Etude AURAIACristina DIAZ GOMEZMarcus NGANTCHAMars 2013Principaux résultatsd’évaluation
Méthodologie de l’étude Etude interventionnelle : évaluationen soins courants Recommandation de l’ANAES afin deprocéder ...
Critères d’inclusion Jeunes âgés de 16 à 24 ans Alcoolémie ≥ à 0,5 g/l. àl’admission Admis aux urgences de l’hôpitalde ...
Critères d’exclusionw w w . o f d t . f r Traumatisme nécessitant une hospitalisation (n = 38) Alcoolisation nécessitant...
Flow-chart de l’étude AURAIAw w w . o f d t . f rSujets éligiblesrestant (n=429)Sujets effectivementrencontrés pour présen...
Evaluation de la consommation d’alcool etdes risques associés Critère principal d’évaluation: Quantité d’alcool consommé...
Stratégie d’analyse des données Description des caractéristiques initiales pour lessujets analysés en fonction des groupe...
Statistique descriptive : caractéristiquesinitiales de l’échantillon analysé Randomisation visait à rendre lesgroupes com...
Analyse du critère principal Analyse de l’association entre laconsommation d’alcool en nb deverres à t1 et les variablese...
Analyse des critères secondaires Analyse de l’association entre les critèressecondaires et les variables explicatives Pa...
Discussion Association non démontrée pourtant, on ne peut pass’autoriser à conclure sur l’absence d’efficacité del’interv...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

AURAIA - principaux résultats d'évaluation

1 116 vues

Publié le

Présentation de l'évaluation de l'expérimentation et de l'étude clinique sur l'admission d'un jeune aux urgences hospitalières de la ville de Rennes en lien avec une consommation excessive d'alcool

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 116
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
576
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

