C4021 Séance 8: Réseaux Sociaux

4 315 vues

Publié le

Description des principaux réseaux sociaux actuels. Quelles sont leur particularités - profils socio-démographiques des utilisateurs - et comment peut-on y mener des campagnes marketing efficaces.

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 315
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • http://www.readwriteweb.com/archives/top_10_youtube_videos_of_all_time.php
  • http://www.readwriteweb.com/archives/top_10_youtube_videos_of_all_time.php
  • It is absolutely hilarious: we all need breaks from the seriousness of the daily grind, and something that makes us and others laugh is a natural mood elevator. It is incredible/ unbelievable: when something just makes your jaw drop, you can’t resist sharing it with friends and family to get a similar reaction. It is deeply emotional: content that touches us emotionnaly, either negatively or positively, is a natural thing to share because we want to connect with others over the experience, even if it’s just via the internet It agrees with out world view: everyone has an opinion these days, and when we find content that backs up our values and reinforces our world view, it’s only logical that we want to share with other like-minded people It makes us stop and think: It isn’T covered by mainstream media (provocative/ relevant news stories…) It will make someone smile (reminders to look at the bright side of life, so content that is fun, silly or cte serves that simple purpose) It is dramatic: drama and good gossip are interesting. Find or create something dramatic and you will see a great deal of sharing. It is embarrassing It is provocative (but safe for work)
  • http://www.youtube.com/watch?v=316AzLYfAzw&sns=em
  • Lien vers article: http://www.jeffbullas.com/2011/09/21/11-new-twitter-facts-figures-and-growth-statistics-plus-infographic/
  • Lien direct: http://johnjantsch.com/TwitterforBusiness.pdf
  • http://www.webmarketing-com.com/2012/06/08/13851-3-outils-danalyse-pour-votre-compte-pinterest
  • C4021 Séance 8: Réseaux Sociaux

    1. 1. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICModule C4021Session 8LES RÉSEAUX SOCIAUX2 Mai 2013
    2. 2. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICPlan de la présentation1.YOUTUBE2.FACEBOOK3.LINKEDIN4.TWITTER5.GOOGLE +6.NETLOG7.PINTERESTETUDE DE CAS: GOPRO
    3. 3. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC1.......YOUTUBE
    4. 4. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICPRINCIPALES PLATEFORMES VIDEOS
    5. 5. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: CHIFFRES CLESSource: comScore, 2011
    6. 6. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC• 60 heures de vidéo sont mises en ligne toutes les minutes, soit une heuretoutes les secondes.• Le nombre de vidéos mises en ligne sur YouTube en un mois est supérieur aunombre de vidéos créées par les trois principaux réseaux américains en 60 ans.• 4 milliards de vidéos sont regardées chaque jour.• Plus de 800 millions dutilisateurs uniques consultent YouTube par mois.• Plus de trois milliards dheures de vidéo sont regardées chaque mois sur YouTube.• 70 % du trafic YouTube est généré hors des États-Unis.• YouTube est localisé dans 39 pays et 54 langues.• En 2011, YouTube comptait plus de 1 000 milliards de vidéos vues, soit plusde 140 vidéos vues pour chaque habitant de la Terre.YOUTUBE: CHIFFRES CLESSource: comScore, Media Metrix, 2011
    7. 7. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: CHIFFRES CLESSource: comScore,, 2011Nombre d’heures par mois
    8. 8. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICDix Vidéos les plus regardés de tous les temps sur Youtube:2. Justin Bieber; 849,174,3933. Jennifer Lopez - On The Floor ft. Pitbull; 662,190,0994. Eminem ft Rihanna; 552,198,9495. LMFO; 531,764,7086. Harry and Charlie Davies-Carr; 521,688,5397. Shakira “Waka Waka”; 516,3731398. Lady Gaga; 514,838,1309. Michel Telo “Ai Se Eu Te Pego”; 495,294,80810. Carly Rae Jepsen; 440,514, 244Source: Youtube Charts, April 2013YOUTUBE: CHIFFRES CLES1. ?????????? 1,555,940,582
    9. 9. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: CHIFFRES CLESDix Vidéos les plus regardés de tous les temps sur Youtube:2. Justin Bieber; 849,174,3933. Jennifer Lopez - On The Floor ft. Pitbull; 662,190,0994. Eminem ft Rihanna; 552,198,9495. LMFO; 531,764,7086. Harry and Charlie Davies-Carr; 521,688,5397. Shakira “Waka Waka”; 516,3731398. Lady Gaga; 514,838,1309. Michel Telo “Ai Se Eu Te Pego”; 495,294,80810. Carly Rae Jepsen; 440,514, 2441. PSY Gangnam Style 1,555,940,582
    10. 10. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICVIDÉOS LES PLUS VUES – L’INTRUS
    11. 11. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: Hockenson and Mashable, 2012.QUATRE TYPES DE CONTENU VIRAL
    12. 12. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICHockenson,décembre2011.Mashable.comLES DEUX ÉLÉMENTS CLÉS D’UN CONTENU VIRALLe contenu estsuffisammentpartagé pourbénéficier deseffets de réseauxLe contenu ensoi « mérite »d’être partagé« contenuviral »:2 facteursclés
    13. 13. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICHockenson, décembre 2011. Mashable.comCONTENU HILARANTCONTENU « INCROYABLE »CONTENU PROFONDÉMENT ÉMOTIONNELCONTENU EN LIEN AVEC SA CONCEPTION DU MONDECONTENU QUI FAIT RÉFLÉCHIRCONTENU NON COUVERT PAR LES MÉDIAS DE MASSECONTENU QUI FAIT SOURIRECONTENU DRAMATIQUECONTENU GÊNANTCONTENU PROVOCATIFPOURQUOI LES CONSOMMATEURS PARTAGENT DU CONTENU ?
