Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 1
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par
LinkedIn
Publicati...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 2
Livre Blanc publié avec le soutien de :
Associations et écoles...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 3
Résumé
Ce 2eme livre blanc prolonge l’exploration des réseaux ...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 4
735 participants
Je remercie les 735 participants, parmi ceux-...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 5
Laurence Lhombreaud, Cecilia Lhoste, Romain Liquard, Jean Marc...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 6
Quelques chiffres clés à retenir
2013 2014
Répondants de l'étu...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 7
Sommaire
1 AVERTISSEMENT.........................................
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 8
8.4 PROFESSIONNELLEMENT, SUR LINKEDIN, VOUS VOUS QUALIFIEZ D' ...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 9
13 LIVRE BLANC PUBLIE AVEC LE SOUTIEN DE :.......................
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 10
1 Avertissement
1.1 Avertissement à propos de ce livre blanc
...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 11
1.3 À propos de ce livre blanc
Ce livre blanc est destiné :
...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 12
2 Une erreur dans le livre blanc sur Twitter
Ce livre blanc s...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 13
3 Préface
Cette nouvelle longue préface du livre blanc vient ...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 14
3.1 L’aventure des Trophées des femmes de l’assurance
Depuis ...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 15
3.1.2 Virginie Le Mée
Entrer dans le monde digital d'aujourd'...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 16
3.2 LinkedIn ou le sacre du bijectif, du superlatif et de l'a...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 17
3.3 Dis-moi comment tu utilises LinkedIn, je te dirai qui tu ...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 18
3.4 LE Réseau, par Cyril Bladier
LinkedIn est LE réseau socia...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 19
- LinkedIn est un réseau social. Ce qui en fait la richesse c...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 20
3.5 LinkedIn et les marchés financiers, par David de Casto
Le...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 21
3.6 Tisser le lien entre LinkedIn et Scoop.it, par Jean-Franç...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 22
L’association ScoopIt/linkedIn est redoutable d’efficacité ca...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 23
3.7 Une carte de visite ?, par Frédérique Cintrat
LinkedIn es...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 24
3.8 Aller au-delà de l'e-réputation avec LinkedIn, par Tru Dô...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 25
3.9 Formons les français !, par Johan Garcia
D’une grande imp...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 26
3.10LinkedIn évolue, par Stanislas de Germay
LinkedIn évolue,...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 27
3.11Un outil de prospection, par Eric Horesnyi
J'utilise Link...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 28
3.12Le phénomène LinkedIn, par Béatrice Lamourette
Bravo pour...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 29
3.13Linkedin : média précurseur du marché de l'emploi de dema...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 30
3.14Un outil de stratégies, par Marie-Béatrix Le Coz
Illustra...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 31
3.15Un outil sous exploité !, par Martine Le Jossec
LinkedIn ...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 32
3.16Mon allié, c’est LinkedIn!, par Joëlle de Luzy
Utiliser L...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 33
C’est à cet endroit que vous pourrez également publier du con...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 34
3.17Le content marketing, par Yacine Mahfoufi
Constituer un r...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 35
3.18Mutation de la communication, par Wassim Mimeche
Tous les...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 36
3.19Un nouveau mode de relation client, par Yvon Moysan
M’int...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 37
de 3 ans était en fait en phase pilote chez Wells Fargo quelq...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 38
3.20 Dans un contexte de MIF par Dominique Pignot
Comment s’a...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 39
3.21Y être ou ne pas y être, telle est la question, par Guill...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 40
3.22LinkedIn un formidable potentiel commercial, par Marie-He...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 41
3.23Découvrir l’utilisation des réseaux sociaux
3.23.1 Kim Au...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 42
3.23.3 Christophe Burlot
Un outil appréciable pour son
profes...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 43
3.23.5 Frédéric Dassé
Linkedin est d'abord pour moi le carnet...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 44
3.23.7 Olivier Denquin
Linkedin est pour moi un accélérateur,...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 45
3.23.9 Philippe Fraysse
Les réseaux sociaux ; tant de choses ...
Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 46
3.23.11 Jean-Pierre Garlenq
Avec un enrichissement important ...
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia

151 261 vues

Publié le

Ce 2eme livre blanc prolonge l’exploration des réseaux sociaux professionnels entamée dans celui consacré à Twitter (publié en septembre 2014 et déjà vu plus de 45 000 fois). Alors qu’il est assez aisé d’obtenir des statistiques d’abonnés sur Twitter et d’en déterminer une cartographie des influenceurs d’un domaine, l’opération est plus complexe avec LinkedIn. Ce livre blanc s’appuie donc sur un sondage réalisé en septembre 2014 et est complété par la participation de 46 experts détaillant leur utilisation de LinkedIn dans la préface.
Virginie Le Mée résume l’utilisation professionnelle de ces réseaux sociaux :
« Entrer dans le monde digital d'aujourd'hui c'est comme ouvrir un paquet de Tagada : quand on commence, on ne peut plus s'arrêter »
Les résultats en quelques chiffres :
• 735 participants à l’étude dont 378 cités dans les résultats
• 90% utilisent LinkedIn hebdomadairement
• 77% ont fait la connaissance d’autres experts grâce à LinkedIn
• 16% payent la version premium
• 69% regardent les profils LinkedIn des participants à une réunion
Des tendances très marquées :
Alors que LinkedIn est souvent perçu comme une simple CVthèque, les professionnels ont progressivement transformé leur utilisation de cette plateforme pour y publier ou partager du contenu. Capable d’aimanter les talents professionnel entre eux, LinkedIn transforme rapidement des relations virtuelles en relations IRL (In real Life). Outil devenu indispensable au « réseautage » professionnel, il américanise de plus en plus notre société professionnelle et révolutionne les outils de communication traditionnels.
Ce livre blanc a le soutien de 11 associations professionnelles et 16 médias ou blogs.

Publié dans : Médias sociaux
2 commentaires
23 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
151 261
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
117 067
Actions
Partages
0
Téléchargements
445
Commentaires
2
J’aime
23
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia

  1. 1. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 1 Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Publication : janvier 2015 Auteur : Alban Jarry & Collectif ISBN : 978-2-9550378-1-2 EAN : 9782955037812 © 2015 albanjarry.wordpress.com - Tous droits réservés
  2. 2. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 2 Livre Blanc publié avec le soutien de : Associations et écoles @AFG_France @AXielles @OBS_COMMEDIA @FemmesBretagne @Pole_FIN_INNOV @MediaAces @voxfeminaassofr Médias, journaux et blogs : @acteurvente @AssurBanque20 @BOURSEDCREDITS @CultureBanque @DECIDEURSTV @Digitalbiznews @DigiInsurance @instit_invest @VioChamp @Le_Revenu @Alexrocourt @Talenteo @HerveMonier @Toutsur @WebLifeFr
  3. 3. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 3 Résumé Ce 2eme livre blanc prolonge l’exploration des réseaux sociaux professionnels entamée avec celui consacré à Twitter et publié en septembre 2014 (« Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance »). Alors qu’il est assez aisé d’obtenir des statistiques d’abonnés sur Twitter et de pouvoir se lier de contact avec les utilisateurs professionnels les plus actifs, l’opération est plus complexe avec les utilisateurs de LinkedIn. Le choix a donc été de procéder par sondage (via un formulaire Google) puis de laisser librement s’exprimer les répondants de cette étude. Volontairement, la préface de cet ouvrage a donc été ouverte à tous les contributeurs qui souhaitaient compléter la phrase donnée dans le sondage et souhaitaient développer leurs modes d’utilisations. Contrairement au précédent Livre Blanc, où la liste des contributeurs était un choix personnel, cette fois ci elle fut complètement ouverte pour avoir une vision la plus large possible. Je ne connais que virtuellement la plupart des contributeurs et à chaque rencontre en IRL ces livres sont l’occasion de lier plus facilement. Je suis toujours impressionné par cette capacité qu’ont les réseaux sociaux de renforcer les liens professionnels et souvent de générer des liens d’amitié. Avec les réseaux sociaux nous entrons de plein fouet dans une nouvelle ère de la gestion du travail collectif. Au-delà des associations, clubs, conférences et autre lieux où les professionnels sont habitués à s’exprimer, ils apportent de nouvelles perspectives à un monde dont les frontières ne sont plus que virtuelles. Au moment de lancer cette nouvelle étude, jamais je n’aurais imaginé que les réponses s’élèveraient à 735 (contre 139 l’an passé). Je vous remercie tous pour votre confiance et j’espère que le résultat de ce travail collectif sera à la hauteur des attentes. La rédaction de ce livre blanc m’a pris plus de temps que prévu et je me suis aperçu que les longues soirées d’été étaient plus propices à la rédaction d’un ouvrage que celles de l’automne … Sur chaque résultat des 36 questions, j’ai essayé d’apporter une vision personnelle. Souvent ces commentaires apportent aussi un regard sur la raison de ces questions. Ces textes n’ont vocation à être vus que comme une analyse faite à un moment donné et en aucun cas ne se veulent comme une analyse complète des résultats. Chacun y verra son propre regard et sa propre analyse. Amateur de bandes dessinées, j’avais beaucoup apprécié l’album « Michel Swing » de Pascal Jousselin et Brüno : « Une palpitante saga sportive réalisée sans filet : une aventure écrite et dessinée planches par planches, à tour de rôle et sans concertation préalable. » Ce principe du cadavre exquis guide ma démarche sur les réseaux sociaux depuis 2 ans et je ne connais pas la suite de ces aventures … par contre je continuerai de vous les raconter. Je remercie Bénédicte Poinsard de m’avoir autorisé à intégrer une de ses planches dans le livre blanc Bonne découverte des résultats des 36 questions sur l’utilisation de LinkedIn Alban Jarry
  4. 4. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 4 735 participants Je remercie les 735 participants, parmi ceux-ci 378 ont acceptés d’être cités : Sébastien Acedo, Bertrand Adam, Eden Agbojan, Renaud d' Aigremont, Teddy Albina, Stéphane Alcaraz, Didier Alleaume, Dana Anagnostou, Pierre Andes, Frederic Apollonio , Jean-Yves Archer, Anissia Arezki, Nicolas Aubagnac, Kim Auclair, Michel Audeban, Vincent Auriac, Hugo B., Yves-Marie B., Carine Baillie, Kevin Ballestrazzi, Olivier Baraton, Sébastien Barbe, Christophe Bardy, Raul Barroso, Nicolas Barthe, Sabine Baudin, Grégoire Bauer, Ludovic Baumgartner, Jean-Baptiste Bautz, Carele Belanger, Stephane Bellanger, Xavier Benard, Michel Beristain, Patrice Bernard, Alain Berthaud, Franck Berthinier, Dominique Bertrand, Mathieu Besançon, Philippe Bigeard, Thomas Bilesimo, Olivier Birgel, Cyril Bladier, Rémy Blanchard, Corentin Bobichon, Emmanuel Bobin, Stephane Bohnert, Charlotte de Bois-Turgis, Christophe Bossi, Hicham Bouhmadi, Stéphane Boullet, Philippe Bouquiaux, Frédéric Bourdon, Damien Bourgeois, Isabelle Bouriaud-Mehdi, Yannick Bruck, Olivier Brunet, Severine Buannic, Thibault Bulabois, Christophe Burlot, Hervé Cadenne, Florent Caillaud-Renolleau, Diane Cailton, Cédric Cajet, Nicolas Caron, Philip Carreau, Jean Paul Cavalier, Jean-François Ceci, Catherine Cervoni, Benjamin Chabiron, Hugues Chanteau, Alain Chardon, Hager CHARNI, Laurent Charret, Eric Chavent, Ziad Chehab, Ronan Chesnel, Reno Choisy, Gautherot Christian, Frédérique Cintrat, Hervé Clemenceau, Nolwen de Closmadeuc, Pierre Cochat, Marc Cogrel, Brigitte Cohen, Ilan Cohen, Eric Colbeau, Cyril Colléatte, Laurent Cornalino, Cédric Costes, Béatrice Courau, Nathalie Coutard, Raphael Cretinon, Thierry Curty, Jean-Claude Da Cunha, Antoine Dagnicourt, Jean-Michel DAIX, Sandy Danet, Loïc Darras, Frédéric Dassé, Jean-Marie David, Antoine Debouté, Lionel Defrenne, Eric Delcroix, Antoine Delepoulle, Didier Delhaye, Philippe Deliège, Jean-Michel Delroeux, Cédric Denais, Isabelle Denervaud, Jean-Philippe Denis, Lucielle Denis, Olivier Denquin, Virginie Depreay, Andres Desantes, Thierry Desharnais, Elodie Deydier, Jonathan Dhiver, Jean-Christophe Dichant, Antoine Didier, Aïcha Djidji, Tru Dô-Khac, Philippe Domerc, Grégoire Doré, Charles Douillard, Emmanuel Dress, Bruno Ducamp, Bruno Ducastel, Matthieu Dunias, Hervé Dupraz, Romain Durand, Olivier Durbize, Arnoul Dyevre, Pierre Edelman, Espen Enjko, Catherine Epstein, Xavier Escaffre, Marie Estager, Stéphane Eyraud, Olivier Faivre, Pierre Fayolle, Valentine Ferreol, Yann Fontes, Amélie Foulon, Dolores Fraguela, Pierre-Olivier Frainais, Philippe Fraysse, Fabrice Frossard, Vincent Gailhaguet, Olivier Gallais, Johan Garcia, Coraline De Garcia , Jean-Pierre Garlenq, Julien Garo, Patrick Gastaud, Stephane Gaubert, Didier Géneau, Benjamin Genouvrier, Stanislas de Germay, Paul- Emmanuel Géry, Stéphane Girardot, Yann Glever, Marie Glorion, Bénédicte Godet, Laura Goldies, Olivia Goudin, Béatrice de Gourcuff, Olivier Goy, Agnès Grange, Grialey, Benjamin Griffoul, Anthony Grolleau-Fricard, Magdalena-Maria Grosu, Gaston Guéna, Christophe Guénard, Thibault Guénée, Delphine Guénéguès, Lionel Guichaoua, Christine Helary-Olivier, Guillaume Habault, Lionel Haddad, Herrick du Halgouet, Jonathan Herscovici, Eric Horesnyi, Lucile Hyon-Le Gourrierec, Nathalie Irisson, Thomas Jaffeux, Cyril Jarnias, Bruno Jarry, Vincent Jarry, Christopher Jimeson, Thomas Joie, Stéphane de Jotemps, Hervé Kabla, David Kalfon, Jean Kanaan, Lila Khoufache, Samuel Koulibali, Raphaël Krivine, Nadège Lachaussee Vincent, Sandrine Anne Lagardère, Carole Lajous, Charles Lamétrie, Jean- Pierre Lamoine, Beatrice Lamourette, Marie-Christine Lanne, Sylvain Lareyre, Karine Lazimi, Loïc Le Bail, Marie-Béatrix Le Coz, Agnès Le Flammec, Martine Le Jossec, Virginie Le Mee, Ronan Le Moal, Matthieu Leblanc, Sabine Leboulanger, Ludovic Legrand, Jerome Lejeune, Amaury de l'Estoile, Florent Letourneur, Benoît Léty, Christian Levecq, Mick Levy, Laurence Leydier, philippe Leylavergne,
