Produrable programme officiel 2012

3 066 vues

Publié le

Produrable programme officiel 2012

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 066
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
524
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Produrable programme officiel 2012

  1. 1. PROGRAMME OFFICIEL 28 & 29 mars 2012 Palais des Congrès de Paris - Porte Maillot 5e édition LES 48H DE LA RSE • Un Congrès RSE & LEADERSHIP : Think Global ! • Un Programme EXPERTS & SOLUTIONS : Act Local ! • Un Espace de NETWORKING : Meet & Make Business ! QUELLE TRANSITION VERS UNE ÉCONOMIE VERTE ET VERTUEUSE ? www.produrable.comSous le haut patronage du : Avec le soutien de : Sponsors officiels :
  2. 2. Mercredi 28 mars 2012 AmphithéâtreCongres rse & leaDersHip Bordeaux Allocution Corinne LEPAGE - ancienne ministre de l’Environnement, 9.15 - 9.30 d’ouverture ancien membre de génération Ecologie et candidate à l’élection présidentielle 2012 9.30 - 11.00 La transition vers l’économie verte et solidaire : lecture prospectiveen partenariat avec Trois regards croisés pour une lecture prospective des engagements de RIO + 20. • Mathieu BAUDIN, Directeur pédagogique • michelle pappalarDo, Conseiller maître du CHEEDD, co-fondateur de l’Institut des à la COUR DES COMPTES Futurs Souhaitables • Corinne lepage, Ancienne Ministre de • pascal piCQ, paléoanthropologue, professeur l’Environnement, ancien membre de au COLLEGE DE FRANCE génération ecologie et Candidate à l’élection présidentielle 2012 Pause Café / Networking 11.30 - 13.00 Eloge de la métamorphose : Vous en rêvez, ils l’ont fait ! D’hier à demain, quand les patrons s’engagent, inspirez vous ….. Les entreprises qui préparent le futur, rencontre avec ces patrons qui transforment leur business et choisissent la croissance verte. 1ère partie : 2è me partie : Autour de Benoit de • stef KranenDiJK, En compagnie de Teddy FOLLENFANT GUILLEBON, président, DESSO NEOPLANETE Président du Réseau CHEDD • romain Ferrari, • Yann mauss, • myriam maestroni, présidente président, président, de la société ECONOMIE GROUPE SERGE FONROCHE D’ENERGIE, lauréate de FERRARI La Tribune Women’s Awards Pause Cocktail Déjeunatoire 14.00 - 15.30 Au-delà de la consultation et du dialogue, vers une co-gouvernance avec les parties prenantes ?en partenariat - Vers des «contrats durables» entre l’entreprise et ses parties prenantesavec l’ADD - Ce que change l’intégration des salariés dans les organes de gouvernance - Les nouveaux dispositifs d’intégration des ONG dans les systèmes de prise de décision - L’intégration des parties prenantes à la gouvernance : et si c’était une loi demain ? • alexandre BraÏloWsKY, Directeur de la • elisabeth laVille, présidente et Fondatrice, responsabilité sociétale du UTOPIES GROUPE SUEZ ENVIRONNEMENT • mike Hannigan, pDg-fondateur, • paul-philippe uHel, responsable de la respon- GIVE SOMETHING BACK sabilité sociale d’entreprise (rse) au sein de la DrH du groupe PSA PEUGEOT CITROËNEn partenariat avec :www.produrable.com
  3. 3. Mercredi 28 mars 2012 Amphithéâtre Congres rse & leaDersHip Bordeaux 16.00 - 17.30 Droits de l’Homme et rôle des Entreprises multinationales le 16 juin 2011, le Conseil des droits de l’Homme de l’onu a adopté pour la première fois une nouvelleen partenariat avec série de principes en matière de droits de l’Homme à respecter dans le monde des affaires. Cet ensemble de règles visent à contraindre les entreprises à améliorer le respect des droits de l’Homme dans leurs pratiques et leur gestion, opérationnalisant les principes « protéger, respecter et réparer » par le biais de directives sur la responsabilité des entreprises. en quoi cette série de principes porte-t-elle un regard nouveau sur les pratiques attendues des entreprises ? parallèlement, quel rôle nouveau les parties prenantes attendent-elles des etats pour assurer la protection des droits de l’Homme de la part des entreprises ? • Stéphane AUDRAND, Chargé de mission • Sandra COSSART, Responsable du gouvernance & processus au sein de la programme Globalisation et Droits Délégation à la rse, BNP PARIBAS humains, SHERPA • Farid BaDDaCHe, Directeur europe, BSR • Michel DOUCIN, Ambassadeur chargé de la bioéthique et de la Responsabilité sociale des entreprises auprès du MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES ET EUROPÉENNES • Kate CaCCiatore, ph.D sustainability • Michel FORST, Secrétaire Général, Strategies Director, Corporate Sustainable Commission Nationale Consultative des Development, ST MICROELECTRONICS Droits de l’Homme, CNCDH 17.45 - 19.15 Co-opération et Co-Construction pour une nouvelle économie « L’économie de co-construction » : Quels nouveaux modèles de collaboration innovants entre acteursen partenariat avec de l’économie « classique » et entrepreneurs de l’Economie sociale et solidaire ? L’innovation en général, et l’innovation sociale en particulier, est un incontestable levier de croissance durable, de création d’emplois et de renforcement de la compétitivité. Les entrepreneurs sociaux, et plus généralement l’économie sociale et solidaire, recèle un formidable potentiel d’innovation dont les acteurs de l’économie « classique » peuvent s’inspirer. Comment développer de nouveaux modèles de collaboration innovants entre économie classique et économie sociale ? Quel intérêt à dessiner ensemble les réponses aux besoins sociaux ? Comment changer d’échelle et faire plus en terme d’impact social ? Comment concrétiser ces projets ? Deux « couples » de partenaires illustreront très concrètement ce qu’il est possible de faire dans le but de co-construire de nouvelles solutions à fort impact sociétal. Animé par : Alain • Jean-marc Borello, • Jean Daniel muller, GRUMBERG, Directeur, Délégué Général, cofondateur de FUTURING PRESS Groupe SOS SIEL BLEU • olivier DelBarD, • Claire MARTIN, • michel alBreCHt, professeur associé, Directrice rse, Directeur Général de ESCP EUROPE RENAULT NUTRICIA / DANONE Après-midi en parallèle 14.00 - 17.00  Salle 342B Transition Lab’ : Comment trouver ensemble les clés en partenariat avec le de la transition vers une économie verte et vertueuse ? réseau Un Forum participatif d’intelligence collective pour trouver les clés de la transition, conduire concrètement le changement en entreprise et passer en mode innovation ! facilité par Le « Transition Lab » vous invite à décrypter les freins au changement, identifier les prochaines ruptures, et faire émerger de nouvelles pistes d’actions grâce à l’intelligence collective et la co-création. • stephane riot, président Fondateur de • avec le concours des étudiants NOVETERRA d’HEC Quelle transition vers une économie verte et vertueuse ?
