L’honnête homme au XVIIèmesiècle<br />
Plan<br />I. Les qualités de l’honnête homme<br />Une grande culture générale<br />Le refus des excès<br />Ses qualités mo...
Introduction<br />Le XVIIe siècle a remplacé la période de la Renaissance et toutes ses valeurs, en les révisant et en en ...
I. Les qualités de l’honnête homme<br />L’honnête homme est un modèle d’homme idéal, qui obéit aux valeurs sociales, moral...
I.1. Une grande culture générale<br />Son esprit est ouvert et curieux de tout: il est donc très cultivé et parfois savant...
I.2. Le refus des excès<br />Il est important pour lui d’être naturel, c’est-à-dire, d’avoir la Nature pour guide dans une...
I.3. Ses qualités morales<br />En lui domine une sagesse qui sait faire la part des choses: ses sentiments sont nobles et ...
II. L’altruisme de l’honnête homme <br />L’honnête homme est celui qui veut briller en société, tout en étant à la fois di...
II.1. Un homme agréable et ouvert<br />L’honnête homme est passé maître dans l’art d’être agréable: ses vêtements et ses m...
II.2. Une grande capacité d’adaptation<br />L’honnête homme, grâce à sa culture, est capable d’être intéressant envers tou...
II.3. La domination de ses passions<br />L’honnête homme, lors de ses conversations, fait surtout preuve d’attention: il n...
III. Dom Juan, un honnête homme?<br />Dans le Dom Juan de Molière (1665), l’idéal de l’honnête homme est cité de nombreuse...
III.1. Ressemblances<br />Dom Juan est issu d’une grande famille noble et sa culture générale, reçue durant son enfance, e...
III.2. Différences<br />Il ne fait pas preuve de modération et ne domine absolument pas ses passions.<br />Sa maîtrise de ...
Conclusion<br />L’honnête homme, bien qu’incarné notamment par La Rochefoucauld ou par le chevalier de Méré, reste toutefo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'honnete homme au XVIIè siècle

18 115 vues

Publié le

Exposé- séquence 2 ( Dom Juan)

2 commentaires
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Je ne trouve pas ton travail intéressant car tu ne parles pas directement de Dom Juan, tu dis 'il'. De plus, j'ai l'impression que tu ne fais que définir 'l’honnête homme'. Et surtout tu ne donnes aucun exemple ! prouves ce que tu dis sur ce personnage en te référant au livre, c'est dommage.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • merci c'est trés clair et compréhensible
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
18 115
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
93
Actions
Partages
0
Téléchargements
70
Commentaires
2
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'honnete homme au XVIIè siècle

