ne cause pas de tort, donc il suit l’imam et sa prière est valable.
  8. 8. - Si l’imam va en soudjoûd après le 1er roukou’ de la 1ère rak’ah, que fait-il ?  S’il oublie le 2ème roukou’, il est comme celui qui aura délaissé les autres sounane, donc il est sounna pour lui de faire la prosternation de l’oubli, et s’il ne le fait pas, il n’y pas de mal. - Est-ce que la prière de l’éclipse comporte une dou’â particulière ?  Je ne connais pas de dou’â spécifique pour cette prière, mais c’est une prière de peur et de repoussement du mal et des calamités, alors il est bien de multiplier « al istighfâr » (demande de pardon) et la « tawbah » (repentir) vers Allah, la demande de la « rahmah » (miséricorde). Et comme cette prière est longue, elle demande beaucoup d’invocation, donc on répète plusieurs fois les invocations de demande de pardon, de miséricorde et autres choses pareilles. - Peut-on recommencer la prière de l’éclipse, seul, en tant que prière surérogatoire ?  La prière de l’éclipse est un « fardou kifâyah », il n’est pas permis aux musulmans de la délaisser, et c’est une prière qui n’est pas comparable à d’autres prières : * on fait le takbir, puis on récite la fâtiha * puis on récite une très longue récitation * puis on fait un long roukou’ * puis on se relève et on récite la fâtiha et une longue soûrah, mais plus courte que la précédente * puis on fait un long roukou’ * puis on se relève et on allonge cette position debout * puis on se prosterne et on allonge la prosternation * puis on s’assoit et on allonge cette position assise * puis on se prosterne et on allonge cette prosternation * puis on se relève pour la 2ème rak’ah et on fait la même chose que la 1ère rak’ah sauf qu’elle est plus courte dans tout ce qui se fait * puis on fait le salut. Et si la prière se termine et que l’éclipse n’est pas terminée, il est bien de rester à la mosquée, ou chez soi, mais on fait dou’â et al istighfâr, et si on veut on peut prier mais on ne re-prie pas en groupe d’après l’avis le plus juste, mais celui qui veut prie seul (des prières surérogatoires habituelles) jusqu’à la disparition de l’éclipse. - La sounna dans la prière de l’éclipse c’est d’allonger, mais si cela cause de la difficulté aux gens, que faire ?  Il faut faire la sounnah, car on n’est pas plus miséricordieux envers les créatures que le prophète عليه الصلاة والسلام , et le prophète عليه الصلاة والسلام a fortement allongé dans la prière de l’éclipse au point que certains compagnons, malgré leur force et leur amour du bien, tombaient et s’évanouissaient à cause de la longueur de la position debout. Et le prophète عليه الصلاة والسلام a terminé sa prière lorsque le soleil était complètement apparent, et l’éclipse était totale comme l’ont dit les historiens, donc cela exige que la prière ait duré environ 3 heures, et le prophète عليه الصلاة والسلام a récité avant le 1er roukoû’ une récitation d’une durée équivalente à celle de la sourate la vache comme l’a rapporté Ibnou ‘Abbâs, et ‘Âicha a dit : « Je n’ai jamais fait une prosternation aussi longue que celle-ci », et dans le hadith de Aboû Moûsâ il dit : « Le prophète عليه الصلاة والسلام s’est levée craignant que soit venu l’Heure, il s’est rendu à la mosquée et a prié avec la plus longue position debout, la plus longue inclinaison et la plus longue prosternation que je l’ai vu faire ». Donc il faut faire la sounnah, et celui qui peut suivre l’imam qu’il le fasse, et celui qui ne peut pas le suivre qu’il s’assoit et termine sa prière assis ; et s’il n’est pas capable non plus de terminer assis, comme celui qui a fortement envie de faire ses besoins, qu’il quitte la prière. Quant au fait d’abandonner la sounnah à cause de la faiblesse de certains prieurs, ceci n’est pas correct. - Quelle récitation est légiférée dans la prière de l’éclipse ?  Il n’y a pas de sourate précise qui soit légiférée dans la lecture de la prière de l’éclipse, mais ce qui est légiféré c’est d’allonger.
