Soirée networking organisée par l’AIEM Europe sous le thème :
Retour des double
compétences au Maroc
Paris, le samedi 07 j...
Programme :
19h15 :Accueil des invités
19h45 :Mot du secrétaire Général de
l'AIEM Europe et présentation des
entreprises...
En poursuivant leurs études ou leur carrière professionnelle à l'étranger, les Marocains résidant à
l'étranger se retrouve...
Pour mieux comprendre les motivations et le profil des marocains intéressés par un éventuel
retour au Maroc, l’AIEM Europe...
Parcours au Maroc
Formation Expérience professionnelle
Postes occupés par secteur :
• Secteur bancaire :Analyste risque / ...
Parcours en France (1/2)
Formation Expérience professionnelle
Enquête AIEM Europe
Parcours en France (2/2)
Postes occupés Entreprises représentées
Assistant Architecte d‘Entreprise
Auditrice interne-risqu...
Retour au Maroc
Horizon du retour Les secteurs qui intéressent :
(*) Autres :
BTP
Enseignement
Retail & Distribution
Tranp...
« … Je suis diplômée d’une école d’ingénieur en génie des systèmes
industriels avec une spécialisation en Supply Chain. J’...
« …Je suis diplômée de l’Ecole Mohammadia d'Ingénieurs, Département Electrique, Section Télécommunications
puis j’ai effec...
De quelles compétences le Maroc a besoin?
« Le Maroc connaît aujourd’hui une croissance grâce à sa stratégie d’ouverture v...
En exclusivité, le témoignage de Aziz Achmit (EMI03 & MBA)Vice Président de l’AIEM Europe.
Après un parcours réussi en Fra...
Pourquoi ce choix de retour au Maroc ?
AFD m’a contacté en fin d’année 2013 pour me
présenter leur projet Nearshore au Mar...
Une opportunité à saisir, un retour prématuré pour des
raisons personnelles, … autant de raisons qui poussent
les Marocain...
Un des aspects important est le salaire, celui-ci peut
représenter un frein au retour, mais certains sont
prêts à renoncer...
L’AIEM Europe est l’Association des Ingénieurs de l’Ecole Mohammadia en Europe, fondée en 2009 par son
Président et Ancien...
 Première Rencontre des Nanotechnologies en présence de Mme Mounia Boucetta, Secrétaire Général du
Ministère de l’Industr...
BUREAU AIEM EUROPE
L’équipe AIEM Europe est constituée des représentants de différentes promotions de l’Ecole Mohammadia d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

AIEM Europe - Soirée Networking "Retour des double compétences au Maroc"

658 vues

Publié le

Soirée Networking organisée par l'association #AIEMEurope sous le thème "Retour des double compétences au Maroc"

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
658
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

AIEM Europe - Soirée Networking "Retour des double compétences au Maroc"

  1. 1. Soirée networking organisée par l’AIEM Europe sous le thème : Retour des double compétences au Maroc Paris, le samedi 07 juin 2014
  2. 2. Programme : 19h15 :Accueil des invités 19h45 :Mot du secrétaire Général de l'AIEM Europe et présentation des entreprises 20h15 :Cocktail dînatoire,où se mêlera la dégustation de bons plats orientaux aux échanges chaleureux entres marocains de France et les professionnels de recrutement.Préparez vos cartes de visites :elles peuvent servir. 23h30 :Clôture avec la présence :
  3. 3. En poursuivant leurs études ou leur carrière professionnelle à l'étranger, les Marocains résidant à l'étranger se retrouvent tous à un moment donné de leur parcours devant l'ultime réflexion sur le retour au pays ! un sujet qui nous concerne tous en tant que Marocains et qui reste au cœur de toutes les discussions : Bonne ou mauvaise idée ? quel est le timing parfait ? Quelles sont nos attentes en terme de perspectives de carrière et intégration sociale ? Comment réussir son retour au pays sans être bloqué par la réalité ? « Retour des double compétences au Maroc » L’AIEM Europe a organisé cette soirée networking avec pour permettre aux marocains d’élargir leur réseau, de rencontrer des DRH de sociétés marocaines dans une ambiance conviviale et discuter sur les opportunités d’emploi et sur le potentiel qu’offre le Maroc pour des cadres formés ou avec une expérience professionnelle à l’étranger.