  5. 5. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 5 Laurence Lhombreaud, Cecilia Lhoste, Romain Liquard, Jean Marc Logeais, Eric Lombard, Christophe Lucas, Joelle de Luzy, Jean Christophe M., Julien Madiot, Benoit Magnier, Yacine Mahfoufi, Alain de Malglaive, Pierre Malvaud, Guylaine Mandron, André Manent, Audrey Mangin, Elena Manova, Sébastien Maraval, Alix Marot, Laurent Martin, Sophie Martin, Annick Masounave, Gérard de Maupeou, Michèle Mauran, Laetitia MdB, Jean Marc Megnin, Fabrice Méjean, Denis Ménard, Stéphane Menendez, Olivier Méric, Kenza Merini, Amal merzouk, Wassim Mimeche, Béatrice Mimoso, Thomas Miralles, Michel Miri, Barbara Moors, André Morandi, Nicholas Moyen, Yvon Moysan, Arnaud Müller, Stéphane Mysona, Gerald Nacache, Gilles Nacache, Olivier Neau, Stéphane Néreau, Coryne Nicq, Emmanuel Nusimovici, M. Ouannes, Jean-Marc Ouvré, Laura P, Camille P., Jean-Michel Pailhon, Emmanuel Papadacci-Stepahnopoli, Emmanuel Paraschiv, Martial Parent, Benoit Passot, Laurent Penou, Mariano Pérez Cruzado, Marina Peron, Arnaud Perrier, Stéphanie Perrin, Nicolas Peycru, Jean Philippe, Miche Pierret, Dominique Pignot, Alexandre Pinot, Mathieu Pinto, Frederic Piquionne, Thierry Pires, Alain Pitous, Jean-François Poletti, Guilain de Pontfarcy, Nicolas Pouplard, Romain Pradeau, Matthieu Preiss, Guirec Provoyeur, Jérôme Rave, François Remy, Louisa Renoux, Pierre-Yves Revaz, Jean-Philippe Riehl, Sylvain Riehl, Lucie Riotte, Marie Riou, Alexandre Rispal, Christophe Robin, Francois-Noel Robinet, Aurélien Roche, Géraldine Rognon, Florence Rollin, Cecile Roquelaure, Nicolas Rossignol, Benjamin Roussel, Grégory Rousset, Guillaume Rovère, Karine Rubiella, David Sainati, Yann de Saint Meleuc, Thibault Saint-Jevin, Oriel Samama, Jean-Louis Sapaly, Laurence Saunier, Renaud Savina, Olivier Scieux, Nicolas Segard, Dominique Seguin, Marie-Hélène Seguy, Nigel Sharpe, Gabi Shemaya, Thibault Simonnet, Philippe Smolders, Djamel Souami, Amandine Soulier, Pascale Soyeux, Guillaume Stankowiak, Isabelle Sthémer, Jean- Claude Sudre, Nabila Tabet Guermat, Cedric Teissier, Amaury de Ternay, Jacques Terpant, Hervé Thiard, Patrice Thiriez, Jérémy Thiry-Cesaire, Stéphane Toullieux, Ivan Travais, Pierre Uriot, Pierre Uzan, Christophe van Melle, Philippe de Vandiere, Valérie Venant, Valerie Vercoutre, Thomas Verdin, Marianne Vergnes, Laurent Verstraete, Paul Veyronnet, Franck Vincens, Frédéric Viney, Matthieu Watremez, Mireille Weinberg, Isabelle Weissmann, Jean-Pierre Wernert, Amelie Willecomme, Hans Willert, Florent Witrant, Marc Wolff, Isabelle Z., Nicolas de Zaluski, Dominique Zouzou Avertissement Ce livre blanc représente les points de vue des différents participants à la date de publication. Les réseaux sociaux évoluant régulièrement, les informations qu’il contient ne doivent pas être interprétées comme étant intemporelles. Ce livre blanc ne reflète que des avis par rapport à une situation et une utilisation donnée. Ces personnalités ne peuvent garantir la pérennité des informations présentées après la date de publication. Tous les noms de produits, de marques ou de sociétés cités dans ce livre blanc sont des marques de leurs propriétaires respectifs.
  6. 6. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 6 Quelques chiffres clés à retenir 2013 2014 Répondants de l'étude 139 735 Participants acceptant d’être cités 39 378 Participants venant de la banque finance assurance (hors conseil) 334 Utilisent LinkedIn quotidiennement ou hebdomadairement 90% Age compris entre 31 à 50 ans 68% Trouvent leur profil correctement ou très détaillés 88% Ont fait connaissance avec d'autres experts grâce à LinkedIn 77% Payent la version premium 16% Refuseraient de fournir leur carnet d'adresse à leur entreprise 65% Acceptent la mise en contact au-delà de leur sphère professionnelle 92% Osent inviter des personnes avec des responsabilités supérieures 93% Publient des actualités 51% Regardent avant une réunion les profils des autres participants 69% Consultent les annonces d'emploi 59% Utilisent la messagerie intégrée de LinkedIn 63% Regardent régulièrement la page qui a consulté votre profil 82% Savent que la version anglaise offre plus d'options que la version française 16% Pensent être perçus comme un influenceur 13%
  7. 7. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 7 Sommaire 1 AVERTISSEMENT.............................................................................................................................. 10 1.1 AVERTISSEMENT A PROPOS DE CE LIVRE BLANC........................................................................................10 1.2 OBJECTIFS DE CE LIVRE BLANC..............................................................................................................10 1.3 À PROPOS DE CE LIVRE BLANC ..............................................................................................................11 1.4 À PROPOS DE CE LIVRE BLANC ..............................................................................................................11 1.5 ORGANISATION DE CE LIVRE BLANC.......................................................................................................11 2 UNE ERREUR DANS LE LIVRE BLANC SUR TWITTER........................................................................... 12 3 PREFACE .......................................................................................................................................... 13 3.1 L’AVENTURE DES TROPHEES DES FEMMES DE L’ASSURANCE .......................................................................14 3.2 LINKEDIN OU LE SACRE DU BIJECTIF, DU SUPERLATIF ET DE L'AMPLECTIF, PAR JEAN-YVES ARCHER......................16 3.3 DIS-MOI COMMENT TU UTILISES LINKEDIN, JE TE DIRAI QUI TU ES !, PAR MICHEL AUDEBAN.............................17 3.4 LE RESEAU, PAR CYRIL BLADIER ...........................................................................................................18 3.5 LINKEDIN ET LES MARCHES FINANCIERS, PAR DAVID DE CASTO ...................................................................20 3.6 TISSER LE LIEN ENTRE LINKEDIN ET SCOOP.IT, PAR JEAN-FRANÇOIS CECI.......................................................21 3.7 UNE CARTE DE VISITE ?, PAR FREDERIQUE CINTRAT..................................................................................23 3.8 ALLER AU-DELA DE L'E-REPUTATION AVEC LINKEDIN, PAR TRU DO-KHAC .....................................................24 3.9 FORMONS LES FRANÇAIS !, PAR JOHAN GARCIA ......................................................................................25 3.10 LINKEDIN EVOLUE, PAR STANISLAS DE GERMAY ..................................................................................26 3.11 UN OUTIL DE PROSPECTION, PAR ERIC HORESNYI ................................................................................27 3.12 LE PHENOMENE LINKEDIN, PAR BEATRICE LAMOURETTE.......................................................................28 3.13 LINKEDIN : MEDIA PRECURSEUR DU MARCHE DE L'EMPLOI DE DEMAIN, OUTIL DE MARKETING ET VECTEUR D'IMAGE, PAR SABINE LEBOULANGER...............................................................................................................29 3.14 UN OUTIL DE STRATEGIES, PAR MARIE-BEATRIX LE COZ........................................................................30 3.15 UN OUTIL SOUS EXPLOITE !, PAR MARTINE LE JOSSEC ..........................................................................31 3.16 MON ALLIE, C’EST LINKEDIN!, PAR JOËLLE DE LUZY.............................................................................32 3.17 LE CONTENT MARKETING, PAR YACINE MAHFOUFI...............................................................................34 3.18 MUTATION DE LA COMMUNICATION, PAR WASSIM MIMECHE...............................................................35 3.19 UN NOUVEAU MODE DE RELATION CLIENT, PAR YVON MOYSAN.............................................................36 3.20 DANS UN CONTEXTE DE MIF PAR DOMINIQUE PIGNOT ........................................................................38 3.21 Y ETRE OU NE PAS Y ETRE, TELLE EST LA QUESTION, PAR GUILLAUME ROVERE............................................39 3.22 LINKEDIN UN FORMIDABLE POTENTIEL COMMERCIAL, PAR MARIE-HELENE SEGUY .....................................40 3.23 DECOUVRIR L’UTILISATION DES RESEAUX SOCIAUX ...............................................................................41 4 DES RESEAUX EN … BANDES DESSINEES........................................................................................... 52 5 LES BONNES PRATIQUES SUR LES RESEAUX SOCIAUX : COMMENT DEMARRER ? PAR BENEDICTE POINSARD................................................................................................................................................. 57 6 RELATIONS PROFESSIONNELLES ET WEB 3.0, LA NAISSANCE D’UN NOUVEL ECOSYSTEME ?............ 58 7 RESEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS, FAUT-IL ETRE IN OU OUT ?................................................... 60 8 LES 36 QUESTIONS DE L’ETUDE........................................................................................................ 62 8.1 DE QUEL TYPE DE SOCIETE OU D'INSTITUTION FAITES VOUS PARTIE ?............................................................63 8.2 DANS QUEL PAYS VOUS SITUEZ VOUS ? ..................................................................................................65 8.3 UTILISEZ VOUS LINKEDIN DE FAÇON ......................................................................................................67
