Cours tourisme de santé 1

782 vues

Publié le

Cours tourisme de santé licence professionnelle tourisme rural et culturel TRC

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
782
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
37
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours tourisme de santé 1

  1. 1. UNIVERSITÉ HASSANII-MOHAMMEDIA Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Mohammédia Licence Professionnelle TOURISME RURAL ET CULTUREL Le Tourisme de Santé Un secteur juteux et producteur d’emplois ‫الصحية‬ ‫السياحة‬ ‫أنفلـــوس‬ ‫محمــد‬ Pr. Mohamed ANEFLOUSS
  2. 2. -Distinguer entre différentes variantes du tourisme curatif ; - Introduire la composante santé et bien être dans toutes les activités et les stratégies touristiques ; -Identifier les sites et structures à potentialités sanitaires susceptibles de diversifier l’offre et développer une gamme complète de soins; -Entreprendre la mise en place de structures d’accueil en tourisme de santé de remise en forme et de bien être, Objectifs 2
  3. 3. La prise de conscience de l’impotrance du secteur; La revalorisation des sites et des établissements touristiques à travers l’introduction de cette variantes parfois déterminante; Déclencher un effet d’entrainement pour les autres segments; Diversifier l’offre pour une catégorie de clients plus exigeante; Objectifs 3
  4. 4. 1: Introduction à l’analyse du contexte territorial de développement du tourisme de santé, de remise en forme et de bien être ;  Situation du tourisme de santé au Maroc les différents opportunités et potentialités de développement local à travers le tourisme de santé;  Les types de cures proposées en thalassothérapie, en Balnéothérapie et la revalorisation du patrimoine thermal;  Aménagement et mise en valeur des sites spécifiques 2. : Repositionnement, marketing, entreprenariat éléments essentiels dans la stratégie de développement économique et social, Identification de projets Objectifs 3
  5. 5. Pour l’OMT, « le tourisme est un déplacement hors de son lieu de résidence habituel pour plus de 24 heures mais moins de 4 mois, dans un but de loisirs, un but professionnel (tourisme d’affaires) ou un but sanitaire (tourisme de santé) ». Le secteur se situe en troisième position derrière les secteurs pétrolier et automobile pour le revenu, mais en première position pour le taux de croissance. Qu'est ce que le tourisme ?
  6. 6. Le TS se défini comme voyage vers un autre pays différent soit pour des raisons urgentes ou électives. Il s'agit d'une formule de séjour combinant activités touristiques et soins médicaux ou paramédicaux. Parmi les soins de santé possibles, on citera:  les soins dentaires (appareils dentaires, prothèses en particulier),  la chirurgie esthétique (dont la Tunisie s'est fait une spécialité),  La thalassothérapie  ou le thermalisme pour lesquels le Maroc offre d'intéressantes opportunités. Qu'est-ce que le tourisme médical ou le TS ?
  7. 7. Un aperçu sur le TS -L’ OMS le définit comme: Des soins médicaux Maladie & bien-être Tourisme de Réhabilitation et de récupération - dans le monde entier, le TS représentent des milliards de dollars; - Voyages à bas prix l'industrie du TS est à la porté du riche et des pauvres; http://www.drprem.com http://www.ExHealth.com
  8. 8. Le TS n'est pas un phénomène récent les gens ont déjà pendant des siècles voyagé à des terres lointaines pour améliorer leur santé: la Méditerranée; Mais depuis une dizaine d’années, le TS est en progression vertigineuse et concerne des destinations nouvellement ouvertes aux soins de santé lucratifs (Asie) et excluant leur population autochtone impécunieuse;
  9. 9. Les causes de cette croissance du TS (1) Les systèmes de protection sociale de tous les pays industrialisés sont gravement déficitaires; Il n’est pas question qu’ils élargissent leur champ de couverture aux problèmes médicaux et paramédicaux jugés accessoires en termes de santé publique
  10. 10. Les causes de cette croissance du TS (2) certains pays émetteurs où les soins « normaux » sont inégalement assurés (Etats-Unis par exemple), prise en charge de pathologies lourdes (orthopédie, cancérologie, cardiologie, procréation médicale assistée…).
  11. 11. Les causes de cette croissance du TS (3) le système de santé en France et au Canada est souvent saturé, avec des délais de prise en charge inadmissibles pour beaucoup de patients. En 2005, 783 000 Canadiens étaient en liste d’attente de soins, avec un délai moyen de 9,4 semaines; 26 semaines pour une prothèse totale de hanche, 16 semaines pour chirurgie de la cataracte.
