Youth start stimule l’esprit d’initiative

803 vues

Publié le

La formation YouthStart est une combinaison unique de formation axée sur la pratique et de coaching motivant. Les participants découvrent leurs talents, augmentent leur confiance en eux, améliorent leurs comportements et acquièrent de solides connaissances relatives au monde des affaires.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
803
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
34
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Asbl lancée en 1998 en Belgique, inspirée de la réussite du modèle américain de NFTE

    Youthstart fait partie d’un réseau international d’associations similaires ayant aussi repris le concept initialement lancé à NY

    L’asbl est soutenue par des entreprises et notre CA est composé de représentants de ces entreprises
  • Organise des formations avec pour objectif de sensibiliser les jeunes en difficulté à l’esprit d’entreprendre.
    Ces jeunes qui ont entre 16 et 30 ans, nous les appelons « de kanszoekende jongeren »; ils n’ont pas fini leurs études secondaires, ou sont en recherche d’emploi. Ils ont connu des difficultés et échecs dans leur parcours scolaire ou professionnel mais nous sommes convaincus qu’ils ont des talents à stimuler.
     
    Travaillons en partenariat avec des organismes de formation, des écoles en alternance (CEFA/CDO), des CPAS qui composent les groupes de jeunes et accueillent nos formateurs dans leurs locaux
  • L’objectif premier de notre formation pratique, dynamique, interactive et créative:
     
    redonner confiance à ces jeunes,
    leur faire découvrir leurs talents,
    leur faire dépasser leurs limites en les amenant à créer un plan d’affaires (= fil rouge de la formation) et à le présenter devant un jury
    leur donner le goût d’entreprendre au sens large
     
  • En les mettant dans la peau du patron créateur d’entreprise, les jeunes comprennent beaucoup de choses à propos du monde de l’entreprise, de son mode de fonctionnement, de ses codes.

    => Par le biais de notre formation, ils sont mieux préparés à trouver un emploi d’employé/ouvrier.

    => Parfois, redynamisés, ils décident de poursuivre leurs études.
     
    => Pour certains, c’est l’étincelle pour lancer leur propre entreprise cfr notre taux de création d’entreprises parmi nos stagiaires
     
  • Rédaction du rapport par la VUB – Roland Pepermans et Joeri Hofmans


  • Nous avons pu constater qu’en général, les personnes ayant suivi la formation YS se disent satisfaites à très satisfaites, sentiment que l’on retrouve d’ailleurs chez tous les participants.
    Le degré de satisfaction ne dépend dès lors ni du sexe, de la langue, de l’origine ou de l’année pendant laquelle la formation a été suivie.

  • La majorité des ex-stagiaires (59,4 %) travaillent actuellement en tant qu’ouvriers ou employés.
    Près de 11 % des personnes ayant participé aux formations NFTE ont aujourd’hui leur propre activité indépendante, alors que ce statut ne concerne que 3,5 % de la population active en Belgique (données de 2009). NFTE parvient à informer un nombre considérable de participants sur l’entrepreneuriat et à les inciter à démarrer une activité indépendante.
    De plus, on recense à l’heure actuelle parmi les ex-stagiaires seulement 17,1 % de personnes à la recherche d’un emploi, un taux bien meilleur que les chiffres du chômage chez les personnes peu qualifiées en Belgique. (Au moment de notre étude, les chiffres officiels oscillaient entre 48 et 58,6 % pour 2006 et entre 46,7 et 58,6 % pour 2010)
    Nous constatons enfin qu’une part considérable des ex-stagiaires reprennent des études après une formation NFTE (11,9 %).
    Ces chiffres nous révèlent que NFTE a atteint ses objectifs : 10,9 % d’indépendants + 59,4 % de personnes employées + 11,9 % de personnes qui étudient = 82,2 %


  • Ce tableau nous permet de voir que les ex-stagiaires avaient l’impression d’avoir appris énormément en ce qui concerne l’ensemble des connaissances reprises dans l’enquête.

    Cette impression est toutefois plus marquée dans certains domaines:
    élaborer et faire une présentation
    élaborer un plan financier


  • Nous déduisons de ces résultats que la formation NFTE permet aux participants d’adopter différents comportements essentiels.
    Ce sont, principalement, des comportements comme
    l’importance de gérer ses dépenses/revenus,
    le travail d’équipe,
    le respect et
    l’envie d’apprendre qui obtiennent le plus de voix.

    Ce résultat revêt une grande importance, car ces comportements sont utiles dans le cadre de n’importe quel contexte professionnel.