  9. 9. Mais si on récite par exemple des sourates où il y a beaucoup d’exhortations, ce moment convient bien. Certains de nos « machâ-ihkh » (grands savants) aimaient réciter la sourate « al isrâ » (l’ascension) car elle contient des versets qui conviennent bien à la situation comme par exemple : وَمَا مَنَ عَنَا أَنْ ن رُْسِلَ بِالآيَاتِ إِلا أَنْ كَذَّبَ بِهَا الأَوَّلُونَ وَآتَ يْ نَا ثَمُودَ النَّاقَةَ مُبْصِرَةً فَظَل مُوا بِهَا وَمَا ن رُْسِلُ بِالآيَاتِ إِلا تَخْوِيفًا → « Rien ne Nous empêche d’envoyer les miracles, si ce n’est que les Anciens les avaient traités de mensonges. Nous avions apporté aux Ṯhamūd la chamelle qui était un [miracle] visible: mais ils lui firent du tort. En outre, Nous n’envoyons de miracles qu’à titre de menace.». Donc on lit n’importe quelle sourate mais on allonge la lecture, comme l’a fait le prophète عليه الصلاة والسلام . - Celui qui a raté le 1er roukou’ de la 2ème rak’ah, que fait-il ?  Celui qui a raté le 1er roukou’ de la 2ème rak’ah ou de la 1ère rak’ah, cette rak’ah a été raté, et s’il a raté le 1er roukou’ de la 2ème rak’ah, il a raté la prière du kousoûf complète avec l’imam, mais lorsque l’imam fait le salut, il se lève et rattrape les 2 rak’at, avec les 2 roukou’ et les 2 soudjoûd dans chaque rak’ah. - Quand la prière de l’éclipse solaire ou lunaire est-elle légiférée ? Lorsqu’elle est partielle, c'est-à-dire à son début, ou lorsqu’elle est totale ?  Lorsqu’on voit l’éclipse, qu’elle soit totale ou partielle, on se précipite vers la prière et on ne s’attarde pas, car le prophète عليه الصلاة والسلام a fait cela lorsqu’il a vu l’éclipse et il a ordonné عليه الصلاة والسلام de la faire, et il n’est pas nécessaire qu’elle soit totale, parce que la parole du prophète عليه الصلاة والسلام disant « si vous les voyez (l’éclipse solaire et l’éclipse lunaire) » englobe l’éclipse partielle et l’éclipse totale ; on fait l’appel à la prière en disant « assalâtou djâmi’ah » pour que les gens se rassemblent, et le mieux est qu’elle se fasse dans les mosquées où se fait le djoumou’ah, car ceci permet d’augmenter le nombre de personnes, et est plus proche de l’acceptation (idjâbah). Ainsi les savants (ra) ont dit qu’il est sounnah que les gens se rassemblent pour la prière de l’éclipse dans la mosquée du djoumou’ah, mais il n’y a pas de mal à ce que chaque quartier prie dans sa mosquée, car ce point ne pose pas de problème. - Quelle est la sagesse de la prière de l’éclipse ?  Les sagesses sont nombreuses : 1. L’obéissance à l’ordre du prophète عليه الصلاة والسلام , car il nous a ordonné de nous précipiter vers la prière. 2. Suivre le prophète عليه الصلاة والسلام , car le prophète عليه الصلاة والسلام l’a priée. 3. L’imploration d’Allah, car par cette éclipse, Allah fait peur aux serviteurs, de sa punition dont le moyen est présent, alors les gens implorent leur Seigneur, afin que cette punition avec laquelle Allah a avertit les gens par l’intermédiaire de l’éclipse, ne les atteigne pas. - Est- ce que la prière de l’éclipse comporte un adhâne et une iqâmah ?  Elle ne comporte pas de adhâne ni de iqâmah, mais on appelle en disant : « assalâtou djâmi’ah » en répétant plusieurs fois afin que les gens le sachent, car lorsque le soleil s’est éclipsé au temps du prophète عليه الصلاة والسلام , on a fait cet appel «assalâtou djâmi’ah ». - Est-il sounnah pour l’imam de faire un sermon après la prière de l’éclipse ?  Oui, il est sounnah qu’il fasse une seule khoutbah (sermon), il fait un rappel aux gens et il attendrit leurs coeurs, et il leur fait peur avec le châtiment d’Allah, et il les incite à se repentir, car lorsque le prophète عليه الصلاة والسلام a terminé la prière de l’éclipse, il s’est mis debout et a loué Allah et L’a vanté avec ce qu’Il mérite puis il a dit عليه الصلاة والسلام : « ammâ ba’d… », puis il a exhorté les gens et ceci est la description de la khoutbah.
