!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
E-PRESS BOOK
JOURNÉE RÉGIONALE DE
L’HOSPITALISATION PRIVÉE 2014
!
!
!
!
!
!
!
!
!
SOMMAIRE
CHÂTEAUBRIANT p. 5
CHOLET p. 21
LA ROCHE-SUR-YON p. 28
LAVAL p. 34
LES SABLES-D’OLONNE p. 37
SAIN...
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
CHÂTEAUBRIANT
10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST
35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00
12 OCT 14
Quotidien
OJD : 749258
Surface approx. ...
ouest-france.fr - 12 octobre 2014
10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST
35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00
11 OCT 14
Quotidien
OJD : 749258
Surface approx. ...
ouest-france.fr - 11 octobre 2014
10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST
35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00
10 OCT 14
Quotidien
OJD : 749258
Surface approx. ...
13 RUE DU BREIL
35051 RENNES CEDEX
10 OCT 14
Hebdomadaire
OJD : 9648
Surface approx. (cm²) : 78
Page 1/1
1c7f95315290c609b...
Évaluation du site
Par : -
Évaluation du site
Par : -
Évaluation du site
Par : -
Évaluation du site
Par : -
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
CHOLET
15 OCT 14
Quotidien
OJD : 94356
Surface approx. (cm²) : 158
Page 1/1
2074050f58f02d0f226c4224d302351329d81e8571b245a
FHP
4...
Évaluation du site
Par : -
Évaluation du site
Par : -
Évaluation du site
Par : -
10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST
35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00
09 OCT 14
Quotidien
OJD : 749258
Surface approx. ...
08 OCT 14
Quotidien
OJD : 94356
Surface approx. (cm²) : 94
Page 1/1
947c75785ab06e0fd27a4884980b05ec2238fa1c511f404
FHP
38...
TLC - 8 octobre 2014
Journal télévisé
Sujet de 3’43’’ à 4’09’’
Annonce des portes ouvertes à la Polyclinique du Parc
et pr...
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
LA ROCHE-SUR-YON
10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST
35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00
11 OCT 14
Quotidien
OJD : 749258
Surface approx. ...
ouest-france.fr - 11 octobre 2014
ouest-france.fr - 11 octobre 2014
ouest-france.fr - 11 octobre 2014
RCF VENDÉE - 10 octobre 2014
L’Invité de la rédaction
Sujet de 10’24’’
Interview d’Alain Foltzer par Fanny Brevet
Présenta...
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
LAVAL
LE COURRIER DE LA MAYENNE - 16 octobre 2014
OUEST FRANCE - 10 octobre 2014
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
LES SABLES-D’OLONNE
13 RUE DU BREIL
35051 RENNES CEDEX
16 OCT 14
Hebdomadaire
OJD : 11230
Surface approx. (cm²) : 200
Page 1/1
067ca5d35e10330...
Évaluation du site
Par : -
RCF VENDÉE - 10 octobre 2014
L’Invité de la rédaction
Sujet de 10’24’’
Interview d’Alain Foltzer par Fanny Brevet
Présenta...
10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST
35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00
09 OCT 14
Quotidien
OJD : 749258
Surface approx. ...
ouest-france.fr - 9 octobre 2014
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
SAINT-NAZAIRE
PRESSE OCEAN
ET DE LA PRESSE DE L'OUEST 5/8 RUE SANTEUIL BP 22418
44024 NANTES CEDEX 1 - 02 40 44 24 00
08 OCT 14
Quotidie...
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
SAUMUR
11 OCT 14
Quotidien
OJD : 94356
Surface approx. (cm²) : 477
Page 1/1
447d353d5e30b90132c04774d90955fa2a28f14df128476
FHP
1...
saumur-kiosque.com - 8 octobre 2014
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
LOIRE ATLANTIQUE
OUEST FRANCE - 11 octobre 2014
ouest-france.fr - 11 octobre 2014
PRESSE OCEAN
ET DE LA PRESSE DE L'OUEST 5/8 RUE SANTEUIL BP 22418
44024 NANTES CEDEX 1 - 02 40 44 24 00
10 OCT
Quotidien
O...
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
COM4
Agence de relations médias
94 rue Gambetta
44000 Nantes
02 40 73 50 51 - info@com-4.fr
E-press book Journée Régionale de l'Hospitalisation Privée 2014
E-press book Journée Régionale de l'Hospitalisation Privée 2014
E-press book Journée Régionale de l'Hospitalisation Privée 2014
E-press book Journée Régionale de l'Hospitalisation Privée 2014
E-press book Journée Régionale de l'Hospitalisation Privée 2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

E-press book Journée Régionale de l'Hospitalisation Privée 2014

305 vues

Publié le

BILAN DE L’OPÉRATION MENÉE POUR LA FÉDÉRATION DE L'HOSPITALISATION PRIVÉE DES PAYS DE LA LOIRE

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
305
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
57
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

E-press book Journée Régionale de l'Hospitalisation Privée 2014

  1. 1. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! E-PRESS BOOK JOURNÉE RÉGIONALE DE L’HOSPITALISATION PRIVÉE 2014
  2. 2. !
