Professeur Michel ERPICUM,
• Climatologue – géographe depuis 1974
• Responsable du Master en climatologie
à l’Université d...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 2
0. Préambule
0.1. complémentarité entre : météorologie et climatologie
1. la météor...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 3
*
0.2. Répartition des continents et océans par pas de 5° de latitude
* Climats tem...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 4
Problème de cartographie des données climatiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 5
La place prise par
la Belgique
en Europe
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 6
Et la variété des topoclimats
en Belgique ?
1. Historique des bulletins climatologiques
mensuels en Belgique (IRM)
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 7
 1.1 Bullet...
1. Historique des bulletins climatologiques
mensuels en Belgique (IRM)
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 8
 1.2 Passag...
9
Exemple d’un document météo pointé
de manière automatique
Le cas du 14 novembre 2010 à 12h TU
Bulletin météo européen
Mi...
10
Lames d’eau cumulées sans interruption durant 42h d’affilée
Cumul de minute en minute des précipitations en mm (précipi...
2. Réseaux de mesures et instrumentations
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 11
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 12
2.1 Réseaux de mesures au sol en 1960
Densité des réseaux
Extrait de Triplet et Ro...
2. Réseaux de mesures et instrumentations
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 13
2.2. Réseau OMM actuel de mesures instru...
 Évolution de la précision et du type d’instrumentation
pour les mêmes variables climatologiques :
Michel Erpicum 25/02/2...
2. Réseaux de mesures et instrumentations
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 15
Problème d’homogénéité des abris météo e...
 Évolution de la précision et du type d’instrumentation
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 16
Thermohygrographe
2.2. In...
 Évolution de la précision et du type d’instrumentation
pour les mêmes variables climatologiques :
Michel Erpicum 25/02/2...
 Évolution du type d’instrumentation
pour les mêmes variables climatologiques :
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 18
p...
 Évolution du type d’instrumentation
pour les mêmes variables climatologiques :
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 19
a...
 Évolution du type d’instrumentation
pour les mêmes variables climatologiques :
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 20
p...
 Évolution de la précision et du type d’instrumentation
pour les mêmes variables climatologiques :
Michel Erpicum 25/02/2...
 Évolution de la précision et du type d’instrumentation
pour les mêmes variables climatologiques :
Michel Erpicum 25/02/2...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 23
Parc instrumental
du Mont-Rigi
(IRM et ULg)
• 2.7. Instrumentation scientifique tr...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 24
• La NASA lança le 1er satellite météorologique (TIROS-1) le 1er
avril 1960. Il ne...
25
2.8.1.
Satellite météo à
orbite polaire
(informations
disponibles depuis la
fin des années 1960)
NOAA18
2007-01-09 13:3...
26
Météosat 1ère génération
3 canaux (VIS, IR,
Vapeur H²O)
(informations
disponibles depuis
le 23/11/1977)
Michel Erpicum ...
27Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
Océan
Pacifique
28Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
Océan
Pacifique
29Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
Océan
Pacifique
Océanie
30Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
Océan
Indien
31Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
Retour au départ
Océan
Atlantique
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
32
• Réseaux de mesures satellitaires
18/11/2011 à 17h15 TU+2
image Météosat dans le ...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 33
• Réseaux de mesures satellitaires
18/11/2011 à 17h15 TU+2
image Météosat dans l’I...
2.9. Observation et climatologie
de la température de surface
des océans :
Mesures in situ et mesures
satellitaires
Michel...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 35
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 36
3.1. Exemple d’un document météo satellitaire récent
Température de surface de la ...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
37
Anomalie de température de la surface de la mer (SST)
observée en condition de nui...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 38
4. Exemple d’une séquence de
12 cartes pluviométriques
mensuelles planétaires info...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 39
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 40
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 41
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 42
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 43
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 44
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 45
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 46
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 47
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 48
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 49
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 50
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 51
Exemple de documents climatologiques planétaires
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 52
4.2. autre cartographie climatique planétaire Tmoy/an
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
53
Site urbanisé depuis 1870
4.3. UCCLE-OBSERVATOIRE 1870 - 2010
UCCLE-OBSERVATOIRE
P...
