RÉÉSUM
Regroupement des étudiantes et étudiants de
sociologie de l’Université de Montréal
Positions et mandats 2012-2013
2...
Cahier de positions du RÉÉSUM
1. Positions effectives
1. 1. Mandat intérieur
Que le RÉÉSUM organise une AG sur le Sommet d...
ses membres.
3 novembre 2011
Que le RÉÉSUM tienne une journée de grève tous les 22
du mois.
22 août 2012
Que le RÉÉSUM cré...
proportionnelle aux dons votés dans la présente assemblée
générale.
5 septembre 2012
1. 2. Associations étudiantes
1.2.1. ...
- Le RÉÉSUM demande au prochain congrès de la FAÉCUM
de revoir les politiques de huis clos.
1er Mai 2012
Considérant que l...
1. 3. Administrations scolaires
Que le RÉÉSUM exige la démission de Guy Breton, et ce, sans
prime de départ.
12 avril 2012...
frais de scolarité de 1625 $.
3 novembre 2011
Que le RÉÉSUM invite la confédération et la
fédération nationale le représen...
27 mars 2012
Que le RÉÉSUM mette de l’avant et défende les
initiatives environnementales
19 Avril 2012
Que le RÉÉSUM appui...
de maximiser l’accessibilité aux études universitaires et
de réduire les barrières financières et économiques.
À partir de...
5 mai entre le gouvernement et les associations
étudiantes ; Que le RÉÉSUM refuse d’emblée cette
«entente» comme base de f...
2. Qu’aucun étudiant ne soit pénalisé pour ne pas avoir remis
des travaux ou des évaluations.
3. Qu’aucun nouveau contenu ...
Considérant que la marchandisation du savoir s’inscrit dans une perspective
globale et impérialiste vers une économie de m...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cahier de positions du réésum 20 mars 2013

371 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
371
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
223
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cahier de positions du réésum 20 mars 2013

  1. 1. RÉÉSUM Regroupement des étudiantes et étudiants de sociologie de l’Université de Montréal Positions et mandats 2012-2013 22 mars 2012
  2. 2. Cahier de positions du RÉÉSUM 1. Positions effectives 1. 1. Mandat intérieur Que le RÉÉSUM organise une AG sur le Sommet de l’Éducation et que le Conseil Exécutif présente de propositions notamment à ce qui a trait à la composition, à la durée, et à la visée du Sommet de l’Éducation. 14 Novembre 2012 Que le C.E. du RÉÉSUM présente à la prochaine AG diverses modalités de protocoles de grèves avec le bidisciplinaire. 14 Novembre 2012 Que le RÉÉSUM soir en grêve du 14 au 22 novembre dans le cadre de la semaine de mobilisation étudiante internationale. 7 Novembre 2012 Que le RÉÉSUM procède à la création d’une page web officielle. 19 Avril 2012 Que le RÉESUM étudie des moyens pour refinancer le système d'éducation universitaire qui ne passe pas par la tarification. 3 novembre 2011 Que le comité exécutif du RÉESUM s'informe des structures administratives du réseau universitaire et son mode de gestion dans l'optique de prendre position pour réformer la structure administrative du réseau universitaire et en informe
  3. 3. ses membres. 3 novembre 2011 Que le RÉÉSUM tienne une journée de grève tous les 22 du mois. 22 août 2012 Que le RÉÉSUM crée un comité de mobilisation 20 mars 2013 1.1.2. Don Considérant que l’IRIS offre une contre-expertise au modèle néo-libéral, que le RÉÉSUM transfert le solde du budget CVE, sauf 100$, vers le budget mobilisation et que l’ensemble des fonds non-protégés restants du RÉÉSUM aille sous forme de dons à l’IRIS après l’exercice comptable de la session actuelle. 12 avril 2012 Qu’un don de 500$ à l’IRIS ainsi qu’un don de 500$ au fonds de solidarité de la CLASSE soient faits. 5 septembre 2012 Qu’un don de 500$ à CUTV soit fait, conditionnellement à un entérinement de ce don par la prochaine assemblée générale. 5 septembre 2012 Que le montant restant à la fin de l’exercice comptable soit réparti entre les diverses organisations de façon
  4. 4. proportionnelle aux dons votés dans la présente assemblée générale. 5 septembre 2012 1. 2. Associations étudiantes 1.2.1. FAECUM Que la FAÉCUM facilite l’accès à ses documents, notamment en permettant de rendre public ses documents d’intérêt générale, dont ses règlements généraux et sa politique d’accès à l’information. 19 Avril 2012 Considérant les écarts de procédures des membres du bureau exécutif de la FAÉCUM constatés lors de différents conseils centraux, que le RÉÉSUM mandate ses délégués de se méfier des membres du bureau exécutif de la FAÉCUM en prenant une approche critique. 26 Mai 2012 Le RÉÉSUM demande que : - Le RÉÉSUM propose systématiquement au conseil central de la FAECUM que le BE s’assoie dans la salle comme les autres délégués. - Le RÉÉSUM vote systématiquement contre les huis clos aux conseils centraux de la FAÉCUM, et ce rétroactivement. - Le RÉÉSUM proteste lorsque le BE prend la parole sans qu’une question ne leur soit adressée ou qu’il ait un tour de parole. - Le RÉÉSUM demande que les conseils centraux débutent plus tôt si nécessaire pour ne pas limiter la durée des débats.
