25ème Anniversaire de l’APESS:
Dakar: du 04 au 06 décembre 2014
PRESENTATION DE L’ONG DELTA
SURVIE SUR LE
THEME:
Le rôle de l’éducation et de la formation dans
les concertations locales,...
Introduction :
• Grâce au pastoralisme, le Mali possède le 3ème
troupeau de l’Afrique ,
• L’élevage et la pêche continenta...
Les principales causes du
pastoralisme :
• La devise: « fayna, heewna, reena »: Le devoir
d’avoir un troupeau bien nourri,...
SUR LES SITES D’ACCUEIL
Les nomades ont en général deux principaux
sites dans l’année : 1 site de départ et 1
d’accueil. E...
Une femme peule expose un arbre à
problème.
Pourquoi éduquer et former les
populations nomades.
• omniprésence,( ANNECDOTE), mobilité,
faculté de communication ,discr...
Pourquoi éduquer et former les
populations nomades.
• mais ils sont aussi des victimes silencieuses du
fanatisme religieux...
Parce que
• Tout contribue à faire d’eux à la fois un
détonateur de la violence et un facteur
incontournable de la paix et...
UNE VÉRITÉ QUI INTERPELLE
• Menacés dans leur existence, ils sont de plus en
plus conscients de l’importance de l’éducatio...
Les leçons tirées de l’expériences des
écoles mobiles du Mali et du PREPP
• Eduquer et former les pasteurs, c’est possible...
Les populations nomades aiment l’école: ici un cercle
reflect à dominante femmes dans le Cercle de
Yélimané
Les leçons tirées de l’expériences des
écoles mobiles du Mali et du PREPP
• Les pasteurs utilisent et assimilent vite les
...
Les leçons tirées de l’expériences des
écoles mobiles du Mali et du PREPP
• La femme si convaincue accepte et applique
plu...
Les leçons tirées de l’expériences des
écoles mobiles du Mali et du PREPP
• La femme est plus subtile pour appliquer et
co...
Les leçons tirées de l’expériences des
écoles mobiles du Mali et du PREPP
• L’éducation des femmes soulage les hommes
de p...
Les leçons tirées de l’expériences des
écoles mobiles du Mali et du PREPP
• Non éduquées, elles sont la cible facile pour ...
Conclusion:
• Autant d’atouts, mais aussi autant de risques ici présentés
qui interpellent en faveur de l’éducation et de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le rôle de l’éducation et de la formation dans les concertations locales, la prévention-gestion des conflits dans les espaces d’accueil par Ibrahima Sankaré – Delta Survie – Mali

458 vues

Publié le

Le rôle de l’éducation et de la formation dans les concertations locales, la prévention-gestion des conflits dans les espaces d’accueil par Ibrahima Sankaré – Delta Survie – Mali

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
458
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le rôle de l’éducation et de la formation dans les concertations locales, la prévention-gestion des conflits dans les espaces d’accueil par Ibrahima Sankaré – Delta Survie – Mali

