LA FIEVRE HEMORRAGIQUE A VIRUS EBOLA
Dr CHERIF Djibril, MD, MPH
Médecin de Santé Publique, Spécialiste en Epidémiologie
DEFINITION
Ebola : Maladie virale aiguë qui
provoque de graves flambées
épidémiques de fièvre
hémorragique virale chez
l’h...
AGENT PATHOGENE
virus Ebola fait partie de la famille des Filoviridæ
05 espèces :
Ebola-Bundibugyo (EBOB)(Ouganda),
 Ebo...
TRANSMISSION
Transmission à la population humaine
par contact étroit avec:
 le sang,
les sécrétions,
les organes ou
le...
ANIMAUX RESPONSABLES DE LA
TRANSMISSION
ANIMAUX RESPONSABLES DE LA
TRANSMISSION
ANIMAUX RESPONSABLES DE LA
TRANSMISSION
ANIMAUX RESPONSABLES DE LA
TRANSMISSION
TRANSMISSION INTERHUMAINE
La propagation dans la communauté par transmission
interhumaine, à la suite de contacts directs ...
LA MALADIE EBOLA
Réceptivité : tous les sujets sont réceptifs
Immunité: aucune
Facteurs favorisants :
 dangers primaires:...
Manifestations cliniques de la
Fièvre Ebola
Incubation : 2 à 21 jours
Phase d’état: Apparition brusque fièvre, faiblesse
i...
SIGNES DE LA MALADIES
Situation épidémiologique actuelle (1/3)
Début du mois de février 2014: une épidémie de fièvre
hémorragique s’est déclaré...
Situation épidémiologique actuelle (2/3)
86 cas, 59 décès
Situation épidémiologique actuelle (3/3)
A la date du 23 juillet 2014:
En Guinée: 423 cas (311 cas confirmés, 99 cas proba...
RECOMMANDATIONS EN-DEHORS DE
L’EPIDEMIE
 S’abstenir de chasser le gibier
S’abstenir de manipuler le gibier
S’abstenir d...
RECOMMANDATIONS EN-
DEHORS DE L’EPIDEMIE
Traiter les cas suspects d’Ebola malades
ou morts avec précaution
Déclarer tout...
RECOMMANDATIONS EN CAS
D’EPIDEMIE
Renforcer les mesures précédentes
Eviter les rassemblements
Prendre les mesures sanit...
JE VOUS REMERCIE
MIEUX COMPRENDRE LA FIEVRE EBOLA PAR LE Dr CHERIF Djibril
MIEUX COMPRENDRE LA FIEVRE EBOLA PAR LE Dr CHERIF Djibril
MIEUX COMPRENDRE LA FIEVRE EBOLA PAR LE Dr CHERIF Djibril
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

MIEUX COMPRENDRE LA FIEVRE EBOLA PAR LE Dr CHERIF Djibril

1 387 vues

Publié le

Il s'agit d''une présentation faite par le Dr CHERIF Djibril sur la Fièvre Ebola au cours d'un séminaire.
Dr CHERIF Djibril est Épidémiologiste à l'Institut National d'Hygiène Publique.
Une large diffusion permettrait à tout le monde de bien connaître la maladie surtout ces vecteurs et son mode de transmission.
PRENEZ LE TEMPS DE LIRE C'EST IMPORTANT

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 387
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
62
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