  4. 4. Jeudi 29 mars 2012Congres rse & leaDersHip Amphithéâtre Bordeaux Allocution 9.15 - 9.30 d’ouverture Gilles Berhault, président du cOmiTE 21 9.30 - 11.00 Energy : Saving for sharing ! entre le changement climatique, les questions de sécurité énergétique en europe ou la catastrophe de Fukushima, lesen partenariat avec questions énergétiques sont au cœur des débats sur la réorientation de notre modèle économique pour répondre aux enjeux tant sociaux qu’environnementaux. Il est nécessaire d’investir dans la transformation de nos économies pour préparer la prochaine révolution industrielle, indispensable pour se libérer de notre dépendance au carbone et construire un modèle de croissance économe en ressources. Le processus est amorcé : priorité accordée, par les entreprises comme par les pouvoirs publics, à la recherche et au développement, remise à plat des politiques d’urbanisme, nouveau déploiement des technologies de l’information pour la gestion de réseaux, adoption de nouvelles techniques dans le bâtiment et les transports, abandon des combustibles fossiles au profit des énergies renouvelables. Dans ce contexte, l’efficacité énergétique devient à la fois un impératif des etats mais aussi un enjeu collectif afin de favoriser l’accès à l’énergie pour tous. C’est aussi un renouvellement du rôle des acteurs publics et des politiques mais aussi l’adoption de nouveaux modèles économiques par le secteur privé. • michel ColomBier, Directeur scientifique, • Felix mattHes, coordinateur energy , Institut du développement durable et des OKKO-INSTITUTE E.V, Institute for applied relations internationales, IDDRI ecology • Bernard De Clermont tonnerre, • gilles Vermot-DesroCHes, Directeur de la planification stratégique, senior Vice president sustainability, GROUPE REXEL SCHNEIDER ELECTRIC • Bernard laponCHe, ancien Directeur général de l’aDeme, membre fondateur de GLOBAL CHANCE Pause Café / Networking 11.30 - 13.00 Valuing non-financial performance Non-financial performance is generally a key part of companies’ internal strategic story. Why is it that thisen partenariat avec strategic story is not translated into dialogue with investors? From 2006-2008 and under the umbrella of the european alliance for Csr that was co-led by lloyds Banking group and telecom italia and facilitated by Csr europe and the academy for Business in society (eaBis), a laboratory was launched on the market Value of non-Financial performance. the conclusion of the research and working group found that there were a number of blockages on the side of both the investor and companies. amongst the most critical was a lack of confidence at senior level in companies in their ability to manage and robustly measure non-financial perfor- mance over time. • sibylle Baumgartner, Coordinator, • michael polYa, Business Development membership and stakeholder relations, CSR strategy, project management & training EUROPE Director, STATE STREET GLOBAL ADVISORS • Jean-Christophe Carrau, Csr develop- • Jaime silos, Corporate Development ment & Consultant - global service iso Director, FORÉTICA 26000, DNV BUSINESS ASSURANCE FRANCEEn partenariat avec :www.produrable.com
  5. 5. Jeudi 29 mars 2012 Amphithéâtre Congres rse & leaDersHip Bordeaux Pause Cocktail Déjeunatoire offerte par : irse - rse perFormanCe Agora RSE 13.30 - 13.50 Où se situe l’avenir de la RSE dans les 5 ans qui viennent ?Allocution du Directeur du Développement durable : essor et perspectives de la fonction pour l’avenir de la rse • sabine Desnault, membre du conseil • patrick D’Humieres, Fondateur, Directeur d’administration du C3D, Directrice du Général, IRSE-RSE PERFORMANCE Développement Durable, NEXITYen partenariat avec 14.00 - 15.30 Le DD, levier de performance et nouveau business model de l’entrepriseen partenariat Il est prouvé aujourd’hui que le développement durable crée de la valeur matérielle et immatérielle pour les entreprisesavec lADD à la fois sur le plan de la réduction des coûts, mais aussi car il intègre de nouveaux paramètres comme le carbone. Le développement durable est aussi un levier d’innovation pour de nouveaux services basés sur l’usage. - introduction : présentation d’une étude menée sur 10 ans par l’ecole des mines, « performance et entreprise » - l’évaluation de la création de valeur : témoignages de Danone et Bnp pariBas - la nouvelle économie du partage avec lisa gansky, serial entrepreneuse d’origine américaine, créatrice de plusieurs sociétés sur internet, notamment GNN et OFOTO. • Thomas BUSUTTIL, Fondateur, • mathieu glaCHant, Directeur de IMAGIN’ABLE CONSEIL recherches à L’ECOLE DES MINES • olivier Delamea, Directeur Général, • nathalie JauBert, responsable DANONE PRODUITS FRAIS produits - Délégation à la rse, BNP PARIBAS • lisa gansKY, Fondatrice de GNN et OFOTO Pause Café / Networking 16.00 - 17.30 Social Innovation in Europe : Demographic Change and Active Ageingen partenariat avec How can companies anticipate the fast paced of demographic changes and the underutilized potential of its employees? What does an ageing Europe mean for the companies? to remain sustainably competitive, european companies will have to successfully gear their employment and Hr poli- cies to an ageing workforce and to develop innovative products and services for the silver economy. • sarah DeKKiCHe, services Coordinator, • abi priCe, Csr specialist, HITACHI CSR EUROPE • antoine mauri, Corporate responsibility • mario romao, senior policy manager, and environmental Direction, INTEL GROUPE LA POSTE Quelle transition vers une économie verte et vertueuse ?
