1
Partie I:Révision&Compréhension
Activité 1:Conceptsclés&Lexique
1. Explicitez en vos propres termes les notions suivante...
2
3. Quels sont les objectifs contradictoires que la fonction financière essaye de concilier ? Pourquoi sont-ils
contradic...
3
 Année 3 : 5.000 Dt
 Année 4 : 2.000 Dt
Le taux d’actualisation est de 10%.
1) Calculez la VAN.
2) Calculez l’IP ?
Cor...
4
Corrigé :
1) La VAN du projet est :
𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛
𝑛
𝑖=1
)
𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 0,13)−1) + (70...
5
C’est le taux pour lequel la VAN est nulle. Pour que le projet soit acceptable, il faut que le taux de
rentabilité minim...
6
𝐼. 𝑃 = 0,97
 Donc le projet n’est pas rentable parce qu’un dinar investi nous fait perdre 0,97 Dt.
Activité5:Choixd’inv...
7
3. CalculezleTRI;
4. Calculezledélaiderécupération,autauxderentabilitéminimumexigéestde9%;
5. Quepensez-vousdeceprojet?
...
8
4. Délai de récupération
Années Flux Monétaires Flux actualisés à 9% Cumul
1 323.5 297 297
2 271.5 229 526
3 271.5 210 7...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Td3 pg2-corrige

844 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
844
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
62
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Td3 pg2-corrige

  1. 1. 1 Partie I:Révision&Compréhension Activité 1:Conceptsclés&Lexique 1. Explicitez en vos propres termes les notions suivantes : (voir cours et lexique) a. Solvabilité : capacité de l’entreprise à honorer ses dettes exigibles (remboursement d’emprunts, règlement fournisseurs, etc.) b. Dépréciation monétaire : cours, diapo 14 c. Coût du capital ; voir lexique d. BFR : voir lexique + cours, diapo 10 e. Fond propres : voir lexique f. Capacité d’autofinancement : voir lexique 2. Trois affirmations, parmi les quatre suivantes, sont erronées. Lesquelles ? Corrigez-les. a. La rentabilité se mesure en rapportant les bénéfices d’une entreprise au chiffre d’affaire. La rentabilité se mesure en rapportant les bénéfices d’une entreprise aux capitaux propres. b. Les fonds propres constituent la valeur comptable nette du patrimoine de l’entreprise. Juste. c. Quand une entreprise accorde des crédits à ses clients sur des délais plus longs que ceux des crédits que lui accordent ses fournisseurs, son fond de roulement est élevé. Quand une entreprise accorde des crédits à ses clients sur des délais plus longs que ceux des crédits que lui accordent ses fournisseurs, son besoin en fond de roulement est élevé. d. Pour être solvable, une entreprise doit pouvoir couvrir ses engagements financiers par ses fonds propres. Pour être solvable, une entreprise doit pouvoir couvrir ses engagements financiers par sa trésorerie prévisionnelle. Activité 2:Réflexion,compréhensionetrévision 1. Quelles sont les éléments qui constituent la valeur de l’entreprise ? Comment la fonction financière peut- elle contribuer à maximiser cette valeur? Cours diapo 4 : ses richesses accumulée soit son patrimoine + ses revenus futurs (bénéfices attendus). La FF contribue à la maximisation de la valeur de l’entreprise notamment pas des choix d’investissement appropriés : en engageant l’entreprise dans des projets rentables sur le long terme. 2. Quels sont les différents risques financiers que l’entreprise peut affronter ? Quelle est la mission de la fonction financière par rapport à ces risques ? Voir cours diapos 7 et 8 pour les 4 types de risques. La mission de la FF ‘est pas d’annuler ces risque, ni de les minimiser, mais de les maîtriser, c'est-à-dire de les connaitre, de les prévoir et d’amener les décideurs à agir en connaissance de cause. Niveau d’étude 1ère année LAG Année Universitaire 2013- 2014 Module PRINCIPES DE GESTION II Thème La fonction financière TRAVAUX DIRIGES Série n°3 - Corrigée