MIEUX COMPRENDRE LA FIEVRE EBOLA PAR LE Dr CHERIF Djibril

  1. 1. LA FIEVRE HEMORRAGIQUE A VIRUS EBOLA Dr CHERIF Djibril, MD, MPH Médecin de Santé Publique, Spécialiste en Epidémiologie
  2. 2. DEFINITION Ebola : Maladie virale aiguë qui provoque de graves flambées épidémiques de fièvre hémorragique virale chez l’homme. Taux de létalité évolue entre 25 et 90%. Apparition pour la première fois en 1976 lors de deux flambées simultanées, à Nzara (Soudan) et à Yambuku (République démocratique du Congo – RDC). Au Congo, le village atteint se situait près de la rivière Ebola, qui a donné son nom à la maladie.  La côte d’Ivoire a enregistré en 1994, un cas de fièvre Ebola (fôret de TAÏ) du à un sous type viral appelé Ebola-Côte d’Ivoire qui pas entrainé d’épidémie.
  3. 3. AGENT PATHOGENE virus Ebola fait partie de la famille des Filoviridæ 05 espèces : Ebola-Bundibugyo (EBOB)(Ouganda),  Ebola-Côte d’Ivoire (EBOCI), Ebola-Reston(EBOR) (Philippines), Ebola-Soudan (EBOS), et Ebola-Zaïre (EBOZ).
  4. 4. TRANSMISSION Transmission à la population humaine par contact étroit avec:  le sang, les sécrétions, les organes ou les liquides biologiques d’animaux infectés retrouvés morts ou malades dans la forêt
  5. 5. ANIMAUX RESPONSABLES DE LA TRANSMISSION
  6. 6. ANIMAUX RESPONSABLES DE LA TRANSMISSION
  7. 7. ANIMAUX RESPONSABLES DE LA TRANSMISSION
  8. 8. ANIMAUX RESPONSABLES DE LA TRANSMISSION
  9. 9. TRANSMISSION INTERHUMAINE La propagation dans la communauté par transmission interhumaine, à la suite de contacts directs avec du sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques de personnes infectées. Rites funéraires avec contact direct avec la dépouille  transmission par le sperme jusqu’à sept semaines après la guérison clinique.
  10. 10. LA MALADIE EBOLA Réceptivité : tous les sujets sont réceptifs Immunité: aucune Facteurs favorisants :  dangers primaires: Inoculation parentérale accidentelle, exposition respiratoire à des aérosols ou à des gouttelettes infectieuses ou contact direct avec une muqueuse ou la peau lésée.  dangers particuliers: Le fait de travailler avec des primates ou des rongeurs infectés (ou avec leurs carcasses infectées) ou le fait d’y être exposé entraîne un risque d’infection pour l’humain.
  11. 11. Manifestations cliniques de la Fièvre Ebola Incubation : 2 à 21 jours Phase d’état: Apparition brusque fièvre, faiblesse intense, myalgies, céphalées et irritation de la gorge. suivis de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’insuffisance rénale et hépatique et dans certains cas, d’hémorragies internes et externes. (conjonctivite hémorragique, la pharyngite, le saignement des gencives, l’ulcération de la bouche et des lèvres, l’hématémèse, le méléna, l’hématurie, l’épistaxis et les saignements vaginaux) .
  12. 12. SIGNES DE LA MALADIES
  13. 13. Situation épidémiologique actuelle (1/3) Début du mois de février 2014: une épidémie de fièvre hémorragique s’est déclarée en République de Guinée dans la région de N’Zérékoré située à environ 150 km de la frontière ivoirienne La confirmation biologique de l’épidémie d’Ebola a été faite le samedi 22 mars 2014 : mise en évidence du virus Ebola (similitudes avec Ebola-Zaire)
  14. 14. Situation épidémiologique actuelle (2/3) 86 cas, 59 décès
  15. 15. Situation épidémiologique actuelle (3/3) A la date du 23 juillet 2014: En Guinée: 423 cas (311 cas confirmés, 99 cas probables, 13 suspects) Dont 319 cas de décès soit une létalité 75% (208 cas confirmés soit 67%) A la date du 22 juillet 2014 En Sierra Leone: 525 cas dont 419 confirmés soit 79.9% 224 décès (42.7%) dont 188 cas confirmés (44.9%) Libéria: 238 cas dont 77 confirmés (32.3%); 117 cas de décès (49.1%) dont 54 confirmés (46.2%) A ce jour, aucun cas n’a été enregistré en Côte d’Ivoire.
  16. 16. RECOMMANDATIONS EN-DEHORS DE L’EPIDEMIE  S’abstenir de chasser le gibier S’abstenir de manipuler le gibier S’abstenir de manger le gibier Manipuler les cadavres morts de causes inconnues avec précaution
  17. 17. RECOMMANDATIONS EN- DEHORS DE L’EPIDEMIE Traiter les cas suspects d’Ebola malades ou morts avec précaution Déclarer tout de fièvre avec ou sans hémorragie
  18. 18. RECOMMANDATIONS EN CAS D’EPIDEMIE Renforcer les mesures précédentes Eviter les rassemblements Prendre les mesures sanitaires pour la gestion des cas suspects et confirmer Prendre les mesures sanitaires pour l’enterrement des cas suspects et confirmer
  19. 19. JE VOUS REMERCIE

×