    14. 14. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICVIDÉOS LES PLUS VUES – NYAN CAT
    15. 15. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICVIDÉOS LES PLUS VUS – AUTRES
    16. 16. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: DEMARCHE STRATEGIQUE1.Production et programmation• 15 secondes• Call to Action (CTA)• Fréquence• Collaboration2.Publication et optimisation• Quelles sont les vidéos qui ont crées des abonnements ?• Qu’est ce qui fonctionne le mieux auprès de mon audience ?3.Post-Publication• Quel est le succès de ma stratégie sociale ?• Combien de vidéos aimés, partagées, commentées, … ?
    17. 17. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: 1. PRODUCTION ET PROGRAMMATIONa. 15 secondes• 15 premières secondes sont cruciales• Qui est mon audience ?• Quel est mon message ? «Qu’est ce que je regarde ?»• Message doit être clair• Message doit éveiller la curiositéb. Call to Action (CTA)• Une vidéo doit communiquer un objectif• Incitez à l’action: s’abonner, visiter votre chaîne, voir d’autres vidéos, partager la vidéo, …• Posez des questions à vos auditeurs, incitez à laisser des commentaires, …c. Fréquence et mise à jour• Mise à jour régulière améliore le référencement• Une audience régulière requiert un contenu régulier• Réagir régulièrement à l’actualité, aux commentaires, …• Prendre en considération lors de l’allocation des budgetsd. Collaboration• Collaboration avec d’autres chaînes visant la même audience• Partage des souscriptionsEngage FIRST,Brand Second !
    18. 18. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: 2. PUBLICATION ET OPTIMISATION1. Les données Meta• Titre, Description et Mots clés stratégiques améliorent l’indexation2. Mise en page de la vignette vidéo• Haute qualité• Format 16:9, 640x360px• Utiliser des images pertinentes3. Annotations• Intégrer des annotations (CTA au sein des vidéos)• Améliore l’audience, le partage, les commentaires
    19. 19. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: 2. PUBLICATION ET OPTIMISATION
    20. 20. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: 2. PUBLICATION ET OPTIMISATION1. Les données Meta• Titre, Description et Mots clés stratégiques améliorent l’indexation2. Mise en page de la vignette vidéo• Haute qualité• Format 16:9, 640x360px• Utiliser des images pertinentes3. Annotations• Intégrer des annotations (CTA au sein des vidéos)• Améliore l’audience, le partage, les commentaires• Soyez créatif !
    21. 21. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: 3. POST-PUBLICATION1. Impliquer son audience• Les vidéos sociales sont une communication bidirectionnelle• Communiquez, écoutez, répondez !• Les premières 48h sont les plus importantes !• L’interaction crée la loyauté2. Utiliser la puissance des réseaux sociaux• Les plateformes sociales permettent un partage facile• Créer des pages Facebook, Google +, Twitter, … pour augmenter la visibilité• Votre audience est une armé potentielle auprès de leur amis• Il ne suffit pas de «pousser» les vidéos, il faut continuer à interagir3. Utiliser les blogs• Cherchez les blogs pertinents, en relation avec vos vidéos• Les liens externes augmentent le référencement naturel• Utiliser Google Alerts pour suivre les sujets pertinents à votre contenu4. Indicateurs de performance• Indicateurs YOUTUBE• Visites sur sont site corporatif depuis Youtube• Taux de conversion
    22. 22. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE ANALYTICS: Indicateurs de performance1. Audience• Combien de personnes ont vu les vidéos ?• Quelles sont les raisons ?• Quelle est la démographie de mon audience ?• Quel est le ratio H/F ?2. Abonnés• Quelles sont les vidéos qui ont crées des abonnements ?• Qu’est ce qui fonctionne le mieux auprès de mon audience ?3. Communauté• Quel est le succès de ma stratégie sociale ?• Combien de vidéos aimés, partagées, commentées, … ?3. Rétention• Quel est le taux d’audience vs le temps de la vidéo ?• La longueur de mes vidéo est-elle optimale ?5. Source de trafic• Quels sont les sources du trafic ? Sites web, blogs, … ?• Comment optimiser ma visibilité sur les sites liés ?
