Guide de plaidoyer 3alli soutek

211 vues

Publié le

Guide de plaidoyer du programme 3alli Soutek - version française

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
211
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide de plaidoyer 3alli soutek

  1. 1. Guide Du Plaidoyer- ‫دليل‬‫الدعوة‬ 3alli Soutek - Raise Your Voice- ‫علي‬‫صوتك‬ Gafsa – Sidi Bouzid – Kairouan – Bizerte – Monastir – Tunis Financé par NED pour le bénéfice de la jeunesse tunisienne Version Française Tunisie - Mai 2015 Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com
  2. 2. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 2 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ Table des matières INTRODUCTION ..............................................................................................................................................................4 POURQUOI CE KIT ? ........................................................................................................................................................4 COMMENT UTILISER CE KIT ............................................................................................................................................4 Partie 1 : .....................................................................................................................................................................4 Partie 2 : .....................................................................................................................................................................4 PARTIE 1..........................................................................................................................................................................5 DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE DE PLAIDOYER.................................................................................................................5 1. QU’EST-CE QU’UN PLAIDOYER ? .........................................................................................................................5 Gouvernement et gouvernance..............................................................................................................................5 2. POURQUOI DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE DE PLAIDOYER ? ...............................................................................5 3. RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES PARTIES PRENANTES.......................................................................................5 4. CONSTRUIRE LES FONDATIONS D’UN PLAIDOYER RÉUSSI ..................................................................................6 4.1 COMPRENDRE L’AGENDA : FAITES VOTRE ÉTUDE ET RÉUNISSEZ VOS PREUVES.........................................6 4.2 TRAVAILLER EN PARTENARIAT ....................................................................................................................6 4.3 PLANIFICATION DU PLAIDOYER...................................................................................................................8 5. LES ÉTAPES DU DÉVELOPPEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE PLAIDOYER ...........................................................9 ÉTAPE 1 : DÉFINIR VOS PRIORITÉS ........................................................................................................................10 ÉTAPE 2 : IDENTIFIER VOTRE AUDIENCE CIBLE .....................................................................................................11 ÉTAPE 3 : DÉVELOPPER VOS MESSAGES ...............................................................................................................12 ÉTAPE 4 : CHOISIR VOS MESSAGERS.....................................................................................................................14 ÉTAPE 5 : IDENTIFIER DES OCCASIONS ET DES ACTIVITÉS POUR DÉLIVRER VOS MESSAGES ................................16 ÉTAPE 6 : FAIRE LE POINT ET DÉCELER LES MANQUES .........................................................................................17 ÉTAPE 7 : GÉRER LES RISQUES ..............................................................................................................................18 ÉTAPE 8 : SUIVRE ET ÉVALUER LES PROGRÈS ET L’IMPACT...................................................................................19 PARTIE 2........................................................................................................................................................................21 TRAVAILLER AVEC LES MÉDIAS .....................................................................................................................................21 1. QUEL EST VOTRE MESSAGE ?............................................................................................................................21 LES MESSAGES NE SONT PAS DES SLOGANS.........................................................................................................21 2. CIBLER VOTRE AUDIENCE..................................................................................................................................22 3. COMPRENDRE LES JOURNALISTES ....................................................................................................................22 QU’EST-CE QU’UNE NOUVELLE ? ..........................................................................................................................22 4. APPROCHER LES JOURNALISTES........................................................................................................................23 LES BLOGGERS SONT AUSSI DES JOURNALISTES !!! ..............................................................................................23 5. TRAVAILLER AVEC LES JOURNALISTES...............................................................................................................24 6. LES COMMUNIQUÉS DE PRESSE........................................................................................................................25 LE COMMUNIQUE DE PRESSE DOIT REPONDRE A CES QUESTIONS : ....................................................................25 7. LES INTERVIEWS................................................................................................................................................27
  3. 3. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 3 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 8. LES ÉVÉNEMENTS MÉDIATIQUES ET LES CONFÉRENCES DE PRESSE.................................................................27 9. LES PHOTOS ET LES OPPORTUNITÉS DE REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE........................................................28 10. LES ÉDITORIAUX ET LES PUBLIREPORTAGES .................................................................................................28 LES ÉDITORIAUX....................................................................................................................................................28 LES PUBLIREPORTAGES.........................................................................................................................................28 11. LES RÉSEAUX SOCIAUX..................................................................................................................................29 DIALOGUER DIRECTEMENT...................................................................................................................................29 LES RÉSEAUX SOCIAUX ET LES JOURNALISTES ......................................................................................................29 LIRE, COMMENTER, RENVOYER ............................................................................................................................29 LANGAGE ET TON..................................................................................................................................................30 12. GÉRER UNE CRISE..........................................................................................................................................31 SOYEZ PRÉPARÉ(E) ................................................................................................................................................31 NE PANIQUEZ PAS.................................................................................................................................................31 13. ÉVITER LE JARGON ........................................................................................................................................31 LE LANGAGE DE TOUS LES JOURS .........................................................................................................................31 DERNIÈRES RECOMMANDATIONS ................................................................................................................................32
  4. 4. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 4 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ INTRODUCTION Ce kit a pour objet de soutenir les activités de plaidoyer au niveau local, régional et international. Il n’exige pas d’expérience particulière. Il est destiné aux organisations, coalitions et individus de la société civile et aux autres parties prenantes qui veulent faire entendre leurs causes ou celles de leurs communautés respectives, auprès des instances gouvernementales et décisionnelles et ainsi arriver à influencer positivement le développement de leurs régions. Le but de ce guide est de vous aider à transmettre votre message à une audience plus large. Pour vous aider à défendre votre cause, et ainsi, trouver le soutient requis pour faire entendre votre voix. Que novice en la matière, vous suiviez pas à pas chacune de ses sections, ou que vous ne consultiez que celles qui sont nouvelles pour vous, ou que celles qui font sens pour vous, afin d’apporter votre soutien à un programme plus complet, nous espérons en tous cas qu’il sera utile à tous. POURQUOI CE KIT ? Ce kit a l’ambition de vous donner les informations et les outils qui vous permettront de développer et de mettre en œuvre une stratégie efficace de plaidoyer. COMMENT UTILISER CE KIT Il est constitué de deux parties : Partie 1 : Développer une stratégie de plaidoyer. Cette partie vous guide au-travers des étapes nécessaires pour développer votre propre stratégie de plaidoyer, sur la base des informations et opportunités identifiées. C'est une suite de huit étapes, mais nous tenons à préciser que le plaidoyer n’a rien d’un processus linéaire ; c’est plutôt un cycle qui doit sans arrêt être revu, développé et adapté. Partie 2 : Cette partie centrée sur les médias, peut être utilisée, pour développer ses messages et travailler avec les médias aussi efficacement que possible. Il est essentiel de voir les médias, sous toutes leurs formes, comme un outil vous offrant des possibilités de parler de ce que vous faites et de son importance. Les médias peuvent vous aider à transmettre votre message à une audience ciblée, ou simplement plus large et à obliger les leaders et gouvernements à rendre des comptes. Pour ce, il vous faut encore comprendre comment les journalistes et les organes de presse se comportent, ce qu’ils recherchent et comment vous pouvez les aider à le trouver. Il s’agit de créer de la confiance avec les professionnels des médias et de travailler ensemble pour annoncer des nouvelles et sujets convaincants à un public qui veut les entendre.
