PERSCONTACT –                                     02/10/2012DIMINUTION DE PRODUCTION EN 2012, 2013 TOUT AU PLUSUNE REPRISE...
Les secteurs de l’industrie technologiqueMétaux & matériaux              Umicore, Bekaert, Aleris, Nyrstar, Aurubis, Betaf...
Thèmes•   Conjoncture     – 1er sem 2012     – Perspectives•   Rentabilité•   Conclusions                      w w w. a g ...
Chiffre d’affaires industriel de l’industrie technologique (2008 = 100)   5e trimestre consécutif sans     140   croissanc...
Léger repli de la production au 1er semestre 2012                                            2010    2011           2012 6...
Léger recul au premier semestre  Arrêt d’activités au sein du secteur Métaux & matériaux  Transformation du métal : la cro...
Evolution des exportations de l’industrie technologique depuis le débutde la crise (2008 = 100)                           ...
Arrêt de la croissance des exportations de l’industrie technologique  Union européenne : repli considérable depuis le 2e t...
Baisse de l’emploi au 1er semestre 2012                                             2011             2012 juin            ...
Chômage temporaire ouvriers plus élevé qu’en 2011   20,0%   17,5%   15,0%                                                 ...
Augmentation des investissements dans l’industrie technologique   Mio EUR   2.500   2.000   1.500   1.000     500       0 ...
Thèmes    •    Conjoncture et emploi          – 1er sem 2012          – Perspectives    •    Rentabilité    •    Conclusio...
Confiance des chefs d’entreprise en baisse        Baromètre de conjoncture de la BNB pour l’industrie technologique   30  ...
Recul important des perspectives d’emploi en août et septembre   20   10    0  -10  -20  -30  -40  -50             2005   ...
Résultats sondage express d’Agoria : 2e semestre2012   Chiffre d’affaires : 46% des entreprises attendent un recul au 2e s...
L’activité reste faible au 2e semestre   Le ralentissement international de la croissance continue à peser   sur les comma...
Résultats sondage express d’Agoria : une reprise en 2013 ?  45% n’attendent pas de reprise et pas de nouvelle baisse non p...
2012 sera une mauvaise année  2012 :   ❙ Agoria s’attendait à un recul de la production de ± 2,5%   ❙ L’emploi se contract...
Thèmes•   Conjoncture :•   Rentabilité•   Conclusions                    w w w. a g o r i a . b e                    w w w...
Echantillon 2011    Membres qui ont déposé des comptes complets chaque    année de la période 2006-2011    717 entreprises...
Pas de nouvelle amélioration de la rentabilité en 2011, recul en 2012             Médiane en % des ventes     9,0         ...
2011 : pas de nouvelle amélioration de la rentabilité malgré un CA record   Le CA en 2011 augmente de 9,6% jusqu’au niveau...
Rentabilité largement en dessous de celle de l’Allemagne                                            EBIT-marge in 2010    ...
Redressement insuffisant de la compétitivité salariale La part salariale dans la valeur    Médiane en % de la valeur ajout...
Part du salaire trop élevée pour pouvoir créer des emplois   15.000                                                       ...
L’impôt des sociétés réellement payé augmente                                                       2010        2011      ...
Impôt des sociétés dans l’industrie technologique belge en 2010plus élevé que dans les pays voisins    Source : prof. J. K...
Impact de la crise sur le financement des entreprises   Le volume du crédit commercial diminue par rapport à la période av...
