Entreprendre n’est pas  un jeu de hasard !                         Na tha lie va n d en Berc h  Ma na g er d ’ Unité d ’ A...
Le Sta tut Socia ldu Tra va illeur Indépenda nt              (SSTI)
A. Ca dre juridique• Ca d re jurid iq ue d e l’ exerc ic e d ’ une  a c tivité p rofessionnelleFonc tionna ria t : servic...
B. Questions à se poser1. Qui est tra va illeur ind ép end a nt ?2. Quel est son sta tut :   p rinc ip a l ou c om p lém e...
1. Qui est tra va illeur             ind ép end a nt?Critère soc iolog iq ue  Est tra va illeur ind ép end a nt « toute  p...
Sont c onsid érés c om m e ind ép end a nts :Chef d ’ entrep rise en p ersonne p hysiq ueAid a ntConjoint a id a nt/ c ...
2. Quel est son sta tut :            p rinc ip a l ou         c om p lém enta ire?La règ le:  Co m p lém enta ire, lorsq ...
Critères d ’ une a c tivité           c om p lém enta ireSa la rié : 1/ 2 tem p sFonc tionna ire : 8 m ois ou 200 jours...
3.Quelles sont ses ob lig a tions ?Affilia tion à une Ca isse d ’ a ssura nc es soc ia les  d ès le p rem ier jour d e so...
4. Quels sont ses d roits?Les soins d e sa nté : g ros risq ues et p etits  risq ues (d ep uis le 01/ 01/ 2008)Les ind e...
Pour c om p léter le rég im e lég a l : (systèm e lib re et  volonta ire) En m a tière d e m a la d ie – inva lid ité :  ...
5. Com m ent c a lc ule -t –on    les c otisa tions soc ia les? Les c otisa tions soc ia les d es a ssujettis sont exp ri...
Deux régimes : Régime définitif :  Revenus d e référenc e = revenus ind exés  d e la 3e a nnée c ivile c om p lète q ui p...
Régime provisoire : Début d’a ctivité Pend a nt les trois p rem ières a nnées c iviles c om p lètes : c otisa tions forf...
Les revenus d e référenc e                   Réca pitulons !• Exem p le  Début d’a ctivité le 15 juin 2006
Les forfa its m inim um s lég a ux(monta nts 2012, a va nt l’â ge de la pension) • Ac tivité p rinc ip a le p our un reven...
C. La cotisa tion des sociétésLes soc iétés a ssujetties à l’ im p ôt b elg e d es soc iétés ou à l’ im p ôt d es non rés...
Les forma litésa dministra tives
Conditions de ba se• Jouir d e tous ses d ro its• Na tiona lité• Pa s d ’ inc om p a tib ilité a vec a utre  sta tut
Ca pa cités             entrepreneuria les• Principe  Toute entrep rise c om m erc ia le ou  a rtisa na le (EPP OU EPM) d ...
• Qui doit prouver les CGB ?    Entreprise personne physique : le c hef d ’ entrep rise     ou un p rép osé (a id a nt ju...
 Pa r un titre   • Enseig nem ent sup érieur   • CESS d e p lein exerc ic e g énéra l, tec hniq ue     ou a rtistiq ue ob...
 Pa r une pra tique professionnelle      • Ac q uise a u c ours d es 15 d ernières a nnées      • Effec tuée d a ns une e...
En qua lité de :Chef d ’ entrep rise ind ép end a nt (3 a ns à titre p rinc ip a l ou 5 a ns à titre c om p lém enta ire)...
 Pa r une a ttesta tion CE      • Atteste d ’ une p ra tiq ue a c q uise à l’ étra ng er      • Uniq uem ent p our les re...
Compétencesprofessionnelles (CP)      27 professions   sont réglementéesp a r voie d ’ a rrêtés roya ux
Secteur du cycle et des véhicules à moteur1.   Vente et/ ou rép a ra tion d e c yc les2.   Vente a u d éta il d e véhic ul...
