A. COLONNA D'ISTRIA
J.F. FLOURY
F. LEPINE
B. VOITURON
J.B. WALDNER
1er octobre 1996
Solution système d'information :
recom...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 2
Ouroumoff Consultants
Sommaire
INTRODUC...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 3
Ouroumoff Consultants
INTRODUCTION
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 4
Ouroumoff Consultants
Rappel de la prob...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 5
Ouroumoff Consultants
 Un seul objecti...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 6
Ouroumoff Consultants
Rappel de la déma...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 7
Ouroumoff Consultants
La démarche de sé...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 8
Ouroumoff Consultants
EVOLUTION
CONTEXT...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 9
Ouroumoff Consultants
Une structure de ...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 10
Ouroumoff Consultants
LES ELEMENTS DE ...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 11
Ouroumoff Consultants
Le contexte a fo...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 12
Ouroumoff Consultants
Prendre en compt...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 13
Ouroumoff Consultants
 Les nouveaux b...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 14
Ouroumoff Consultants
Eléments de poli...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 15
Ouroumoff Consultants
Les enjeux du pr...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 16
Ouroumoff Consultants
LES ELEMENTS DE ...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 17
Ouroumoff Consultants
Logique des solu...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 18
Ouroumoff Consultants
Principes d'éval...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 19
Ouroumoff Consultants
La solution appl...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 20
Ouroumoff Consultants
Dans chaque doma...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 21
Ouroumoff Consultants
Synthèse domaine...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 22
Ouroumoff Consultants
Synthèse domaine...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 23
Ouroumoff Consultants
Synthèse domaine...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 24
Ouroumoff Consultants
Enfin, dans le d...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 25
Ouroumoff Consultants
Synthèse de l'év...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 26
Ouroumoff Consultants
Synthèse de l'év...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 27
Ouroumoff Consultants
Une architecture...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 28
Ouroumoff Consultants
Selon le même pr...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 29
Ouroumoff Consultants
 Voici une stru...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 30
Ouroumoff Consultants
Plusieurs scénar...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 31
Ouroumoff Consultants
Notre recommanda...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 32
Ouroumoff Consultants
Pourquoi cette r...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 33
Ouroumoff Consultants
Les délais (prud...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 34
Ouroumoff Consultants
Les délais sont ...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 35
Ouroumoff Consultants
Le déploiement s...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 36
Ouroumoff Consultants
Des coûts élevés...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 37
Ouroumoff Consultants
Mais des coûts a...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 38
Ouroumoff Consultants
Hypothèses de ja...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 39
Ouroumoff Consultants
Hypothèses de ja...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 40
Ouroumoff Consultants
1996 1997 1998 1...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 41
Ouroumoff Consultants
1996 1998 2000 2...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 42
Ouroumoff Consultants
1996 1997 1998 1...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 43
Ouroumoff Consultants
Deux conclusions...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 44
Ouroumoff Consultants
Synthèse des vis...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 45
Ouroumoff Consultants
SYNTHESE DES SOL...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 46
Ouroumoff Consultants
Solution SAP - S...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 47
Ouroumoff Consultants
Solution ORACLE ...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 48
Ouroumoff Consultants
Solution GEB INF...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 49
Ouroumoff Consultants
L'évaluation de ...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 50
Ouroumoff Consultants
L'évaluation de ...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 51
Ouroumoff Consultants
LE SCENARIO RECO...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 52
Ouroumoff Consultants
Le scénario reco...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 53
Ouroumoff Consultants
La solution appl...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 54
Ouroumoff Consultants
Pourquoi SAP R/3...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 55
Ouroumoff Consultants
SAP R3, des enje...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 56
Ouroumoff Consultants
CONCLUSIONS -
PL...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 57
Ouroumoff Consultants
Il va falloir dé...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 58
Ouroumoff Consultants
Le plan d'action...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 59
Ouroumoff Consultants
LISTE DES ANNEXES
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 60
Ouroumoff Consultants
Une justificatio...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 61
Ouroumoff Consultants
Une justificatio...
1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 62
Ouroumoff Consultants
Une justificatio...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Schéma Directeur France Boissons - Dossier de choix

405 vues

Publié le

2 commentaires
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • je souhaite m'inspirer de votre réussite pour dessiner la plateforme logistique boissons que nous souhaitons mettre en oeuvre prochainement. Seriez vous d'accord pour partager votre expérience ?
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • bonjour
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
405
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
2
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Schéma Directeur France Boissons - Dossier de choix

  1. 1. A. COLONNA D'ISTRIA J.F. FLOURY F. LEPINE B. VOITURON J.B. WALDNER 1er octobre 1996 Solution système d'information : recommandations finales FRANCE BOISSONS SI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC
  2. 2. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 2 Ouroumoff Consultants Sommaire INTRODUCTION  Rappel de la problématique et de l'objectif  La démarche suivie LES ELEMENTS DE CADRAGE  L'évolution du contexte  Eléments de politique informatique  Les enjeux du projet LES ELEMENTS DE SOLUTION  Logique des solutions et principes d'évaluation  Les applications  L'architecture technique et les communications  L'équipe informatique  Les délais  Les coûts SYNTHESE DES SOLUTIONS  SAP  ORACLE  SPB LE SCENARIO RECOMMANDE  Description  Avantages, inconvénients  Conditions de succès PLAN D'ACTIONS A COURT TERME LISTE DES ANNEXES
  3. 3. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 3 Ouroumoff Consultants INTRODUCTION
  4. 4. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 4 Ouroumoff Consultants Rappel de la problématique  La question posée : où doit aller l'informatique de FRANCE BOISSONS ? Introduction UNE SEULE CERTITUDE : NI VERS LOGIBO, NI VERS FB400 (CF. RAPPORT DECEMBRE 1995)
  5. 5. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 5 Ouroumoff Consultants  Un seul objectif : Apporter la meilleure réponse globale à la question sur l'avenir de l'informatique FRANCE BOISSONS Rappel de l'objectif SOLUTION SYSTEME D'INFORMATION C'est-à-dire :  définir une vision d'avenir, une "cible", complète, cohérente, ambitieuse et réaliste (applicatifs, matériels, équipe, budget, ...),  et préciser une trajectoire de mise en oeuvre. Introduction
  6. 6. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 6 Ouroumoff Consultants Rappel de la démarche  Le meilleur choix tout en respectant un planning ambitieux (60 filiales)  3 finalistes pour une compétition la plus efficace pour FRANCE BOISSON (éviter toute situation d'offre hégémonique en cas de désistement)  Une démarche qui privilégie l'adéquation de la couverture fonctionnelle de la solution  Une solution évolutive et compétitive pendant l'ensemble du cycle de vie du futur système (7 à 10 ans) DIAGNOSTIC ET ORIENTATIONS 21/12/95 RECHERCHE DE SOLUTION Spécifications de besoins  Recherche & choix de progiciels / Spécif. de développt  Définition architecture technique / Maquettage  Budget / Plan de migration MISE EN OEUVRE - SITE PILOTE DEPLOIEMENT ENSEMBLE DES SITES 5/2/9 6 14/10/96 01/01/97 31/12/9 7 Introduction 01/02/98
  7. 7. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 7 Ouroumoff Consultants La démarche de sélection :principes, outils et méthodes  Une sélection de solution en 3 temps et des outils formels pour garantir une objectivité optimale à chacune des phases Elaboration de la liste des candidats PHASE 1 Présélection de 3 finalistes PHASE 2 Choix de la solution finale PHASE 3 1.1. liste des candidats génériques : expérience & savoir faire de CSC 1.1. liste des candidats "métier" : expérience de France Boissons 2.1. cahier des charges fonctionnel & dossier de consultation des candidats 2.2. évaluation des offres - sélection des finalistes 3.1.cahier des charges général 3.2. cahier des charges technique (+ audit technique & qualité) 3.4. maquette scénario 3.3. scénario & jeu d'essai 3.6. questions complémentaires (+ prépa visites) 2.3. note de synthèse présélection 3.7. présentations complémentaires 3.5. analyse offre financière 0. étude d'opportunité (étape précédente) 3.8. visites de sites 3.10. note de synthèse recommandation finale 3.11. évaluation - sélection solution 3.9. prise en compte évolution contexte Introduction
  8. 8. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 8 Ouroumoff Consultants EVOLUTION CONTEXTE VISITES DE SITES La démarche de sélection : chronique du processus LISTE PROGICIELS IDENTIFIES - COCKTAIL (SERIG) - GEBINFO (SPB) - SAP - ORACLE - JBA - JDE - TRITON (BAAN) - BPCS (SSA) PRESELECTION PROVISOIRE - SAP - GEBINFO - JBA - BPCS (provisoire) PRESELECTION DEFINITIVE - SAP - GEBINFO - JBA - ORACLE CANDIDATS FINALISTES DE FAIT - SAP - ORACLE - GEBINFO CHOIX ELIMINATION DE JDE: démonstration de non-honnêteté de la réponse du candidat ELIMINATION DE TRITON: le candidat n'a pas considéré apporter de réponse à l'appel d'offre ELIMINATION DE COCKTAIL : couverture fonctionnelle insuffisante pour un progiciel métier (le mauvais compromis) 1 2 La réponse ORACLE est jugée comme une autocritique trop sévère de la solution par le Comité de présélection : questions complémentaires (oral de rattrapage) 4 5 Elimination de BPCS (SSA), le quatrième candidat dans le classement provisoire cède la place à ORACLE (liste de présélection restreinte à 4 candidats maximum : contrainte initiale) 6 Défection de JBA : le candidat ne peut pas effectuer la sélection dans les délais impartis (les mêmes pour tous les candidats) : motivation du candidat ? (le candidat juge ses chances réduites) 7 Délibération interne France Boissons => Décision 8 28/03 01/04 14/0527/03 Classement candidat sur évaluation réponses au cahier des charges fonctionnel Nouveau classement en intégrant les réponses aux CDC général et technique Recommandation finale 3 ORACLEestprésélectionné 01/04 IDENTIFICATION CANDIDATS ELABORATION CDC ET DOSSIER CONSULTATION EVALUATION CDC GENERALE ET TECHNIQUE PRESELECTION EVALUATION OFFRES EVALUATION MAQUETTES DEMOS RECOMMAN- DATION BILAN TECHNICO ECONOMIQUE AUDIT QUALITE TECHNIQUE (GEB INFO) Diagnostic et assertions : étude de produits sous-environnement ouvert / décentralisé / privilégié, option progicielle pure : pas de développements spécifiques, deux filières progicielles étudiées : génériques et métiers. 10/10 4/10 9Recommandations finales de l'Equipe Projet : la meilleure solution pour FB Introduction
  9. 9. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 9 Ouroumoff Consultants Une structure de validation qui regroupe équipe-projet et utilisateurs-clés La démarche suivie a été une démarche de groupeIntroduction Un Comité de Pilotage J. BAUD M. KOSTER M. GODART D. JEAN Une équipe-projet France Boissons : - A. COLONNA D'ISTRIA - F. LEPINE CSC Ouroumoff consultants : - J.F. FLOURY - B. VOITURON - J.B. WALDNER Des utilisateurs-clés RAC : F. TEISSIER P. BUREAU D. VIDONI H. GAULUPEAU REX : A. VIRETTE C. JANTZI E. LEGUILLE J. ZALEWSKI Comptabilité/Reporting : M. HUGUET V. LAUDE Informatique : F. LEPINE P. BERVILY D. ROUSSEAU
  10. 10. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 10 Ouroumoff Consultants LES ELEMENTS DE CADRAGE
  11. 11. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 11 Ouroumoff Consultants Le contexte a fortement évolué depuis le début de la mission  Ce qui reste vrai :  Le métier de base (distribution de boissons aux CHR) et la structure de FRANCE BOISSONS (ensemble de nombreuses PME de tailles très variables).  les orientations stratégiques de l'entreprise (cf. audit décembre 1995).  La culture d'entreprise, très décentralisée.  Ce qui est en train de changer :  La dimension de l'ensemble, qui aura quasiment doublé à l'horizon de ce projet :  1995 : 33 filiales, 2,8 milliards de C.A.  1997 : 60 filiales, 4,7 milliards de C.A.  Le nombre de particularités augmente en conséquence, notamment :  distribution "alimentaire" (exemple : Roanne),  distribution "surgelés" (exemple : Toulon),  des logiciels spécifiques (exemple : CORAIL de FISCHER à Bordeaux). Eléments de cadrage  La solution à trouver doit convenir à la nouvelle dimension de l'ensemble.  Les particularités doivent être traitées comme telles (mais pas en tant que contraintes pour l'ensemble).