  • Le tableau ci-dessus illustre l’amélioration des compétences que nous considérons chez NFTE comme des objectifs d’apprentissage prédominants.
    Il nous apprend que les ex-stagiaires ont l’impression d’avoir progressé dans chaque domaine grâce à la formation NFTE. Les chiffres sont très proches les uns des autres et aucune catégorie ne sort du lot. Il convient toutefois de noter l’évaluation globalement positive des compétences acquises. Les participants à l’enquête semblent, ici, avant tout vouloir souligner leur satisfaction globale, sans toutefois être en mesure de vraiment différencier les compétences.


  • Avant toute autre chose, on peut remarquer que 50 % des raisons énoncées sont liées à la peur de prendre des risques.

    Dans notre analyse des comportements, ceux ayant trait à l’entrepreneuriat (« démarrer une activité indépendante », « ne pas avoir l’intention d’être indépendant un jour », « entreprendre n’est pas facile » et « pense un jour à lancer sa propre affaire ») enregistraient des scores légèrement plus faibles que les autres comportements. Ces derniers résultats (moins positifs) sont très probablement influencés par des facteurs externes comme le manque de soutien de la part de la famille et des moyens financiers limités.

    Le manque de moyen financier (capital de démarrage) est aussi confirmé ici puisque 25,7% déclarent en manquer.

  • Youth start stimule l’esprit d’initiative

    1. 1. Stimule l’esprit d’initiative Sous la Haute Protection de Sa Majesté La Reine Mathilde
    2. 2. YouthStart Belgium en bref ASBL depuis 1998 8 collaborateurs 50 formateurs free-lance Organisation Internationale Inspirée des USA CA « capitaines d’industrie » New York City Belgique Inde Irlande Chine Allemagne Nouvelle Zélande Israël Autriche France Angleterre Colombie Chili 1987 1998 2000 2000 2003 2005 2005 2006 2009 2010 2011 2012 2012
    3. 3. Notre offre FORMATEURS Entrepreneurs ou managers expérimentés JEUNES ET JEUNES ADULTES FRAGILISÉS – ÉLOIGNÉS DE L’EMPLOI PROGRAMME DE FORMATION Stimuler l’esprit d’initiative et l’entreprenariat
    4. 4. Nos résultats En 16 ans en Belgique : Plus de 500 groupes Plus de 5 000 participants Dans le monde : Près de 500 000 participants Participants en Belgique Chiffres cumulatifs
    5. 5. Curriculum Formation de 8 jours Pratique Interactive Dynamique Créative Développer un plan d’affaires Utilisation professionnelle d’outils informatiques Techniques de présentation Certification Ses propres talents
    6. 6. Notre mission Stimuler l’esprit d’initiative chez les jeunes fragilisés - éloignés de l’emploi Indépendant Employé motivé faisant preuve d’esprit d’initiative Poursuivre des études Insertion active dans notre société
    7. 7. Notre enquête d’impact • Réalisée en 2011 en recontactant tous les stagiaires (3600 à l’époque) • Objectifs: – Obtenir une image adéquate et scientifiquement étayée de l’impact => collaboration VUB – Obtenir l’avis des participants sur la formation • Satisfaction globale • Connaissances acquises • Comportements appris • Compétences acquises – Connaître les changements de comportement • Emploi actuel et activités • Chômage • Entrepreneuriat
    8. 8. Satisfaction des participants Satisfait à très satisfait 92% Neutre 6% Plutôt insatisfait 2%
    9. 9. Les jeunes 16-30 ans Population belge active 16-30 ans 1.126.444 SANS EMPLOI 176.730 = 16% INDÉPENDANTS 71.861 = 6% EMPLOYÉS 873.286 = 78% PEU SCOLARISÉ 182.850 PEU SCOLARISÉ 57.009 = 31% Source : FOD 2014 (jan-sept 2014) 16% X 2 PEU SCOLARISÉ 125.841= 69%
    10. 10. Impact Source: VUB Impact Research 2012 PEU SCOLARISÉ 57.009 = 31% : 2 Employés ou ouvriers 59% Sans emploi 17% Etudiants 12% Indépendant s 11% Autre 1%
    11. 11. Travail d’équipe Motivation Envie d’apprendre Respect Attitudes TALENTS POTENTIEL
    12. 12. Impact en termes de connaissance
    13. 13. Impacts en termes d’attitudes
    14. 14. Impact en termes de compétence
    15. 15. Améliorations chez nos participants Peuvent gérer un budget. Comprennent mieux comment une entreprise fonctionne Ont augmenté leur désir d’apprendre. Prennent plus d’initiative. Ont un sens plus développé des responsabilités. Comprennent l’importance du travail d’équipe.
    16. 16. Pourquoi ne sont-ils pas encore entrepreneurs?
    17. 17. Stimule l’esprit d’initiative Sous la Haute Protection de Sa Majesté La Reine Mathilde

    ×