  5. 5. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 5 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ PARTIE 1 DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE DE PLAIDOYER 1. QU’EST-CE QU’UN PLAIDOYER ? D’une façon générale, par plaidoyer, on entend le fait de mener des actions afin de provoquer les changements recherchés. Ainsi, le plaidoyer doit impérativement se dérouler dans un contexte particulier et avoir un objectif précis. Dans le contexte de cette formation, le plaidoyer vise à changer les politiques, de sorte qu’il cible nécessairement les organismes, institutions ou individus qui sont responsables de l’élaboration, du choix et de la mise en œuvre des politiques. Il se peut que vos actions de plaidoyer cherchent à modifier une politique ou une pratique nationale, voire même internationale. Mais elles peuvent aussi se dérouler dans un contexte très local ; elles peuvent signifier la capacitation des individus et des communautés locales pour qu’ils puissent mener des actions en leur nom propre afin de faire bouger les choses. Qui détient le pouvoir ? Comment les décisions sont-elles prises ? Qui a de l’influence et quelles sont les structures qui vous permettent d’exercer de l’influence ? Gouvernement et gouvernance « Gouvernement » c’est le processus ou le fait de gouverner ; il s’agit notamment du processus qui consiste à élaborer, choisir, mettre en œuvre, contrôler et administrer les politiques publiques au sein d’une unité politique, c’est-à-dire un État nation ou une partie de celui-ci, par exemple une municipalité. Le mot « gouvernement » décrit aussi le groupe d’individus auquel sont conférées l’autorité et la responsabilité de gouverner un État, plus précisément par le biais :  du pouvoir exécutif : les instances gouvernementales chargées de gérer les affaires quotidiennes de l’organe/l’État/la municipalité gouverné(e) et de mettre en œuvre la législation  du pouvoir législatif : les instances gouvernementales qui décident des lois et politiques que l’exécutif devrait mettre en œuvre  du pouvoir judiciaire : les instances gouvernementales chargées d’interpréter et de faire appliquer la loi 2. POURQUOI DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE DE PLAIDOYER ? Une stratégie de plaidoyer est un plan d’action pour réaliser vos objectifs. Élaborer une stratégie peut vous aider à : • Utiliser vos ressources (temps, fonds et compétences) le plus efficacement possible ; • Minimiser les risques et maximiser les opportunités ; • Identifier les opportunités de coordination et de collaboration, et minimiser les travaux en doublon ; • Aligner votre stratégie de plaidoyer avec vos autres axes de travail et vos objectifs organisationnels, à court et long terme. 3. RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES PARTIES PRENANTES Ce sont les gouvernements qui élaborent et décident les politiques de développement, et qui seront au final, responsables de la réalisation de ces objectifs au niveau national. Pour s’assurer de la volonté politique effective en la matière des gouvernements et des autres acteurs clés, la société civile et les autres parties prenantes doivent et devront leur demander des comptes. La société civile et les autres parties prenantes peuvent, de multiples façons, avoir un rôle effectif dans la mise en forme des politiques de développement futures. Il faut, notamment : • Sensibiliser largement les parties prenantes sur les implications et les enjeux ; • Mener des actions pour faire pression sur les décideurs et suivre ce que font les gouvernements ; • Fournir des informations ou des études à des acteurs gouvernementaux, par exemple des résultats d’enquêtes ou de consultations, ou l’adaptation d’une discussion ou d’un accord international au contexte national et local, ou vice versa ;
  6. 6. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 6 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ • Mettre à profit leur statut consultatif ou les groupes de discussion d’experts pour fournir directement aux décideurs les avis et les solutions des spécialistes ; • Faire le lien entre le public et les décideurs pour leur permettre de communiquer et de dialoguer ; • Renforcer les campagnes de plaidoyer locales et nationales en créant des réseaux et des partenariats avec ceux qui travaillent au niveau mondial, et en fournissant des exemples de façons de faire pour que le programme ait du sens et soit en cohérence avec l’action au niveau local ; • Former les parties prenantes et les décideurs concernés sur les pratiques de la mise en application ; • Travailler ensemble pour étayer nos travaux en renforçant notre crédibilité et en échangeant nos savoirs et leçons apprises. 4. CONSTRUIRE LES FONDATIONS D’UN PLAIDOYER RÉUSSI 4.1 COMPRENDRE L’AGENDA : FAITES VOTRE ÉTUDE ET RÉUNISSEZ VOS PREUVES Les parties prenantes clés et les décideurs au sein du gouvernement et de la société civile sont nombreux. Avoir une conception précise des questions sur lesquelles vous construirez votre stratégie de plaidoyer est essentielle lors de la phase initiale de la planification. Vous devez décider sur quoi et sur qui vous voulez influer, en menant une enquête et une étude pour comprendre le contexte et identifier les problèmes, les priorités et l’audience cible. Seulement alors vous serez en mesure de développer un argumentatif solide, preuves à l’appui. Les preuves que vous réunirez grâce à votre étude ou enquête, donneront de la légitimité à votre travail. La légitimité d’un plaidoyer est fondée sur deux piliers :  La légitimité de la cause : Tire sa force de la « moralité » de sa cause et non nécessairement du nombre d’individus ou des groupes d’individus qu’il représente. Plusieurs causes ont ainsi commencé avec un appui très réduit du public, mais ont été victorieuses par leur « force morale ».  La légitimité populaire : signifie l’appui d’un nombre suffisamment important d’individus ou de groupes. 4.2 TRAVAILLER EN PARTENARIAT Construire des partenariats solides qui intègrent un large éventail d’acteurs et de groupes, peut accroître la légitimité et l’efficacité de votre stratégie de plaidoyer. TOP CONSEILS : FAITES UNE ÉTUDE CRÉDIBLE ! Une étude doit être : • Objective et non biaisée ; • Représentative de la totalité du groupe sur lequel elle est centrée et non d’un seul point de vue ; • Précise et fiable ; • Méthodique et systématique. * Water Aid (2007), The Advocacy Sourcebook. www.wateraid.org/~/media/Publications/advocacy-sourcebook.ashx 
