Le poids des seniors dans la population Pierre Nordmann, BIPE 
Club Banque, Finance Assurance 
Jeudi 9 octobre 2014 
La Si...
Les points clés 
•Les 75 ans et plus, un segment de clientèle en forte croissance : +4,4 millions de personnes entre 2014 ...
Sommaire 
•Les seniors en 2030 : Combien et où ? 
•Qui sont les seniors : revenus et consommation 
•Quels comportements en...
0% 
5% 
10% 
15% 
20% 
2014 2020 2025 2030 2035 2040 
De 65 à 74 ans 
75 ans et plus 
La part des 75 ans et plus dans la p...
Les seniors aujourd’hui : la demie-diagonale du 
sud-ouest, et certains départements côtiers 
5 
Part 2005 
6,2 à 8,4 
5,4...
6 
Pour 10 000 habitants 
> 150 
100 à 150 
50 à 100 
0 à 50 
-50 à 0 
-100 à -50 
-150 à -100 
< -150 
Pour 10 000 habita...
Les préférences des jeunes seniors aujourd’hui entraîneront des 
changements demain en Bretagne et sur la façade atlantiqu...
Sommaire 
•Les seniors en 2030 : Combien et où ? 
•Qui sont les seniors : revenus et consommation 
•Quels comportements en...
0 
10 000 
20 000 
30 000 
40 000 
50 000 
50 à 59 ans 60 à 74 ans 75 ans et plus Tous âges 
Les 75 ans et plus : un pouvo...
-4 -2 0 2 4 
Produits alim. et boissons non alc. 
Boissons alcoolisées, tabac 
Habillement et chaussures 
Logement, eau, g...
Sommaire 
•Les seniors en 2030 : Combien et où ? 
•Qui sont les seniors : revenus et consommation 
•Quels comportements en...
Les 75 ans et plus : des patrimoines financiers 
inférieurs à leurs cadets 
12 
0 
5 000 
10 000 
15 000 
20 000 
25 000 
...
Mais un équipement plus large sur plusieurs gammes de produits 
– les seniors experts des placements financiers 
13 
0% 
1...
La clientèle patrimoniale seniors : l’Île-de-France regroupe le 
plus de seniors fortunés, et est la plus dense en seniors...
Nos contacts 
Le premier réseau des Professionnels du Marketing 
15 
Pierre Nordmann 
Senior Manager 
pierre.nordmann@bipe...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Silver Economy : mythe ou opportunité pour les services financiers ?

576 vues

Publié le

Présentation de Pierre NORDMANN - BIPE

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
576
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Silver Economy : mythe ou opportunité pour les services financiers ?