Secteur de la construction                     et de l’électrotechnique6.    Gros œ uvre (= m a ç onnerie, b éton, d ém ol...
12.   Finition      c ’ est-à -d ire la p einture, ta p isserie, p ose d e revêtem ents soup les      a ux m urs et a ux s...
Secteur des soins a ux personnes16. Coiffeur/ c oiffeuse17. Esthétic ien(ne)    (sa uf ta toua g e p erm a nent, p ierc in...
Autres secteurs23. g ro ssiste en via nd es-c hevilla rd24. insta lla teur-frig oriste25. d ég ra isseur-teinturier26. res...
• Qui doit prouver les CP ?   Entreprise personne physique :    le c hef d ’ entrep rise ou un p rép osé (a id a nt ou sa...
• Comment prouver les CP ?  – Pa r un titre (d ip lôm e)  – Pa r une pra tique p rofessionnelle  – Pa r une a ttesta tion ...
Les éta pes clésContexte léga l a u 1er juillet 2003 :    Créa tion d e la Ba nque-Ca rrefour des Entreprises (BCE)     e...
 PARCOURS EN PERSONNE PHYSIQUE :  1.       Ouverture d’un compte fina ncier professionnel  2.       Pa ssa ge au Guichet ...
4.   Affilia tion à la Ca isse d’Assura nces Socia les5.   Informa tion à la mutuelle6.   Obtention des a utorisa tions pa...
 PARCOURS EN SOCIETE :1.   Constitution (pa r a cte authentique ou sous seing privé)2.   Initia tion da ns la BCE pa r le...
4.   Affilia tion à la Ca isse d’Assura nces Socia les     (ma nda ta ire, associé a ctif et société)5.   Informa tion à l...
QUESTIONS ?
N’ hésitez p a s à c onsulter     notre site internet      w w w .uc m .b e
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Se lancer comme indépendant: Quelles formalités? Quelles implications?

835 vues

Publié le

Séminaire UCM-ABE, 16 mars 2012

Publié dans : Développement personnel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
835
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Se lancer comme indépendant: Quelles formalités? Quelles implications?

  1. 1. Entreprendre n’est pas un jeu de hasard ! Na tha lie va n d en Berc h Ma na g er d ’ Unité d ’ Ac tions Bruxelles - Guic het d ’ entrep rises UCM 02/ 775.03.80 – g e.b xl@uc m .b e
  2. 2. Le Sta tut Socia ldu Tra va illeur Indépenda nt (SSTI)
  3. 3. A. Ca dre juridique• Ca d re jurid iq ue d e l’ exerc ic e d ’ une a c tivité p rofessionnelleFonc tionna ria t : servic e p ub licSa la ria t : p rivé – lien d e sub ord ina tionTra va il ind ép end a nt : lib erté d ’ exéc ution Rég im e d e séc urité soc ia le p rop re ( Ina sti)
  4. 4. B. Questions à se poser1. Qui est tra va illeur ind ép end a nt ?2. Quel est son sta tut : p rinc ip a l ou c om p lém enta ire ?3. Quelles sont ses ob lig a tions?4. Quels sont ses d roits?5. Com m ent c a lc ule - t - on les c otisa tions soc ia les ?