  7. 7. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 7 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ TRAVAILLER EN PARTENARIAT AVANTAGES INCONVENIENTS  Opportunités d’apprendre et d’échanger des compétences, des ressources et des expériences o Les progrès peuvent être lents à cause du temps nécessaire pour se mettre d'accord  Plus d'efficacités d’influencer les donateurs potentiels, les décideurs, les médias et d’autres parties prenantes clés o Votre stratégie peut se trouver limitée au minimum consensuel, pour assurer l’accord des partenaires  La coordination : limiter les doublons et renforcer mutuellement les travaux o Certains partenaires peuvent recevoir plus que ce qu’ils ne donnent  Plus de crédibilité et de légitimité aux yeux des décideurs et des autres parties prenantes o Si les partenaires abandonnent, la stratégie de plaidoyer risque de se fracturer, voire d’être abandonnée  Plus d'impact aux niveaux national et régional sur l’opinion publique = une mobilisation plus forte o Le profil organisationnel de chacun peut se perdre et des partenaires pourraient utiliser le profil commun pour leur seule autopromotion TOP CONSEILS : CHOISISSEZ VOS PARTENAIRES ! Choisir de bons partenaires repose sur un certain nombre de facteurs, tels que : • Ont-ils les moyens d’influencer notre audience-cible ? • Avons-nous en commun intérêts et objectifs ? • Augmentent-ils la légitimité, la crédibilité et l’efficacité de la stratégie de plaidoyer ? • Apportent-ils des preuves, des connaissances ou une compétence technique ? • Apportent-ils d’autres ressources à l’initiative de plaidoyer ? • Ont-ils une présence mondiale, régionale, nationale ou locale ? • Leurs forces et capacités sont-elles complémentaires des nôtres ? * Adapté de “Advocacy Toolkit: A Guide to Influencing Decisions that Improve Children’s Lives”, UNICEF (2010), www.unicef.org/evaluation/files/Advocacy_Toolkit.pdf 
  8. 8. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 8 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 4.3 PLANIFICATION DU PLAIDOYER Les principes de la planification du plaidoyer sont semblables à ceux de la planification de tout autre programme : il s’agit d’avoir des objectifs et des cibles clairs ainsi bien sûr qu’un système défini de suivi et d’évaluation. Ceci débouche sur la définition des activités à entreprendre et l’attribution des responsabilités pour y parvenir. Exemple de cycle de planification du plaidoyer Identifier les problèmes En savoir plus grâce à l’analyse Fixer des objectifs Identifier des cibles Définir le message Évaluer les ressources Choisir les approches et les activités de plaidoyer Identifier des alliés et des partenariats Établir un plan d’action de plaidoyer Planifier des tâches de suivi et d’évaluation * Source : Water Aid (2007), The Advocacy Sourcebook
  9. 9. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 9 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 5. LES ÉTAPES DU DÉVELOPPEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE PLAIDOYER Elles sont au nombre de huit et permettent de bâtir votre stratégie de plaidoyer. Ces étapes ne doivent pas nécessairement être suivies dans l’ordre, parce que le plaidoyer est un cycle, plutôt qu’un processus linéaire. Vous pouvez choisir les étapes sur lesquelles vous voulez vous concentrer, selon l’état d’avancement de votre planification Ces étapes sont : 1. Définir vos priorités. 2. Identifier votre audience cible. 3. Développer vos messages. 4. Choisir vos messagers. 5. Identifier des occasions et activités pour diffuser vos messages. 6. Faire le point et identifier les manques. 7. Gérer les risques. 8. Suivre et évaluer les progrès et l’impact. Ces étapes sont détaillées dans le modèle de plan d’action ci-dessous. Cet outil de planification vous aidera à construire votre stratégie, d’étape en étape. Vous devrez cependant ajuster régulièrement votre plan d’action, en fonction des nouvelles informations disponibles.
  10. 10. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 10 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ ÉTAPE 1 : DÉFINIR VOS PRIORITÉS Vous devez commencer par une décision claire sur ce que vous voulez accomplir. Limitez vos choix : S’attaquer à un petit nombre de questions fortes et ciblées aura un impact bien plus grand à court et long terme. S’occuper d’une longue liste de différentes causes peut épuiser vos capacités et diluer l’efficacité de votre travail. Pour cela vous pouvez utiliser l’outil « Matrice de choix de problèmes », pour analyser et établir des priorités entre les questions ou problèmes relatifs au programme de développement. Il vous permet d’attribuer une note à chaque problème, en fonction de critères donnés. Il faut dans un premier temps, lors de votre étude et analyse, identifier trois ou quatre questions ou thèmes prioritaires sur lesquelles vous pouvez fonder votre stratégie. La question remportant le plus de points, devrait en théorie devenir la priorité de votre stratégie de plaidoyer Les critères utilisés ci-dessous ne sont que des exemples, que vous pouvez modifier selon votre propre contexte et leur niveau d’importance. * VSO (2012), Plaidoyer participatif : un manuel pour le staff, les volontaires et partenaires de VSO (en anglais) www.vsointernational.org/Images/advocacy-toolkit_tcm76-25498.pdf
  11. 11. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 11 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ ÉTAPE 2 : IDENTIFIER VOTRE AUDIENCE CIBLE L’étape suivante est de comprendre quelles personnes et quelles institutions vous devez influencer pour réaliser l’impact attendu. Identifier et analyser les parties prenantes : Vous devez d’abord mener une étude pour avoir une idée précise de qui sont les décideurs et les acteurs les plus influents pour votre cause. Une analyse des parties prenantes vous fournira également des informations utiles pour les étapes ultérieures de votre plaidoyer, en particulier les Étapes 4, 5 et 6 sur le développement de messages appropriés et efficaces, et sur le choix de ceux qui communiqueront ces messages et de la façon dont ils le feront. Commencez par identifier les institutions et individus qui participent aux prises de décision concernant votre cause : • Les décideurs (les acteurs majeurs au niveau local, national, régional ou mondial) • Les conseillers des décideurs ; • Les porteurs d’influence (les Journalistes) ; • Les personnes qui pourraient bénéficier de votre cause ; • Les alliés et supporters ; • Les opposants ; • Ceux enfin qui n’ont pas d’avis sur la question (que vous pourriez réussir à influencer). Ensuite, étudiez s’ils sont déjà associés à vos objectifs ou à votre cause : En identifiant leurs objectifs et activités récentes (en utilisant, par exemple, les sites Internet, des publications ou des rapports de conférences) pour cerner : • Les relations et éventuelles tensions entre les acteurs ; • Leurs agendas et contraintes ; • Leurs motivations et intérêts ; • Leurs priorités – rationnelles, émotionnelles et personnelles. Ces informations peuvent clarifier qui peut devenir un allié, un adversaire ou une cible et vous aider à établir des tactiques et des priorités. • Ceux qui ont le plus d’influence mais qui sont les plus opposés à votre (vos) problème(s) prioritaire(s) sont ceux auprès desquels vous devrez être le plus convaincant ; TOP CONSEILS : LIMITEZ VOS CHOIX ! Pour une plus grande efficacité une causes principale et de la méthode : • Une cause primaire sur laquelle vous concentrez tous vos efforts ; • Une ou plusieurs causes secondaires (en cohérence avec la cause primaire) ; • Vérifiez la pertinence de vos causes grâce à la matrice de choix des problèmes ; • Définissez « l’impact » attendu vous aidera à planifier et à concevoir les « objectifs » successifs ; • Méthodique et systématique (Objectifs SMART : Spécifiques, Mesurables, Accessibles, Réaliste et Temporels. * Water Aid (2007), The Advocacy Sourcebook. www.wateraid.org/~/media/Publications/advocacy-sourcebook.ashx 