  5. 5. - Le RÉÉSUM demande au prochain congrès de la FAÉCUM de revoir les politiques de huis clos. 1er Mai 2012 Considérant que la création d'une association étudiante plus progressiste pourrait prendre du temps, Considérant que des manquements graves aux principes de démocratie, de transparence, de liberté de parole, et d'égalité parmi les étudiantes et étudiants se font continuellement sentir dans les instances de la FAÉCUM, Considérant que la FAÉCUM connaît un déficit structurel depuis plusieurs années et que celle-ci envisage d'augmenter les cotisations étudiantes, Considérant que la FAÉCUM utilise l'argent des étudiantes et étudiants dans des placements sur les marchés boursiers auprès d'entreprises telles que Tim Hortons, IamGold, et Power Corp., Le RÉÉSUM se positionne en faveur de plus de transparence dans le Fonctionnement de la FAÉCUM, et que celle-ci mette notamment fin au huis-clos sur son budget, Le RÉÉSUM demande à ce que les délégations n’aient pas seulement un rôle d’observateur face au budget annuel de la FAÉCUM élaboré par le conseil d’administration, mais que celles-ci aient un droit d’amendement, de proposition et de vote. 20 mars 2013 1.2.2. ASSÉ Que le RÉÉSUM propose au prochain congrès de l’ASSÉ qu’il oriente le débat contre la marchandisation du savoir plutôt que sur la gratuité scolaire. 14 Novembre 2012
  6. 6. 1. 3. Administrations scolaires Que le RÉÉSUM exige la démission de Guy Breton, et ce, sans prime de départ. 12 avril 2012 1.4. Gouvernement 1.4.1. Sommet sur l’éducation Que le RÉÉSUM exige que l’ASSÉ soit présente au Sommet de l’Éducation. 14 Novembre 2012 2. Positions statutaires 2. 1. Associations étudiantes et autres 2.1.1. Droits de scolarité Que le RÉÉSUM s’oppose à toute hausse des frais de scolarité. Septembre à Mars 2012 Que le RÉÉSUM prenne position en faveur de la gratuité scolaire pour permettre une plus grande accessibilité aux études universitaires. Septembre à Mars 2012 Que le RÉÉSUM se positionne en faveur d'une unité des associations nationales dans une perspective d’actions pacifiques, de négociations communes avec le gouvernement et du respect des opinions de leurs associations locales dans la lutte contre la hausse des
  7. 7. frais de scolarité de 1625 $. 3 novembre 2011 Que le RÉÉSUM invite la confédération et la fédération nationale le représentant à proposer lors des négociations à venir avec le gouvernement comme alternatives à une hausse des frais de scolarité pour le financement des universités; une taxation à 10 paliers d’imposition sur le revenu; la mise en place d’une taxe sur le profit et faire un moratoire sur la hausse. 27 mars 2012 Que le RÉÉSUM invite la confédération et la fédération nationale le représentant à proposer lors les négociations à venir avec le gouvernement; Que le gouvernement prône une meilleure gestion des universités pour rééquilibrer le financement de la formation et de la recherche fondamentale. 27 mars 2012 Que le RÉÉSUM se prononce contre la hausse éternelle que représente l’indexation. 20 mars 2013 Que le RÉÉSUM se prononce contre toute tentative d’imposer la modulation des frais de scolarité. 20 mars 2013 2.1.2. Luttes conjointes (environnementales et syndicales) Que le RÉÉSUM soit solidaire des travailleurs (ses) en lutte.