  5. 5. 1. Qui est tra va illeur ind ép end a nt?Critère soc iolog iq ue Est tra va illeur ind ép end a nt « toute p ersonne p hysiq ue q ui exerc e en Belg iq ue, une a c tivité p rofessionnelle en ra iso n d e la q uelle elle n’ est p a s eng a g ée d a ns les liens d ’ un c ontra t d e loua g e d e tra va il o u d ’ un sta tut » (a rt. 3 1er, a l. 1 AR d u 27/ 07/ 1967)
  6. 6. Sont c onsid érés c om m e ind ép end a nts :Chef d ’ entrep rise en p ersonne p hysiq ueAid a ntConjoint a id a nt/ c oha b ita nt lég a lMa nd a ta ire d e soc iétéAssoc ié a c tif
  7. 7. 2. Quel est son sta tut : p rinc ip a l ou c om p lém enta ire?La règ le: Co m p lém enta ire, lorsq ue l’ a c tivité est exerc ée sim ulta ném ent à une a c tivité p ro fessionnelle q ui ouvre le d roit à la p ension lég a le d a ns un a utre rég im e d e séc urité so c ia leSa ns q uoi sera à titre p rinc ip a l
  8. 8. Critères d ’ une a c tivité c om p lém enta ireSa la rié : 1/ 2 tem p sFonc tionna ire : 8 m ois ou 200 joursEnseig na nt : 5/ 10 tp s p lein si p a s nom m é ou 6/ 10 si nom m éChôm eur m oyenna nt d érog a tion Inc id enc e sur le m onta nt d es c otisa tions soc ia les et sur les d roits
  9. 9. 3.Quelles sont ses ob lig a tions ?Affilia tion à une Ca isse d ’ a ssura nc es soc ia les d ès le p rem ier jour d e son a c tivitéPa iem ent d es c otisa tions soc ia lesDevoir d ’ inform a tionInform a tion a up rès d e sa m utuelle
  10. 10. 4. Quels sont ses d roits?Les soins d e sa nté : g ros risq ues et p etits risq ues (d ep uis le 01/ 01/ 2008)Les ind em nités d ’ inc a p a c ité d e tra va ilLes p resta tions liées à la m a ternité (a lloc a tion d e m a ternité et d ’ a d op tion – titres- servic es)Les p resta tions fa m ilia les (AF, a lloc a tion d e na issa nc e et p rim e d ’ a d op tion)La p ensionL’ a ssura nc e soc ia le fa illite
  11. 11. Pour c om p léter le rég im e lég a l : (systèm e lib re et volonta ire) En m a tière d e m a la d ie – inva lid ité : - Assura nc e revenu g a ra nti - Assura nc e Hosp ita lisa tion En m a tière d e p ension : - PLC = p ension lib re c om p lém enta ire a m éliorer sa p ension p a r d es p a iem ents volonta ires et d éd uc tib les fisc a lem ent Sp éc ific ité PLCS = p ension lib re c om p lém enta ire soc ia le - Eng a g em ent ind ivid uel d e p ension p our les d irig ea nts d ’ entrep riseCouvertures complémenta ires proposées pa r l’UCM
  12. 12. 5. Com m ent c a lc ule -t –on les c otisa tions soc ia les? Les c otisa tions soc ia les d es a ssujettis sont exp rim ées pa r un pourcenta ge des revenus professionnels. Pa r revenus p rofessionnels, il y a lieu d ’ entend re les revenus professionnels bruts, diminués des fra is professionnels, et, le c a s éc héa nt, d es p ertes p rofessionnelles, fixés c onform ém ent à la lég isla tion rela tive à l’ im p ôt sur les revenus d ont l’ a ssujetti a b énéfic ié en q ua lité d e tra va illeur ind ép end a nt ...
  13. 13. Deux régimes : Régime définitif : Revenus d e référenc e = revenus ind exés d e la 3e a nnée c ivile c om p lète q ui p réc èd e. Exem p le : Mr. X a d éb uté en 2008. En 2011, Mr X est en rég im e d éfinitif. Ses c otisa tions sont c a lc ulées sur b a se d e ses revenus d e 2008.
