29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 1/22Atouts et limites du modèlede managementanglo-saxon?Soutenan...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 2/22SOMMAIRE1) Contexte culturel anglo-saxon2) De la souplesse d...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 3/22Le contexteculturel et les valeursanglo-saxonnesSoutenance o...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 4/22Un modèle ancré dans le capitalisme anglo-saxon
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 5/22Lien avec la morale enseignée aux enfantsObligationde réussi...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 6/22Les valeurs anglo-saxonnesIndividualismeLa notion decontratS...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 7/22Ce modèle est-ilagile?Soutenance orale – Agathe JOLY – Alter...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 8/22AutonomieRigueurSouplesseAlchimie de la performance
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 9/22Une obsession pour… « En obtenant la qualité, la croissance...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 10/22Performance évaluée sur les faits et les qualités personnel...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 11/22Le Networking et convivialitéIllustration 1Nombreux « Netwo...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 12/22Top-down, turn-over et rémunération variableFeedback
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 13/22LimitesDu modèleSoutenance orale – Agathe JOLY – Alternance...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 14/22Solidarité et vacancesoubliez! Employés mercenaires70h/Sem...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 15/22Résultats à court terme et ravage du downsizingRéduction ma...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 16/22ConclusionAgilité: Une question de survieIt is not the stro...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 17/22Charte de l’agilité4 principes fondateurs :Donner du sens ...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 18/22BibliographieRéférences d’ouvrage• Max de Pree, Diriger est...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 19/22Questions? Feedback
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 20/22Questions? FeedbackQuestion? Feedback?Best practices&Back-u...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 21/226 leviers d’actionPartage:Face à l’information source de vi...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 22/226 leviers d’action (Suite)Changement:J’accepte et souhaite ...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 23/22Aller droit au butPréparer ses « business meetings »Cadeaux...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 24/22Faire des allusions maladroites ou ambigüesSe retrouver iso...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 25/22•On ne fait qu’une chose à la fois•L’exécution du projet ou...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 26/22L’heure c’estl’heure !Agenda trèsserré du auxcontraintesgéo...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 27/22Productivité plus faible que la France mais plus élevé que ...
29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 28/22Questions? FeedbackQuestion? Feedback?Soutenance orale – Ag...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atouts et limites du modèle de management anglo-saxon

5 091 vues

Publié le

Atouts et limites du modèle de management anglo-saxon

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 091
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
147
Actions
Partages
0
Téléchargements
52
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • MériteProfit financier à court termeDroitàl’échecInsécuritéemploiInnovationPrise de risque
  • La mèreaméricaine incite son enfant àallerjouer : « Go, have fun ! ». Lorsquel’enfant a un problème, elle le réconforte, luiexpliquece qui s’est passé, luiindique comment faire la prochainefois, l’assurequ’il en est capable « You can do it » La mèrefrançaise : « Ne va pas là-bas, tu vas tesalir ».// « C’esttoujourspareil avec toi », « Tun’écoutesjamaiscequ’ontedit », « N’yretourne pas », => Aux États-Unis, l’individudoitinteragir avec la réalité. - L’impératif« Go » signifieà la foisàl’enfantqu’ilest capable maisaussiqu’ilestobligéd’yaller. - « Have fun » estuneinjonctionàpercevoir la réalité de manière positive. La position dépressiven’est pas admise ; on va tout de suite voir son psy. « You can do it » renvoieàl’obligation de réussir. On a le droitàl’erreur... unefois !En France, àl’image de la caverne de Platon, on théorisesur la réalité, quel’onlaisseà distance. L’enfantrestedansune relation fusionnelle avec la mère et regarde la réalité de loin. C’est le lien qui compte. On raconteLa chèvre de monsieur Seguin en France et The Little Engine that Could aux États-Unis. En France, la séparation expose au danger tandisquel’appartenancesauve ; aux États-Unis, la séparationpermet aux individusd’agir et les rend capables.Source: À LA DÉCOUVERTE DES DIFFÉRENCES ENTRE FRANÇAIS ET AMÉRICAINS -Pascal BAUDRY (Président de WDHB Consulting Group, Berkeley (Californie) – Extrait du compterendu de laSéance du 9 janvier 2004Morale de la chèvre de Mr Seguin = On ne gagne rien à vouloir être libre à tout prix.