  1. 1. Le poids des seniors dans la population Pierre Nordmann, BIPE Club Banque, Finance Assurance Jeudi 9 octobre 2014 La Silver Economy : mythe ou opportunité pour les services financiers ? En partenariat avec :
  2. 2. Les points clés •Les 75 ans et plus, un segment de clientèle en forte croissance : +4,4 millions de personnes entre 2014 et 2040 •Des changements à venir dans leur répartition sur le territoire français, avec pour conséquence des changements à réaliser dans le maillage territorial des entreprises proposant des produits et services à cette population •Des revenus plus faibles que leurs cadets, mais moins de restrictions sur les dépenses : l’opportunité pour les entreprises de proposer des produits et services à plus forte valeur ajoutée •En matière de placements financiers, des patrimoines moins élevés, mais une expertise plus grande, et une acceptation des risques meilleure 10/09/10 Le premier réseau des Professionnels du Marketing 2
  3. 3. Sommaire •Les seniors en 2030 : Combien et où ? •Qui sont les seniors : revenus et consommation •Quels comportements en matière financière ? Le premier réseau des Professionnels du Marketing 3
  4. 4. 0% 5% 10% 15% 20% 2014 2020 2025 2030 2035 2040 De 65 à 74 ans 75 ans et plus La part des 75 ans et plus dans la population française en forte hausse à partir de 2020 4 Part des seniors dans la population, en % d’individus Source : Insee • Une augmentation significative de la part des 75 ans et plus dès 2020 • Leur part dans la population augmentera de 9,3% aujourd’hui à 14,7% en 2040 • En nombre d’individus, cette croissance s’élève à 4,4 millions de personnes • Cette évolution est due à l’augmentation de la durée de vie et à l’arrivée dans cette tranche d’âge des générations entre 1945 et 1970, particulièrement nombreuses Pyramide des âges en 2014 (France métropolitaine)
  5. 5. Les seniors aujourd’hui : la demie-diagonale du sud-ouest, et certains départements côtiers 5 Part 2005 6,2 à 8,4 5,4 à 6,2 4,8 à 5,4 4 à 4,8 2,7 à 4 Part des 80 ans et plus dans la population, en % d’individus en 2005 Source : Insee Données non disponibles sur la Corse • Dans les territoires de la « diagonale du vide », depuis la Nièvre jusqu’aux Hautes-Pyrénées, une forte part de seniors • Plusieurs départements côtiers affichent également une forte proportion de seniors • Les départements des grandes métropoles côtières sont évités : Nantes, Bordeaux, Marseille - , à l’exception notable de Nice (Alpes- Maritimes) • Le quart Nord de la France est peu prisé des seniors • Les grandes métropoles sont peu prisées également : Rhône-Alpes (Lyon, Grenoble), Haute-Garonne (Toulouse), Bas-Rhin (Strasbourg)
  6. 6. 6 Pour 10 000 habitants > 150 100 à 150 50 à 100 0 à 50 -50 à 0 -100 à -50 -150 à -100 < -150 Pour 10 000 habitants > 150 100 à 150 50 à 100 0 à 50 -50 à 0 -100 à -50 -150 à -100 < -150 Pour 10 000 habitants > 150 100 à 150 50 à 100 0 à 50 -50 à 0 -100 à -50 -150 à -100 < -150 Les migrations des 55-64 ans : des préférences qui varient dans le temps Source : BIPE d’après INSEE Taux annuel de migration nette interne des 55-64 ans 1982-1990 1990-1999 1999-2006 Pour 10 000 habitants > 150 100 à 150 50 à 100 0 à 50 -50 à 0 -100 à -50 -150 à -100 < -150 • Deux catégories de population sont particulièrement mobiles : 25-39 ans et les 55-64 ans • Pour comprendre la localisation des futurs seniors, il est essentiel de comprendre leurs préférences de migrations à 55-64 ans • Ces préférences varient fortement au cours du temps : les seniors des années 2000 ont plus fortement déserté le quart Nord-Est, et plus fortement favorisé la Bretagne, la façade Atlantique, l’Aude et les Pyrénées-Orientales
  7. 7. Les préférences des jeunes seniors aujourd’hui entraîneront des changements demain en Bretagne et sur la façade atlantique 7 Evol. 2005-2030 3,4 à 4,6 3,2 à 3,4 2,9 à 3,2 2,4 à 2,9 1,3 à 2,4 Evolution de la part des 80 ans et plus dans la population entre 2005 et 2030, en points Source : Insee Données non disponibles sur la Corse • Dans ses projections, l’Insee reproduit les « quotients migratoires » entre départements entre 1990 et 2005 • Le résultat d’évolution des structures démographiques prend en compte les migrations des jeunes actifs • Au total, il existe 4 catégories de département, selon qu’ils sont attractifs ou non pour les jeunes actifs et attractifs ou non pour les 55-64 ans • Pour cette raison, la structure démographique des Alpes-Maritimes varierait plutôt moins que celle des autres départements : forte attractivité pour les jeunes actifs / attractivité moyenne pour les seniors • A l’inverse, Morbihan, Côtes d’Armor, Vendée et Charente-Maritime verront la part des 80 ans et plus augmenter fortement
