Les bruits du placard n°5

1 214 vues

Publié le

communication opérationnelle, communication trade, facebook, internaute français, marketing, marketing alternatif, packaging, parcours d'achat internaute français, pin, pinterest, red bull, tendances packaging, wavin, yvan beal

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 214
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
482
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les bruits du placard n°5

  1. 1. JanvierFévrier Mars 2012
  2. 2. Bruit N°1 : L’actu Japa : un jardin qui vous ressemble avec Yvan BéalBruit N°2 : L’actu Japa : la dépollution des eaux pluviales avec WavinBruit N°3 : Les chiffres du moisBruit N°4 : Reporting RSE : comment s’y prendre ?Bruit N°5 : Red Bull, bien plus qu’une marque, une philosophie de vieBruit N°6 : Le parcours d’achat de l’internaute françaisBruit N°7 : Facebook « aime » les marquesBruit N°8 : Tendances packaging… vers la frugalitéBruit N°9 : Pinterest : effet de mode ou tournant pour Internet ?Bruit N°10 : Marketing alternatif : difficile d’être passé à côté
  3. 3. Bruit N°1 L’actu Japa : un jardin qui vous ressemble avec YVAN BEAL « Jardin ZEN ou jardin SAUVAGE ? » Les jardins sont les expressions de nos personnalités, de nos envies. Dans le cadre de la campagne de communication printemps 2012 que nous avons conçue pour YVAN BEAL, notre concept créatif repose sur la pluralité des styles de jardin : jardin sauvage, jardin zen, jardin à la française, jardin en fleurs… Pourquoi ce concept créatif ? Une idée à la fois « user-centric » et en corrélation avec l’ADN de la société YVAN BEAL : la société YVAN BEAL s’adapte à tous les styles de jardin et à tous les clients (grand public et professionnels) grâce à la largeur et à la profondeur de ses gammes produits. Le message à destination des professionnels : « Vous avez un jardin SAUVAGE ? Des produits que seuls les pros réussiront à apprivoiser ! » Le message à destination du grand public : « Vous avez un jardin ZEN ? Plus besoin de méditer pour choisir les bons produits ».
  4. 4. Bruit N°1 L’actu Japa : un jardin qui vous ressemble avec YVAN BEAL Communication PRO Guirlande promotionnelle Bâche extérieure Mailing catalogue produits Panneau extérieur
  5. 5. Bruit N°1 L’actu Japa : Un jardin qui vous ressemble avec YVAN BEALCommunication GRAND PUBLIC Mailing catalogue produits Totem Daniel Da Costa Consultant spécialisé en communication Trade daniel.dacosta@japa.fr
  6. 6. Bruit N°2 L’actu Japa : la dépollution des eaux pluviales avec Wavin Les eaux de pluie sont aujourd’hui largement polluées. Urbanisation croissante, imperméabilisation des sols : les polluants transportés par les eaux pluviales peuvent rejoindre les nappes phréatiques. La menace pour l’eau douce est bien réelle. C’est dans ce contexte que Wavin France a lancé, depuis fin 2011, une nouvelle gamme de solutions de dépollution : Wavin Certaro. Wavin a donc demandé à Japa de réfléchir au lancement produit tout en remettant en scène l’ensemble de son offre pour les eaux pluviales. Le résultat : > Une stratégie de lancement produit en 2 temps : > Une actualité qui vient alimenter et renforcer le discours teasing / lancement, avec un discours orienté bénéfices clients de Wavin sur la responsabilité, formalisé au sein du « Programme Responsabilité Sociétale Wavin »Teasing clients Vidéo produit
  7. 7. Bruit N°2 L’actu Japa : la dépollution des eaux pluviales avec Wavin Le résultat : Une remise en scène de l’offre eaux pluviales : > Qui répond à un double enjeu… - renforcer la lisibilité de l’offre dans son ensemble ; - plus globalement, faire évoluer Wavin d’une posture de société industrielle à une posture de marque. >… Cristallisée autour : - d’un message clé : « Wavin, intégrateur en eaux pluviales, offre une solution experte et complète pour la gestion et l’assainissement des eaux pluviales » ; - d’une illustration globale, qualitative et pédagogique. > … Et déployée via de nouveaux outils (site web dédié, brochure commerciale,…). Illustration eaux pluviales on/off line
  8. 8. Bruit N°2 L’actu Japa : la dépollution des eaux pluviales avec Wavin Site web Brochure commerciale Valérie Monsérat Consultante spécialisée en communication Corporate Valerie.monserat@japa.fr