    23. 23. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE ANALYTICS: Indicateurs de performance
    24. 24. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: PUBLICITÉ
    25. 25. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: PUBLICITE SUR ADWORDS (GOOGLE)
    26. 26. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: TRUEVIEW (GOOGLE ADS)Format Expérience Modèle de prixTrueView In-searchApparaît sur la page derechercheVisible au-dessus ou àcôté des résultatsPayez quand lesutilisateurs cliquent surla vidéoTrueView In-displayApparaît à côté de la vidéoPossibilité de voir lavidéo ou d’aller sur lachaînePayez quand lesutilisateurs cliquent surla vidéoTrueView In-streamVidéo apparaît avant ouaprès une vidéo partenairePublicité peut êtrepassée après 5secondesPayez lorsque 30secondes ont étévisionnéesTrueView In-slateApparaît avant une vidéode plus de 10 minutesPossibilité de choisir deregarder 1 publicité sur3, ou bien avoir descoupures publicitairesdurant la vidéoPayez quand lesutilisateurs cliquent surla vidéo
    27. 27. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICYOUTUBE: PROGRAMME ONG
    28. 28. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICVIDÉOS ET VIRALITÉ - PUBLICITÉ
    29. 29. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICVIDÉOS ET VIRALITÉ - PUBLICITÉ
    30. 30. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICVIDÉOS ET INTERACTIVITÉ - PUBLICITÉ
    31. 31. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTOUTE PUBLICITÉ EST BONNE ?Mountain Dew video spots from Tyler the Creator,has been deemed "arguably the most racistcommercial in history"
    32. 32. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICEXEMPLE CHAINES YOUTUBE
    33. 33. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC2.......FACEBOOK
    34. 34. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: comScore, 2011FACEBOOK: STATISTIQUES
    35. 35. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: STATISTIQUES1,11 milliardsd’utilisateurs dansle monde50 millions de pagesde marques actives695 000 mises à joursquotidiennes de statuts20 minutesen moyenne par visiteSource: Facebook, 20132,7 milliardsde LIKES par jour665 millionsd’utilisateurs actifs(quotidiens)5,9 milliardsde CA pour 2012
    36. 36. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC• Un utilisateur à 130 amis en moyenne• Il envoi 8 invitations par mois• Il est connecté à 80 pages en moyenne(marques, évènements, …)FACEBOOK: STATISTIQUESSource: comScore, 2011
    37. 37. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: Facebook, 2013FACEBOOK: STATISTIQUES
    38. 38. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICCheckfacebook, 2012Utilisateurs totauxFACEBOOK: STATISTIQUES
    39. 39. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICCheckfacebook, 2012% des utilisateurs en ligne:France: 54,24 %Belgique: 57,17 %Allemagne: 35,98 %GB: 59,48 %Italie: 71,92 %Portugal: 83,75 %FACEBOOK: STATISTIQUES
    40. 40. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: Socialbakers, 2013FACEBOOK: STATISTIQUES
    41. 41. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC45,1 %44,9 %5,7 %24,2 %23,4 %16,6 %12,9 %8,3 %3,6 %5,3 %Les femmes, 27-33 ans, sont les utilisateurs les plus actifs sur Facebook!comScore, 2011 et Checkfacebook, 2012FACEBOOK: STATISTIQUES
    42. 42. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource:comScore,MediaMetrix,2011FACEBOOK: STATISTIQUES
    43. 43. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: PRINCIPES DE BASE
    44. 44. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: ALTERNATIVE AUX SITES CORPORATIFS ?