  12. 12. Les causes de cette croissance du TS (4) La santé devient un bien de consommation comme un autre, et est soumis à concurrence commerciale. Un pontage coronaire coûte 75 000 $ aux Etats-Unis : il est proposé à 9 000 $ en Inde ; un remplacement valvulaire y passe de 200 000 à 10 000 $. La moyenne mondiale est un rapport 10 à 1. technique chirurgicale utilisée dans le traitement de la maladie coronarienne. Cette technique consiste à relier l'aorte et le segment distal de l'artère coronaire à l'aide d'un greffon artériel, pour permettre au sang de circuler librement en évitant l'artère lésée. Il s’agit d’une opération à cœur ouvert pour traiter : soit un rétrécissement aortique (une valve sténotique), soit une insuffisance aortique (une fuite valvulaire au niveau de la valve aortique)
  13. 13.  Amérique du Nord (1,5 million en 2008 à partir des Etats Unis ; prévision de 15 millions en 2018),  Europe de l’Ouest, Moyen Orient, Japon.  En Europe, le principal émetteur semble être la Grande Bretagne (150 000 Britanniques se feront opérer en Inde en 2010, contre 77 000 en 2006). 13 http://www.astrium.com/tourisme-medical.html Principaux pays émetteurs
  14. 14.  Ce sont principalement : Afrique du Sud, Argentine, Brunei, Cuba, Colombie, Costa Rica, Hong Kong, Hongrie, Inde, Jordanie, Lituanie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande . Auxquels se sont récemment ajoutés Arabie Saoudite, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Tunisie et Nouvelle Zélande.  Sont plus particulièrement spécialisés dans la chirurgie esthétique : Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Costa Rica, Cuba, Mexique et Turquie. 14 Plus de 50 pays considèrent le tourisme médical comme une industrie nationale
  15. 15. les pays récepteursles pays récepteurs 15
  16. 16. Les meilleurs destinations Source: Le rapport « Asian Medical Tourism Analysis (2008-2012) » 1. Panama 2. Brésil 3. Malaisie 4. Costa Rica 5. L'Inde
  17. 17. Les meilleurs endroits pour le tourisme médical Source: Le rapport « Asian Medical Tourism Analysis (2008-2012) » Lieux d’Asie : meilleures destinations Lieux américains Lieux d'Amérique du Sud Lieux d’Europe
  18. 18. Ces stations sont adaptées à l'évolution des attentes du marché c'est-à-dire un positionnement central « Soleil et Mer », associé à des produits spécifiques en forte croissance tels le tourisme de santé, le tourisme golfique et sportif, le tourisme culturel ou encore le tourisme de séminaires (en fonction des potentialités de chaque site).
  19. 19. Le Tourisme de Santé Quelques expériences internationales
  20. 20. Les pays de promotion du TS en Asie Source: Le rapport « Asian Medical Tourism Analysis (2008-2012) » En 2010, On estime que plus de 4,3 millions de touristes médicaux ont visité la Thaïlande, Singapour, Inde, Malaisie, Corée du Sud et les Philippines, générant une valeur de chiffre d’affaires combiné de plus de 6,7 milliards de dollars.
  21. 21. Les pays de promotion du tourisme de santé Exemple l’Afrique du Sud est spécialisé dans le médical - safaris visiter le pays , avec une escale pour la chirurgie plastique, un travail de nez et une chance de voir des lions et des éléphants Les touristes médicaux peuvent économiser jusqu'à 80 sur les services de soins de santé au Costa Rica comparé aux États-Unis
  22. 22. Un autre Example – La Malaisie La Malaisie La Malaisie a des ambitions pour se développer comme hub médical de tourisme. Le pays a d'excellents hôpitaux, l'anglais est largement parlé, et beaucoup personnel ont été formés à un à niveau élevé au R-U ou aux USA. Il y a une association très active pour les hôpitaux privés du fonctionnement de la Malaisie pour développer le tourisme médical. Cependant, alors que la Malaisie a un arrangement national d'accréditation (MSQH), peu d’hôpitaux de la Malaisie tiennent actuellement l'accréditation internationale de soins de santé. Singapore En 2006, environ 410.000 visiteurs sont venus à SINGAPOUR pour la santé
  23. 23. Un autre Example – La Malaisie
  24. 24. Médecine de Singapore  Le multi-agence du gouvernement de Singapour, l'Office de Tourisme, le Conseil de développement économique et international des entreprises de Singapour  Visent à développer en France l'une des principales destinations de l'Asie pour les soins de santé  Le positionnement de Singapour fait du pays l'un des centres les plus importants pour le traitement de la maladie  Destination où les visiteurs peuvent choisir une large gamme de services afin d'améliorer leur santé et leur bien-être  Il Comprend les examens médicaux, le bien-être médical, esthétique et des programmes anti vieillissement les agences de voyage offrent des prestataires de soins elles développent paquets de soins de santé appropriés Un autre exemple Singapore
