2. Voyage au soleil, mars 2013 –depuis Iche à Erg Chebbi.
Nous avons quitté Figuig sur le goudron, mais après 10 km nousavons pris une large piste direction Nord,…
…qui nous a conduit par la vallée de loued Tissertine….
… vers le marabout Sidi el Hadj Babous, comme sorti de la cartepostale,...
…puis en longeant les flancs striés du Djebel Maïz nouspoursuivons…
…jusquau barrage Sefeissif. La multitude de traces laissés par lescamions du chantier nous a mis dans lembarras,…
…autant plus que même les ouvriers présents sur place se sontavérés incapable de nous indiquer la bonne direction à Iche. ...
Dans la vallée large et légèrement verdoyante, la piste bien roulantea fait vite passer les kilomètres….
…autour des campements de nomades modernes, qui ont délaisséleurs chameaux pour un 4x4 pick-up.
Le voyage a été si agréable et la direction si évidente que nousnavons pas songé de contrôler nos coordonnées sur GPS. 60 ...
… cela veut dire 20 km de plus à faire par rapport au parcoursenvisagé. Mais, étant donné le plaisir que nous avons ressen...
A midi, il ne nous reste que 11 km pour être à Iche .
Jai profité la pause pour observer ces petits cratères. Les bestiolesqui en sont à lorigine ont malheureusement fait une s...
Iche, une petite oasis de 200 habitant, est presque enclavé dans leterritoire algérien. Le roi y a effectué une visite il ...
Nous sommes partis visiter loasis en compagnie dun guide choisipar le chef militaire lors du contrôle à lentrée dIche..
Cela fait une année seulement que les habitants aient lélectricité.Mais, leur pouvoir dachat frôlant le zéro, la facture e...
Les matériaux traditionnels sont utilisés même dans les nouvellesconstructions, cela donne une drôle de combinaison du bét...
Les travaux liés à la posede câbles et de lacanalisations sontvisibles un peu partout.
Cest le printemps, les pêches fleurissent dans la palmeraie. Leclimat local est rude: la neige chaque hiver, la chaleur ch...
Grâce aux pluies de cet hiver il a encore de leau qui coule dansloued.
Nous avons terminé notre visite dans la nouvelle partie dIche.
En route de retour pour Bouarfa…
Nous avons pu observer la drêche circulaire où on fait marcher lesbêtes pour battre le blé.
Nous avons aussi observé les paysans qui cherchent les truffesblanches, ici on les appelle "les terfess", le nom latin est...
Les truffes se vendent si bien que certains prefèrent de passer la nuitsur place sous une tente de fortune. Même les enfan...
Nous voici arrivés à Bouarfa à lhôtel "Climat du Maroc"…
…dont la cour est utilisée par les campeurs. Nous y avons passé lanuit à côté de 4x4 suréquipées des Espagnols – couchants...
Voilà une démonstration à quel point leau puisse faire verdir ledésert. Cest près Boudnib que nous avons vu cette culture ...
Pour faire la comparaison: le désert sans eau 3 km plus loin….
Ilona a remarqué une brebis mettant bas juste à côté de la route,lagneau tente de se mettre sur les quatre pattes…
Nous sommes revenus vers loued Zíz….
…qui cache dans son canyon loasis Zouala.
Après la nuit passée dans le camping Tifina….
… nous avons quitté Erfoud et son cimetière par une ancienne route,peu utilisée actuellement. Cest exactement cette route ...
Arrivés sous les dunes nous avons quitté la piste principale pourcontourner lErg Chebbi par son versant est. Nous y avons ...
Petit douar Ikhf el Erg (La Tête dErg), loin de lactivité touristiquefébrile de lautre côté des dunes. Néanmoins, une nouv...
Quelques kilomètres plus loin nous observons Moulay Aaman, unbras de dunettes, quil nous faut traverser.
La piste y est faite des ornières profondes dans le sable mou…
…où un instant de l inattention suffit pour sensabler. Il a donc fallusortir notre petite pelle et dégager les roues.
Mais, comme nous avons lhabitude de ce genre de plaisanteries, unedizaine de minutes nous a suffi pour sortir de laffaire.
Et après, en guise de récompense, des kilomètres dune pisteabsolument fabuleuse longeant les dunes…
…jusquaux ruines du vieux Ksar Gelb enNaz.
Jetons encore un coup doeil sur le "campement nomade"montépour accueillir les touristes désireux de passer une nuit dans l...
Toute laprès-midi rien dautre que la "dolce farniente" dans le KsarSania chez Françoise à Merzouga, notre ksar préféré,…
… où nous avons bien profité de la piscine, avec la vue sur les dunes,…
… et préparé les 240 km de la piste du Taouz à Zagora, que nousallons découvrir dans les deux jours suivants. Dans le guid...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

33. dia voyage au soleil 2 – mars 2013 f

408 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
408
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