Conclusions  La crise dans la zone euro pèse lourdement sur la production et  l’emploi  Le moteur de la croissance, à savo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'industrie technologique en 2012

802 vues

Publié le

Les entreprises technologiques de notre pays accusent une baisse de production de 2,5 % en 2012. Pour l’année prochaine, la fédération technologique Agoria prévoit une reprise limitée. « Le ralentissement international de la croissance pèse sur les commandes et la rentabilité de nos entreprises est également sous pression », indique Paul Soete, CEO d’Agoria. Ainsi, la part des salaires dans la structure de coûts des entreprises technologiques augmente à nouveau, notamment du fait de l’inflation élevée. Et cela a des conséquences pour l’emploi. En 2012, un total de 6.750 emplois seront passés à la trappe. Et pour 2013, Agoria prévoit la perte de quelque 3.000 emplois supplémentaires. Car sans croissance, pas de création d’emplois possible. Heureusement, les entreprises technologiques continuent à beaucoup investir dans notre pays, avec des investissements pour un montant total de 1,8 milliard d’euros en 2012. Il s’agit maintenant d’endiguer la perte de compétitivité afin de pouvoir lancer plus de nouveaux projets d’investissement.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
802
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
181
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'industrie technologique en 2012

  1. 1. PERSCONTACT – 02/10/2012DIMINUTION DE PRODUCTION EN 2012, 2013 TOUT AU PLUSUNE REPRISE LIMITEE
  2. 2. Les secteurs de l’industrie technologiqueMétaux & matériaux Umicore, Bekaert, Aleris, Nyrstar, Aurubis, Betafence, Magotteaux, TI Group Automotive, Lamifil, ...Transformation du métal CMI, Crown, Galva Power, Carwall, Geldof Metaalconstructie, Greif, Parts & components, …Plastiques Samsonite, Terumo, Baxter, Dymo, Kautex-Textron, Pentair, Plastic Omnium Automotive, Esselte, Helvoet, …Mécatronique Caterpillar, Atlas Copco, CNH Belgium, Alstom Belgium, Zf Wind Power, Hansen Industrial Transmissions , Spicer off highway, Picanol, Michel van de Wiele, LVD, ...Electrotechnique Philips , Siemens, Duracell Batteries, CG Power systems, Kabelwerk Eupen, Nexans, Etap, Schneider Electric, Ion Beam Applications, Niko. ...TIC Hewlett-Packard, IBM, Alcatel-Lucent Bell, Barco, Atos Worldline , RealDolmen, Tyco Electronics, Cisco Systems, EVS Broadcast Equipment, Zetes, LMS international , Option, Econocom, …Automobile Ford, Volvo Cars, Van Hool, Volvo Group , Toyota Motor Europe, Daf Trucks, Audi, Robert Bosch, Tenneco, Valeo Vision, AW Europe, Honda Europe, Continental Automotive, VCST, Bosal ...Aérospatiale Sonaca, Techspace Aéro, Sabca, Asco, Thalès Alenia Space ...Sécurité & défense FN Herstal, Mécar, Cassidian Belgium, Forges de Zeebrugge, OIP,…Contracting & maintenance Fabricom, Cegelec, Spie, Stork MEC, TMS Industrial Services, Maintenance Partners …Automatisation industrielle ABB, Intrion , Emerson Process Management, BEP-Europe, …Produits pour la construction Daikin, Kone, Schindler, Jaga, Reynaers Aluminium, rettig, ACV, Vasco, Sicli, Somati, Renson, TDS,…Montage & grues Sarens, BIS ROB Montagebedrijf, Aertsen Kranen, Vermeesen Montage, Pirard Industries, …Emploi janvier 2012 280.000 2
  3. 3. Thèmes• Conjoncture – 1er sem 2012 – Perspectives• Rentabilité• Conclusions w w w. a g o r i a . b e w w w. a g o r i a . b e