AURAIA - principaux résultats d'évaluation

  1. 1. Etude AURAIACristina DIAZ GOMEZMarcus NGANTCHAMars 2013Principaux résultatsd’évaluation
  2. 2. Méthodologie de l’étude Etude interventionnelle : évaluationen soins courants Recommandation de l’ANAES afin deprocéder à un bilan psychosocial et defaire un suivi Missions courantes de l’équipe deliaison De type prospectif (suivi à 3 mois) Contrôlée, randomisée, en deuxbras parallèles En simple aveuglew w w . o f d t . f r2
  3. 3. Critères d’inclusion Jeunes âgés de 16 à 24 ans Alcoolémie ≥ à 0,5 g/l. àl’admission Admis aux urgences de l’hôpitalde Pontchaillou (hors IPM) Du 29/09/2012 au 14/07/2012 Du j. 22 h. à s. à 8 h.w w w . o f d t . f rSujets éligibles(n=541)3
  4. 4. Critères d’exclusionw w w . o f d t . f r Traumatisme nécessitant une hospitalisation (n = 38) Alcoolisation nécessitant un traitement complémentaire spécialisé(psychiatrie, consultation en alcoologie spécialisée, etc.) (n = 36) Inclusion déjà réalisée lors d’une admission précédente (n = 8) Incapacité de comprendre (n = 7) Fugue (n = 7) Tentative de suicide (n = 4) Mineurs ayant souhaité préserver le secret médical vis-à-vis de leursparents (n = 2) Autres situations (n = 10) Sujets éligibles exclus(n=112)4
  5. 5. Flow-chart de l’étude AURAIAw w w . o f d t . f rSujets éligiblesrestant (n=429)Sujets effectivementrencontrés pour présentationdu protocole (n=343)Sujets ayant donnéleur consentementSujetsrépondant auxcritères d’inclusionSujets analysés(n=156)61,8% 56,8% Taux de réponse5
  6. 6. Evaluation de la consommation d’alcool etdes risques associés Critère principal d’évaluation: Quantité d’alcool consommée en nombrede verres au cours de la semaineprécédent le questionnement Critères de jugement secondaires: Ivresses répétées, usage régulierd’alcool, usage dans le mois Des barrages, CEA, rapports sexuels nonprotégés, réadmission IEA, effets (-) surla famille, sur la vie en couple, travail /étudesw w w . o f d t . f r6
  7. 7. Stratégie d’analyse des données Description des caractéristiques initiales pour lessujets analysés en fonction des groupesd’intervention Analyse en ITT (sous SAS version 9.1.) Régression de poisson (critère principal) Variable à expliquer : nb de verres dernière semaineprécédent l’enquête à T1 (trois mois après l’admission) Variables explicatives : l’intervention mais aussi le sexe, lastrate d’âge et le nb verres 7 derniers jours avantl’admission Coefficient de l’intervention reflète l’effet dutraitement, indépendamment du sexe, de la strate d’âgeou valeur de consommation alcool la semaine précédentl’enquête Régressions logistiques pour les critèressecondaires prédéfinisw w w . o f d t . f r7
  8. 8. Statistique descriptive : caractéristiquesinitiales de l’échantillon analysé Randomisation visait à rendre lesgroupes comparablesw w w . o f d t . f rGroupe témoin X (n= 81) Groupe intervention Y (n= 75)SexeHommes 61 (75,3%) 51 (68%)Femmes 20 (24,7%) 24 (32%)Age moyen 20,2 (années) 20,1 (années)Cadre de vieIndividuel 47 (58%) 50 (67,6%)Familial 31 (38,3%) 22 (29,7%)Collectif 3 (3,7%) 2 (2,7%)Etat de santéSatisfaisant 72 (90%) 68 (90,7%)Non-satisfaisant 8 (10%) 7 (9,3%)8
  9. 9. Analyse du critère principal Analyse de l’association entre laconsommation d’alcool en nb deverres à t1 et les variablesexplicativesw w w . o f d t . f rNb de verresconsommés les 7derniers jours à t1Modalités Expo (Estimation)Intervalle deconfiance inférieur à95%Intervalle deconfiance supérieur à95%ProbabilitéNb de verres à t0Dernière semaine1,03 1,02 1,04<0,0001*Strates d’âgesMineurs (16-18 ans)1 - -0.64Majeurs (18-24 ans)0,81 0,34 1,93InterventionmotivationnelleTémoin 1 - -0,72Intervention0,93 0,64 1,36SexeHommes1 - -0,03*Femmes0,62 0,41 0,95Ass. C alcool t1/t0 prédictifAbsence d’ass. C t1 / IF en t0 38% plus de chancesH de ↓ nb de verres en t19
  10. 10. Analyse des critères secondaires Analyse de l’association entre les critèressecondaires et les variables explicatives Pas d’association entre l’ivresse répétée à t1 etl’intervention motivationnelle Pas d’association entre alcool régulier à t1 etl’intervention motivationnelle Pas d’association entre alcool mois à t1 et l’interventionmotivationnelle Régressions logistiques non possibles (faible nombred’événements) pour les autres critères secondaires(bagarres, CEA, rapports sexuels nonprotégés, réadmissions, effets négatifs sur lafamille/couple, études/travailw w w . o f d t . f r10
  11. 11. Discussion Association non démontrée pourtant, on ne peut pass’autoriser à conclure sur l’absence d’efficacité del’intervention motivationnelle Hypothèses : Absence d’un suivi suffisamment long pour permettre d’observerune ↓ significative dans le groupe intervention mais risque d’attritionplus élevé – attrition observée de 40,7% - : puissance statistiquecompromise et impact sur coûts en termes de logistique/suivi del’étude. Attrition plus importante dans le groupe intervention (57 sujetsversus 50) qui peut être à l’origine des biais. Surestimation du gain de l’intervention (littérature internationale). Sensibilité de l’indicateur retenu (nb de verres dernière semaineprécédent l’enquête à t1) pourtant absence d’association entrel’intervention et les autres indicateurs de consommation examinés(ivresses, répétées, alcool régulier et mois).w w w . o f d t . f r11

×