  12. 12. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 12 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ • Ceux qui ont le plus d’influence et qui sont les plus favorables à votre (vos) problème(s) prioritaire(s) seront probablement des alliés clés. • Ceux qui ont une grande influence, qui sont neutres quant à votre (vos) problème(s) prioritaire(s), pourraient bien être vos cibles clés. ÉTAPE 3 : DÉVELOPPER VOS MESSAGES Un message global constituera le ciment de toute votre stratégie de plaidoyer. Si vos messages sont multiples, vagues ou trop complexes, ils peuvent ne pas attirer l’attention de votre audience cible ou ne pas être retenus. Il existe deux types de message en matière de plaidoyer :  Message primaire : il s’agit en général du message le plus universellement convaincant pour votre audience cible. Il doit contenir les éléments suivants :  Déclaration : l’idée centrale ou l’analyse/la cause du problème. Elle souligne pourquoi le changement est important ;  Preuve : soutient la déclaration avec des faits et des données (simples à comprendre), en utilisant un message adéquat ;  Exemple : ajoute une dimension humaine à la communication ;  Objectif : met en avant ce que vous voulez réaliser ; * Adapté de VSO (2012), Plaidoyer participatif : un manuel pour le staff, les volontaires et partenaires de VSO (en anglais) www.vsointernational.org/Images/advocacy-toolkit_tcm76-25498.pdf et de Water Aid (2007), The Advocacy Sourcebook. www.wateraid.org/~/media/Publications/advocacy-sourcebook.ashx TOP CONSEILS : SOYEZ SPÉCIFIQUE LORSQUE VOUS CHOISISSEZ VOTRE AUDIENCE CIBLE ! • Choisissez quelques cibles seulement pour y diriger votre énergie et attention ; • Choisissez celles qui pourraient s’influencer mutuellement ; • Choisissez celles que vous êtes capables d’influencer. * Water Aid (2007), The Advocacy Sourcebook. www.wateraid.org/~/media/Publications/advocacy-sourcebook.ashx 
  13. 13. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 13 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬  Action attendue : la solution (ou solution partielle) au problème. Ceci constitue l’essentiel d’un message de plaidoyer et le distingue de bien d’autres types de communication.  Message secondaire : il explique comment les objectifs du message primaire seront atteints. Vous pouvez avoir plusieurs messages secondaires. Ceux-ci peuvent être façonnés à l’intention d’une audience plus large, ou d’audiences plus spécifiques, i.e. les décideurs, les médias, le professionnels, le grand public.
  14. 14. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 14 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ ÉTAPE 4 : CHOISIR VOS MESSAGERS Votre message peut avoir un impact très différent selon la personne qui le délivre. Un bon messager est quelqu’un qui, sans avoir le pouvoir de décider, ni celui de réaliser lui-même vos objectifs, a de l’influence sur votre audience cible et donc peut être le mieux placé pour délivrer votre message. Par exemple, une célébrité très connue peut être très efficace pour présenter un message au grand public ou un scientifique peut apporter de la crédibilité lors d’un forum politique. Cette étape dans la communication, sera plus développée dans la deuxième partie de ce guide.
  15. 15. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 15 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬
  16. 16. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 16 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ ÉTAPE 5 : IDENTIFIER DES OCCASIONS ET DES ACTIVITÉS POUR DÉLIVRER VOS MESSAGES Identifier des occasions : Afin de décider quelles occasions sont les plus appropriées pour que vos messages soient entendus, vous devez vous informer sur les manifestations et les événements qui sont en rapport avec votre cause, intéressent votre cible, et qui se déroulent dans votre périmètre. Vous devez analyser le calendrier de ces occasions et l’adéquation avec vos moyens. Il vous sera tout simplement impossible d’être présent dans toutes les occasions et à tous les niveaux, et diffuser vos messages trop largement peut leur faire perdre clarté et intérêt. Délivrer vos messages Il est important de s’assurer que vous choisissez le format de vos messages avec attention et de savoir que des stratégies multiples de communication peuvent être nécessaires si vous avez différentes audiences cibles ou si vous vous engagez à différents niveaux. Trois des moyens les plus courants pour délivrer un message de plaidoyer sont : 1. Le lobbying/la négociation : Le lobbying est la volonté d’influencer les décideurs sur une question précise, La négociation implique de faire avancer une cause, en présentant une position et en débattant avec l’opposition. Le développement de bonnes relations est essentiel dans les deux cas ; 2. Les campagnes publiques : C’est plutôt une combinaison d’un certain nombre d’actions, de rapports et d’événements, organisés selon un enchaînement planifié ; 3. Le travail avec les médias : Activités telles que la rédaction d’un communiqué de presse, l’identification et le contact de journalistes, la tenue de conférences de presses et l’utilisation des médias sociaux.
  17. 17. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 17 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ ÉTAPE 6 : FAIRE LE POINT ET DÉCELER LES MANQUES Pour être efficient et efficace, avant de mettre en œuvre votre stratégie de plaidoyer, vous devez faire le point sur vos ressources. Ce bilan comprend les activités précédentes de plaidoyer, les partenariats et les alliances ; les capacités du personnel et des autres partenaires ; et les informations et les appuis politiques dont vous disposez. Prévisions budgétaires : Pour éviter de développer des plans de plaidoyer qui requièrent plus de ressources que ce dont vous disposez, il est important de définir un budget réaliste. OUTIL 6 : ANALYSE SWOT : FORCES, FAIBLESSES, POSSIBILITÉS, MENACES Il s’agit d’un outil couramment utilisé, qui peut vous aider à réaliser une auto-évaluation objective et critique utile à toute planification stratégique. Cette analyse est un outil polyvalent qui peut être utilisé à différentes étapes d’un projet. Voici un exemple : Il est important de s’ouvrir sur de possibles actions ou solutions qui émergent de l’analyse SWOT et d’en faire le tour dans une discussion orientée vers l’action. Comment notre groupe peut-il développer ses forces existantes pour approfondir son objectif et sa stratégie ? Que pouvons-nous inclure dans la stratégie pour minimiser nos faiblesses ? Et ainsi de suite… * Adapté de Overseas Development Institute (ODI) : “SWOT Analysis briefing”. www.odi.org.uk/sites/odi.org.uk/files/odi-assets/publications-opinion-files/7199.pdf