  4. 4. Chiffre d’affaires industriel de l’industrie technologique (2008 = 100) 5e trimestre consécutif sans 140 croissance 130 Grosso modo retour au 120 niveau de 2008 110 100 90 80 70 60 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 08 08 08 08 09 09 09 09 10 10 10 10 11 11 11 11 12 12 12 12
  5. 5. Léger repli de la production au 1er semestre 2012 2010 2011 2012 6m 2009 2010 2011 6m Métaux & matériaux 20,7% 15,9% -7,9% Transformation du métal 8,0% 4,9% 7,5% Produits de construction 2,4% 10,8% -9,0% Mécatronique 7,0% 16,8% 2,5% Electrotechnique, Industrial Automation 2,9% 2,5% -4,0% TIC (production et services) 2,0% 4,8% 1,7% Automobile 19,0% 15,8% -0,1% Aérospatiale et défense -2,0% 5,0% 24,7% Total 8,5% 9,1% -0,8% Source : Agoria 5
  6. 6. Léger recul au premier semestre Arrêt d’activités au sein du secteur Métaux & matériaux Transformation du métal : la croissance est due à la finalisation de commandes et à des projets d’énergie verte Mécatronique : légère croissance mais très divergente d’un sous-secteur à l’autre TIC : bonnes performances “Imaging” (Barco, EVS, ..) et sous-traitance automobile, TIC-services : croissance modérée Automobile : ❙ Croissance chez Audi et léger recul chez Volvo Cars et Ford en raison de la conjoncture et du cycle des modèles ❙ Camions : satisfaisant étant donné la mauvaise conjoncture Aéronautique : reste un secteur à croissance structurelle Produits pour la construction et la maison : marché intérieur difficile et exportations en baisse 6
  7. 7. Evolution des exportations de l’industrie technologique depuis le débutde la crise (2008 = 100) 150 200 Exportations hors UE Exportations UE 175 125 150 125 100 100 75 75 50 50 2008 2009 2010 2011 2012 2008 2009 2010 2011 2012 Pays de croissance (BRIC, Turquie,Indonesie,…) USA & Japon Pays voisins et Europe du Nord Reste du monde Europe du Sud Bron : NBB 7
  8. 8. Arrêt de la croissance des exportations de l’industrie technologique Union européenne : repli considérable depuis le 2e trimestre, également dans les pays forts de la zone euro Croissance des exportations hors UE pratiquement à l’arrêt au 2e trimestre Nouveau ralentissement de la croissance du commerce mondial attendu au 3e trimestre 8
  9. 9. Baisse de l’emploi au 1er semestre 2012 2011 2012 juin 2010 2011 déc. Métaux & matériaux 1,0% -3,5% Transformation du métal 0,6% -0,3% Produits de construction 0,5% 0,0% Mécatronique 0,5% -0,6% Electrotechnique, Industrial Automation 0,1% -4,3% TIC 2,2% -1,1% Automobile 2,5% 0,1% Contracting & Maintenance 2,8% -1,3% Aérospatiale et défense 1,6% 1,0% Total 1,4% - 1,4% * provisoire Source Agoria 9
  10. 10. Chômage temporaire ouvriers plus élevé qu’en 2011 20,0% 17,5% 15,0% 13,6% 12,5% 10,0% 6,8% 7,5% 5,6% 5,0% 3,7% 3,3% 2,5% 0,0% 2008-1 2008-2 2008-3 2008-4 2009-1 2009-2 2009-3 2009-4 2010-1 2010-2 2010-3 2010-4 2011-1 2011-2 2011-3 2011-4 2012-1 2012-2 2012-3 2012-4 Trimester Jaargemiddelde 10
  11. 11. Augmentation des investissements dans l’industrie technologique Mio EUR 2.500 2.000 1.500 1.000 500 0 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012* Industriele activiteiten zonder auto Automobiel * Prévisions Source : 2000-2010: TVA; 2011: enquête BNB-Agoria, mai 2012 11
  12. 12. Thèmes • Conjoncture et emploi – 1er sem 2012 – Perspectives • Rentabilité • Conclusions w w w. a g o r i a . b e w w w. a g o r i a . b e
  13. 13. Confiance des chefs d’entreprise en baisse Baromètre de conjoncture de la BNB pour l’industrie technologique 30 15 0 -15 -30 -45 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 13