  8. 8. Sommaire •Les seniors en 2030 : Combien et où ? •Qui sont les seniors : revenus et consommation •Quels comportements en matière financière ? Le premier réseau des Professionnels du Marketing 8
  9. 9. 0 10 000 20 000 30 000 40 000 50 000 50 à 59 ans 60 à 74 ans 75 ans et plus Tous âges Les 75 ans et plus : un pouvoir d’achat qui reste conséquent – seulement -18% par rapport au 50-59 ans Le premier réseau des Professionnels du Marketing 9 • Les revenus des 75 ans et plus sont évidemment plus bas que ceux de leurs cadets : revenus de la retraite vs. revenus d’activité, pension de réversion vs. pension avant décès du conjoint • Cependant, si l’on considère les revenus par unité de consommation, c’est-à-dire que l’on prend en compte la composition du foyer, les revenus médians des 75 ans et plus sont seulement inférieurs de 18% à ceux des 50-59 ans • Les revenus du patrimoine, immobilier et financier, permettent d’amortir les baisses de revenus (11% des revenus des 75 ans et plus contre 6% pour la population au total) • De plus, cette catégorie n’est plus en phase de remboursement de crédit, ce qui lui permet de disposer d’un « reste à vivre » conséquent 1er quartile et 3ème quartile de revenus par unité de consommation en 2011, en euros Source : Insee 1er quartile 3ème quartile
  10. 10. -4 -2 0 2 4 Produits alim. et boissons non alc. Boissons alcoolisées, tabac Habillement et chaussures Logement, eau, gaz, électricité Equipement ménager et entretien maison Services médicaux et de santé Transports Achats de véhicules Frais d’utilisation de véhicules personnels Services de transport Communications Loisirs et culture Enseignement Hôtels, restaurants, cafés Autres biens et services Malgré leurs revenus inférieurs, les seniors s’imposent moins de restrictions dans leurs dépenses 10 Proportion d’individus s’imposant des restrictions selon les postes budgétaires, en % • Les 70 ans et plus s’imposent moins de restrictions sur leurs dépenses en comparaison des autres tranches d’âges • Cet effet est visible sur longue période – les effets générationnels ne devraient pas changer cette tendance Source : Credoc Retraités – Ecart au coefficient budgétaire moyen en point en 2006 Source : Insee
  11. 11. Sommaire •Les seniors en 2030 : Combien et où ? •Qui sont les seniors : revenus et consommation •Quels comportements en matière financière ? Le premier réseau des Professionnels du Marketing 11
  12. 12. Les 75 ans et plus : des patrimoines financiers inférieurs à leurs cadets 12 0 5 000 10 000 15 000 20 000 25 000 30 000 35 000 Moins de 30 ans De 30 à 44 ans De 45 à 54 ans De 55 à 64 ans De 65 à 74 ans 75 ans et plus Médiane des montants détenus, en euros Source : BIPE d'après Insee Patrimoine 2010 Patrimoine financier Montant médian de patrimoine financier par ménage par tranche d’âge en 2010, en euros Source : BIPE d’après Insee Patrimoine 2010 - Montants redressés • A partir de 65 ans, les montants de patrimoine financier diminuent, en raison : • De revenus inférieurs au moment de la retraite, et ensuite au moment du décès du conjoint (pension de réversion) • Des dépenses de santé supérieures • Des donations en préparation de la succession
  13. 13. Mais un équipement plus large sur plusieurs gammes de produits – les seniors experts des placements financiers 13 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% Assurance vie euros Assurance vie UC PEA OPC non monétaires Moins de 60 ans 60 à 69 ans 70 ans et plus Taux de détention de placements financiers par tranche d’âge et par catégorie de placements, 2012-2014 Source : Enquêtes BIPE novembre 2012- août 2014 • Paradoxalement, les seniors sont plus équipés que leurs cadets en placements financiers, en particulier sur les supports plus risqués • Ce paradoxe apparent s’explique par la logique de l’équipement en placements financiers, qui suit souvent une logique d’addition plus que de remplacement • Etant plus équipés, les seniors sont des segments de clientèle particulièrement intéressants
  14. 14. La clientèle patrimoniale seniors : l’Île-de-France regroupe le plus de seniors fortunés, et est la plus dense en seniors fortunés Le premier réseau des Professionnels du Marketing 14 Nombre de ménages 80 000 à 120 000 70 000 à 80 000 40 000 à 70 000 20 000 à 40 000 Part 2,5 à 2,7 1,8 à 2 1,7 à 1,8 1,2 à 1,8 Nombre de ménages de plus de 75 ans ayant un patrimoine financier sup. 200k€ en 2010 Part des ménages de plus de 75 ans ayant un patrimoine financier sup. 200k€ dans la population en 2010 en % Source : Traitements BIPE d’après Enquête Insee Patrimoine NB : En France métropolitaine en 2010, les 10% les plus fortunés en patrimoine financier ont au moins 200k€ (montants redressés) 485 000 ménages
  15. 15. Nos contacts Le premier réseau des Professionnels du Marketing 15 Pierre Nordmann Senior Manager pierre.nordmann@bipe.fr 01 70 37 22 56 www.bipe.com

×