  9. 9. Bruit N°3 Les chiffres du mois :67 % des Français disent devoir réduire leurs dépenses dans les mois à venir. TNS Sofres Janvier 2012 Les utilisateurs de l’Internet mobile passent 27 % de leur temps médiatique quotidien sur leur mobile, contre 22 % pour la TV et 32 % sur Internet. Régie publicitaire InMobi, 4ème trimestre 2011 69 % des Français, soit plus de 35 millions de personnes, lisent chaque jour au moins un titre de presse, quotidien ou magazine. Source : AudiPresse ONE 2011
  10. 10. Bruit N°4 Reporting RSE : comment s’y prendre ? L’intérêt du rapport de développement durable n’est plus à démontrer. S’il permet de répondre au cadre légal* qui étend largement l’obligation, notamment à compter de 2012, c’est aussi un moyen de mieux communiquer vers les parties prenantes, qu’elles soient administrés, agences de notations, Agnès Servan medias, ONG, clients,… Consultante en communication, concertation De plus en plus, le reporting devient un véritable outil de pilotage et développement durable de la démarche RSE et une opportunité d’engager son organisation agnes.servan@japa.fr dans une performance durable. * Voir l’article 225 de la loi Grenelle IISe lancer dans le reporting se travaille avec une démarche structurée, adaptée à tout typed’entreprise ou d’organisation, quelle que soit sa taille ou son secteur :- Identification du périmètre des contenus à intégrer en s’appuyant sur les lignes directricesde la GRI (Global Reporting Initiative), combinées avec le cadre de la norme ISO 26 000.- Définition des indicateurs de suivi pertinents pour chacun des champs recouverts par la RSE.- Cartographie des parties prenantes et de leurs attentes.- Structuration des contenus. Définition des messages que l’on souhaite faire passeret rédaction.- Conception graphique et choix d’illustrations pour valoriser les messages.
  11. 11. Bruit N°4 Reporting RSE : comment s’y prendre ? Best practices : Les meilleurs rapports RSE sont souvent ceux qui traitent les enjeux sectoriels de façon précise et qui restent très factuels. Citons aussi des bonnes pratiques, comme celles de recourir à des vérifications externes, d’inclure l’avis des parties prenantes ou encore de présenter ses réussites mais aussi ses échecs. En tout cas, il est important de faire état objectivement de l’avancée prévue des chantiers par priorités. En résumé, un bon rapport doit être complet et clair, comparatif donc quantifiable, régulier avec une démarche d’amélioration continue, le plus objectif et transparent possible et enfin facile à lire et disponible en version papier ou numérique.
  12. 12. Bruit N°5 Red Bull, bien plus qu’une marque, une philosophie de vie Red Bull est devenue en moins de trente ans, un des premiers producteurs de contenu au monde. Pour le père de la marque au taureau rouge (Dietrich Mateschitz), Red Bull n’est pas une marque de boisson, c’est une philosophie de vie. C’est sur ce principe que l’homme a construit son empire. Sans jamais figurer au top des investisseurs media, mais en capitalisant sur le sponsoring de 600 athlètes dans le monde et en investissant massivement dans la création d’événements. Plusieurs points d’ancrage existent entre tous ces événements : l’extrême, le délire, l’endurance, la concentration, la persévérance. Autant de qualités revendiquées par le soda ! Quelques exemples :
  13. 13. Bruit N°5 Red Bull, bien plus qu’une marque, une philosophie de vie Red Bull Air Race :Le site internet Red Bull reflète cette philosophie. championnat international de course aérienne.Les menus « Athlètes & Equipes » / « Sports » / « Evénements » / « Culture & Music »prédominent sur les informations produits. Red Bull Cliff Diving : compétition référence du plongeon de lextrême. Source : Influencia magazine n°4
  14. 14. Bruit N°5 Red Bull, bien plus qu’une marque, une philosophie de vie Red Bull Soundclash met en scène des artistes qui s’opposent sous forme de « battle-concert ». « The Art of Flight », premier documentaire consacré au snowboard. Un magazine mensuel dédié au monde de Red Bull. (ses évènements et ses acteurs…)
  15. 15. Bruit N°5 Red Bull, bien plus qu’une marque, une philosophie de vie Red Bull Media House : captation de vidéos, photos et sons pour fournir des programmes clé en main à plus de 100 chaînes de télé. Red Bull fournit une majorité des vidéos et des images diffusées lors de l’émission Extrême Star sur Direct Star.