  1. 1. L’honnête homme au XVIIèmesiècle<br />
  2. 2. Plan<br />I. Les qualités de l’honnête homme<br />Une grande culture générale<br />Le refus des excès<br />Ses qualités morales<br /> II. L’altruisme de l’honnête homme<br />Un homme agréable et ouvert<br />Une grande capacité d’adaptation<br />La domination de ses passions<br /> III. Dom Juan, un honnête homme?<br />Ressemblances<br />Différences<br />
  3. 3. Introduction<br />Le XVIIe siècle a remplacé la période de la Renaissance et toutes ses valeurs, en les révisant et en en faisant un choix précis: l’humaniste du XVIe est alors remplacé par un idéal classique mis progressivement sous le règne de Louis XIII, celui de l’honnête homme, qui brille par son esprit et domine ses passions.<br />Nicolas Faret et son ouvrage, L’honnête homme ou l’art de plaire à la Cour.<br />
  4. 4. I. Les qualités de l’honnête homme<br />L’honnête homme est un modèle d’homme idéal, qui obéit aux valeurs sociales, morales et intellectuelles.<br />Il appartient généralement à la noblesse, sinon, il doit avoir ses qualités et du mérite personnel pour être un parfait honnête homme.<br />
  5. 5. I.1. Une grande culture générale<br />Son esprit est ouvert et curieux de tout: il est donc très cultivé et parfois savant.<br />L’honnête homme a une vision unifiée du savoir, sans pour autant être spécialiste , sous peine de s’enfermer dans sa science.<br />
  6. 6. I.2. Le refus des excès<br />Il est important pour lui d’être naturel, c’est-à-dire, d’avoir la Nature pour guide dans une Cour de faux-semblants.<br />Ainsi, il refuse l’exagération et recherche tout en juste milieu: il rejette à la fois la préciosité et la pédanterie.<br />
  7. 7. I.3. Ses qualités morales<br />En lui domine une sagesse qui sait faire la part des choses: ses sentiments sont nobles et ses actions, en concordance avec les règles de son époque, sons mesurée et pesée.<br />L’honnête homme est galant, courtois, et, grâce à une excellente éducation, il obéit sans erreur et avec grâce aux règles de la bienséance de son époque.<br />
  8. 8. II. L’altruisme de l’honnête homme <br />L’honnête homme est celui qui veut briller en société, tout en étant à la fois discret et agréable.<br />Il sait donc s’adapter à son auditoire pour être plaisant et sympathique <br />
  9. 9. II.1. Un homme agréable et ouvert<br />L’honnête homme est passé maître dans l’art d’être agréable: ses vêtements et ses manières sont raffinées sans être excessives.<br />Il sait offrir, en toutes occasions, un visage détendu et agréable, pour ne pas infliger sa mauvaise humeur.<br />Il possède à merveille le sens de l’humour, mais un humour fin qui fait sourire.<br />
  10. 10. II.2. Une grande capacité d’adaptation<br />L’honnête homme, grâce à sa culture, est capable d’être intéressant envers tous en s’adaptant à son auditoire.<br />L’honnête homme a un sens aigu de l’observation, et excelle à juger une assemblée pour connaître sa composition: il connait parfaitement le monde et il sait adapter son comportement en fonction de la personne à qui il s’adresse.<br />
  11. 11. II.3. La domination de ses passions<br />L’honnête homme, lors de ses conversations, fait surtout preuve d’attention: il ne se met jamais en avant, mais permet plutôt à l’autre de s’exprimer en soulignant la pertinence (ou non) d’une idée, capable de dominer son amour-propre.<br />Tout en restant dans une optique de modération, ses passions ne sont pas excessives: « un honnête homme peut être amoureux comme un fou, mais non comme un sot » (La Rochefoucauld)<br />
  12. 12. III. Dom Juan, un honnête homme?<br />Dans le Dom Juan de Molière (1665), l’idéal de l’honnête homme est cité de nombreuses fois, à la fois par Sganarelle, mais aussi par Dom Louis quant à son fils.<br />Dom Louis en est en effet le représentant, par sa noblesse d’action et son art de la parole, mais son fils Dom Juan a une position ambigüe au sujet de son « honnêteté », qu’il transgresse aisémment.<br />
  13. 13. III.1. Ressemblances<br />Dom Juan est issu d’une grande famille noble et sa culture générale, reçue durant son enfance, est très développée.<br />Il domine aussi parfaitement la rhétorique et sait s’en servir pour convaincre son auditoire, auquel il s’adresse de manières différentes.<br />Ses vêtements sont élégants, il veut plaire et séduire.<br />Il garde une certaine noblesse dans ses actions: il n’hésite pas en effet à aller défendre un gentilhomme attaqué.<br />
  14. 14. III.2. Différences<br />Il ne fait pas preuve de modération et ne domine absolument pas ses passions.<br />Sa maîtrise de la rhétorique est utilisée à des fins de persuasions pour des éloges paradoxaux et contre les valeurs morales de l’époque.<br />Il n’hésite pas à couper la parole, et prendre toute la place dans la discussion, il est ainsi moins ouvert ou effacé.<br />
  15. 15. Conclusion<br />L’honnête homme, bien qu’incarné notamment par La Rochefoucauld ou par le chevalier de Méré, reste toutefois un idéal de perfection sociale, morale et culturelle, symbolique classique de toute une période de l’histoire française: le Grand Siècle.<br />Dom Juan, en transgressant cet idéal, est représentatif d’une jeunesse de Cour qui ne croit plus aux valeurs qui fondent son origine. Son comportement de décadent noble préfigure la fin d’une classe sociale française.<br />

×