  2. 2. 2 3. Quels sont les objectifs contradictoires que la fonction financière essaye de concilier ? Pourquoi sont-ils contradictoires ? Cours, diapo 5 :  Rentabilité à court terme et à Long terme : Contradictoires parce que générer une rentabilité à Long Terme présuppose d’investir régulièrement sur des projets porteurs ce qui affecte la rentabilité à CT.  Rentabilité élevée et risque faible : Contradictoires parce que les projets les moins risqués sont souvent les moins rentables et inversement. 4. Pourquoi l’investissement est-il une décision stratégique ? Cours, diapo 12 (choix irréversible, engage l’entreprise sur le LT, nécessite des fonds importants, affecte la rentabilité de l’entreprise, son endettement, etc.) 5. Expliquez le lien entre le risque d’exploitation et la notion d’économie d’échelle. Le risque d’exploitation est lié à la part des couts fixes dans le prix de revient. Plus cette dernière est élevée plus les bénéfices seront aléatoires et variables, car très dépendants des volumes de vente, eux même incertains. Les économies d’échelle décrivent la baisse de la part des coûts fixes dans le prix de revient grâce à des échelles de production importantes. On peut dire donc que les économies d’échelles si elles se produisent baissent le risque d‘exploitation. 6. Pourquoi un endettement élevé est-il un risque pour l’entreprise ? Cours diapo 7 et 11 L’endettement élevé a deux conséquences : des charges financières élevées (remboursement du principal et versement d’agios) et un risque de perte d’autonomie (la banque peut interférer dans la gestion de l’entreprise si celle-ci a des difficultés à rembourser). L’endettement affecte donc la rentabilité de l’entreprise (charges), crée un risque de perte d’autonomie, de perte de moyens de production (saisie et vente des biens hypothéqués) et d’insolvabilité (pouvant entrainer la mise en faillite). PartieII:Applications Activité1:Actualisation&Capitalisation En considérant un taux d’intérêt de 10%, calculez : 1. la somme des valeurs actuelles de ces flux monétaires au début de la première année ; 2. la somme des capitalisations de ces flux monétaires à la fin de la 5ème année. Année 1 2 3 4 5 Fluxmonétaires 1 000 DT 1 200 DT 1 500 DT 1 700 DT 2 000 DT 1. V0=1000(1,1)-1 +1200(1,1)-2 +1500(1,1)-3 +1700(1,1)-4 +2000(1,1)-5 =5430,725 2. V5= 1000(1,1)4+..........+2000 = 8746,300 Activité2:VANetIP Soit un projet d’investissement de 10.000 Dt permettant d’obtenir des cash-flows de :  Année 1 : 3.000 Dt  Année 2 : 4.000 Dt
  3. 3. 3  Année 3 : 5.000 Dt  Année 4 : 2.000 Dt Le taux d’actualisation est de 10%. 1) Calculez la VAN. 2) Calculez l’IP ? Corrigé : 1) La VAN est : 𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛 𝑛 𝑖=1 ) 𝑉𝐴𝑁 = −10.000 + (3.000 × (1 + 0,1)−1) + (4.000 × (1 + 0,1)−2) + (5.000 × (1 + 0,1)−3) + (2.000 × (1 + 0,1)−4) 𝑉𝐴𝑁 = −10.000 + 11.155,66 𝑉𝐴𝑁 = 1.155,66 2) L’IP est : 𝐼𝑃 = 1 + 𝑉𝐴𝑁 𝐷0 𝐼𝑃 = 1 + 1.155,66 10.000 𝐼𝑃 = 1,115566 Activité3:VAN,TRI Un investissement « X » de 150.000 Dt dont la durée économique est de 4 ans, permet d’obtenir les cash-flows suivants :  Année 1 : 40.000 Dt  Année 2 : 70.000 Dt  Année 3 : 80.000 Dt  Année 4 : 60.000 Dt Le taux d’actualisation est de 13%. 1) Calculez la VAN du projet. 2) Le projet est-il acceptable à un taux de 20% ? 3) Détermine le TRI de l’investissement.