  12. 12. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 12 Ouroumoff Consultants Prendre en compte la croissance externe de FRANCE BOISSONS - l'effet volume  L'effet volume pour le système d'information du passage de 33 à 60 filiales sera très amorti :  le système-cible FRANCE BOISSONS doit être essentiellement un système "filiales", et chaque filiale doit être autonome,  il s'agit donc surtout d'une juxtaposition de nouvelles filiales,  les nouvelles filiales sont, individuellement, dans la gamme 20-600 MF de chiffre d'affaires des filiales actuelles : la solution "33 filiales" doit pouvoir leur convenir.  L'effet volume devrait se ressentir essentiellement au Siège :  multiplication des échanges avec les filiales,  doublement des capacités reporting / consolidation.  En outre, le besoin de sous-consolidations risque de se présenter, par exemple pour :  Caves St Arnoult,  FISCHER. Eléments de cadrage
  13. 13. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 13 Ouroumoff Consultants  Les nouveaux besoins ne modifient pas les critères de sélection de la solution-cible.  L'émergence de nouveaux métiers privilégie le choix d'un progiciel générique. Prendre en compte la croissance externe de FRANCE BOISSONS - l'émergence de nouveaux métiers  Visite de la filiale de Roanne : la distribution de boissons aux clients "Alimentaires"  Pas d'impact sur les spécifications de la solution étudiée jusque-là  Visite de la filiale FRIGORIFIQUE DU LAVANDOU : la vente de produits surgelés / glaces  Impacts  la chaîne du froid et le respect des DLUO => pris en compte dans les spécifications de gestion des lots  la fluctuation des prix d'achats d'où l'introduction d'un PMP  de nouvelles procédures d'organisation => solution "ouverte" sur un plan fonctionnel et organisationnel (évolutivité)  Visite de la filiale SBED à Bordeaux et analyse du système d'information FISCHER (CORAIL) en cours d'implantation  CORAIL : une solution (origine IBM 36) qui couvre des fonctionnalités locales . CORAIL ne constitue pas une solution globale (généralisation à toutes les filiales) et évolutive pour FRANCE BOISSONS  exemples : absence d'une gestion des lots et emplacements, pas de gestion des statuts de stocks, litiges et défectueux non gérés, pas de PMP géré,... Eléments de cadrage
  14. 14. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 14 Ouroumoff Consultants Eléments de politique informatique  Directives générales pour le système d'information FRANCE BOISSONS (cf. rapport décembre 1995) :  simple, convivial,  fiable,  performant et raisonnablement coûteux.  Autres orientations de départ :  solution à base de progiciel, si possible intégré,  système d'exploitation ouvert (non propriétaire),  architecture décentralisée, maintien de l'autonomie des filiales,  consolidation de la fonction informatique par appel à la sous-traitance (partielle ou totale),  renforcement du budget informatique, s'il le faut Eléments de cadrage
  15. 15. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 15 Ouroumoff Consultants Les enjeux du projet : la performance et l'avenir de l'entreprise une force de vente efficace (dévlpt clients existant & nouveaux, recouvrement) des investissements optimisés (avec maîtrise du risque) connaître ses prix de revient pour mieux adapter ses tarifs au marché une logistique performante (coût / délais / qualité du service) une information utile et fiable pour une prise de décision optimale à chaque instant et à chaque fonction nvellesacquisitionsaccroissant diversitéetcomplexité Fléchissementdesmarges AccroissementdurisqueclientCHR BaissevolumesCHR TechnologiesEDI bipolarisation (concentration)concurrence ConcurrencedesCash&Carry Développementdu3ème marché concentrationsurmétiers delaboissonCHD volontéde décentralisation disparitétaillesfiliales (<20MF,>600MF) consoliderpartde marchéHEINEKEN Contraintes Externes AXES D'AMELIORATION Contraintes Internes FACTEURS CLES DE SUCCES vérité des coûts gestion des tarifs synergie avec Brasserie Heineken intégration aisée de nvelles filiales stimuler les ventes et gérer la croissance maîtrise du risque & de la rentabilité client amélioration de l'efficacité logistique offrir de nouveaux sces à VA aux clients Eléments de cadrage
  16. 16. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 16 Ouroumoff Consultants LES ELEMENTS DE SOLUTION
  17. 17. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 17 Ouroumoff Consultants Logique des solutions  Une solution système d'information pour FRANCE BOISSONS doit être un tout cohérent, c'est-à-dire : 1 solution applicative  1 solution architecture matérielle et réseau  1 solution structure et ressources humaines informatiques  1 stratégie et un calendrier de développement et de déploiement  1 bilan économique (budget d'investissement, perspectives de budget de fonctionnement et estimations de retour sur investissement)  Dans ce tout cohérent, l'élément le plus déterminant est bien entendu, et de loin, la solution applicative.  Pour la clarté du raisonnement, les différents éléments sont examinés ici de façon analytique, les uns après les autres, avant synthèse et reconstitution d'une solution globale. Eléments de solution
  18. 18. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 18 Ouroumoff Consultants Principes d'évaluation - codifier et systématiser les principes de notation pour neutraliser la "dispersion affective"  Les évaluations des offres (cahiers des charges technique et général, scénarios, démonstrations, questions complémentaires, visites de sites...) sont constituées de questions ouvertes (à l'exclusion du cahier des charges fonctionnel initial qui a pu être noté d'une manière codifiée simple de par sa nature de "questionnaire à degrés")  Par conséquent, il a fallu procéder à la définition d'un critère d'évaluation formel, laissant le minimum de latitude à une évaluation subjective. La grille suivante présente les critères de notation qualitative :  (0) 0 Rejet (NUL)  (1) 5 Ne répond pas aux exigences (INSUFFISANT)  (2) 10 Presque conforme aux attentes (MOYEN)  (3) 15 Conforme aux attentes (OK)  (4) 20 Au-delà des attentes (EXCELLENT)  Les notes ont été attribuées sur la base stricte des réponses des candidats aux questions posées sans prendre en compte des éléments extérieurs complémentaires dans un premier temps. Ces éléments de connaissance de l'un ou l'autre des candidats ont été pris en compte dans un second temps lorsque des écarts dans les notations ont été constatés, afin de lever toute ambiguïté ou hésitation sur la note.  Les réponses ont été évaluées par un panel représentatif d'évaluateurs (RAC, REX, L. CROTTIER, A COLONNA, F. LEPINE, J.F. FLOURY, J.B. WALDNER, ...) au cours et à l'issue des séances de présentation de l'offreur et sur la base d'un document guide d'évaluation  Les notes attribuées ont été affectées des coefficients respectifs, de manière à obtenir une note générale par candidat (ainsi que des notes par grand thème et par candidat). Eléments de solution
