Etude de marché : n'oubliez pas vos clients!

1 910 vues

Publié le

Partie 1 : ETUDE QUANTITATIVE
Vous désirez vous lancer sur le marché avec un nouveau produit ou service ? Pour cela, vous avez besoin d’obtenir le feedback de vos futurs clients. Pour avancer dans votre plan financier, vous avez besoin de savoir combien de personnes achèteraient votre solution et à quel prix ? Cet atelier vous aidera à répondre à ces questions essentielles. Il vous donnera les clés pour réussir une enquête, en extraire des informations pertinentes et les intégrer dans votre business plan.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 910
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
83
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de marché : n'oubliez pas vos clients!

  1. 1. PME-MASTER 06/10/2010 Etude de marché Jennifer Jacri Coach en gestion pour entrepreneurs(c) ICHEC-PME 1
  2. 2. PME-MASTER 06/10/2010 Vous avez une idée, un projet d’entreprise … MAIS Est-ce une réelle opportunité ? ETUDE DE MARCHE PREALABLE  Analyser les tendances du marché/secteur  Calculer la taille du marché  Etudier la concurrence  CLIENTS(c) ICHEC-PME 2
  3. 3. PME-MASTER 06/10/2010 OBJECTIFS : ETUDE DE MARCHE 1° CONFRONTER et valider ou infirmer les bases/hypothèses du projet d’entreprise  Définir la nature et la forme exacte de loffre de lentreprise 2° QUANTIFIER un certain nombre de paramètres  Potentiel client  Prix  Estimer son chiffre daffaires futur 3° CONSTRUIRE son business plan  Valider la stratégie (avantage compétitif, plan marketing…) 6 1° VALIDER ou infirmer les bases/hypothèses du projet  Confronter l’idée au marché o Obtenir l’avis du public sur notre produit/service, l’adapter ! o Comprendre les éléments d’acceptation, ou de non acceptation, ainsi que les facteurs qui influent sur le comportement d’achat  Etre en contact avec les futurs clients o Définir le cœur de cible, typologie de consommateurs le plus disposé à prescrire mon produit o Mieux les connaître : leurs habitudes, envies, besoins, attentes, freins… 7(c) ICHEC-PME 3
  4. 4. PME-MASTER 06/10/2010 2° QUANTIFIER un certain nombre de paramètres L’équation de vente de base : N x fOis x P x Q N : nombre de client acheteur ! (intention ≠ acte d’achat) O : fréquence d’achat P : prix Q : quantité moyenne achetée = panier moyen 8 3° CONSTRUIRE son business plan  Prendre des décisions et orienter les actions 9(c) ICHEC-PME 4
  5. 5. PME-MASTER 06/10/2010 ETUDE CLIENTS 1. QUANTITATIVE 2. QUALITATIVE ETUDE CLIENTS QUANTITATIVE(c) ICHEC-PME 5
  6. 6. PME-MASTER 06/10/2010 Méthodologie d’une étude de marché 13 PLANNING : 1. Quelles sont les bonnes questions à se poser ? 2. Quelles sont les bonnes questions à poser ? 3. Comment faire !(c) ICHEC-PME 6
  7. 7. PME-MASTER 06/10/2010 Les 2 premières étapes ERREUR : de nombreuses questions posées “parce que c’est intéressant”… 15 Les 2 premières étapes Vos besoins en informations utiles  Qu’est ce que je cherche à savoir (les 15 questions essentielles) ? - Quelles sont les hypothèse qui sous-tendent mon projet ? - Quelle est mon « Equation de Création » ? - Quelles sont les autres informations que je dois récolter ? Quelle est l’info dont je dispose déjà ? - A quoi cela va-t-il me servir? Quelle décision ou action puis- je prendre à partir des réponses que je vais obtenir ? 16(c) ICHEC-PME 7
  8. 8. PME-MASTER 06/10/2010 QUI, à L’INTENTION, et pourquoi, de prescrire QUOI,… pour COMBIEN ? QUI : quelles sont les caractéristiques descriptives de mes prospects ? Y-a-t-il des segments de clientèle ?... A L’INTENTION : quels besoins? Motivations et freins ? Comportements et usages ? Ce qui le ferait changer de fournisseur ?... QUOI : quelles sont les composantes de l’offre ? Quels sont les critères qui détermine le choix du produit ou du fournisseur ? Comment font-ils aujourd’hui ? COMBIEN : en quelle quantité, à quelle fréquence et à quel prix achète-t-il ?... 17 PLANNING : 1. Quelles sont les bonnes questions à se poser ? 2. Quelles sont les bonnes questions à poser ? 3. Comment faire !(c) ICHEC-PME 8