  8. 8. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 8 8.4 PROFESSIONNELLEMENT, SUR LINKEDIN, VOUS VOUS QUALIFIEZ D' :............................................................69 8.5 DANS QUELLE TRANCHE D'AGE ETES VOUS ? ...........................................................................................71 8.6 QUEL TYPE DE PROFIL LINKEDIN AVEZ-VOUS ? ........................................................................................73 8.7 PENSEZ VOUS QU’UN BON PROFIL LINKEDIN EST PLUTOT AVEC :..................................................................75 8.8 AVEZ VOUS FAIT CONNAISSANCE AVEC D'AUTRES EXPERTS DE VOTRE METIER GRACE A LINKEDIN ?.....................77 8.9 PAYEZ VOUS POUR AVOIR LA VERSION PREMIUM ?...................................................................................79 8.10 SERIEZ VOUS D'ACCORD POUR QUE VOTRE ENTREPRISE INTEGRE VOTRE CARNET D'ADRESSE LINKEDIN DANS SON SYSTEME D'INFORMATION ?...........................................................................................................................81 8.11 COMBIEN AVEZ VOUS DE CONTACTS SUR LINKEDIN ?............................................................................83 8.12 ACCEPTEZ VOUS COMME CONTACTS : ...............................................................................................85 8.13 INVITEZ VOUS DES PERSONNES QUE VOUS NE CONNAISSEZ PAS PERSONNELLEMENT ? .................................87 8.14 OSEZ VOUS INVITER DES PERSONNES QUI ONT DES RESPONSABILITES PROFESSIONNELLES SUPERIEURES AUX VOTRES ? 89 8.15 INVITEZ VOUS DES PERSONNES QUE VOUS NE CONNAISSEZ PAS PERSONNELLEMENT ? .................................91 8.16 UTILISEZ VOUS LA SYNCHRONISATION AUTOMATIQUE DE VOTRE ANNUAIRE LINKEDIN AVEC VOTRE SMARTPHONE ? 92 8.17 DE COMBIEN DE GROUPES DE DISCUSSION FAITES VOUS PARTIE ? ...........................................................94 8.18 PUBLIEZ VOUS DU CONTENU DANS LES GROUPES LINKEDIN ?..................................................................96 8.19 PARTICIPEZ VOUS A DES DISCUSSIONS DANS LES GROUPES LINKEDIN ?......................................................98 8.20 COMMENT JUGEZ VOUS LE CONTENU DES DISCUSSIONS DES GROUPES LINKEDIN ?....................................100 8.21 TROUVEZ VOUS DANS LE FIL D'ACTUALITES LINKEDIN DU CONTENU PROFESSIONNEL ?...............................102 8.22 PUBLIEZ VOUS DANS LE FIL D'ACTUALITES LINKEDIN ? .........................................................................104 8.23 METTEZ VOUS DES LIENS DANS LE FIL D'ACTUALITES VERS VOTRE SITE OU BLOG ?.....................................106 8.24 SI VOUS METTEZ DES LIENS DANS LES ACTUALITES VERS VOTRE SITE OU BLOG, QUEL POURCENTAGE DU TRAFIC LINKEDIN GENERE-T-IL?...............................................................................................................................108 8.25 CONSULTEZ VOUS LES PAGES ENTREPRISES DE LINKEDIN ? ...................................................................110 8.26 AVANT UNE REUNION AVEC D'AUTRES PROFESSIONNELS, VOUS ARRIVE-T-IL DE CONSULTER LEURS PROFILS LINKEDIN ?112 8.27 VOUS ARRIVE-T-IL DE CONSULTER LES ANNONCES D'EMPLOI SUR LINKEDIN ?...........................................114 8.28 VOUS ARRIVE-T-IL DE POSTULER A DES ANNONCES D'EMPLOIS SUR LINKEDIN ? ........................................116 8.29 UTILISEZ VOUS LA MESSAGERIE INTEGREE DE LINKEDIN POUR COMMUNIQUER AVEC D'AUTRES PROFESSIONNELS ? 118 8.30 REGARDEZ VOUS LA PAGE "QUI A CONSULTE VOTRE PROFIL" ? .............................................................120 8.31 CONSULTEZ VOUS LES NOUVELLES PAGES "HOW YOU RANK FOR PROFILE VIEWS" QUI PERMETTENT DE VOIR LE CLASSEMENT DE CONSULTATION DE VOTRE PROFIL PAR RAPPORT A VOTRE RESEAU ?................................................122 8.32 AVEZ VOUS ACTIVE UNE PAGE D'AUTEUR LINKEDIN ? .........................................................................124 8.33 LISEZ VOUS LE CONTENU DE PAGES D'AUTEURS LINKEDIN ? .................................................................126 8.34 SAVEZ VOUS QU'EN VERSION ANGLAISE GRATUITE DE LINKEDIN, VOUS AVEZ PLUS D'OPTIONS QU'EN FRANÇAIS ? 128 8.35 PENSEZ VOUS QUE VOUS ETES PERÇU COMME UN INFLUENCEUR SUR LINKEDIN ?.....................................130 8.36 ACCEPTEZ VOUS QUE VOTRE PRENOM ET VOTRE NOM SOIENT CITES DANS LES RESULTATS DE L'ETUDE (NOTAMMENT A COTE DE LA PHRASE DE RESUME) ?..........................................................................................132 9 LINKEDIN FERA-T-IL DISPARAITRE LA TRADITIONNELLE CARTE DE VISITE CARTONNEE ?................ 134 10 RECHERCHE D’EMPLOI : EST-IL TROP TARD POUR S’INSCRIRE SUR LES RESEAUX SOCIAUX ?.......... 136 11 PROFITER DES VACANCES POUR ENRICHIR SON PROFIL SUR LES RESEAUX SOCIAUX..................... 138 12 CONCLUSION ................................................................................................................................. 140
  9. 9. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 9 13 LIVRE BLANC PUBLIE AVEC LE SOUTIEN DE :................................................................................... 141 13.1 ASSOCIATIONS ET ECOLES .............................................................................................................141 13.2 MEDIAS ET JOURNAUX.................................................................................................................145 14 LIVRE BLANC SUR TWITTER............................................................................................................ 149 15 UNE SELECTION D’ARTICLES A LIRE ................................................................................................ 150 16 AUTEUR DU LIVRE BLANC .............................................................................................................. 156 17 QUELQUES PUBLICATIONS SUR LES RESEAUX SOCIAUX ................................................................. 157 18 SPONSORS ..................................................................................................................................... 158
  10. 10. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 10 1 Avertissement 1.1 Avertissement à propos de ce livre blanc Les réseaux sociaux, et plus particulièrement LinkedIn, offrant de nouveaux usages professionnels et de nouvelles fonctionnalités régulièrement, ce livre blanc reflète les avis des participants au moment de sa publication. Les avis présentés correspondent à une situation donnée et à un mode d’utilisation personnel de LinkedIn. 1.2 Objectifs de ce livre blanc Ce livre blanc a pour objectif de refléter l’usage de LinkedIn de 735 utilisateurs. Il s’appuie sur une base de questions posées au travers d’un formulaire Google en septembre 2014. Ce livre blanc vise à illustrer l’utilisation croissante des réseaux sociaux dans le milieu professionnel et ce que peuvent en retirer ses utilisateurs. Dans le cadre de ce livre blanc, il s’agissait de :  Montrer que l’usage de LinkedIn ne cessait de se développer ;  D’observer que l’utilisation de LinkedIn se démocratisait rapidement ;  Rendre compte de l’importance croissante prise par LinkedIn pour informer les professionnels. Ce livre blanc montre que l’information véhiculée via LinkedIn est pertinente et de qualité. Que son usage ne cesse de se développer. Qu’il est possible de s’y positionner professionnellement. Les réponses ouvrent, je l’espère, des perspectives nouvelles d’utilisation de LinkedIn.
  11. 11. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 11 1.3 À propos de ce livre blanc Ce livre blanc est destiné :  Aux professionnels de tous les secteurs d’activités  Aux personnes qui souhaitent s’informer de l’usage de LinkedIn par des professionnels  A tous les utilisateurs de LinkedIn  A tous ceux qui cherchent à comprendre comment fonctionne l’univers mis à disposition par LinkedIn 1.4 À propos de ce livre blanc Les questions ont été posées via un formulaire Google ouvert du 21 août 2014 au 26 septembre 2014. L’adresse du formulaire a été diffusée par le blog albanjarry.wordpress.com, LinkedIn et Twitter régulièrement au cours de la période de réponse. L’ensemble de la préface a été réalisé par échange de mail. 1.5 Organisation de ce livre blanc Le livre blanc est organisé autour des réponses apportées par les utilisateurs de LinkedIn. Pour chaque participant à la préface sont présentés :  Le prénom et nom de la personne  Une image de son compte LinkedIn  Un lien vers son profil LinkedIn
  12. 12. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 12 2 Une erreur dans le livre blanc sur Twitter Ce livre blanc sur LinkedIn commence par essayer de réparer une énorme erreur faite dans le précédent Livre Blanc en oubliant de mettre la contribution que Catherine Cervoni m’avait envoyé. J’en suis désolé et cela démontre qu’il n’y a pas que les ordinateurs qui peuvent avoir des bugs mais également aussi que les humains sont faillibles. Voici donc le texte qui aurait dû être dans le précédent Livre Blanc et je tiens sincèrement à présenter mes excuses à Catherine pour cette omission totalement involontaire. « Merci à Alban Jarry pour son initiative originale et enrichissante. Il nous fait découvrir ces femmes et ces hommes d’un monde habituellement si discret : banque, finance, assurance qui sont actifs sur twitter. Coup de projecteur sur leurs pratiques, leurs astuces, leurs conseils à travers une série de « questions-réponses » à lire dans #50portraits. » Catherine Cervoni (@CathCervoni )
  13. 13. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 13 3 Préface Cette nouvelle longue préface du livre blanc vient l’éclairer sous une perspective différente qu’une simple publication de chiffres sous forme d’étude aurait pu l’être. La richesse des témoignages est telle qu’il serait compliqué d’en faire un résumé. Venus de secteurs différents, ils illustrent à la perfection la richesse qui nait de nos échanges réguliers sur les réseaux sociaux. Que ce soit LinkedIn ou Twitter, rapidement, ces plateformes sont en train de se transformer en « aimants » de talents. Ils participent à une émulation collective et à une économie de partage des connaissances que nul n’aurait été capable d’imaginer il y a peu de temps encore. Moyens de se découvrir entre humains, ils sociabilisent les relations professionnelles et le résultat risque d’être totalement inattendu. J’ai hâte de me projeter dans le futur et de voir ce que tout cela donnera mais il ne fait aucun doute, dans mon esprit, que ce qui s’y reflètera sera synonyme de valeurs. Tous nous nous découvrons, beaucoup s’apprécient et ceux qui sont présents aujourd’hui le sont dans un esprit de partage et souvent sans rivalités. Mixité, Diversité, … les réseaux sociaux balayent les différences. Le seul critère de distinction est la qualité des contenus. Les participants de cette préface ont été libres de publier ce qu’ils souhaitaient (dans le fonds et dans la forme). Les premières pages sont consacrées aux contributions les plus longues et les deux chapitres sont classés par ordre alphabétique. Parmi tous ces textes, je retiens cette phrase de Virginie Le Mée : « Entrer dans le monde digital d'aujourd'hui c'est comme ouvrir un paquet de Tagada : quand on commence, on ne peut plus s'arrêter » Je tiens à remercier 9 « récidivistes » de la préface qui étaient déjà présents dans le livre blanc sur Twitter : Jean-Yves Archer, Michel Audeban, Cyril Bladier, Frédérique Cintrat, Karine Lazimi, Marie- Béatrix Le Coz, Dominique Pignot, Marie-Hélène Seguy et Hans Willert. A noter aussi que cette liberté des intervenants aura attiré des amis Québéquois. Cette internalisation m’a donné quelques idées pour les prochains portraits, à suivre … Je remercie les 46 participants de la préface: Jean-Yves Archer, Kim Auclair, Michel Audeban, Carèle Bélanger, Cyril Bladier, Christophe Burlot, David de Castro, Jean-François Ceci, Frédérique Cintrat, Nathalie Coutard, Frédéric Dassé, Jean-Marie David, Olivier Denquin, Tru Do-Khac, Eric Horesnyi, Pierre Fayolle, Philippe Fraysse, Coraline de Garcia, Johan Garcia, Jean-Pierre Garlenq, Stanislas de Germay, Anthony Grolleau-Fricard, Lionel Guichaoua, Christine Helary-Olivier, Lucile Hyon-Le Gourrierec, Beatrice Lamourette, Karine Lazimi, Sabine Leboulanger, Marie-Béatrix Le Coz, Martine Le Jossec, Virginie Le Mée, Joëlle de Luzy, Yacine Mahfoufi, Sophie Martin, Wassim Mimeche, Yvon Moysan, Stéphane Nereau, Dominique Pignot, Mathieu Pinto, Louisa Renoux, Alexandre Rispal, Guillaume Rovère, Marie-Hélène Seguy, Valérie Vercoutre, Laurent Verstraete, Hans Willert Bonne lecture
  14. 14. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 14 3.1 L’aventure des Trophées des femmes de l’assurance Depuis que je suis arrivé dans le monde de l’assurance, il y a un peu plus d’an (en octobre 2013), je n’ai cessé de rencontrer des hommes et des femmes extraordinaires dont les compétences n’ont cessé de m’impressionner et qui m’ont tou(te)s accueilli avec bienveillance (le livre blanc sur Twitter est en grande partie dû à ces rencontres). Parmi celles-ci, j’ai eu la chance de parrainer 3 femmes pour les trophées des femmes de l’assurance 2014 (Louisa Renoux, Virginie Le Mée et Karine Lazimi). Je les remercie toutes les 3 pour leur confiance. Toutes les 3 méritaient de faire partie des nominées et finalement Louisa a été sélectionnée puis a remporté 2 trophées : dans la catégorie des femmes « expertes » pour sa spécialité sur Solvabilité 2 et dans la catégorie du trophée des internautes abonnés. Ce nouveau livre blanc a été l’occasion de les réunir au travers de leur utilisation de LinkedIn. Du réseau IRL au réseau virtuel, il y a souvent peu de chemin et toutes les 3 décrivent leurs visions de ce réseau. Pour connaître les principales lignes du dossier que j’avais rédigé pour leurs candidatures, vous pourrez les trouver sur … leurs profils LinkedIn … forcément. Bonne lecture  3.1.1 Louisa Renoux Les réseaux Facebook (pour les relations personnelles) et LinkedIn (pour les relations professionnelles) sont une grande révolution sociale, être connecté semble désormais indispensable.. LinkedIn est un grand forum qui permet en temps réel de partager, échanger, apprendre que ce soit au travers de ses relations professionnelles ou de ses groupes et ce, quelque soit leur localisation. On peut y suivre les évolutions de carrière de nos relations professionnelles, découvrir ou partager leurs projets, les soutenir, contribuer plus facilement aux réseaux d'anciens, bénéficier de l'expertise et des conseils des groupes ou de certains experts particulièrement investis sur le réseau (comme Alban Jarry). Bref, c'est un outil particulièrement riche et comme tout forum, il faut y être présent et actif, je dirais même "addict".... Louisa Renoux https://www.linkedin.com/profile/view?id=130726166