  19. 19. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 19 Ouroumoff Consultants La solution applicative doit satisfaire les besoins et l'architecture fonctionnelle de FRANCE BOISSONS (filiales et Siège) Domaine LOGISTIQUE Achats / Approvisionnements Négociations Achats Approvi- sionnements / Gestion des stocks Administration des commandes clients Visites commer- ciales Télévente Commandes spontanées Livraison clients Optimisation des tournées Préparation / Chargement Livraisons / Retour tournées Plomberie Installations - Dépannages Entretien tirage pressions Domaine COMMERCIAL Produits - Prestations / Elaboration des tarifs Produits - Prestations Elaboration des tarifs Commercial & Gestion des Projets Clients Suivi des projets clients Développement commercial Domaine ADMINISTRATIF & COMPTABLE Budget et reporting Siège Budget Reporting Siège Outils de gestion opérationnelle Tableaux de bord mensuels Pilotage journalier Gestion Administrative & Comptable Comptabilité Fournisseurs Paye Arrêté Cptable & liasse fiscale Comptabilité Clients Immobili- sation Exploitation informatique Rentabilité clients Eléments de solution
  20. 20. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 20 Ouroumoff Consultants Dans chaque domaine, chaque processus a fait l'objet d'une évaluation détaillée, fournie dans les annexes - exemple : Logistique / Approvisionnements  Proposition d'appro automatisé  Calcul d'un PMP au fur à mesure des entrées  Traçabilité de l'information  Bonne gestion des encours (à date) SAP : 13 SPB : 15  Absence valorisation réception (outil COST)  Absence de contrôle régie  Pas de gestion des gratuits  Gestion des consignations via module BOM (nomenclature type production)  Stock d'alerte  Calcul automatique des besoins Valorisation de réception  Paramétrage des relances fournisseurs  Traçabilité des modifications de commande  Calcul d'un PMP au fur à mesure des entrées  Automatisation des appros (Wilson) avec gestion de la saisonnalité  Pas de contrôle Proforma mais vérif. application des conditions d'achat (hors gratuits)  Pas de contrôle régie  Pas de gestion des gratuits  Pas de gestion des consignations  Pas de gestion des gratuits ORACLE : 13 Eléments de solution
  21. 21. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 21 Ouroumoff Consultants Synthèse domaine LOGISTIQUE - "SPB l'emporte de peu devant SAP (avantage aux fonctionnalités métier), alors qu'ORACLE est nettement distancé" ORACLE SAP SPB 9,14 11,43 12,14 0,00 5,00 10,00 15,00 20,00 ORACLE SAP SPB 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 Appros Tournées Prépa cdes Gest stocks Retour livr. Plomberie Gestion parc ORACLE SAP SPB Eléments de solution
  22. 22. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 22 Ouroumoff Consultants Synthèse domaine COMMERCIAL - "Cette fois, c'est SAP qui l'emporte de peu devant SPB, alors qu'ORACLE est à nouveau nettement distancé" ORACLE SAP SPB 10,17 13,00 12,67 0,00 5,00 10,00 15,00 20,00 ORACLE SAP SPB 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 Accords Fourn. Tarifs Clients Projets Clients ADC & télévente Facturation Statistiques ORACLE SAP SPB Eléments de solution
  23. 23. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 23 Ouroumoff Consultants Synthèse domaine ADMINISTRATIF & COMPTABLE - "SAP devance très nettement ORACLE et SPB est très en retrait" ORACLE SAP SPB 12,40 14,80 10,00 0,00 5,00 10,00 15,00 20,00 ORACLE SAP SPB 0,00 2,00 4,00 6,00 8,00 10,00 12,00 14,00 16,00 18,00 20,00 Compta géné Compta Clients Compta Fourn. Consolidation Immobilisations Oracle SAP SPB Eléments de solution N.B. : la note SPB tient compte d'une solution comptable du marché ANAEL. La note 10 évalue une fonction qui rempli sa mission mais dont l'intégration n'est pas totale avec l'ensemble de l'application
  24. 24. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 24 Ouroumoff Consultants Enfin, dans le domaine du pilotage et du reporting, c'est ORACLE qui l'emporte sur SAP, lui-même supérieur à SPB  Elaboration des TB (type compta analytique) via clef flexible  PC express, outil connu de FB, en parfaite adéquation avec le besoin  PC express utilisé à la Brasserie (échange d'information)  Requête particulière (à la demande) facile à réaliser ORACLE : 16 SAP : 13 SPB : 10  Possibilité de traiter l'information (filiale : Query / Siège : PC express) comme aujourd'hui  Pas de souplesse d'utilisation (nécessité de prédéfinir par un expert l'accès aux données)  Trop sophistiqué pour les besoins de FB  Pas de fonctions reporting intégrées (préparation des informations destinées au siège)  Pas de tableaux de bord paramétrables en standard  Compta analytique OK  EIS intégré très sophistiqué Eléments de solution
  25. 25. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 25 Ouroumoff Consultants Synthèse de l'évaluation fonctionnelle, technique et générale - "en définitive c'est clairement SAP qui offre la meilleure couverture fonctionnelle et technique" Coeffts ORACLE SAP SPB 30,00% Logistique 9,1 11,4 12,1 30,00% Commercial 10,2 13,0 12,7 30,00% Comptabilité 12,4 14,8 10,0 10,00% Reporting 16,0 13,0 10,0 Fonctionnel 11,1 13,1 11,4 CdC Technique 13,2 15,6 7,0 CdC Général 11,8 13,8 7,8 SYNTHESE 11,7 13,8 10,1 ORACLE SAP SPB 0,0 2,0 4,0 6,0 8,0 10,0 12,0 14,0 ORACLE SAP SPB Fonctionnel CdC Technique CdC Général 0,0 2,0 4,0 6,0 8,0 10,0 12,0 14,0 16,0 ORACLE SAP SPB N.B.: dans notre expérience, un écart de couverture fonctionnelle de l'ampleur constatée est clairement déterminant De plus, cet écart provient d'une meilleure couverture des besoins clés de France Boissons (gestion des stocks, projets clients, comptabilité, statistiques et reporting) Eléments de solution
  26. 26. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 26 Ouroumoff Consultants Synthèse de l'évaluation fonctionnelle, technique et générale - "SAP a la meilleure couverture fonctionnelle, quels que soient les coéfficients de pondération" Coeffts ORACLE SAP SPB 40,00% Logistique 9,1 11,4 12,1 40,00% Commercial 10,2 13,0 12,7 15,00% Comptabilité 12,4 14,8 10,0 5,00% Reporting 16,0 13,0 10,0 Fonctionnel 10,4 12,6 11,9 CdC Technique 13,2 15,6 7,0 CdC Général 11,8 13,8 7,8 SYNTHESE 11,2 13,5 10,4 ORACLE SAP SPB 0,0 2,0 4,0 6,0 8,0 10,0 12,0 14,0 ORACLE SAP SPB Fonctionnel CdC Technique CdC Général 0,0 2,0 4,0 6,0 8,0 10,0 12,0 14,0 16,0 ORACLE SAP SPB N.B.: dans notre expérience, un écart de couverture fonctionnelle de l'ampleur constatée est clairement déterminant De plus, cet écart provient d'une meilleure couverture des besoins clés de France Boissons (gestion des stocks, projets clients, comptabilité, statistiques et reporting) Eléments de solution
  27. 27. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 27 Ouroumoff Consultants Une architecture décentralisée (matériel informatique et réseaux) Eléments de solution : matériels Niveau national / Siège Exploitation UNIX ou OS400 (SPB) Back-up et développements UNIX ou OS400 (SPB) réseau local siège 20 PC 60 liaisons filiales TRANSPAC, TRANSFIX, RTC 60 serveurs d'applications et de communication 60 réseaux locaux TCP/IP (incluant sous-dépôts) Postes PC et imprimantes partagées Total pour 60 filiales ~ 900 PC + 300 imprimantes  Dans son principe, la solution Architecture Technique et Réseaux est classique.
