1
Partie I:Révision&Compréhension
Activité 1:Conceptsclés&Lexique
1. Il existe une méthode de production qui consiste à fa...
2
Activité 2:Réflexion,compréhensionetrévision
1. La fonction de production doit réaliser certains objectifs qui peuvent p...
3
c) Les fonctions du processus de gestion sont très présentes dans la fonction production. VRAI
Planification Organisatio...
4
PartieII:Applications
Activité1- Ordonnancement
Letableauci-dessousreprendcertainesdonnéesrelativesàlaproductiond’unport...
5
h) Illustrez l’utilité du diagramme de GANTT par rapport aux fonctions de la gestion.
Fonction Utilité du Diagramme de G...
6
6)-Pour des problèmes techniques, l’opération « C » a été achevée au bout de 6 semaines. De combien peut
être retardée l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Td2 pg2-corrige

394 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
394
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Td2 pg2-corrige

  1. 1. 1 Partie I:Révision&Compréhension Activité 1:Conceptsclés&Lexique 1. Il existe une méthode de production qui consiste à fabriquer, de manière permanente, un seul produit fini sans attendre de commande de la part des clients. a) Comment s’appelle cette méthode ? Production de masse b) Décrivez les produits qui sont généralement fabriqués par cette méthode. Produits homogènes (avec de faibles possibilités de différenciation) Fabriqués et vendus en grandes quantités. Ex. Matériaux de construction de base (ciment, fer, aluminium, panneaux de bois, câbles électriques, etc.), certains produits alimentaires de base (sel, sucre, eau minérale, farine, levure, etc.) c) Mentionnez les avantages et les inconvénients de cette méthode ? (+) Coûts de production réduits, capacité de production très élevée et délais de livraison minimum; (-) Coûts de stockage élevés et production rigide 2. Quelle(s) différences(s) y a-t-il entre les notions de : a) Encours & matière première ? L’encours a subit une partie du processus de transformation, pas la matière première. b) Encours & produit fini ? L’encours est un produit fini inachevé. c) Productivité physique & Productivité valeur ? L’une est exprimée en volume (unités), l’autre est exprimée en valeur monétaire, financière. d) Standard & norme ? Le standard est une norme sectorielle. La norme est une spécification technique générale. e) Diagramme de Gantt & PERT ? PER permet surtout de calculer la durée du projet et les marges de retard possible. GANTT sert surtout à visualiser les charges de travail par poste. 3. Quel(s) lien(s) y a-t-il entre les notions de : a) Qualité & norme ? La norme est l’une des références possibles de la qualité. Il y en a d’autres, notamment les attentes des consommateurs. b) Service Méthode & Service Etudes ? Le service Etudes décrit le produit, ses composantes, ses caractéristiques techniques, etc. Il répond à la question quoi ou qu’est ce que c’est ? Le service méthodes répond à la question comment ? Il décrit le processus de fabrication du produit. Les deux sont liées parce que le service méthode doit nous dire comment fabriquer le produit décrit par le service études. c) Les délais de fabrication & les coûts de production Les délais de fabrication influencent directement les couts fixes unitaires et donc le prix de revient unitaire. Plus les délais sont longs plus les coûts fixes imputés au produit seront élevées : salaires, loyers, amortissement des machines, assurances, frais administratifs, etc. Niveau d’étude 1ère année LAG Année Universitaire 2013- 2014 Module PRINCIPES DE GESTION II Thème La fonction Production TRAVAUX DIRIGES Série n°2
