LLLLeeeessss rrrrègggglllleeeessss ddddeeee ggggrrrraaaammmmmmmmaaaaiiiirrrreeee dddduuuu 
ddddeeeeuuuuxxxxiiiièmmmmeeee L...
!  
Ecrit par Abu Salmaan Talha ibnu William 
Traduit par Abou Obeida
Elles rendent le nom « mansoub » (accusatif- prenant donc une fatha), et 
rendent le khabar (attribut du sujet) marfouh (n...
~~
~~ 
‘Inna et ses analogues
.
     
  
 ! # $ % '(
: Certes/ Bien sur (affirmation accentuée).
: Que.
: Toutefois /mais (opposition / restriction).
: Comme si …… (similitude / comparaison). 
 : Puisse t’il…. (Souhait quasi impossible, plus ou moins réalisable). 

 : J’e...
.
.4! (
$ :  ! 
.
3 
‘Inna indique l’affirmation ferme. 
Certes Allah est misericordieux. 
Anna indique une affirmation sure. 
.
J’ai su que Khalid était malade. 
. 5 + /'  6 !-
5   %7 %
8
!
.9*:)
5 /*7:;
/'
%
8
!
est en début de phrases (et après Qala : il dit).
est toujours après le verbe.bbbbbbbbbbbbbbbb 
.%' (
$ bbbbbbbbbbb:   ! 
Certes Allah est mon Seigneur. 
., 
!-
 . 	$ % ) *!+ 
Ma mère m’a dit que tu es studieux. 
.1
2 -  3
/ 0 
J’ai entendu que l’enseignant ne vient pas aujourd’hui.
..
0
lakinna indique une rectification, 
une restriction… 
  ! .
 A0!
, 
!-
    
 : 
Muhammad est studieux mais Hamid est paresseux. 
(-
 ) /  %-  
=
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Première partie

347 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
347
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Première partie

  1. 1. LLLLeeeessss rrrrègggglllleeeessss ddddeeee ggggrrrraaaammmmmmmmaaaaiiiirrrreeee dddduuuu ddddeeeeuuuuxxxxiiiièmmmmeeee LLLLiiiivvvvrrrreeee ddddeeee MMMMéddddiiiinnnneeee
  2. 2. ! Ecrit par Abu Salmaan Talha ibnu William Traduit par Abou Obeida
  3. 3. Elles rendent le nom « mansoub » (accusatif- prenant donc une fatha), et rendent le khabar (attribut du sujet) marfouh (nominatif avec damma).m 2
  4. 4. ~~
  5. 5. ~~ ‘Inna et ses analogues
  6. 6. . ! # $ % '(
  7. 7. : Certes/ Bien sur (affirmation accentuée).
  8. 8. : Que.
  9. 9. : Toutefois /mais (opposition / restriction).
  10. 10. : Comme si …… (similitude / comparaison). : Puisse t’il…. (Souhait quasi impossible, plus ou moins réalisable). : J’espère / sans doute / il est probable que…(espoir, doute).
  11. 11. .
  12. 12. .4! (
  13. 13. $ : ! .
  14. 14. 3 ‘Inna indique l’affirmation ferme. Certes Allah est misericordieux. Anna indique une affirmation sure. .
  15. 15. J’ai su que Khalid était malade. . 5 + /' 6 !-
  16. 16. 5 %7 % 8 !
  17. 17. .9*:)
  18. 18. 5 /*7:;
  19. 19. /'
  20. 20. % 8 !
  21. 21. est en début de phrases (et après Qala : il dit).
  22. 22. est toujours après le verbe.bbbbbbbbbbbbbbbb .%' (
  23. 23. $ bbbbbbbbbbb: ! Certes Allah est mon Seigneur. ., !- . $ % ) *!+ Ma mère m’a dit que tu es studieux. .1
  24. 24. 2 - 3
  25. 25. / 0 J’ai entendu que l’enseignant ne vient pas aujourd’hui.
  26. 26. ..
  27. 27. 0
  28. 28. lakinna indique une rectification, une restriction… ! . A0!
  29. 29. , !- : Muhammad est studieux mais Hamid est paresseux. (- ) / %- =
  30. 30. 4 La’alla indique un espoir (dans le sens “j’espère”) .C 7!4 %7 3
  31. 31. 5 / ! : ! J’espère que l’enseignant est dans sa chambre Ka’anna a deux sens. . !/ ,!
  32. 32. Indique la pensée spéculative iquevvIndique la similitude
  33. 33. ) * + - %, * + .B60 - 0
  34. 34. 8! : ! C’est comme si la mosquée était une école. . '
  35. 35. . 8! : ! C’est comme si tu étais du Japon.