  8. 8. 27 mars 2012 Que le RÉÉSUM mette de l’avant et défende les initiatives environnementales 19 Avril 2012 Que le RÉÉSUM appuie les démarches visant l’amélioration du transport en commun et l’obtention d’un tarif réduit pour tous les étudiants inscrits à temps plein. 19 Avril 2012 2. 2. Gouvernement 2. 2. 1. Dossier scolarité Que le RÉÉSUM exige des états généraux sur l’éducation postsecondaire. 27 mars 2012 Que le RÉÉSUM se positionne pour une meilleure qualité de l’éducation possible et pour la valorisation de la recherche fondamentale. À partir de février 2012 2. 2. 1. 1. Droits Que le RÉÉSUM exige l’alignement des droits de scolarité des étudiants étrangers et hors province sur ceux des étudiants québécois. 19 Avril 2012 Dans une perspective à long terme, le RÉÉSUM se positionne pour une baisse progressive des droits de scolarité, que ce soit par une politique de gel des droits de scolarité ou par une politique de gratuité scolaire afin
  9. 9. de maximiser l’accessibilité aux études universitaires et de réduire les barrières financières et économiques. À partir de février 2012 2. 2. 1. 2. Alternatives aux droits Que le RÉÉSUM prenne position contre l’impôt postuniversitaire 3 novembre 2011 Que le RÉÉSUM prenne position contre le remboursement proportionnel au revenu. 3 novembre 2011 Que le RÉÉSUM prenne position contre tous frais afférents qui ne soit pas négocié ou entendu par une association étudiante, le cas échéant. À partir février 2012 2.2.1.3. Exemption et adoucissement des droits Que le RÉÉSUM se prononce pour le crédit d’impôt pour les étudiants étrangers qui décide de s’établir au Québec. 3 novembre 2011 2.2.1.4. Négociations Que la légitimité d’une probable négociation soit constatée seulement si les comités de négociation de la CLASSE; FEUQ; FECQ sont présents. 28 février 2012 Considérant que le RÉÉSUM refuse de se soumettre au carcan imposé par l’«entente» convenue le
  10. 10. 5 mai entre le gouvernement et les associations étudiantes ; Que le RÉÉSUM refuse d’emblée cette «entente» comme base de futures négociations. 8 mai 2012 Que le RÉÉSUM prenne position en faveur de l’entente minimale discutée lors du rassemblement étudiant 20111 pour augmenter les chances de bloquer la hausse des frais de scolarité Septembre à Mars 2012 2.2.15. Législation Que le RÉÉSUM se positionne contre la criminalisation et une règlementation abusive du droit de manifester, qui irait à l’encontre de la diversité des tactiques non-violentes. 8 mai 2012 2. 3. Département et administration Considérant que les nouvelles modalités du plan de cours, y compris les évaluations, seront négociées uniquement lors de la reprise des cours, le RÉESUM exige que tout au long de la grève : 1. Qu’aucun étudiant ne soit ni tenu ni invité de remettre des travaux ou des évaluations ; ni en classe ni virtuellement. 1 Entente minimale : Une collaboration entre les associations nationales permettrait d’augmenter significativement nos chances de bloquer la hausse des frais de scolarité, mais une telle collaboration ne sera possible qu’à condition que chacune de ces associations respectent les trois clauses suivantes : La clause de solidarité : Que chacune des associations nationales refuse de négocier avec le gouvernement si celui-ci exclut l’une d’entre elle. La clause de non-recommandation : Que les associations étudiantes nationales s’engagent à ne pas recommander une proposition du gouvernement à ses membres afin de laisser réellement aux assemblées générales ou instances locales le dernier mot quant à la poursuite de la grève. La clause de non-dénonciation : Que les associations étudiantes nationales et associations locales s’engagent à ne pas dénoncer dans les médias les actions entreprises par les autres organisations nationales.
  11. 11. 2. Qu’aucun étudiant ne soit pénalisé pour ne pas avoir remis des travaux ou des évaluations. 3. Qu’aucun nouveau contenu de matière ne soit donné, y compris par des plateformes virtuelles. 4. Qu’aucune correction ne soit remise aux étudiants. 15 mars 2012 2.4. Action et discours Que le RÉÉSUM approuve les actions directes pacifiques et la désobéissance civique non violente comme moyens d’action pour la lutte contre la hausse des frais de scolarité. 28 février 2012 Que le RÉÉSUM dénonce toutes formes de répressions contre le mouvement étudiant. À partir de février 2012 Propositions mises en dépôt Considérant la mauvaise foi perçue des exécutants de la FAÉCUM et de la CLASSE (partie mise en dépôt) quant aux procédures, que le RÉÉSUM mandate ses délégués de se méfier des membres du bureau exécutif de la FAÉCUM en prenant une approche critique 26 mai 2012 Qu’il n’y ait plus de grève à tous les 22 du mois pour le moment 24 octobre 2012
  12. 12. Considérant que la marchandisation du savoir s’inscrit dans une perspective globale et impérialiste vers une économie de marché dérégularisée promue par des politiques d’idéologies néolibérales ; Que le RÉÉSUM critique ce mouvement et dénonce : La logique de l’impérialisme de division internationale du travail instrumentalisant l’Éducation pour perpétuer le pillage des pays opprimés de la périphérie ; Une attaque d’une élite qui cherche à liquider les mesures sociales conquises par les luttes populaires ; La nécessité du capitalisme globalisé de coloniser de nouveaux marchés (éducation, santé) dans le contexte de crise économique présent ; Que le RÉÉSUM soit solidaire des étudiants à l’international qui partagent nos principes. 28 février 2012 Considérant la présente iniquité du poids des votes entre les associations modulaires universitaires face aux cégeps et associations facultaires à cause de la disproportion du nombre de membres représentés respectivement ; Que le RÉÉSUM se positionne en faveur d’un ratio de 3 pour 1 pour les votes des associations facultaires et des associations des cégeps par rapport à celui des associations modulaires membres de la CLASSE. 28 février 2012 Que le RÉÉSUM s’oppose à toute forme d’assurance qualité. 27 mars 2012 Que le RÉÉSUM exige qu’une assurance-qualité relative aux études post- secondaires s’assure de la démocratisation du savoir, de l’émancipation de la société civile dans le respect du droit universel à l’éducation. 19 avril 2012 (retour 21 novembre 2012)

×