  9. 9. PME-MASTER 06/10/2010 La 3ème étape 2° Traduire le besoin en information en question LE QUESTIONNAIRE Cas pratique : Création d’un salon de degustation de glaces naturelles au milieu des champs REMARQUE : Réalisation spécifique pour chaque projet 20(c) ICHEC-PME 9
  10. 10. PME-MASTER 06/10/2010 Dans le cadre de mon sujet de mémoire, je réalise un sondage d’opinion afin de comprendre au mieux la tendance actuelle des besoins de consommation des produits de la ferme. Je vous remercie pour votre collaboration et le temps que vous consacrerez à cette enquête. 1. Vous êtes :  un homme  une femme 2. A quelle tranche d’âge appartenez-vous ?  < 18 ans  25-30  36-40  46-50  56-60 18-24  31-35  41-45  51-55  60 ans 3. Quel est votre statut ?  Etudiant(e)  Ouvrier(e)  Sans emploi  Employé(e)  Indépendant(e)  Cadre  Retraité(e)  Profession libérale  Autre :………………… 4. Quelle est votre situation familiale ?  Seul(e)  Avec enfants ?  En couple  Divorcé(e)  Veuf(ve) 5. Dans quelle région habitez-vous ?  Bruxelles  Brabant Wallon  Brabant Flamand  Anvers  Limbourg  Liège  Hainaut  Namur  Luxembourg  Flandre orientale  Flandre occidentale 6. Quel est le revenu mensuel net moyen de votre ménage? (certaines personnes trouvent cette question indiscrète, je te conseillerais de la mettre à la fin. Moi c’était ma dernière question)  Pas de revenus  1000-1499€  2000-2499€  < 1000 €  1500-1999€   2500€(c) ICHEC-PME 10
  11. 11. PME-MASTER 06/10/2010 7. Vous arrive-t-il de manger un encas et/ou du desserts entre les repas ou de substituer votre repas par du « snacking » ?  Jamais (passez à la question 14)  Parfois  Très souvent  Rarement  Souvent  Toujours 8. Quels produits consommez-vous comme « snacking »? (Plusieurs réponses possibles)  Bonbon  Gaufre  Crème glacée  Chips  Biscuit  Crêpe  Chocolat  Gâteau  Autre : …. 9. Où achetez-vous ces produits? (Plusieurs réponses possibles)  En grande surface  Au marché  A la superette près de chez moi  A la ferme  Magasin « Bio »  Autre : …………………. 10. Faites-vous attention au type de produits que vous achetez?  Oui  Non (passez à la question 14) 11. A quoi faites-vous attention lors de l’achat de ces produits ? (Plusieurs réponses possibles)  Le prix  Le goût  La qualité  La santé  La proximité avec la nature  Le point de vente  Le caractère naturel des produits  Autre : ……………………… 12. Mangez-vous des glaces?  Jamais (passez à la question 22)  Parfois  Très souvent  Rarement  Souvent  Toujours(c) ICHEC-PME 11
  12. 12. PME-MASTER 06/10/2010 13. Prêtez-vous attention à la qualité et/ou provenance des produits que vous consommez ? Jamais (passez à la question 28)  Parfois  Très souvent  Rarement  Souvent  Toujours 14. Vous préférez consommer des produits (Plusieurs réponses possibles, à classer par ordre de préférence, le 1 étant le plus important) Naturels  Issus du commerce équitable  Bio  Autre : ………………. 15. Lorsque vous avez envie d’un produit alimentaire spécifique, combien de kilomètres êtes-vous disposés à parcourir ?  < 1 km  4-6 km  10-12 km  > 15 km  1-3 km  7-9 km  13-15 km 16. Aimeriez-vous manger une glace dans un salon de dégustation au milieu des champs ?  Oui  Non (passez à la question 15) 17. Pour quelle(s) raison(s) n’aimeriez-vous pas bénéficier de ce type de salon de dégustation ? (Plusieurs réponses possibles)  Je n’ai pas le temps  Je n’ai pas l’envie  Le concept ne m’intéresse pas  Autre : ……………………(c) ICHEC-PME 12
  13. 13. PME-MASTER 06/10/2010 QUELS APPRENTISSAGES ?(c) ICHEC-PME 13