  14. 14. Recul important des perspectives d’emploi en août et septembre 20 10 0 -10 -20 -30 -40 -50 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Afgevlakte reeks Brutoreeks Source : BNB 14
  15. 15. Résultats sondage express d’Agoria : 2e semestre2012 Chiffre d’affaires : 46% des entreprises attendent un recul au 2e semestre, 24% une stabilisation et 30% une croissance Emploi : 27% prévoient une baisse, seulement 20% une hausse Chiffre d’affaires Emploi Baisse = Hausse Baisse = HausseActivités de production 51% 22% 26% 32% 51% 17%TIC, Industrial automation, 33% 29% 39% 13% 61% 26%Contracting and MaintenanceIndustrie technologique 46% 24% 30% 26% 54% 20% 15
  16. 16. L’activité reste faible au 2e semestre Le ralentissement international de la croissance continue à peser sur les commandes (mines, agriculture, construction, investissements des entreprises) Les problèmes dans la zone euro ne sont toujours pas résolus ❙ La confiance des chefs d’entreprise en Allemagne continue à baisser ❙ Les pays de l’Europe du Sud ne se sont pas encore redressés Baisse des ventes de voitures en Europe Les investissements dans la production d’électricité et l’efficacité énergétique sont à l’arrêt L’octroi de crédit difficile pèse sur les investissements des PME et sur la demande de machines 16
  17. 17. Résultats sondage express d’Agoria : une reprise en 2013 ? 45% n’attendent pas de reprise et pas de nouvelle baisse non plus 30% prévoient une reprise 25% s’attendent à un nouveau recul Reprise Reprise Stabilisation Baisse Baisse vigoureuse modérée modérée importante Activités de production 1,6% 25,1% 45,9% 20,2% 7,1% ICT, Industrial automation, Contracting 1,3% 36,7% 43,0% 15,2% 3,8% & Maintenance Industrie technologique 1,5% 28,6% 45,0% 18,7% 6,1% 17
  18. 18. 2012 sera une mauvaise année 2012 : ❙ Agoria s’attendait à un recul de la production de ± 2,5% ❙ L’emploi se contracte de ± 6.750 emplois. ❙ Le chômage temporaire grimpe à ± 5,5% ❙ Les investissements restent relativement élevés et de nouveaux projets sont annoncés 2013 : ❙ Tout au plus une reprise limitée ❙ La perte de compétitivité et la croissance moindre de l’économie mondiale conduisent à une croissance limitée au cours des années ultérieures 18
  19. 19. Thèmes• Conjoncture :• Rentabilité• Conclusions w w w. a g o r i a . b e w w w. a g o r i a . b e
  20. 20. Echantillon 2011 Membres qui ont déposé des comptes complets chaque année de la période 2006-2011 717 entreprises 144.313 emplois 20
  21. 21. Pas de nouvelle amélioration de la rentabilité en 2011, recul en 2012 Médiane en % des ventes 9,0 7,6 7,7 8,0 7,1 7,0 7,0 6,4 6,0 6,0 6,0 5,0 4,7 4,4 5,0 3,9 3,8 3,4 4,0 3,1 3,0 2,0 2,9 3,1 2,6 2,5 2,5 1,0 1,8 1,9 0,0 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 EBITDA EBIT Nettowinst 21
  22. 22. 2011 : pas de nouvelle amélioration de la rentabilité malgré un CA record Le CA en 2011 augmente de 9,6% jusqu’au niveau d’avant-crise La rentabilité ne s’améliore pas : 1. La marge de vente brute diminue malgré l’augmentation du CA ❙ Augmentation limitée des prix de vente ❙ Les achats de composants, matières premières et services augmentent : ❙ Lesprix de l’acier augmentent de 12%, les prix du gaz de 15% ❙ Reconstitution des stocks ❙ Davantage appel à l’outsourcing, à l’intérim, … 2. La compétitivité salariale se redresse, mais de façon insuffisante 3. La pression fiscale augmente 22
  23. 23. Rentabilité largement en dessous de celle de l’Allemagne EBIT-marge in 2010 EBITDA-marge in 2010 ROCE in 2010 Marge EBIT en 2010 EBITDA en ROCE en 20108,0% 5,0%7,0% 14,0%6,0% 4,0% 12,0%5,0% 3,0% 10,0%4,0% 8,0%3,0% 2,0% 6,0%2,0% 1,0% 4,0%1,0% 2,0%0,0% 0,0% BE DE NL FR 0,0% DE Nl BE FR DE FR BE Source : prof. J. Konings & Vanormelingen 23
