nanterre,LE MARDI 27 AOÛT 2013
analyse altares au 2ème
trimestre 2013
les comportements de paiement des entreprises EN FRA...
nanterre,LE MARDI 27 AOÛT 2013
La situation s’améliore en Grande-Bretagne,la Belgique se maintient
En Grande-Bretagne, les...
RELATIONS PRESSE :Agence Connecto
Aurélie Botbol :aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King :madly.schenin-ki...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ALTARES | CP Retards de paiement en France et en Europe T2 2013

346 vues

Publié le

Altares, le spécialiste de l'information inter-entreprises publie son étude trimestrielle sur les comportements de paiement des entreprises françaises et européennes.
www.altares.fr

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
346
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ALTARES | CP Retards de paiement en France et en Europe T2 2013

  1. 1. nanterre,LE MARDI 27 AOÛT 2013 analyse altares au 2ème trimestre 2013 les comportements de paiement des entreprises EN FRANCE ET EN EUROPE Les conditions de règlement interentreprises se tendent en Europe au 2ème trimestre 2013. Les retards de paiement sont au plus haut depuis trois ans, dépassant les 14 jours, lestés par l’Italie (20 jours) et le Portugal (33 jours) où ils dérapent fortement. En France, ils se réduisent timidement à 12 jours. En moyenne, les entreprises européennes règlent leurs fournisseurs 14,3 jours après la date d’échéance des factures.C’est le plus mauvais chiffre depuis le premier trimestre 2010 (14,4 jours) loin du niveau d’avant-crise (12,5 jours). Seules 41,6 % des entreprises européennes règlent leurs factures à l’échéance contre 42,4 % trois mois plus tôt.En outre,le taux de retards supérieurs à 30 jours dérape :9,5 % des entreprises européennes ont reporté leurs paiements d’au moins 30 jours contre 9,1 % sur le premier trimestre 2013.Le cap des 10 %, atteint fin 2008, semble se rapprocher. Les retards continuent de glisser en Italie,l’Allemagne toujours bonne élève Depuis le 2ème trimestre 2012, les délais de paiement des entreprises italiennes n’ont cessé de s’allonger : ils étaient de 15,3 jours l’an dernier sur la même période contre 20,3 ce trimestre.Le Portugal surfe sur des records historiques à 32,9 jours, soit 7 jours de plus qu’au début 2012. La situation s’améliore toutefois en Espagne puisque les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18,3 jours,le meilleur chiffre depuis quatre ans. L’Allemagne est la plus vertueuse des pays européens en matière de délais de règlements fournisseurs,rappelant ainsi que le respect des dates de facture est un facteur de développement économique et non un frein. Sur ce deuxième trimestre 2013, plus des 3/4 des entreprises allemandes (76,2 %) payent leurs fournisseurs sans retard voire en avance.Le retard moyen constaté (environ 6 jours) est deux fois inférieur à celui constaté en France. COMMUNIQUÉ DE PRESSE > RELATIONS PRESSE :Agence Connecto Aurélie Botbol :aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King :madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél :+33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com FRANCE et EUROPE • 1/3
  2. 2. nanterre,LE MARDI 27 AOÛT 2013 La situation s’améliore en Grande-Bretagne,la Belgique se maintient En Grande-Bretagne, les retards de paiement sont au plus bas depuis 2008 avec 15 jours en moyenne.Ils avaient approché 19 jours au plus fort de la crise. Si encore moins d’une entreprise britannique sur trois (29,9 %) paye ses fournisseurs sans retard,ce taux a tout de même gagné 5 % depuis début 2012. LesPays-BasetlaBelgiquerestentinstalléssurlepodiumeuropéenavecdesretardsmoyensderespectivement, 9,1 jours et 10,9 jours.Les reports de paiement atteignent leur plus bas chiffre historique en Belgique tandis que les conditions de paiement se tendent aux Pays-Bas. 2/3 des entreprises françaises payent leurs fournisseurs en retard En France, bien que les reports de paiement baissent légèrement à 12 jours, seules 31,7 % des entreprises payent leurs fournisseurs sans retard. 