Workshop Entrecom - Valeurs d'entreprise

405 vues

Publié le

Faire vivre ses valeurs d'entreprise : Comment ? Pourquoi ? Pour quelles bénéfices ?
Présentation de Xavier Destuhaut (Volkswagen Financial Services) et Martine Pergent (Consultante en communication).

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
405
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Workshop Entrecom - Valeurs d'entreprise

  1. 1. 18/12/2015 WORKSHOP VALEURS D’ENTREPRISE 07/04/2016
  2. 2. XAVIER CAZARD Fondateur Entrecom Directeur associé MARTINEPERGENT Consultante en communication XAVIER DESTRUHAUT DRH Volkswagen Financial Services
  3. 3. MARQUE EMPLOYEUR Faire vivre ses valeurs d’entreprise : Pourquoi ? Comment ? Pour quels bénéfices ? ««
  4. 4. VU DANS LE MÉTRO ©NicolasCAZARD
  5. 5. UNE QUESTION CENTRALE : L’IDENTITÉ DE L’ENTREPRISE Vision de l’entreprise Ses aspirations à long terme Culture de l’entreprise L’expérience de l’entreprise Marque L’image de l’entreprise Les perceptions de ses différentes parties prenantes => Un travail sur soi et sur l’altérité − Qui sommes-nous ? − D’où venons nous ? − Quels facteurs structurels nous ont conduits à notre réussite ? − Qu’est-ce qui nous singularise, nous différencie ?
  6. 6. UNE IDENTITÉ MISE EN PERSPECTIVE Un travail sur l’identité, l’image, la réputation (en interne aussi) Des salariés ambassadeurs Une image de performance économique et sociale en interne et externe Mettre l’accent sur l’attention portée au capital humain.
  7. 7. LIMITES DE L’IMAGE D’EMPLOYEUR L’attente d’une vision du monde et d’un projet sociétal d’envergure qui prennent en compte les attentes des parties prenantes. Et auquel l’entreprise, seule, ne peut suffire.
  8. 8. IMAGE EMPLOYEUR − Née dans les années 1995. − Poussée depuis quelques années par : − Les groupes, les grandes entreprises, progressivement les − Internet et les réseaux sociaux. − De nouvelles curiosités sur l’entreprise. − Les besoins de recrutement. − Les besoins de renouvellement.
  9. 9. MARQUE EMPLOYEUR ? − Considérer la culture d’entreprise comme un facteur de performance, sur le long terme. − Parties prenantes privilégiées : − Les collaborateurs. − Ceux qui l’ont été. − Ceux qui pourraient le devenir. Langue de bois De la transparence De la conviction
  10. 10. BÉNÉFICES ATTENDUS − Attirer les profils dont l’entreprise a besoin. − Motiver, mobiliser les collaborateurs, gagner en performance. − Les fédérer face aux challenges, face aux crises. − Développer leur fierté d’appartenance, enrichir son contenu. − Fidéliser. − Conforter les clients.
  11. 11. LES CONDITIONS DU SUCCÈS ? − Offrir une expérience. Incarnations Faites ce que je dis… Une expérience en phase avec l’histoire racontée − Ce qui se passe de positif à l’intérieur doit se voir à l’extérieur.
  12. 12. LES CONDITIONS DU SUCCÈS ? Offrir et faire vivre une expérience Les collaborateur s sont clés La hiérarchie doit être convaincue, au plus haut niveau et porter cette conviction : par les mots, par les actes, au quotidien. La RH, la communication interne et externe doivent être à même d’en parler