  28. 28. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 28 Ouroumoff Consultants Selon le même principe de décentralisation, deux philosophies d'architecture s'opposent cependant, selon les progiciels Eléments de solution : matériels SPB : Architecture OS400 + terminaux et/ou PC SAP et ORACLE : Architecture UNIX + PC AVANTAGES  Migration aisée ou nulle depuis l'existant.  Exploitation sûre et facile.  Ergonomie à l'état de l'art.  Système d'exploitation leader mondial actuellement ; bonnes perspectives de durée de vie. INCONVÉNIENTS  Ergonomie dépassée.  Système propriétaire vieillissant (pérennité à terme ?).  Exploitation réputée moins aisée.  Légèrement plus coûteux. Pour un coût très comparable (moins de 10 % d'écart), mieux vaut clairement l'architecture UNIX, plus moderne et plus pérenne
  29. 29. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 29 Ouroumoff Consultants  Voici une structure-type possible à terme, si FRANCE BOISSONS voulait se doter d'une équipe complète (pour 60 filiales, 900 postes, 1200 utilisateurs) :  Mais il peut ne pas être dans la politique informatique de FRANCE BOISSONS de se doter structurellement d'une telle équipe :  la question alors est de savoir quoi sous-traiter (et pourquoi, comment, quand, à quel coût, ...). A terme, une équipe informatique propre à FRANCE BOISSONS représenterait environ 27 personnes Responsable Exploitation, téléexploitation 5 personnes Paramétrage du progiciel 4 personnes Développements, personnalisations 2 personnes Support utilisateurs, installation, formation, assistance 12 personnes Experts réseaux, SGBD, système 2 personnes Secrétaire Eléments de solution : équipe informatique
  30. 30. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 30 Ouroumoff Consultants Plusieurs scénarios de sous-traitance informatique peuvent être imaginés SOUS-TRAITANCE DES ETUDES ET DÉVELOPPEMENTS SOUS-TRAITANCE DE L'EXPLOITATION ET DE LA MAINTENANCE SOUS-TRAITANCE COMPLÈTE AVANTAGES  Sécurité du projet de migration (obligation de résultats)  Conservation de la maîtrise du système d'information.  Sous-traitance de tâches à moindre valeur ajoutée.  Sécurité de fonctionnement et de migration.  Coûts informatiques globalement réduits.  Garantie de maintien à l'état de l'art. INCONVÉNIENTS  Appauvrissement et démotivation de l'équipe interne.  Perte de maîtrise du système d'information.  Aucune garantie de maintien à l'état de l'art.  L'équipe actuelle n'est pas dimensionnée pour le projet de migration.  Nécessité de trouver un partenaire très fiable (délais avant de commencer le projet). Eléments de solution : équipe informatique
  31. 31. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 31 Ouroumoff Consultants Notre recommandation : externaliser toute la fonction informatique, au plus tôt (si possible) PARTENAIRE INFORMATIQUE Responsable permanent du contrat France Boissons CONTRAT  Rachète le parc applicatif et matériel existant, en assure l'exploitation et la maintenance pendant toute la durée du projet.  Investit pour France Boissons : achète les licences applicatives et paie les redevances annuelles, achète les matériels, fait mettre à niveau les réseaux locaux, développe et déploie le nouveau système, exploite et maintient le nouveau système.  Conseille France Boissons pour les évolutions ultérieures et lui fait des propositions. Organigramme partenaire : transfert et incorporation des informaticiens France Boissons Eléments de solution : équipe informatique
  32. 32. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 32 Ouroumoff Consultants Pourquoi cette recommandation ?  Fondamentalement :  Les technologies de l'information sont trop complexes et évoluent trop vite (offres, métiers, etc, ...) pour que France Boissons parvienne à les maîtriser seule de façon permanente, économique et sûre : il faut de toute façon se faire aider et / ou sous-traiter pour tout ou partie de l'informatique.  L'externalisation de l'informatique France Boissons laisse espérer, de façon durable, une meilleure informatique (assurée par des structures professionnelles spécialisées ayant de grands moyens), au meilleur coût (effet de levier des volumes sur les coûts de licence et des matériels ; productivité des équipes).  Conjoncturellement :  L'équipe informatique actuelle (hors cas particuliers) n'est pas du tout adaptée au projet de changement :  aucune connaissance PROGICIELS (expérience et culture développements spécifiques),  aucune connaissance UNIX,  dimensionnement / évolutivité : cf. rapport décembre 1995.  Le changement complet du parc applicatif et du matériel, et l'évolution culturelle associée, constituent une très bonne opportunité pour externaliser (transfert de l'ensemble de la fonction informatique d'un coup).  Mais attention aux délais :  Le choix d'un partenaire prendra de l'ordre de 5 à 6 mois de plus que le choix d'un intégrateur.  Alternative : passer par un intégrateur pour le projet, et revoir l'opportunité d'externalisation plus tard :  soit en fin de site pilote,  soit en fin de déploiement. Eléments de solution : équipe informatique
  33. 33. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 33 Ouroumoff Consultants Les délais (prudents) sont identiques quelle que soit la solution (SAP ou ORACLE) Eléments de solution : délais 1996 1997 1998 1999 Choix du partenaire Appel d'offres Choix du partenaire Contractualisation partenaire Développement de la solution Décision progiciel Contractualisation progiciel Lancement du projet/ planif/ équipe Formation de l'équipe Etude d'adequation Parametrage/maquettage itérative Développement spécifique Réalisation et tests du prototype Acceptation du prototype (2 modèles) Site Pilote Préparation du site pilote Tests/conversion données Démarrage Stabilisation, Bilan, prép formation Déploiement Vague 1 (siège + 2è modèle de pilote) Vague 2 (3 filiales sur 4 mois) Vague 3 Vague 4 Vague 5 Vague 6 Vague 7 Vague 8 Vague 9 Vague 10 Vague 11 ....... Vague 19 9/2001-1/2002