  36. 36. .5 !0
  37. 37. D !E! %F
  38. 38. 5 .0 C 7 ( - demander l’impossible) : ! . / D 'G
  39. 39. ! ! ( - ce qui comporte une difficulté) : ! .,!- * % ! ! Si je pouvais (pussè-je) avoir un million ! ~~. ~~ C IJF
  40. 40. 1 0K
  41. 41. BL M
  42. 42. J (D H) / .. .6 7!N ' - Layta indique un espoir, quasi impossible et tout ce qui comporte une difficulté. Puisse la jeunesse revenir ! Dhu : dans le sens de possession/propriétaire, il est toujours annexé (moudaf) et le nom qui le suit est toujours génitif (majrour), par l’annexion.
  43. 43. 6 {
  44. 44. 4 3 2 . / 0 ( 1
  45. 45. }:O/ 5+ : ! Allah le très Haut a dit (traduction approchée) : ‘Certes Allah est le Pourvoyeur, le Détenteur de la puissance’ Les différentes formes : xx . . . . D E
  46. 46. J 1R* J D AE=
  47. 47. 2 KS) 1R* J! 6' E
  48. 48. TJ 1R*
  49. 49. J Au fém inin pluriel 54 6 7849 'E
  50. 50. 2 KS) 1R*
  51. 51. J! Au féminin singulier * %+4 7849 Au masculin pluriel 4 6 .49 Au masculin singulier * %+4 .49 Ces étudiantes (Fém Plur.) détentrices de science. Cette étudiante (Fém sing.) détentrice de science. Ces étudiants (masc Plur.) détenteurs de science. Cet étudiant (masc sing.) détenteur de science.
  52. 52. `Am s’utilise pour une question. ! W 0 ' 1 ! * *,
  53. 53. : 7 ~~ ~~ .1 ,* 0U ( ) .1 ,* 0
  54. 54. V! () Es-tu d’inde ou du Pakistan ? ‘Aw s’utilise pour une affirmation . J!
  55. 55. J! *J : ! Prends ceci ou cela.
  56. 56. 100 et 1000 sont identiques aux nombres de 3 à 10, (dans la construction) excepté que leurs numérations / est au singulier. 8 :=% :;4 Cent et Mille .5* %+4 4( * * 4
  57. 57. B , 10 @ 3
  58. 58. 4 * * ?4 :=% :;4 .XR
  59. 59. L * 5R - 6 M Un millier de femmes Une centaine d’hommes . *Z K D ! (;4) %7 (=C) .Y S
  60. 60. J! Ils sont utilisés au masculin et au féminin. Le alif dans ;4 (100) est écrit mais non prononcé.
  61. 61. 9 D 4 .(D) # F E4 (4) # 'E 4 @+% : ?4 L’accompli est au négatif par la particule 4 Et l’inaccompli par la particule D .L *
  62. 62. O$ ' J! .3
  63. 63. D !! Je n’ai pas été au musée. Ahmad n’a pas écrit la leçon. .L *
  64. 64. O$ D *J K .3
  65. 65. D * K Je ne vais pas au musée. Ahmad n’écrit pas la leçon. Exemple :
  66. 66. 10 .%2! = G (I) 5[ : I La particule du Futur .()
  67. 67. 2 G $ 6! O$ D *J80 .
  68. 68. 4!
  69. 69. - 0 J’irais a Mecca inshaa Allah. Le directeur reviendra demain.
  70. 70. 11 . $ %+ = G (4 ) ?4 bb : La particule de précision “‘pour ce qui est” W 6 -
  71. 71. TJ D
  72. 72. J 1! ' .R K 6 [!A[!' % , 7! 6 -
  73. 73. N R K X G/ ' , 7! D
  74. 74. N Combien coûtent ce livre et ce magazine ? Pour ce qui est du livre, il est de 10 riyals et pour ce qui est du magazine il est de 3 riyals.gggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggggg T W%' X *$ W Oh mes frères, où est mon livre ? L’avez-vous vu ?
  75. 75. 12 % *0
  76. 76. K4 4 E * $4 #$ 4 E L . . 4 Quand le pronom possessif (au cas direct- nasb) est placé après un pronom à la deuxième personne, un est inséré entre les deux. ! : - pronom à la seconde personne. M - pronom lié au nasb. Insertion d’un W T = T + 1 L’avez-vous vu ? (Seconde personne du Pluriel)
  77. 77. Pour le pluriel féminin “sain” ; le signe du nasb (cas direct ou accusatif) est la kasra. 13 ! . 7 8 4 46 .:3! - $ ; 4 NO ! 7 8 4 46 B'E B
  78. 78. 0 B0 ! : Etudiantes Fem. pl. Automobiles Fem. pl. Croyantes Fem. pl. .
  79. 79. 0
  80. 80. Z!