  15. 15. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 15 3.1.2 Virginie Le Mée Entrer dans le monde digital d'aujourd'hui c'est comme ouvrir un paquet de Tagada: quand on commence, on ne peut plus s'arrêter. LinkedIn fait partie de ces nouveaux médias de contact incontournables pour maintenir son réseau, le développer, être à l'écoute de l'évolution de ses contacts, connus ou inconnus, directs ou indirects, proches ou moins proches, professionnels ou privés... Mais LinkedIn, c'est aussi un moyen pour être et se rendre visible. A condition de rester "actif"; il faut savoir animer son réseau: accepter de nouvelles mises en relation, échanger, partager. Pour moi, LinkedIn est au monde professionnel ce que facebook est à la vie privée: une plate-forme riche et permanente d'informations. Il faut savoir en maîtriser les codes pour rester maître de son image Virginie Le Mée https://www.linkedin.com/profile/view?id=17274563 3.1.3 Karine Lazimi "Il existe bel et bien une différence entre nos activités personnelles et professionnelles sur les réseaux sociaux. Linkedin permet de connecter les professionnels pour accroitre leurs performances et leur réussite. Chaque membre a la possibilité de travailler son identité professionnelle, d’accéder à l’information pour être performant dans ce qu'il fait, et surtout rester en relation avec ses contacts en étant dans leur quotidien de partout. Le marketing de contenus est la priorité N°1 en Marketing digital. Les acheteurs potentiels sont de plus en plus avertis. J’ai pu remarquer qu’un contenu "expert" est la clef pour entrer en relation avec son audience ! Donnez l’image de vous-même qui vous semble la plus adaptée. On est tous "expert" dans un domaine. A vous de choisir le vôtre ;-) Karine Lazimi https://www.linkedin.com/profile/view?id=21201938
  16. 16. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 16 3.2 LinkedIn ou le sacre du bijectif, du superlatif et de l'amplectif, par Jean-Yves Archer Le réseau Linkedin est d'une commodité d'utilisation incontestable : l'utilisateur pressé sait aisément où aller et comment naviguer. De prime abord, d'aucuns pensent que c'est une sorte de carnets d'adresses un peu attrape-tout alors que l'expérience méticuleuse rapporte qu'il s'agit d'une superposition de bijections. Chacun peut échanger, via les messages privés, avec un des membres de son network. En tête à tête, donc. L'intérêt est clair et les propositions de " people you may know " sont ciselées et pertinentes. Cette approche virale est très efficace et permet de s'adjoindre des contacts a priori éloignés. Pour ma part, dans mes activités de recherches économiques, je sais gré à Linkedin de m'avoir permis d'entrer en relation avec des praticiens ou des universitaires indiens ou nord-américains. D'une certaine façon, je suis l'obligé de la puissance de cet outil. Je n'en disconviens pas. Par-delà son aspect bijectif et le côté superlatif rappelé ci-dessus, Linkedin est aussi un réseau de type amplectif car chaque feuille de connaissances en enveloppe une autre. Il suffit de lire le fil d'actualité pour mesurer à quel point ce réseau ne tombe pas dans le DRIP ( " Data rich but information poor " ) qu'a souvent stigmatisé Jack Welch ( ex-CEO General Electric ). A l'inverse, les professionnels de la finance et autres apportent à la réflexion conjointe, à une sorte de maison commune virtuelle, par leurs interventions. A ce propos, " Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction ". ( Jean Rostand, in " Inquiétudes d'un biologiste " ). Il ne faut donc pas hésiter à publier, à commenter, à plonger dans ces doux échanges de connaissances dont la courtoisie presque totale mérite d'être ici relevée. Enfin, Linkedin est un vecteur de développement du know-how de ses utilisateurs qui peuvent s'inscrire ( voire créer ! ) un groupe. A plusieurs reprises, je me suis retrouvé immergé dans des discussions constructives et de très bonne tenue. Digne d'une ampelopsis grimpante pour neurones alors affûtés. Comme tout outil humain, Linkedin va évoluer au rythme des nouvelles technologies. " Je le crois parce que je l'espère ". ( Léon Blum, dernier écrit, mars 1950 ). Jean-Yves Archer (économiste indépendant). https://www.linkedin.com/profile/view?id=22150183
  17. 17. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 17 3.3 Dis-moi comment tu utilises LinkedIn, je te dirai qui tu es !, par Michel Audeban Perso, je n'accepte en contact Linked'In (917 contacts) que des personnes surtout des clients/prospects que je connais bien (en général au moins rencontré une fois en tête à tête), voire des contacts dont je suis très proches quand il s'agit de concurrents (j'accepte beaucoup plus largement les concurrents sur Viadéo). Je trouve Linked'In irremplaçable pour les 4 fonctions suivantes:  Linked'In est le meilleur outil pour tenir à jour son carnet d'adresses ! Informé dès qu'un contact change de job, permet aussi de suivre l'évolution pro de contacts que je n'ai pas rencontré depuis plus d'un an.  Très efficace pour faire un premier filtre dans le cas d'un recrutement.  Facilite envoi de contenu info à une base par construction parfaitement ciblée qui peut être plus ou différemment réceptive vs la même info envoyée par email (utilisation trop rare ds mon cas, je vais le renforcer).  Indispensable pour préparer avec efficacité chaque rdv pro avec un nouveau prospect Un outil indispensable dont tout cadre dirigeant aurait bien tort de se priver. Michel Audeban https://www.linkedin.com/profile/view?id=3721349
  18. 18. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 18 3.4 LE Réseau, par Cyril Bladier LinkedIn est LE réseau social professionnel. LinkedIn a une particularité fondamentale par rapport à Facebook ou Twitter : LinkedIn est la seule plateforme où on peut développer son business sans contrainte, ou presque. Aujourd'hui, même si LinkedIn reste dans la pratique un outil de cadres en transition et de recruteurs (les solutions recrutement représentent +/- 60% du CA), LinkedIn est aussi un outil de networking, de visibilité, de notoriété, de leadership métier ou sectoriel; un outil pour les commerciaux (social selling); un outil marketing (content marketing, inbound marketing). Rares sont les professionnels qui n'auraient pas intérêt à y développer leur présence. En marketing, on entend souvent que LinkedIn est une plateforme uniquement BtoB. Or cette année plus de 70% des entreprises US de biens de consommation y ont développé leur présence à travers du contenu. LinkedIn est aussi un outil BtoC. Certes LinkedIn est moins utilisé que Facebook ou Twitter en BtoC, mais son usage est celui qui progresse le plus. Autre avantage de LinkedIn, les infos qu'on y trouve sont fiables (Study people less likely lo lie on online resumes). Malgré toute la valeur que peut apporter le réseau, il reste souvent sous-utilisé ou mal utilisé. LinkedIn repose sur 3 piliers : - Les contacts de niveau 2. En dehors d'une recherche avec des filtres avancés, LinkedIn privilégie la présence des contacts de niveau 2 (contacts de contacts) dans les pages de résultats. Il est naturellement très difficile de se rendre visible de contacts de niveau 3 (et de les voir) sur LinkedIn. - Personnalisation. Comme les autres moteurs de recherche, LinkedIn renvoie des résultats de recherche personnalisés. Il n'y a pas de classement unique des résultats de recherche sur LinkedIn. - Les mots-clés. Un profil n'est visible sur LinkedIn que s'il contient les mots-clés recherchés sous la forme précise dont ils ont été recherchés. LinkedIn fait la différence masculin / féminin; singulier / pluriel; français / anglais et pour les mots composés avec ou sans tiret. Pour mieux comprendre LinkedIn : - LinkedIn repose sur un moteur de recherche. Qu'on recherche un candidat, un recruteur, un partenaire, un client, un fournisseur, une entreprise, du contenu… tout passe par le moteur de recherche situé dans la barre de menus supérieure. - L'algorithme de LinkedIn classe les pages et les profils par rapport à la pertinence des mots- clés. - En optimisant les mots-clés et le champ sémantique de son profil, on peut faire en sorte de se rendre plus visible sur LinkedIn. - Votre profil n'est pas votre CV. Votre CV est lu par quelqu'un, votre profil doit d'abord être compris par l'algorithme de LinkedIn avant que quelqu'un puisse le lire.
  19. 19. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 19 - LinkedIn est un réseau social. Ce qui en fait la richesse ce sont notamment les contacts qu'on va y nouer, même si on ne les a pas rencontrés In Real Life. - Pensez que LinkedIn n'est ni votre carnet d'adresses, ni le recueil des gens que vous recommandez. Un contact LinkedIn est quelqu'un qui peut lire et partager votre contenu (et donc le rendre visible de professionnels qui ne vous connaissent pas et que vous ne connaissez pas). Un contact LinkedIn est aussi quelqu'un qui vous rend son réseau visible et qui vous rend visible de son réseau. - LinkedIn est en train de développer Publisher, une fonctionnalité qui permet à chacun de créer son audience et de se faire suivre. Bonne lecture de ce livre blanc qui va vous permettre de comprendre comment les français utilisent cette plateforme. Cyril Bladier https://www.linkedin.com/profile/view?id=16752749
  20. 20. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 20 3.5 LinkedIn et les marchés financiers, par David de Casto Le 19 mai 2011, le New-York Stock Exchange (NYSE) a revêtu son habit de lumière, bleu et blanc. L’introduction en Bourse du réseau social professionnel Linkedin a fait chavirer les cœurs et les calculatrices des courtiers, affolé les compteurs : quasiment +110% en clôture, après un +170% en séance. C’est l’entrée en scène d’une major dématérialisée de dimension internationale dans l’antre de la finance moderne. En quelques chiffres, Linkedin et ses 332 millions d’utilisateurs représentent aujourd’hui une capitalisation boursière de plus de vingt-huit milliards de dollars (c’est-à-dire autant que Pernod- Ricard, ou plus que Publicis et Bolloré réunis) : pas mal pour un site internet. Et l’appétit des investisseurs ne se dément pas depuis 2011 : la hausse des revenus trimestriels 2014 vient même de redonner un nouveau souffle vertigineux au titre. Vertigineux ? Imaginez un instant que l’on vous propose d’acheter un appartement afin de le mettre en location. Imaginez maintenant que l’on vous explique que cet appartement sera amorti et donc potentiellement profitable pour vous dans soixante-quinze ans. Dématérialisez le tout, ouvrez un compte-titres, cherchez le code LNKD :US et appréciez la vue ! Cet engouement n’est pas gratuit (et c’est peu dire). Si Linkedin est à ce point porté par ses investisseurs, c’est que le réseau social présente un profil atypique (on est loin de Facebook et Pinterest) et qu’il est le syncrétisme du site « up-to-date » et du bon vieux curriculum vitae : le plus grand annuaire de CSP+du monde a tout pour plaire. Pour plaire, oui, aux recruteurs qui y découvrent chaque jour un vivier de talents mais aussi aux postulants ou potentiels postulants qui y trouvent une myriade d’opportunités, la possibilité d’interagir avec des décideurs ainsi que des espaces de discussion dédiés. Véritable outil RH, CV en ligne, job-finder, Linkedin permet la mise en relation d’employeurs et d’employés, de professionnels et de clients, de collègues, de confrères répartis aux quatre coins de la planète. Si Linkedin est, en apparence, un outil facile à définir, force est de constater qu’il existe mille et une façon d’en faire usage. La démarche participative et analytique d’Alban Jarry permet ainsi une approche pragmatique mettant en lumière non pas des milliards de dollars, mais des milliards de possibilités -qui sait ? David de CASTRO https://www.linkedin.com/profile/view?id=170710387
  21. 21. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 21 3.6 Tisser le lien entre LinkedIn et Scoop.it, par Jean-François Ceci LinkedIn est un réseau social atypique qui tire bien son épingle du jeu dans le panorama des média sociaux. En effet, à la base il sert à créer un carnet de contact et à être reconnu dans un cadre et un milieu professionnel. Mais en y regardant de plus près, et même en version gratuite, il est aisé d’avoir beaucoup de contacts qualifiés et de diffuser des news dans ce réseau constitué; cela revient à utiliser LinkedIn à la fois comme un media social et un réseau social. Je vous propose de voir par la suite comment utiliser LinkedIn comme un média social pour développer votre réseau social et générer des opportunités ! A quoi bon ? En effet, l’utilité de base d’un réseau social professionnel est de générer des opportunités de collaboration ! Certes mais comment faire ? En diffusant de l’information qualifiée et intéressante au sein d’un réseau identiquement qualifié, vous susciterez de l’intérêt et serez reconnu dans ce secteur d’activité. Avec une méthode efficace ? En 6 étapes voilà ce que je conseille :  Renseigner en profondeur son profil LinkedIn, avec photo et pièces jointes  Entrer en contact avec des personnes qualifiées selon des critères définis (le numérique et l’éducation par exemple)  Créer un compte ScoopIt et un sujet qualifié selon les mêmes critères  Entrer en contact avec des personnes et s’abonner à des sujets qualifiés de la même manière sur ScoopIt  Mettre en relation votre sujet ScoopIt et votre compte LinkedIn dans les paramètres de ScoopIt  Publier des news qualifiées sur ScoopIt en ajoutant une remarque (quel intérêt trouvez-vous à la news ?), elles seront aussi publiées sur LinkedIn (et éventuellement sur d’autres media reliés) Et pour quel résultat ? Cela vous assurera une visibilité sur ScoopIt et aussi sur LinkedIn. Ce dernier génèrera un flux entrant de nouveaux contacts sur ScoopIt et du trafic sur vos articles. Enfin, si vous prenez la peine de répondre aux commentaires, les personnes intéressées par vos articles vous reconnaitront dans votre secteur d’activité. Vous obtiendrez des recommandations et des propositions de collaboration.