  4. 4. Pour mieux comprendre les motivations et le profil des marocains intéressés par un éventuel retour au Maroc, l’AIEM Europe a mené l’enquête auprès des participants à la soirée networking. « Retour des double compétences au Maroc » Profil participants* (*) 41 répondants Enquête AIEM Europe
  5. 5. Parcours au Maroc Formation Expérience professionnelle Postes occupés par secteur : • Secteur bancaire :Analyste risque / MOA / Chef de projet • Entreprenariat / Freelance • Industrie : Directeur de production / Directeur technique / Responsable Schéma Directeur / Chargée d'Affaires / Formation • Services : Responsable fonctionnel Entreprises : • Attijariwafa Bank / Groupe BMCE BANK / RenaultTanger Exploitation / SERVIER MAROC Laboratoire / Capgemini Enquête AIEM Europe
  6. 6. Parcours en France (1/2) Formation Expérience professionnelle Enquête AIEM Europe
  7. 7. Parcours en France (2/2) Postes occupés Entreprises représentées Assistant Architecte d‘Entreprise Auditrice interne-risque de crédit -réglementation bale2 Chef de produit Chef de projet Consultant / Consultant Senior Consultant SI Consultant solution IBM/Back Dev JAVA J2EE Consultant Transformation Systèmes d'Information Décisionnels Consultante en AMOA Consultante Senior, Financial Services Contrôleur de Gestion Directeur Commercial Directeur de centre de service Directeur territorial Ingénieur consultante Ingénieur Décisionnel Ingénieur d'études Aménagement urbain Ingénieur R&D Junior Brand Manager Maitre d'oeuvre processus Supply Chain Quant risques Senior manager Senior Standards Manager Statisticien Adhoc international AFD AkkaTechnologies Alcatel Algoé Allia-Tech Amazon Artelia ville et transport Atos Consulting BNP Paribas Business & Decision Capgemini CGI Continental Daiichi-Sankyo Huawei INSEE Kiolis Software Lundlub Natixis Renault-Nissan Global Management SAFRAN et AIRBUS Smart AdServer Talan Thalès global service United Biscuits Northern Europe Urban Science
  8. 8. Retour au Maroc Horizon du retour Les secteurs qui intéressent : (*) Autres : BTP Enseignement Retail & Distribution Tranport Enquête AIEM Europe
  9. 9. « … Je suis diplômée d’une école d’ingénieur en génie des systèmes industriels avec une spécialisation en Supply Chain. J’ai ensuite poursuivi avec un MS en stratégie et management. Pourquoi ce choix de retour au Maroc ? Dans mon cas, ce n’était pas un choix mais plutôt un contexte personnel difficile. Après 2 ans au Maroc au sein de la plus grande entreprise du Royaume, mon souhait de repartir à l’étranger n’a jamais été plus fort. Le travail au Maroc ne peut être qualifié de "travail", si vous avez déjà eu une expérience à l’étranger dans un milieu structuré. Le retour au Maroc est très difficile, il sera accompagné du deuil du bagage accumulé à l’étranger et de toute logique. Je n’idéalise pas pour autant l’étranger. J’espère que mon témoignage sera publié dans son intégrité, car au Maroc, revenir avec des diplômes est obsolète. Il faut revenir avec des appuis… » A.S « … Je crois que le retour au Maroc devrait être motivé par des raisons valables. C'est mieux d'avoir une combinaison équilibrée des facteurs (personnel, famille, travaille, psy...) que d'avoir un seul facteur (par exemple le travail...). Si non, ça pourrait provoquer une déception. Avoir plusieurs raisons motivantes, vous aiderait à absorber et supporter les inattendus … » M.A Quelques témoignages
  10. 10. « …Je suis diplômée de l’Ecole Mohammadia d'Ingénieurs, Département Electrique, Section Télécommunications puis j’ai effectué un Mastère Spécialisé en Management et Nouvelles Technologies (HEC/Telecom Paris). Après 1 an et demi d'expérience en France, j’occupe actuellement le poste d'Analyse Portefeuille Projets à Bank Al- Maghrib. Je suis rentrée au Maroc principalement pour des raisons personnelles et cela coïncidait également avec une opportunité de poste sur Rabat. Des conseils ? Avoir le maximum d'expérience à l'étranger avant d'envisager de rentrer. Cela offre plus de poids et d'opportunité et parce que les entreprises cherchent principalement des profils expérimentés ayant une expérience solide à l'internationale. Freins: Une adaptation (je ne dirai pas difficile) mais à prévoir au tout début de l'installation au Maroc, les méthodes de travail risquent d’être différentes… » A.T Quelques témoignages