  2. 2. 2 Activité 2:Réflexion,compréhensionetrévision 1. La fonction de production doit réaliser certains objectifs qui peuvent paraître contradictoires ou difficiles à concilier. Lesquels ? Expliquez la contradiction entre ces objectifs. Objectifs contradictoires Explication Coûts et qualité Un niveau de qualité élevé nécessite le plus souvent des composants de qualité donc chers ; Une main d’œuvre qualifiée donc chère ; Des équipements sophistiqués donc chers, un contrôle intensif, etc. Coûts et flexibilité Les coûts sont au plus bas quand la production est en série : un produit standard fabriqué en grandes quantités, en continue, sans modification du processus, des réglages des machines, des composantes, etc. La flexibilité c’est tout le contraire. Délais et flexibilité La flexibilité suppose une modulation des chaines de production, des arrêts fréquents des machines pour des réglages, des paramétrages, des modifications, etc. ce qui allonge les délais de fabrication. 2. Résumez dans un tableau à deux colonnes l’influence de la fonction production sur : a) La compétitivité de l’entreprise ; b) La rentabilité de l’entreprise. Compétitivité Rentabilité Influence sur la qualité, les délais, la flexibilité Influence sur les charges, les revenus et les marges La FP est responsable de la qualité des produits fabriquée (processus, qualification du personnel, savoir-faire technique, etc.). Et la qualité est un déterminant majeur de a compétitivité. La FP influence les coûts de production et donc les marges bénéficiaires compte tenu d’un prix de vente plafonné par la demande et la concurrence. La FP est responsable du délai de fabrication qui influence à son tour le délai de livraison au client. Autre facteur de compétitivité et variable de concurrence. La fonction production a une influence directe sur les charges de l’entreprise : salaires, machines, énergie, etc. Si la productivité n’est pas élevée, ces charges ne seront pas suffisamment compensées par les revenus (des ventes des produits fabriqués) La flexibilité c’est la variabilité de la production en qualité et quantité, autre facteur de concurrence et de compétitivité. Elle est du ressort de la FP. La fonction production a une influence directe sur les revenus financier de l’entreprise par les quantités produites (et donc vendues par la suite) et surtout la productivité. 3. Précisez si ces affirmations sont vraies ou fausses. Illustrez par un exemple ou justifiez, dans les deux cas. a) La productivité d’un facteur est difficile à « isoler ». VRAI Plusieurs autres facteurs interviennent pour influencer cette productivité. Si un ouvrier n’effectue que 15 opération par heure au lieu de 20, cela peut aussi être du à d’autres facteurs : pannes machine, dysfonctionnement du service manutention, entretien, problèmes de communication, climat social, etc. b) Les économies d’échelles sont difficiles à réaliser dans la production sur commande. VRAI La production sur commande suppose un arrêt de la production entre la livraison d’une commande et l’arrivée d’une seconde commande. Ce qui signifie que durant cet arrêt, les frais fixes (salaires, frais généraux, etc. ) ne seront pas compensés par un volume de production. Or, les économies d’échelles correspondent à des amortissements des coûts fixes dus à des volumes de production importants. Ce qui est le cas dans la production de masse mais pas du tout dans la production sur commande.
  3. 3. 3 c) Les fonctions du processus de gestion sont très présentes dans la fonction production. VRAI Planification Organisation Direction Contrôle Programmes d’investissement, ordonnancement de la production, Budget de production, etc. Organisation de la production, Lien hiérarchiques, division du travail, mise en relation des différents services, coordination, etc. Motivation et formation du personnel de la production, orientation et encadrement des équipes, au niveau des chaines et des ateliers, etc. Evaluation de la productivité, contrôle de la qualité, des coûts, des délais, des quantités, etc. d) Les responsables de la fonction production doivent coordonner leurs décisions uniquement avec la fonction approvisionnement. FAUX La coordination avec la FA est bien sûr essentielle, mais toutes les autres fonctions de l’entreprise sont en interaction avec la FP :  la fonction financière : budget de production, financement des investissements techniques, calculs et analyse des coûts prévisionnels, des prix de revient, etc.  la fonction RH : programme de recrutement, de formation, gestion des problèmes de sécurité au travail, d’ergonomie, des tensions sociales, calcul des salaires, des primes, etc.  la fonction Mkg : coordination très serrée avec la fonction étude et R&D pour l’amélioration des produits, l’adaptation à la demande, l’innovation. Prévision des ventes par produit, etc. etc. 4. Quels aspects internes à la fonction production influencent-ils la continuité de la production ?  