  25. 25. Un autre Example – La Thailande La Thailande  La Thailande exerce une forte attractivité à l’égard des américains et les occidentaux à travers l’Asie du Sud Est  Bangkok, est un centre pour le tourisme médical. Son centre médical international offre des services en 26 langues et reconnaît les restrictions culturelles et religieuses de chaque régime alimentaires Les compagnies des voyages médicaux qui desservent la Thaïlande mettent souvent l'accent sur ​​les aspects de vacances Offrant station de récupération du séjour prolongé Elles ont réussi à exploiter le marché du tourisme de santé Une bonne infrastructure Un marketing international agressif en collaboration avec l'Office du tourisme
  26. 26. Des études effectuées par le Gouvernement et secteur privé en Inde, estiment que le tourisme médical pourrait faire une recette de 1 à 2 milliards de DUS en 2012 - Son offre comprend Coût des prestations Holistic médicaments services Spécialistes Internationaux qualifiés et expérimentés La langue est un autre point, plus l'anglais couramment parlé Pas de listes d'attente L’Inde est aussi une destination attractive
  27. 27. Les mises en garde L'Inde est en train d'émerger comme un lieu attrayant, d'un coût abordable pour les soins de santé de destination mais il ya certaines contraintes, par exemple:  Les Infrastructures et installations doivent être améliorées  Le personnel de la fréquentation doivent être mieux formés pour servir  l’Image de l'Inde a besoin d'être renforcée  L'ensemble des services doit être améliorée Le Tourisme de santé en Inde (1) Il reste beaucoup à faire
  28. 28. Le tourisme de santé en Inde (2) Besoin actuels: • La Fourchette de prix uniforme dans les spécialités majeures doivent être rendu public Cela faciliterait aux patients étrangers qui cherchent des traitements en Inde l’accès aux soins •Accréditation des hôpitaux •Réaliser une campagne de marketing international •Mettre en place des soins de santé des Indiens comme sûrs et dignes de confiance •Road shows, expositions dans les pays cibles •Rationaliser le processus d'immigration pour les visiteurs médicaux
  29. 29. Le tourisme de santé en Inde (3) Besoin actuels: Créer des coentreprises avec des sociétés comme esprit d'échange d'expertise et de connaissances Collaboration pour la formation du personnel hospitalier Spécialistes indiens en tant que consultants à l'étranger, etc Développement des maisons de haute qualité en convalescence - bien être après les soins La capacité aérienne a permis d'augmenter les effectifs Les patients ne devraient pas attendre des semaines pour bénéficier du traitement
  30. 30. 1 Health tourism & Medical tourism. What is medical tourism? www.healthmedicaltourism.org/Medical_ Tourism/Overview/What_is_Medical_Tourism?/, dernier accès : 24 Mars 2012. 2 * Wikipedia. Medical tourism. http//en.wikipedia.org/ wiki/Medical_tourism, dernier accès : 24 Mars 2012. ‐www.cbc.ca/news/background/healthcare/medicaltourism.html, dernier accès : 24 Mars 2012. 3 MacReady, N. Developing countries court medical tourists. Lancet 2007;369:1849-50. International medical tourism conference. www. medicaltourismconference.com, dernier accès : 24 Mars 2012. 6 ** Milstein A, Smith M. America’s new refugees-seeking affordable surgery offshore. N Engl J Med 2006;355:1637-40. Oxford Journals Medicine Clinical Infectious Diseases Volume 46, Issue 8 Pp. 1181-1188. dernier accès: 24 Mars 2012. ‐ Rowan D. The times : The boom in medical tourism. www.davidrowan.com/2006/06/times-boom-in-medical-tourism.html, dernier accès : 24 Mars 2012. 8 Runckel CJ. Where to go for medical tourism ? www.business-in asia.com/asia/medical_tourism2.html, dernier accès : 24 Mars 2012. 8 http://www.drprem.com/medical-tourism-guidebook/2011/2/10/benefits-challenges-of-medical-tourism-the-realm-of.html 9 International organization for standardization. www.iso.org/iso/fr/, 10 Joint commission international. www.jointcommission.org, 11 Trent internation accreditation scheme. www.trentaccreditationscheme.org. 12 Runckel CJ. Which Thai hospital is best for me : Bumrungrad vs. Bangkok hospital ? www.business-in-asia. com/asia/thailand_medical_tour.html, 13 Chinai R Goswami R. Medical visas mark growth of Indian medical tourism. Bull World Health Organ 2007; 85:164-5. 14 Marsaud, O. Scalpel safaris. www.jeuneafrique.com/ jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN11074scalpsirafa0, 15 Health tourism & Medical tourism. Disadvantages of medical tourism. www.healthmedicaltourism.org/ Disadvantages_of_Medical_Tourism/, 16 Runckel CJ. Five reasons to go overseas for medical treatment and three reasons not to travel. www. business-in- asia.com/asia/medical_tourism.html, 17 Chanda R. Trade in health services. Bull World Health Organ 2002;80:158-63. 18 Trading public health for private wealth. Lancet 2000;356:1941. 19 * Smith RD. Foreign direct investment and trade in health services : A review of the literature. Soc Sci Med 2004;59:2313-23. 20 * Mattoo A Rathindran R. How health insurance inhibits trade in health care. Health Aff (Millwood) 2006; 25:358- 68. * à lire ** à lire absolument Bibliographie Electronique
  31. 31. 33 JE VOUS REMERCIE DE VOTRE ATTENTION

×