  6. 6. Mercredi 28 mars 2012programme experts & solutions 9h15 à 10h00 10h15 à 11h00Achats responsables / Fournisseurs : comment passer d’une L’impact de la reconnaissance tierce-partie sur la communi-logique de coût à une logique de création de valeur et se cation des valeurs et comportements d’une entreprisedifférencier sur ses marchés ?  proposé par DNV BUSINESS ASSURANCE France ALLE 342A S proposé par SUSTAINWAY SALLE 341 L’exemple d’illycaffé : Retour d’expérience sur la certification de laAvec le témoignage des Laboratoires Expanscience : une expérience Chaîne d’Approvisionnement Responsable de cafés verts.réussie sur des filières d’approvisionnement et de sourcing responsable. illycaffè est une des marques leaders dans les spécialités de café, elleObjectifs : Apporter les clés pour comprendre et pour agir dans le contex- produit et commercialise un mélange de cafés unique vendu dans pluste d’une exigence sociétale accrue. Processus multiparties prenantes du de 140 pays dans le monde.Grenelle de l’Environnement, protocole de Nagoya sur la bio-piraterie et C’est la première entreprise à recevoir la certification DNV Businessle partage des avantages, actualisation de la commande publique, évolu- Assurance sur le « Processus de Chaîne d’Approvisionnement Respon-tion actuelle de l’Union Européenne sur la RSE, diffusion du nouveau cadre sable », qui certifie la capacité de l’organisation à fournir une approchede référence Social Responsibility (ISO26000) et de la notion de « sphère responsable des processus et des relations avec les parties-prenantes tout au long de la chaîne de production, et plus spécifiquement au longd’influence ». de la chaîne d’approvisionnement.• Olivier DUBIGEON - Fondateur et dirigeant, SUSTAINWAY • Anna ADRIANI - Global PR Corporate Responsibility Director,• Alex SAUNOIS - Responsable RD Lipochimie et Extraction Végétale, ILLYCAFFE Italie LABORATOIRES EXPANSCIENCE • Marc Antoine HORENFELD - Chef de projet Responsabilité d’Entreprise,• Sébastien DEBROCK - Responsable Sourcing Végétal Soutenable, DNV Business assurance france LABORATOIRES EXPANSCIENCEEconomie circulaire : une synergie entre territoires et acteurs 11h30 à 12h15industriels Mettre en place une démarche RSE au niveau d’un Groupe : proposé par OREE SALLE 342A l’exemple de Pierre Fabre- Introduction, présentation du Groupe de travail Expertise environne-  proposé par TENNAXIA SALLE 342A mentale et de la méthodologie issue du Groupe de travail.- Présentation du Forum d’expertise « Faut-il tout recycler ? » et pré- Qu’est ce qui motive un Groupe à mettre en œuvre une démarche sentation des résultats du débat d’experts. structurée de RSE ? Du diagnostic qui a permis de déclencher la prise de- ébat et développement des filières courtes (bois, papier, textile, D décision au déploiement du projet dans le Groupe, cet atelier présentera composite). En quoi agit le Pôle fibres pour favoriser l’économie circu- les enjeux, les bénéfices et les méthodes d’une démarche de RSE. Véri- laire sur ces filières ? table retour d’expérience d’une démarche réussie, vous pourrez poser- Présentation du retour dexpérience de La Poste (valorisation des des questions sur les difficultés de mise en place, les pièges à éviter, les déchets et reprise/collecte) avantages attendus….• Ghislaine HIERSO - Présidente OREE • Anne ALLARY - Directeur du Développement et des Relations Institu-• Eric FLAMAND - Consultant indépendant, ERIC FLAMAND CONSEIL tionnelles, TENNAXIA• Sophie-Noëlle NEMO - Responsable Economie Verte, GROUPE LA POSTE • Séverine FURNEMONT - Coordinatrice Environnement Groupe et• Karl GEDDA - Délégué général, PÔLE FIBRES Développement Durable, PIERRE-FABRE Quelles ACVs pour quels besoins : vers une démarche de 10h15 à 11h00 comptabilité environnementale intégréeComment lier votre stratégie d’éco-conception à l’affichage  proposé par QUANTIS SALLE 341environnemental à l’aide d’outils innovants Après un aperçu des activités de Quantis, la présentation, illustrée de proposé par INTERTEK RDC SALLE 341 nombreux exemples, passera en revue trois sujets :En réponse aux projets d’affichage initiés notamment par la France, les - e l’ACV à l’affichage environnemental. Il s’agira d’une présentation Dentreprises doivent intégrer l’Analyse du Cycle de Vie dans leur stratégie générale de l’ACV et de ses évolutions récentes : ACV détaillée, ACVde développement ou d’amélioration de leurs produits. Pour pouvoir ap- simplifiée, ACV affichage. Les liens entre les types d’ACV et les besoinspliquer la démarche d’éco-conception et d’affichage environnemental à de l’entreprise seront clairement mis en valeur.l’ensemble de leurs références, il est indispensable de bénéficier d’outils - L’empreinte eau (ou «Water footprint») : Présentation d’un nouvelaccessibles à des non-experts en ACV, garantissant la fiabilité des résul- indicateur correspondant à un enjeu essentiel pour nombre d’entre-tats et permettant la collecte des données, le calcul et la restitution de prises.l’information sous une forme intelligible pour le consommateur. - uantis SUITE 2.0 : Présentation d’une solution logicielle intégrée pour QAprès un bref rappel du contexte et des travaux d’harmonisation répondre à vos différents besoins de reporting et de simulation envi-menés par la Commission Européenne, la France et l’ISO, Michaël Ooms, ronnementale (bilan carbone, affichage produits, ACV, éco-conception,Managing Director chez Intertek RDC, présentera la démarche d’inté- etc.)gration d’outils ACV au sein d’une entreprise, en l’illustrant par un cas • Julien BOUCHER - Directeur Général, QUANTISconcret issu de l’industrie textile. • Sébastien HUMBERT - Directeur Scientifique, QUANTIS• Isabelle DESCOS - Ingénieur Projet Senior, Intertek RDCwww.produrable.com