  1. 1. 25ème Anniversaire de l’APESS: Dakar: du 04 au 06 décembre 2014
  2. 2. PRESENTATION DE L’ONG DELTA SURVIE SUR LE THEME: Le rôle de l’éducation et de la formation dans les concertations locales, la prévention gestion des conflits dans les espaces d’accueil en milieu nomade.
  3. 3. Introduction : • Grâce au pastoralisme, le Mali possède le 3ème troupeau de l’Afrique , • L’élevage et la pêche continentale contribuent pour plus de 20% du PIB. • Pas un village sans éleveur au Mali. • 80% des maliens pratiquent l’élevage. • Plus d’un demi-million de bergers. • Plus de 3 millions de maliens sur les 15 millions que compte le pays vivent du pastoralisme.
  4. 4. Les principales causes du pastoralisme : • La devise: « fayna, heewna, reena »: Le devoir d’avoir un troupeau bien nourri, plus d’animaux et le moins de perte de bétail possible avec l’obligation de composer avec les facteurs suivants : • 1) La gestion alternée de l’espace, • 2) Le cycle saisonnier de l’eau et de l’herbe • 3) Le climat aléatoire du Sahel. D’où la l’indispensable complémentarité élevage- agriculture-pêche au Sahel
  5. 5. SUR LES SITES D’ACCUEIL Les nomades ont en général deux principaux sites dans l’année : 1 site de départ et 1 d’accueil. Entre les deux, il peut avoir 1 ou plusieurs sites de transit. Le nomade se retrouve dans une situation à priori sans issue:
  6. 6. Une femme peule expose un arbre à problème.
  7. 7. Pourquoi éduquer et former les populations nomades. • omniprésence,( ANNECDOTE), mobilité, faculté de communication ,discret ion, potentiel financier important à tout faire, des facultés intellectuelles impressionnantes,
  8. 8. Pourquoi éduquer et former les populations nomades. • mais ils sont aussi des victimes silencieuses du fanatisme religieux, des groupes rebelles, des commerçants véreux, des services techniques, des cultivateurs, des autorités traditionnelles et administratives, de la justice, de l’environnement, de la ségrégation raciale, des mauvaises politiques nationales de développement, de leur passé hégémonique, de leur isolement, des changements socioéconomiques., du changement climatique.
  9. 9. Parce que • Tout contribue à faire d’eux à la fois un détonateur de la violence et un facteur incontournable de la paix et du développement durable au Sahara et au Sahel.
  10. 10. UNE VÉRITÉ QUI INTERPELLE • Menacés dans leur existence, ils sont de plus en plus conscients de l’importance de l’éducation pour sortir de leur situation. L’histoire des pays du Sahel et les évènements au Mali, au Nigéria, au Niger interpellent l’opinion internationale sur la nécessité d’éduquer ces communautés. Beaucoup d’hommes politiques et religieux se sont appuyés sur leur atavisme pour détruire ou créer des empires et des royautés à priori invincibles. Mais comment le faire sans perdre l’âme ?
  11. 11. Les leçons tirées de l’expériences des écoles mobiles du Mali et du PREPP • Eduquer et former les pasteurs, c’est possible si cette éducation et cette formation sont adaptées à leur mode de vie et à leurs besoins réels. • Mais les femmes sont-elles plus aptes à l’éducation en milieu nomade?
  12. 12. Les populations nomades aiment l’école: ici un cercle reflect à dominante femmes dans le Cercle de Yélimané
  13. 13. Les leçons tirées de l’expériences des écoles mobiles du Mali et du PREPP • Les pasteurs utilisent et assimilent vite les nouvelles technologies qui sont un atout pour les concertations et les formations dans les milieux nomades. • Chez les nomades : Les maris étant fréquemment absents, les femmes jouent un rôle essentiel dans la survie de la communauté (l’accueil des étrangers, l’entretien des enfants, les soins de santé de la famille, les infrastructures, la sécurité alimentaire…).
  14. 14. Les leçons tirées de l’expériences des écoles mobiles du Mali et du PREPP • La femme si convaincue accepte et applique plus la connaissance que l’homme qui ferme souvent les yeux sur plusieurs aspects à cause de la culture du « Yaage ». Cette peur permanente de l’infamie et de l’ignominie chez ces communautés.
  15. 15. Les leçons tirées de l’expériences des écoles mobiles du Mali et du PREPP • La femme est plus subtile pour appliquer et communiquer les connaissances reçues. • Les femmes ont plus d’opportunités et d’espaces pour échanger et éduquer que l’homme ;
  16. 16. Les leçons tirées de l’expériences des écoles mobiles du Mali et du PREPP • L’éducation des femmes soulage les hommes de plusieurs de ses charges sociales pendant la transhumance. • L’autorité de l’Homme dans le ménage est profitable à l’éducation de la famille, mais c’est l’engagement de la femme et sa subtilité qui sont plus déterminants pour l’éducation au sein de cette société.
  17. 17. Les leçons tirées de l’expériences des écoles mobiles du Mali et du PREPP • Non éduquées, elles sont la cible facile pour la formation et l’entretien des groupes armés, le narco trafic, le banditisme, les conflits armés etc.
  18. 18. Conclusion: • Autant d’atouts, mais aussi autant de risques ici présentés qui interpellent en faveur de l’éducation et de la formation des populations nomades pour alléger leurs souffrances, pour promouvoir l’élevage, et surtout pour les faire participer sans ruser au développement durable des pays du Sahel. • Si les populations nomades ne trouvent pas d’issue au sommet, n’est pas temps d’essayer à la base? • Si les hommes peinent n’est pas mieux d’accroître le rôle de la femme. • L’argent d’un drone peut-il faire une décennie de paix au Sahel? Possible si on l’investit judicieusement dans l’éducation et la formation des populations nomades.

×