  3. 3. ! ! ! ! ! ! ! ! SOMMAIRE CHÂTEAUBRIANT p. 5 CHOLET p. 21 LA ROCHE-SUR-YON p. 28 LAVAL p. 34 LES SABLES-D’OLONNE p. 37 SAINT-NAZAIRE p. 44 SAUMUR p. 46 LOIRE ATLANTIQUE p. 49
  4. 4. !
  5. 5. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! CHÂTEAUBRIANT
  6. 6. 10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST 35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00 12 OCT 14 Quotidien OJD : 749258 Surface approx. (cm²) : 157 Page 1/1 0d78a5ba5aa0910ba28846c4db06d54c21e8ef5e81ed4b3 FHP 9660671400502/RSS/ALZ/2 Tous droits réservés à l'éditeur La clinique Ste-Marie parle de l'ambulatoire Hier, l'établissement privé a ouvert ses portes pour évoquer ce dispositif hospitalier qui permet de rentrer le soir à la maison. Autour du Dr Bassat, l'équipe de la clinique Sainte-Marie a accueilli une petite vingtaine de visiteurs hier matin. « En ambulatoire, l'objectif national est d'atteindre les 50 %. Nous, nous en sommes à 62 %. Chaque année, nous progressons de 2 à 3 %. » Véro- nique Tessier, directrice générale de la clinique Sainte-Marie, à Château- briant, ne peut que le constater : l'am- bulatoire est une offre qui gagne du terrain. De 15 lits en service ambula- toire, la clinique va passer, à la fin de l'année, à 19 lits. Cette hospitalisation programmée a la journée, pas uniquement réservée aux petites interventions, cumulerait les avantages. Plus douce, moins trau- matisante. D'une sécurité équivalente à l'hospitalisation complète. « Le pa- tient sait qu'il va rentrer dormir chez lui : cela change son état d'esprit, lui enlève du stress, relève Véronique Tessier. Il est aussi moins confronté aux infections nosocomiales. » Si la médecine ambulatoire se dé- veloppe, c'est que la médecine tout court progresse techniquement. « Les techniques opératoires et anesthési- ques ont beaucoup changé, rappelle le Dr Bassat, qui insiste sur la quali- té des soins ambulatoires. Il ne s'agit pas une hospitalisation au rabais ! C'est une autre approche, différente de l'hospitalisation classique, liée à révolution de la médecine. » Isabelle MOREAU.
  7. 7. ouest-france.fr - 12 octobre 2014
  8. 8. 10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST 35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00 11 OCT 14 Quotidien OJD : 749258 Surface approx. (cm²) : 55 Page 1/1 5474151b5c80a901721c4b24f60665f62e98a14a81c047c FHP 6331561400508/GTH/AMR/2 Tous droits réservés à l'éditeur PortesouvertesàlacliniqueSainte-Marieaujourd'hui Pour la deuxième année consécu- tive, les etablissements de santé pri- vés des Pays de la Loire organisent une journée portes ouvertes ce sa- medi. Cette journée est placée sur le thème de l'ambulatoire. Ainsi, les professionnels de la clinique Sainte- Marie vous présenteront, pendant une heure et demie, les différences entre l'ambulatoire et l'hospitalisation complète, les bénéfices et avantages de l'ambulatoire pour le patient, le « circuit patient » avec les étapes de prise en charge ambulatoire par les professionnels de santé... Ce samedi, de 10 h 30 à 12 h, à la clinique Sainte-Marie, pôle de santé L'accueil de la clinique Sainte-Marie. Dans cet établissement, la prise en charge en ambulatoire concerne, chaque jour, plus de 20 patients. de Choisel, 9, rue de Verdun a Châ- teaubnant. Entrée libre.