  10. 10. - Est-il permis à l’imam de prier l’éclipse 2 fois à la suite car lorsqu’il a terminé la 1ère, la lune est encore éclipsée ?  Ce qui est connu chez les savants, c’est que la prière de l’éclipse ne se fait pas plusieurs fois, mais il convient à l’imam d’être attentif à la durée de l’éclipse et d’adapter sa prière à cela. Si elle est courte, il raccourci la prière et ceci est su aujourd’hui de la part des spécialistes qui annoncent avant l’arrivée de l’éclipse qu’elle commencera à telle heure et telle minute, et elle se terminera à telle heure et telle minute. Et si la prière se termine avant la fin de l’éclipse, qu’ils (les prieurs) fassent des invocations, le dhikr, jusqu’à ce qu’elle se termine. De plus, il est bien que l’imam exhorte les gens lorsque l’éclipse se termine, pour suivre le prophète عليه الصلاة والسلام . Et que son exhortation soit touchante, il y rappelle le paradis et l’enfer, et met en garde contre les causes qui amènent en enfer. - Si le soleil s’éclipse et qu’il y a un nuage qui le cache, et qu’on doute (c'est-à-dire l’imam) de sa réapparition (fin de l’éclipse), que fait-on ? Est-ce que l’imam continue sa prière ou il la coupe ?  Si le soleil est éclipsé derrière un nuage, « al asl » (la règle de base) c’est la persistance de l’éclipse jusqu’à ce qu’il pense (ghalabatou-dhann) qu’il soit complètement réapparu (fin de l’éclipse), ceci si on ne sait pas quand elle doit se terminer. En effet, à notre époque, les gens savent quand commence l’éclipse et quand elle se termine. Mais malgré cela il ne se base pas sur ceci s’il ne la voit pas (depuis le début). Mais si il la voit et qu’il sait qu’elle va durer 1 heure ou 2 heures, il n’y a pas de mal à se baser sur cela, car c’est quelque chose qui est actuellement certain, qui est connu grâce au calcul. Mais si ce jour là le ciel est nuageux et qu’on ne voit pas l’éclipse (depuis le début), on ne prie pas la prière de l’éclipse en se basant sur le calcul, car le prophète عليه الصلاة والسلام l’a rattaché à la vision. - Est-il permis à quelqu’un de prévenir les prieurs alors qu’ils sont en prière de l’éclipse que la lune ou le soleil a terminé son éclipse et qu’il est réapparu ?  Il n’y a pas de mal pour quelqu’un qui entre et trouve des gens qui prient la prière de l’éclipse à les prévenir que l’éclipse s’est terminée, car cela revient à les prévenir de la disparition de la cause de la prière, car le prophète عليه الصلاة والسلام a ordonné qu’on prie et qu’on invoque jusqu’à ce qu’il réapparaisse. - Qu’est-ce qui est légiféré pour les prieurs s’ils sont avertis de la fin de l’éclipse, est-ce qu’ils coupent leur prière ?  Ils terminent la prière de l’éclipse rapidement (khafîfah). - Si le soleil s’éclipse après le ‘asr, prie-t-on la prière de l’éclipse ?  On prie dans ce cas la prière de l’éclipse d’après la généralité de la parole du prophète عليه الصلاة والسلام : « si vous voyez cela, alors priez », et ceci englobe toute heure, et parce que chaque prière qui a une cause se prie lorsque cette cause est présente, comme montre la sounnah. - Si la lune s’éclipse après la prière du fadjr, prie-t-on la prière de l’éclipse ?  Oui, on la prie d’après ce qui a été dit dans la question précédente, sauf s’il ne reste que peu de temps avant le lever du soleil, car l’autorité (soultâne) de la lune est terminé, à ce moment on ne la prie pas.

×