L’entretien et la maintenance des équipements pour éviter ou minimiser les arrêts de production à cause de pannes ;  La sécurité du personnel pour préserver les ouvriers d’accidents de travail qui peuvent perturber la production ;  L’ordonnancement qui doit être précis et rigoureux pour éviter de surcharger certains postes (goulots d’étrangement) et de créer des blocages de la production de certaines commandes ou ordres de fabrication. 5. Pourquoi la productivité doit-elle être évaluée de manière comparative ? Parce que la productivité absolue n’est pas significative. Ce qui est significatif c’est par exemple :  son niveau par rapport à la moyenne sectorielle : pour savoir si nous sommes meilleurs ou moins performants que nos concurrents.  Son évolution dans le temps pour voir si nous progressons par apprentissage, par expérience, etc.  Son évolution après certaines actions pour mesurer l’impact de ces actions : changement d’organisation, acquisition de nouveaux outils, de nouvelles machines, actions de formation, amélioration de l’encadrement, mise en place de primes, changement du système de contrôle, etc. 6. Comment la mesure de la productivité peut-elle être utile à certaines fonctions de la gestion ? Illustrez.  Planification : fixation d’objectifs de productivité à atteindre  Fonction Contrôle : fixation d’objectifs et évaluations des réalisations ;  Fonction direction : Motivation & formation orientée sur la productivité ;
  4. 4. 4 PartieII:Applications Activité1- Ordonnancement Letableauci-dessousreprendcertainesdonnéesrelativesàlaproductiond’unportailmécaniquesurmesure. a) Procédez à la construction du réseau PERT relatif à ce processus de fabrication. Voir diapos b) Calculez les durées au pus tôt, les durées au plus tard ainsi que les marges de retard à chaque étape. Voir diapos c) Identifiez et interprétez le chemin critique. Voir diapos d) Le démarrage de la production de ce portail s’est fait le 3 février 2013 (production en continu, pas de jour de repos hebdomadaire). Le 10 février 2013 une panne machine a causé un arrêt de 4 jours dans l’atelier de test de stabilité et de résistance. Cet incident a-t-il un impact sur le délai de livraison au client ? Pourquoi ? Non aucun impact. Parce que l’étape 6, celle qui correspond à la fin de la tâche G (atelier de test de stabilité et de résistance) comporte une marge de retard de 4 jours, et ce 7 jours après le début de la production, soit après la fin des taches A et C. e) Pour les besoins d’une autre commande, en cours, l’atelier de soudure doit être mis à contribution pour une durée de 9 jours à partir du 6 février 2013. Est-ce possible ? Pourquoi ? Non. Parce que 3 jours après le démarrage du projet, c'est-à-dire après la fin de la tâche A, la tâche E, qui dure 5 jours, ne peut se permettre qu’un retard de 5 jours et pas 9 ! (le temps que les tâches C et D, qui durent 10 jours, soient terminée). Ce retard de 5 jours ne figure pas sur le réseau ! f) Construisez le diagramme de GANTT correspondant à ce réseau en en coloriant différemment les tâches pouvant réaliser un retard. Voir diapos g) Comparer diagramme de GANTT et réseau PERT (2 avantages de GANTT / PERT et inversement) Avantages GANTT / PERT Avantage PERT / GANTT Permet de visualiser les disponibilités des différents ateliers sur une longue période Permet de calculer les durées des projets Permet de programmer et de visualiser plusieurs projets en même temps Permet de calculer les marges de retard Permet le suivi, à tout moment, de l’avancement du projet. Permet d’identifier le chemin critique Tâches Description Durées (jours) Tâches précédentes A Définition modèle et dimension avec le client 3 ------ B Dessins des plans détaillés 2 ------ C Sélection matières & accessoires 4 A D Découpe matière 6 BC E Soudure et assemblages composantes 5 A F Préparation mélanges peintures et accessoires 4 A G Test stabilité et résistance 6 BC H Montage moteur et tests mécanisme 8 DE I Peinture sur site 7 F J Finition, installation et réglages sur site 4 G