5.Phénomènes météorologiques exceptionnels
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 54
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
55
Conséquence d’un phénomène pluviométrique exceptionnel
5.1. Illustration d’un sacc...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 56
5.2. Exemple d’un phénomène
pluviométrique extrême aux
conséquences nuisibles
Sart...
29 mai 2008 – Ougrée
inondation « éclair » ou flash flood
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 57
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 58
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 59
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 60
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 61
Records
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 62
En guise de comparaison :
5.3. Vaison-la-Romaine
le 22 Septembre 1992
(saisie images avec une caméra vidéo)
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 63
5.3. Autres phénomènes
météorologiques extrêmes
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 64
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 65
Pour les amateurs de football : surprise, surprise
Au Signal de Botrange – dust devil
17 avril 2007 – 15h00
(saisie des images à partir d’un GSM)
Michel Erpicum 25/02/2014 -...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 67
Records mondiaux de température
Bref, restons optimistes et surtout
adaptons nous à la très grande variabilité
du climat.
La météo ne devient pas folle ma...
6. Et nos moyens de calculs ?
 ~1950 : Premiers ordinateurs centraux
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 69
ENIAC, 1949
...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 70
1981 fut un grand tournant dans l'histoire de l'ordinateur avec l'apparition du
pr...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
71
 Les outils météo satellitaires étant
tellement récents (moins de 30 ans pour la
...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
72
 Accélération des pressions anthropiques sur
l’environnement
•remembrement rural ...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 73
• Modification perméabilité des surfaces
• Modification de l’albedo des surfaces
•...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 74
Bien d’autres modifications
de l’interface sol-atmosphère
sont tellement rapides, ...
Cerises sur le gâteau
climatologique
 Évolution extrêmement rapide des vecteurs de médiatisations :
 Transferts des obse...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 76
Augmentation de la température
moyenne de la planète
(1850-2012)
1860
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 77
Augmentation de la température
moyenne de la planète
(1850-2012)
1890
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 78
Augmentation de la température
moyenne de la planète
(1850-2012)
1920
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 79
Augmentation de la température
moyenne de la planète
(1850-2012)
1950
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 80
Augmentation de la température
moyenne de la planète
(1850-2012)
1980
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 81
Augmentation de la température
moyenne de la planète
(1850-2012)
2010
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 82
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 83
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 84
En guise de conclusion :
 Dès 1990, apparition de controverses sectaires en
parallèle avec les déclarations du GIEC
 Fin...
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
86
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 87
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 88
Source : Météobelgique
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 89
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 90
Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 91
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mardis de l'AIGx - Michel ERPICUM

1 450 vues

Publié le

Mardis de l'AIGx
Février 2014
Évolutions multiples et intérêts nouveaux depuis 1970 en matière de climatologie.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 450
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
965
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mardis de l'AIGx - Michel ERPICUM

  1. 1. Professeur Michel ERPICUM, • Climatologue – géographe depuis 1974 • Responsable du Master en climatologie à l’Université de Liège (Faculté des Scs) depuis 2007 1Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
  2. 2. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 2 0. Préambule 0.1. complémentarité entre : météorologie et climatologie 1. la météorologie concerne l’analyse du temps présent et concerne les prévisions à brève ou moyenne échéance • C’est une discipline dépendant essentiellement de la physique 2. la climatologie élabore diverses statistiques et cartographies sur les variables climatiques isolées (ex: anomalies de la température par rapport à une période de référence de 30 ans) ou combinées dans le passé. • Elle dépend d’abord de la géographie puis de la physique. Elle élabore des extrapolations ou des simulations dans le futur.
  3. 3. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 3 * 0.2. Répartition des continents et océans par pas de 5° de latitude * Climats tempérés 0. Préambule
  4. 4. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 4 Problème de cartographie des données climatiques planétaires
  5. 5. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 5 La place prise par la Belgique en Europe
  6. 6. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 6 Et la variété des topoclimats en Belgique ?