  11. 11. De quelles compétences le Maroc a besoin? « Le Maroc connaît aujourd’hui une croissance grâce à sa stratégie d’ouverture vers l'Afrique et le Moyen Orient. L’international est le maître mot. L’anglais est devenu un critère indispensable lors de la sélection, surtout que les projets pour lesquels les entreprises recrutent ont des interactions avec des pays comme l’Inde le Brésil ou la Chine. Je pense à de grandes entreprises comme CDG ou AKWA qui ont des besoins urgents pour ce genre de profil. Les personnes avec une double compétence sont très prisées quand les formations sont complémentaires. Cela doit s’inscrire dans une logique de carrière et de développement personnel afin de répondre au mieux aux besoins des entreprises en terme d’expertise et atouts » Ilyas Guennoun dirige le cabinet Antal North Africa, du Groupe Antal International Network, un cabinet de recrutement de cadres et cadres dirigeants présent dans 32 pays. Ilyas est diplômé de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs suivi d’un MBA de l’ESSEC, il a travaillé pour plusieurs éditeurs et constructeurs, où il a dirigé le département avant vente à l’international principalement en Afrique.
  12. 12. En exclusivité, le témoignage de Aziz Achmit (EMI03 & MBA)Vice Président de l’AIEM Europe. Après un parcours réussi en France, Aziz rentre au Maroc pour accompagner AFD Technologies dans son développement à l'international. Il a été nommé Directeur du nouveau Solutions Center à Rabat. 3-Le Maroc a tout fait pour nous le minimum c’est de lui rendre un peu de cette dette en participant à son développement de plus près. Votre parcours ? Sorti en 2003 en tant qu’Ingénieur Réseaux et télécommunications de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs, la première école d'Ingénieurs du Royaume du Maroc et aussi la plus prestigieuse, j’ai rejoins SIGMATEL, leader sur le marché marocain des solutions d’intégration réseaux toutes technologies confondues (IP/Trans/ADSL/TOIP…). Au sein de cette entreprise j’ai été Responsable technique d’une des filiales du groupe avec sous ma responsabilité une vingtaine d’ingénieurs et techniciens. Fort de cette expérience, j’ai décidé de faire un MBA à Sup de Co Montpellier que j’ai eu en 2006. Après un petit passage dans le monde des SI en tant que responsable d’une équipe de support en forfait chez ICADE, j’ai renoué avec le monde des télécoms en tant que Chef de Projet WiFi chez Alcatel-Lucent, Chef de projet R&D chez SFR, puis Chef de projet Avant-Vente IP pour le compte d’Alcatel-Lucent. J’ai été nommé Responsable de Production et d’exploitation aux Usines de Villarsceaux chez ALU pendant plus de trois ans. J’ai complété mon expérience avec un parcours à l’international de deux ans et demi en tant que Directeur de Projet pour le compte de Webhelp France, puis en tant que Senior Project Manager pour le compte d’Orange avec à la clef la gestion d’équipes d’experts réparties entre Inde/Egypte/UK et France. Le retour au pays d’origine, ça se prépare ! (1/2)
  13. 13. Pourquoi ce choix de retour au Maroc ? AFD m’a contacté en fin d’année 2013 pour me présenter leur projet Nearshore au Maroc et voir avec moi l’adéquation de cette aventure avec mon profil, j’ai tout de suite dit oui parce que :  C’est un challenge intéressant pour moi de lancer une nouvelle activité dans mon pays d’origine  Je suis convaincu du potentiel qu’il y au Maroc pour réussir au niveau business  Le Maroc a tout fait pour nous, le minimum c’est de lui rendre un peu de cette dette en participant à son développement de plus près. Des conseils ? Vous savez dans toute aventure il y a des freins et il y a des obstacles à franchir, plus la volonté est grande plus vite ses obstacles chutent l’un après l’autre. L’écart entre le Maroc et les pays développés n’est plus aussi grand que l’on puisse imaginé, ou que la plupart d’entre nous le pense. Je suis au Maroc depuis le mois de Mars, je ne changerai pour rien au monde la bonne humeur des citoyens marocains, le sentiment d’être chez moi et d’être bien vu sans le moindre préjugé. Mes conseils à ceux qui pense rentrer, c’est de foncer! La prochaine étape pour moi est de faire aimer le Maroc à mes enfants qui ne rentre que cette été. Le retour au pays d’origine, ça se prépare ! (2/2)