  34. 34. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 34 Ouroumoff Consultants Les délais sont à peu près identiques quelle que soit la solution  Le choix du partenaire prendra facilement 1 à 2 mois dans la cadre du choix d'un intégrateur :  c'est une décision clef pour la réussite du projet,  tant que le partenaire n'est pas choisi, le projet ne peut pas démarrer,  Le développement de la solution est l'affaire de 11 à 14 mois :  4 à 6 semaines de formation de l'équipe-projet, d'installation d'une plate-forme "laboratoire" (1),  8 semaines d'étude d'adéquation (préétude d'intégration) en chevauchement des travaux çi-dessus  8 mois de maquettage, paramétrage, prototypage et développements spécifiques (fonctionnalités manquantes, interfaces, personnalisations d'états et d'écrans),  1 mois de tests et recettes d'intégration,  enfin, 3 mois de sites pilotes (2 sites en simultané), afin de vérifier la qualité "industrielle" de la solution, qui devra être déployée à grande échelle,  ne pas tenter de "brûler" cette étape, fondamentale pour la qualité et la fiabilité du système futur. (1) NOTA : les plate-formes "laboratoires" pourront parfaitement être installées dans les filiales futures sites pilotes (NOGENT ,...?). Eléments de solution : délais
  35. 35. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 35 Ouroumoff Consultants Le déploiement sera une opération de grande envergure  L'implantation de la solution dans chaque filiale sera un projet en soi :  constitution d'une équipe-projet et d'une structure de pilotage,  recensement des utilisateurs, du matériel, des réseaux, puis :  commande et implantation des nouveaux équipements (licence + matériels + mise à niveau du réseau),  formation de l'équipe-projet à la solution,  paramétrage spécifique et transfert des données de l'entreprise,  tests, recettes, formation des autres utilisateurs,  démarrage opérationnel (éventuellement en double avec l'existant), puis abandon de l'ancien système,  soit hors tout, un projet d'environ 4 mois par filiale.  Le déploiement sera une opération de grande envergure ; un scénario possible (à confirmer en fin de développement) consisterait à :  procéder par vagues de 3 filiales tous les 3 mois, avec des interruptions pendant les mois de grande activité (l'été),  enchaîner ainsi 19 vagues (les 2 premières filiales ayant servi de sites pilotes),  tenir le rythme jusqu'à la fin, soit au plus tôt à l'automne de l'an 2001,  dans un tel scénario, qui nécessite une très forte implication des utilisateurs et des décideurs, il y aurait, après montée en puissance, jusqu'à 6 filiales en cours de migration à un instant donné. Eléments de solution : délais
  36. 36. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 36 Ouroumoff Consultants Des coûts élevés dans tous les cas... Matériel Réseau Licences logiciels Intégration du système Personnel & charges Télécommunications Maintenance matériel support licence ORACLE/HP SAP/HP GEBINFO/IBM 2,60 2,20 4,40 3,60 4,20 2,80 4,90 4,90 4,90 13,10 13,10 13,10 24,20 24,40 25,20 26,00 26,00 18,00 13,50 16,30 30,40 9,80 9,80 6,80 33,50 41,10 37,60 82,80 93,20 92,80 charges annuelles d'exploitation en MFF / an investissements en MFF BASE60FILIALES Eléments de solution : coûts
  37. 37. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 37 Ouroumoff Consultants Mais des coûts amortis sur le cycle de vie global du système O RACLE/HP SAP/HP GEBINFO /IBM 2,60 2,20 4,40 3,60 4,20 2,80 4,90 4,90 4,90 13,10 13,10 13,10 24,20 24,40 25,20 26,00 26,00 18,00 13,50 16,30 30,40 9,80 9,80 6,80 33,50 41,10 37,60 82,80 93,20 92,80 40,8 43,0 43,8 32,5 33,7 34,5 4700 4700 4700 0,87% 0,92% 0,93% 0,69% 0,72% 0,73% Matériel Réseau Licences logiciels Intégration du système Personnel & charges Télécommunications Maintnce materiel support licence charges annuelles d'exploitation (en MFRF / an) investissements (en MFRF) coût/an (amorti sur 5 ans) coût/an (amorti sur 10 ans) CA estimé budget SI / CA sur 5 ans (% du CA) budget SI / CA sur 10 ans (% du CA) les flux prévisionnels de dépenses (base 60 filiales) Eléments de solution : coûts
  38. 38. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 38 Ouroumoff Consultants Hypothèses de jalonnement des investissements  1996  pas d'achats matériel ou logiciel  achats de prestations de service = formation équipe projet (300 kF), étude d'adéquation (150 kF)  1997  matériels = serveurs développement & préproduction (646 kF), 1 serveur "4 users" + 1 serveur "50 users" (765 kF), 20 imprimantes (424 kF) + 50 PC ( 547 kF)  logiciels = équipe projet sur plateforme développement "5users" + petite filiale pilote"5 users" + gde filiale pilote 60 "users" soient (70/1202 X 16100) + 195 = 1,135 MF  réseau = (70/1202 X 9 780) = 572 kF  intégration = budget "développement solution & mise en oeuvre de 2 sites pilotes", soit 10,050 MF  1998  matériels = 25% des moyens globaux restants (car déploiement réparti linéairement sur 4 ans 1998 - 2001), soit 9,398 MF + serveur siège/conso + machine de préproduction + station supervision OPENVIEW (1,126 MF)  logiciels = 25% des moyens globaux restants (car déploiement réparti linéairement sur 4 ans 1998 - 2001), soit 3,790 MF  réseau = 25% du budget restant, soit (9780 - 572)/ 4 = 2,3 MF  intégration = 25% des budget services de déploiement (car déploiement réparti linéairement sur 4 ans 1998 - 2001), soit (3 MF) + démarrage développement solution (3,5 MF)  1999, 2000 et 2001  matériels = idem 1998, soit 9398 MF, logiciels = idem 1998, soit 3,790 MF, réseau = idem 1998, soit 2,3 MF, intégration = idem 1998, soit 3 MF Eléments de solution : coûts
