Bien agir avec les femmes 
de Cheikh Al Maqdissi 
Celui qui connaît la réalité criminelle de la mécréance aujourd’hui avec...
hommes peuvent suffire et dans lesquels les ennemis d’ALLAH peuvent gagner le pouvoir sur 
eux. 
De nos jours, il y a beau...
serait à l’abri de ce terrain glissant et il est préférable de les occupés dans des domaines 
purement ciblés tel que l’éd...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Shaykh abu muhammad al maqdisi bien agir avec les femmes

90 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
90
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Shaykh abu muhammad al maqdisi bien agir avec les femmes

  1. 1. Bien agir avec les femmes de Cheikh Al Maqdissi Celui qui connaît la réalité criminelle de la mécréance aujourd’hui avec l’indécence des mécréants de notre époque et celui qui est soucieux de préserver l’honneur des femmes musulmanes, ne doit pas se précipiter à faire participer inutilement les femmes dans des actes de combats, de jihâd, d’organisation ou dans tout autre tâches qui peuvent être accomplies par les hommes. En dépit d’être des non-croyants, les mécréants du passé étaient connus pour avoir un sens de l’honneur et de la chevalerie. Quand les plus faibles des créatures d’ALLAH se sont précipités à la maison du Prophète Lût (‘alayhi salam) par convoitise/désire pour ses invités, le Prophète Lût (‘alayhi salam) leur dit : « Ô mon peuple, voici mes filles : elles sont plus pures pour vous » [1]. Ils répondirent : « Tu sais très bien que nous n'avons pas le droit sur tes filles. » [2]. Donc en dépit de la répugnance et de l’indécence qu’ils pratiquaient, ils ont respectés les droits de ses filles, soit parce qu’elles étaient les filles d’un homme de leur peuple soit parce qu’ils savaient que ces filles ne leurs étaient pas licites car eux étaient mécréants. Même si Lût (‘alayhi salâm) avait peut être offert ses filles seulement pour détourner son peuple de ses hôtes, ou pour tout autre raison, ce qui est important c’est que malgré la transgression, les malversations et l’avilissement de son peuple, ils n’ont pas agressés ses filles et ont respectés leurs droits car ils savaient qu’il n’avaient pas de droits sur elles. De même, lorsque les polythéistes de Qouraych ont complotés et conspirés à l’encontre du Prophète (saws) afin de le tuer, l’emprisonner ou l’expulser de sa maison, un des hommes parmis les ignorants, à proposé de pénétrer dans sa maison. Aboû Jahl, le chef des infidèles, a fermement rejeté et condamner cela en disant : « Voulez-vous que les arabes nous reproches d’avoir effrayé les filles de Mohammed ? » Un de leurs poètes aurait dit : Je baisse le regard si la voisine m’apparaît **** Jusqu’à ce qu’elle se réfugie dans sa demeure. Et un autre aurait dit : وإن جارتي ألوت رياحٌ ببيتها **** تشاغلتُ حتى يستر البيت جانبه Mais de nos jours, les mécréants ne respectent pas les liens d’alliance ou les pactes avec les croyants et ils aimeraient que les relations sexuelles illégales, se propagent parmis les croyants. Ils se sont habitués à accuser d’innocentes femmes chastes, de relations illicites et de diffamer l’honneur des croyants et des croyantes. Ainsi, chaque musulman doit protéger les femmes musulmanes de la souillure de ces polythéistes, donc ils ne devraient pas accorder aux mécréants un moyen permettant de les atteindre en les impliquant dans des affaires où les
  2. 2. hommes peuvent suffire et dans lesquels les ennemis d’ALLAH peuvent gagner le pouvoir sur eux. De nos jours, il y a beaucoup d’illustration montrant cela, dont certaines sont mises à l’avant-garde des manifestations et des conflits avec les organisations. Ceci est fait par de nombreux groupes induit en erreur et qui permet au peuple d’être les témoins des ennemis d’ALLAH frappant les femmes musulmanes de bâtons et les chassant à l’aide de chiens, et certains d'entre eux voulant alerter la police sont exposés à des réponses les plus obscènes et à de vulgaires insultes. Ils sont vraiment indécents et n’ont ni honte ni sens de l’honneur. Parfois, les femmes sont chargés de l’organisation du travaille ou de