Présentation de la COFENABVI AO

451 vues

Publié le

Confédération des Fédérations Nationales de la filière bétail viande de l'Afrique de l'Ouest. La COFENABVI de 2004 à nos jours . La vision de la COFENABVI . Les principaux objectifs . Les acquis de la COFENABVI . Les difficultés majeures . Le plan d’actions 2011-2015 . Les partenaires

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
451
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation de la COFENABVI AO

  1. 1. CONFEDERATION DES FEDERATIONS NATIONALES DE LA FILIERE BETAIL VIANDE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST
  2. 2. SOMMAIRE I – la COFENABVI de 2004 à nos jours II – La vision de la COFENABVI III – Les principaux objectifs IV – les acquis de la COFENABVI v – Les difficultés majeures VI – le plan d’actions 2011-2015 VII – les partenaires
  3. 3. 2004 à 2008 Sur l’initiative des acteurs de la filière bétail/viande Date de création : AG des 27 et 28 décembre 2004 à Bamako sous la dénomination COFENABVI-PAM UEMOA Membres fondateurs : Associations nationales des 8 pays de l’UEMOA I. La COFENABVI de 2004 à aujourd’hui
  4. 4. 2008 à 2010  Structuration de l’organisation: L’USAID a contribué à la réorganisation des associations nationales en fédérations nationales reconnues • Burkina Faso en 2008 • Bénin en 2010 • Côte d’Ivoire et Togo en 2010 • Niger, en cours I. La COFENABVI de 2004 à aujourd’hui
  5. 5. I. La COFENABVI de 2004 à aujourd’hui 2010 - Assemblée générale ordinaire des 28 et 29 juin 2010 à Lomé a apporté des modifications aux statuts: 1. Dénomination : COFENABVI-AO 2. Un CA de 16 à 25 membres 3. Définition des rôles et responsabilités des membres du CA 4. création d’un secrétariat permanent
  6. 6. II. LA VISION Faire de la Confédération l’organisation sous régionale de référence de la Filière Bétail/Viande dans le domaine de la production, de la transformation et de la commercialisation
  7. 7. III. Les principaux objectifs de la COFENABVI -AO  Promouvoir la filière bétail viande par la valorisation des ressources animales et une meilleure organisation des circuits commerciaux  Participer à l’élaboration des politiques de développement national, sous régional et international dans le secteur bétail/viande  Assurer la formation des acteurs de la filière  Inciter les autorités étatiques à appliquer effectivement les règles communautaires relatives à la libre circulation des personnes et des biens
  8. 8. IV. Les acquis de la COFENABVI -AO I - Création/renforcement des fédérations nationales • Echanges et partenariats entres acteurs sous régionaux (convention entre la fédération de CI et des acteurs du Mali et du BF) • Accroissement des flux commerciaux
  9. 9. IV. Les acquis de la COFENABVI -AO II- Visibilité de la Confédération 1- Reconnaissance par les autorités nationales et communautaires  (Accord de siège en Côte d’Ivoire, Accord d’établissement au Burkina Faso , Accord cadre au Mali, Accord Programme au Togo) 2- Implication de la COFENABVI dans la gestion et la résolution des difficultés de transfert des fonds  COFENABVI a ouvert un compte bancaire à Abidjan afin de faciliter les transferts de fonds lors des transactions commerciale
  10. 10. IV. Les acquis de la COFENABVI -AO II- Visibilité de la Confédération (suite) 3- Implication de la COFENABVI dans la gestion des abattoirs et marchés à bétail  Gestion du marché de Port Bouet, abattoir et marché de Bobo Dioulasso 4- Participation à des séminaires et ateliers sous Régionaux 5- Organisation et participation à des manifestations commerciales (Opérations Tabaski, Bourses régionales)
  11. 11. IV. Les acquis de la COFENABVI -AO III- Renforcement des capacités des acteurs • La bonne gouvernance (Démocratie et transparence) • Formation en techniques d’embouche • Formation en découpe et hygiène des abattoirs • Un SIM bétail en cours de développement • Expériences en plaidoyer • Participation à la réalisation du film sur les tracasseries routières • Dépôt du plan d’actions 2011 - 2015 à la CEDEAO
  12. 12. V. Les difficultés majeures  Appui dans la structuration  Formation des acteurs des différents maillons de la chaîne de valeur bétail/viande
  13. 13. 3 AXES D’INTERVENTION
  14. 14. VI- Les axes d’intervention  Axe 1: Renforcement de l’assise institutionnelle  Axe 2: Accroissement qualitatif et quantitatif de l’offre  Axe 3: Amélioration de la compétitivité des produits de la chaîne de valeurs bétail/viande
  15. 15. VI- Les axes d’intervention Axe 1: Renforcement de l’assise institutionnelle 1. Promotion de la gouvernance  Mise en place d’un secrétariat permanent  Renforcement des fédérations nationales 2. Mobilisation et gestion des ressources financières  Elaboration d’un plan de mobilisation des ressources
  16. 16. VI- Les axes d’intervention Axe 1: Renforcement de l’assise institutionnelle (suite) 3. Amélioration de la communication interne et externe 4. Consolidation des relations avec les gouvernements et les Institutions sous régionales  Développer une stratégie de relations publiques 5. Développement de relations avec les PTF  Présentation du plan d’actions
  17. 17. VI- Les axes d’intervention Axe 2: Accroissement qualitatif et quantitatif de l’offre 1. Formation technique des membres  Embouche, découpe, hygiène, marketing, contractualisation etc.. 2. Amélioration de l’accès aux intrants zootechniques et vétérinaires  Mise en place d’un réseau d’embouche sous régional  Facilitation d’achats groupés
  18. 18. VI- Les axes d’intervention Axe 2: Accroissement qualitatif et quantitatif de l’offre 3. Organisation/participation à des manifestations commerciales  Opération Tabaski (Mali, Burkina Faso, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire, Bénin) 4. Plaidoyers  Négocier avec les Etats pour alléger ou lever les entraves à la libre circulation  Harmonisation des législations relatives au commerce du bétail dans l’espace CEDEAO
  19. 19. VI- Les axes d’intervention Axe 3: Amélioration de la compétitivité des produits de la chaîne de valeurs bétail/viande 1. Améliorer les relations d’affaires entre les acteurs des différents maillons  Professionnaliser la contractualisation des relations commerciales (ex: producteurs du Mali vers commerçants de la Côte d’Ivoire et du Nigéria)  Echange d’expériences 2. Favoriser l’accès aux financements  Négocier avec les institutions financières pour adapter leurs conditions aux besoins de la chaîne de valeurs bétail/viande
  20. 20. VI- Les axes d’intervention Axe 3: Amélioration de la compétitivité des produits de la chaîne de valeurs bétail/viande (suite) 3. Soutien à la transformation et à la commercialisation  Société Africaine des Viandes et Services  Appui à la modernisation/construction d’infrastructures de transformation et de commercialisation
  21. 21. VI- Les partenaires  ETATS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST  USAID : Agribusiness & Trade Promotion  CILSS : Comité Permanent Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel  UEMOA : Union Economique et Monétaire Ouest Africaine  CEDEAO : Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest

×