  81. 81. 3 G
  82. 82. :
  83. 83. ()
  84. 84. ! !! Allah a crée la terre, le soleil, la lune et les cieux (au fem. en arabe). .:3 ! - $ ; 4 NO 5#$ %4 - P %+4 ( 4! ) Exemple : 4! est un complément d’objet direct à l’accusatif, et le signe (Terminaison) en est la kasra. bbbbbbbbbbgggbbbbbbbbbbbbbbbbbb
  85. 85. 14 O 1,* 0
  86. 86. .() X` 5) Introduction de hamza pour les questions avec al. .() 3 0 4( %* 4 () @9O %+! 3 0 4( %9 * . 5[ : Quand le hamza de questionnement intervient avec al, le hamza de al est allongé.. bbbbbbbbbbbb b W '
  87. 87. - 'a = W '
  88. 88. - '
  89. 89. Est-ce que les mers (Bihaar) est le pluriel de bahr (mer) ? W 1
  90. 90. 2 - a (5a = 5
  91. 91. + ) Le directeur vient-il aujourd’hui ?
  92. 92. Les nombres composés sont en deux parties. 15 ; 4 . * *OC Les nombres composés .
  93. 93. 06
  94. 94. 4
  95. 95. ; 4 * *OC * 5[ Onze : 5[ G! : %[
  96. 96. 2 `-
  97. 97. 5) :
  98. 98. 2`-
  99. 99. Seconde partie Premiere partie R 06 C R 06 ,Q + @9O :;4 ; 4 * *OC * .; G+
  100. 100. G '? Les nombres composés sont invariables (avec la fatha) les deux parties ont donc toutes deux la fatha.vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv
  101. 101. L’énumération de 11 à 99 est toujours au singulier et mansoub (cas direct). 16
  102. 102. 4 ; 4 19 @ 11 * *OC Les nombres de 11 à 19 .DH * * M
  103. 103. 99 O$ 11 /
  104. 104. * 5[ : .'E / 0 B6/ 0 .'E G! 99 étudiant(s) (masc) 11 étudiant(s) (masc)
  105. 105. Si l’énuméré est masculin alors la première et la seconde partie sont masculins. 17 ; 4 12 11 * *OC Les nombres 11 et 12 C R06
  106. 106. S . 4 * * 4
  107. 107. . :12 11 * S.4 '? R06 5[ : 12 étudiants 11 étudiants .'E G! *[
  108. 108. 'E G! :%7 J J J J J J Masculin Masculin
  109. 109. Si l’enuméré (ma’doud) est masculin, alors la première partie diffère, en genre, de cet enuméré ; et la seconde s’accorde avec celui-ci. L’inverse est valable si l’enuméré est feminine. 18
  110. 110. 4 ; 4 19 @ 13 * *OC Les nombres de 13 à 19 5:
  111. 111. 2 `- 7 ,
  112. 112. J /
  113. 113. J$ 19 O$ 13 * 3 */
  114. 114. . /
  115. 115. 7
  116. 116. %[
  117. 117. 2`-
  118. 118. /
  119. 119. L .Y S
  120. 120. / : 5[ Treize étudiantes Treize étudiants ;S K 3 ,O 7N? SK , O ; ?N? YS YS J J J YS féminin masculin masculin féminin
  121. 121. 19 ; . * * OC Les nombres Ordinaux .B/! B/ * % Ils sont considérés comme adjectif (na’t) et nom adjectivé (man’out). :5[ . G /
  122. 122. 3
  123. 123. O$ %[
  124. 124. 3
  125. 125. .5) :
  126. 126. 3
  127. 127. La seconde leçon, à la dixième leçon. La Première leçon.
  128. 128. C Car ( $)
  129. 129. ! ( ) . + 5 = :
  130. 130. C = Lam + Anna. Et Anna appartient au groupe des analogues de Inna.
  131. 131. : 5[ 20 . C : 6 0
  132. 132. - Hamid est revenu de l’école car il est malade. .B6 % : 0c
  133. 133. /- Je suis revenu du marché car je suis malade. Pourquoi ? .
  134. 134. J = : 5[ Pourquoi ? W 6 0
  135. 135. ! - ! 1 W !
  136. 136. J ! ' 1 Pourquoi es-tu sorti de l’école ? Pourquoi as-tu frappé ce garçon ?
  137. 137. 21 *0
  138. 138. 2 : -4 -4 Pourquoi ? -4 Haa “muet” Pourquoi ? : 5[ W!
  139. 139. J ! ' As-tu frappé ce garçon ? Oui Pourquoi ? .1/ W C %! R(
  140. 140. Toutefois l’attribut devient majrour (génitif – cas indirect) s’il est précédé d’une préposition ba, ba zaa’ida. 22 I I . '!