  18. 18. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 18 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ ÉTAPE 7 : GÉRER LES RISQUES Aussi minutieuse que soit la planification d’un plaidoyer, il est impossible d’écarter tout risque. Pour y faire face dans votre stratégie, vous devez passer quelque temps à identifier et analyser les risques potentiels : Identifier les risques : Menez une étude au début de votre plan de plaidoyer pour identifier les risques potentiels aux niveaux géographique et politique où vous vous proposez d’opérer. Pensez aux obstacles, aux problèmes de calendrier, et aux activités des autres parties prenantes. Remémorez-vous ces risques à chaque fois que vous faites une proposition ou prenez une décision. Analyser les risques : Examinez l’éventualité d’une menace possible et l’impact qu’elle pourrait avoir sur vos activités et succès. Cette estimation, faite tôt lors du développement de votre stratégie, peut vous aider à déterminer comment planifier et mettre en œuvre au mieux votre plaidoyer en en minimisant les risques par une sélection prudente de vos activités, messages et messagers. La gestion des risques : La gestion des risques passe bien souvent par une mesure comparative des coûts et opportunités et certainement aussi par le travail en partenariat. Par exemple, il est parfois préférable de décider d’intervenir que de rater une occasion et de perdre votre légitimité en restant silencieux ; toutefois intervenir sans être préparé(e) ou sans utiliser les canaux appropriés peut vous faire apparaître comme naïf(ve). Inspirez-vous autant que possible de l’expérience de vos partenaires ou de votre réseau pour prendre des décisions, ou suivez la direction proposée par d’autres si vous pensez pouvoir y apporter un plus. Enfin, rappelez-vous que si le travail en partenariat est un excellent moyen de rendre votre plaidoyer plus efficace, celui-ci n’est pas exempt de risques. OUTIL 7 : CHECKLIST DE PLANIFICATION
  19. 19. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 19 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ ÉTAPE 8 : SUIVRE ET ÉVALUER LES PROGRÈS ET L’IMPACT Le suivi et l’évaluation vise d’abord l’évaluation de ce que vous faites et de la façon dont vous le faites ; il détermine également les actions à entreprendre pour ajuster votre stratégie si nécessaire. Un suivi et une évaluation réguliers vous aidera à évaluer si vous réalisez les objectifs et l’impact que vous vous êtes fixés et à vous assurer que vous utilisez votre temps et vos ressources efficacement Le cycle du suivi Tout au long de votre plaidoyer, vous devez vérifier ce qui marche et ne marche pas, décider comment ajuster votre stratégie et agir en fonction. Le suivi doit être un processus continu lors de la mise en œuvre de la stratégie de plaidoyer pour en garantir les meilleurs résultats. * Adapté de Water Aid (2007), The Advocacy Sourcebook. www.wateraid.org/~/media/Publications/advocacy-sourcebook.ashx * Handicap International (2008), http://www.making-prsp-inclusive.org/fr/7-gestion-de-processus-et-de-projet/72-les-elements-importants-de-la-gestion-desprocessus-et-des-projets/724-cycle-de-projet.html
  20. 20. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 20 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ Critères de suivi et d’évaluation • L’efficience vous indique si votre apport est approprié à la production du maximum de résultats. Cet apport peut être en termes de fonds, de temps, de personnel, d’équipement et autres, aux niveaux qualitatif comme quantitatif. • L’efficacité vous indique dans quelle mesure les activités et produits de votre campagne concourent à la réalisation de vos objectifs (Étape 1). • L’impact vous indique si vous avez fait une différence, quant à l’impact que vous vous étiez fixé, à l’Étape 1. Avant d’entreprendre toute activité de plaidoyer, vous devez considérer les risques potentiels afférents à la réalisation de l’impact prévu (Étape 7) et être sûr(e) que ce que vous allez faire a du sens par rapport à cet impact. Une fois que vous avez appliqué votre plan de plaidoyer, vous devez évaluer comment vous avez réalisé l’impact prévu. Types de suivi et d’évaluation Le suivi et l’évaluation peuvent être réalisés par différents acteurs, internes ou externes. Les types suivants seront les plus appropriés à votre stratégie de plaidoyer : • Auto-suivi et évaluation : cela suppose que vous soyez comme devant votre miroir pour évaluer comment avance votre stratégie, en tirer des leçons et améliorer vos pratiques. Pour faire cela efficacement, il vous faut être autant introspectif(ve) qu’honnête. • Suivi et évaluation participatif : il fait appel à l’expérience et à la participation de toutes les parties prenantes. Il s’agit de faire participer le plus possible des personnes externes – partenaires, utilisateurs ou cibles – qui ont un intérêt direct dans votre stratégie. TOP CONSEILS : QUELLES QUESTIONS POUR VOTRE SUIVI ET ÉVALUATION ? Voici quelques questions sur vos indicateurs de progrès que vous pouvez vous poser (auto-suivi et auto-évaluation) ou auxquelles vous pouvez demander à vos parties prenantes de répondre (suivi et évaluation participatifs) régulièrement : • Qu’est-ce qui a marché, et comment ? • Qu’est-ce qui n’a pas marché et pourquoi ? • Qu’est-ce qui pourrait être amélioré et comment ? • Qu’est-ce qui a mieux marché que prévu ? • Comment et quand vos partenaires/parties prenantes ont-ils été utiles ? • Comment et quand vos partenaires/parties prenantes ont-ils été un frein ? • Qu’est-ce qui a déçu vos partenaires/parties prenantes ? • Quels sont les messages qui ont trouvé de l’écho et qui ont contribué à la réalisation de vos objectifs ? • Quels ont été les obstacles au succès (externe et interne) ? • Qu’est-ce qui a contribué au succès, y compris des scénarios non prévus initialement ? * Adapté de “Advocacy Toolkit: A Guide to Influencing Decisions that Improve Children’s Lives”, UNICEF (2010). www.unicef.org/evaluation/files/Advocacy_Toolkit.pdf 
  21. 21. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 21 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ PARTIE 2 TRAVAILLER AVEC LES MÉDIAS Certains de ces mots spécialisés vous sont peut-être très familiers et vous serez ainsi surpris qu’ils puissent rendre perplexes. L’expression « partie prenante » seule peut déjà être déconcertante pour quelqu’un qui ne travaille pas dans ce domaine. Essayez autant que possible lorsque vous travaillez avec les organes de presse d’employer un langage qu’un non-spécialiste peut comprendre. C’est essentiel lorsque vous êtes interviewé(e) pour la radio, la télévision ou même pour Internet. Cela vous aidera par ailleurs à vous présenter comme une personne honnête, ouverte et abordable. 1. QUEL EST VOTRE MESSAGE ? Travailler avec les médias s’agit principalement d’aider un public à comprendre les spécificités de ce que vous faites ; Vous pouvez également vouloir qu’il passe à l’action : qu’il se porte volontaire, qu’il fasse un don, qu’il fasse campagne avec vous ou encore qu’il signe une pétition. Toute organisation poursuit un objectif principal, par conséquent, sa communication doit contribuer à cet objectif. A chaque fois que vous voulez utiliser les médias, posez-vous les questions suivantes : • Que voulez-vous que le public comprenne ? • De quoi voulez-vous que le public se rappelle ? • Que voulez-vous que le public fasse ? LES MESSAGES NE SONT PAS DES SLOGANS Un slogan est une déclaration courte et facile à mémoriser qui résume les objectifs de l’organisation. Les messages, en revanche, sont plus ciblés et présentent ce que vous voulez que les gens comprennent et se souviennent. POINTS ESSENTIELS • Vos messages doivent être simples et faciles à mémoriser. • N’embrouillez pas votre audience. • Vos objectifs de communication vous disent pourquoi vous communiquez. • Votre message est ce que vous voulez dire. 