  22. 22. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 22 L’association ScoopIt/linkedIn est redoutable d’efficacité car il est possible avec un compte payant ScoopIt de publier une même news sur autant de groupes LinkedIn que l’on souhaite simultanément…En peu de temps vous partagez votre veille à plusieurs milliers de contacts choisis par groupes. Efficace non ? Je recommande et je confirme, j’ai eu de nombreuses opportunités de collaboration par ce biais ! Jean-François Ceci https://www.linkedin.com/profile/view?id=31707307
  23. 23. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 23 3.7 Une carte de visite ?, par Frédérique Cintrat LinkedIn est un excellent outil professionnel de veille, de développement, de communication, d’animation et d’entraide. En ce qui me concerne, j’utilise cette plateforme pour maintenir, voire créer du lien avec les différentes personnes que je rencontre ou que j’aimerais rencontrer dans le cadre de mon métier ou de mes réseaux sectoriels ou thématiques (clients, partenaires, prestataires, collègues, ex- collègues, membre des réseaux…). Dès que j’ai entre les mains une nouvelle carte de visite , j’ai le reflexe linkedIn, c’est tellement pratique pour gérer ses contacts et suivre les parcours professionnels de ses interlocuteurs ! J’ai initié ou été contactée assez régulièrement pour des rencontres « physiques » après un échanges via linkedIn, que ce soit pour du développement d’affaires, des interventions en conférence, des sollicitations presse en tant qu’experte, et des coups de pouce carrière et mise en relation « réseaux » , donc je réfute l’idée que c’est virtuel OU présentiel , les deux se nourrissant et ne pouvant s’ignorer. Les groupes permettent en outre d’échanger sur des centres d’intérêt professionnels, voire d’animer des communautés. Il s’agit également d’un excellent outil de communication pour les structures à travers leurs collaborateurs, et pour les collaborateurs pour leur mise en visibilité. LinkedIn étant utilisé à des fins professionnelles, les hommes et les femmes affichent le plus souvent leur appartenance à l’entreprise dans leur profil. Les structures gagneraient donc peut être à le penser comme un support supplémentaire « d’image » , et les équipes « développement » comme un outil de recrutement et de fidélisation, surtout en BtoB... Mais attention : c’est un outil professionnel, je le répète, donc il s’apprivoise à des fins professionnelles et entre également quelque part dans « le marketing de soi professionnel» , alors photo soignée et expression « fonction », utilisation des recommandations le cas échéant pour appuyer une expertise, se poser la question, lorsqu’on commente un post ou qu’on le publie, si l’on s’exprime en tant que personne (avec les conséquence que cela peut avoir pour la structure) ou en tant que « fonction ». Et pour terminer, j’ajouterais que comme c’est un réseau social web, il peut s’utiliser en mobilité, n’importe où et n’importe quand, c’est donc très pratique pour tous ceux qui pensent ne pas avoir trop de temps ou de facilités géographiques pour « fonctionner en réseau ». D’ailleurs, je viens pour ma part de créer un nouveau support de « réseautage affinitaire » dont j’ai commencé le lancement en créant d’abord un groupe sur linkedIn, AXIelles, accélérateur de conneXions pro accessible aux femmes actives qui veulent nous rejoindre pour partager les bons plans job et rendez-vous réseaux ou sectoriels ( plus de 800 personnes en un mois et demi) . Alors après son excellent livre blanc sur l’utilisation de twitter par des professionnels de la banque et de l’assurance , Alban Jarry nous éclaire maintenant sur les différentes pratiques et utilisations de nos pairs sur l’utilisation de linkedIn dans le cadre de nos métiers. Probablement encore beaucoup de choses à découvrir et à apprendre. Merci à lui pour ce nouvel ouvrage ! Frédérique Cintrat, Auteure de "Comment l'ambition vient aux filles ?" Ed. Eyrolles, Fondatrice d’ASSURANCIELLES et d’AXIELLES https://www.linkedin.com/profile/view?id=64563693
  24. 24. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 24 3.8 Aller au-delà de l'e-réputation avec LinkedIn, par Tru Dô-Khac LinkedIn semble être surtout un outil pour exposer son parcours et ses références. Si les résultats de l'enquête montrent qu'un gros tiers des consultés annoncent participer aux discussions, il conviendrait de distinguer ceux qui se contentent de simplement poster des sujets de ceux qui véritablement engagent des échanges voire des débats contradictoires. Pour aller au-delà de l'e-réputation, il faut d'abord identifier un objectif business : vendre un produit, nouer des contacts, mettre en avant ses compétences, crowdsourcer des idées,… Ensuite, il faut développer une stratégie d'invite, de questionnement, d'écoute et de réponse. Après, c'est une affaire de pratique... Pour ma part, en vue de développer des instruments de Design Management pour la digitalisation de l'entreprise, j'ai lancé une campagne de crowdsourcing d'idées de novembre 2010 à novembre 2013. Les ressources et le temps consacrés ont été conséquents mais le produit est notable : plus de 75 "best of" discussions (nombre d'échanges supérieur à 20) où l'intention de co-exploration et de recherche collaborative est visible [1]. Les MOOC sur France Université Numérique, qui peuvent être considérés comme des réseaux sociaux pré-équipés d'un contenu, d'une animation compétente et d'un régime de droit d'auteur transparent et libéral, ouvrent sans doute une ère nouvelle d'échange et de partage. [1]Ces discussions sont accessibles via le site "Innovation collective sur réseaux sociaux ouverts à contenu professionnel (Linkedin, FUN,…)" http://www.it-regime-management.net Tru Dô-Khac, Attribution - Pas de Modification 3.0 France (CC BY-ND 3.0 FR) https://www.linkedin.com/profile/view?id=2042418
  25. 25. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 25 3.9 Formons les français !, par Johan Garcia D’une grande importance, LinkedIn est pourtant sous-utilisé en France. 8 millions d’inscrits dont 5 millions de visiteurs uniques par mois. Le réseau professionnel fait désormais jeu égal avec son concurrent Français Viadeo. A l’international le rapport est différent, 300 millions contre 60 pour le réseau français. LinkedIn continue donc de grossir et pourtant le site reste mal utilisé. Trop compliqué peut-être pour une majorité d’utilisateurs, qui se contentent d’y créer un CV. Nombreux sont les profils sans photos (jusqu’à 7 fois moins consultés), ni titre professionnel ou résumé. Ne parlons pas de la personnalisation de l’URL, si peu utilisée et pourtant si importante ! Un ensemble de facteurs qui sont essentiels pour les moteurs de recherche, le référencement personnel et donc son positionnement professionnel sur la toile. On fait forcément face à un paradigme sur les réseaux sociaux et LinkedIn. Les utilisateurs qui s’y inscrivent, souhaitent y être présents dans le cadre de leurs recherches d’emplois, mais choisissent de limiter les informations qu’ils donnent pour protéger leur vie privée. Dans la même logique, beaucoup d’utilisateurs évitent les interactions et estiment que de créer une fiche de profil avec un CV suffit. Ne pas faire vivre son compte en rejoignant des groupes, en participant à des discussions, c’est finalement éviter de rencontrer de nouveaux contacts professionnels. Avoir un large réseau de personnes liées à son secteur professionnel est sans aucun doute un bon message envoyé à un potentiel recruteur. Trop de fonctionnalités demeurent aussi inemployées. Parmi les plus importantes, l’outil de recommandation. Un dispositif qui offre pourtant un très bon moyen de se différencier lors d’une recherche d’emploi en confirmant son expertise sur des domaines particuliers. Du côté des sociétés, LinkedIn est aussi un formidable tremplin BtoB. Pourtant même nos grandes entreprises ne donnent pas forcément le bon exemple ! 20% des entreprises du CAC 40 n’y ont même pas de page. Ne parlons pas des médias, pourtant en recherche continue d’audience sur le web, qui ont abandonné ce réseau social. L’impact de LinkedIn et des réseaux sociaux en général, s’ils sont bien utilisés, peut-être significatif dans le cadre de son évolution professionnelle. La formation à ces usages doit débuter avant même l’arrivée sur le marché du travail, pendant le cursus scolaire, pour se poursuivre tout au long de la carrière. C’est seulement dans ce cas-là que les internautes sauront correctement différencier protection de la vie privée et développement de son réseau professionnel. Johan Garcia, journaliste / responsable éditorial BoursedesCrédits https://www.linkedin.com/profile/view?id=166030196
  26. 26. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 26 3.10LinkedIn évolue, par Stanislas de Germay LinkedIn évolue, l'utilisation qui peut en être faite suit cette évolution. A l'origine, LinkedIn servait essentiellement au recrutement : mettre en ligne son CV/identifier des profils. En tant que conseil en ressources humaines, LinkedIn est rapidement devenu un outil CRM incontournable : tous les responsables RH de France et de Navarre y sont présents. Même les profils moins détaillés permettent de suivre ne serait-ce que les évolutions de carrière des C&B managers et DRH. L'ouverture et l'animation de Hubs ont permis de créer des communautés thématiques. Hélas les messages ont rapidement été noyés dans les publications de concurrents, tolérables confraternellement, et dans les spams, intolérables et nécessitant un pénible travail de modération. Puis les réseaux sociaux ont convergé. LinkedIn a progressivement intégré une timeline à la Facebook ou Twitter. Il est maintenant possible de diffuser des actualités en continu : rediffusion d'articles intéressants, alertes sur l'actualité juridique et réglementaire, et bien sur son propre contenu, renvoyant sur son propre blog ou site web. Nous voilà dans l'ère du content marketing et de l'inbound marketing ! LinkedIn propose également des Pages Entreprise et même des "Pages Vitrines" (sous-Pages dédiées à une marque ou un produit) : toute ressemblance avec une Page Facebook est purement fortuite. Pages qu'il est possible de mettre en avant par des publicités ou du sponsoring de contenu. Le revers de la médaille est le temps que cela prend. Profil individuel, page entreprise, page produit : jusqu'à trois comptes à animer sur disons six réseaux sociaux (Facebook, Google+, LinkedIn, Slideshare, Twitter, Viadeo). Même avec des outils comme Mention ou Buffer, il y a de quoi s'occuper à plein temps ! Peut-être chaque entreprise 3.0 devra-t-elle se doter d'un community manager… PS : je rassure les autres rédacteurs, j'arrive encore à trouver le temps – le plus souvent dans les transports en commun – à me connecter aux réseaux sociaux en simple lecteur. Stanislas de Germay, Associé gérant d'Assembly Conseil https://www.linkedin.com/profile/view?id=62542720
  27. 27. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 27 3.11Un outil de prospection, par Eric Horesnyi J'utilise Linkedin depuis sa création. A l'époque, je vendais des produits HFT sur New York, et c'était pour nous un outil de tenue des contacts, remplaçant le Rolodex peu pratique entre rendez-vous. Puis nous avons commencé à l'utiliser pour supporter la prospection: "profiler" un prospect avant un rendez-vous, identifier ses connexions pour connaître ses attaches. Linkedin est devenu en quelques mois un outil indispensable dans le secteur financier, voire un moyen de reconnaissance. J'ai identifié ma meilleure recrue commerciale grâce à Linkedin. En rentrant en France, j'étais tout d'abord étonné par le peu d'adoption, mon réseau est resté en veille à part sur l'Angleterre. Puis de plus en plus de personnes du secteur financier en France et en Europe l'ont adopté, autour de 2010, et s'est généralisé aux autres types de contacts, par exemple high-tech. Désormais, c'est un outil non seulement de suivi, de recherche de candidats, mais aussi en effet de veille sur le secteur, avec un ton plus formel et professionnel que twitter, mais plutôt bien auto-régulé (à part les nouveaux venus qui parfois ne le considèrent que comme un media unidirectionnel sans chercher le dialogue ou tester la pertinence de la news). Les groupes, et la capacité à partager des nouvelles ont beaucoup apporté. J'utilise peu Viadeo ou Xing, parce que Linkedin reste en tête des usages en Banque/Assurance/Fintech, mais l'axe France/Asie ou Allemagne qu'ils ont pris me semble également pertinent. Aujourd'hui, j'utilise Linkedin au moins une fois par heure, et je poste une fois par mois, souvent au public général, parfois sur des groupes. Je refuse régulièrement des connexions de personnes que je n'ai jamais rencontré, même si phénomène s'est calmé grâce à la vigilance des équipes Linkedin. Au passage, Viadeo est une belle aventure française, et Linkedin a été co-fondé par un autre français, JM Vaillant, donc une fois plus -comme pour les montgolfières, les premières voitures, les trains rapides, le nucléaires, l'internet consumer (minitel), et désormais l'internet des objets, nous sommes un pays naturellement innovant (même dans le bancaire d'ailleurs). Eric Horesnyi, Motwin https://www.linkedin.com/profile/view?id=644807
