1er Village éco-citoyen
       13 projets éco-citoyens

         pour faire de Paris-Rive-Gauche
             un quartier ...
Réaliser un Bilan CarboneTM
                                 T1.
                                 du quartier Paris-Rive-G...
T3. Comment                     faire des économies d’énergie

Présentation du projet
50% des consommations d’énergie en F...
T4. Réaliser
                            le diagnostic thermique
             des bâtiments du quartier Paris-Rive-Gauche
...
T5. Promouvoirles espaces verts existants
                 et en cours de réalisation dans le quartier
Présentation du pro...
T7. Mettre en place un Plan de déplacement interentreprises territorial                                                   ...
T9. La      charte locale pour réduire les conf lits entre usagers

Présentation du projet
L’animation de jour comme de nu...
T10. Un         cœur de quartier autour de la BnF

Présentation du projet
Etablissement culturel prestigieux chargé de con...
T1 a. Partager
      1                                les pratiques culturelles sur le quartier :
                        ...
T1 b. Développer
    1              des formations afin de favoriser le partage de
   connaissances et d’expériences et le...
T12 - T13 - T14. Favoriser                                l’interculturalité dans le quartier

Présentation du projet
L’ob...
Forum

   Questions d'énergie et bilan carbone                              Partenaires institutionnels / associatifs
    ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Brochure Eco Citoyen

2 495 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 495
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Brochure Eco Citoyen

  1. 1. 1er Village éco-citoyen 13 projets éco-citoyens pour faire de Paris-Rive-Gauche un quartier exemplaire de citoyenneté et de durabilité 3 intermèdes pour se relier au monde extérieur 2 tables-rondes pour partager nos idées et nos expériences 17 décembre 2008 Bibliothèque nationale de France
  2. 2. Réaliser un Bilan CarboneTM T1. du quartier Paris-Rive-Gauche Présentation du projet Le Billan Carbone™, développé par l’ADEME, est la quantification des émissions de Gaz à effet de serre d’une entreprise, d’une administration ou d’un territoire. Le Bilan Carbone™ de la ZAC PRG va évaluer non seulement les émis- sions directement produites sur la ZAC (chauffage des bâtiments, bus et automobiles la traversant…) mais aussi les émissions indirectes (par exemple les émissions induites par la fabrication des marchandises vendues dans les magasins ou consommées par les habitants de la ZAC). Le Bilan Carbone™ d’une ZAC n’a jamais été réalisé. Ce projet s’appuiera sur une nouvelle méthodologie élaborée spécifiquement dans le cadre de cette opération sur la base des méthodologies existantes. Contours Vous trouverez sur le stand… La Caisse Nationale des Caisses d’Epargne, l’Université Paris Diderot et la - Un document présentant le Bilan Carbone™ de Paris Ville de Paris sont parties prenantes dans ce projet avec l’appui technique - Un document présentant le Plan Climat de Paris de l’ADEME. - Un dépliant présentant « Copropriété Objectif Climat » un dispositif d’aide à la réduction de la facture énergé- Les objectifs sont multiples : tique pour les propriétaires. - Faire le Bilan Carbone™ de la ZAC PRG - Mettre en place des indicateurs environnementaux pertinents pour la ZAC PRG - Élaborer une méthode et définir des indicateurs utilisables pour d’autres ZAC Le Bilan sera réalisé en 2009 sur les données de l’année 2008. Comment enrichir le projet ? Messages clés Un certain nombre de données nécessaires à la réalisation du Bilan « La finalité d’un Bilan Carbone™ va au-delà de la Carbone™ seront difficilement accessibles sans le concours des entre- simple compilation de chiffres. Le but reste de faire un prises et des citoyens de la ZAC. diagnostic à partir duquel va s’élaborer un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre » L’équipe du projet va proposer de s’appuyer, notamment et en temps voulu et avec leur accord : « Les citoyens, les entreprises et l’Université soutenus - sur les associations de citoyens par l’ADEME Ile-de-France apporteront ainsi leur - sur les commerçants. contribution à la lutte contre le réchauffement clima- tique » Contacts : - Patrice Cressent (CNCE) - bilancarbone@paris.fr (Service de l’écologie urbaine, Ville de Paris) - Jean-Pierre Frangi et Sylvain Fourmond (IUP « Génie environnement », Université Paris Diderot) Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  3. 