  22. 22. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 22 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 2. CIBLER VOTRE AUDIENCE Chaque fois que vous communiquez, vous devez décider à qui est destiné votre message. Les destinataires sont votre audience cible. Pour chaque communication, vous pourrez avoir un certain nombre d’audiences cibles, mais un message isolé doit clairement viser une seule audience. Aussi, la différenciation entre les audiences est importante ; elle vous aide à vous concentrer sur votre message et sur les moyens à utiliser pour le faire passer. 3. COMPRENDRE LES JOURNALISTES A l’ère des réseaux sociaux, le rôle du journaliste n’est pas aussi clair qu’il l’était auparavant. Cependant, les journalistes demeurent essentiels pour faire passer et contextualiser les messages des diverses parties prenantes. Pour que cela soit fait de façon efficace, vous devez développer une relation privilégiée avec les journalistes qui s’intéressent à votre domaine d’action, et faciliter leur travail. QU’EST-CE QU’UNE NOUVELLE ? Les journalistes cherchent toujours ce qui est nouveau, intéressant et qui a de la pertinence pour leur audience spécifique. Voici quelques-unes des caractéristiques qui donneront un intérêt médiatique à un sujet : • Être nouveau ; • Raconter une histoire avec une dimension humaine (par exemple, des personnes ou des communautés luttant contre l’adversité – en lien avec des circonstances locales, nationales ou mondiales) ; • Impliquer un nombre important de personnes (ce qui dans le cas de l’agenda de développement post-2015 peut vouloir dire une communauté ou une nation affectée par une politique, ou la population mondiale affectée par une mesure de développement durable) ; • Être peu commun ; • Être mystérieux ; • Engager quelqu’un de célèbre soutenant votre campagne et ses objectifs ; • Tomber lors d’un anniversaire d’un évènement ou se rapporter à un événement majeur (i.e. Rio+20) ; • Évoquer l’obtention de prix et de récompenses ; • Évoquer des résultats significatifs ou des changements de comportement ou de politique. POINTS ESSENTIELS • À chaque fois que vous voulez faire passer votre message, concentrez-vous sur l’audience cible pour ce message. • Identifiez les caractéristiques spécifiques de cette audience, notamment leurs intérêts principaux. • Pensez à comment ils « consomment » habituellement les autres messages. Quels médias sont typiquement employés par cette audience et quel en est leur langage. 
  23. 23. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 23 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 4. APPROCHER LES JOURNALISTES Avant de chercher à rencontrer un organe de presse, vous devez identifier les individus pertinents qui y travaillent et construire une relation avec eux. LES BLOGGERS SONT AUSSI DES JOURNALISTES !!! N’imaginez pas que tous les organes de presse sont des entreprises de taille. Les journalistes peuvent travailler pour plusieurs publications et peuvent également avoir leur propre site ou blog (qui est une sorte de journal en ligne). POINTS ESSENTIELS • Soyez conscient(e) des délais des journalistes. Ayez ces délais en tête pour leur transmettre l’information, ou faire l’interview, à temps. • Identifiez les organes de presse qui atteignent les audiences que vous visez, que ce soit au niveau local, national ou international.  POINTS ESSENTIELS • Recueillez de l’information sur les journalistes de façon systématique. • Utilisez les moteurs de recherche sur Internet pour trouver des sujets/ actualités similaires et les journalistes et bloggeurs qui les écrivent. • Variez les recherches pour y trouver des résultats encore plus pertinents. Par exemple, Google a une section Actualités, accessible en haut de sa page d’accueil. Utilisez-la comme page principale de recherche pour filtrer les résultats. • Contactez directement les journalistes ; n’écrivez pas seulement au « Service de l’information ». • Demandez aux journalistes ce qui les intéresse, prenez-en note pour pouvoir vous y référer ultérieurement. 
  24. 24. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 24 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 5. TRAVAILLER AVEC LES JOURNALISTES Il ne suffit pas de transmettre des informations à des journalistes avec l’espoir qu’ils les utiliseront. Aucun journaliste ne veut être traité comme une machine à faire de la publicité Attendez-vous à avoir une conversation constructive avec les journalistes et donnez-leur des arguments qui peuvent les aider à faire passer le sujet auprès de leur rédacteur en chef. Un journaliste aura souvent à convaincre son rédacteur en chef (son supérieur) qu’un sujet est valable. Essayez de travailler avec le journaliste pour identifier les aspects les plus attrayants du sujet. Vous devez alors être : • Obligeant(e) • Courtois(e) • Direct(e) • Honnête. POINTS ESSENTIELS • Un journaliste aura souvent à convaincre son rédacteur en chef (son supérieur) qu’un sujet est valable. Essayez de travailler avec le/la journaliste pour identifier les aspects les plus attrayants de votre sujet/ actualité. • Développez des relations professionnelles avec les journalistes au fil du temps. Faites leur savoir ce que vous faites, avant même de penser à des sujets médiatiques, en les invitant par exemple aux événements que vous organisez. • Cherchez à savoir le type de sujet qu’ils aiment traiter 
  25. 25. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 25 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 6. LES COMMUNIQUÉS DE PRESSE Un communiqué de presse est une communication écrite ou enregistrée destinée aux membres de la presse, aux fins d’annoncer quelque chose que vous aimeriez voir couvert. LE COMMUNIQUE DE PRESSE DOIT REPONDRE A CES QUESTIONS : • QUI ? POURQUOI ? QUOI ? QUAND ? OÙ ? COMMENT ? MODELE DE PREPARATION POUR TOUT COMMUNIQUE DE PRESSE Ce Document est reproduit à la page suivante POINTS ESSENTIELS • L’annonce est-elle nouvelle et vaut-elle un communiqué de presse ? • Décidez d’abord de votre audience cible. • Le haut du communiqué de presse doit très clairement présenter le sujet. • Un communiqué de presse doit être court et direct. • N’envoyez le communiqué de presse qu’aux journalistes ou organes de presse qui peuvent atteindre votre audience cible. • Faites en sorte que les journalistes puissent facilement contacter quelqu’un de votre organisation s’ils ont besoin d’informations complémentaires. 
  26. 26. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 26 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ MODÈLE DE PRÉPARATION D'UN COMMUNIQUÉ DE PRESSE A qui est destiné le communiqué de presse (un journal spécialisé ? un journal local ? etc....) Objectif du communiqué de presse (c.-à-d. donner de la visibilité à votre organisation et à ses activités ? Souligner l'engagement de la communauté ? Etc...) : Quel en est le titre et le sujet ? Que traite-t-il de nouveau ? Date de diffusion ? : Est-il sous embargo ? : Citation de ? : Coordonnées de la personne à contacter : Le suivi ? : Autres informations utiles : Quels sont les messages clés véhiculés par ce communiqué de presse ? 