    45. 45. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: MEDIA PAYANT VS MEDIA GAGNÉSource:comScoreSocialEssentielsU.S.BuddyMedia,octobre2011
    46. 46. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: IMPORTANCE D’AVOIR DES FANSSource:comScoreMediaBuilderU.S.mai2011
    47. 47. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: comScore, 2011.FACEBOOK: AMPLIFICATION ET VIRALITÉL’un des premiers objectifsd’une présence sur Facebook estle potentiel de viralité
    48. 48. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: IMPORTANCE D’AVOIR DES FANS
    49. 49. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: IMPORTANCE D’AVOIR DES FANS
    50. 50. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: IMPORTANCE D’AVOIR DES FANS
    51. 51. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICAvoir desFANSFournir ducontenu dequalitéFans discutentdu contenu,interagissentLe contenu estétendu auxamis des fansObjectifs: fans,étendue dumessage, ROIContenuEngagementAmplificationSource: Mashable.com, 2011.Importance de maintenir un engagement continu afind’amplifier son message et sa visibilitéFACEBOOK: 3 PHASES STRATÉGIQUES
    52. 52. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: FOURNIR DU CONTENU DE QUALITÉ
    53. 53. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: CRÉER L’ENGAGEMENT
    54. 54. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: AMPLIFICATION - ÉTENDRE LE MESSAGE
    55. 55. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC1. Définir stratégiquement sa cible• Quel groupe cibler ? (ni trop large, ni trop restreint)• Segmentation basée sur: Age, sexe, location, études, relations, intérêts, mots clés• The Establishment annonce sur les pages qui contiennent Justin Timberlake, Lady Gaga2. Des publicités PUNCH• 3 à 4 publicités en concurrence par page• Concurrence directe avec les photos et commentaires d’amis• Soyez créatif : «Le printemps est là, il est temps de se faire cirer!» (source ?)• Attention au langage et aux images trop osées !3. Tester, tester, tester• Ce n’est pas une science exacte, c’est un apprentissage• Tester différents segments (hommes vs femmes, …)4. Faire son propre suivi de campagne• Facebook est aveugle après le click. Que se passe-t-il après ?• Google Analytics; HitsLinkFACEBOOK: CONSEILS POUR SA CAMPAGNE MARKETING
    56. 56. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: CAMPAGNE MARKETING – CRÉATION DE SA PAGE
    57. 57. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: CAMPAGNE MARKETING
    58. 58. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: CAMPAGNE MARKETING
    59. 59. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: CAMPAGNE MARKETING
    60. 60. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: CAMPAGNE MARKETING
    61. 61. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: CAMPAGNE MARKETING
    62. 62. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: INDICATEURS DE PERFORMANCE
    63. 63. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: Darkplanneur, 2011Avoir des fans de suffit pas, il faut qu’ils fassent du bruit !FACEBOOK: INDICATEURS DE PERFORMANCE
    64. 64. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: OUTIL PROMOTIONNEL
    65. 65. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: OUTIL PROMOTIONNEL (SUITE)
    66. 66. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICFACEBOOK: PAS DE RECETTE MIRACLE… IL FAUT ESSAYERhttp://www.facebook.com/ad_guidelines.php
    67. 67. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC3.......LINKEDIN
    68. 68. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN: STATISTIQUESLinkedIn, 2012
    69. 69. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN: STATISTIQUESLinkedIn, 2012
    70. 70. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN: STATISTIQUESLinkedIn, 2012
    71. 71. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN: STATISTIQUESLinkedIn, 2012
    72. 72. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN: STATISTIQUES
    73. 73. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICBranding personnel(réputation)RéseautageRecrutementApprendre etpartagerGroupesNouvellestechnologies etgestion de carrièreLINKEDIN: AVANTAGES POUR LES UTILISATEURS
    74. 74. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICJobvite Social Recruiting Survey, 2010.LINKEDIN: STATISTIQUES
    75. 75. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN: STATISTIQUES
    76. 76. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC1. Communiquer stratégiquement• Faire connaître sa compagnie à travers ses employés• Communiquer avec des partenaires2. Attirer le talent3. Vigie Stratégique• 3 / 4 des utilisateurs utilisent LinkedIn pour être informés4. Créer un réseau de partenaires et de spécialistes• Obtenir des recommandations, obtenir de l’aideLINKEDIN: AVANTAGES POUR LES ENTREPRISESSource: LindedIn
    77. 77. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN: AVANTAGES POUR LES ENTREPRISES
    78. 78. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN ADS: CAMPAGNE MARKETING
    79. 79. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN ADS: CAMPAGNE MARKETING
    80. 80. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN ADS: CAMPAGNE MARKETING
    81. 81. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN ADS: CAMPAGNE MARKETING
    82. 82. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN ADS: CAMPAGNE MARKETING
    83. 83. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLINKEDIN ADS: CAMPAGNE MARKETING
    84. 84. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICDésavantages:•Utilisation à l’international limitée (Luxembourg inexistant)•Impossible de cibler son audience par mots-clés•Peu ou pas d’expérience de satisfaction en matière de marketing payant•Les indicateurs de performance sont peu clair et limités (besoin d’utiliser Google Analytics)Avantages:•Possibilité de cibler par démographie, secteur d’activité, âge, …•Processus de payement simple, clair et rapide•Nul besoin de gérer des mots-clés pour sa campagneLINKEDIN ADS: CAMPAGNE MARKETING
    85. 85. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC4.......TWITTER
    86. 86. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTWITTER – C’EST QUOI ?