  9. 9. ouest-france.fr - 11 octobre 2014
  10. 10. 10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST 35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00 10 OCT 14 Quotidien OJD : 749258 Surface approx. (cm²) : 349 Page 1/1 ed7f95f15aa0e908126745f4ca0db58d2c88e33511f5481 FHP 4067361400524/MTH/ANR/2 Tous droits réservés à l'éditeur Châteaubriant Santé : « L'ambulatoire offre du confort au patient » La clinique Sainte-Marie ouvre ses portes samedi matin. Des professionnels détailleront une méthode d'hospitalisation encore mal connue : l'ambulatoire. L'infirmerie est située au milieu du service ambulatoire Ici, Marie Laure et Gaelle, infirmières Au total, trois infirmières et une aide soignante travaillent au quotidien dans ce service qui accueille 22 ou 23 patients parjour Deux questions a Véronique Tessier, directrice gene- rale, Claude Bassat, gastro entera logue, et Anne Lize responsable ambulatoire a la clinique Sainte Ma ne La 2e journee regionale de l'hospitalisation privee a lieu samedi. Cette année, elle est placée sous le thème de l'ambulatoire. Quels en sont les objectifs ? Le but est de montrer ce qu est l'am- bulatoire a la fois la structure hos- pitaliere et la structure d'accuei Qu est ce que l'ambulatoire par rap- port a I hospitalisation f A quoi ça correspond 7 Pourquoi passe t-on de l'hospitalisation a I ambulatoire ou de l'ambulatoire a I hospitalisa- tion ? Les gens nont pas forcement es reponses a ces questions Rigou- reusement définie par les structures de sante, cette structure de soins correspond a tous les sejouis qui ne nécessitent pas une nuit d hospitali- sation En fonction de I acte chirurgi cal dont bénéficie le patient la duree moyenne d'un sejour en ambulatoire peut varier de quatre a huit heures Quelles différences entre hospitalisation complète et ambulatoire ' Lesactechirurgicauxsontlesmemes En ambulatoire le parcours est reduit L un des quinze lits des boxes du service ambulatoire de la clinique ou le patient va enfiler une tenue de bloc Son intervention chirurgicale a lieu une heure voire une heure et demie plus tard (Ici, Veronique Tessier directrice generale de la clinique, etAnne Lize, responsable ambulatoire et optimise au maximum L'ambula- toire est une proposition faite au pa- tient qui a la liberte d'accepter ou de refuser et qui est donc acteur de sa prise en charge Cette hospitalisation de courte duree lui offre un confort supplementaire puisque le patient ar- rive le matin a la clinique et regagne son domicile le soir Deux personnes décident de la prise en charge en ambulatoire le corps medical (anes thesiste et operateur) et le patient ll existe des criteres d'ambulatoire le patient ne peut rentrer seul chez lui et doit etre accueilli jusqu au lendemain matin par une personne majeure La methode est expliquée, des le de- part au patient, lequel en regle ge- nerale, accepte ce dispositif de prise en charge A la clinique Sainte-Marie 62 % des sejours hospitaliers sont « a la journee » Recueilli par Jerôme BEZANNIER Samedi 11 octobre, de 10 h 30 a 12 h a la clinique Sainte-Marie, pôle de sante de Choisel 9, rue de Ver- dun a Chateaubnant Entree libre
  11. 11. 13 RUE DU BREIL 35051 RENNES CEDEX 10 OCT 14 Hebdomadaire OJD : 9648 Surface approx. (cm²) : 78 Page 1/1 1c7f95315290c609b2164cb4330c858929581835e15d4a1 FHP 8474461400501/MHL/ART/2 Tous droits réservés à l'éditeur La clinique ouvre ses portes le 11 octobre Les cliniques des Pays de la Loire ouvrent leurs portes au public le 11 octobre pour la Jour- née régionale de l'hospitahsa- tion privée 2014 Placée sous le thème de l'ambulatoire, la Jour- née régionale de l'hospitalisation privée 2014 a pour objectif de présenter le fonctionnement du circuit patient et les bénéfices de cette méthode d'hospitah- sation souvent méconnue du grand public L'ambulatoire est un dispositif de prise en charge programme qui permet au patient d'être hos- pitalisé la journée et de regagner son domicile le soir « Contrairement aux idées reçues, l'ambulatoire n'est pas seulement réserve aux pathologies bénignes et aux actes simples, et couvre les principaux domaines de santé : chirurgie, médecine, psychiatrie, soins de suite et réadaptation », précise-t-onà la Fédération de l'hospitalisation privée « L'ambulatoire pré- sente plusieurs avantages, il limite le traumatisme et la rupture de l'hospitalisation, tout en étant plus sécurisant pour le patient. Moins celui-ci passe de temps dans un éta- blissement hospitalier, mieux il se porte », rappelle-t-on Pratique.CliniqueSainte- Marie. Portes ouvertes de 10 h 30 à 12 h, présentation de l'organisation et visite du serviceambulatoire.