  4. 4. 4 Corrigé : 1) La VAN du projet est : 𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛 𝑛 𝑖=1 ) 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 0,13)−1) + (70.000 × (1 + 0,13)−2) + (80.000 × (1 + 0,13)−3) + (60.000 × (1 + 0,13)−4) 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 182.461,63 𝑉𝐴𝑁 = 32.461,63  Le projet est donc rentable. 2) Le projet est-il acceptable à un taux de 20% ? 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−1) + (70.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−2) + (80.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−3) + (60.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−4) 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 157.175,92 𝑉𝐴𝑁 = 7.175,92  Le projet est rentable à 20%. 3) On calcule TRI par interpolation linéaire: On calcule VAN au taux de 23%. 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−1) + (70.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−2) + (80.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−3) + (60.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−4) 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 147.993,6 𝑉𝐴𝑁 = −2006,4 20% + 7.175 X 0 23% - 2006 𝑋 − 20 23 − 20 = −7.175 −9.181 𝑋 = (−7.175) × 3 −9.181 + 20 𝑋 = 22,34%
  5. 5. 5 C’est le taux pour lequel la VAN est nulle. Pour que le projet soit acceptable, il faut que le taux de rentabilité minimum exigé par l’investisseur soit supérieur à 22,34%. Activité4:Cashflow,VAN,IP L’analyse d’un projet d’investissement comporte :  Des dépenses d’investissement de 1.000 Dt engagé en totalité à la date « 0 » et amortissable en linéaire sur 5 ans.  Une variation de BFR négligeable.  Un chiffre d’affaires : o Année 1 : 1.000 Dt o Année 2 : 1.100 Dt o Année 3 : 1.210 Dt o Année 4 : 1.331 Dt o Année 5 : 1.464 Dt  Des charges Variables de 60% du chiffre d’affaires.  Des charges fixes évaluées à 200 Dt hors amortissement.  Une valeur résiduelle égale à 12,24 nette d’impôt.  Un taux de rentabilité minimum exigé de 10%.  Un taux d’impôt de 30%. 1) Déterminez les cash-flows. 2) Calculez la VAN et l’IP du projet. Corrigé : Éléments 1 2 3 4 5 Chiffre d’affaire Charges fixes Charges variables Amortissement 1.000 200 600 200 1.100 200 660 200 1.210 200 726 200 1.331 200 798,6 200 1.464 200 878,4 200 Résultat avant l’impôt - Impôt sur la société (IS) 0 0 40 12 84 25,2 132,6 39,72 185,6 55,68 Résultat net 0 28 58,8 92,68 129,92 Cash-flows 200 228 258,8 292,68 329,92 Cash-flows (5ème année) = 329,92 + 12,24 = 342,16 𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛 𝑛 𝑖=1 ) 𝑉𝐴𝑁 = −1.000 + (200 × (1 + 0,1)−1) + (228 × (1 + 0,1)−2) + (258,8 × (1 + 0,1)−3) + (292,68 × (1 + 0,1)−4) + (342,16 × (1 + 0,1)−5) 𝑉𝐴𝑁 = −22,95
  6. 6. 6 𝐼. 𝑃 = 0,97  Donc le projet n’est pas rentable parce qu’un dinar investi nous fait perdre 0,97 Dt. Activité5:Choixd’investissement La société GAMMA envisage de produire des enregistreurs de DVD. Le montant à investir est de 500 000 DT. Cet investissement sera amorti linéairement sur 5 ans (qui constituent la durée de vie du projet) et sa valeur résiduelle sera nulle. La société prévoit de produire 10000 enregistreurs par an. Le prix de vente unitaire sera de 110 DT et le coût variable unitaire est de 70 DT. Les frais fixes autres que l'amortissement sont de 200 000 DT. Sachant que la société est imposée à un taux de 35% et que le coût du capital de l'entreprise est de 12%, on demande de: 1. CalculerlaVANetleTRIduprojet. 