    87. 87. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC« Twitter est un outil de réseau social et de microblogage quipermet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messagesbrefs, appelés tweets (« gazouillis »), par Internet,par messagerie instantanée ou par SMS. Ces messages nedoivent pas contenir plus de 140 caractères »TWITTER – C’EST QUOI ?Wikipedia, 2012.
    88. 88. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTWITTER: STATISTIQUES
    89. 89. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICBullas, Jeff. Septembre 2011. « 11 New Twitter Facts, Figures and Growth Statistics plus ».TWITTER: STATISTIQUES
    90. 90. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC1. 200 millions d’utilisateurs enregistrés2. Twitter a plus de 100 million d’utilisateurs actifs par mois3. Twitter.com reçoit 400 millions de visiteurs par mois4. 50 millions d’utilisateurs par jour5. En 2011, le nombre de nouveaux utilisateurs a augmenté de 82 %6. 55 millions d’utilisateurs se connectent via leur téléphone portable ou leur tablettechaque mois7. 40% des utilisateurs de Twitter ne “tweet” pas, mais suivent les “tweets” d’autresutilisateurs8. Twitter reçoit approximativement un milliard de “tweets” tous les 5 jours9. Twitter a un record de 8 900 “tweets” par seconde !Bullas, Jeff. Septembre 2011. « 11 New Twitter Facts, Figures and Growth Statistics plus ».TWITTER: STATISTIQUES
    91. 91. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTWITTER: STATISTIQUES
    92. 92. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC« Twitter est devenu une folie aux USA, avec Ashton Kutcher qui atteint lemillion de suiveurs en premier face à CNN !Pour cela Ashton a même fait de la publicité pour son compte Twitter ! »TWITTER: LA FOLIECanevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».
    93. 93. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTWITTER – TRADUCTION & PRINCIPES DE BASEJantsch, John. «Using Twitter for Business ».« Twitter handle »« Tweet »moyen d’ajouter des informations additionnelles aux « tweets » pour lescatégoriser selon un contexte, créé en rajoutant un symbole dièse # devant le motclé« Follow »« Replies »« Retweet »« DM »« Hash Tags »Message envoyé directement à un autre utilisateur. L’utilisateur à qui on adresse leDM doit vous « suivre » pour que vous puissiez lui addresser un DM!Relancer/ publier le « tweet » de quelqu’un d’autre ! Le « tweet » original, dont lenom de l’auteur reste intact, mais vous partagez ce « tweet » avec vos« followers »Réponse addressée directement à votre « handle », ex. @apanican: Merci pourvos commentaires…Suivre quelqu’un (ou s’abonner): cela vous permet de recevoir directement survotre page d’accueil les « tweets » des utilisateurs que vous suivez !C’est votre nom d’utilisateur, précédé du @, devrait être descriptif et court!C’est votre URL sur Twitter!« Tweet » ou « Tweeting » est le fait de publier les messages, d’un maximum de140 caractères sur Twitter
    94. 94. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTWITTER: DIFFÉRENTS USAGESCanevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».
    95. 95. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC1) Se créer un réseau et diffuser de l’information•Entrer en contact avec de nouvelles personnes et ainsi d’élargir son réseau•Opportunité pour effectuer des Relations Publiques•Proposer des partenariats, présenter une nouvelle offre, faire la promotion d’un évènement…•Outil de fidélisation avec ses clients•Devient de plus en plus difficile d’assurer la délivrabilité des emails (FAI et AntiSpam )•De plus l’email a véritablement perdu de son attraction, et parmi la masse des emails et newsletters•Twitter permet donc d’envoyer un message•Permet d’avoir une réactivité forte: es vrais fans de Twitter sont toujours connectésTwitter est un outil très simple et très abordable pour une TPE :il ny a pas besoin dacheter un logiciel demailing, davoir une baseclients, de souscrire à un abonnement à une solution demailing, decréer une newsletter HTML…Il suffit de mettre son pseudo et les clients sinscrivent tous seuls !Canevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».TWITTER: DIFFÉRENTS USAGES
    96. 96. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC1) Se créer un réseau et diffuser de l’information (suite)Il faut distinguer 3 types de messages :•Ceux envoyés automatiquement via des flux RSS, par exemple les mises à jour d’un blog,…•Ceux envoyés manuellement pour partager une information déjà présente sur le net ousur un blog autre que le sien.•Ceux envoyés en exclusivité sur Twitter pour propager un buzz, offrir une promoexclusive à votre communauté, lancer un sondage, poser une question…Néanmoins il y a 2 limites à l’envoi des messages :•Une majorité de personnes consultent Twitter de manière sporadique•Les messages envoyés à tous sont perdus dans la foule des messages (si suiveur suit plusde 50 personnes !)Canevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».TWITTER: DIFFÉRENTS USAGES