  12. 12. Évaluation du site Par : -
  13. 13. Évaluation du site Par : -
  14. 14. Évaluation du site Par : -
  15. 15. Évaluation du site Par : -
  16. 16. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! CHOLET
  17. 17. 15 OCT 14 Quotidien OJD : 94356 Surface approx. (cm²) : 158 Page 1/1 2074050f58f02d0f226c4224d302351329d81e8571b245a FHP 4661671400504/RSS/AJR/2 Tous droits réservés à l'éditeur CHOLET Unesimplificationduparcoursdel'hospitalisation La journée regionale des hôpitaux privés et des cliniques avait pour thème : les innovations en ambula- toire samedi a la Polyclinique. Cette methode d'hospitalisation qui a vu le jour au début des années 1990, concerne aujourd hui 49 % des patients qui subissent une inter- vention Elle est appelée à évoluer rapidement.DenisBaudmaud,direc- teur de la Polyclinique en parle Quelles sont les interventions concernées par l'ambulatoire ? Denis Baudmaud : • Le point de de- part a ete les cataractes, les végéta- tions et les dents de sagesse Ensuite, ont ete concernées l'arthroscopie, les hernies inguinales les varices Denis Baudmaud, directeur de la Polyclinique Aujourd hui, les nouveautés sont la ccelioscopie pour la vésicule biliaire, la resection prostatique et la lithotn- tie pour casser les calculs rénaux • Comment le patient perçoit-il l'ambulatoire ? * Les patients ne sont pasfamiliarisés avec cette methode Ils éprouvent une appréhension ll nous faut dé- dramatiser et montrer aux gens I in- térêt de I ambulatoire, même si I in- tervention n est pas benigne. Nous prenons un contact téléphonique 24 heures avant I intervention Nous le convoquons deux heures avant celle- ci Le patient repart, accompagne d un proche Nous lui téléphonons le lendemain de son retour pour faire le point et rappeler l'importance du suivi des consignes donnees par le medecin, tant pour les soins que pour la prise de médicament * Quels sont les avantages liés à l'ambulatoire ? «Cest unesimplification du parcours lors de I hospitalisation et une opti- misation du temps que le patient va passer dans I etablissement Les ris- ques d'exposition aux infections no- socomiales sont diminues Le patient va reintégrer son milieu de vie, ré- cupérer ses moyens plus vite et re- trouver le monde professionnel plus rapidement C est une source d éco- nomie pour le budget de la securité sociale »
  18. 18. Évaluation du site Par : -
  19. 19. Évaluation du site Par : -
  20. 20. Évaluation du site Par : -
  21. 21. 10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST 35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00 09 OCT 14 Quotidien OJD : 749258 Surface approx. (cm²) : 128 Page 1/1 237185ea5c104e05d2244bb4540c05cb29b80923f138411 FHP 4189161400501/GAD/ANR/2 Tous droits réservés à l'éditeur L'ambulatoire progresse à la polyclinique La polyclinique du Parc informera le public sur cette prise en charge, lors de la 2e Journée régionale de l'hospitalisation privée. Trois questions à... Denis Baudi- naud, directeur de la polycli- nique du Parc. Pourquoi le thème de l'ambulatoire (1) pour cette journée ? C'est d'abord un grand enjeu natio- nal. Les établissements de soin doi- vent réaliser des économies subs- tantielles sur les dépenses de san- té. Nous pouvons effectivement faire des économies en personnel, sur les repas, etc., puisque le patient n'est présent que 8 heures au lieu de 24. A l'occasion de nos portes ouvertes, le public pourra s'informer auprès de l'équipe médicale le samedi ma- tin, un livret et des vidéos dans le hall d'accueil seront à sa disposition. Quels soins proposez-vous en ambulatoire ? Au début en 1991, nous ne faisions que 5 gestes médicaux, actuelle- ment 40, à savoir 100 % des chi- miothérapies, 96 % des endosco- pies digestives, 76 % des cataractes, 81 % des ligatures de varices, dont seulement 19,5 % en 2007, etc. En 2014, la polyclinique réalise 48 % d'ambulatoire et le reste en hospita- lisation complète, soit une progres- sion de 1 à 2 % chaque année. Cela correspond a 9 DOO patients par an. Cette prise en charge se développe d'abord parce que les techniques ont évolué, comme la coehochirurgie ou le laser, et nous n'avons pas recours à ('anesthésie générale. Aussi, la tari- fication est la même, alors qu'aupara- vant l'hospitalisation complète nous rapportait plus. Et qu'en est-il du patient ? L'ambulatoire ne se fait pas au dé- triment du patient. Il est prévenu 24 heures avant l'intervention et ne vient que 2 heures avant. C'est moins de stress. Le lendemain, nous l'appe- lons pour un suivi et pour s'assurer que médecin traitant ou infirmière prennent le relais. Si le patient est seul ou âgé, il peut être hospitalise plus longtemps. Beaucoup préfèrent rentrer chez eux au plus vite, d'abord parce qu'ils récupèrent mieux et aus- si pour écourter l'arrêt de travail. Recueilli par Sylvie ARNAUD. Du vendredi 10 au lundi 13, polycli- nique du Parc, avenue des Sables. (1) Hospitalisation à la journée et re- tour à domicile le soir.
