Jean-Laurent DIRX, Président – Société d’assistance et de gestion du stationnement

406 vues

Publié le

Journée Technique ATEC ITS FRANCE du 7 avril 2015
Le stationnement intelligent : quelles politiques pour quels services?
Atelier 2 – La mise en œuvre de la politique de stationnement
Animé par Véronique PAPUT, Chargée d'études connaissance du stationnement – CEREMA et Olivier ASSELIN, Chargé de mission politique du stationnement – Métropole Européenne de Lille

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
406
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jean-Laurent DIRX, Président – Société d’assistance et de gestion du stationnement

  1. 1. Journée technique ATEC ITS France Le stationnement intelligent Quelles politiques pour quels services ? Cette journée technique est soutenue par Mardi 7 avril Au Pavillon de l’Arsenal 75004 Paris Jean-Laurent DIRX, Président,
  2. 2. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? 07/04/2015 2 Atelier 2 – La mise en œuvre de la politique de stationnement L’Observatoire du stationnement, un outil de connaissance et de dialogue, le cas de la Métropole Européenne de Lille
  3. 3. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? 07/04/2015 3 L’observatoire du stationnement, pour quoi?
  4. 4. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Les objectifs de l’observatoire 07/04/2015 4 La connaissance du stationnement à l’échelle de la métropole • Connaissance détaillée et complète de l’offre de stationnement • Connaissance des grandes tendances des usages • Mise en évidence des diversités au sein du territoire métropolitain : besoins, enjeux et fonctionnement différents entre les communes o La ville centre : mixité des usages o Les villes moyennes : stationnement réglementé lié aux commerces du centre ville et aux résidents o Les autres communes qui présentent des problématiques plus ponctuelles et localisées : à proximité des gares, des commerces, etc. o Une base d’indicateurs communs facilitant la comparaison et la mesure des évolutions Une mise en relation des acteurs pour un partage de l’information et des connaissances Développement d’outils pour tendre vers une pratique de stationnement coordonnée et adaptée à l’ensemble du territoire Possible mise en perspective avec les objectifs fixés par le PDU 2010-2020
  5. 5. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Le périmètre de l’observatoire 07/04/2015 5 La MEL : 85 communes pour plus d’un million d’habitants Début de l’observatoire du stationnement : 2004, 2005 et 2006 2 thèmes abordés  L’étude du stationnement payant sur voirie  L’étude de parcs ouverts au public 2013 : Relance et élargissement du périmètre Elargissement des thèmes : stationnement payant sur voirie et parcs ouverts au public + thèmes complémentaires :  Le stationnement sur voirie contrôlé par disque  Les parcs au sol  Les P+R  Le stationnement vélos dans les abris à vélos Elargissement des territoires proposés à l’étude  De 3 à 25 communes membres concernées Réglementation du stationnement en 2013Evolution du périmètre d’études des deux périodes 2004-2006 et 2013 Le territoire de la Métropole Européenne de Lille
  6. 6. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? 07/04/2015 6 L’observatoire du stationnement, un outil de connaissance
  7. 7. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Le cycle de collecte et de traitement des données 07/04/2015 7 Collecte des données Analyse des données Réalisation des fiches Le retour d’expérience Obtenir une base de données exhaustive de toutes les données du territoire concernant le stationnement réglementé • Rencontre des différents acteurs • Récolte des données (sous 2 formes : papier / dématérialisée) • Normalisation des méthodes de relevés et des paramètres de calcul est indispensable • Traitement et analyse des données • Comparaison des données entre elles ou avec des communes semblables, • Mise en perspective des données avec le PDU et ses objectifs, • Réflexion sur les orientations et objectifs • Réalisation de fiches thématiques (choix des données, mise en forme, etc.) • Proposition d’améliorations (réajustement du mode de collecte par exemple) • Proposition de données complémentaires nécessaires et disponibles
  8. 8. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Des données générales 07/04/2015 8 Exemple Des données contextuelles Démographie, superficie, urbanisme, déplacements… L’offre de stationnement Recensement, évaluation Places réservées, 2RM, vélos … Cartographie La réglementation Les services
  9. 9. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? La voirie Les parcs de stationnement Recensement, évaluation Places réservées, 2RM, vélos … Cartographie Les abris à vélos Les données d’exploitation 07/04/2015 9 • Personnel affecté à la surveillance et organisation • Verbalisation par type d’infraction • Recettes (horaires, abonnés,…) • Fréquentation horaire (transactions, durée…) • Fréquentation abonnés (nombre, types…) • Recettes, • Occupation (journée type, saturation mensuelle) • Occupation, • Abonnements, • Recettes Exemples
  10. 10. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Les enquêtes réalisées au niveau communautaire Les enquêtes réalisées par les communes Les autres types d’enquêtes Exemples Les données ponctuelles 07/04/2015 10 • Inventaire de l’offre • Enquêtes de rotation • Enquêtes d’occupation respect • Temps de recherche • Offre privée • Interviews • …