  39. 39. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 39 Ouroumoff Consultants Hypothèses de jalonnement des dépenses d'exploitation (annuelles)  1996  pas de dépenses d'exploitation liées au nouveau système, dépenses d'exploitation du système existants < ou = budget informatique 1995, soit 21 MF  1997  maintenance materiel = 0 (période de garantie = 3 ans), support logiciel = 0 (garantie 1 an), personnel & charges (liés au nouveau système = équipe projet dével. solution) = 6 éq-personnes soit 2,300 MF (dont 3 nouveaux acteurs)  1998  support licence = 170 kF, maintenance matériel = 0, personnel (lié au nouveau système = équipe projet dével. solution & déploiement) = 420 kF X 11,5 éq-personnes + 400 kF consommables soit 5,230 MF  1999  support licence = 650 kF, maintenance matériel = 0, personnel (lié au nouveau système = équipe projet dével. solution & déploiement) = 420 kF X 16 éq-personnes = 6,720 MF + 10% frais de déplact + 800 kF consommables, soit 8,192 MF  2000  support licence = 1,150 MF, maintenance matériel = 245 kF, personnel (lié au nouveau système = équipe projet déploiement & exploitation) = 420 kF X 20,5 éq-personnes = 8,610 MF + 10% frais de déplact + 1,2 MF consommables, soit 10,670 MF  2001  support licence = 1,650 MF, maintenance matériel = 1,315 MF, personnel (lié au nouveau système = équipe projet déploiement & exploitation) = 420 kF X 25 éq-personnes = 10,5 MF + 10% frais de déplact + 1,6 MF consommables, soit 13,15 MF  2002  support licence = 2,150 MF, maintenance matériel = 2,275 MF, personnel (lié au nouveau système = équipe projet déploiement & exploitation) = 420 kF X 25 éq-personnes = 10,5 MF + 1 MF frais de déplact + 1,6 MF consommables, soit 13,1 MF  2003  support licence = 2,150 MF, maintenance matériel = 3,235 MF, personnel (lié au nouveau système = équipe projet déploiement & exploitation) = 420 kF X 25 éq-personnes = 10,5 MF + 1 MF frais de déplact + 1,6 MF consommables, soit 13,1 MF Eléments de solution : coûts
  40. 40. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 40 Ouroumoff Consultants 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 support licences 170 650 1150 1650 2150 2150 2150 charges maintenance matériel 245 1315 2275 3235 4200 annuelles télécommunications 1500 3000 4500 4900 4900 4900 d'exploitation personnel & charges 2300 5230 8192 10670 13150 13100 13100 13100 exploitation SI existant 21300 21300 20000 15750 10500 5250 0 0 0 intégration 450 10050 6500 3000 3000 3000 0 0 0 investissements logiciels 1335 3790 3790 3790 3790 0 0 0 réseau 572 2302 2302 2302 2302 0 0 0 matériels 2382 10524 9398 9398 9398 0 0 0 21750 37939 48516 44582 44055 44355 22425 23385 24350 N.B.: les charges annuelles d'exploitation du système existants incluent les dotations aux amortissements du matériel informatique (4 MF) Les flux de dépenses informatiques de FRANCE BOISSONS Eléments de solution : coûts
  41. 41. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 41 Ouroumoff Consultants 1996 1998 2000 2002 2004 0 10000 20000 30000 40000 50000 MFF 1996 1998 2000 2002 2004 Les flux prévisionnels de coûts informatiques Matériel Réseau Licences logiciels Intégration du système Personnel Télécommunications maintenance support Eléments de solution : coûts charges d'exploitation SI existant
  42. 42. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 42 Ouroumoff Consultants 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 GLOBAL dotations matériel info 240 1530 3520 5400 7280 8220 8220 8220 8220 dotation matériel réseau 57 345 1150 1610 2070 2300 2300 2300 2300 achat licences logiciels 1335 3790 3790 3790 3790 intégration système 450 10050 6500 3000 3000 3000 support licences 170 650 1150 1650 2150 2150 2150 2150 maintenance matériel 245 1315 2275 3235 4200 4200 télécommunications 1500 3000 4500 4900 4900 4900 4900 personnel & charges 2300 5230 8192 10670 13150 13100 13100 13100 13100 exploitation SI existant 21300 21300 20000 15750 10500 5250 0 0 0 0 TOTAL 21750 35282 37565 37552 39365 42005 32945 33905 34870 34870 350109 total charges / CA 0,46% 0,75% 0,80% 0,80% 0,84% 0,89% 0,70% 0,72% 0,74% 0,74% 0,74% Les charges informatiques annuelles de FRANCE BOISSONS (présentées selon les principes comptables d'HEINEKEN) Eléments de solution : coûts N.B.: le ratio charges informatiques / CA constaté usuellement dans le secteur de la distribution est compris entre 0,8 et 1,5 % du CA
  43. 43. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 43 Ouroumoff Consultants Deux conclusions s'imposent quant aux coûts  Il s'agit bien d'augmenter substantiellement et durablement la dépense informatique :  aujourd'hui, l'informatique de FRANCE BOISSONS coûte peu mais pour quel avantage concurrentiel ?  en passant à 0,7 % du C.A., le budget informatique restera modéré au regard des dépenses habituelles dans le secteur de la distribution (0,8 % à 1,5 %).  Sur 10 ans, la différence de coût n'est pas vraiment discriminante entre les solutions :  écarts inférieurs à 0,05 % du C.A. au rythme annuel. Eléments de solution : coûts
  44. 44. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 44 Ouroumoff Consultants Synthèse des visites de référence éléments de solution : visite de sites Système audité Sites visités Implémentation Appropriation Exploitation Couverture Evolutivité SAP R3 (V2.2) STARAL 2 2,8 2,8 3 N/A SAP R3 COPA BRAU & BRUNNEN N/A N/A N/A N/A N:A ORACLE application MILLIPORT N/A N/A N/A N/A N/A ORACLE application EUREST 2 2,8 3 N/A (Compta) N/A
  45. 45. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 45 Ouroumoff Consultants SYNTHESE DES SOLUTIONS
