Page 1
Par Alban Jarry
Article pour Le Cercle Les Echos
05/04/2013
AIFM une directive stratégique pour les sociétés de ges...
Article pour Le Cercle Les Echos
Page 2
prestataires de services luxembourgeois, c’est l’occasion de montrer leur savoir-f...
Article pour Le Cercle Les Echos
Page 3
Twitter :
https://twitter.com/Alban_Jarry
Article pour Le Cercle Les Echos
Page 4
Auteur :
Alban Jarry est Directeur du programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

AIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place

844 vues

Publié le

aifm la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
844
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
524
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

AIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place

  1. 1. Page 1 Par Alban Jarry Article pour Le Cercle Les Echos 05/04/2013 AIFM une directive stratégique pour les sociétés de gestion française et leurs prestataires de services, plus de 8 000 fonds non UCIT seront concernés en France par ces nouvelles règles. Il y a quelques mois, j’avais rédigé un article pour une revue de Hedge Funds Américaines, dont voici la version française et qui était axé sur l’impact d’AIFM sur les prestataires de services. "La directive AIFMD va entraîner une profonde refonte des services autour des hedge funds et augmenter l’importance du rôle et des devoirs des prestataires. Cette réglementation va imposer à chaque fonds d’avoir un dépositaire local domicilié dans un État membre. Les modèles de valorisations et de transparence vis-à-vis des clients vont s’en trouver profondément modifiés avec une responsabilité accrue des gestionnaires. Grâce à cette nouvelle transparence de l’information, les gérants de hedge funds pourront bénéficier d’un passeport européen qui leur permettra de commercialiser leurs produits. Au niveau de l’enregistrement, les fonds alternatifs devront obtenir un agrément où ils fourniront des informations sur la structure du fonds et surtout sur la nature des investissements réalisés par le fonds. Le dépositaire européen du fonds suivra l’évolution de ces investissements grâce à la plus grande transparence que devront avoir les gestionnaires. Les modèles de valorisations des lignes d’investissements seront également plus contrôlés et audités. Les gestionnaires de hedge funds devront mandater des spécialistes de la valorisation pour vérifier leur conformité avec des bonnes pratiques. En Europe, le Luxembourg s’est très tôt positionné pour la mise en œuvre de la directive et pour promouvoir son importance stratégique. Historiquement, le Luxembourg a toujours été en avance sur les offres liées aux Hedge Funds et sur les placements transfrontaliers. Sa position pourrait se renforcer grâce à la mise en œuvre de la directive AIFMD. Pour les dépositaires et AIFM, la place financière parisienne avance rapidement sur la mise en place Sociétés de Gestion et Institutionnels Finance / Réglementation
  2. 2. Article pour Le Cercle Les Echos Page 2 prestataires de services luxembourgeois, c’est l’occasion de montrer leur savoir-faire et de capter une nouvelle clientèle ayant besoin de trouver des placements alternatifs régulés. La régulation des Hedge Funds devrait probablement permettre à la place luxembourgeoise d’augmenter significativement les encours qu’elle gère sur ce type d’actifs. Très tôt dans le processus de négociations de la directive, les représentants luxembourgeois de la profession ont voulu démontrer leur savoir-faire en rencontrant des gérants de fonds alternatifs. Ils leur ont montré l’intérêt de la prestation qu’ils pouvaient leur apporter et les possibilités d’accès au marché européen qui se rouvraient grâce à cette directive. En France, la profession de dépositaire voit également en AIFMD une opportunité de développement et de concurrence vis-à-vis des autres places européennes. Les dépositaires français peuvent en profiter pour montrer leurs compétences et leur sérieux dans ce domaine. En France, la directive AIFMD devrait donner un nouveau souffle à la gestion de fonds alternatifs et permettre une nouvelle diversification dans ce type de placements à long terme. Depuis le début de la crise, cette branche de l’industrie a souffert et continue de souffrir d’un déficit d’image important. Les investissements alternatifs peuvent redevenir une solution pérenne de performance et une source de placements décorrélés des autres investissements. La clientèle historique des fonds de fonds alternatifs peut être amenée dans les prochaines années à réexplorer ce type de placement pour diversifier ses risques et multiplier les sources de performance. Grâce à la plus grande transparence des gestionnaires et grâce à l’accentuation des contrôles, la confiance pourra se rétablir et de nouveau permettre à cette industrie de voir ses actifs croître en Europe". Depuis, pour interpréter et mettre en place dans les sociétés de gestion la directive AIFM et son Règlement, l’AFG (Association Française de Gestion) a débuté mi-mars un groupe de travail pour traiter 4 thématiques : le rapport annuel, les informations à destination des investisseurs, les informations à destination des autorités, ESMA. Grâce à des réunions très régulières et à un nombre important de participants à ces sous- groupes, nous avançons très rapidement et essayons de consolider sur les précédentes directives financières (en particulier en homogénéisant sur la base des travaux réalisés dans le cadre de Solvency II [1]). La place financière de Paris devrait être en avance en Europe et mettre en place AIFM et les FIA d’ici cet été. (1) Solvency II : l’occasion de normaliser les reporting entre Sociétés de Gestion et Institutionnels http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/international/europe/221166313/solvency-ii- occasion-normaliser-reporting-societes-g Lien vers l’article source : http://archives.lesechos.fr/archives/cercle/2013/04/05/cercle_69677.htm Blog : http://albanjarry.wordpress.com/
  3. 3. Article pour Le Cercle Les Echos Page 3 Twitter : https://twitter.com/Alban_Jarry
  4. 4. Article pour Le Cercle Les Echos Page 4 Auteur : Alban Jarry est Directeur du programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale et membre du Conseil d’Administration de XBRL France. Il a rejoint, en octobre 2013, La Mutuelle Générale, 3eme Mutuelle Française en Santé et Prévoyance (1,3 millions d’adhérents), pour diriger une fonction transverse sur les 3 piliers de Solvency 2 et l’ORSA. Auparavant, il était en asset management chez Edmond de Rothschild Investment Managers, en tant que Directeur Adjoint des Opérations en charge des Directions des Systèmes d’Information, de la MOA et du Reporting et de la Mesure de Performance des fonds, après avoir commencé sa carrière en banque privée, en 1995, dans le Département des Produits Nouveaux de La Compagnie Financière Edmond de Rothschild Banque. Il est intervenant d’HEC Paris Executive Education. Dans le cadre de travaux de Place, il préside les Groupes de Travail « Reporting AIFM-ESMA » et « LEI » de l’AFG (Association Française de Gestion), est Membre du Bureau du Club AMPERE (Asset Management Performance et Reporting), participe au comité de direction du livre blanc « les nouveaux visages du risque en assurance » de Finance Innovation et aux travaux de la FNMF sur l’ORSA. Depuis 2012, il a développé des groupes de travail entre Asset Managers et Assureurs pour normaliser les échanges dans le cadre notamment de Solvency II. Spécialiste de la mise en œuvre des réglementations financières (AIFM, UCIT, Solvency 2, LEI, EMIR, BALE, …) et des réseaux sociaux professionnels, il est l’auteur d’articles pour La Nouvelle Revue de Géopolitique (Coéditeur de la rubrique Le Monde Selon Twitter), L’argus de l’Assurance, Le Cercle Les Echos, L'Agefi Communautés, Culture Banque, et anime un blog (albanjarry.wordpress.com). Il a publié plusieurs études sur les réglementations financières, les market data vendors, la finance et les réseaux sociaux professionnels. Il est titulaire d’une MIAGE et du MGA d’HEC, dont il préside l’association des anciens élèves « MGA – H Exed - Community ».

×