  • «  En obtenant la qualité, la croissance suivra d’elle-même » Caterpillar est un bon exemple : il offre à ses clients un service de livraison de pièces détachées sous garantie partout dans le monde sous 48 heures, et s’il ne peut tenir sa promesse, le client ne paie pas. Un produit ou un composant Caterpillar quelque soit son lieu de fabrication aura la même qualité et la même performance. Le slogan de McDonald’s : qualité, service, propreté et prix.Chez HP, dans le programme ‘conscience de l’environnement du client’, des clients viennent expliquer aux ingénieurs leurs besoins et leurs réactions face au produits et services de la maison. En plus le service de contrôle de la qualité fait partie intégrante de l’équipe de développement.«  En obtenant la qualité, la croissancesuivrad’elle-même »« qualité, service, propreté et prix ».Programme: « conscience de l’environnement du client »Cadres/ valeurspartagées /règles de disciplines et d’exécutionsontdéfinies et claire => NombreuxprocessusTournéeversl’extérieur => Bonne écoute du clientImportance de l’image et de la “Réputation”Pouvoir du “Naming et Shaming” 
  • Senior donnent les grandes lignes etsource d’inspirationManagers relativement autonomesPossibilité de décisions individuellesForte rotation horizontale (En moyenne tous les deux ans)Rotation verticale plus rare => CompétitionPlus grande part de salaire variable => Basésur le mérite.
  • Réduction massive des salariésProblèmes sociaux et dévitalisation industrielle => Même quand l’entreprise est en bonne santé financière
  • Les Américains ne comprennent pas les « smalltalks ». Ils vont droit au but avec leur collaborateur même s’ils ne les connaissent pas et qu’ils s’agit d’une première négociationLes Américains ont une approche très factuelle pendant les réunions : pour eux, c’est le moment de défendre leurs idées et opinions face à ses collègues et de montrer leur compétenceIl ne faut pas offrir de cadeau aux Américains cela est vu comme de la corruption ! Les cadeaux sont réservés à des fêtes exceptionnels mais malvenus dans un contexte professionnelLe déjeuners sont plus courts qu’en France et sont souvent ponctués de conversations professionnels : il ne faut pas perdre du temps dans les affaires! En général, lors des déjeuners d’affaire, on a pas le temps de manger! Il s’agit juste d’un RDV entre 12 et 14h
  • Les Américains ne comprennent pas les « smalltalks ». Ils vont droit au but avec leur collaborateur même s’ils ne les connaissent pas et qu’ils s’agit d’une première négociationLes Américains ont une approche très factuelle pendant les réunions : pour eux, c’est le moment de défendre leurs idées et opinions face à ses collègues et de montrer leur compétenceIl ne faut pas offrir de cadeau aux Américains cela est vu comme de la corruption ! Les cadeaux sont réservés à des fêtes exceptionnels mais malvenus dans un contexte professionnelLe déjeuners sont plus courts qu’en France et sont souvent ponctués de conversations professionnels : il ne faut pas perdre du temps dans les affaires! En général, lors des déjeuners d’affaire, on a pas le temps de manger! Il s’agit juste d’un RDV entre 12 et 14h
  • Les Américains ne comprennent pas les « smalltalks ». Ils vont droit au but avec leur collaborateur même s’ils ne les connaissent pas et qu’ils s’agit d’une première négociationLes Américains ont une approche très factuelle pendant les réunions : pour eux, c’est le moment de défendre leurs idées et opinions face à ses collègues et de montrer leur compétenceIl ne faut pas offrir de cadeau aux Américains cela est vu comme de la corruption ! Les cadeaux sont réservés à des fêtes exceptionnels mais malvenus dans un contexte professionnelLe déjeuners sont plus courts qu’en France et sont souvent ponctués de conversations professionnels : il ne faut pas perdre du temps dans les affaires! En général, lors des déjeuners d’affaire, on a pas le temps de manger! Il s’agit juste d’un RDV entre 12 et 14h
  • Pourquoi un comportement monochronique ?Les américains vivent pensent et agissent au présent. Ils sont en quête de réponse rapide et de solutions immédiates. Ils sont mobiles, pressés et stressés quand une décision se fait attendre. Beaucoup de décisions se prennent à pile ou face sans l’avis des subordonnés car le temps est compté en entreprise : des rapports financiers doivent être donnés tous les trimestres. Le court terme prime sur le long terme.Du fait de la grandeur du territoire Américain et de leur culture monochronique, tout imprévu au niveau de l’agenda est très mal vécu. De même, un retard pour un RDV devra être signalé par téléphone sinon, la personne risque de recevoir un mauvais accueil.Les Américains travaillent beaucoup : environ 43h par semaine mais chez les cadres la tendance est bien pire : environ 50h ! Les américains semblent bien plus disposés pour sacrifier leur vie personnel et familial que les Français car la réussite social est une valeur très importante.