  16. 16. Bruit N°6 Le parcours d’achat de l’internaute français Typologies : - Les « accros » (47 %) vivent en ligne, s’expriment et réseautent plus. Ils ont une consommation d’Internet plus ATAWAD que le « régulier » (nomadisme). (ATAWAD : AnyTime, AnyWhere, AnyDevice) - Les « réguliers » (52 %) - Les « occasionnels » (1 %) 4 moments de vérité (moments of Truth) : - Le « ZMOT » (Zero Moment of Truth) : Recherche de l’information sur le bien qu’il souhaite acheter ; 96 % des Français déclarent avoir déjà préparé un de leurs achats en ligne (59 % le font de façon régulière). - Le « First Moment of Truth » : Le moment de concrétisation de l’achat : 95 % ont déjà acheté un bien en ligne. - Le « Second Moment of Truth » : L’expérience produit. - Le "Third Moment of Truth": Le partage de cette expérience : 30 % donnent leur avis post-achat.
  17. 17. Bruit N°6 Le parcours d’achat de l’internaute français Le parcours d’achat 2.0 schématisé : Source : ECHO 4 / janvier 2012
  18. 18. Bruit N°7 Facebook « aime » les marques Nouvelle timeline, format « Premium Ads », fonction « Reach Generator », voici les nouveaux arguments du premier réseau social pour séduire les annonceurs. L’objectif de cette nouvelle palette de services est de rapprocher les marques et leurs fans en s’inscrivant davantage dans la genèse et les fondements de Facebook. Voici une brève présentation de ces nouveautés… Timeline : Ce format de page n’est pas inconnu puisqu’il est très semblable à celui des profils des internautes. Le contenu est organisé selon une timeline. L’intérêt pour les marques réside dans le fait de rétro-publier du contenu (cf. page de la marque Coca-Cola). Outre cet aspect, il est dorénavant possible de valoriser des contenus grâce aux nouvelles fonctionnalités mises en place. Timeline de la marque Coca-ColaReach Generator :Le Reach Generator est une solution (payante sous forme d’un abonnement) qui permettra aux marques de rendre leurs publications visiblespar environ 75 % de leurs fans. (contre environ 16 % actuellement). « Fini » lalgorithme Edgerank, il faudra investir sur du contenu sponsorisé(coût défini selon le nombre de fans) pour accroître la visibilité de la marque.
  19. 19. Bruit N°7 Facebook « aime » les marques Premium Ads : Pour rappel, Premium Ads est le format de Facebook pour acheter de l’espace sur la page d’accueil. Voici les évolutions avec trois nouveaux emplacements : - l’accueil de la fan page, le newsfeed et le newsfeed mobile. Ce dernier point constitue la grande nouveauté. Sources : E-marketing / Blogoergosum / toutfacebook.fr
  20. 20. Bruit N°8 Tendances packaging…vers la frugalité Frugal : simple, sobre, spartiate. Quelles sont les explications et les raisons de ces changements ? La contrainte économique reste une première explication. A celle-ci s’ajoutent les dimensions environnementales, sociétales et politiques. A titre d’information, chaque année les consommateurs des pays riches gaspillent 222 millions de tonnes de production alimentaire. Face à cette prise de conscience, les marques injectent de la simplicité, du sens…symbole d’un retour à l’être. Quelques tendances : 1- La mesure / le juste besoin : Quantité modeste, plaisir esthétique pour un instant d’hédonisme. Le repas « machinal » va-t-il disparaître ? Dans les linéaires, les minis sont les premiers signaux de cette mouvance. (Rocher Suchard, biscuits Finger et les sucettes Chupa Chups se déclinent en minis...). 2- Le sens / le lien : Raconter de belles histoires (la boîte métallique Alsa idéalise l’enfance), nourrir l’imaginaire, emporter les consommateurs dans d’autres civilisations, des box réutilisables par des communautés de marque. 3- Le service : Albal s’inscrit dans cette démarche avec « Save Food » et « éduque » les consommateurs à conserver les aliments (grâce à ses produits d’emballage alimentaire) pour éviter la gabegie. 4- L’universalité : Les offres pléthoriques et sur segmentées sont remplacées par des produits universels. Crème hydratante visage, corps, mains et cheveux de Sephora ou bien encore crème universelle apaisante pour les rougeurs, piqûres d’insectes, après soleil.