33. dia voyage au soleil 2 – mars 2013 f

  1. 1. 2. Voyage au soleil, mars 2013 –depuis Iche à Erg Chebbi.
  2. 2. Nous avons quitté Figuig sur le goudron, mais après 10 km nousavons pris une large piste direction Nord,…
  3. 3. …qui nous a conduit par la vallée de loued Tissertine….
  4. 4. … vers le marabout Sidi el Hadj Babous, comme sorti de la cartepostale,...
  5. 5. …puis en longeant les flancs striés du Djebel Maïz nouspoursuivons…
  6. 6. …jusquau barrage Sefeissif. La multitude de traces laissés par lescamions du chantier nous a mis dans lembarras,…
  7. 7. …autant plus que même les ouvriers présents sur place se sontavérés incapable de nous indiquer la bonne direction à Iche. Pourfinir, nous avons choisi "au pif" une de ces pistes.
  8. 8. Dans la vallée large et légèrement verdoyante, la piste bien roulantea fait vite passer les kilomètres….
  9. 9. …autour des campements de nomades modernes, qui ont délaisséleurs chameaux pour un 4x4 pick-up.
  10. 10. Le voyage a été si agréable et la direction si évidente que nousnavons pas songé de contrôler nos coordonnées sur GPS. 60 bornespassés, nous nous rendons compte dêtre dans la vallée douedKharaoua…
  11. 11. … cela veut dire 20 km de plus à faire par rapport au parcoursenvisagé. Mais, étant donné le plaisir que nous avons ressenti,quelques kilomètres de plus ne nous gênent point.
  12. 12. A midi, il ne nous reste que 11 km pour être à Iche .
  13. 13. Jai profité la pause pour observer ces petits cratères. Les bestiolesqui en sont à lorigine ont malheureusement fait une sieste, je nairien appris.
  14. 14. Iche, une petite oasis de 200 habitant, est presque enclavé dans leterritoire algérien. Le roi y a effectué une visite il y a une année etdemie: avant cétait le bout du monde, depuis on y construit de tousazimutes.
  15. 15. Nous sommes partis visiter loasis en compagnie dun guide choisipar le chef militaire lors du contrôle à lentrée dIche..
  16. 16. Cela fait une année seulement que les habitants aient lélectricité.Mais, leur pouvoir dachat frôlant le zéro, la facture est pour lemoment réglé par la caisse royale.
  17. 17. Les matériaux traditionnels sont utilisés même dans les nouvellesconstructions, cela donne une drôle de combinaison du béton, desbriques avec les mures en pisé…
  18. 18. Les travaux liés à la posede câbles et de lacanalisations sontvisibles un peu partout.
  19. 19. Cest le printemps, les pêches fleurissent dans la palmeraie. Leclimat local est rude: la neige chaque hiver, la chaleur chaque été.
  20. 20. Grâce aux pluies de cet hiver il a encore de leau qui coule dansloued.
  21. 21. Nous avons terminé notre visite dans la nouvelle partie dIche.
  22. 22. En route de retour pour Bouarfa…
  23. 23. Nous avons pu observer la drêche circulaire où on fait marcher lesbêtes pour battre le blé.
  24. 24. Nous avons aussi observé les paysans qui cherchent les truffesblanches, ici on les appelle "les terfess", le nom latin est Terfezialeptoderma. La terre sableuse locale leurs convient très bien.
  25. 25. Les truffes se vendent si bien que certains prefèrent de passer la nuitsur place sous une tente de fortune. Même les enfants font lécolebuissonière, pour quelques dirhams en plus ils négligent lavenir.
  26. 26. Nous voici arrivés à Bouarfa à lhôtel "Climat du Maroc"…
  27. 27. …dont la cour est utilisée par les campeurs. Nous y avons passé lanuit à côté de 4x4 suréquipées des Espagnols – couchants à lhôtel.
  28. 28. Voilà une démonstration à quel point leau puisse faire verdir ledésert. Cest près Boudnib que nous avons vu cette culture duneplante rappelant la lentille.
  29. 29. Pour faire la comparaison: le désert sans eau 3 km plus loin….
  30. 30. Ilona a remarqué une brebis mettant bas juste à côté de la route,lagneau tente de se mettre sur les quatre pattes…
  31. 31. Nous sommes revenus vers loued Zíz….
  32. 32. …qui cache dans son canyon loasis Zouala.
  33. 33. Après la nuit passée dans le camping Tifina….
  34. 34. … nous avons quitté Erfoud et son cimetière par une ancienne route,peu utilisée actuellement. Cest exactement cette route que nousavons emprunté en 1988, lors de notre premier voyage à Merzouga.
  35. 35. Arrivés sous les dunes nous avons quitté la piste principale pourcontourner lErg Chebbi par son versant est. Nous y avons croisé lescampingcars qui nont pas le froid aux yeux!
  36. 36. Petit douar Ikhf el Erg (La Tête dErg), loin de lactivité touristiquefébrile de lautre côté des dunes. Néanmoins, une nouvelle mosquéepousse du sable même ici!
  37. 37. Quelques kilomètres plus loin nous observons Moulay Aaman, unbras de dunettes, quil nous faut traverser.
  38. 38. La piste y est faite des ornières profondes dans le sable mou…
  39. 39. …où un instant de l inattention suffit pour sensabler. Il a donc fallusortir notre petite pelle et dégager les roues.
  40. 40. Mais, comme nous avons lhabitude de ce genre de plaisanteries, unedizaine de minutes nous a suffi pour sortir de laffaire.
  41. 41. Et après, en guise de récompense, des kilomètres dune pisteabsolument fabuleuse longeant les dunes…
  42. 42. …jusquaux ruines du vieux Ksar Gelb enNaz.
  43. 43. Jetons encore un coup doeil sur le "campement nomade"montépour accueillir les touristes désireux de passer une nuit dans ledésert.
  44. 44. Toute laprès-midi rien dautre que la "dolce farniente" dans le KsarSania chez Françoise à Merzouga, notre ksar préféré,…
  45. 45. … où nous avons bien profité de la piscine, avec la vue sur les dunes,…
  46. 46. … et préparé les 240 km de la piste du Taouz à Zagora, que nousallons découvrir dans les deux jours suivants. Dans le guide deGandini je lis et je relis les lignes décrivant le fech-fech dans louedGheris. On verra demain…

×