  14. 14. PME-MASTER 06/10/2010 1. STRUCUTURE DU QUESTIONNAIRE - Commencez par une phrase dintroduction vous présentant ainsi que le contexte de l’étude + le temps que cela va prendre. - Enchainez par une question déligibilité/ filtre - Puis questionnez les habitudes de consommation, questions d’opinions et de comportements relatives à l’objet de l’étude. Partie utile mais pas toujours aussi importante quon pourrait limaginer… - Enfin testez votre offre de produit/services. Réaction par rapport à l’offre commerciale que vous envisagez. Cest la partie la plus importante du questionnaire ! - Terminez par un bloc d’information personnelle pour établir la signalétique des répondants : fonctions, métier, âge… - Une conclusion (remerciements) + prise des coordonnées 29 2. DYNAMIQUE DU QUESTIONNAIRE en entonnoir D’abord poser des questions dordre général Questions d’introduction - simples et claires : • questions dichotomiques : oui – non • question évidentes  mettre le sondé en confiance Ensuite : questions factuelles (habitudes, comportements) Puis : questions d’opinions (évaluations, satisfaction). Finalement : question personnelle (âge, revenu…). 30(c) ICHEC-PME 14
  15. 15. PME-MASTER 06/10/2010 3. NOMBRE DE QUESTIONS 15-20 QUESTIONS, une vingtaine de questions maximum  Privilégiez les questions primordiales ! (cf. exercice) 31 4. TYPE DE QUESTIONS QUESTIONS SUR LE PROFIL = signalétique En général : le sexe, l’âge, la profession (CSP = Catégorie Socio-Professionnelle), la région, etc. Lorsqu’il s’agit d’entreprises, vous pouvez demander le secteur d’activité, l’effectif, la région, etc. = Infos pour futur ciblage ATTENTION aux thèmes sensibles  sous forme de tranches pour une question portant sur l’âge ou le revenu de l’individu. 32(c) ICHEC-PME 15
  16. 16. PME-MASTER 06/10/2010 4. TYPE DE QUESTIONS QUESTIONS FILTRES - Au début du questionnaire Ex : Projet dans l’immobilier  interroge Mr Mme tout le monde ? NON, uniquement les personnes en recherche d’un bien immobilier ! - Dans le questionnaire, certains répondront à des questions que d’ autres sauteront. A ne pas trop utiliser. Ex : Question 6 « Consommez-vous du pain ? » : - si oui, continuez à la question suivante, - si non, passez à la question n° 10 33 4. TYPE DE QUESTIONS QUESTIONS OUVERTES ET FERMEES • Question fermée Risque de dicter la réponse, par la formulation choisie ou par l’ordre de présentation. • Question ouverte, incontournable ! Risque d’une paresse au niveau de la réponse exprimée. Informations trop vagues. Remarque : questions pré-codées (à ne pas lire à haute haute) Le mieux est d’alterner les deux types de questions.(c) ICHEC-PME 16
  17. 17. PME-MASTER 06/10/2010 4. TYPE DE QUESTIONS QUESTION À CHOIX MULTIPLES - Ne pas multiplier les possibilités de réponses, risque de « primary effect » - Utiliser un ordre de préférence plutôt qu’un ensemble de choix possibles = questions de classement (sans dépasser 5 modalités) Ex: o Sur une échelle de 1 à 4, quelle importance accordez-vous à ces différents critères ? o De 1 (étant le mieux) à 3, précisez-votre votre préférence parmi ces couleurs ? 4. TYPE DE QUESTIONS QUESTION AVEC ECHELLES • L’échelle verbale Ex : Face aux besoins des entreprises, diriez-vous que l’Education Nationale remplit sa mission : o Très bien o Bien o Moyennement o Mal o Très mal Ex: Quelle est votre première impression en découvrant ce nouveau produit ? □-------------------------□---------------------------□---------------------□ Très négative Plutôt négative Positive Très positive 36(c) ICHEC-PME 17