3. T3. Comment faire des économies d’énergie Présentation du projet 50% des consommations d’énergie en France sont imputables aux ménages. En 2002, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a créé les Espaces INFO ÉNERGIE. Le rôle de l’Espace INFO ENERGIE est de donner un conseil indépendant et gratuit sur les économies d’énergie et les énergies renouvelables dans l’Habitat aux particuliers et aux TPE. Vous êtes bienvenus dans notre espace – ou par mail, par téléphone ou dans nos permanences dans les mairies d’arrondissement avec vos questions concernant : le système de chauffage, l’isolation, changement de fenêtres, installation de panneaux solaire-thermiques, comment réduire ses consommations énergétiques par des éco-gestes et les aides financiers qui existent. Au niveau local nous sommes en contact avec les Conseils de quartier et les élus des arrondissements. De plus nous participons à des événements comme « Paris Plage » ou les « Journées parisiennes du climat » afin de sensibiliser le grand public sur les économies d’énergie. Contours Vous trouverez sur le stand… Nous développons également des projets dans le cadre de l’éducation à - des plaquettes informatives l’énergie et de la prévention de la précarité énergétique. - le défilage d’un film sur les éco-gestes et / ou une présentation ppt sur un écran Perspectives de déploiement en 2009 - le « logiciel Dialogie » (calcul des déperditions de chaleur d’une maison / d’un appartement, simulation - La participation au projet éco-citoyen Paris-Rive-Gauche va permettre de différentes sources d’énergie) au public intéressé. de faire connaître notre offre aux habitants parisiens et de renforcer des liens avec des acteurs locaux. Contact : - Le secteur résidentiel est un des secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre : en partant de ce constat nous aimerions nous engager Meike Fink, chargée de développement local dans des partenariats au niveau local avec les multiples acteurs concer- Espace INFO ENERGIE 5°, 12° et 13° arrdt nés pour amplifier notre message, pour donner des réponses concrètes 29 rue Claude Tillier - 75012 Paris et développer des projets ensemble. Tél : 01 43 40 43 49 ; fax : 01 43 40 43 63 ; port : 06 42 28 45 40 mail : eie.paris0513@idemu.org Web: www.idemu.org Message clé « T le monde peut faire des économies d’énergie ! Même en tant que out locataire il y a des multiples possibilités de réduire sa facture d’énergie et donc aussi ses émissions de gaz à effet de serre » Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  4. 4. T4. Réaliser le diagnostic thermique des bâtiments du quartier Paris-Rive-Gauche Présentation du projet Les consommations énergétiques des immeubles d’habitation et des bureaux représentent 27 % des émissions de gaz à effet de serre à Paris, compte tenu notamment des consommations de chauffage. Le projet vise à établir un diagnostic thermique « partagé » des bâtiments du quartier PRG permettant de repérer où sont situées les déperditions d’énergies des différents immeubles afin d’améliorer leur performance énergétique. Crédit photo : Vincent Berger Perspectives Vous trouverez sur le stand… 1. Réaliser un film « thermique » des principaux bâtiments du quartier - La caméra mise au point par Thales, qui pourra ayant des usages différenciés (BnF, immeubles d’habitation ou de réaliser votre portrait « thermique ». bureaux) grâce à une caméra à infrarouge. Ces images donneront une première indication sur les déperditions de chaleur. - Des photographies dans l’infrarouge thermique réalisées à Paris. 2. Partager les bonnes pratiques des entreprises ayant déjà réalisé des diagnostics thermiques. 