  • Atouts et limites du modèle de management anglo-saxon

    1. 1. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 1/22Atouts et limites du modèlede managementanglo-saxon?Soutenance orale – Agathe JOLY - 29/06/2012
    2. 2. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 2/22SOMMAIRE1) Contexte culturel anglo-saxon2) De la souplesse dans la rigueur3) Limites de ce modèle4) Q&A + Feedback
    3. 3. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 3/22Le contexteculturel et les valeursanglo-saxonnesSoutenance orale – Agathe JOLY – Alternance 3ième année - 29/06/2012
    4. 4. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 4/22Un modèle ancré dans le capitalisme anglo-saxon
    5. 5. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 5/22Lien avec la morale enseignée aux enfantsObligationde réussirDroit àl’erreur...1 seule foisCapableet obligéd’y allerOptimismeet bonnehumeurLaséparationpermetd’agir
    6. 6. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 6/22Les valeurs anglo-saxonnesIndividualismeLa notion decontratStrict Respectdes loisCulture “Self-made man”ToléranceIncertitude“Smile” &OptimismePhilippe d’IRIBARNE(1970)Hofstede GEERT(1991)Le Freeet le Fair
    7. 7. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 7/22Ce modèle est-ilagile?Soutenance orale – Agathe JOLY – Alternance 3ième année - 29/06/2012
    8. 8. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 8/22AutonomieRigueurSouplesseAlchimie de la performance
    9. 9. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 9/22Une obsession pour… « En obtenant la qualité, la croissance suivra d’elle-même » « Qualité, service, propreté et prix ». Programme: « conscience de l’environnement du client »IllustrationQualitéLes processusSatisfaction etfidélité clientRéputation
    10. 10. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 10/22Performance évaluée sur les faits et les qualités personnellesLogique de survie // à la concurrenceCulture quantitative (Arbres de décisions, Seuils, …)Autonomie = motivation13IllustrationCitation“Nous ne sommespas payés pour avoirraison. Nous sommespayés pour obtenirdes résultats”Performance ReviewJP MorganRobert C. Goizueta
    11. 11. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 11/22Le Networking et convivialitéIllustration 1Nombreux « Networking events »« Self-Marketing » pour réussirRelation Mentor // MenteeCulture directe et esprit de compétitionIllustration 2Formation au networking5 nouveauxcontacts/trimestres
    12. 12. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 12/22Top-down, turn-over et rémunération variableFeedback
    13. 13. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 13/22LimitesDu modèleSoutenance orale – Agathe JOLY – Alternance 3ième année - 29/06/2012
    14. 14. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 14/22Solidarité et vacancesoubliez! Employés mercenaires70h/Semaine 2 semaines de congés payésaux USAInstabilité de l’emploi Perte de connaissancesPrécarité, stress et cumul deplusieurs emploisForte pression du résultat : Productivité limitée
    15. 15. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 15/22Résultats à court terme et ravage du downsizingRéduction massive des salariés Faible protection sociale
    16. 16. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 16/22ConclusionAgilité: Une question de survieIt is not the strongest of the species that survives, nor themost intelligent that survives. It is the one that is the mostadaptable to change.Charles Darwin: The Origin of Species by Means of Natural Selection, 1859
    17. 17. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 17/22Charte de l’agilité4 principes fondateurs :Donner du sens plus que des ordres.Anticiper les conséquences plus que les ruptures Travailler pour plus que travailler avecJuste changer plus que tout changer