  18. 18. PME-MASTER 06/10/2010 4. TYPE DE QUESTIONS QUESTION AVEC ECHELLES (suite) • L’échelle numérique Ex : Notez ce produit de 1 à 10. Ex : Ce produit répond-il aux besoins que vous ressentez lorsque vous...? □---------------□----------------□--------ı--------□--------------□---------------□ 0 2 4 6 8 10 • L’échelle de classement Ex : Classez par ordre d’importance (de 1 à 4) les modes d’utilisation des votre ordinateur : TTX, gestion familiale, jeux, internet. 4. TYPE DE QUESTIONS QUESTION AVEC ECHELLES (suite) Attention : EFFET DE CONTAMINATION Si plusieurs questions d’affilées sous la même forme, les répondants ont tendance à toujours donner la même réponse.  casser le rythme = échelles inversées ou simplement différentes 38(c) ICHEC-PME 18
  19. 19. PME-MASTER 06/10/2010 5. FORMULATION • Faites des questions utiles = chiffrables !  Interroger sur une fréquence de consommation en terme chiffrable (/jour, /semaine, /mois) plutôt que « souvent, parfois, jamais ». CHIFFREZ, CHIFFREZ ET… CHIFFREZ ! - Nombre de consommation moyenne par - Quantité moyenne consommée par 5. FORMULATION Adressez vous à la personne interrogée de manière directe, afin de limpliquer… - Utilisez le pronom personnel "vous" (style direct). Exemple : "Que pensez vous de…", "Etes-vous d’accord avec…" Ou - Utilisez le pronom personnel "je" (mise en situation). 40(c) ICHEC-PME 19
  20. 20. PME-MASTER 06/10/2010 5. FORMULATION • Tester une intention plutôt qu’une envie : Ex : Trouvez-vous ce concept attirant ? Tel que décrit, seriez-vous acheteur ? Aimeriez-vous sortir dans un bar dansant ? Iriez-vous dans un bar dansant? Si le prix était de … seriez-vous toujours acheteur ? o Non o Oui, probablement o Oui, sans aucun doute o Oui, sans aucun doute o Oui, probablement o Non 5. FORMULATION • Différence entre jugement de valeur et fait « Aimez-vous lire? » = jugement de valeur Ne permet pas dévaluer limplication de la personne dans la lecture : un livre par jour, par semaine, par mois, par an ? « Combien de temps lisez-vous chaque jour ? » = un fait 42(c) ICHEC-PME 20
  21. 21. PME-MASTER 06/10/2010 5. FORMULATION • Evaluer un prix pour un produit/service spécifique ! Ex : Quel prix seriez-vous prêt à payer pour la location d’un dvd : o qui vous arriverait par la poste o qui serait directement accessible via votre décodeur o à louer dans un dvd-thèque Et s’il vous arrivait par trois ? … 5. FORMULATION Pas acheteur … POURQUOI ? Et si … alors ?(c) ICHEC-PME 21
  22. 22. PME-MASTER 06/10/2010 5. FORMULATION PAS OUBLIER • Les préférences habitudes, attentes … • Ce que la cible n’aime pas. • Tout autre commentaire : - Avez-vous déjà entendu parler d’une telle offre ? - Des améliorations à proposer ? RESTEZ OUVERTS ! 5. FORMULATION Les biais dans les questions Si vos questions sont mal formulées, les réponses seront faussées et vos conclusions seront erronées ! 46(c) ICHEC-PME 22
  23. 23. PME-MASTER 06/10/2010 5. FORMULATION Les biais dans les questions Etre compréhensible, simplifiez au maximum : tout jargon technique doit être exclu. Attention aux termes nébuleux Avoir des réponses : Exemples : « Combien de fruits et légumes avez-vous mangés au cours des trois derniers mois? » Etre précis. Evitez les questions ambiguës, sujettes à interprétations - Exemples : « Le produit X est-il un bon produit? » 5. FORMULATION Les biais dans les questions Une seule info à la fois Exemple : « Pouvez-vous donner une note entre 0 à 10 à l’esthétique (forme, couleurs) de l’objet ? »  Eclatez vos « doubles questions » ! Si vous voulez savoir si votre produit pourrait être utile et sil paraît bon marché, posez 2 questions distinctes ! 49(c) ICHEC-PME 23