  5. 5. 5 h) Illustrez l’utilité du diagramme de GANTT par rapport aux fonctions de la gestion. Fonction Utilité du Diagramme de GANT Planification Outil de programmation à court terme par excellence, permet de planifier dans le temps les charges de travail par unité de production en fixant des objectifs clairs à chaque intervenant (de délais, de qualité, de rendement, etc.) Organisation Permet de répartir les tâches, les responsabilités, concrétise les liens hiérarchiques de subordination et les liens de coordination ; Direction Outil de communication, permet à chaque intervenant de savoir quand il intervient, sur quel projet, quand il doit finir, avec qui il doit coordonner, etc. Contrôle Outil de contrôle, notamment proactif et concomitant, permet de vérifier au début de chaque projet que chacun sait ce qu’on attend de lui et qu’il a les ressources nécessaires pour le faire, permet de vérifier à chaque instant l’avancement de chaque projet, de chaque atelier, d’identifier les écarts, de les corriger (en répartissant les ressources, par exemple) Activité2:Corrigé 1)- Dressez le tableau des opérations immédiatement antérieures. Tâches Tachesimmédiatement antérieures Duréesensemaines A ------ 5 B A 8 C A 3 D C 1 E C 2 F B 3 G B 4 H F 1 I G,D 6 2)- Tracez le réseau P.E.R.T. (Voir diapos) 3)- Calculez les durées au plus tôt, les durées au plus tard ainsi que les marges de retard à chaque étape. (Voir diapos) 4)- Identifiez et interprétez le chemin critique. (Voir diapos) 5)-De Combien de semaines l’opération « F » peut être repoussée sans retarder la fin prévue du projet ? « F » est une tâche qui ne se trouve pas sur le chemin critique, or « F » correspond à la marge 6 qui tolère 6 semaines de retard, de ce fait on peut tolérer jusqu’à 6 semaines de retard au niveau de la tâche « F ».
  6. 6. 6 6)-Pour des problèmes techniques, l’opération « C » a été achevée au bout de 6 semaines. De combien peut être retardée l’opération « D » sans changer la durée prévue d’achèvement du projet ? L’opération « C » a nécessité 6 semaines pour sa réalisation au lieu de 3 semaines, donc il y a une différence de 3 semaines, or la tâche « C » correspond à la marge 4 qui tolère 8 semaines de retard vue que nous n’avons utilisé que 3 semaines de ces 8 semaines, les 5 semaines restantes pourront être utiliser au niveau de l’opération « D ». 7)- Au niveau de l’exécution, l’opération B a nécessité 13 semaines. Ce retard aura-t-il des conséquences sur la durée de réalisation du projet ? Précisez lesquelles. Oui, un retard réalisé au niveau de la tâche « B » engendrera un retard sur la réalisation du projet de 5 semaines (13-8=5), ainsi le projet aura comme durée (23+5=28). Activité3– Productivité Nousdisposonsdesdonnéessuivantesconcernant unatelier demaroquineriespécialisédanslafabricationde ceinturesencuir. Ouvriers Ali Salah Mansour Hedi Total Nombred’heurestravailléesparouvrier/janvier2013 200 200 200 200 800 Chargessalariales(salaires+primes+cotisations) 600 600 600 600 2400 Nombred’unitésassemblées 350 480 370 400 1600 Prixmoyendesunitésassembléesetvendues 30DT Calculez les différentes valeurs décrivant la productivité du travail dans cet atelier au cours du mois de janvier 2013. Proposez une rémunération par ouvrier qui tienne compte de la productivité respective sans dépasser le montant mensuel total actuel. Productivitémensuelle Ali Salah Mansour Hedi Moyenne Productivitéphysiquepartravailleur 350 480 370 400 1600/4=400unitéparouvrier Productivitéphysiqueparheure detravail 1,75 2,4 1,85 2 1600/800=2unitésparheure Productivitévaleurpartravailleur 10500 14400 11100 12000 12000DTparouvrier Productivitévaleurparheuredetravail 52,5 72 55,5 60 60DT/heuredetravail Productivitévaleurpardinardesalaire 17,5 24 18,5 20 20DTparDinar desalaire Salairesindexésquelerendement 525 720 555 600 Remarque - le calcul des salaires indexés sur le rendement se fait par la simple règle de 3 suivante : Salaire de l’ouvrier A indexé sur son rendement = x productivité de l’ouvrier A par dinar de salaire Salaire de Ali indexé sur son rendement = Salaire de Mansour indexé sur son rendement = Salaire de Salah indexé sur son rendement = Salaire de Hedi indexé sur son rendement =

×