certains équipements, les armes ou les fonds sont cachés par leurs biais. Lorsque cela est découvert, les femmes seront interrogés de force et maîtrisés en toute indécence, de vils individus vont les humilier ou être confrontés à leur égard et les insultés d'une manière qui est inacceptable pour tout musulman ou pour tout homme libre, c’est une insulte à son honneur (et ceci si ce n’est pas étendu à des niveaux parmi les plus bas et les plus méprisés des comportements des ennemis d’ALLAH.) L’affaire peut être ensuite renvoyée à leurs tribunaux de mécréance et des photographies de femmes musulmanes seraient diffusées par la télévision et sur les pages de leurs journaux et elles peuvent aussi être jetés dans des prisons souillées, aux cotés de prostitués et de femmes d’ordre peu scrupuleux. Aucun musulman sensé qui connaît l’obscénité et l’infamie des ennemis d’ALLAH ne devrait charger les filles des Musulmans de zèle vide qui puissent les conduire sur un terrain glissant et qui les mèneront dans les griffes de ces misérables, tant que les hommes sont capables de se dispenser de leurs aides. Et il n’est pas permis de justifier cela en disant que c’est le destin qu’ALLAH a décrété pour ces femmes musulmanes. Il y a une différence entre les ennemis d’ALLAH qui maîtrisent une femme simplement parce qu’elle est musulmane, (comme ce fut le cas pour certaines femmes d’entres les premières musulmanes qui étaient faible et opprimées, et comme cela se produit à des femmes comme elles, de tout temps qui ne trouvent personne pour les protéger ou les aider) et entre le désordre des prêcheurs ou des Mujahidîns qui trouvent des raisons aux ennemis d’ALLAH de maîtriser une femme et de leurs permettre de les impliquer dans des actes dont les conséquences seraient répréhensibles. Au contraire, le musulman sensé qui désire protéger les femmes, doit s’abstenir d’en parler devant les ennemis d’ALLAH lors d’une enquête où de situations semblables. Et il ne doit pas leur charger ou leur confier une quelconque action qui pourrait conduire à une enquête. Par cela, les mécréants n’auront aucune voie pour poursuivre (en justice), suivre ou enquêter sur elles, sans parler de les insulter et les arrêter. Comme nous l’avons dit, ce sont des individus ignobles à qui nous ne pouvons pas faire confiance dans la préservation de l’honneur et dans toute autre chose. En résumé : Faire participer les femmes musulmanes dans des actions vaines, les entraîner dans des enquêtes ou leurs confier des tâches qui peuvent être accomplies par des hommes est une chose qui n’a pas de sens, surtout dans un moment de faiblesse où les musulmans n'ont ni terres, ni état où chercher refuge, permettant de les protéger et de défendre leur honneur S’il doit y avoir un état islamique qui mobilise des troupes colossales pour venger les cris d’une femme musulmane dans n’importe quel coin du monde, alors la femme musulmane
  3. 3. serait à l’abri de ce terrain glissant et il est préférable de les occupés dans des domaines purement ciblés tel que l’éducation et la da’wa aux femmes. Si l'honneur d'une femme musulmane est attaqué, il est alors obligatoire pour les Mujâhidîn de répondre de manière dure et pénible afin d’effrayer les futurs contrevenants, et ceci restera comme un élément dissuasif pour tous ceux dont les âmes les supplieraient aux mêmes actes. Les Mujâhidîns devraient toujours se rappeler, tout comme leurs ennemis, que Ka'b ibn al- Ashraf a été inscrit dans le cadre d'une alliance qui protégeait son sang, mais le Messager d'ALLAH à autorisé son sang à être versé. Un jeune homme parmi les partisans de cette religion l'a tué, et les musulmans ont posés sa tête sur leurs épées en allusion à sa poésie amoureuse faite à l’égard de certaines femmes musulmanes. Et enfin, ils devraient aussi se souvenir que la croyance et la religion des musulmans veut que celui qui meurt en défendant son honneur est martyr. Ceci fut relaté par le véridique, que la paix et les bénédictions d’ALLAH soient sur lui. ------------------------------------------------------------------------- [1] Hûd, verset 78 [2] Hûd, verset 79

×