  14. 14. Une opportunité à saisir, un retour prématuré pour des raisons personnelles, … autant de raisons qui poussent les Marocains résidant à l’étranger à revenir au Maroc. Tentés par la qualité de vie que peut leur offrir le pays et motivés par les ambitions stratégiques et les projets de développement en cours, les MRE restent toutefois hésitant à prendre la décision du retour. Le dilemme du retour est un long sujet de débat qui nourrit les discussions des marocains ayant poursuivi toutes leurs études supérieures à l’étranger ou en partie puis acquis une expérience professionnelle. Tous se posent des questions sur les perspectives d’évolution, la culture managériale dans les entreprises marocaines, les besoins en expertise spécifique ou enfin l’intégration dans la société. En arrivant en France ou dans un autre pays, nous nous sommes tous préparés à l’avance en se posant les bonnes questions et en s’adressant à ceux qui ont déjà vécu l’expérience. Le retour au Maroc, même si c’est notre pays d’origine, doit être aussi bien préparé en amont : Aux jeunes diplômés, il faut bien valoriser son diplôme avec une expérience à l’étranger. Les écoles marocaines sont aujourd’hui de plus en plus diversifiées et offrent un large panel de formations (Ingénieur, Mastère, MBA, Maser, Doctorat, ….). Certaines écoles sont établies au Maroc depuis bien des décennies, la qualité des formations et le profil des lauréats sont très satisfaisants et couvrent une bonne partie du besoin local. Faites la différence avec une expérience à dimension internationale! Pour les expérimentés, certains disent qu’à moins de 5ans d’expérience professionnelle c’est encore trop tôt pour rentrer, à plus de 10 ans c’est tard ! Alors c’est quand le bon moment ? Il n’y a pas d’équation magique, il faut savoir saisir l’opportunité le moment opportun et pour cela, il faut rester à l’écoute du marché, maintenir le contact avec les marocains d’ici et d’ailleurs, profiter des retours d’expérience et se faire sa propre philosophie quitte à avoir sa propre grille de critère pour analyser le pour et le contre de tous les aspects relatifs à votre carrière et vos ambitions. Recommandations (1/2)
  15. 15. Un des aspects important est le salaire, celui-ci peut représenter un frein au retour, mais certains sont prêts à renoncer à une partie de leur rémunération souhaitée (25 à 30%) en contrepartie d’un poste à forte responsabilité. Afin de faciliter la transition, il faut prévoir une période d’adaptation aux spécificités de la société marocaine avec ses propres contraintes, son mode de vie, … (on se comprend!) Pour ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de travailler au sein d’une entreprise marocaine, il y a beaucoup d’appréhensions sur leur culture interne, leur maturité quant à certains sujets (réglementation, gestion de projet, expertise, …), il faut savoir que la plupart des entreprises marocaines sont très développées, les dirigeants ayant eux-mêmes une expérience à l’étranger et leurs méthodes/outils de travail s’appuient sur les standards du marché international (très souvent le modèle européen de par l’histoire et la proximité qui nous lient). Il manque parfois un peu plus d’agilité et de réactivité! Venir avec de fortes ambitions est très bien, mais il ne faut pas aller plus vite et vouloir tout révolutionner dès le début. Prenez du temps pour bien comprendre votre environnement et donnez aussi du temps à vos collègues et équipes pour comprendre vos nouvelles méthodes et surtout mieux vous comprendre. Un cas de conduite du changement classique ! Il faut aussi souligner qu’il est important de préparer le retour depuis l’étranger en s’appuyant sur son réseau et sur les contacts RH qui participent aux forums de recrutement à l’étranger. Cela permet de confronter vos attentes avec les opportunités offertes au Maroc et surtout de profiter des expériences des uns et des autres. Widad Kholfi Recommandations (2/2) Consultante Senior,Green Belt Lean Six Sigma au sein d’Atos Consulting Ingénieur d’Etat de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs (EMI08) et Mastère Spécialisé (E10) en Stratégie et Management des Affaires Internationales à l’Essec Business School.