  14. 14. Régime provisoire : Début d’a ctivité Pend a nt les trois p rem ières a nnées c iviles c om p lètes : c otisa tions forfa ita ires et p ro visoires Rég ula risa tion d es c otisa tions d ès q ue la c a isse d ’ a ssura nc es soc ia les est info rm ée d es revenus (via SPF Fina nc es) Possib ilité d e c otiser sur un revenu p résum é (a ntic ip a tion d e la rég ula risa tion)
  15. 15. Les revenus d e référenc e Réca pitulons !• Exem p le Début d’a ctivité le 15 juin 2006
  16. 16. Les forfa its m inim um s lég a ux(monta nts 2012, a va nt l’â ge de la pension) • Ac tivité p rinc ip a le p our un revenu fo rfa ita ire a nnuel d e 12.597.43€ – 670.15€(jusq u’ à la fin d e le 1ere a nnée c ivile c om p lète) – 686.50€ – 702.84€ • Ac tivité c om p lém enta ire p our un revenu fo rfa ita ire a nnuel d e 1393.70€ – 74.14€ – 75.95€ – 77.76€
  17. 17. C. La cotisa tion des sociétésLes soc iétés a ssujetties à l’ im p ôt b elg e d es soc iétés ou à l’ im p ôt d es non résid ents sont tenues a u p a iem ent d ’ une c otisa tion a nnuelle ( 347,50 € ou 852 €)Affilia tion à la c a isse d ’ a ssura nc es soc ia lesPossib ilité d ’ exonéra tion en d éb ut d ’ a c tivité
  18. 18. Les forma litésa dministra tives
  19. 19. Conditions de ba se• Jouir d e tous ses d ro its• Na tiona lité• Pa s d ’ inc om p a tib ilité a vec a utre sta tut
  20. 20. Ca pa cités entrepreneuria les• Principe Toute entrep rise c om m erc ia le ou a rtisa na le (EPP OU EPM) d oit p rouver d es c a p a c ités entrep reneuria les : - c onna issa nc es d e g estion d e b a se (CGB) - c om p étenc es p rofessionnelles éventuelles (CP)
  21. 21. • Qui doit prouver les CGB ?  Entreprise personne physique : le c hef d ’ entrep rise ou un p rép osé (a id a nt jusq u’ a u 3èm e d eg ré d e p a renté ou sa la rié m in. 4h/ sem a ine)  Société : toujours l’ org a ne d e g estion d e la soc iété• Comment prouver les CGB ?  Pa r un titre (d ip lôm e)  Pa r une pra tique p rofessionnelle  Pa r une a ttesta tion CE
  22. 22.  Pa r un titre • Enseig nem ent sup érieur • CESS d e p lein exerc ic e g énéra l, tec hniq ue ou a rtistiq ue ob tenu a va nt le 30 sep tem b re 2000 • Certific a t rela tif a ux CGB • Form a tion a c c élérée en g estion • Attesta tion d e réussite d e 1ère a nnée d ’ une form a tion en c hef d ’ entrep rise (a va nt le 30 sep temb re 2000) • Attesta tion d u jury c entra l • Attesta tion CMN • …
  23. 23.  Pa r une pra tique professionnelle • Ac q uise a u c ours d es 15 d ernières a nnées • Effec tuée d a ns une entrep rise c om m erc ia le, a rtisa na le, a g ric ole ou hortic ole • Pra tiq ue lég a le • Toujours un d oub le m oyen d e p reuve • (insc rip tion a u reg istre d e c om m erc e et c a isse d ’ a ssura nc es soc ia les)
  24. 24. En qua lité de :Chef d ’ entrep rise ind ép end a nt (3 a ns à titre p rinc ip a l ou 5 a ns à titre c om p lém enta ire)Org a ne d e g estion d ’ une soc iété (3 a ns à titre p rinc ip a l ou 5 a ns à titre c om p lém enta ire)Conjoint a id a nt (5 a ns)Aid a nt ind ép end a nt (5 a ns)Em p loyé a vec fonc tion d irig ea nte (5 a ns)