    97. 97. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICCanevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».2) Faire de la veille concurrentielle et trouver des clients.•Permet de connaître de les activités au sein de son industrie, ses concurrents, …•Permet de “surprendre” des conversations entre utilisateurs par son caractère “informel”•Permet de faire des recherches par mots clés sur les Tweets…• Il est possible d’utiliser des outils comme http://search.twitter.com/TWITTER: DIFFÉRENTS USAGES
    98. 98. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICCertains services proposent même de suivre plusieurs mots clés sur le même écran afin de visualiseren 1 clin d’œilEx: http://monitter.comCanevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».TWITTER: DIFFÉRENTS USAGES
    99. 99. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICPour aller encore plus loin dans la surveillance, il est possible d’utiliserhttp://www.tweetstats.com qui permet de faire des statistiques sur un compte Twitter“public” : nombre de tweets, jour et heures de réponses, à qui vous répondez le plus…Canevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».TWITTER: DIFFÉRENTS USAGES
    100. 100. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICEt pour analyser l’évolution d’un compte Twitter: http://twitterholic.com/Canevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».TWITTER: DIFFÉRENTS USAGES
    101. 101. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC3) Obtenir de l’aide facilement et rapidement•Pouvoir poser des questions facilement à son réseau sans devoir envoyer un email•C’est une “intelligence collective” qui est alors à votre disposition4) Se créer un Intranet d’entreprise•Partager des informations via des Tweets Privés (fonction "Protect updates« )5) Mesurer la qualité de ses services•Surveiller ce que vos clients et prospects pensent de vous•Anticiper les problèmes et limiter leur portée•Lien direct post achat avec vos clients, retour de ce pensent les clients, des problèmes qu’ilsrencontrent… afin de faire du préventif plutôt que tu curatifCanevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».TWITTER: DIFFÉRENTS USAGES
    102. 102. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTWITTER: COMMENT BIEN DÉMARRER1. Créer un compte sur www.Twitter.com2. Remplir totalement son profil Twitter• Soigner sa photo• Liens vers blogs, sites et autres réseaux sociaux• Modifier l’image de fonds• Mini bio (max 160 caractères) et descriptif de la compagnie (SEO)Canevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».
    103. 103. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC3. Installer un client Twitter.Ces logiciels vous permettront d’utiliser efficacement Twitter.http://desktop.seesmic.com/http://www.twitterio.fr/http://tweetdeck.com/http://iconfactory.com/software/twitterrific (Mac)http://sourceforge.net/projects/twitux (Linux)4. Identifier les personnes de votre secteur d’activité.• Ajouter un maximum de contacts liés à votre thématique: tisser un réseau dinfluence.• Plus vous aurez de contacts ciblés, plus vous aurez de suiveurs potentiels• Trouver les influenceurs: http://www.twitterio.fr• Recruter les influenceurs majeurs de votre secteur doit être votre principale préoccupation• Les suiveurs des influenceurs de votre thématique sont susceptibles d’être aussi intéresséspar vos produits5. Ajouter automatiquement les flux RSS de vos sites dans vos Tweets.• Publier manuellement ses liens est particulièrement long• Programmer la publication des flux RSS de votre blog• http://twitterfeed.com ou http://www.feedtweeter.comCanevet, Frédéric. « Le Mini Guide Pro pour Twitter ».TWITTER: COMMENT BIEN DÉMARRER
    104. 104. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC7. Poster régulièrement messages !• Essentiel de travailler le texte de ses messages pour donner l’envie de cliquer• Publiez régulièrement au fil de la journée des informations plutôt que tout en masse• Planifier l’envoi des tweets, voir le nombre de clics et leur source:• http://www.tweetlater.com/, http://twuffer.com/, http://twittertise.com/posts• Ajoutez vos mots clés principaux dans vos Tweets pour optimiser le référencement naturelTWITTER: COMMENT BIEN DÉMARRER
    105. 105. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICVoici également quelques astuces pour rechercher efficacement sur Twitter- Terme exact mettre des guillemets : “terme à chercher”- L’un ou l’autre: Terme1 OR Terme2- Recherche négative terme1 -terme2- Recherche près d’un lieu avec un rayon de recherches : terme1 near:Paris within:15km- Filtre sur une langhe : ajouter =fr à la fin de l’url〈- Filtre sur les messages envoyés par 1 utilisateur de Twitter : terme1 from:UtilisateurTwitter- Filtre sur les messages envoyés à 1 utilisateur de Twitter : terme1 to:UtilisateurTwitter- Filtre sur les messages envoyés à propos d’1 utilisateur de Twitter : terme1 @UtilisateurTwitter- Recherche depuis une date données : terme1 since:2009-07-19- Filtre sur ur les tweets positifs : terme1 :) / négatifs : terme1 :( / interrogatif : terme ?- Tweets contenant un lien : terme1 filter:links- Tweets provenant d’une API Twitter particulière : terme1 source:twitterfeedSource: Legz.frTWITTER: OPTIMISER SA RECHERCHE SUR TWITTER
