Les sentiers des itinérants - Ibn al qayyim

2 688 vues

Publié le

Ce livre est un commentaire d'Ibn Qayyim al-Jawziyya d'un ouvrage célèbre d'al-Ansârî intitulé: Manâzil al-Sâ'irîn (Les Sentiers des itinérants vers Dieu).
Abû Ismâ'îl 'Abdullâh ibn Muhammad ibn Ahmad ibn 'Alî ibn Ja'far ibn Mansur al-Ansârî al-Harâwî, le célèbre shaykh al-islâm en raison de l'étendue de ses vastes connaissances dans toutes les disciplines de la science religieuse en terre d'Islâm est né dans la ville de Hérat en Afghanistan, en 1006 de l'ère chrétienne correspondant à l'an 397 de l'Hégire. Il mourut dans sa ville natale en 1089/481 au terme d'une longue vie consacrée activement à la science et à l'enseignement ainsi qu'à la défense du Coran et de la Sunna.
Malgré sa concision, son livre a acquis rapidement une grande notoriété dans les milieux savants. Cet ouvrage divisé en dix sections renfermant chacune dix demeures (manâzil) spirituelles, soit en tout cent étapes, constitue un véritable guide spirituel à la fois pour les débutants et pour les plus avancés sur la voie du cheminement spirituel. D'où le nombre relativement élevé de ses commentateurs, une douzaine environ, à partir du treizième siècle, comme 'Abd al-Mu'ti al-Lakhmî al-Iskandarî, 'Afîf al-Dîn al-Tilimsânî ou 'Abd al-Razzâq al-Qâshânî, Shams al-Dîn Tustârî ou notre autre Shams al-Dîn Muhammad ibn Abî Bakr ibn al-Qayyim al-Jawziyya au quatorzième siècle de l'ère chrétienne.
Le commentaire d'Ibn al-Qayyim se distingue par son ampleur et par la profondeur de ses analyses. Car notre commentateur cherche avant tout à expliciter les enseignements spirituels d’al-Ansârî en raison de la concision de ses formules et de la subtilité de ses allusions spirituelles. Evitant les polémiques inutiles et stériles il veut faire profiter son lecteur des richesses enfouies dans l'ouvrage qu'il commente. S'il ne suit pas l'ordre des demeures spirituelles retenu par al-Ansârî , il s'en explique longuement au début de son commentaire en donnant les raisons qui l'ont amené à suivre l'ordre qu'il a retenu lui-même.
Enfin en raison de l'ampleur du commentaire d'Ibn al-Qayyim qui est édité en trois volumes, totalisant environ mille six cent pages de l'édition arabe, nous l'avons résumé en retenant les principales demeures spirituelles et en évitant les longues digressions du commentateur.

Publié dans : Formation
0 commentaire
9 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 688
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
23
Actions
Partages
0
Téléchargements
302
Commentaires
0
J’aime
9
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

×