    18. 18. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 18/22BibliographieRéférences d’ouvrage• Max de Pree, Diriger est un art, Le livre culte des managers américains, Rivages, 175 pages,ISBN : 978-2-86930-329.• Olivier Meier, Management Interculturel : stratégie, organisation, performance 4e éd. , Paris: Dunod, 2010. - 314 p; Traite des décisions et actions managériales liées au développementinternational des firmes - 658.001 MEI• Philippe dIribarne, La logique de lhonneur (1989) :, Paris, Volume 54, n°3, pp. 524-525 - ISBN: 2-02-010709-0• HOFSTEDE Geert. Cultures and Organizations, software of the mind: Intercultural Cooperationand its Importance for Survival. Cambridge: Graw-Hill book company, 1991, 279 p. ISBN:0070293074• BARAND Jérôme, Le manager agile, Dunod 2006, prix Mutations et Travail 2007.Références d’articles• RUDOINIK, Les outils de management anglo-saxons inadaptés à la France, Les Echos du3/05/2011 , page 36.• BERTRAND FAY DE LESTRAC (LONDON BUSINESS SCHOOL 2004), La vision anglo-saxonne dumanagement, Les Echos n° 19111 du 09 Mars 2004, page 14Interviews• Dominique Vernaud – Acheteur Caterpillar Grenoble• Richard Buxton, Ingénieur Caterpillar - Grenoble• Kevin Bezyack – Vice President - JP Morgan Suisse SA• Perinne JOLY – Etudiante ESC Grenoble – Stage commercial d’un an à Atlanta
    19. 19. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 19/22Questions? Feedback
    20. 20. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 20/22Questions? FeedbackQuestion? Feedback?Best practices&Back-up slidesSoutenance orale – Agathe JOLY – Alternance 3ième année - 29/06/2012
    21. 21. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 21/226 leviers d’actionPartage:Face à l’information source de vitesse, de cohésion et deperformance, je mets en place des processus de partage del’information et des décisionsConfiance:J’ai la certitude que l’on peut se fier à chacun dans et hors lesystème. Je privilégie la mise en place de processus demétacommunication favorisant la confiance et la qualité desfonctionnements interpersonnels et intergroupesResponsabilité:J’assume les conséquences de mes actes et les conséquences deschangements sur mon périmètre d’action. Je favorise les modesd’expression et le partage des erreurs et réussites, dont le but est defaire avancer le système auquel nous appartenons plutôt que dechercher à plaire
    22. 22. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 22/226 leviers d’action (Suite)Changement:J’accepte et souhaite généralement. Je mets en place une culturedu changement sans sortir des limites de notre éthique dans unerecherche de l’optimum pour chacun des éléments du systèmeHybridation:J’ai la volonté délibérée de créer de la performance durable par lamixité des profils et des points de vue. Je mets en place desprocessus favorisant le partage des représentations.Exemplarité:Ne pas demander à un collaborateur ce qu’on ne s’applique pas àsoi même. Je mets en place des référentiels de comportementsmanagériaux
    23. 23. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 23/22Aller droit au butPréparer ses « business meetings »CadeauxCartes de visiteLe déjeunerComment travailler avec un américain?
    24. 24. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 24/22Faire des allusions maladroites ou ambigüesSe retrouver isolé avec l’autre sexeParler avec son corpsRegarder les femmesMasculiniser son langageCode homme-femme : comportements à éviter
    25. 25. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 25/22•On ne fait qu’une chose à la fois•L’exécution du projet ou de la tâcheentreprise a plus d’importance que lesindividus•Réserve et distance sont la règle•Relations humaines plus superficiellesMonochronisme•C’est une information affinée, peuexposée aux interférences•Démontre une certaine rigidité•Communication formelleAbsence decontexteComment bien communiquer?
    26. 26. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 26/22L’heure c’estl’heure !Agenda trèsserré du auxcontraintesgéographiquesEn moyenne43h parsemaine(moyenne plushaute pour lescadres)La notion de temps dans les pays anglo-saxon
    27. 27. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 27/22Productivité plus faible que la France mais plus élevé que l’UEProductivité
    28. 28. 29/06/2012 JOLY Agathe – Soutenance orale – Alternance 3A 28/22Questions? FeedbackQuestion? Feedback?Soutenance orale – Agathe JOLY – Alternance 3ième année - 29/06/2012

    ×