    106. 106. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTWITTER: BOITE À OUTILS
    107. 107. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC1. Croire que Twitter c’est comme un email, et envoyer des SPAMs à la terre entière2. Ne pas apporter des informations à valeur ajoutée et tweeter que des banalités3. Ajouter des centaines de suiveurs sans faire attention à leur qualité4. N’utiliser Twitter que pour faire de la promo perso (blog, produits…), sauf si c’est préciséexplicitement5. Ne pas être réactif aux questions posées6. Ne pas faire attention à ce que l’on écrit… car tout est gravé dans le marbre pour des années7. Y passer top de temps en essayant de lire tous les Tweets…8. Publier en “vagues” des dizaines de Tweets, puis ne plus rien écrire pendant des jours.9. Mettre en avant son compte Twitter sur son blog sans avoir le temps de le gérer10. Répondre via des Tweets à des questions privées au lieu d’utiliser des directs messages11. Ne pas optimiser son profil : image, bio…12. Ne jamais remercier pour un Retweet ou pour la publication d’un lienTWITTER: CONSEILS PRATIQUES – ERREURS À ÉVITER
    108. 108. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC5.......GOOGLE +
    109. 109. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICV. GOOGLE +
    110. 110. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOOGLE +
    111. 111. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOOGLE + : STATISTIQUESWebsite Monitoring, 2012
    112. 112. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOOGLE + : STATISTIQUESWebsite Monitoring, 2012
    113. 113. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOOGLE + : STATISTIQUESWebsite Monitoring, 2012
    114. 114. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICTemps moyen passé sur Facebook (par mois): 7 heuresTemps moyen passé sur Google+ (par mois): 3 minutes !!!GOOGLE + : STATISTIQUESWebsite Monitoring et Wall Street Journal, 2012
    115. 115. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOOGLE + : STATISTIQUESWebsite Monitoring, 2012
    116. 116. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC• Google+ a une pénétration encore faible en Europe, mais elle sera croissante dans le temps !• Google+ est une plateforme sociale qui s’adresse principalement aux entreprises (marques)• Les marques peuvent avoir plus de contrôle sur le contenu de leur pages (vs Facebook)• Certaines pages professionnelles seront payantes (vs Facebook gratuit)• Ripples permet de suivre et comprendre la viralité de son contenuIl est encore tôt pour connaître la performance et le potentiel de Google +GOOGLE +
    117. 117. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOOGLE +: PAGES PROF
    118. 118. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOOGLE +: PAGES PROF
    119. 119. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOOGLE +: RIPPLES
    120. 120. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLeader du marché en matière de pages vues enBelgique, en Italie, en Autriche, en Suisse, enRoumanie et en Turquie.6.......Netlog
    121. 121. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC• Deuxième plateforme sociale en Belgique• 96 millions de membresAvantages :• 96 millions de jeunes à travers lEurope• Personnaliser le message pour une cible régionale ou nationale• Choisir sa cible avec précision avec précision• Informations démographiques des profils• Créer des publicités créatives et dynamiques• Intégrer votre marque au coeur de lexpérience Internet quotidienne des utilisateurs• Touchez un public jeune• Plus de 80% des membres de Netlog ont entre 14 et 25 ans• Les deux sexes sont présents équitablement sur le site• Recevoir une analyse détaillée sur lefficacité de votre campagneNETLOG
    122. 122. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC7.......Pinterest
    123. 123. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICAugmentation de plus de 4000% dans les derniers 6 mois !!!Source: Mgdadvertising, L’Echos, 2012• 20 million d’utilisateur à travers le monde• 100 000 en France• 200 000 au Royaume UniPINTEREST: STATISTIQUES
    124. 124. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: Expedian, 2012PINTEREST: STATISTIQUES
    125. 125. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: Mgdadvertising, 2012PINTEREST: STATISTIQUES
    126. 126. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: Mgdadvertising and Mashable, 2012PINTEREST: STATISTIQUES
    127. 127. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGrâce à Ann Romney, les mères de famille représentent une grande majorité des utilisateurs.PINTEREST: FEMMES À L’HONNEUR
    128. 128. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICSource: Mgdadvertising, Les Echos, 2012PINTEREST POUR LES ENTREPRISESEst-ce que Pinterest est pertinent pour vous ? Quel est le profil de vos clients, de votre cible ?• Créer un « board » collaboratif autour d’un thème propre à votre marque• Présenter vos produits (en indiquant leur prix)• Identifier les personnes épinglant le contenu que votre marque produit,• Présenter la philosophie de votre entreprise en montrant ce qui vous inspire• Intégrer le bouton “Pin it” sur votre site pour faciliter le partage.