  7. 7. 1. Historique des bulletins climatologiques mensuels en Belgique (IRM) Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 7  1.1 Bulletin climatologique mensuel de Janvier 1928 (IRM, Uccle)
  8. 8. 1. Historique des bulletins climatologiques mensuels en Belgique (IRM) Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 8  1.2 Passage du mode manuscrit (12/1949) au mode imprimé (01/1950)
  9. 9. 9 Exemple d’un document météo pointé de manière automatique Le cas du 14 novembre 2010 à 12h TU Bulletin météo européen Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux Précipitations continues sur la Belgique
  10. 10. 10 Lames d’eau cumulées sans interruption durant 42h d’affilée Cumul de minute en minute des précipitations en mm (précipitation continue) lors du passage d’une zone frontale sur la Belgique Légende : MR = Station du Mont-Rigi (SSHF-ULg) (alt = 685 m) ST = Sart Tilman (ULg) (alt 240m) MR ST 90 mm 39 mm Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux entre le 12 novembre 2010 à 12h (TU+1) et le 14 novembre 2010 à 06h (TU+1).
  11. 11. 2. Réseaux de mesures et instrumentations Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 11
  12. 12. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 12 2.1 Réseaux de mesures au sol en 1960 Densité des réseaux Extrait de Triplet et Roche, MétéoFrance
  13. 13. 2. Réseaux de mesures et instrumentations Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 13 2.2. Réseau OMM actuel de mesures instrumentales en surface
  14. 14.  Évolution de la précision et du type d’instrumentation pour les mêmes variables climatologiques : Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 14 Température de l’air 2.3. Instrumentations au sol
  15. 15. 2. Réseaux de mesures et instrumentations Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 15 Problème d’homogénéité des abris météo et des stations météos
  16. 16.  Évolution de la précision et du type d’instrumentation Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 16 Thermohygrographe 2.2. Instrumentations au sol
  17. 17.  Évolution de la précision et du type d’instrumentation pour les mêmes variables climatologiques : Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 17 Data Logger électromécanique 2.3. Enregistrement données au sol
  18. 18.  Évolution du type d’instrumentation pour les mêmes variables climatologiques : Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 18 pluviométrie 2.3. Instrumentation et enregistrement
  19. 19.  Évolution du type d’instrumentation pour les mêmes variables climatologiques : Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 19 anémométrie 2.4. Instrumentation et enregistrement 2D 3D
  20. 20.  Évolution du type d’instrumentation pour les mêmes variables climatologiques : Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 20 pluviométrie 2.5. Instrumentation sophistiquée Toile d’ araignée Oui/Non Faisceau laser
  21. 21.  Évolution de la précision et du type d’instrumentation pour les mêmes variables climatologiques : Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 21 nivométrie 2.6. Instrumentation - WEBCAM
  22. 22.  Évolution de la précision et du type d’instrumentation pour les mêmes variables climatologiques : Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 22 Visibilité et givrage 2.6. Instrumentation - WEBCAM
  23. 23. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 23 Parc instrumental du Mont-Rigi (IRM et ULg) • 2.7. Instrumentation scientifique très pointue et diversifiée en parc météo
  24. 24. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 24 • La NASA lança le 1er satellite météorologique (TIROS-1) le 1er avril 1960. Il ne transmit des données au sol que durant 78 jours. Il fut l’ancêtre du programme Nimbus qui mena au développement des satellites météorologiques modernes lancés par la NASA et opérés par la NOAA. (satellites héliosynchrones) •Pour répondre à leurs besoins spécifiques, différents pays ou associations de pays ont démarré ensuite leur propre programme de suivi satellitaire météorologique. En Europe, le 1er satellite géostationnaire (Météosat1) a été lancé le 23 novembre 1977. Il fut dédié au suivi météo sur le continent africain et l’Europe occidentale. Son nadir est positionné dans le Golfe de Guinée au croisement du méridien de 0° et de l’équateur géographique. • 2.8. Réseaux de mesures satellitaires
  25. 25. 25 2.8.1. Satellite météo à orbite polaire (informations disponibles depuis la fin des années 1960) NOAA18 2007-01-09 13:33 UTC North bound 23 w 137.9125 MHz www.hffax.com • 2.8. Réseaux de mesures satellitaires Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux
  26. 26. 26 Météosat 1ère génération 3 canaux (VIS, IR, Vapeur H²O) (informations disponibles depuis le 23/11/1977) Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux NB : Meteosat 2e génération 12 canaux (Imageur SEVIRI) (informations seulement disponibles depuis 2004) Image infrarouge 2.8.2. Satellites géostationnaires Océan Atlantique
  27. 27. 27Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux Océan Pacifique