  11. 11. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Calcul de l’indicateur Comparaison avec d’autres villes Evolution dans le temps 80% 5% 86% 6% 77% 2% 73% 1% 73% 7% 58% 2% 69% 8% 75% 4% 66% 12% 53% 13% Tx d'occupation Tx d'interdit Tx d'occupation Tx d'interdit DIURNE NOCTURNE Lille Tourcoing Roubaix Armentières Moyenne zones gratuites 0,28 0,40 0,75 0,85 1,13 0,73 1,08 0,99 1,37 NB Entrées / place / jour Moyenne Nombre moyen d’entrées par place et par jour par P+R Exemples Des indicateurs 07/04/2015 11 Taux d’occupation
  12. 12. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? L’importance de la mise en forme des données et des fiches 07/04/2015 12  Aide mémoire : saisir et mémoriser aisément et rapidement les informations principales, les résultats et les enjeux  Outil de communication : avoir une vue d’ensemble synthétique  Une mise en évidence des résultats, dysfonctionnements ou points forts Faire le bon choix de la représentation :  Le support : représentation sous forme de texte, tableaux, graphique ou cartographie par exemple  L’aspect : format représentatif (couleur, forme, taille, etc.) Exemples Exemple de cartographie de l’offre de stationnement à Roubaix Nbre de places Part Nombre d'abris Part Lille 602 40% 3 9% Villeneuve d'Ascq 191 13% 3 9% Don Sainghin 68 4% 1 3% Croix 68 4% 1 3% Armentières 68 4% 1 3% Lomme 64 4% 2 6% Reste (21 communes) 453 30% 22 67% Total 1 514 100% 33 100% Répartition de l’offre de stationnement vélos par commune
  13. 13. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? 07/04/2015 13 L’observatoire du stationnement, un outil de dialogue
  14. 14. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Créer une relation de confiance Adapter les demandes Ecouter les demandes et les idées Restituer et partager Le dialogue entre les acteurs du stationnement, fournisseurs de données 07/04/2015 14  Les services de la Métropole Européenne de Lille (parcs au sol, enquêtes de stationnement, jalonnement dynamique, …)  Les services des communes membres concernées par le stationnement réglementé (payant ou non) et sa surveillance et les abris à vélos gérés par les villes  Les exploitants et gestionnaires du stationnement sur voirie et dans les parkings : Vinci, Effia, Parcogest  Les fournisseurs de données autres : Transpole (Parcs relais, relais V’Lille), Région (abris vélos en gare) Exemple
  15. 15. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Un outil de partage 07/04/2015 15 Une plateforme de partage de fichiers • Mise en réseau d’une base documentaire accessible aux acteurs participants (élus et techniciens communaux et métropolitains, gestionnaires des parkings et autres fournisseurs de données) : • Fiches réalisées • Analyses cartographiques • Annuaire des acteurs de l’observatoire • Etc. Interface de connexion Arborescence partielle de la plateforme Une utilisation simple et claire : visualisation et téléchargement des données Une interface de connexion : un accès contrôlé par un identifiant et mot de passe créé sur demande
  16. 16. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Le dialogue avec les élus et décideurs 07/04/2015 16 1. Un référentiel détaillé Institué par délibération du conseil de la MEL, il a vocation à être : « le cadre des débats, échanges et communication autour des actions et mesures à proposer en matière de politique du stationnement, dans un esprit affirmé de consensus » 2. Le comité Stationnement 3. Une communication directe avec chaque commune
  17. 17. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Un dialogue élargi 07/04/2015 17 Le stationnement, un sujet complexe pour lequel tout le monde est expert… Diffuser une culture du stationnement Faire prendre conscience à chacun des besoins des autres usagers Préparer des groupes de travail pour faire évoluer le plan de stationnement • Les acteurs locaux de la mobilité (TC, taxis, …) • Les représentants des acteurs économiques (commerçants, syndicats, chambre des métiers…) • Les représentants d’usagers ou de riverains (conseils de quartiers, associations de consommateurs…) …
  18. 18. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? 07/04/2015 18 L’observatoire, un outil vivant
  19. 19. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Les évolutions techniques 07/04/2015 19 Pour des données plus riches et plus fiables • Remplacement des équipements de péage • Centralisation des horodateurs • Dématérialisation des paiements (e-ticket) • Jalonnement dynamique, guidage à la place • Capteurs sur voirie • Etc.
  20. 20. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Des évolutions réglementaires 07/04/2015 20 Nouvelles données Nouveaux indicateurs Dépénalisation/décentralisation du stationnement Tarification par pas de temps de 15 minutes Stationnement des personnes en situation de handicap Evolution des règles d’urbanisme Dont :
  21. 21. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Des évolutions locales 07/04/2015 21 Changement de politique de stationnement Evolution de l’offre de stationnement Evolution des modes de gestions, ou renouvellement de DSP Intégration d’une nouvelle offre de stationnement (Hôpitaux, Bailleurs sociaux, …) Etc.
  22. 22. Le stationnement intelligent : Quelles politiques pour quels services ? Une normalisation des observatoires? 07/04/2015 22 « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles », Oscar Wilde

×