  27. 27. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 27 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 7. LES INTERVIEWS Être interviewé(e) pour un média audiovisuel peut être intimidant. Mais rappelez-vous d’abord que vous êtes le/la spécialiste et que c’est la raison pour laquelle ils vous ont demandé une interview. C’est ensuite une bonne opportunité de parler du travail merveilleux que fait votre organisation ou de l’importance de son impact. Les interviews audiovisuelles sont particulièrement appropriées, parce que vous apparaissez en personne et que vos propos peuvent difficilement être déformés. Enfin, l’intervieweur veut que vous soyez bon, parce que cela fera une meilleure interview. Ils peuvent vous demander de justifier certaines de vos réponses, mais n’essayeront pas de vous faire trébucher, à moins qu’ils enquêtent sur des mauvaises actions ou des malversations, ou qu’ils pensent que vous cachez quelque chose. 8. LES ÉVÉNEMENTS MÉDIATIQUES ET LES CONFÉRENCES DE PRESSE Il y a de nombreuses façons d’organiser des événements permettant de nouer le dialogue avec les journalistes. Cela va de conférences de presse formelles à des rencontres ou réceptions de presse moins formelles. POINTS ESSENTIELS • Considérez toute interview audiovisuelle comme une grande chance de faire de la publicité pour votre organisation. • Concentrez-vous sur la préparation des messages clés que vous voulez faire passer. • Ne lisez pas un script. Répétez les phrases utiles et préparez des exemples pour illustrer vos messages clés. • Une interview en direct vous donne plus de contrôle puisqu’elle ne peut être modifiée.  POINTS ESSENTIELS • Choisissez un lieu approprié pour l’occasion. Assurez-vous qu’il est assez grand, avec assez de places assises et suffisamment d’équipement. • Choisissez la date et l’heure appropriée aux délais des médias et à votre audience cible. • Préparez le « programme de l’activité » pour en faciliter la planification. Commencer bien avant la date de l’activité, en notant tout ce qui doit être fait, quand et par qui. Donnez des copies du programme à tous ceux qui doivent intervenir ou qui doivent savoir ce qu’il se passe. Listez tous les besoins par écrit pour les responsables du lieu. 
  28. 28. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 28 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 9. LES PHOTOS ET LES OPPORTUNITÉS DE REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE De bonnes photos enrichissent votre dossier médias et le rend plus susceptible d’être remarqué. Un communiqué de presse accompagné d’une photo bien choisie a plus de chance d’être utilisé qu’un communiqué sans photo. Le sujet sera également plus facilement remarqué par votre audience cible s’il est accompagné d’une image (ou d’une vidéo). • Créez-vous un “stock” de photos. Pensez aux audiences cibles : • La photo va-t-elle renforcer le message que vous voulez communiquer ? • Va-t-elle aider à montrer votre organisation ou vos objectifs sous un jour positif ? 10.LES ÉDITORIAUX ET LES PUBLIREPORTAGES LES ÉDITORIAUX Un éditorial n’est jamais rémunéré. AVANTAGES : • Le public a tendance à avoir confiance en un éditorial s’il a confiance dans l’organe de presse. • Vous n’avez rien à payer. INCONVÉNIENT : • Vous n’avez guère de contrôle, excepté si vous avez construit de bonnes relations avec l’auteur. LES PUBLIREPORTAGES C’est une forme de publicité, et il faut donc payer pour cet espace. AVANTAGES : • Vous en contrôlez le contenu. POINTS ESSENTIELS (suite) • Informez tous les intervenants suffisamment à l’avance et discutez avec eux de leurs interventions afin que vous n’ayez pas deux personnes disant la même chose. • Les invités doivent être informés à l’avance du déroulement de l’activité et de quelques précisions sur les intervenants. Les dossiers de presse et autres informations doivent être également disponibles le jour même. • Si possible, enregistrez les invités à leur arrivée. Cela vous permettra de savoir qui est présent(e) et donnera également une touche de formalisme et de professionnalisme. Les badges nominatifs accentuent également le caractère formel. • Vérifiez tous les microphones et l’équipement avant le début de l’activité. • Assurez-vous que l’activité suit le programme prévu. Choisissez un lieu approprié pour l’occasion. 
  29. 29. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 29 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ • Un publireportage peut être considéré comme un produit de votre organisation, ce qui peut inciter l’audience à en croire le contenu. INCONVENIENTS : • Il s’agit de publicité, qu’il faut payer. • Il s’agit de publicité, et l’audience risque de ne pas lui accorder autant de confiance qu’à un rapport objectif.  La couverture éditoriale est perçue comme plus objective que la publicité et, en cela, elle est plus efficace.  De bonnes relations avec les médias facilitent la publication d’éditoriaux positifs et actualisés. 11.LES RÉSEAUX SOCIAUX Les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter (et d’autres) ont révolutionné la façon dont les individus s’engagent pour des causes et s’expriment. Ils offrent d’immenses possibilités à toutes les parties prenantes. En théorie, il n’a jamais été aussi facile de dialoguer avec vos supporters/ partisans existants ou potentiels. Cependant, les réseaux sociaux comportent des attentes différentes et de nouveaux défis. DIALOGUER DIRECTEMENT Vous avez maintenant la possibilité d’atteindre directement des individus, sans passer par la presse qui était auparavant la seule voie pour atteindre le public. Pour le faire avec efficacité, vous devez avoir en tête certaines des règles d’or des réseaux sociaux. • Il s’agit de conversations. Les individus ne sont plus des destinataires passifs des actualités et des informations. Ils veulent avoir leur mot à dire. Saurez-vous dialoguer directement avec eux et participer à des conversations en ligne ? • Il s’agit d’être actif(ve). L’utilisation des réseaux sociaux doit démontrer que vous êtes activement engagé(e) dans ce que vous faites. Un compte dans un média social inerte ou non-actualisé est vite sur la touche et perd tout bien-fondé. • Choisissez les réseaux sociaux appropriés. Pensez à votre audience cible : veut-elle du texte, partager des photos, écrire des articles de fond, etc...? Les différents types de réseaux sociaux ont des atouts différents. (Voir l’encadré à la fin de cette section) • Établissez la confiance. Les meilleures relations sont fondées sur le respect mutuel et la confiance. Et c’est ce que les individus cherchent dans les réseaux sociaux. Ne vous contentez pas alors de vendre des choses ou d’envoyer des demandes de soutien ; construisez avec le temps des relations avec vos soutiens/ supporters/ partisans. LES RÉSEAUX SOCIAUX ET LES JOURNALISTES Les journalistes ont aujourd’hui appris à utiliser les réseaux sociaux comme sources additionnelles d’informations. Ils utilisent des outils en ligne (tels que hootsuite.com et tweetdeck.com) pour suivre certains mots clés et utiliser les informations qui peuvent intéresser leurs audiences. N’oubliez pas de communiquer avec les journalistes, au moins autant que vous communiquez avec tout le monde. Informez-les des comptes que vous utilisez pour dialoguer avec vos soutiens/ supporters/ partisans ou pour annoncer vos dernières actualités et activités. Incitez les journalistes à participer au dialogue, pour enrichir les conversations en ligne. LIRE, COMMENTER, RENVOYER De prime abord, les réseaux sociaux peuvent paraître intimidants. Pour vous familiariser avec leurs fonctionnalités, sans vous trouver dépassé(e), allez-y pas à pas : • Demandez à vos amis et collègues quels sont les réseaux sociaux qu’ils utilisent et pourquoi. !