  7. 7. Mercredi 28 mars 2012 programme experts solutions 12h30 à 13h15 14h15 à 15h00L’ACV sociale : un outil innovant pour mesurer l’empreinte Reporting Développement durable : mesurer vos performancessociale et socio-économique des produits et des services et en rendre compte, un levier pour progresser proposé par GROUPE AGECO SALLE 341  proposé par VIGEO enterprise SALLE 341Née d’une volonté d’intégrer la prise en compte des enjeux sociaux dans D’ici 2016, toutes les entreprises de plus de 500 salariés devront produirela démarche ACV, l’Analyse sociale du Cycle de Vie des produits (AsCV) chaque année des informations sur leurs politiques environnementalesa été formalisée en 2009 sur le plan international. Outil de la RSE et du et sociales : comment anticiper la réglementation Grenelle II, identifierDD, elle permet de mesurer l’empreinte sociale des produits et services ses principaux enjeux, choisir les indicateurs pertinents en référence auxtout au long de leur cycle de vie, et ainsi d’identifier les priorités d’action meilleurs standards (GRI, ISO 26 000, …), mobiliser les équipes internespour produire et consommer plus responsable. Après un bref rappel de pour assurer ce reporting, … Les pièges à éviter, les bonnes pratiques àla genèse de l’AsCV, Jean-Pierre Revéret et Céline Houdin, respective- suivre.ment Vice-président et Directrice du développement Europe de Groupe • Florence FOUQUIER - Directrice de Mission, VIGEO enterpriseAGÉCO, présenteront les objectifs et le fonctionnement de l’outil. Ils •Antonella DESNEUX - Directrice de la Citoyenneté et de l’Innovations’appuieront sur différents cas d’études appliqués aux secteurs informa- sociétale, et Directrice du Développement durable, SFRtique et agro-alimentaire.• Jean-Pierre REVERET - Vice Président du GROUPE AGECO• Céline HOUDIN - Directrice du développement Europe, GROUPE AGECO 14h15 à 17h15Moins impacter pour faire des économies : méthodologies et Le marketing durable comme levier d’innovation et de crois-outils de pilotage sance proposé par GREENFLEX SALLE 342A  proposé par ERNST YOUNG SALLE 342AGreenflex vous propose ses retours d’expérience(s) de l’identification Loin de se limiter à une simple déclinaison verte des techniques mar-des gisements de réduction à la mise en place de solutions, permet- keting traditionnelles, le marketing durable constitue aujourd’hui unetant à l’entreprise de constater un ROI à court terme : présentation de composante essentielle de la stratégie d’entreprise et le nouveau relaisl’Ecoguide, guide d’achats Greent IT, de BeeGreen pour le pilotage en 3 de croissance pour de nombreux secteurs.dimensions (technique, économique et écologique) d’un parc d’assets et A travers une présentation des nouveaux principes marketing issus duillustration d’une démarche d’économie de fonctionnalité avec le finan- développement durable, illustrés par des retours d’expériences concrets,cement éco-responsable. notamment à travers les succès répétés de Saint-Gobain Isover en la• Frédéréric RODRIGUEZ, Président, GROUPE GREENFLEX matière, cette présentation dressera un panorama de l’existant et pro- posera les perspectives pour repenser dès aujourd’hui le marketing de demain. 13h30 à 14h00 *Cette conférence sera suivie d’une pause cocktail et networking pen- dant 45 minutes.Réussir son Bilan GES/Carbone® en 2012 : réglementation, • Ganaël BASCOUL - Manager Cleantech Sustainability, ERnsT bénéfices économiques, outil YOUNG proposé par ELIADIS SALLE 341 • Benoit LEFEVRE - Directeur Marketing, SAINT-GOBAIN ISOVER FRANCEChargé du Développement Durable ou Consultant Bilan Carbone® :outillez-vous !  Pause cocktail et networking pendant 45 minutesDécouvrez comment la solution logicielle EliCarbon® vous aide à :- Anticiper l’obligation réglementaire de réaliser un Bilan GES avant le 31 décembre 2012- Gagner un avantage concurrentiel Eco-conception : Comment passer à la vitesse supérieure ?- Etre plus efficace  proposé par ERNST YOUNG SALLE 342AFiable et intuitive, EliCarbon® permet de piloter en continu une straté-gie de réduction des émissions de gaz à effet de serre, depuis l’élabo- Sortir de la seule performance environnementale et appréhender toutesration du Bilan Carbone® jusqu’au déploiement et la supervision d’un les contraintes de l’entreprise : économique, marketing, réglementaire,plan d’actions. technique... L’avenir de l’éco-conception passe par une intégration plusIllustrations à partir d’exemples concrets. profonde de la démarche dans les différentes directions de l’entreprise. Les entreprises pionnières parviennent à ce stade de maturité. De nou-• Cécile NGUYEN, chef de produit, ELIADIS veaux outils permettent désormais de faciliter cette transition vers le green business. *Cette conférence sera suivie d’une pause cocktail et networking pendant 45 minutes. • Hélène BABOK HAEUSSLER - Director, Sustainable Development, EUROPE STEELCASE • Arnaud HERRMANN - Manager - Responsable Eco-conception / Consommation durable, ERNST YOUNG  Social / RH  Marketing /Communication  Environnement  Finance / Gouvernance  Pause cocktail et networking pendant 45 minutes  Entreprise / Solidarité Programme susceptible de modification Quelle transition vers une économie verte et vertueuse ?