  28. 28. 28Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux Océan Pacifique
  29. 29. 29Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux Océan Pacifique Océanie
  30. 30. 30Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux Océan Indien
  31. 31. 31Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux Retour au départ Océan Atlantique
  32. 32. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 32 • Réseaux de mesures satellitaires 18/11/2011 à 17h15 TU+2 image Météosat dans le visible cf limite jour/nuit
  33. 33. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 33 • Réseaux de mesures satellitaires 18/11/2011 à 17h15 TU+2 image Météosat dans l’IR thermique Cf niveaux de gris
  34. 34. 2.9. Observation et climatologie de la température de surface des océans : Mesures in situ et mesures satellitaires Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 34
  35. 35. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 35
  36. 36. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 36 3.1. Exemple d’un document météo satellitaire récent Température de surface de la mer (SST) : calculée entre le 12/11 et le 15/11/2011
  37. 37. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 37 Anomalie de température de la surface de la mer (SST) observée en condition de nuit le 14/11/2011 3.2. Exemple d’un document climatologique moderne
  38. 38. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 38 4. Exemple d’une séquence de 12 cartes pluviométriques mensuelles planétaires informatisées: Climatologie de la période de référence OMM de 1961 à 1990 Interpolation numérique des lames d’eau
  39. 39. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 39 Exemple de documents climatologiques planétaires
  40. 40. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 40 Exemple de documents climatologiques planétaires
  41. 41. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 41 Exemple de documents climatologiques planétaires
  42. 42. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 42 Exemple de documents climatologiques planétaires
  43. 43. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 43 Exemple de documents climatologiques planétaires
  44. 44. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 44 Exemple de documents climatologiques planétaires
  45. 45. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 45 Exemple de documents climatologiques planétaires
  46. 46. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 46 Exemple de documents climatologiques planétaires
  47. 47. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 47 Exemple de documents climatologiques planétaires
  48. 48. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 48 Exemple de documents climatologiques planétaires
  49. 49. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 49 Exemple de documents climatologiques planétaires
  50. 50. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 50 Exemple de documents climatologiques planétaires
  51. 51. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 51 Exemple de documents climatologiques planétaires
  52. 52. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 52 4.2. autre cartographie climatique planétaire Tmoy/an
  53. 53. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 53 Site urbanisé depuis 1870 4.3. UCCLE-OBSERVATOIRE 1870 - 2010 UCCLE-OBSERVATOIRE Précipitations annuelles : soit ~780 mm/an Température moy annuelle en hausse ~ 2°C
  54. 54. 5.Phénomènes météorologiques exceptionnels Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 54
  55. 55. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 55 Conséquence d’un phénomène pluviométrique exceptionnel 5.1. Illustration d’un saccage pluviométrique en 1980
  56. 56. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 56 5.2. Exemple d’un phénomène pluviométrique extrême aux conséquences nuisibles Sart-Tilman et alentours Le 29 mai 2008
  57. 57. 29 mai 2008 – Ougrée inondation « éclair » ou flash flood Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 57
  58. 58. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 58
  59. 59. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 59
  60. 60. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 60
  61. 61. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 61 Records
  62. 62. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 62 En guise de comparaison :
  63. 63. 5.3. Vaison-la-Romaine le 22 Septembre 1992 (saisie images avec une caméra vidéo) Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 63
  64. 64. 5.3. Autres phénomènes météorologiques extrêmes Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 64
  65. 65. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 65 Pour les amateurs de football : surprise, surprise
  66. 66. Au Signal de Botrange – dust devil 17 avril 2007 – 15h00 (saisie des images à partir d’un GSM) Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 66
  67. 67. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 67 Records mondiaux de température
