Novembre 2011                                Rencontre thématique ADBS :                                « Réseau social d’...
Pour rester en contact            Mathieu GRIFFOUL                                              Marc BOUTOILLE            ...
Pourquoi parle-t-on autant des réseaux sociaux et du«2.0» dans l’entreprise ?                     web 3.0 ?               ...
Une réalité encore éloignée du discours :                                        les freins et les incertitudes demeurent ...
Des opportunités de gains partiellement exploitées                dans l’entrepriseEffets en cascade …      Gains directs ...
Bernard Nadoulek6
Comment initier une approche communautaire ?Dynamique communautaire (Appartenance, implication)                           ...
Comment initier une approche communautaire ?A    Avoir un objectif clair et défini                                        ...
4 chantiers majeurs à instruire pour assurer un                  déploiement généralisé    1                              ...
SynthèseAvoir une approche itérative des chantiers 2.0 : « start small, scale fast »Soutenir vos communautés pour mettre e...
Pour conclure : reliez les 9 points de la figure par 4lignes droites sans lever votre crayon                          11
Apprendre à sortir du cadre !                                12
Echangeons             13
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Weave adbs présentation_rse_vf_publique

1 993 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 993
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 059
Actions
Partages
0
Téléchargements
31
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Weave adbs présentation_rse_vf_publique

  1. 1. Novembre 2011 Rencontre thématique ADBS : « Réseau social d’entreprise » Réussir le lancement de votre communauté Vos INTERLOCUTEURS Mathieu GRIFFOUL Marc BOUTOILLE chaîne TV page weave mathieu.griffoul@weave.eu marc.boutoille@weave.eu@weaveconseil blog.weave.eu +33 6 76 09 11 05 +33 6 79 86 92 70
  2. 2. Pour rester en contact Mathieu GRIFFOUL Marc BOUTOILLE Directeur chez weave Consultant Senior chez weave Responsable Entreprise DigitaleMe suivre sur : Me suivre sur : @MGweave @MarcBoutoille fr.linkedin.com/pub/mathieu-griffoul/3a/a64/1b8 fr.linkedin.com/in/mboutoille 2
  3. 3. Pourquoi parle-t-on autant des réseaux sociaux et du«2.0» dans l’entreprise ? web 3.0 ? Social Networking Web 2.0 Réseaux sociaux 3
  4. 4. Une réalité encore éloignée du discours : les freins et les incertitudes demeurent « 2/3 des sociétés mondiales ont initié une démarche d’entreprise ‘sociale’ mais se heurtent à des freins culturels et managériaux entravant la généralisation «2/3 des cadres français interrogés (sur un de l’approche » (1) échantillon de 1 200) ne perçoivent pas(1) Etude McKinsey « The rise of the networked enterprise: Web 2.0 finds its payday », 2011 l’intérêt d’une démarche 2.0 » (2) (2) Sondage IFOP pour l’Atelier BNPP de janvier 2011 Les freins et les incertitudesFrein organisationnel et Maturité des Incertitude faute d’apport Risque managérialculturel collaborateurs visible et quantifiableUne organisation très L’auto-censure, la défiance Les directions investissent La peur de perte dehiérarchique et une culture vis-à-vis des collaborateurs d’abord pour expérimenter productivité de leur équipefondée sur l’insularité ne comme de la hiérarchie, le sans stratégie globale, dans mais surtout la peur defacilitent pas le travail en manque de temps sont l’attente de la preuve d’une perte de contrôle deréseau et la constitution de autant de freins cités du monétisation de ces l’information et du pouvoircommunautés transverses point de vue des dépaulhes 2.0. sont des freins majeurs au collaborateurs déploiement des réseaux sociaux 4
  5. 5. Des opportunités de gains partiellement exploitées dans l’entrepriseEffets en cascade … Gains directs Gains indirects de 1er niveau Gains indirects de 2ème niveau 5
  6. 6. Bernard Nadoulek6
  7. 7. Comment initier une approche communautaire ?Dynamique communautaire (Appartenance, implication) Quelle est Demain l’ambition ? Votre organisation Votre communauté Comment atteindre la cible ? Aujourd’hui Votre organisation Gains (Coûts, qualité, délai, PNB) Votre communauté 7
  8. 8. Comment initier une approche communautaire ?A Avoir un objectif clair et défini Dynamique communautaire (Appartenance, implication)B Définir la feuille de route pour atteindre Cibler le succès Demain A Votre organisationC Etre clair sur les avantages pour tous les collaborateurs Promouvoir Votre communauté et valoriserD Identifier le rôle de chaque H B collaborateur cléE Déterminer les contenus devant être créés avant le lancement du pilote G Animer et piloterF Gérer le processus de lancement Répondre aux attentes Aujourd’hui Organiser C D Votre organisationG Incuber et encourager les activités communautaires et la croissance Structurer le Votre communauté Gains contenu E F Lancer (Coûts, qualité, délai, PNB)H Promouvoir les succès du groupe et les principaux utilisateurs 8
  9. 9. 4 chantiers majeurs à instruire pour assurer un déploiement généralisé 1 2 Déploiement Accompagnement ‘‘ Se baser sur un pilote ‘‘ Construire dès le pilote un comme noyau dur de champions pour phase de validation ’’ assurer une généralisation virale ’’ Préconisations globales 4 3 Gouvernance Structuration ‘‘ Monitorer l’activité et assurer ‘‘ S’appuyer sur des univers une surveillance rapprochée au de publications et d’échanges quotidien ’’ clairs et structurés autour d’un plan éditorial global ’’ 99
  10. 10. SynthèseAvoir une approche itérative des chantiers 2.0 : « start small, scale fast »Soutenir vos communautés pour mettre en avant les domaines d’excellence et leurshérosAvoir une politique RH en phase avec les nouveaux usagesConstruire une culture d’ouverture et de collaboration 10
  11. 11. Pour conclure : reliez les 9 points de la figure par 4lignes droites sans lever votre crayon 11
  12. 12. Apprendre à sortir du cadre ! 12
  13. 13. Echangeons 13

×