  8. 8. Mercredi 28 mars 2012programme experts solutions 15h15 à 16h00 17h30 à 18h15Offres et démarche RSE : mobilisez vos Forces de Ventes Exclusions normatives : quels sont les risques de boycott proposé par DES ENJEUX ET DES HOMMES SALLE 341 pour les entreprises controversées ?  proposé par NOVETHIC SALLE 341en première ligne sur le terrain, vos commerciaux sont-ils en capacitéde : Comprendre les enjeux « rse » de leurs clients (collectivités, entre- Vedanta, Walmart, petroChina… autant d’entreprises que certains inves-prises, grande distribution…). tisseurs ont mis sur des listes noires parce qu’elles ne respectent pas lesporter vos offres « responsables » et valoriser l’engagement de l’orga- grandes conventions internationales environnementales et sociales. Cenisation dans la rse. procédé dit d’exclusions normatives tend à se répandre chez les investis-Répondre aux objections, y compris sur les sujets sensibles. seurs responsables désireux d’échapper aux controverses.Respecter les politiques «maison» : éthique des affaires, sécurité rou- Quels impacts ont ces exclusions sur la rse des grandes entreprises ?tière, réduction des impacts transports. Quelles sont les pratiques les plus répandues ?remonter des informations (signaux faibles) et participer au reporting. protègent-elles vraiment la réputation des institutions financières ?45 mn pour partager, lors d’un atelier interactif, des pistes et retours evitent-elles ainsi les mises en cause par les ong et les médias ?d’expérience, pour s’assurer que vos commerciaux seront les meilleurs • David DIAMOND - Responsable de l’ISR, ALLIANZ GLOBAL INVESTORSambassadeurs de votre démarche de responsabilité. • Anne-catherine HUSSON-TRAORE - Directrice générale, NOVETHIC• Olivier CLASSIOT - Directeur Associé, DES ENJEUX DES HOMMES • Franca PERIN - Responsable ISR, GENERALI INVESTMENTS• Fanny PICARD - Consultante, DES ENJEUX DES HOMMES • Kareen RISPAL - Directeur Développement Durable affaires publiques, LAFARGE 16h30 à 17h15 Responsabilité sociale de l’entreprise : DRH vous n’êtes pasLes Achats Responsables : un levier pour linsertion en reste ! Le cas de De Dietrich Thermique proposé par OBSAR SALLE 341  proposé par EM STRASBOURG SALLE 342A• Gérard BRUNAUD - Vice-Président, OBSAR • Daniel MAZZOLENI - DRH, DE DIETRICH THERMIQUE , Diplômé de• Emmanuel CHANSOU, Directeur Exécutif du Réseau GESAT lExecutive MBA Développement durable et RSO (2010)• Thibaut GUILLUY - Directeur Général, ARES SERVICES • Pia IMBS - Maître de conférences HDR, Responsable de la Chaire Développement Durable, Responsable de lExecutive MBA DD et RSO et du Master 2 RH en apprentissage, chargée de mission développement durable à lEM STRASBOURG  Social / RH  Environnement  Finance / Gouvernance  Marketing /Communication  Entreprise / Solidarité programme susceptible de modification Ne partez pas sans votre NewDDeal ! 3ème édition NewDDeal, le 1er GUIDE Professionnel du Développement Durable de la RSE sera remis en exclusivité à tous les visiteurs. Un outil d’aide à la décision complet :  l’essentiel du Développement Durable de la rse  Les bonnes pratiques  Les acteurs clés du changement  le panorama des partenaires et prestataires du Développement de la rse OFFERT* ! Vous souhaitez :  etre référencé dans la prochaine édition ?  Commander un exemplaire ? info@newddeal.com ou 01 45 22 94 40 * dans la limite des stocks disponibles. Après le salon, le Guide sera vendu 60 €TTC.