  28. 28. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 28 3.12Le phénomène LinkedIn, par Béatrice Lamourette Bravo pour ce livre blanc très précieux pour mieux comprendre le phénomène LinkedIn ! Je profite de l’opportunité pour vous livrer quelques conseils de bonne utilisation de LinkedIn que j’ai pu expérimenter (et qui fonctionnent !) dans mon utilisation quasi- quotidienne de ce réseau: Déterminez l’objectif que vous voulez atteindre. Etes-vous présent sur ce réseau pour recruter ou pour faire la promotion des activités de votre entreprise? De nombreuses sociétés dans le B2B utilisent de plus en plus LinkedIn comme source de nouvelles opportunités business. Enrichissez votre profil et adaptez-le à votre objectif professionnel. Vous vous démarquerez des autres en précisant votre savoir-faire, vos expériences, vos produits…. Et n’hésitez pas à solliciter des recommandations : vos contacts privilégiés seront ravis de vous donner un coup de pouce ! Consacrez du temps au Networking un peu chaque semaine et informez votre réseau de vos activités. Publiez sur le fil d’actualité des articles professionnels pertinents valorisant vos spécificités. Rejoignez des groupes de professionnels pairs pour échanger sur des sujets d’intérêt commun. Plus vous êtes actif, plus vous serez vu et attirerez des contacts et des prospects ! En conclusion, allez-y régulièrement voire quotidiennement car le réseau LinkedIn, même si très généraliste, apporte une vraie valeur ajoutée à votre carrière et au développement de votre activité. Mon dernier conseil : si vous souhaitez développer un « Business model » fondé sur un réseau social ou bien exploiter la force des réseaux sociaux pour un métier spécifique ou un ensemble de processus d’une entreprise, ma recommandation irait vers un réseau social privé qui aujourd’hui est accessible en mode SaaS à un coût d’appropriation minimal. Son principal bénéfice sera d’optimiser le travail en équipe, de fluidifier les échanges entre les acteurs et de partager la connaissance et l’expérience au sein de communautés ciblées. Béatrice Lamourette, Fondateur de Ciscope, Réseau Social d’Entreprise Métier https://www.linkedin.com/profile/view?id=2147417
  29. 29. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 29 3.13Linkedin : média précurseur du marché de l'emploi de demain, outil de marketing et vecteur d'image, par Sabine Leboulanger Je ne sais pas exactement quel âge a LinkedIn mais, aussi loin que je m'en souvienne, je dirais que c'est l'un des tous premiers réseaux sociaux, lancé avant Facebook et à peu près à la même époque que viadeo, il y a maintenant plus d'une dizaine d'années. D'abord utilisé comme un outil de recherche (fabuleux de pouvoir retrouver d'anciens collègues ou camarades de promo perdus de vue !), son usage s'est progressivement transformé en étant alimenté par de nouvelles fonctionnalités, et réciproquement, comme un système de vases communiquants. Aujourd'hui LinkedIn est devenu un marché à part entière, symbole du passage de la rupture générationnelle à la coopération inter générationnelle induite par les mutations societales. Avec l'arrivée de la génération Z, celle des seniors voulant rester actifs et un "gommage" tacite des niveaux de hiérarchie entre toutes les personnes qui se connectent, LinkedIn semble déjà préfigurer ce que deviendra demain le marché du travail. On y trouve certainement différentes catégories d'utilisateurs, en fonction des objectifs poursuivis : - ceux qui le considèrent comme un simple annuaire, s'y inscrivent et se connectent, sans objectif vraiment ciblé - ceux qui veulent être visibles, sans forcément rechercher un emploi - ceux qui sont en recherche active - ceux qui l'utilisent comme un outil de marketing et de communication pour faire valoir leur marque - ceux qui recherchent de l'information, en suivant des entreprises, des groupes ou des personnes ciblées - et puis les recruteurs, qui y recherchent des profils répondant à des critères spécifiques. Chacun peut se retrouver dans l'une ou l'autre de ces catégories, voire plusieurs à la fois, mais attention à la contre productivité : chacun peut passer à côté de choses utiles en n'allant pas suffisamment sur Linkedin ou, au contraire, en s'y dispersant, ou même en devenant addict. Ne nous y trompons pas, LinkedIn est un outil très puissant à condition d'être utilisé de manière ciblée : ciblage et sélection des personnes à qui l'on veut être connecté, ciblage de la visibilité que l'on souhaite donner et de la manière dont on communique, ciblage des critères auxquels on correspond, ciblage de l'info que l'on y recherche, et ciblage du temps que l'on veut y passer. Bien plus qu'une base de CV en ligne et qu'un outil des gestion des carrières, LinkedIn est devenu un média professionnel, un outil de marketing. Marketing de soi, marketing de la marque que l'on représente ou des marques que l'on soutient, marketing des sujets et des valeurs que l'on porte.... Au fil du temps LinkedIn est finalement devenu un vecteur d'image. https://www.linkedin.com/profile/view?id=121521882 Sabine Leboulanger
  30. 30. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 30 3.14Un outil de stratégies, par Marie-Béatrix Le Coz Illustration d’une histoire qui démarre – celle des médias sociaux et de leur rapport au monde –, ce livre blanc fait partie des « incontournables » de l’année. En termes de notoriété spontanée, Twitter - site de microblogging - et LinkedIn - réseau social professionnel - font partie du Top 5 des médias sociaux les plus connus et les plus adaptés à une stratégie business. Si Twitter est une source (parfois discutable) d'information en temps réel reconnue, LinkedIn est un espace dédié plutôt aux informations et relations business. Ces outils sont des diffuseurs d’opinions avant tout. En France ou à l'étranger, Twitter est un catalyseur des mouvements liés au politique en bien ou en mal, dont LinkedIn se fait parfois le relai. Si le poids de ces outils dans les stratégies d’entreprise est encore relativement faible, leur impact est réel. Les opinions qui s’y forment et se développent peuvent avoir des conséquences importantes sur la vie des entreprises et dans la société. Chacun garde à l’esprit le tweet de Carl Icahn en août 2013, qui a impacté immédiatement le cours de l’action Apple, ou de rumeurs, avérées ou non, qui se propagent via Twitter et qui ont des conséquences plus ou moins heureuses sur les entreprises qui en font l’objet. Ce qui caractérise les médias sociaux n’est pas tant un rapport à la vérité, mais la façon dont se créent et se propagent des opinions, des rumeurs. Une entreprise doit observer et appréhender cet état de fait, s’appuyer dessus et voir comment, dans une certaine mesure, elle peut l’influencer. Marie-Béatrix Le Coz, Social Media BNP Paribas Cardif France https://www.linkedin.com/profile/view?id=10032267
  31. 31. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 31 3.15Un outil sous exploité !, par Martine Le Jossec LinkedIn est typiquement le média social que la plupart n’utilisent qu’à 10% de sa puissance. Son utilisation demande la mise en place d’une véritable stratégie et surtout de prendre le temps de bien l’étudier. Et comme ses fonctionnalités évoluent sans cesse, il faut aussi rester en veille permanente pour pouvoir suivre. On ne présente plus le concept des groupes qui sont de très pertinents lieux d’échanges et de réseautage (j’ai déjà trouvé un poste par ce biais, au passage !). Idem, pour la recommandation qui a bien évolué : plus besoin de faire un texte de quelques phrases, il suffit de valider les compétences que l’on reconnait à son contact par simple clic. Mais, il faut le reconnaître, bien souvent, on ne se préoccupe de LinkedIn que quand on se retrouve sans emploi, en état de veille (je changerais bien de poste) ou étudiant. Mais c’est un tort car, bien plus qu’un simple outil de veille, il peut faire de nous un véritable média. Et augmenter de façon non négligeable notre visibilité sur le web. D’ailleurs, si les profils de particuliers sont encore bien souvent à la traine (moi la première, je le confesse), on constate une montée en puissance de l’utilisation par les entreprises. Et pas seulement pour travailler la marque employeur. J’ai vu dernièrement passer un article qui indiquait que toutes les entreprises du CAC 40 étaient présentes et actives sur LinkedIn … et à mon avis, ce n’est pas par hasard. Alors, premium ou pas premium ? Il y a encore deux ans, même le directeur marketing de LinkedIn disait que l’abonnement Premium ne servait pas à grand-chose pour les particuliers. Mais à mon avis, les choses ont bien changé… et ce n’est pas fini ! Martine Le Jossec, Consultante Communication https://www.linkedin.com/profile/view?id=56123867
  32. 32. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 32 3.16Mon allié, c’est LinkedIn!, par Joëlle de Luzy Utiliser LinkedIn pour trouver un job, c’est bien connu, ça fonctionne. Par contre, utiliser LinkedIn pour développer son business est une autre affaire. Dans ce contexte, on va parler de stratégie, de positionnement et de…marketing. C’est le sujet que nous allons aborder dans cet article: comment LinkedIn peut devenir son meilleur atout marketing pour developer son business quand on est une TPE ou PME. Nous allons voir comment les notions de base du marketing sont applicables sur LinkedIn et surtout analyser en quoi ce réseau social professionnel est un moyen efficace de se positionner sur le marché en tant que petite et moyenne entreprise. La taille Basé sur l’infographie publiée dans SMEinsider récemment (www.smeinsider.com) intitulée “9 reasons why LinkedIn will do more for your business than only other social network”, LinkedIn est LE réseau social professionnel qui compte plus de 300 millions connectés. Bien entendu, quand on compare à Twitter et Facebook, où le nombre d’abonnés se compte par milliards, cela peut sembler plutôt faible. Par contre, si on se positionne uniquement avec le regard PRO, cela représente près de un tiers de tous les professionnels de la planète. De quoi laisser songeur les plus pessimistes et réfractaires à LinkedIn. Au-delà des 300 millions d’utilisateurs, il y a aussi plus de 3 millions de pages entreprises sur LinkedIn. Et il y a un nouveau membre toutes les 2 secondes. Donc suffisamment de possibilités de trouver les bons interlocuteurs et les bonnes entreprises. Configuration. Configurer son profil et sa page entreprise est un vrai exercice de communication et de positionnement marketing. LinkedIn l’a bien compris et a fait du profil et de la page entreprise des lieux de positionnement marketing à part entière. Inutile de rappeler la possibilité de rajouter des liens URL, documents, vidéos et présentations corporate permettant de mettre en avant son savoir- faire et son savoir-être. Personnaliser sa page entreprise passe par l’image, l’identité visuelle de la société et aussi une communication Claire et pertinente de ses produits et services, sans oublier le lien vers son site web.