  24. 24. PME-MASTER 06/10/2010 6. LE QUESTIONNAIRE Présentation agréable, aérée, éventuellement illustrée. - Texte : choisissez un style de police clairement lisible et veillez à ce que la taille de la police soit assez grande pour la lecture. Si vous optez pour du texte de couleur, assurez-vous que le contraste sur le papier ou à lécran soit adéquat. - Paragraphes : des paragraphes longs peuvent rebuter les lecteurs. Dans la mesure du possible, vos blocs de texte ne devraient pas contenir plus de quelques lignes. - Blanc : laissez le contenu de votre questionnaire respirer. Les marges ne devraient pas être trop étroites, et les questions et les sections devraient être suffisamment espacées. - Tableau : regroupez les différents critères à évaluer en tableaux, ce qui raccourcit le questionnaire à la fois sur papier et dans l’énoncé (on ne répète pas plusieurs fois le libellé de la question). 50 PLANNING : 1. Quelles sont les bonnes questions à se poser ? 2. Quelles sont les bonnes questions à poser ?  3. Comment faire !(c) ICHEC-PME 24
  25. 25. PME-MASTER 06/10/2010 EN PRATIQUE  Qui ?  Combien ?  Mode d’interview ?  Quel timing ?  A faire : comment, où ?  Analyse des réponses ! QUI interroger ? Identifier la « population-mère » = 100 % de la cible PAS 100% de la population ! - groupe particulier de personnes (critère quanti/quali) - zone géographique - vos clients actuels/prospect - … Ex : les ménages comportant au moins un enfant fréquentant une école primaire à Bruxelles Double cible Exemple : Décideur / Prescripteur 53(c) ICHEC-PME 25
  26. 26. PME-MASTER 06/10/2010 Quelle est la population de références auprès de laquelle vous voulez mener l’enquête ? ECHANTILLON - QUI interroger ? 55(c) ICHEC-PME 26
  27. 27. PME-MASTER 06/10/2010 ECHANTILLON - QUI interroger ? CONDITION : les personnes de l’échantillon doivent être représentatives de la population étudiée 57 ECHANTILLON Pour vous assurer que les personnes interrogées correspondent dans les bonnes proportions à votre population cible, quelles sont les 2 critères caractéristiques de votre population cible, utilisés pour former votre échantillon ? 58(c) ICHEC-PME 27
  28. 28. PME-MASTER 06/10/2010 COMBIEN ? Plus la taille de l’échantillon sera importante, plus la généralisation sera fiable.  Quelle taille d’échantillon ? 60 Combien?  Dépend de la population totale concernée  Fonction de sa disponibilité : BTC > < BTB En BTC, un minimum de 100 personnes Au plus le nombre de personnes interrogées est petit, au plus l’acceptation doit être grande !(c) ICHEC-PME 28
  29. 29. PME-MASTER 06/10/2010 Mode d’interview • Enquête par mail et via internet Inconvénients : fiabilité (représentativité réduite …) • Enquête en face-à-face (dans la rue, à domicile) Inconvénient : temps à y consacrer • Enquête téléphonique Inconvénient : on ne peut pas présenter de documents visuels 62 Combien, comment, où, mode d’interview ? A PENSER : Il est tout à fait possible de coupler les méthodes  Combien de temps êtes vous prêt à consacrer à l’administration des questionnaires ? Combien d’individus désirez-vous interroger ? Vers quel mode d’interview, vous orientez-vous ? Comment allez-vous vous y prendre ? 63(c) ICHEC-PME 29
  30. 30. PME-MASTER 06/10/2010 Le timing ? Par mail : 5 minutes Face à face : 10 minutes à condition que le sujet intéresse un tant soit peu le sondé ! 64 A TESTER !!! Pour : o problème de compréhension des questions o repérer des incohérences dans le "déroulé" du questionnaire o la pertinence des réponses o retrancher ou ajouter des questions o modifier un choix multiple o information sur la durée totale de l’entretien o… Sur +/- 5 -10 personnes 65(c) ICHEC-PME 30
  31. 31. PME-MASTER 06/10/2010 A quel moment du projet ? Pas trop tôt ! Pas trop tard ! Acquisition des données - Sobliger à ne pas influer sur les réponses... - Vérifier que les sondés interrogés = la cible recherchée - Pensez à un lieu plus propice par rapport à la cible Remarque : lieux publics VS lieux privés - Interroger les personnes en train d’attendre - L’interview finie  relecture – vérification 67(c) ICHEC-PME 31