  25. 25.  Pa r une a ttesta tion CE • Atteste d ’ une p ra tiq ue a c q uise à l’ étra ng er • Uniq uem ent p our les ressortissa nts le l’ EEE (UE, Isla nd e, Norvèg e et Liec htenstein) ou d e la Suisse • Rem p la c e la d oub le p reuve • 3 a nnées d e p ra tiq ue d a ns les 15 d ernières a nnées en q ua lité d e c hef d ’ entrep rise ou d ’ org a ne d e g estion journa lière d ’ une soc iété
  26. 26. Compétencesprofessionnelles (CP) 27 professions sont réglementéesp a r voie d ’ a rrêtés roya ux
  27. 27. Secteur du cycle et des véhicules à moteur1. Vente et/ ou rép a ra tion d e c yc les2. Vente a u d éta il d e véhic ules à m oteur usa g és3. Rép a ra tion ou m od ific a tion d e la c a rrosserie d e véhic ules à m oteur (sa uf tec hniq ues p our em b ellir uniq uem ent)4. Rép a ra tion et entretien d es élém ents m éc a niq ues, élec triq ues ou élec troniq ues d e véhic ules à m oteur < 3,5 tonnes5. Rép a ra tion et entretien d es élém ents m éc a niq ues, élec triq ues ou élec troniq ues d e véhic ules à m oteur > 3,5 tonnes (= p oid s lourd s)
  28. 28. Secteur de la construction et de l’électrotechnique6. Gros œ uvre (= m a ç onnerie, b éton, d ém olition, …)7. Pla fonna g e, c im enta g e et p ose d e c ha p es8. Ca rrela g e, m a rb re et p ierre na turelle (sa uf œ uvres d ’ a rt)9. Toiture et éta nc héité10. Menuiserie et vitrerie c ’ est-à -d ire le p la c em ent et rép a ra tion d e c hâ ssis, p ortes, volets et c ontrevents, esc a liers, p orta ils, véra nd a s et m eub les d e c uisine et d e sa lle d e b a in et p la c em ent et rép a ra tion d e vitrerie et d e tout m a téria u d ura b le tra nsp a rent. (sa uf œ uvres d ’ a rt et d e m osa ïq ue)11. Menuiserie c ’ est-à -d ire toute a utre a c tivité d e m enuiserie c om m e le p la c em ent et la rép a ra tion d e rec ouvrem ents d e m urs et d e sols p a r d es m a téria ux solid es. (sa uf œ uvres d ’ a rt et d e m osa ïq ue)
  29. 29. 12. Finition c ’ est-à -d ire la p einture, ta p isserie, p ose d e revêtem ents soup les a ux m urs et a ux sols,… et la p einture ind ustrielle. (sa uf p ub lic ité et d éc ors d e théâ tre)13. Insta lla tion d e c ha uffa g e c entra l, d e c lim a tisa tion, d u g a z et d u sa nita ire (y c om p ris p ose d e c a p teurs sola ires q ui p rod uisent d e l’ ea u c ha ud e)14. Élec trotec hniq ue c ’ est-à -d ire la rép a ra tion d ’ a p p a reils élec triq ues + p la c em ent et rép a ra tion d e toute insta lla tion élec triq ue p our l’ a p p rovisionnem ent en c oura nt, l’ éc la ira g e, les enseig nes lum ineuses, le c ha uffa g e, la d om otiq ue, la séc urisa tion c ontre le vol, l’ inc end ie, p ose d e p a nnea ux sola ires et c a p teurs p hotovolta ïq ues q ui p rod uisent d e l’ élec tric ité, …15. Entrep rise g énéra le à sa voir : c onstruire, rénover, fa ire c onstruire ou fa ire rénover un b â tim ent, en c oord onna nt p lusieurs sous-tra ita nts (a u m oins 2) en exéc ution d ’ un c ontra t d ’ entrep rise d e tra va ux.