36,7 % des entreprises françaises décalent leurs paiements de quelques jours (moins de 15 jours), c’est un record en Europe. Les Entreprises deTaille Intermédiaire (ETI) et Grandes Entreprises (GE) tardent toujours à régler leurs fournisseurs et sous-traitants :90,8 % sont en retard sur ce trimestre. L’immobilier (22,7 % des entreprises payent sans retard),les services informatiques & édition de logiciels (29,8%), l’élevage (36,7 %),et l’administration (35,2 %) peinent à respecter les échéances ce deuxième trimestre. L’analyse deThierry Millon,Responsable des Etudes Altares. « Les retards de paiement pénalisent fortement le développement des entreprises et handicapent les relations commerciales locales et transfrontalières. L’étude des balances âgées des entreprises réalisée par ALTARES grâce au réseau mondial D&B ne cesse de confirmer la corrélation entre faillite et délais de paiement. La rupture de la chaîne de trésorerie met les micro-entreprises et les PME en première ligne du processus de défaillance, comme le martèle la Commission européenne dans sa campagne de sensibilisation des acteurs économiques des 28 États membres aux droits conférés par la directive 2011/7/UE. Il est fondamental pour les entreprises de se renseigner sur leurs partenaires commerciaux dans une démarche résolument proactive. Pourtant, en France, de façon résignée, la pratique consistant à décaler les règlements fournisseurs de quelques jours est jugée acceptable. Mais les faits sont têtus : sur ce deuxième trimestre, plus de 36% des entreprises qui ont fait faillite présentaient des retards a priori « moindres » car inférieurs à 15 jours. Elles laissent alors derrière elle des dettes irrécouvrables pour un créancier qui ne peut alors que regretter d’avoir laissé filer les retards et sa trésorerie, mettant ainsi en péril sa propre activité. La loi LME et la Médiation des relations inter-entreprises ont permis des progrès mais le diable est dans les détails, et dans un contexte économique difficile, la tentation est grande de revenir à des pratiques quelquefois peu loyales pour optimiser un cash qui peut faire défaut. Il est donc fondamental que les entrepreneurs redoublent d’attention sur la qualité des paiements de leurs clients français et étrangers.  » > RELATIONS PRESSE :Agence Connecto Aurélie Botbol :aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King :madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél :+33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com COMMUNIQUÉ DE PRESSE FRANCE et EUROPE • 2/3
  3. 3. RELATIONS PRESSE :Agence Connecto Aurélie Botbol :aurelie.botbol@agenceconnecto.com - Madly Schenin-King :madly.schenin-king@agenceconnecto.com 9 rue François Coppée - 92240 Malakoff - France Tél :+33(0)9 62 16 07 83 • www.agenceconnecto.com nanterre,LE MARDI 27 AOÛT 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE FRANCE et EUROPE • 3/3 Allemagne Belgique Espagne France Irlande Italie Pays-Bas Portugal Royaume-Uni comparaison des délais moyens de règlement en europe au 2ème trimestre 2013 À noter Les délais contractuels de règlement sont les tranches de délais théoriques habituellement constatés. En pratique, les délais de paiement moyens hors retards se situent généralement au-delà de 70 jours sur le sud de l’Europe et à 30 - 50 jours dans les autres pays. Délais de règlement contractuels (jours) Retards de paiement (jours) 0 - 30 6,2 30 - 90 10,9 90 - 100 18,3 30 - 60 12,0 30 - 120 20,3 30 - 60 17,2 0 - 90 9,1 90 - 120 32,9 30 - 60 15,0 À PROPOS D’ALTARES Altares,née du rapprochement de la Base d’Informations Légales BIL et de Dun & Bradstreet France,est spécialisée dans l’information sur les entreprises en France et à l’international dans plus de 200 pays. Elle répond aux enjeux des entreprises dans 3 domaines majeurs :la structuration, l’enrichissement et la mise à jour des référentiels métiers,la recherche et la prospection de nouveaux partenaires commerciaux (clients ou fournisseurs), la maîtrise et la gestion des risques financiers liés à ces partenaires. Membre du 1er réseau international d’informations B to B (le D&BWorldwide Network),Altares diffuse en France les solutions créées par le leader mondial D&B.Les clients d’Altares disposent ainsi du seul accès global à des données qualifiées sur plus de 220 millions d’entreprises dans le monde.Elle réalise un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros et compte 300 collaborateurs répartis sur 4 sites principaux :Nanterre,St-Quentin-en-Yvelines, Villeurbanne et Aix-en-Provence. ALTARES 55 avenue des Champs Pierreux Immeuble Le Capitole 92012 Nanterre contact@altares.fr www.altares.fr Renseignements :Thierry Millon - Responsable des Études Altares :04 72 65 15 51

×