  33. 33. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 33 C’est à cet endroit que vous pourrez également publier du contenu attractif et créer de l’engagement. Promotion. Quand on parle de promotion de ses produits ou services, on entend mise en avant, positionnement et différentiation face à ses concurrents. Sinon, à quoi bon être sur un réseau social professionnel, si c’est pour “vendre” la même chose que son concurrent? LinkedIn permet aux entreprises de demander des recommandations sur ses produits et services. C’est une des façons de se démarquer de ses concurrents. Communication croisée ou “cross promotion” LinkedIn fait partie de la “famille” dans le monde des médias sociaux. Cela signifie qu’il est possible de synchroniser d’autres réseaux sociaux avec LinkedIn pour diffuser et partager de l’information. Toute entreprise qui crée du contenu professionnel pour le diffuser sur LinkedIn peut le partager automatiquement sur twitter. Une façon simple et efficace d’augmenter sa visibilité et créer de l’engagement. Les groupes Quelle est la valeur ajoutée d’un groupe LinkedIn et pourquoi être actif, donc participer, au sein d’un groupe quand on est une TPE/PME? Les groupes sont avant tout un excellent moyen pour les entreprises de tenir leurs prospects, clients et partenaires au courant de leurs activités. En étant actif dans les groupes, vous augmentez votre visibilité, et donc intrinsèquement la possibilité d’être contacté par un futur client. Les groupes sont également un excellent moyen de cibler les entreprises dans un domaine d’activité donné, surtout lorsque vous avez besoin de faire un peu de marketing B2B. 5 points et une clé… Appliquer les 5 points énoncés dans cet article permettra aux TPE/PME de se positionner avec professionnalisme sur LinkedIn. En plus de ces 5 points, une des clés pour réussir reposera sur le TEMPS et l’INVESTISSEMENT régulier que l’on fera sur LinkedIn. Joëlle de Luzy (formateur spécialisée sur LinkedIn) https://www.linkedin.com/profile/view?id=16314901
  34. 34. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 34 3.17Le content marketing, par Yacine Mahfoufi Constituer un réseau professionnel constituait le dernier comportement social qui résistait à la digitalisation et Linkedin s’est employé à changer la donne. Initialement conçu comme un outil de mise en ligne de CV et de recherche de poste Linkedin a évolué vers une plateforme d’échanges professionnels visant à constituer son réseau à travers des centres d’intérêts communs. Réduisant la complexité de se connecter à d’autres pairs et abaissant le fameux indice de « six degré de séparation » existant entre chaque individu Linkedin a permis de fournir un outil ( payant) permettant d’améliorer la qualité de son réseau et de se constituer la base de donnée la plus probablement qualifiée du monde avec des informations tels que l’âge, la localisation, la formation, les parcours, les associations, le contenu partagé, les connexions, les recommandations. Le principal défi de Linkedin sera de protéger l’intégrité de sa base de données tout en trouvant des sources de revenus liées au Content Marketing et donc d’intéresser les directeurs Marketing du monde entier. Le défi est de taille car les principaux revenus de Linkedin reposent encore sur les solutions à destination des ressources Humaines et des cabinets de recrutements. Fournir du contenus de qualité et pertinent à cette base sans la sur solliciter nécessitera de sérieux efforts en solution de ciblages. Bizo est un exemple des technologies marketing de reciblage ou Linkedin investi, les prochaines années promettent d’être particulièrement intéressantes pour continuer à monétiser sa base d’abonnés sans la dévaloriser et la vider de sa pertinence. Yacine Mahfoufi, Directeur Marketing France , Alcatel-Lucent Enterprise https://www.linkedin.com/profile/view?id=3798002
  35. 35. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 35 3.18Mutation de la communication, par Wassim Mimeche Tous les spécialistes du web 2.0 s’accordent à dire que les médias sociaux ont radicalement changé la façon avec laquelle de plus en plus d'individus communiquent, se socialisent, travaillent et existent. Dans cette logique, les usagers qui s’exposent sur LinkedIn contribuent à des échanges plus riches, plus argumentés ; ils s’invitent dans le quotidien de différentes entreprises et de plusieurs millions de professionnels dans le monde. LinkedIn libère ainsi la parole dans la sphère professionnelle en encourageant la contribution, l’échange et le partage de bonnes pratiques à l’échelle internationale, il horizontalise la communication au sein des organisations et impose plus de transparence dans la conduite des affaires. C’est dire que cette étude tombe à point, car elle montre comment les professionnels utilisent les différentes fonctionnalités de LinkedIn pour concilier entre individualisme et appartenance à des communautés virtuelles. Elle montre également comment ces usagers contribuent sur cette plateforme, décloisonnant ainsi les frontières entre les métiers et les différents univers d’expertise. Ce livre blanc présenté par Alban Jarry sur l’utilisation de LinkedIn par 735 professionnels, contribue, à une époque où l’on est saturé informationnellement, à trier l’information professionnelle de l’information générale et de rester attentif à l’ « homo-numericus professionnel » : ses publications, ses échanges et ses relations. Bonne lecture numérique, Wassim Mimeche, Responsable Communication On et Off-line chez Personnalité (conseil communication des dirigeants), Doctorant à l’IAE de Montpellier (Laboratoire MRM) https://www.linkedin.com/profile/view?id=245889273
  36. 36. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 36 3.19Un nouveau mode de relation client, par Yvon Moysan M’intéressant plus particulièrement aux réflexions en amont des projets, je retiendrai de Twitter dans le secteur bancaire les années 2011 et 2012 et notamment mes retours d’expérience suivants: 2011 : @AskCiti, le support client via Twitter En 2011, j’ai eu la chance de passer deux mois sur le continent américain afin d’étudier les meilleures pratiques bancaires sur les réseaux sociaux. Mon objectif était de pouvoir présenter un retour d’expérience lors du Salon e-commerce à Paris. Après une large revue littéraire sur le campus d’Harvard et avoir interviewé de nombreux experts académiques et professionnels, le cas Citibank est devenu une évidence. Pour mieux comprendre ce choix, il faut revenir 2 ans en arrière en 2009. A cette époque les banques vont subir une double crise, la plus connue, celle des subprimes mais également celle des réseaux sociaux qui émergent au même moment. La conséquence: les commentaires négatifs sont légion et seuls 26% des clients de Citi déclarent avoir encore confiance en leur banque, l’un des plus bas taux de son l’histoire. Pour favoriser le retour de la confiance, la banque lancera plusieurs initiatives sur les différentes plateformes de réseaux sociaux dont l’un des plus beaux succès sera son compte Twitter dédié au support client @AskCiti. L’idée est née tout simplement en observant les réactions des clients sur les réseaux sociaux. Citi s’est très vite aperçu que lorsqu’elle répondait positivement à un tweet négatif en apportant une solution ou une réponse, le client réagissait en postant un nouveau tweet positif cette fois. Le support client via Twitter est alors apparu comme un service à valeur ajouté naturel. 100 téléconseillers sont alors spécialement formés au lancement du compte et un réseau social interne Citi 2.0 est lancé en parallèle, un tiers des 260 000 salariés du Groupe sont alors capables d’échanger au quotidien et surtout d’acquérir au fil du temps une véritable « culture Réseaux Sociaux ». A court terme, il est prévu de faire évoluer le service avec une fonctionnalité de ‘‘click to chat ou to call’’ pour permettre des échanges privés. F. Eliason m’indique enfin qu’à un horizon de 3 ans, il envisage que tous les conseillers en agence aient leurs propres compte Twitter pour échanger avec leurs clients. Cette année-là, Citi est élue meilleure banque sur les réseaux sociaux par le magazine Global Finance. Aujourd’hui @AskCiti comptabilise plus de 19 000 abonnés. De retour en France, je publierai un retour d’expérience global dans Revue Banque et présenterai le cas Citi au Salon e-commerce. Il servira également de support d’évangélisation aux Réseaux Sociaux lors d’un séminaire regroupant les cadres dirigeants d’une des principales banques françaises. 2012 : Link, Like, Love sur Twitter : Amex associe Réseaux Sociaux et Roi En 2012, j’ai la chance d’accompagner une autre grande banque française dans la définition de sa stratégie sur les réseaux sociaux et de repartir quelques semaines aux Etats Unis. En interrogeant l’un des experts Réseaux Sociaux de Wells Fargo, celui-ci m’informe que quelques conseillers en agence sont actuellement formés pour répondre aux clients sur Twitter. Ce que Citi prévoyait à un horizon
  37. 37. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 37 de 3 ans était en fait en phase pilote chez Wells Fargo quelques mois seulement plus tard. Seconde surprise, au fil des interviews d’experts académiques ou des banques américaines, à la question quelles étaient selon eux les meilleures pratiques du secteur tous, sans exception, citent American Express et son programme Link Like Love comme LA 1ère initiative avec un Roi associé. Le principe: les clients enregistrent leurs cartes American Express via un compte Twitter et sélectionnent les marques et les promotions souhaitées. En twittant la #promotion celle-ci s’active et le client en bénéficie immédiatement en payant avec sa carte American Express, les promotions papier disparaissent et Amex voient le nombre de ses transactions et commissions associées croitre. De retour en France, cette initiative sera considérée comme l’une des plus innovantes par les différents experts français avec qui j’ai pu échanger. » Yvon MOYSAN, Lecturer Digital Marketing, IESEG School of Management & CEO, Saint Germain. https://www.linkedin.com/profile/view?id=23005217
  38. 38. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 38 3.20 Dans un contexte de MIF par Dominique Pignot Comment s’assurer que vos lecteurs sur linked in (les groupes pro notamment) ne sont que des lecteurs professionnels? Afin d’accompagner les sociétés gestion dans l’utilisation des médias sociaux comme moyen de diffusion d’information, l’AFG – Association française de la gestion financière a actualisé un FAQ sur les documents d’informations des OPCVM à destination des clients non professionnels (en application de la directive MIF). Ses conclusions : Oui , la MIF s’applique aux réseaux sociaux quelles que soient les publications : messages/vidéos/infographies  L’information commerciale doit être claire et non trompeuse  La performance ne doit pas constituer le thème central de l’information  Présenter les historiques sous forme de graphiques en respectant des tranches complètes de performances sur 12 mois Quelques points de vigilance  Veiller au pays de commercialisation du produit  Renvoyer par des liens vers le site de la société de gestion qui fournit des indications plus précises sur le produit  Si demandes non conformes à la MIF, la société de gestion peut répondre par message privé  S’adapter aux contraintes des médias Dominique Pignot , directrice de la communication de l’AFG https://www.linkedin.com/profile/view?id=4600818 Guide professionnel Impact de la directive MIF sur les documents d’information des OPCVM et FIA à destination des clients non professionnels http://www.afg.asso.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1861&Itemid=197&lang=fr
  39. 39. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 39 3.21Y être ou ne pas y être, telle est la question, par Guillaume Rovère Exister sans les réseaux sociaux ? Déjà à titre personnel on peut constater que l’humanité connectée se développe à une vitesse ahurissante. Heureusement, cette « épidémie » du Moi ne peut représenter une « menace » que pour sa e-réputation. A titre professionnel, dans un monde du travail de plus en plus mouvant, il devient essentiel de « cartographier » régulièrement ses relations afin de pouvoir progresser en se tenant au courant des sujets du moment mais aussi, tout simplement, de conserver à jour les coordonnées de ses contacts. On veut rester « dans la course » et certains ont la sensation que l’on ne peut exister qu’en ayant son double virtuel. LinkedIn est une fenêtre ouverte sur le monde virtuel de ceux qui font l’univers réel du travail et des échanges professionnels. On peut voir que les plus actifs sur les réseaux sociaux sont aussi les plus influents sur l’économie digitale réelle. Avoir un réseau actif a toujours été le socle d’une influence certaine sur son secteur et un élément clé d’une réussite professionnelle. Ceux, détenteurs du pouvoir réel, n’ont pas besoin des réseaux sociaux pour ETRE car ce sont ceux qui incitent les autres à s’activer sur les réseaux sociaux, tel un phare social. Sur les réseaux sociaux, les « stars » représentent un pouvoir d’influence par la qualité de leur pensée mais l’écart est grand sur le pouvoir économique concret. LinkedIn est un réseau bien pensé pour faciliter sa présence sur internet en se liant à ceux qui font l’actualité de son secteur. LinkedIn est donc un puissant média social doublé d’un réseau social professionnel intelligent. Certains semblent avoir quelques difficultés à faire le distingo entre Facebook et LinkedIn sur ce qu’ils ont à dire. Cela fait réagir les puristes du réseau social pro qui interviennent régulièrement en lançant des campagnes pour repréciser que les attentes sont essentiellement professionnelles dans le relais des actualités et des échanges. Cependant, peut-on n’être que pro dans sa perception de l’actualité, dans la réceptivité des positions des autres, dans la métamorphose de certaines tendances lourdes de la société ? Si LinkedIn n’est pas Facebook, pourquoi ne pas laisser s’exprimer un peu d’humain en complément d’une position professionnelle ? Quand nous entrons le matin au bureau, ne sommes-nous que PRO en laissant le PERSO au seuil ? Etre ou ne pas être. En tout cas, au-delà d’une présence, même active, sur les réseaux sociaux, il est essentiel d’exister dans la vie réelle pour que cela ait du sens. Alors y être est certainement une excellente chose mais y être soi-même et non en transformant son profil en avatar fantasmé. A titre personnel, mon LinkedIn est ouvert plus de 12 heures par jour, au bureau et à la maison mais je refuse de transformer cette omniprésence en barreaux. Pour moi, LinkedIn est une fenêtre ouverte sur le monde entier, pas un fenestron avec des grilles. Vous avez envie de communiquer, d’inventer le monde de demain ? Parlons-en ! Guillaume Rovère, AssurDeal.Pro, Digital-Insurance.Me https://www.linkedin.com/profile/view?id=25554829