  30. 30. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 30 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ • Essayez-vous à un réseau social à la fois, en vous connectant avec vos amis et collègues. • Prenez votre temps. Explorez-le d’abord pour comprendre comment les autres personnes l’utilisent. Prenez note des fonctionnalités intéressantes. • Une fois familiarisé(e) avec son fonctionnement, ajoutez vos propres éléments et commentaires. Les réseaux sociaux visent d’abord au partage de sujets et d’opinions. • Utilisez-les pour renvoyer à (faire le lien avec) des sujets pertinents ailleurs sur Internet, spécialement sur des réalisations de votre organisation. • Jouez avec les forces du réseau social que vous utilisez. Par exemple, Twitter est adapté à des commentaires courts (et parfois quelques peu insolents) sur des questions d’actualité, mais Pinterest donne plus de place aux images. • Si vous utilisez plusieurs réseaux sociaux, gérez l’ensemble au même endroit en utilisant des outils tels que hootsuite.com ou tweetdeck.com. • Si un réseau social en particulier ne répond pas à vos besoins, fermez ce compte et passez à autre chose. LANGAGE ET TON Le langage utilisé est souvent très informel. Même si vous renvoyez les gens à des rapports officiels - ou à des articles, rappelez-vous que le ton dans les réseaux sociaux doit rester amical, humain et familier. Évitez que vos commentaires ne paraissent trop « secs » ou « professionnels ». RÉSEAUX DIFFÉRENTS, FOCUS DIFFÉRENTS Tous les réseaux sociaux ne sont pas identiques. Assurez-vous d’utiliser ceux qui sont les plus adaptés à vos supporters et aux journalistes intéressés. Voici une liste des réseaux sociaux les plus courants : Les quatre principaux : Facebook vous permet de créer une page avec des photos et des mises à jour régulières sur votre travail. Les utilisateurs de Facebook peuvent exprimer leur soutien en cliquant sur le bouton « J’aime » et en partageant l’information avec leurs propres contacts. Twitter est très utile pour aiguiller les individus, pour transmettre de courtes nouvelles et tenir les gens au courant en temps réel. Les thèmes peuvent être marqués par des “hashtags”(en utilisant le symbole ‘#’ devant un mot) pour permettre de regrouper les tweets similaires. Google+ (« Google plus ») est un outil de communication et de partage d’informations avec les gens que vous connaissez, similaire à Facebook. Il possède également une fonction de vidéo-conférence de groupe. LinkedIn est un réseau professionnel, donc un peu plus sérieux que Facebook ou Twitter. Il vous permet de créer un « page entreprise » pour parler du développement de votre organisation. D’autres réseaux sociaux communément utilisés : Instagram permet aux individus de partager des photographies, des images et de très courts vidéo-clips. (La BBC expérimente aujourd’hui avec Instagram le partage de très courtes vidéos d’information.) Vine encourage les individus à créer et partager de courtes vidéos diffusées ensuite en boucle. Pinterest se qualifie de « catalogue social » et permet aux individus de présenter des photos ou des liens sur tout sujet. Il cherche à « inspirer ». Il est également possible de créer un « compte professionnel » au nom de votre organisation. Reddit se présente comme la « page d’accueil d’internet ». Il permet aux utilisateurs de réunir des liens à un seul endroit et d’ajouter des commentaires ou des discussions. Tumblr est un site de « micro-blog », dont les courts articles peuvent comporter des liens, des photos et d’autres contenus. StumbleUpon rassemble des données du web, regroupées selon les intérêts des utilisateurs. Ceux-ci peuvent noter l’intérêt des données collectées. Note : C’est une liste non exhaustive des réseaux sociaux les plus courants. Il y en a beaucoup d’autres et ces sites peuvent très rapidement gagner ou perdre en popularité face à leurs compétiteurs. Il est important de suivre avec attention les changements de tendances et de se concentrer sur ceux qui sont le plus souvent utilisés par les individus avec qui vous cherchez à communiquer. ✑
  31. 31. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 31 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ 12.GÉRER UNE CRISE Il peut arriver que vous ayez à être réactif(ve), et à gérer les questions difficiles d’un journaliste, par exemple, dans le cas où les choses se sont mal passées SOYEZ PRÉPARÉ(E) Gérer des situations difficiles exige de penser rapidement et de répondre à des questions imprévues. Il est donc important de préparer un plan de communication au cas où les choses tournent mal et à en discuter avec les cadres dirigeants de votre organisation. Pour cela, pensez à ce qu’il pourrait arriver de pire, ou à la question la plus difficile ou la plus pointue qui pourrait vous être posée. NE PANIQUEZ PAS Il existe quelques techniques à adopter lorsque vous affrontez une crise :  Restez calme et concentré(e) sur le sujet.  Gardez les canaux de communication ouverts. Répondez aux appels et aux mails promptement, même si c’est pour dire à un journaliste que vous lui répondrez un peu plus tard dans la journée.  Tenez-vous en aux faits. Si vous avancez quelque chose sans certitude, on pourra vous soupçonner d’avoir inventé. Et si cette affirmation imprudente s’avère fausse, les gens penseront que vous avez délibérément menti.  Soyez honnête. Si vous ne connaissez pas la réponse, admettez-le, en particulier si vous cherchez à traiter une actualité récente et en pleine évolution.  Le cas échéant, faites la preuve aussi clairement que possible de ce que vous faites pour rectifier la situation. Le public sera plus compréhensif si vous montrez que vous agissez avec diligence  Assurez-vous que tous ceux qui sont cités, ou qui apparaissent dans les interviews, sont suffisamment informés des faits essentiels et ont autorité pour parler  Manifestez préoccupation et chaleur humaine lorsqu’il le faut. Vous ne devez pas paraître insensible. 13.ÉVITER LE JARGON Tout secteur a son jargon propre, une façon d’employer des mots et phrases courtes qui aident à aller vite. Mais le jargon a quelques grands inconvénients : • Il exclut les non-spécialistes. • Il créé des malentendus. • Il peut encourager les gens à être paresseux et à ne pas être clairs sur ce qu’ils veulent vraiment exprimer : pourquoi en effet chercher la formulation exacte, alors que l’utilisation d’une courte phrase imagée donne l’impression que vous savez ce dont vous parlez ? Le jargon est l’ennemi de bonnes relations avec les médias. Il éloigne du public et donne l’impression que vous cherchez à cacher quelque chose. LE LANGAGE DE TOUS LES JOURS Le langage spécialisé doit être abandonné au profit des mots de tous les jours. Tous pourront ainsi vous comprendre.
  32. 32. 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫صوتك‬ ‫علي‬ Guide Créé par Tarek LARBI (CREDO) – Mai 2015 - tarek.larbi@gmail.com Page 32 sur 32 3alli Soutek - Raise Your Voice - ‫علي‬‫صوتك‬ DERNIÈRES RECOMMANDATIONS Vous possédez maintenant toute l’information et les outils dont vous avez besoin pour développer votre propre stratégie de plaidoyer votre cause, avec les huit étapes du plaidoyer victorieux : 1. Définir vos priorités post-2015. 2. Identifier votre audience cible. 3. Développer votre (vos) message(s). 4. Choisir vos messagers. 5. Identifier des occasions et activités pour diffuser vos messages. 6. Faire le point et déceler les manques. 7. Gérer les risques. 8. Suivre et évaluer les progrès et l’impact. Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans vos activités

×