  22. 22. 08 OCT 14 Quotidien OJD : 94356 Surface approx. (cm²) : 94 Page 1/1 947c75785ab06e0fd27a4884980b05ec2238fa1c511f404 FHP 3859661400509/RSS/ARN/2 Tous droits réservés à l'éditeur Cholet^ Santé. L'ambulatoire présente au grand public à la Polyclinique Les etablissements de santé pri- vés de la région organisent une journée portes ouvertes le same- di 11 octobre coordonnée par la Fédérationdel'Hospitalisation Pri- vée des Pays de la Loire. Placée sous le thème de l'ambulatoire, elle a pour objectif de présenter le fonctionnement du circuit du pa- tient et les bénéfices de cette mé- thode d'hospitalisation. L'ambula- toire,qu'est-cequec'est?C'estun dispositif de prise en charge pro- gramme qui permet au patient d'être hospitalisé la journée et de regagner son domicile le soir. L'ambulatoiren'estpasseulement réserve aux pathologies bénignes et aux actes simples, et couvre les principaux domaines de san- té : chirurgie, médecine, psychia- trie, soins de suite et réadapta- tion. L'intervention est identique, qu'elle soit menée en hospitalisa- tion complète ou en ambulatoire. Samedi,unzoomseraeffectuésur lesateliersproposésparlaPolycli- nique du Parc à Cholet qui ouvri- ra ses portes de 10 h à 10 h 30 avec un accueil des visiteurs et des patients pardes praticiens. Ils répondront aux questions sur la méthode d'hospitalisation ambu- latoire et une présentation de l'ac- tivité de la Polyclinique en termes de chirurgie ambulatoire, chimio- thérapie ambulatoire et de méde- cine ambulatoire,
  23. 23. TLC - 8 octobre 2014 Journal télévisé Sujet de 3’43’’ à 4’09’’ Annonce des portes ouvertes à la Polyclinique du Parc et présentation des ateliers Focus sur la thématique de la Journée Régionale de l’Hospitalisation Privée
  24. 24. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! LA ROCHE-SUR-YON
  25. 25. 10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST 35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00 11 OCT 14 Quotidien OJD : 749258 Surface approx. (cm²) : 436 Page 1/1 927755f058b07a0ea27a4df4be0ae5282278fa4c719545c FHP 6711671400504/RSS/AJR/2 Tous droits réservés à l'éditeur En ambulatoire, les risques diminuent La clinique Saint-Charles propose une visite de son service dédié à la chirurgie ambulatoire, afin de présenter les bénéfices de cette méthode d'hospitalisation courte durée. Reportage Dans le service de chirurgie ambu- latoire, I organisation est indispen- sable Ici l'hospitalisation dure quel ques heures, avec un retour au domi- cile dans la journee. Le service, refait a neuf en janvier dernier, a une ca- pacite maximale de 36 places Maîs chaque jour, entre 40 et 60 patients sont accueillis par les cinq infirmières et le cadre de sante. Aujourd'hui, ce sera 46 Alors, une rotation efficace est nécessaire « Beaucoup de spécialités se font en ambulatoire désormais : le di- gestif, le vasculaire, l'esthétique, l'urologie », liste Stephane Carlier, responsable du service ambulatoire Ce mode de prise en charge, sans nuit a l'hôpital, représente 66 % de activite de la clinique Saint Charles en augmentation de 5 % par rapport a 2013 « Et l'Agence régionale de santé a fixé un objectif de 80 % », précise Nathalie Gourlaouen, direc tnce de I etablissement Grâce a revolution des technolo- gies, l'ambulatoire n'est plus seule- ment reserve aux pathologies béni gnes et aux actes simples Des pro- cedures plus complexes, comme operation de la cataracte ou l'abla- tion des végétations, sontaujourd hu réalisées en hospitalisation de courte duree. Moins de risques L'intervention est identique a celle ef- fectuée en hospitalisation complète, comme le coût assume par le patient Maîs l'ambulatoire presente d'au- tres benéfices « Les patients préfè- rent rentrer chez eux plutôt que de dormir a l'hôpital, c'est plus rassu- rant », explique Isabelle Moussion responsable des services d'hospitah sation La plupart reprend par ailleurs le travail des le lendemain, réduisant les temps d arrêt maladie La chirurgie ambulatoire est aus si privilégiée pour limiter les risques d'infections nosocomiales et de phlé- bite. « Moins le patient reste a l'hô- pital, moins il est exposé », justifie la responsable. La veille de l'opération, le patient est appelé par une infirmière, pour organiser sa venue, rappeler les re gles d'hygiène, et répondre a ses Les patients sont hospitalisés la journee et regagnent leur domicile le soir questions A la suite de l'intervention le patient ne peut sortir qu apres un accord medical. « Ponctuellement, certains restent la nuit, avance Ste phane Carlier Sur 800 à 900 pa- tients par mois, une dizaine ont une surveillance supplémentaire de 24 heures.» Apres l'opération, le patient doit respecter plusieurs regles • ne pas conduire, être raccompagne et pas- Repères 1991 c'est la date de début de la pratique de la chirurgie ambulatoire a la clinique Saint-Charles 8 412 interventions ont éte réalisées en ambulatoire, depuis le début de I annee 2014. 