  9. 9. Jeudi 29 mars 2012 programme experts solutions 9h15 à 10h00 10h15 à 11h00Le nouveau cadre de l’information extra-financière en France L’apport des solutions analytiques à la performance socialeet en Europe et environnementale proposé par IRSE-RSE PERFORMANCE SALLE 342A  proposé par IBM FRANCE SALLE 341- comment répondre aux demandes des utilisateurs de l’information Qu’il s’agisse de finance, de ressources humaines, d’achat responsable, RSE de consommation énergétique ou d’émission carbone, on n’améliore- adapter les rapports DD RSE aux exigences nouvelles pas ce que l’on ne mesure pas ! Les techniques analytiques, au delà- l’impact de la RSE sur la communication corporate internationale du reporting sont utilisées pour améliorer la performance des entrepri-A cette occasion, deux études exceptionnelles seront présentées sur ses, quel rôle peuvent-elles jouer dans le domaine de la RSE, quels casl’état du reporting intégré dans les documents de référence du Cac 40 d’usage ?et la prospective des usages de l’information extra-financière. - uelles sont les enjeux et les pratiques internationales en matière de Q• Patrick D’HUMIERES - Président d’IRSE - RSE Performance pilotage de la performance durable, comment organiser la « mesure » ?• Et plusieurs experts de place - u delà de l’analyse descriptive, comment utiliser l’analyse prédictive A et prescriptive pour améliorer la performance environnementale d’un bâtiment, d’une supply chain ou accompagner la mutation vers l’éco-Le développement durable au-delà du progrès continu : le nomie d’usage.pouvoir des objectifs radicaux pour transformer lentreprise • Isabelle CARCASSONNE - Directrice marketing Smarter Analytics, proposé par Utopies SALLE 341 Software Group Europe IOT, IBM• Elisabeth Laville - Fondatrice, UTOPIES• avec des dirigeants du groupe Danone, dInterface, de Leclerc et de Philips 11h30 à 12h15 Intelligence urbaine : des flux et des hommes (1ère partie) 10h15 à 11h00  proposé par IBM FRANCE SALLE 341La RSE à 360° : 10 solutions pour passer à l’action ! IBM, via notamment son laboratoire de recherches de Zurich, fait partie proposé par ALTERNACOM ET AUXILIA SALLE 342A du consortium Edison depuis 2009, avec différents industriels et éner- géticiens, parmi lesquels Dong Energy, des organismes publics et desPiloter les actions RSE ? Mobiliser autour des valeurs responsables de universités, et cette collaboration se poursuit avec le projet Eco-Gridvotre entreprise par la communication évènementielle ? Réduire l’em- suite naturelle du projet Edison.preinte carbone de vos services ? Sensibiliser et communiquer sur les Le projet d’étude Edison permet d’analyser la recharge des véhiculesenjeux de la mobilité durable ? Aborder les thématiques du handicap et électriques en maximisant l’énergie éolienne. Par ailleurs, l’équilibragede la diversité ? S’ancrer durablement sur votre territoire ? du réseau est possible par injonction de l’énergie stockée dans les batte-Oui mais comment ? ries, ce qui constitue une véritable innovation.{auxilia} et Alternacom, deux entreprises sociales du Groupe SOS, vous L’objectif du projet Eco-Grid est de développer et tester un marché deproposent lors d’un atelier rythmé des solutions à la fois concrètes et l’électricité temps réel avec sources d’énergies renouvelables diversifiéesopérationnelles pour un développement vraiment durable de vos orga- (éolien, solaire, bio gaz), via notamment une fixation dynamique des prixnisations. de l’énergie en fonction de plusieurs variables.10 cas clients, 10 problématiques, 10 solutions à mettre en œuvre : tel EcoGrid prendra en compte les meilleures pratiques du projet EDISONest notre défi pour répondre à vos attentes. en les appliquant au-delà du simple véhicule électrique jusque dans le• Mona BERNIA - Directrice, ALTERNACOM cadre de la maison et du bureau.• Bertil DE FOS - Directeur, AUXILIA Seront également abordés quelques autres projets européens auxquels IBM participe associant les Smart Grids aux véhicules électriques et à la mobilité. • Sylvie SPALMACIN ROMA - Vice Présidente Smarter Cities, IBM • Eang ANG ONG - Partner – GBS Smarter Cities Leader, IBM FRANCE  Social / RH  Environnement  Finance / Gouvernance  Marketing /Communication  Entreprise / Solidarité Programme susceptible de modification Quelle transition vers une économie verte et vertueuse ?
  10. 10. Jeudi 29 mars 2012programme experts solutions 11h30 à 12h15 13h30 à 14h00Les 7 clés de succès du marketing durable Comment mesurer votre impact sur la ressource en eau ? proposé par ETHICITY SALLE 342A L’empreinte eau, un outil complémentaire de l’ACV  proposé par ECOACT SALLE 342AComment ré-inventer le marketing dans une perspective long terme ?Comment trouver les bons leviers et rendre le marketing durable dési- L’Analyse de Cycle de Vie (ACV) apparaît comme le meilleur outil dispo-rable ? nible pour mesurer, améliorer et valoriser les performances environne-Comment transformer l’essai du marketing durable dans son offre, mentales de vos produits services. Son déploiement permet ainsi deréduire les impacts tout en créant de la valeur et faire du développe- limiter les impacts des produits et filières sur l’environnement.ment durable un levier d’innovation, de solutions d’avenir pour impulser Cependant, l’ACV prend peu en compte l’impact de l’activité humainele changement ? sur la ressource en eau, et dans un contexte de raréfaction de la res-A partir du nouveau livre d’Elisabeth Pastore-Reiss et avec le témoi- source en eau, il devient nécessaire de quantifier vos impacts sur cettegnage d’une entreprise. ressource essentielle.