3. Etablir une charte des bâtiments neufs à construire sur le plan thermique, avec des objectifs ambitieux pour les nouvelles constructions Comment enrichir le projet ? Message clé Sensibiliser les habitants et salariés du quartier PRG aux gestes quoti- « Le diagnostic thermique des bâtiments : une informa- diens permettant de diminuer de 5 à 10 % les consommations d’énergies tion clé pour engager une baisse des consommations des bâtiments. d’énergies et des émissions de gaz à effet de serre » Contacts : Université Paris Diderot - Vincent Berger, directeur de l’UFR Physique - Sylvain Fourmond, Maître de conférence en droit public avec le concours de deux stagiaires (M2) de l’IUP « Génie environnement » de l’Université Paris Diderot : Caroline Buron, Carole Toro Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  5. 5. T5. Promouvoirles espaces verts existants et en cours de réalisation dans le quartier Présentation du projet Les usagers du quartier ont peu de connaissance des espaces verts existants ou en projet dans le quartier. La Direction des espaces verts et de l’environnement de la Ville de Paris a la capacité d’amener une certaine dynamique pour identifier et mettre en valeur les espaces verts dans le quartier Paris Rive Gauche (PRG). De premières cartographies des espaces verts de la zone PRG, des photos, pourront faire connaître et découvrir aux habitants et usagers du quartier ces espaces en les identifiant en tant qu’espaces de repos, de détente… mais aussi en tant qu’espaces de connaissance de la biodiver- sité et de continuité biologique dans le quartier. Parc de Bercy – Photo Lucile le Men et Agnès Hugues Contours Vous trouverez sur le stand… Les porteurs du projet : la Direction des espaces verts et de - Une présentation de la cartographie réalisée par les l’environnement de la Ville de Paris (Pierre Veillat) ; l’IUP « Génie stagiaires de l’IUP « Génie environnement », Université environnement » de l’Université Paris Diderot ; deux stagiaires (M2) de Paris Diderot, en lien avec la Direction des espaces l’IUP : Agnès Hugues et Lucile Le Men. verts et de l’environnement. En particulier la carte qui Perspectives : Réaliser une cartographie des espaces verts sur PRG illustre tous les espaces verts publics du quartier avec incluant le Parc de Bercy et le Jardin des plantes / Concevoir un support de leurs attraits (activités, repos). communication diffusé sous forme papier ou informatique / Organiser - Un diaporama de photos des espaces verts du quar- des visites de jardin (en liaison avec les programmes des visites « Jardins tier. Les photos seront classées par secteur, une carte et et nature à Paris » publiés par la Mairie de Paris) / Etudier ce qui pourrait une légende permettra de localiser chaque photo être réalisé sur les berges de la Seine / Organiser un concours de photos (professionnel et amateur) sur la végétation dans le quartier PRG - les - Des panneaux présentant le projet de jardin des photos sélectionnées pouvant être présentées dans le cadre d’une expo- Grands Moulins sition itinérante dans les entreprises et les lieux publics. - Une balade virtuelle sur la Petite Ceinture - Affiches et animation de l’association Noé Conserva- Comment enrichir le projet ? Messages clés Avec la Sémapa / les entreprises du quartier / les associations / l’IUP « « Sensibiliser le public sur l’importance de toutes les Génie environnement », Université Paris Diderot) / et surtout avec les espèces végétales. Leur rôle dans la continuité usagers du quartier (enquête sur le terrain nécessaire). biologique » « Faire de Paris Rive gauche un quartier vert, mais surtout faire en sorte que les espaces verts existants soient plus fréquentés » Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  6. 6. T7. Mettre en place un Plan de déplacement interentreprises territorial (PDIE) T8. Dessiner des itinéraires réservés aux circulations douces Présentation du projet Le projet PDIE territorial va permettre aux entreprises privées, établisse- ments d’enseignement, services de l’Etat et collectivités locales de mettre en place un Plan de déplacements territorial interentreprises sur le quartier. Le projet « circulations douces » vise à améliorer les déplacements, la qualité de vie et la mobilité des personnes handicapées. Créer une « zone de rencontre » limitée à 30 Km/h pour les voitures. Elaborer des itinéraires « doux » qui permettent la découverte de parcs et d’espaces verts du quartier et facilitent les cheminements. Crédit photo : Mairie de Paris – S.Robichon Contours Vous trouverez sur le stand… Les porteurs des projets : la Mairie du 13ème (Florence Lamblin), la Direc- - Des photos de parcs et d’espaces verts jalonnant tion de la voirie et des déplacements (François Prochasson), le Bureau des l’itinéraire « circulations douces » et une carte du quar- T emps de la Mairie de Paris (Béatrice Mauconduit), la BnF (Patrick Aude- tier qui présente l’itinéraire bert), Natixis (Agnès Guiral), la Caisse nationale des caisses d’épargne (Patrice Cressent), « Bougez Futé ! » (Moufida Lachiheb) et l’IUP « Génie - Un jeu sous forme de quiz photos, afin de faire décou- environnement » de l’Université Paris Diderot (Ghyslaine Sanchez-De- vrir des endroits inconnus de la ZAC. grave). - Des dépliants sur le co-voiturage, les PDE ainsi que Engagements communs : élaborer l’itinéraire « circulations douces » et des panneaux de l’ADEME sont mis à votre disposition favoriser la mutualisation des PDE existants sur le territoire. par « Bougez futé ! » Perspectives de déploiement sur l’année 2009 : Concevoir et expérimen- ter le PDE interentreprises Paris Rive Gauche et l’itinéraire « circulations Vous pourrez expérimenter le « speed covoiturage » douces » dans le quartier. avec les habitants/es et les salariés/es du quartier…. et essayer les vélos électriques de « Bougez futé ! ». Comment enrichir le projet ? Messages clés Ghyslaine Sanchez-Degrave, stagiaire en Master 2 (IUP « Génie environ- « Apaiser les circulations dans le quartier, améliorer la nement », Université Paris Diderot), a rencontré les entreprises intéres- qualité de vie des habitants, des enfants, des personnes sées par le PDE interentreprises. Son rapport et ses préconisations servi- handicapées, faciliter les déplacements des salariés du ront à la mise en réseau des acteurs en 2009 et au lancement du PDE quartier et permettre aux entreprises implantées dans mutualisé. le quartier d’améliorer leur impact écologique et leur responsabilité sociétale » L’expérience de « Bougez futé ! » sur le quartier permettra d’évaluer et de valider le parcours « circulations douces » et de faire connaître « Découvrir les espaces verts du quartier par l’itinéraire auprès des habitants/es et entreprises du quartier. l’intermédiaire de circulations douces » « S’informer sur les avancées du Plan de déplacements territorial interentreprises du quartier » Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  7. 7. T9. La charte locale pour réduire les conf lits entre usagers Présentation du projet L’animation de jour comme de nuit dans le nouveau quartier de la BnF, en particulier sur le Port de la Gare, peut parfois générer des comporte- ments et des habitudes perçus comme des nuisances par les résidents. Ces nuisances engendrent des conf lits entre responsables de lieux de sortie nocturne, sortants pour leurs loisirs et habitants de ce quartier. Le Bureau des T emps et l’Observatoire du Bruit de la Mairie de Paris proposent aux personnes, institutions et entreprises concernées de construire une charte locale pour réduire les conf lits entre ces différents acteurs et qu’ils s’engagent dans de bonnes pratiques. Crédit photo : Bureau des temps – Ville de Paris Contours Vous trouverez sur le stand… Les porteurs du projet : le Bureau des T emps de la Ville de Paris (Peggy - Une exposition photo illustre les ambiances sur le Port Buhagiar) et l’Observatoire du bruit (Sébastien Emery), la Mairie du de la Gare. Un album de 50 photos est aussi consul- 13ème arrondissement, le Port Autonome de Paris, les associations des table. Ces photos serviront également d’outils de bateaux présents sur le Port de la Gare, les bateaux eux-mêmes, les diagnostic. riverains, les associations de quartier... - Une vidéo à 360° des quais à des heures différentes du Engagements communs et perspectives 2009 : Résoudre les conf lits jour et de la nuit offre une autre vision. d’usage entre les sortants/clients des bateaux et les riverains par la rédac- tion d’une charte locale du Port de la Gare et son application. - Des cartes du bruit montrent ce que gérèrent comme bruit les infrastructures dans ce quartier, en particulier le trafic routier. La façon dont le bruit se répercute sur les façades d’immeubles est illustrée sur les