66 % e est le taux de l'activité de la clinique réalise en ambulatoire Le nombre d interventions suivant cette sel la premiere nuit avec quelqu un Le lendemain, un appel du chirur- gien permet de s'assurer de la bonne continuité des soins. Pour l'heure, la pratique de l'am- bulatoire ne permet pas a la clinique Saint-Charles de realiser des econo- mies. « La tarification de la Sécuri- té sociale nous est défavorable, ex- plique Nathalie Gourlaouen ll faut que l'on organise mieux la rotation methode d hospitalisation est en pro- gression de pres de 5 % par rapport a l'année précédente 99 % des operations sont réalisées en ambulatoire en gastro-entérolo- gie, 90 % en stomatologie, 84 % en ophtalmologie 60 % en chirurgie ORL et 50 % en chirurgie gynecolo gique des lits pour augmenter le nombre de patients. » Pour autant, l'établissement continue d'élargir sa palette d'opéra tions en ambulatoire. Lundi, une chi- rurgie de la hernie discale a ete réali- sée pour la première fois en hospita- lisation a la journee, sur un patient de 33 ans Prochain objectif la resec- tion de prostate au laser. Sophie PAMS. Aujourd'hui, de 10 h a 12 h, portes ouvertes a la clinique Saint-Charles, 11, boulevard Rene Levesque Vi site des locaux de la nouvelle struc ture de chirurgie ambulatoire, pie- sentation du « circuit patient » et de l'organisation de la prise en charge par les professionnels de santé
  26. 26. ouest-france.fr - 11 octobre 2014
  27. 27. ouest-france.fr - 11 octobre 2014
  28. 28. ouest-france.fr - 11 octobre 2014
  29. 29. RCF VENDÉE - 10 octobre 2014 L’Invité de la rédaction Sujet de 10’24’’ Interview d’Alain Foltzer par Fanny Brevet Présentation de la Journée Régionale de l’Hospitalisation Privée Focus sur : - la méthode d’hospitalisation ambulatoire et sur les domaines d’intervention concernés - le parcours du patient et le travail préparatoire - le patient considéré comme acteur de son hospitalisation - la réorganisation des établissements de santé pour s’adapter à l’ambulatoire Présentation des ateliers proposés lors de la journée portes ouvertes dans les cliniques privées de La Roche-sur-Yon et des Sables d’Olonne Annonce de la sortie du livret sur l’ambulatoire
  30. 30. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! LAVAL
  31. 31. LE COURRIER DE LA MAYENNE - 16 octobre 2014
  32. 32. OUEST FRANCE - 10 octobre 2014
  33. 33. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! LES SABLES-D’OLONNE
  34. 34. 13 RUE DU BREIL 35051 RENNES CEDEX 16 OCT 14 Hebdomadaire OJD : 11230 Surface approx. (cm²) : 200 Page 1/1 067ca5d35e10330b920d4e641d0055502488008491a24c4 FHP 0037071400507/MAR/ABA/2 Tous droits réservés à l'éditeur La clinique Porte Océane a ouvert ses portes L'ambulatoire, hospitalisation de demain ? I Samedi dernier, les cliniques de la région Pays de la Loire ouvraient leurs portes au public. La clinique Porte Océane du Pays des Olonnes participait à l'opération et a proposé une expérience unique à ses visiteurs. Pour la seconde année, la cli- nique chirurgicale Porte Oceane a contribue à la Jour- née régionale de l'hospitahsa- tion privée 2014. Elle a ouvert ses portes samedi après-midi. Pour cette édition, le thème re- tenu était "l'hospitalisation am- bulatoire". "Il s'agit d'une prise en charge qui se développe fortement notamment sous l'impulsion de la Sécurité so- ciale", explique Daphné Royal, directeur de l'établissement du pays des Olonnes. Dans le prin- cipe, le patient qui doit subir une intervention chirurgicale ou autre examen rentre à la clini- que le matin et ressort le soir. Aucune nuit n'est passée dans l'établissement de soin. Pour la clinique Porte Oceane, l'hospitalisation ambu- latoire représente 48 % du nombre total d'hospitalisations. "Sur certains gestes comme l'opération de la cataracte ou de hernies, ce chiffre grimpe même à plus de 90 %", pré- cise le directeur. Avantages de ce dispositif pour le patient : il rentre plus vite a domicile ce qui est plus confortable pour lui, "on limite également le ris- que d'infections nosocomia- les et, enfin, cette prise en charge à la journée se veut moins traumatisante, notam- ment pour les personnes âgées", indique Daphné Royal. Elle ajoute : "Cela ne veut pas dire qu'on abandonne le pa- tient. Nous appelons d'ail- leurs le patient la veille de son intervention afin de le rassurer et de lui