  16. 16. L’AIEM Europe est l’Association des Ingénieurs de l’Ecole Mohammadia en Europe, fondée en 2009 par son Président et Ancien Emiste M. Mohammed Amraoui. Elle regroupe un réseau important de compétences de plus de 8000 ingénieurs, pluridisciplinaires exerçant au Maroc et dans le reste du monde et dispose aussi des autres différents réseaux avec lesquels ses Membres sont en liaison sur le plan économique scientifique et culturel. Se singularisant par la pertinence des thèmes qu’elle choisit et la qualité de ses activités, l’AIEM-Europe a quatre grandes missions : Nos missions Dynamiser et renforcer le réseau amical et professionnel constitué de plus de 7000 ingénieurs Accompagner les lauréats à tout moment de leur carrière professionnelle, en particulier pour évoluer à l’international Soutenir et faciliter les relations bilatérales Europe - Maroc en organisant des rencontres et des débats sur des thématiques porteuses avec des participants de qualité permettant d’émerger des idées et des ouvertures nouvelles Contribuer d'une manière ou d'une autre à tout ce qui est de nature à favoriser l'innovation, la croissance et le bien être et ce notamment par l'ouverture, les échanges et le partenariat Présentation de l’association AIEM Europe (1/3)
  17. 17.  Première Rencontre des Nanotechnologies en présence de Mme Mounia Boucetta, Secrétaire Général du Ministère de l’Industrie, du Commerce et des NouvellesTechnologies au Maroc.  Colloque « France – Maroc Opportunités d’Investissement et d’Emploi » au Centre International Kellermann à Paris avec la participation d’une forte communauté d’ingénieurs et scientifiques, hommes d’affaires et opérateurs économiques, chercheurs et experts. Nos événements de gaude à droite : M. KOUAM, actuel Directeur de la Maison du Maroc à Paris / M. DOUMAR, Directeur Exécutif du Centre Régional Africain de Technologie organisme des Nations Unies en Afrique / M.AMRAOUI, Président de l’AIEM Europe / M.AMRABT, Directeur de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements, France de gauche à droite : Mme Najat SAHER, Chef de Division de la Privatisation et Responsable des PPP. au sein du Ministère de l'Economie et des Finances au Maroc / Mr. Michel GONNET (IPEMED) / Son Excellence Mr. Chakib BENMOUSSA, Ambassadeur du Maroc à Paris  Le colloque «PPP (Partenariat Public Privé) & Rôle des compétences» co- organisé par l'AIEM Europe et par le Réseau des Experts France Maghreb, le 15 Mars 2014 au Hyatt Regency, Porte Maillot à Paris. L'AIEM-Europe a également agi en tant que partenaire avec d'autres acteurs de la société civile à plusieurs manifestations à caractère économique, social et culturel en France et à l'étranger. Présentation de l’association AIEM Europe (2/3)
  18. 18. BUREAU AIEM EUROPE L’équipe AIEM Europe est constituée des représentants de différentes promotions de l’Ecole Mohammadia des Ingénieurs, qui ont poursuivi leurs études en Europe ou aux Etats-Unis et qui résident actuellement en Europe. De part la diversité des parcours et nos domaines d’expertise, notre équipe se veut d’être intergénérationnelle, dynamique et proactive, appuyée par l’expérience significative des uns, l’énergie des autres et surtout la motivation de tous. Quelques membres de l’AIEM Europe : de gauche à droite : Ilyas Guennoun, Fouad Sihammou, Mohamed Amraoui, Widad Kholfi, Aziz Achmit, Tarik Bengarai, Driss Chbibane Présentation de l’association AIEM Europe (3/3)

×