  30. 30. Secteur des soins a ux personnes16. Coiffeur/ c oiffeuse17. Esthétic ien(ne) (sa uf ta toua g e p erm a nent, p ierc ing , ong les d es m a ins et g rim a g e)18. Péd ic ure19. Ma sseur/ m a sseuse20. Op tic ien21. Tec hnic ien d enta ire22. Entrep reneur d e p om p es funèb res
  31. 31. Autres secteurs23. g ro ssiste en via nd es-c hevilla rd24. insta lla teur-frig oriste25. d ég ra isseur-teinturier26. resta ura teur ou tra iteur-org a nisa teur d e b a nq uets27. b o ula ng er-p â tissier
  32. 32. • Qui doit prouver les CP ?  Entreprise personne physique : le c hef d ’ entrep rise ou un p rép osé (a id a nt ou sa la rié CDI - tem p s p lein)  En société : la p ersonne p hysiq ue q ui exerc e effec tivem ent la d irec tion tec hniq ue journa lière • Prép osé non-sa la rié (m in. 25 % d es p a rts) • Prép osé sa la rié : c ontra t d e tra va il à d urée ind éterm inée à tem p s p lein
  33. 33. • Comment prouver les CP ? – Pa r un titre (d ip lôm e) – Pa r une pra tique p rofessionnelle – Pa r une a ttesta tion CE  c ond itions d éfinies d a ns les a rrêtés roya ux rég lem enta nt les a c tivités
  34. 34. Les éta pes clésContexte léga l a u 1er juillet 2003 :  Créa tion d e la Ba nque-Ca rrefour des Entreprises (BCE) et d es Guichets d’entreprises a gréés (GEA) BCE = b a se d e d onnées reg roup a nt toutes les entrep rises a c tives en Belg iq ue  Mise en p la c e d u numéro d’entreprise = num éro d ’ id entific a tion uniq ue d es entrep rises
  35. 35.  PARCOURS EN PERSONNE PHYSIQUE : 1. Ouverture d’un compte fina ncier professionnel 2. Pa ssa ge au Guichet d’entreprise : • Vérific a tion d es c onna issa nc es d e g estion et c om p étenc es p rofessionnelles éventuelle (uniq uem ent p our les entrep rises c om m erc ia les) • Ob tention d es a utorisa tions p réa la b les req uises : − c a rte a m b ula nt/ fora in ; − c a rte p ro fessio nnelle ; − lic enc e b o uc her. • Insc rip tion d e la q ua lité c om m erc ia le/ non c om m erc ia le d a ns la BCE et ob tention d u num éro d ’ entrep rise 3. Identifica tion à la TVA
  36. 36. 4. Affilia tion à la Ca isse d’Assura nces Socia les5. Informa tion à la mutuelle6. Obtention des a utorisa tions pa rticulières: • a g réa tion, lic enc e ou a utorisa tion • enreg istrem ent et a g réa tion p our le sec teur d e la c onstruc tion • p erm is d ’ environnem ent • a utorisa tion d e l’ Afsc a • p erm is soc io -éc onom iq ue ( g ra nd es surfa c es) • … Souscription d’a ssura nces obliga toires et fa culta tives : PLC, revenu ga ra nti, incendie, responsa bilité civile, …
  37. 37.  PARCOURS EN SOCIETE :1. Constitution (pa r a cte authentique ou sous seing privé)2. Initia tion da ns la BCE pa r le Greffe du Tribuna l de Commerce et obtention du numéro d’entreprise3. Pa ssa ge au Guichet d’entreprise : • Vérific a tion d es c onna issa nc es d e g estion et c om p étenc es p rofessionnelles éventuelles (uniq uem ent p our les entrep rises c om m erc ia les) • Ob tention d es a utorisa tions p réa la b les req uises : • c a rte a m b ula nt/ fora in ; • c a rte p rofessionnelle ; • lic enc e b ouc her • Insc rip tion d a ns la BCE d e la q ua lité c om m erc ia le/ non c om m erc ia le
  38. 38. 4. Affilia tion à la Ca isse d’Assura nces Socia les (ma nda ta ire, associé a ctif et société)5. Informa tion à la mutuelle6. Obtention des autorisa tions pa rticulières: • a g réa tion, lic enc e ou a utorisa tion • enreg istrem ent et a g réa tion p our le sec teur d e la c onstruc tion • p erm is d ’ environnem ent • a utorisa tion d e l’ Afsc a • p erm is soc io -éc onom iq ue (g ra nd es surfa c es) • … Souscription d’a ssura nces obliga toires et fa culta tives : PLC, revenu ga ra nti, incendie, responsa bilité civile, …
  39. 39. QUESTIONS ?
  40. 40. N’ hésitez p a s à c onsulter notre site internet w w w .uc m .b e

×