    129. 129. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLa marque Minali à référencé plus de 50 faux «pin» (arnaques, virus, …).PINTEREST: PROBLÈMES
    130. 130. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICPINTEREST: COPYCAT
    131. 131. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICPINTEREST: COPYCAT
    132. 132. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICExemple d’outils d’analysePINTEREST: MESUREZ VOTRE INFLUENCE !
    133. 133. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC•Analyse par « board »•Vos pins les plus populaires sont affichés dans l’onglet « Pins » : un moyen rapide devoir si votre travail sur le référencement de vos images a porté ses fruits•L’outil vous permet également de voir les pins et les membres « tendances », ainsi queles utilisateurs ayant récemment vérifiés leur score : un plus qui vous donnera sansdoute des idées pour voir ce qui fonctionne ailleurs (et peut-être ce qui ne marche paschez vous…)Loic Gastard, juin 2012. « Outils d’analyse pour votre compte Pinterest ».OUTIL D’ANALYSE 1: PINREACH
    134. 134. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC• Vous permet de déterminer la valeur monétaire de vos pins et le trafic que ces derniersgénèrent• Analyse votre popularité, votre activité sur Pinterest et sa viralité associée (votre« Pinfluence »)• La moyenne étant de 32, un score de 50 sera un bon résultat (au-delà de 70, Pinpuffvous considère comme une célébrité de Pinterest )• L’outil passe également en revue 20 de vos « boards » : nombre de « followers », de« pins », de « repin » et de « likes »• Vous permet de publier vos statistiques sur Facebook, Twitter et Google+.Loic Gastard, juin 2012. « Outils d’analyse pour votre compte Pinterest ».OUTIL D’ANALYSE 2: PINPUFF
    135. 135. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICOUTIL D’ANALYSE 2: PINPUFF (SUITE)En cours de développement…
    136. 136. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICPINTEREST: POUR PLUS D’INFORMATIONSPour plus d’informations: cliquer sur laprésentation:
    137. 137. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICLES PLATEFORMES SOCIALESÉTUDE DE CAS:GoPro
    138. 138. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICÉTUDE DE CAS: GOPRO
    139. 139. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC2002: Idée est née sur les plages d’Australie«Pourquoi peut-on pas garder une trace de nos exploits, des meilleurs moments de notre vie ?»Vente de sangles pour attacher des mini caméras (road trip en mini van)(2000 unités achetée à 2$ et revendues à 60$ )2004: Pourquoi pas créer des caméras résistantes, légères et abordables ?2004: 100 unités vendues à un distributeur japonais2009: Les vidéos des passionnés de GoPro deviennent virales sur Youtube2010: Best Buy frappe à la porte.2011: 1,3 million de fan sur Facebook (50 000 en 2010)2012: Présence dans 50 pays – 10 000 points de vente150 employés (12 en 2010)Ventes estimées à $250MNick WoodmanGOPRO: ÉVOLUTION FULGURANTE
    140. 140. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICConcurrents ? Canon: 235K; Panasonic: 232K; Contour: 146K«GoPro a la communauté de fans la plus impliquée sur les réseaux sociaux»GOPRO: >5M de fans, >200K qui en parlent
    141. 141. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICCapture Création Diffusion ReconnaissanceIdéePassion«Les réseaux sociaux nous obligent à repenser notre business. Aujourd’huinous sommes bien plus qu’une compagnie qui vend des caméras.»«Nous sommes une compagnie qui permet le partage d’émotions!Comment pouvons-nous créer du profit grâce à cela ?»Nick Woodman – GoPro CEOLes réseaux sociaux sont inhérents à la chaîne de valeur de GoPro:• Achat en 2011• Améliore la qualité des images/3D• Entente financière avec Youtube• Rémunération possible des fansLes réseaux sociaux incitent à l’expérience et à renouveler les exploits – à acheter GoProGOPRO: LE RESEAU SOCIAL = MODELE D’AFFAIRES
    142. 142. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOPRO: YOUTUBE CHANNEL
    143. 143. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOPRO: OMNI PRÉSENT
    144. 144. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTICGOPRO: AMAZING MOMENTS
    145. 145. © Alex Panican 2013C4021 - Le marketing et les NTIC

    ×