  32. 32. PME-MASTER 06/10/2010 Acquisition des données - Il est indispensable de numéroter les questionnaires pour s’y retrouver par la suite - Pour gagner en rapidité de saisie des réponses lors du traitement du questionnaire, il faut numéroter chaque question (Q1, Q2, etc.) 68 Acquisition des données Enquête face - à - face A faire : - Enquête informatisée en face à face : recueil direct des réponses sur tablette PC. A ne pas faire : - interroger toujours aux mêmes endroits (ne pas interroger que les individus sortant du lieu, etc.) - aux mêmes moments. 69(c) ICHEC-PME 32
  33. 33. PME-MASTER 06/10/2010 Analyse des réponses Le créateur ne fait souvent pas grand chose de linformation.  ANALYSER !!! Pire, il ne retient que les points positifs de son étude, et de son projet d’entreprise, et manque dobjectivité.  CHANGER, RE-PENSER !!! 70 Analyse des résultats Sous forme de texte ET de graphiques.(c) ICHEC-PME 33
  34. 34. PME-MASTER 06/10/2010 Analyse des résultats Faire ressortir les résultats sous la forme de :  Tris à plat,  Tableaux croisés  Moyennes 72 Analyse des résultats Les tris à plat Les + utilisés car très simples Exemple : Q.1 Achetez vous du pain ? Nombre de réponses % a. Oui 154 93,3 % b. Non 11 6,7 % Totaux 165 100 % 73(c) ICHEC-PME 34
  35. 35. PME-MASTER 06/10/2010 Analyse des résultats Les tableaux croisés Objectif : comprendre les jugements et comportements des personnes interrogées en fonction de leurs caractéristiques signalétiques. 74 Analyse des résultats Les tableaux croisés Croisement : - des questions d’opinions et de comportement (variables à expliquer) - signalétique (variables explicatives)  Réunir sous un même tableau le croisement des résultats de deux variables (ou plus). Attention allonge le temps danalyse des résultats ! 75(c) ICHEC-PME 35
  36. 36. PME-MASTER 06/10/2010 Analyse des résultats Les tableaux croisés Exemple : Les résultats des questions Q.1 et Q.20 sont croisés : Q.1 "Achetez vous du pain ?" a. Oui b. Non Q.20 "Quel est votre catégorie socioprofessionnelle ?" a. Agriculteurs exploitants b. Artisans, commerçants, Chefs dentreprise c. Cadres d. Professions intermédiaires e. Employés f. … 76 Les tableaux croisés - Exemple a. Oui b. Non Totaux a. Agriculteurs exploitants 1 0 1 b. Artisans, commerçants, Chefs 5 1 6 dEntreprise c. Cadres 26 4 30 d. Professions intermédiaires 38 2 40 e. Employés 40 1 41 f. Ouvriers 28 1 29 g. Retraités 13 1 14 h. Autres personnes sans activité 3 1 4 Totaux 154 11 165 77(c) ICHEC-PME 36
  37. 37. PME-MASTER 06/10/2010 Analyse des résultats Les tableaux croisés Exemple analyse croisée - Tri des réponses ouvertes selon le profil 78 Analyse des résultats Moyennes Exemple : on a demandé à 500 personnes de noter de 0 à 10 leur satisfaction vis-à-vis d’un produit. Voici les réponses (avec les fréquences). 79(c) ICHEC-PME 37
  38. 38. PME-MASTER 06/10/2010 Analyse des résultats Question de compréhension… Si j’interroge 100 personnes et que 10% des interrogés répondent « oui, j’ai l’intention d’acheter le produit X , puis-je extrapoler que 10% de la population auront l’intention d’acheter le produit ? 80 ATTENTION au taux de transformation Différence entre intention et acte  Hypothèse basse, moyenne et haute 81(c) ICHEC-PME 38
  39. 39. PME-MASTER 06/10/2010 Analyse des résultats Létude de marché doit valider commercialement le projet. 3 cas: - Létude révèle que le projet initial est en parfaite adéquation  GO ! - Létude révèle une inadéquation partielle du projet aux tendances du marché  modifications - évolution du produit ou du service, modification du prix, développement de la gamme… - Létude révèle une inadéquation totale avec la réalité du marché (une activité peu rentable …)  le projet doit être totalement repensé (choix dun autre lieu dinstallation, dune autre activité, dun autre type de clientèle, etc.), voire abandonné.  N’hésitez pas à modifier ou retarder votre projet, en ladaptant aux résultats de létude. C’est bien là l’objectif final : transformer 82 les informations recueillies en actions.(c) ICHEC-PME 39

×