cartes en 3D. - Une méthode pour créer une charte locale et des exemples de chartes. Comment enrichir le projet ? Messages clés - La réalisation d’un diagnostic partagé : les éléments rassemblés pour « La charte locale est une solution pour une meilleure réaliser le stand constituent des premiers éléments de diagnostic. prise en compte des attentes de chacun - riverains, lieux de sortie nocturne, sortants nocturnes - et une - Un recueil de réactions des visiteurs du stand permettra de compléter reconnaissance de la coexistence des différentes les observations réalisées par le Bureau des Temps. activités présentes » « En 2009, la rédaction de la charte locale du Port de la Gare, pour un apaisement des conf lits entre usagers de ce territoire de jour comme de nuit. » Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  8. 8. T10. Un cœur de quartier autour de la BnF Présentation du projet Etablissement culturel prestigieux chargé de conserver et de communi- quer un patrimoine national, la BnF constitue le cœur géographique et emblématique du quartier. Domaine privé, son esplanade offre un vaste espace de circulation. Afin de faire du parvis et de ses alentours un cœur de quartier, de nombreuses idées ont émergé. T outes ne sont pas réalisables compte tenu des contraintes architecturales, techniques, de sécurité et de cohé- rence avec les missions de la BnF. T outefois, rendre cet espace plus lisible et plus animé est possible. La BnF s’y emploie et un premier projet d’amélioration de la visibilité et de l’accessibilité verra le jour en 2009. Ce projet permettra : - d’améliorer la lisibilité du lieu afin d’accéder aux entrées de l’établissement, - de le rendre plus accessible aux personnes en situation de handicap, - de faciliter la circulation entre la passerelle Simone de Beauvoir et l’avenue de France, - de rendre l’esplanade plus conviviale par l’installation de bancs. Maîtrise d’ouvrage : BnF Maîtrise d’œuvre : cabinet MAW Réalisation : 2009 Contact : Patrick Audebert, BnF Crédit photo : BnF (patrick.audebert@bnf.fr) Architecte Dominique Perrault/copyright-adagp 2008 Comment enrichir le projet ? Messages clés Au-delà de ce projet, la BnF accueille sur son parvis de nombreuses « La BnF souhaite s’ouvrir sur le quartier, ses associa- animations et manifestations. Le Dansoir de Karine Saporta y est ainsi tions, ses habitants, ses salariés et diversifier ses installé en ce moment et ce jusqu’au mois d’avril. publics » De manière plus pérenne, des espaces commerciaux pourraient être implantés d’ici à 201 sur l’extrémité Est de l’esplanade, sur l’emprise 1 actuelle des jardinières où sont plantés des houx, contribuant à dynami- ser le tissu urbain et à ajouter un attrait supplémentaire à ce cœur de quartier. Attentive aux suggestions et aux souhaits des habitants, des associations et des salariés du quartier, la BnF est prête à accompagner le projet « cœur de quartier » dans le respect des contraintes qui sont les siennes. Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  9. 9. T1 a. Partager 1 les pratiques culturelles sur le quartier : Qui es-tu ? Qui êtes-vous ? Présentation du projet Le Service Culture de Paris Diderot a déjà amorcé plusieurs partenariats avec de nombreuses structures culturelles du quartier afin de se faire connaître et d’aller à la rencontre des « habitants » du quartier. Il souhaite à long terme, approfondir et enrichir les contacts avec un réseau de partenaires permettant le développement d’une dynamique culturelle éclectique, la connaissance de l’université pour un public mélangé. Crédit photo : Service culture Université Paris Diderot Contours Vous trouverez sur le stand… Le Service Culture « 7 en scène » de l’Université Paris Diderot en lien avec - Un diaporama des événements culturels de Paris 7 d’autres structures de l’Université (Service des sports, Association sportive, - Des affiches et photos Associations étudiantes, Service de la communication) est le porteur de - Des dépliants infos du service culture “7 en scène” nombreux projets culturels dans le cadre de partenariats locaux. - Des f lyers de manifestations en interne. Certains projets peuvent être ouverts à court terme. Pour ce faire, nous proposons de mettre en place des rencontres régulières et des échanges d’informations. Sur l’année 2009, nous proposons plusieurs premières actions : 1. La mise en place d’un événement pluridisciplinaire et transversal sur différents lieux du quartier en extérieur (rues, appartements, jardins, places, écoles, lycées, esplanade BnF, entreprises, vitrines commerce…). 