• Elizabeth PASTORE-REISS - Présidente, Ethicity L’empreinte eau apporte un complément à l’ACV. Cette méthodologie permet d’établir un indicateur simple, qui, couplé à d’autres comme l’in- dicateur carbone, peut toucher aussi bien le grand public que les entre- 12h30 à 13h15 prises et pouvoirs publics. Au cours de notre intervention, nous vous présenterons nos retours d’ex-Intelligence urbaine : Des transports et des hommes, périences en terme d’éco-conception et d’ACV, et comment les derniers(2ème partie) développements de l’empreinte eau permettront de répondre à l’intérêt croissant de nos clients pour cette problématique. proposé par GROUPE LA POSTE SALLE 341 • Florent BLONDIN – Responsable de projet ACV Eco-conception,Mobilité 2.0 : Quand les Collectivités et les entreprises innovent … ECOACT• Florence CASTEL - Directrice de l’ingénierie environnementale et de la • Sophie BARTEAU – Responsable de projet ACV Empreinte eau, qualité, SOCIETE DU GRAND PARIS ECOACT• Vanessa CHOCTEAU - Directrice générale, GREENOVIA• Luis SAINZ - Conseiller municipal délégué aux travaux, MAIRIE LES MUREAUX 14h15 à 15h00• Jacqueline THEAULT, SATELITE INTERNATIONAL Le vrai fait-il vendre ? Sincérité et efficacité peuvent-elles aller de pair ?Le développement économique durable est à la portée des  proposé par UDA/AACC SALLE 342ATPE – PME Communiquer, c’est vendre : un produit ou service bien sûr, mais aussi proposé par LE RESEAU DE L’IMAGE SALLE 342A vendre une idée, un employeur, une image, un comportement,...Vous voulez comprendre comment maîtriser les « contraintes « du dé- Or, pour vendre, qui n’a jamais tendance à embellir, habiller, sublimer ?veloppement durable et les transformer en innovations économiques A l’heure où l’on croit de moins en moins les messages des entreprisesrentables ? et des organisations, faut-il remettre la sincérité en clé de voûte ? Et seCette conférence est faite pour vous ! Vous y découvrirez des raisonne- priver de vendre du rêve ???ments à intégrer facilement dans la vie quotidienne de votre entreprise • Alexis BOTAYA - Co-fondateur AGENCE SOON SOON SOONet des actions aisément réalisables. • Guillaume MULLER - Directeur du Développement, SIDIESE• Karin BORAS - auteur et conseillère de PME-PMI • Valérie LOURDEL - Directrice du département Relations externes,• Gérard BOIVIN - Président du Conseil de surveillance d’UNIBEL, CREDOC holding du GROUPE BEL • Daniel TIRAT - Directeur général, LES DEUX VACHES • Emmanuelle Dumas, Responsable Communication, LABORATOIRES EXPANSCIENCE 13h30 à 14h00RSE : Réinjecter la Solidarité dans l’Entreprise ? Les Mettez de l’ISO 26000 dans le moteur de votre croissance !nouveaux outils émergents de mobilisation des collaborateurs  proposé par AFNOR GROUPE SALLE 341pour l’intérêt général - Pourquoi l’ISO 26000 est un axe de développement pour une organi- proposé par SOLUTIONS-RSE.NET SALLE 341 sation ? A quoi ça sert et qu’est-ce que cela change pour l’entreprise et le territoire ?Solutions-RSE.net, le portail crée par 3 acteurs indépendants de la soli- - Equipez-vous des meilleurs outils pour réussir !darité au service de la RSE (Koeo - la plateforme du mécénat de com- - uestions/réponses Qpétences, microDON - la cogénérosité employeur-employés, et PlanèteUrgence - créateur du Congé Solidaire, un modèle original d’engage- • François Sibille, consultant senior en responsabilité sociétale,ment) évoquera les nouveaux enjeux de la solidarité de l’entreprise et de Groupe AFNORses collaborateurs par rapport au tiers secteur associatif, et présentera • Olivier Graffin, responsable Coordinateur développement durable,des solutions opérationnelles et des outils émergents qui sont autant Groupe AFNORde réponses possibles à l’implication des salariés dans l’engagement ci- • Merylle Aubrun, ingénieur développement région Ile-de-France/toyen de l’entreprise. Centre, évaluateur AFAQ26000, Groupe AFNOR• Jean-Michel Pasquier, Fondateur, KOEO.NET• Olivier Cueille, co-Fondateur, MICRODON• Audrey Roy, Responsable Partenariats et Développement, PLANETE URGENCEwww.produrable.com
  11. 11. Jeudi 29 mars 2012 programme experts solutions 15h15 à 16h00 16h30 à 17h15Le DD Version Stratégique... Prêts ? RSE, Passez à l’action – Place au concret dans votre démarche proposé par THE NATURAL STEP FRANCE SALLE 342A  proposé par COMPAGNIE DURABLE SALLE 341Depuis 20 ans, The Natural Step International accompagne des entre- Démarche volontaire ou obligatoire, votre entreprise se doit désormaisprises de toutes tailles et secteur d’activité dans la transition vers des d’informer sur sa politique RSE, passez à l’action ! Au travers de témoi-sociétés durables, pour leur plus grand bénéfice et celui des générations gnages d’entreprises, la conférence vous apportera des outils pour ren-futures. forcer votre politique RSE et communiquer votre différence : EncouragerPragmatique, cette conférence se basera sur les retours d’expériences de les comportements éco-responsables, fédérer autour d’engagementsgrandes et petites entreprises (Groupe Millet, Interface, Rhom and Haas, solidaires, fidéliser par votre politique sociale, faire rayonner vos valeursEurexia, The Cooperators, Pratt Whitney, Scandic…) illustrant ce que éthiques au-delà de l’entreprise … concrètement, ça passe par quoi ?signifie « intégrer la perspective DD au cœur de métier » et les résultats 45 min pour dresser un panorama des solutions, présenter des exemplesobtenus à ce jour. concrets, identifier les freins et vous apporter des solutions concrètes.Enfin, nous n’oublierons pas de vous proposer une introduction à l’ACV- • Héloïse DUPIN DE SAINT CYR - Fondatrice, COMPAGNIE DURABLEStratégique déjà utilisée par Unilever, Prêt à Manger, Rohm Haas,Bouygues Télécom…• Caroline GERVAIS - Directrice, THE NATURAL STEP FRANCE 17h30 à 18h15 La France dans la comptabilité carbone mondiale : standardsCAP 26000 un outil clé en main pour construire, structurer internationaux et rôle de l’Association Bilan Carboneet évaluer votre « Responsabilité Sociétale »  proposé par ABC SALLE 342A proposé par BUREAU VERITAS CERTIFICATION SALLE 341 Précurseur dans la comptabilité carbone mondiale, le Bilan Carbone®Elaboré par Bureau Veritas Certification, CAP 26000 est un outil facile est aujourd’hui la méthode la plus utilisée en France. L’Association Bilandaccès et pragmatique destiné à toutes les organisations qui souhaitent Carbone, en charge de son développement, présentera comment elleentrer dans une démarche d’évaluation selon les lignes directrices de entend répondre au positionnement international de celle-ci et à sonl’ISO 26000. Avec CAP 26000 vous priorisez vos actions, vous établissez évolution vers des solutions pragmatiques et managériales.votre feuille de route, vous suivez lavancement de votre projet et dès • Caline JACONO, Directrice, Association Bilan Carboneque vous êtes prêts, vous êtes évalué par Bureau Veritas Certification,organisme indépendant.• Véronique LAGORCE - Chef de projet Développement Durable et Certi-  Social / RH  Marketing /Communication fication de services, BUREAU VERITAS CERTIFICATION  Environnement  Finance / Gouvernance• Sandrine LE GALL - Responsable Pôle Innovation et Commercialisation,  Entreprise / Solidarité BUREAU VERITAS CERTIFICATION Programme susceptible de modification 16h30 à 17h15Dialoguer avec les parties prenantes locales : de la gestionde risque au développement d’opportunités business Les Formations proposé par IMAGINABLE SALLE 342AComment structurer ses relations avec les parties prenantes locales ? éligibles au DIFQuel lien avec la stratégie Business et RSE de l’entreprise ? Commentce dialogue peut-il contribuer à la performance globale des entités et PROGRAMME DE JUIN 2012 - Parisl’acceptabilité des activités ?Les parties prenantes sont aujourd’hui plus professionnelles et plus in-fluentes sur les sphères politiques, sociales et environnementales pou-vant même aboutir à la remise en cause du «droit au développement»,la «License to operate» de l’entreprise. Dans cette perspective, instaurerun dialogue avec ces parties prenantes internes et externes est devenuincontournable pour les entreprises.Car au-delà d’une meilleure gestion du risque, ce dialogue peut aussi Concrètes, opérationelless’envisager comme un levier pour identifier et mettre en œuvre de nou-velles opportunités de développement, avec des collectivités, des four- et dynamiques !nisseurs ou des ONG.Des éléments méthodologiques, de nombreuses pratiques inspirantes 14 juin : S1 Réussir son bilan carbone : réglementation, applications,concrétiseront la présentation et un grand groupe du secteur minier bénéfices économiques et outilsviendra témoigner de son retour d’expérience 15 juin : S2 ettre en oeuvre et piloter une démarche de M• Thomas BUSUTTIL - Dirigeant, IMAGIN’ABLE Responsabilité Sociétale crédible adossée à lISO 26000• Caroline CIUCIU - Responsable Affaires Publiques - Direction 21 juin : S3 ACV sociale : un outil innovant pour mesurer L Communication et Développement Durable, GROUPE ERAMET lempreinte sociale et socio économique des produits et services 22 juin : S4 Comment construire son rapport RSE En savoir + 01 45 22 94 40 ou info@produrable.com Nombre de place limité à 8 participants par Formation.
  12. 12. Liste des exposantS /Sponsors / partenaires A WAY TO WAKE UP  ELIADIS  NEOPLANETE AACC  EMCO2 SOLUTION  NOUVELLE RH ABC - ASSOCIATION BILAN CARBONE  ENTREPRENEURS DAVENIR  NOVETERRA AEDD  RNST YOUNG - E  NOVETHIC ADD ENVIRONNEMENT  OBSAR DEVELOPPEMENT DURABLE AEDD  OREE  ESCP EUROPE AFNOR GROUPE  PARTA DIALOGUE  ETHICITY ALTERNACOM  QUAlite references  FFM2E ALTERNATIVES ECONOMIQUES  QUANTy co  FLASH INFO SSOCIATION DES PROFESSIONNELS A  QUANTIS EN CONSEIL CARBONE (APCC)  FRESH CORNER  RECYLUM ASSOCIATION LES ECOMAIRES  GROUPE AGECO  RED-ON-LINE AUXILIA  GROUPE LA POSTE  RESEAU GESAT BIOVIVA DEVELOPPEMENT DURABLE  GROUPE REXEL  RUMEUR PUBLIQUE BNP PARIBAS  GROUPE SOS  SAP BSR  GROUPE TERRA ECO  SIDIESE BUREAU VERITAS CERTIFICATION  IBM France  SOLUTIONS-RSE.NET BUSINESS WIRE  ICDD – RUE DE LECHIQUIER  SUSTAINWAY C3D  IDDRI  TABLE DE CANA CAMPUS RESPONSABLES  IMAGINABLE  TENNAXIA CDURABLE INFO  IMPRIM VERT  THE NATURAL STEP CHEDD  INTERDEPENDANCE  TE-TRAITEUR ETHIQUE COMITE 21  INTERTEK RDC  UDA COMPAGNIE DURABLE  IRSE - RSE PERFORMANCE  UTOPIES CREAWA  LA CABANE BLEUE  VALEURS VERTES CSR EUROPE  LA MANUFACTURE DURABLE  VIGEO ENTERPRISE DECISIONS DURABLES  LABEL LUCIE  YOUPHIL DES ENJEUX ET DES HOMMES  LABORATOIRES EXPANSCIENCE DNV BUSINESS ASSURANCE  LE RESEAU DE LIMAGE Liste arrêtée au 17 mars 2012 EAUZONE  LES VERGERS DE GALLY ECOACT  LUSINE ECOLE DE MANAGEMENT STRASBOURG  MES COURSES POUR LA PLANETE ECOMOBILITE  MHJ CONSEILNos partenaires medias / reseaux :

×