  68. 68. Bref, restons optimistes et surtout adaptons nous à la très grande variabilité du climat. La météo ne devient pas folle mais nous devenons de plus en plus vulnérables face aux aléas hydro-météo de même intensité qu’auparavant. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 68
  69. 69. 6. Et nos moyens de calculs ?  ~1950 : Premiers ordinateurs centraux Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 69 ENIAC, 1949 À l’ULg, IBM360~ à partir des années 1960 au Val-Benoit Perforatrice de cartes IBM - 80 colonnes encore utilisée jusqu’au début des années 90 Supports des données : - Cartes perforées - Rubans perforés - Bandes magnétiques - Réseaux filaires internes - Disques magnétiques - etc … jusqu’à aujourd’hui
  70. 70. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 70 1981 fut un grand tournant dans l'histoire de l'ordinateur avec l'apparition du premier ordinateur personnel (Personal Computer).  ~1980 : Premiers ordinateurs de bureau
  71. 71. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 71  Les outils météo satellitaires étant tellement récents (moins de 30 ans pour la plupart), nous ne disposons pas encore de séries de données modernes assez longues et complètes pour affirmer quoique ce soit à propos d’un dérèglement de la météo ni d’un changement de la fréquence comme de l’intensité des phénomènes météo catastrophiques.  La climatologie moderne ne se limite plus à l’analyse des températures ou des précipitations. 7. BILAN
  72. 72. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 72  Accélération des pressions anthropiques sur l’environnement •remembrement rural et agriculture de masse •exode rural dans les pays de développement comme exode urbain chez nous •tourisme de luxe ou de masse en milieu côtier ou montagnard •explosion démographique et paupérisation des populations provoquant l’invasion des plaines alluviales des grands fleuves et deltas …..
  73. 73. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 73 • Modification perméabilité des surfaces • Modification de l’albedo des surfaces • Modification de la rugosité des surfaces • Les régions les plus exposées sont en bordure de l’oeucumène et des zones déjà en difficultés climatiques
  74. 74. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 74 Bien d’autres modifications de l’interface sol-atmosphère sont tellement rapides, importantes et souvent non réfléchies ou déraisonnables que nous devenons de plus en plus vulnérables aux aléas du climat. Les gaz à effet de serre et la hausse du niveau de la mer sont devenus les boucs émissaires de nos responsabilités collectives sur nos territoires.
  75. 75. Cerises sur le gâteau climatologique  Évolution extrêmement rapide des vecteurs de médiatisations :  Transferts des observations météo (par les professionnels) :  Telex  Réseaux filaires  Réseau de satellites de télécommunications  Transferts des informations (par les médias) :  Telex, Journaux, Périodiques  Radio, Télévision  Téléphone, Fax, Internet, GSM  Vidéoscopes, S martPhones, Tablettes  Réseaux sociaux Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 75 Augmentation de la vitesse de communication vers le public
  76. 76. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 76 Augmentation de la température moyenne de la planète (1850-2012) 1860
  77. 77. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 77 Augmentation de la température moyenne de la planète (1850-2012) 1890
  78. 78. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 78 Augmentation de la température moyenne de la planète (1850-2012) 1920
  79. 79. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 79 Augmentation de la température moyenne de la planète (1850-2012) 1950
  80. 80. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 80 Augmentation de la température moyenne de la planète (1850-2012) 1980
  81. 81. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 81 Augmentation de la température moyenne de la planète (1850-2012) 2010
  82. 82. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 82
  83. 83. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 83
  84. 84. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 84
  85. 85. En guise de conclusion :  Dès 1990, apparition de controverses sectaires en parallèle avec les déclarations du GIEC  Fin des années 1990, première instrumentation mondiale dans le Pacifique équatorial et compréhension physique du phénomène El Niño  Passage d’une époque quasi sans climatologues (1970) à une époque truffée de pseudo-climatologues (~2000) Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 85
  86. 86. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 86
  87. 87. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 87
  88. 88. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 88 Source : Météobelgique
  89. 89. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 89
  90. 90. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 90
  91. 91. Michel Erpicum 25/02/2014 - Gembloux 91

×