rappeler les consignes à respecter". L'am- bulatoire profite également à la Sécurite sociale qui voit ainsi le moyen de limiter les coûts de santé. Visites du bloc opéra- toire Lors de ces portes ouvertes, des ateliers ont été mis à la dis- position des visiteurs : présen- tation des techniques de coe- hoscopie en chirurgie viscérale en ambulatoire animée par Dr Grozier et Dr Maizi ; presenta- tion de la program- mation as- sistée par ordinateur en implan- t o I o g i e dentaire en chirurgie implantaire animée par le Dr Lo- chon ; pre- sentation de l'anes- thésie leco régionale en anes- thesie ani- mée par le Dr Sarr, etc. Cette rencontre a éte interactive puis- que le matériel du chirurgien a eté mis à la disposition des visi- teurs qui ont pu le manipuler. Des visites ont également eté programmées : au service de chirurgie ambulatoire, au bloc opératoire et en stérilisation. Cadres de soin, chef du bloc ou pharmacien en ont profite pour rappeler les consignes a res- pecter avant de subir une inter- vention et expliquer pourquoi il est important de les suivre à la lettre. "Cet échange permet de dédramatiser l'acte chirur- gical, souligne Daphné Royal. Plus on donne d'informations aux patients, moins ils appré- hendent et mieux le séjour se passe". Marion Travers
  35. 35. Évaluation du site Par : -
  36. 36. RCF VENDÉE - 10 octobre 2014 L’Invité de la rédaction Sujet de 10’24’’ Interview d’Alain Foltzer par Fanny Brevet Présentation de la Journée Régionale de l’Hospitalisation Privée Focus sur : - la méthode d’hospitalisation ambulatoire et sur les domaines d’intervention concernés - le parcours du patient et le travail préparatoire - le patient considéré comme acteur de son hospitalisation - la réorganisation des établissements de santé pour s’adapter à l’ambulatoire Présentation des ateliers proposés lors de la journée portes ouvertes dans les cliniques privées de La Roche-sur-Yon et des Sables d’Olonne Annonce de la sortie du livret sur l’ambulatoire
  37. 37. 10 RUE DU BREIL ZI RENNES SUD-EST 35051 RENNES CEDEX 09 - 02 99 32 60 00 09 OCT 14 Quotidien OJD : 749258 Surface approx. (cm²) : 63 Page 1/1 827b85285670140c92bd4ac41b0215be2fa8d32081e2403 FHP 7461671400507/RSS/AJR/2 Tous droits réservés à l'éditeur Les Sables-cTOIonne Portes ouvertes sur l'ambulatoire à la clinique, samedi Les etablissements de sante prives de la region organisent une journee portes ouvertes, samedi 11 octobre, sur le thème de l'ambulatoire L'am- bulatoire est un dispositif de prise en charge programme qui permet au patient d'être hospitalise la journee et de regagner son domicile le soir Différents ateliers sont proposes a la clinique Porte oceane, a partir de 14 h visites du bloc sur réser- vation et par petits groupes (en l'ab- sence d'urgence) , presentation par une infirmière de la prise en charge ambulatoire côte soignant , presen- tation de ('anesthesie loco-regionale par un anesthesiste , simulation SD sur ordinateur d'une pose d'implant dentaire , l'ambulatoire en chirurgie viscérale par un chirurgien , l'ambu- latoire en chirurgie vasculaire par un chirurgien La clinique presente également l'action menée dans le cadre d'Oc- tobre rose pour la prevention contre le cancer du sem et l'exposition de l'artiste Henri Gueguen, créée a cette occasion Contact.Tel 0251 21 15 15
  38. 38. ouest-france.fr - 9 octobre 2014
  39. 39. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! SAINT-NAZAIRE
  40. 40. PRESSE OCEAN ET DE LA PRESSE DE L'OUEST 5/8 RUE SANTEUIL BP 22418 44024 NANTES CEDEX 1 - 02 40 44 24 00 08 OCT 14 Quotidien OJD : 32810 Surface approx. (cm²) : 53 Page 1/1 7372f5f35f30af0142494204b10e15a02808641241794cd FHP 0939371400501/RKM/MMS/2 Tous droits réservés à l'éditeur A NOTER «Pourtout savoir surl'ambulatoire» Les établissements de santé privés de la région organisent une journée portes ouvertes le samedi ll octobre coordonnée par la Fédération de l'Hospitalisation Privée des Paysde la Loire. Placéesous le thème de l'ambulatoire, la Journée Régionalede l'Hospitalisation Privée a pour objectif de présenter le fonctionnement du circuit patient et les bénéfices de cette méthode d'hospitalisation.La Polyclinique de l'Europe propose une porte ouverte avec accueil privilégié des visiteurs et des patients par sept praticiens disponibles pour échanger sur leurs pratiques et sur le processus de prise en charge en ambulatoire, visite de la structure de chirurgie ambulatoire. Samedill octobre,de14ha17h, Polycliniquedel'Europe
  41. 41. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! SAUMUR