  13. 13. − Les prises de parole en ligne : 1-lesjournalistesgénéralistes(27%delaconversation), 2-lesprofessionnelsdesressourceshumaines(24%), 3-desspécialistesdesréseauxsociaux(14%). LA MARQUE EMPLOYEUR : UN PHÉNOMÈNE DIGITAL − Sur un mois d’analyse de la totalité des conversations autour de la marque employeur sur le web social français. (Linkfluence –Radarly-, Randstad France) − Twitter concentre 49% des conversations. - Plus de 40 000 publications online. - Plus de 5 millions de personnes touchées.
  14. 14. COMMENT FAIRE ? − Considérer tout ce qui se dit sur la marque. - Ses données officielles (site internet, recrutement, …). - Ses données privées (documents RH, management, …). - Les conversations (salariés, partants, …). - Les conversations sur internet, les réseaux sociaux.
  15. 15. COMMENT FAIRE ? —De la même façon que vos clients satisfaits sont vos meilleurs ambassadeurs, —Vos salariés/stagiaires/intérimaires … satisfaits nourriront les commentaires. —Les étudiants, les talents recherchés vous situeront, vous cibleront, … D’ailleurs, que disent-ils sur ?
  16. 16. L’EXEMPLE VOLKSWAGEN FINANCIAL SERVICES
  17. 17. DES ATELIERS POUR TRAVAILLER SUR LES VALEURS DE L’ENTREPRISE −4 ateliers regroupant une dizaine de personnes, d’une durée d’une heure et demie, répartis sur deux sites. Le 1er septembre à Villers-Cotterets : - Un groupe nouveaux embauchés. - Un groupe collaborateurs. Le 3 septembre à Roissy - Un groupe collaborateurs (intégrant des délégués au comité d’entreprise, un responsable RH). - Un groupe managers.
  18. 18. PERCEPTION GLOBALE DE VWFS PAR SES EMPLOYÉS − Résultats : des mots-clés se détachent.
  19. 19. PERCEPTION GLOBALE DE VWFS PAR SES EMPLOYÉS 7.4 7.2 7.4 7.6 8.0 0.0 1.0 2.0 3.0 4.0 5.0 6.0 7.0 8.0 9.0 10.0 − Des valeurs correspondant à la vision des employés.
  20. 20. QUESTIONNAIRE ADRESSÉ À L’ENSEMBLE DU PERSONNEL POUR ÉLABORER LES VALEURS − 69% de participation. − Fort intérêt pour les valeurs de l’entreprise. 9 9 9 9 8 Enthousiasme Engagement envers le client Responsabilité Confiance Courage Pour chacune de ces 5 valeurs, pourriez-vous traduire l'intérêt que vous lui portez par une note comprise entre 0 (aucun intérêt) et 10 (beaucoup d'intérêt) ?
  21. 21. CONCLUSION − Il est important de permettre l’implication de tous les collaborateurs pour définir les valeurs révélatrices de la culture d’entreprise. − Les valeurs sont l’expression d’une culture. Les vivre et les partager au quotidien renforcent la collaboration, l’enthousiasme et l’engagement des collaborateurs dans le projet d’entreprise. − Par extension, exprimant aussi qui nous sommes, elles deviennent un atout pour la marque-employeur.
  22. 22. CONCLUSION MERCI ! ;-)
  23. 23. 18/12/201507/04/2016 POUR NOURRIR LA CONVERSATION…
  24. 24. 18/12/2015 A BIENTÔT ! :-) 07/04/2016 … OU RE-VISIONNER L’UN DES DERNIERS WORKSHOPS COM DE CRISE : COMMENT ANTICIPER ET PILOTER LES MINI-CRISES COP21 : LES TENDANCES DE COM RSE A NE PAS MANQUER VIDÉO MARKETING : LES NOUVEAUX FORMATS
  25. 25. − Alors, intéressant Entrecom ? − Oui, pas mal leur workshop. Il n’y a pas que le jus d’orange qui soit bon. − Leur café, aussi ? − Justement, si tu veux en savoir plus, ils aiment bien discuter autour d’un café ! Contacte Xavier Cazard au (+33)6 03 00 01 75, ou sur xcazard@entrecom.com, c’est l’un des directeurs associés.

×