  40. 40. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 40 3.22LinkedIn un formidable potentiel commercial, par Marie-Helène Seguy A l’Antiquité, les Romains se rendaient au Forum pour marchander, traiter d’affaires politiques ou économiques et surtout, faire les rencontres qui facilitaient la vie sociale. Aujourd’hui nous avons LinkedIn, un formidable outil qui permet de construire son réseau professionnel et de faciliter le dialogue afin fidéliser ses contacts et générer des opportunités. « Start by why » LinkedIn n’est pas une fin en soi, seulement un formidable moyen. La première étape est donc de se fixer un objectif. Le mien est tourné business. Pour un moindre coût, vous suivez votre marché, vos compétiteurs, vos clients et prospects, leurs collaborateurs… En publiant régulièrement des contenus qui intéressent vos cibles, vous pouvez acquérir rapidement une notoriété qui facilite l’entrée en relation avec des prospects et de fidélise les clients, surtout en BtoB. Grâce à linkedin, votre notoriété et celle de votre entreprise augmentent. A ce titre, les réseaux n’affaiblissent pas les marques, bien au contraire, chaque collaborateur présent et actif devient un véritable ambassadeur. Simple et efficace, je suis toujours étonnée de voir à quel point cet outil est sous utilisé en France, qu’il n’y ai pas des programmes dans les entreprises pour transformer les collaborateurs en ambassadeurs... Le libre blanc d’Aban Jarry ne manquera certainement pas d’encourager son utilisation ;). Marie-Helène Seguy https://www.linkedin.com/profile/view?id=26239110
  41. 41. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 41 3.23Découvrir l’utilisation des réseaux sociaux 3.23.1 Kim Auclair C’est en 2010, après avoir quitté ma première entreprise, que j’ai découvert le potentiel de Linkedin, qui est devenu pour moi un outil incontournable pour développer mon entreprise. J’y ai, entre autres, trouvé plusieurs prospects d’affaires et obtenu des mandats intéressants avec certains. Ce qui m’a le plus aidé est, selon moi, l’approche humaine que j’y préconise depuis le début. Linkedin est un outil indispensable pour les entrepreneurs et c’est pourquoi il me fait plaisir de signer la préface de cette belle initiative. Bonne lecture Kim Auclair, présidente et animatrice de communauté Web chez Niviti https://www.linkedin.com/profile/view?id=7816964 3.23.2 Carèle Bélanger Tout d'abord, je tiens à vous féliciter, Alban Jarry pour cette merveilleuse idée du Livre Blanc sur Linkedin qui sera être très utile pour les entrepreneurs. Linkedin est un excellent réseau virtuel pour les affaires. Voici ce que je mentionne régulièrement à mes clients pour leur faire comprendre la différence entre Linkedin et Facebook: “Linkedin est comme une réunion de 5 à 7 d’affaires alors que Facebook ressemble à un BBQ entre amis.” C’est bien important d’en faire la différence, car le public cible est différent et le style de publication également. En plus d’être un endroit pour attirer votre clientèle cible, Linkedin est parfait pour y découvrir de futurs partenaires d’affaires et pourquoi ne pas en créer de merveilleuses alliances stratégiques! Encore beaucoup d’entrepreneurs sont craintifs à utiliser ce réseau qui pourtant offre de grandes possibilités. J’invite donc chaque entrepreneur d’y créer un profil et surtout de garder une présence active à tous les jours. Carèle Bélanger, spécialiste des réseaux sociaux et du web pour les entrepreneurs https://www.linkedin.com/profile/view?id=6223053
  42. 42. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 42 3.23.3 Christophe Burlot Un outil appréciable pour son professionnalisme Christophe Burlot https://www.linkedin.com/profile/view?id=4533747 3.23.4 Nathalie Coutard Linkedin n'est pas ou plus un annuaire de CV en ligne. Le réseau social a pleinement réussi sa mutation et est devenu une plate-forme d'échange professionnel soit au sein de groupes d'intérêts, soit de personne à personne. Les échanges sur ce Linkedin illustrent bien les "cycles vertueux" de la culture internet d'aujourd'hui, à savoir plus vous participez (profil travaillé, publications, partages sur centres d'intérêts,...), plus vous élargissez votre réseau, plus vous rencontrez des personnes intéressantes qui vous apportent et vous enrichissent. Plate-forme d'échanges collaboratifs? Lieu de solidarité numérique? En tous cas Linkedin m'a fait rencontrer des gens passionnants et extrêmement enrichissants que je remercie encore du temps qu'ils ont pu m'accorder. Nathalie Coutard https://www.linkedin.com/profile/view?id=207780954
  43. 43. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 43 3.23.5 Frédéric Dassé Linkedin est d'abord pour moi le carnet d'adresse professionnel idéal car il est toujours "à portée de main" contrairement à un fichier contact excel ou un porte-cartes. De plus, il est généralement à jour et sa mise à jour ne nécessite aucun effort puisque ce sont vos contacts qui mettent eux même à jour leurs coordonnées. Enfin, compte tenu de la forte pénétration de Linkedin en France depuis 3 ans, il devient de plus en plus rare qu'une nouvelle relation professionnelle ne soit pas présente dans Linkedin Frédéric Dassé https://www.linkedin.com/profile/view?id=2049046 3.23.6 Jean-Marie David Rester anonyme et invisible n'est plus acceptable. Si vous êtes adepte des réseaux sociaux, vous n'aurez pas de difficulté à arriver sur Linkedin. Vous y trouverez les mêmes codes que sur Facebook, Twitter, Google+ et autres, à la nuance près que, ici, on parle de carrière, de business et de veille. C'est la même différence qu'entre le café où vous retrouvez vos amis et celui où vous retrouvez vos collègues. Les relations y sont un peu plus formelle que sur Facebook mais un peu moins qu'au bureau. Si vous n'avez pas de carte de visite, ce n'est pas grave, mais un profil Linkedin est désormais indispensable. En revanche, si les réseaux sociaux restent pour vous une énigme irrésolue, les mêmes questions (toujours les mêmes) se posent : "à quoi ça sert ?", "je n'ai pas le temps pour ça", "c'est du voyeurisme ou de l'exhibitionnisme non ?" Dans ce cas, il faut revenir aux fondamentaux de la communication : Si vous ne parlez pas de vous, les autres le feront à votre place. Les réseaux sociaux apportent une visibilité à chaque individu, et si cette visibilité n'est pas voulue, il est nécessaire de composer avec. Sans se mettre en avant, sans "faire sa pub", on peut avoir un profil sincère qui établit sa propre identité. L'objectif est de donner votre réponse à la question : "qui est-ce ?" Jean-Marie David https://www.linkedin.com/profile/view?id=30940454
  44. 44. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 44 3.23.7 Olivier Denquin Linkedin est pour moi un accélérateur, un "élargisseur", un "dynamiseur" de contacts formidable. Je ne compte plus le nombre de nouvelles rencontres professionnelles ou personnelles, surprenantes, intéressantes, passionnantes, fascinantes opérées grâce à ce réseau. Sans frontières, Linkedin se révèle un outil exceptionnel d'ouverture sur le monde. Il m'est devenu indispensable Olivier Denquin https://www.linkedin.com/profile/view?id=1415461 3.23.8 Pierre Fayolle Etre ou ne pas y être" : dans une économie ou les barrières tombent entre les entreprises, plus que jamais se pose la question du travail collaboratif entre entreprises plutôt qu'intra entreprise. Personnellement je suis partisan du service rendu, gratuitement, sans arrière- pensée, de l'enrichissement personnel par la simple connaissance de l'autre, de la convivialité qui casse les hiérarchies, du réseau relationnel en 4 dimensions. Je pense avoir trouvé en linkedin un outil qui correspond à cet usage Pierre Fayolle https://www.linkedin.com/profile/view?id=14669850
  45. 45. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 45 3.23.9 Philippe Fraysse Les réseaux sociaux ; tant de choses sont écrites sur cette révolution numérique que je ne sais par où commencer… Entrepreneur issue de la génération « X » avec une expertise logicielle legacy, adopter les Rse, le social media n’a pas été naturel ; après quelques efforts, des leçons données par une papesse du digital (Natalia Robles), j’ai su transformer ces outils en formidable machine commerciale ; aujourd’hui une très grosse partie de mon effort avant-vente est porté par Linkedin & Twitter. Mais au-delà les réseaux sociaux vecteurs de notre nouvelle économie cassent les codes du capitalisme et proposent une nouvelle forme de société collaborative avec un réel contrat social pour ceux qui se l’approprient permettant à ces millions d’autoentrepreneurs d’intégrer ou de réintégrer le monde du travail digital. Philippe Fraysse https://www.linkedin.com/profile/view?id=968813 3.23.10 Coraline de Garcia LinkedIn est un formidable outil pour les professionnels. Au-delà de la simple mise en relation, l’outil se perfectionne au fil des mois pour devenir toujours plus interactif et multiplier les usages (les pages d’auteurs, les consultations des nouvelles…). Il permet tour à tour la construction de réseau, le partage d’actualité, la participation à des groupes de discussion ciblés et donne les clefs aux membres pour améliorer leur visibilité, cette dernière tendance étant déjà expérimentée sur des réseaux « non- professionnels » comme Twitter ou Facebook. Au niveau du recrutement, il permet le repérage aisé d’experts dans leur domaine, facilitant ainsi la « chasse de tête » mais également un sourcing par le biais de la construction de communautés autour de centres d’intérêts. Que l’on veuille faire reconnaître son expertise métier, recruter ou échanger autour de problématiques ou de débat de fond ; LinkedIn, au grés de ses améliorations constantes, devient une véritable boite à outil incontournable pour la vie professionnelle. Et inutile d’être cadre ou de travailler dans la communication : le réseau est de plus en plus ouvert aux ouvriers, agents de maîtrise, etc. Coraline de Garcia https://www.linkedin.com/profile/view?id=132767525 1.1.1
  46. 46. Livre Blanc : 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn Page 46 3.23.11 Jean-Pierre Garlenq Avec un enrichissement important en nombre de personnes sondées on peut dire que le que ce travail est véritablement un état des s lieux qui démontre l’engouement des réseaux sociaux au-delà du simple mode personnel. Le Byol (bring your own links) comme symbole de l’évolution sociale et professionnelle. Jean Pierre Garlenq https://www.linkedin.com/profile/view?id=335781765 3.23.12 Anthony Grolleau-Fricard Parmi les résultats de l’enquête menée par Alban Jarry, je retiens particulièrement un élément : le secteur dans lequel je travaille. Parmi les répondants, la part des professionnels classés dans le secteur Université/Enseignement/Recherche est en forte hausse. Alors il ne faut pas tirer de mauvaises conclusions. Ce résultat n’est pas assez représentatif pour illustrer pas l’explosion de LinkedIn chez les professionnels de ce secteur. Toutefois, il met de l’avant un intérêt certain pour ce réseau social puisque nous voyons plus de professionnels répondre. Je trouve cela plutôt encourageant car LinkedIn s’impose de plus en plus comme un outil de réseautage et de communication essentiel pour les Grandes Ecoles, les Universités mais aussi leurs enseignants et chercheurs. Dans ce secteur, la France a toujours accusé un certain retard de déploiement des réseaux sociaux professionnels. Donc, au vu de ces résultats, j’ai bon espoir que les choses évoluent, que LinkedIn augmente son taux de pénétration chez les professionnels de ce secteur, qu’ils en deviennent des utilisateurs actifs. Anthony Grolleau-Fricard, Strategist & Digital Manager, EIGSI La Rochelle, école d’ingénieurs généralistes https://www.linkedin.com/profile/view?id=28944642

×