2. Le partage des « mercredis du cinéma » avec un public plus élargi. 3. Des échanges de pratiques culturelles associatives pouvant déboucher sur une participation à la semaine culturelle de Paris Diderot Paris 7. Comment enrichir le projet ? Messages clés Pour mener à bien ces projets, nous sommes intéressés par : « La culture et le développement de pratiques cultu- - des lieux de spectacle, de performances, relles : des champs de rencontre et d’ouverture sur - des compléments à nos propositions, l’autre » - d’autres propositions plus larges. « Partageons des émotions et des réf lexions et appre- Contact : nons à nous connaître » Anne Debaecker, responsable du service Culture de l’Université Paris Diderot. service.culture@univ-paris-diderot.fr T : 01 57 27 59 18 el Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  10. 10. T1 b. Développer 1 des formations afin de favoriser le partage de connaissances et d’expériences et le lien entre les populations Présentation du projet La première formation linguistique associant les acteurs du quartier touche à sa fin. Pendant un an, les stagiaires ont bénéficié de cours de langue assurés par les étudiants en FLE (Français langue étrangère) de l’Université Paris Diderot, auxquels sont venus se greffer régulièrement des temps d’échanges entre les stagiaires et différents acteurs du quartier. Les premiers comme les seconds ont pu profiter de la richesse de ces échanges : initiation au droit français, préparation à l’entretien d’embauche pour les uns ou décou- verte d’un pays et d’une culture pour les autres. Des temps de conversation mis en place durant l’année avec les personnes volontaires ont également permis à chacun de pratiquer davantage une langue étrangère. Le suivi des stagiaires post-formation se met en place, en partenariat avec le Service public de l’emploi et les Services sociaux de la Ville. Contours Les premiers partenaires : l’Université Paris Diderot avec l’appui de l’équipe de développement local du 13ème. Objectifs : créer un pont entre le territoire de la ZAC Paris Rive Gauche -ses entreprises, ses salariés, ses étudiants- et les populations résidant dans les territoires proches dits en « politique de la ville » qui cumulent un certain nombre de difficultés sociales, en particulier les personnes d’origine étrangère qui ne maîtrisent pas la langue française. Perspectives de déploiement sur l’année 2009 : montage d’une première formation au premier semestre pour commencer la formation en septembre 2009. Comment enrichir le projet ? Messages clés Nous avons besoin du concours : « On a tous à apprendre les uns des autres » - Des salariés pour donner un peu de leur temps pour parler de leur « La formation comme une occasion de partager ses métier ou donner des conseils en matière de recherche d’emploi. connaissances, ses compétences et de rencontrer d’autres populations sur le quartier » - Des habitants pour assurer des temps de conversation en français et bénéficier à leur tour de temps de conversation dans une langue étran- gère. - Des entreprises pour accueillir en stage les personnes formées. Contacts : Claire Michel, équipe développement local du 13ème. Courriel : claire.michel@paris.fr Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  11. 11. T12 - T13 - T14. Favoriser l’interculturalité dans le quartier Présentation du projet L’objectif est de favoriser l’interculturalité en développant les échanges de savoirs et en inventant des passerelles entre des personnes d’origines sociales et culturelles différentes, notamment en prenant en compte leurs rythmes de vie. L’Asie est le fil conducteur de la réf lexion pour plusieurs raisons : - présence importante de la communauté asiatique dans le 13e ; - implantation de l’Institut Confucius (Université Paris Diderot) et prochai- nement de l’INALCO (Langues O’), dans le quartier ; - développement des échanges commerciaux entre l’Asie et la France, notamment à