L'oeilleton

295 vues

Publié le

Description et rôle de l'oeilleton.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
295
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'oeilleton

  1. 1. Réalisé par Abdelaziz H-M
  2. 2. L’OEILLETON (Appelé aussi œilleton de franchissement) L’œilleton est un dispositif de sécurité ferroviaire équipant les panneaux pouvant présenter plus d’une indication impérative Carré et Sémaphore. Cet l’œilleton permet au mécanicien de différencier entre le Carré et le Sémaphore en cas d’extinction de l’un des deux feux du carré, et de pouvoir identifier avec certitude le signal le plus impératif pouvant être présenté par le panneau en cas d’extinction totale de celui-ci. Réalisé par Abdelaziz H-M En plus de l’œilleton, les panneaux sont équipés de certaines plaques permettant au mécanicien d’identifier l’indication présentée sans risque d’erreur. Il s’agit des plaques d’identification Nf, F, BM et PR, des plaques de cantonnement PR et BM, et des plaques de repérage C, Cv, GA et S. Plaque d’identification Plaque de cantonnement Plaque de repérage
  3. 3. Réalisé par Abdelaziz H-M IDENTIFICATION DU SIGNAL PORTE PAR UN PANNEAU PRESENTANT UN FEU ROUGE FIXE - 1 ŒILLETON ALLUME Devant un panneau « Nf » présentant 01 feu rouge fixe le mécanicien doit déterminer si ce signal est un Sémaphore ou un Carré dont un feu serait éteint. Si l’œilleton est ALLUME, le mécanicien se comporte comme en présence d’un SEMAPHORE fermé. APRES OBSERVATION DE L’OEILLETON ŒILLETON ETTEINT Si l’œilleton est ETEINT, le mécanicien se comporte comme en présence d’un CARRE fermé dont un feu serait éteint. Dans ce dernier cas, le mécanicien poursuit l’identification pour déterminer à quel type de block appartient le sémaphore.
  4. 4. Réalisé par Abdelaziz H-M œilleton allumé Devant un panneau présentant 01 feu rouge fixe et dont l’œilleton est allumé le mécanicien doit déterminer à quel type de block (mode de cantonnement) appartient le Sémaphore. Si aucune plaque de cantonnement n’est présente sur le panneau, le mécanicien se comporte comme en présence d’un SémaphoreSémaphore de B.A.Lde B.A.L APRES CONSULTATION DE LA PLAQUE Si la plaque comporte les lettres P.R en blanc sur fond noir, le mécanicien est en présence d’un Sémaphore de B.A.P.R Si la plaque comporte les lettres B.M , en blanc sur fond noir, le mécanicien est en présence d’un Sémaphore de B.M IDENTIFICATION DU SIGNAL PORTE PAR UN PANNEAU PRESENTANT UN FEU ROUGE FIXE - 2
  5. 5. Réalisé par Abdelaziz H-M Devant un panneau Nf éteint, le mécanicien doit déterminer le signal le plus impératif pouvant être présenté par ce panneau. A ce sujet, et après avoir observer l’œilleton et si celui-ci est éteint, le mécanicien consulte les différentes plaques portées par le panneau. Le mécanicien se comporte comme en présence d’un Carré fermé. Si le panneau ne comporte pas d’œilleton, le mécanicien se comporte comme en présence d’un Carré fermé. IDENTIFICATION DU SIGNAL LE PLUS IMPERATIF SUSCEPTIBLE D’ETRE PRESENTE PAR UN PANNEAU ETEINT - 1
  6. 6. Réalisé par Abdelaziz H-M Si la plaque comporte les lettres P.R en noir sur fond blanc, le mécanicien est en présence d’un sémaphore de B.A.P.R fermé Si la plaque comporte les lettres B.M en noir sur fond blanc, le mécanicien est en présence d’un sémaphore de B.M fermé Si le panneau ne comporte aucune plaque de cantonnement, le mécanicien se comporte comme en présence d’un sémaphore de B.A.L fermé IDENTIFICATION DU SIGNAL LE PLUS IMPERATIF SUSCEPTIBLE D’ETRE PRESENTE PAR UN PANNEAU ETEINT - 2 Devant un panneau Nf éteint, le mécanicien doit déterminer le signal le plus impératif pouvant être présenté par ce panneau. A ce sujet, et après avoir observer l’œilleton et si celui-ci est allumé, le mécanicien consulte les différentes plaques portées par le panneau.
  7. 7. Réalisé par Abdelaziz H-M RECAPITULATIF DE LA METHODE D’IDENTIFICATION

×