  42. 42. 11 OCT 14 Quotidien OJD : 94356 Surface approx. (cm²) : 477 Page 1/1 447d353d5e30b90132c04774d90955fa2a28f14df128476 FHP 1943561400508/FCM/ART/2 Tous droits réservés à l'éditeur L'ambulatoire se dévoile La Cliniquechirurgicaledela Loireouvresesportesaujourd'huisurlespathologiessoignées en une journée. Son directeur, Frédéric Giraudet en explique la pertinence et le déroulement. D es portes ouvertes sont organisées ce samedi a la Clinique chirurgicale de la Loire. Qui y participe ? Ces portes ouvertes sont organisées par la Federation de I hospitalisation privee des Pays de la Loire regrou- pant une quinzaine d etablissements prives Elles sont proposées par les etablissements assurant de la me- decine de la chirurgie et de I obsté- trique en ambulatoire Lan dernier pour la premiere edition, nous avons reçu une cinquantaine de personnes Pourquoi spécifiquement sur ces disciplines ? Elles ne sont pas tres connues du grand public notamment sur le fait que la prise en charge évolue vers I ambulatoire Désormais 60 % des interventions réalisées ici se font sur une journee alors qu on n était qu a 45 % il y a cinq ans Qu allez-vous concrètement pré- senter lors de cette matinée portes ouvertes (I) ? Le thème est I ambulatoire Nous al- lonsmontrerlesdifférentesetapesde la prise en charge a la journee I ap- pel du patient la veille, son accueil I intervention, la prise en charge par I equipe de reveil, le retour au ser vice ambulatoire et I appel du lende- main et le suivi postopératoire lors- qu ils sont nécessaires Des ateliers présenteront les différentes patho- logies pouvant être opérées ainsi ASAVOIR Saumur, clinique de la Loire, hier matin. Frederic Giraudet directeur de I etablissement accueille le public ce matin au service ambulatoire a I occasion d unejournee portes ouvertes de I hospitalisation pnvee traitement de la prostate de la cata- racte, col du fémur et pose de pro these I utilisation de la ccelioscopie pour les interventions chirurgicales 16 000 actes chaque année Une trentaine de praticiens tra- vaillent avec la Clinique chirurgicale de la Loire Elle emploie 120 salaries essentiellement infirmiers et aides- soignants 12 000 actes ont ete accomplisauxquelssajoutent4DOO interventions dites « en externe • en 2013 Son chiffre daffaires est de 12 millions d euros ventre ferme ll y a de plus en plus de pathologies prises en charge de cettefaçon C est aussi I occasion de rassurer de futurs patients ? Ce mode de prise en charge est de- mande par les autorites de tutelle Pour faire des economies, elles nous incitent a developper ces techniques visant a reduire le temps d hospitali- sation Cette communication vise ef fectivementadédramatiserces inter- ventions qui sont devenues de plus en plus répandues avec le develop pement de nouveaux outils Quelles sont les nouveautes ? Nous avons embauche un deuxieme ophtalmologiste et un rhumatologue est arrive en avril Une anesthesiste consulte désormais les personnes souffrant de douleurs chroniques On souhaite maintenant developper I urologie avec I hôpital d Angers, la chirurgie digestive et ORL (I ) Portes ouvertes ce samedi TI octobre, de 9 a T3 heures a la Clinique chirurgicale de la Loire, rue des Rolletieres, a Saumur
  43. 43. saumur-kiosque.com - 8 octobre 2014
  44. 44. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! LOIRE ATLANTIQUE
  45. 45. OUEST FRANCE - 11 octobre 2014
  46. 46. ouest-france.fr - 11 octobre 2014
  47. 47. PRESSE OCEAN ET DE LA PRESSE DE L'OUEST 5/8 RUE SANTEUIL BP 22418 44024 NANTES CEDEX 1 - 02 40 44 24 00 10 OCT Quotidien OJD : 32810 Surface approx. (cm²) : 50 Page 1/1 bd79e50b5e30dd01d2af4b741e05758a2838503ef14a4c3 FHP 5576361400506/GDF/ATF/2 Tous droits réservés à l'éditeur SANTE Unejournée de l'hospitalisation privée le ll octobre Pour la deuxieme annee consécutive,les établissements de santé privés de la région organisent une journée portes ouvertes samedi 11 octobre, sous l'égide de la Fédération de l'Hospitalisation Privée des Paysdela Loire.Placéesous le thème de l'ambulatoire, cette Journée Régionale de l'Hospitalisation Privée a pour objectif de présenter le fonctionnement du circuit patient et les bénéfices de cette méthode d'hospitalisation souvent méconnue du grand public. Plusieurs établissements ouvriront leurs portes à cette occasion : la clinique Sainte- Marie à Châteaubriant de 10 h 30 a 12 heures,a Nantes les cliniques Brétéché de 10heuresà12heures,le Confluent NCN et CCS de 10heuresà12heureset SourdilledelOheuresà 12 heures et la Polyclinique de l'Europe à Samt-Nazaire de14heuresà17heures.
  48. 48. !
  49. 49. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! COM4 Agence de relations médias 94 rue Gambetta 44000 Nantes 02 40 73 50 51 - info@com-4.fr

×