  141. 141. D H * ! 1 0
  142. 142. 7! ! .%
  143. 143. : I indique la négation. Il rend le sujet (Ism) marfouh’ (Cas sujet) et l’attribut (khabar) mansoub (Cas direct). : 5[ . D E
  144. 144. 3 ! L’étudiant n’est pas malade. .X M
  145. 145. `
  146. 146. 2 '' c - : 5[ .R ' D E
  147. 147. 3 ! L’étudiant n’est pas malade. .DR H! 5F %7 X M
  148. 148. `
  149. 149. 2 '' - C d7! Il est majrour (génitif – cas indirect) par la présence de la préposition ba à la place du nasb.
  150. 150. Le hamza de ibn est éliminé, à l’écrit comme en prononciation, quand il intervient entre deux noms propres (et à la condition que ces deux noms soient sur la même ligne). 23 (
  151. 151. ) 30 4( = .G L’élusion (élimination Hadf) du hamza dans ibn (fils de). C E G! ! ' +!
  152. 152. J$ e*! Ef ! ('
  153. 153. ) X` L J! .R
  154. 154. R *E0 O /
  155. 155. : 5[ .%g ' ' Z! 1! C : .1
  156. 156. '
  157. 157. 0 : 5 [ %7 X`,
  158. 158. L J! K . ! Hamid fils de Ali Le hamza n’est pas éliminé dans l’exemple ci-dessus : ‘Hassan fils de l’imam, car il n’est pas placé entre deux noms propres.
  159. 159. Ismou tafdhil: c’est une diptote, (invariable et non soumise à changement de terminaison). Elle entre dans le schème verbal de (5) / *7) af’alou. 24 E %+ ! Comparatifs et superlatifs .(5) / *7) `
  160. 160. O BLH ,L H
  161. 161. h : 5[ .C * 5) *E ,i5 E! 1G Hashim est grand, et Hamid est plus grand que lui. .,* V! H D !` ,BX VH 6 ! a Amina est petite, mais Zaynab est plus petite qu’elle.
  162. 162. Le verbe d’étonnement / exclamation (Interjection). Il répond au schème verbal de ‘Af’alu. 25 # 6V .(5) / *7) `
  163. 163. O : 5[ !5 -
  164. 164. J 5 *E ,i5 E! 5) -
  165. 165. JJ Cet homme est grand, que cet homme est grand ! !X! 0
  166. 166. TJ 5 - ,B6! - X 0
  167. 167. TJ Cette voiture est jolie, que cette voiture est jolie !
  168. 168. 26 - %+4 LE COMPLEMENT D’OBJET DIRECT : 5[ C.O.D. sujet verbe C ' 5) / *
  169. 169. 5)
  170. 170. 5) /
  171. 171. aZ
  172. 172. D E
  173. 173. +! L’étudiant lit le Qur'aan
  174. 174. 27 ; (D ; D Le “la” de négation et le “la” de prohibition D 6
  175. 175. K 67
  176. 176. K Le « la » de prohibition Le « la » de négation W% 5) k8 ! K 1 Pourquoi ne manges-tu pas cela, Ô mon frère ? W D / *
  177. 177. O$ D *J ! K Ne vas-tu pas au stade ? .%
  178. 178. J k5 8 ! K Ne mange pas cela, Ô mon frère. W D / *
  179. 179. O$ D *J ! K Ne vas pas au stade .
  180. 180. N ,5 / ! K 67
  181. 181. K 6
  182. 182. K 67
  183. 183. K ' !
  184. 184. .h
  185. 185. 5 /
  186. 186. 1 ` - 7! ,6
  187. 187. K 28 La différence entre 67
  188. 188. K (la de négation) et 6
  189. 189. K (la de prohibition) est que le « la » de négation n’affecte pas la terminaison verbale, en revanche le « la » de prohibition rend le verbe à l’inaccompli « majzoum » (apocopé, terminaison par une soukoun). ;$ 4 (4) Le Ma de conjonction .(IJ
  190. 190. 2 %G
  191. 191. ) O/ ' , $ : (4) : Il signifie “la chose que” .5) 8 ! IJ
  192. 192. 2 %G
  193. 193. 5) a I .5) 8 ! 5) a 5) 8 ! 5) a : signifie “je mange ce que tu manges”
  194. 194. 29 4 Analyse à suivre : '9 4 W4 , 0 *+ 6,* 0
  195. 195. 67
  196. 196. 6! H
  197. 197. K Z ! 1 /*! W Pourquoi dites vous ce que vous ne faites pas ? .D I* Je n’ai pas de livre. . I !*G80 J’achèterais ce que tu veux. .3
  198. 198. , 7! Je n’ai pas compris la leçon.
  199. 199. J W qu’ est ce que cela ? W. 0
  200. 200. Quel est ton nom ?

×