travers des entreprises installées dans le quartier ou l’arrondissement. « La porte du 13e » Ph. Par ce qu'on sème Contours Vous trouverez sur le stand… Les porteurs du projet : - De la documentation, des photographies et des - Association « Par ce qu’on sème » (Béatrice Sculier) ; informations sur l’Institut Confucius (Université Paris - Institut Interculturel Franco-Chinois (Jean-Jacques Piard, Bertrand Guillon), 7-Denis Diderot), l’INALCO, les associations « Par ce - Association « Les jardins numériques » (Joseph Han) ; qu’on sème », Institut Interculturel Franco-Chinois et - Université Paris Denis Diderot/Institut Confucius ; (Anne Burande) ; - Bibliothèque Nationale de France (Sylvie Dreyfus) ; « Les Jardins numériques ». - Bureau des T emps, Ville de Paris (Thierry Halay). - Une leçon de calligraphie donnée par un Maître chinois. Premiers objectifs et engagements communs : - S’appuyer sur un tissu associatif conséquent qui développe déjà des pratiques - La présentation d’une séquence d’arts martiaux interculturelles, en impliquant les acteurs évoqués ci-dessus ainsi que l’INALCO, les (T Chi) ai entreprises, les écoles et collèges, les habitants du quartier, les commerces équitables. - Donner dès le démarrage des projets une « dimension numérique » qui favorise L’Association « Les jardins numériques » filmera une l’apprentissage technologique, les échanges de savoirs et de pratiques. partie de l’événement. Les perspectives pour 2009. Organiser des actions dans le quartier : conférences, ateliers autour des sciences et de la culture asiatique (environnement, plantes, fruits et légumes, langues, etc.), ateliers autour du vent et des cerfs- volants … Comment enrichir le projet ? Messages clés Nous avons besoin que des entreprises, des associations ou d’autres « Entreprises, collectivités, citoyens - l’interculturalité organismes participent à l’élaboration de ces activités inter-culturelles fait partie du devenir d’un quartier éco-citoyen, soute- et/ou qu’elles les accueillent. nez les projets qui aident à développer le lien social, Contact : l’écoute mutuelle, entre les cultures » - BNF (Sylvie Dreyfus, chargée de diversification des publics, sylvie.dreyfus@bnf.fr) « Mutualisons nos moyens pour faire de ce quartier un - Bureau des temps, Ville de Paris (Thierry Halay, chef de projet, lieu d’expérimentation culturelle et sociale» thierry.halay@paris.fr) Les structures ou personnes intéressées pourront l’indiquer soit directe- ment sur le stand, soit par mél. De la documentation sur les participants au projet sera mise à leur dispo- sition ou envoyée. Vi s i teurs … don nez-nou s vos idées, appor tez vos compétences et ex per ti ses, di tes - nou s commen t vou s p ouvez enrichir le projet. Rempli ssez la f iche-q uestionnaire di s t r ibué e à l’en t ré e d u V i l lage
  12. 12. Forum Questions d'énergie et bilan carbone Partenaires institutionnels / associatifs 1 3 15- ADEME 1- Réaliser un bilan carbone du quartier 2- Réaliser le diagnostic thermique 16- MEEDAT des bâtiments du quartier 17- Mairie du XIIIè et Comités de quartier 3- Comment faire des économies d'énergie ? 18- Sémapa 4- Qu'est-ce que le A Plan climat de Paris ? 21 Energie 15 Espaces verts 5- Promouvoir les espaces bilan carbone verts du quartier 6- Biodiversité 20 2 4 16 Mobilité et itinéraires doux 9 10 19- Association française de l'excellence territoriale et 7- Mettre en place un plan de déplacement interentreprises B Péniche Alternat 20- JCEP territorial (PDIE) 8- Dessiner des itinéraires réservés Espace public 21- Port autonome de Paris 22- Université Paris-Diderot, aux circulations douces IUP génie environnement. 22 5 6 Espaces publics 17 9- Une charte locale pour réduire les conflits d'usage C 10- Un coeur de quartier autour de la BnF 19 Espaces verts 18 Vivre ensemble 7 8 11- Partager les pratiques D culturelles sur le quartier et développer Mobilité les formations s'appuyant sur des ressources 13 locale 12 14 11 12,13,14- Favoriser l'inter- culturalité E Caligraphie Vivre ensemble Multi média s Accueil www.ecocitoyen-parisrivegauche.org Afet : Association française de l'excellence territoriale 165 rue Jean-Jacques Rousseau 92 138 Issy-les-Moulineaux eurexcter.afet@wanadoo.fr. Tél : 01 46 48 00 39

×