  21. 21. Bruit N°8 Tendances packaging… vers la frugalitéQuelques tendances :5- La gaieté : Les marques doivent plus que jamais provoquer un sourire, unejoie de vivre dans un contexte de morosité. Le ton décalé de Michel et Augustin,le rose du monde de Daddy et Pulpe de vie amènent une légèretédans le quotidien des consommateurs.La frugalité incarne aujourd’hui une nouvelle forme de consommation(consommation raisonnée) qui remplace peu à peu l’hyper-consommation. Source : Marketing Professionnel
  22. 22. Bruit N°9 Pinterest : effet de mode ou tournant pour Internet ?
  23. 23. Bruit N°9 Pinterest : effet de mode ou tournant pour Internet ? PINTEREST, c’est quoi au juste ? C’est le réseau social dont tout le monde parle en ce moment. Les marketeurs, annonceurs et confrères communicants s’enflamment autour de cette dernière e-tendance aux chiffres irréfragables. (progression du nombre de visiteurs 2 700 %, 8 millions d’abonnés, 11,7 millions de visiteurs uniques sur le seul mois de janvier 2012). Pinterest vous permet d’organiser et de partager toutes vos dernières trouvailles (« Pins ») sur le web grâce à des « pinboards ». (boards thématiques). Décorer votre habitation, trouver votre style, sauvegarder vos inspirations quotidiennes constituent des exemples de « pinboards ». Pour « épingler » des images (Pins) dans vos « pinboards » plusieurs possibilités s’offrent à vous : - via le bookmarklet de la barre d’outils (fonctionnalité) pour récupérer une image de n’importe quel site, - en chargeant un fichier image depuis votre ordinateur, - en copiant un lien (+ sélection de la vignette correspondante), - en utilisant le bouton de partage « pin-it » (lorsqu’il est présent sur le site en question), - en « ré-épinglant » des éléments sur un autre profil. Les pins peuvent être « likés », commentés ou « ré-épinglés » sur un autre profil grâce au bouton « repin ».
  24. 24. Bruit N°9 Pinterest : effet de mode ou tournant pour Internet ? Quelles sont les industries faites pour Pinterest ? Love brands, marques affinitaires, marques de luxe, voyages, mode …essayez ! Quels sont les actions des marques qui utilisent Pinterest ? - Promouvoir un style de vie, une culture, un état d’esprit - Utiliser Pinterest comme un focus group en observant les « pinneurs » qui suivent votre marque (inspirations, goûts, endroits fréquentés, centres d’intérêts) - Crowdsourcing (ex : demander à vos fans d’épingler des photos de leur(s) produit(s) favori(s)) - Jeu-concours (création de « pinboards » créatifs avec des gains en contrepartie) Prospective ? Difficile de se prononcer précisément sur l’évolution de Pinterest. Il est toutefois à noter que de nombreuses plateformes sociales telles que Quora, Pearltrees naissent régulièrement et sont « condamnées » à rester impopulaires. Malgré les chiffres probants communiqués initialement, n’oublions pas que de nombreux internautes ayant créé un compte ne vont pas forcément se connecter régulièrement. Pour conclure sur des aspects plus positifs, Pinterest est une plateforme (de niche certes) user-friendly qui peut augmenter l’audience de votre site et la viralité de votre contenu. En effet, les « Pins » amènent les consommateurs vers vous en créant des liens vers votre page. Source : Dossier Emmanuel Vivier & Jean Noel Chaintreuil
  25. 25. Bruit N°9 Pinterest : effet de mode ou tournant pour Internet ? Pin Pinboard
  26. 26. Bruit N°10 Marketing alternatif : difficile d’être passé à côté Le manège éphémère MINI Cet évènement a eu lieu du 5 au 11 mars 2012 sur le parvis du centre Pompidou pour promouvoir le nouveau MINI Roadster. Pour bénéficier d’un essai de ces Mini, il fallait retirer votre ticket sur l’application « Mon manège c’est MINI » ou réserver votre essai dynamique de 30 minutes sur le site de l’opération.
  27. 27. Bruit N°10 Marketing alternatif : difficile d’être passé à côté Une bonne incitation au running de la part de NIKE. Lancement de la nouvelle Wolkswagen up! Un moyen habile de légitimer sa promesse : « C’est grand d’être petit. »
  28. 28. Bruit N°10 Marketing alternatif : difficile d’être passé à côté IKEA « squatte » une nouvelle fois les murs du métro parisien avec l’opération « L’appart IKEA – 54 m2 d’idées à vivre ». Ce véritable appartement éphémère a permis aux usagers de la station Auber de suivre, pendant 6 jours, la vie de 5 personnes évoluant dans une collocation de 54 m2. Une installation valorisant l’ingéniosité des solutions gain de place imaginées par l’inventeur du design démocratique. Source : marketing alternatif.com

×