2. QuelledécisiondevraitprendrelasociétéGAMMA? Remarques LesCash-flows correspondentàlanotiondegains(G)utiliséeauniveaudesformulesducours OnretiendralaformulesuivantepourcalculerlesCash-flows:CF= (1-T) x (R-D) + T x A T étant le taux d’imposition, R les revenus, D les dépenses et A les amortissements. Oncalculd'abordleCFannuel CF=(1-T)(R-D)+TA=0,65(1100000-700000-200000)+0,35*100000=165000 (a)VAN=-500000+165000*1-(1,12)-5/0,12=94788,073 (b)PourcalculerleTRI,onessayedecalculerlaVANavecuntauxd'actualisationde20%,cequidonne: K=12% K=20% VAN 94788,073 -6548,977 TRI=12%+8%(94788,073-0/94788,073-(-6548,977)=19,4% Leprojetestrentable.Eneffet, laVANest positive etleTRIestsupérieuraucoutducapital(12%) Activité3:Choixd’investissement  Un projet d’investissement présente les caractéristiques suivantes :  Capital investi : 1 000 000 DT de matériels amortissables linéairement en 5ans ;  Durée de vie 5ans ;  Valeur résiduelle, nette d’impôt, au terme des 5ans : 30 000 DT Les prévisions d'exploitation sont fournies ci-dessous: Années 1 De 2 à 5 Chiffred’affairesHTenmilliersdeDT 1 000 1 100 Charges variablesenmilliersdeDT 300 450 Charges fixes(horsamortissements)enmilliersdeDT 310 340 1. Calculezlescash-flowsnetsattendusduprojet(tauxd’imposition:35%) 2. CalculezlaVANautauxde9% ainsiquel’indicederentabilité
  7. 7. 7 3. CalculezleTRI; 4. Calculezledélaiderécupération,autauxderentabilitéminimumexigéestde9%; 5. Quepensez-vousdeceprojet? 1. Cash-flows prévisionnels : 0 1 2 3 4 5 Investissement 1 000 Chiffre d’affaires 1000 1100 1 100 1100 1100 Charges variables 300 450 450 450 450 Charges fixes 310 340 340 340 340 Amortissements 200 200 200 200 200 Résultat avant impôt 190 110 110 110 110 Résultat net 123,5 71,5 71,5 71,5 71,5 Valeur résiduelle 30 Cash-flows nets - 1 000 323,5 271,5 271,5 271,5 301,5 2. VAN au taux de 9% VAN = 323,5(1,09)-1 + 271,5(1,09)-2 + 271,5(1,09)-3 +271,5(1,09)-4 + 301,5 (1,09)-5 - 1000 1 124 – 1 000 =124 VAN =124 IR= 1,24 3. TRI 1 000 = 323,5(1+ x)-1 + 271,5(1+ x)-2 + 271,5(1+ x)-3 +271,5(1+ x)-4 + 301,5 (1+ x)-5 Année Cash-flow Facteur d’actualisation 12% Facteur d’act. 13% Facteur d’act. 14% 1 323,5 0,8928 289 0,8849 286 0,8771 284 2 271.5 0,7971 216 0,7831 213 0,7694 209 3 271,5 0,7117 193 0,6930 188 0,6749 183 4 271,5 0,6355 173 0,6133 167 0,5920 161 5 301,5 0,5674 171 0,5427 164 0,5193 157 Total 1124 1018 994 TRI = 13% + x%, x = (1018 – 1000) / (1018 – 994) TRI = 13,75%
  8. 8. 8 4. Délai de récupération Années Flux Monétaires Flux actualisés à 9% Cumul 1 323.5 297 297 2 271.5 229 526 3 271.5 210 736 4 271.5 192 928 5 271.5 196 1 124 Au bout de la 4ème année, le cash-flow cumulé est de 928. Il nous faut une somme de (1000 – 928) soit 72 pour récupérer le montant de l’investissement. Ce montant de 72 nécessite une période inférieur à une année (c’est-à-dire moins que le montant de 196 généré au bout de la 5ème année) Le délai sera obtenu par interpolation linéaire : (1000 – 928)/ 196 x 12 (mois) = 4.4 mois Le temps requis pour généré 72 est de : 4,4 mois. Le délai de récupération du capital est de 4 ans 4,4 mois 5. Van positive, IR supérieur à 1, TRI supérieur au minimum exigé, et délais de récupération des investissements inférieur à la durée de vie du projet : le projet est rentable !

×