  24. 24. Redressement insuffisant de la compétitivité salariale La part salariale dans la valeur Médiane en % de la valeur ajoutée ajoutée recule pour une 85% deuxième année, mais se situe encore au-dessus du niveau d’avant la crise 80% 79,3% 77,9% 78,0% 2012 : nouvelle augmentation de 76,6% la part des salaires : 74,8% 75,0% 75% 73,7% Nouveau recul du CA L’indexation entraîne une augmentation du coût salarial 70% horaire de 3,1% La part du coût salarial non 65% liée à la production (notamment pour la R&D) augmente 60% 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 24
  25. 25. Part du salaire trop élevée pour pouvoir créer des emplois 15.000 80,0% 10.000 79,0% 5.000 78,0% 0 77,0% -5.000 76,0% -10.000 -15.000 75,0% -20.000 74,0% -25.000 73,0% 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 verandering werkgelegenheid loonaandeelL’emploi n’augmente que si la part du salaire tombe en dessous de 77% 25
  26. 26. L’impôt des sociétés réellement payé augmente 2010 2011 Résultat avant impôts 3.604 3.623 Impôts sur le résultat de lexercice 638 655 Taux d’imposition implicite moyen 17,70 18,09 Taux d’imposition implicite médian 23,62 24,65 Le résultat avant impôt des entreprises en bénéfice est stable en 2011 Limpôt sur le résultat de l’exercice augmente de 2,7%. En conséquence, le taux d’impôt moyen passe de 17,70% en 2010 à 18,09% en 2011. Le taux d’imposition médian passe de 23,6% à 24,7% Nouvelle augmentation jusqu’à ± 27% attendue en 2012 en raison des mesures gouvernementales relatives à l’intérêt notionnel, principalement à cause de la suppression de la possibilité de report. 26
  27. 27. Impôt des sociétés dans l’industrie technologique belge en 2010plus élevé que dans les pays voisins Source : prof. J. Konings & Vanormelingen 27
  28. 28. Impact de la crise sur le financement des entreprises Le volume du crédit commercial diminue par rapport à la période avant la crise : les clients paient en moyenne 7 jours plus vite, les fournisseurs sont payés en moyenne 11 jours plus vite Le financement bancaire diminue : ❙- 40% par rapport au plafond de 2008 (soit 1,7 mia euros) ❙ 8% des entreprises ne recourent plus à l’emprunt auprès des banques Conclusion : le crédit bancaire perd de son importance en tant que source de financement, de bonnes alternatives sont les bienvenues : ❙ Accès direct au marché de l’épargne, également pour les entreprises moins importantes, project bonds, closed-end funds,… ❙ Financement des exportations : mettre en œuvre le plan de relance : simplifier l’accès au financement et aux mécanismes d’assurance pour les entreprises exportatrices ❙ Moderniser et simplifier les procédures douanières : un plan concret est élaboré 28
  29. 29. Conclusions La crise dans la zone euro pèse lourdement sur la production et l’emploi Le moteur de la croissance, à savoir les exportations hors UE, un élément important de la reprise en 2011, est à l’arrêt en raison du ralentissement de la conjoncture mondiale Les entreprises continuent à investir : annonce de projets d’investissements et nouvelles activités près de centres de recherche La rentabilité se dégrade en raison de : ❙ la hausse des prix de l’énergie et de l’acier ❙ l’inflation élevée et l’indexation concomitante ❙ l’augmentation de la pression fiscale sur les entreprises qui font des investissements en raison de la suppression de la possibilité de report de l’intérêt notionnel 29

×