  46. 46. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 46 Ouroumoff Consultants Solution SAP - Synthèse  C'est la solution de rupture qui offre le plus de potentiel de fonctionnalités et d'évolutivité à moyen terme. L'appropriation à court terme de l'outil par les utilisateurs peut s'avérer délicate. De même, la migration peut réclamer aux utilisateurs une charge de travail plus conséquente qu'une solution métier. C'est la solution idéale (avantage concurrentiel, évolutivité, stabilité) à moyen terme.  Proposée par le premier éditeur de progiciels applicatifs au monde, la solution constitue un standard de fait (à l'instar de Microsoft en matière de solution logicielle micro-informatique), la base installée devrait se développer pour être supportée par un nombre croissant de sociétés de service dans le monde.  Le produit repose sur une technologie montante (client/serveur type 3 - i.e. plus haut niveau selon classification du Garner Group, ergonomie WINDOWS, Système d'exploitation ouvert WINDOWS NT ou UNIX)  POINTS FORTS  pérennité de l'éditeur (premier éditeur mondial de progiciels applicatifs intégré pour l'entreprise)  évolutivité de la solution dans le temps (puissance de l'éditeur dans la mise à disposition de nouvelles versions) et dans l'espace (adaptation à des besoins de filiales les plus divers et variés par les possibilités de paramétrisation du progiciel)  technologie montante à l'état de l'art, repose sur les standard et concepts modernes en matière de systèmes d'information et de télécommunications  POINTS FAIBLES  appropriation délicate du système par les utilisateurs (risque de choc culturel)  charge de travail de migration plus conséquente qu'une solution métier (paramétrisation, besoins de formation des utilisateurs,...) et risques de migration potentiels  infrastructure matérielle (remplacement immédiat des terminaux passifs par des terminaux micro-ordinateurs connectés) Synthèse des solutions
  47. 47. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 47 Ouroumoff Consultants Solution ORACLE - Synthèse  C'est la solution alternative de rupture (concurrent "challenger de SAP" dans le monde). Elle offre un grand potentiel de fonctionnalités et d'évolutivité à moyen terme. L'appropriation à court terme de l'outil par les utilisateurs peut s'avérer délicate et la migration peut demander aux utilisateurs une charge de travail plus conséquente qu'une solution métier. C'est une bonne solution alternative à SAP (avantage concurrentiel, évolutivité, stabilité) à moyen terme.  Proposée par l'un des premiers éditeurs de logiciel au monde (ORACLE est leader de l'édition des bases de données relationnelle), la solution est intimement couplée au système de gestion de base de données standard de fait ORACLE. La base installée pourrait se développer fortement dans les années à venir et être supportée par un nombre croissant de sociétés de service dans le monde.  Le produit repose sur une technologie montante (client/serveur type 3, système d'exploitation ouvert WINDOWS NT ou UNIX,...)  POINTS FORTS  pérennité de l'éditeur (les des TOP 5 de l'édition logicielle dans le monde - à titre indicatif ORACLE Corp est plus important que SAP)  évolutivité de la solution dans le temps (capacité de l'éditeur dans la mise à disposition de nouvelles versions) et dans l'espace (adaptation à des besoins de filiales les plus divers et variés par les possibilités de paramétrisation du progiciel)  technologie montante à l'état de l'art, repose sur les standard et concepts modernes en matière de systèmes d'information et de télécommunications - intégration de la couche applicative avec la base de données standard de fait ORACLE  POINTS FAIBLES  un "patchwork" d'applications intégrées au niveau de la base de données relationnelle ORACLE (exemple solution RAPIER pour la plomberie,...)  appropriation délicate du système par les utilisateurs (risque de choc culturel)  charge de travail de migration plus conséquente qu'une solution métier (paramétrisation) et risques de migration potentiels Synthèse des solutions
  48. 48. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 48 Ouroumoff Consultants Solution GEB INFO (SPB) - Synthèse  C'est la solution de continuité fonctionnelle par excellence. Le produit est une filiation naturelle de l'outil actuel LOGIBO, l'appropriation à court terme de l'outil par les utilisateurs est très sûre. C'est la solution idéale (facilité de mise en oeuvre/minimisation du risque de non appropriation) à court terme.  La structure de l'éditeur est fragile (moins de 10 personnes), le sort de l'entreprise serait en cas de sélection totalement lié à la solution informatique de France Boissons.  la caution d'IBM en tant qu'intégrateur peut constituer une garantie de pérennité pendant la phase de mise en oeuvre et de déploiement de la solution. Cependant, en phase de maturité du système, cette alliance stratégique ne présente plus le niveau de sécurité nécessaire à la perrénité de l'informatique France Boissons.  Le produit repose sur une technologie déclinante (envt propriétaire AS 400, coût maintenance croissant à moyen terme)  POINTS FORTS  couverture fonctionnelle parfaitement adapté au métier à ce jour  appropriation sûre du système par les utilisateurs (pas de risque de choc culturel)  charge de travail de migration et risques de migration limités  POINTS FAIBLES  fragilité de l'éditeur (dépendance de l'éditeur par rapport à FRANCE BOISSONS)  technologie déclinante - évolutivité incertaine de la solution vers les technologies de l'information à l'état de l'art à Moyen/Long Terme - coût maintenance à moyen terme Synthèse des solutions
  49. 49. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 49 Ouroumoff Consultants L'évaluation de la solution "Beverage" de COPA / SAP - une focalisation sur 4 domaines essentiels  Le projet "solution Beverage - COPA" vise à fournir à SAP une solution dédiée au métier de la boisson pour pénétrer ce marché sectoriel. Il s'agit d'une stratégie commerciale pour l'éditeur SAP qui vise à lui conférer dans le cas d'une vente à l'ensemble des grands opérateurs de la distribution de boissons (Brau und Brunnen (leader allemand), France Boissons et Interbrew), un avantage concurrentiel incontestable  L'évaluation de la solution COPA a été menée avec le seul souci de vérifier les apports fonctionnels objectifs de la solution dans les 4 domaines fonctionnels spécifiques et critiques :  la télévente  NOTE COUVERTURE FONCTIONNELLE = 3 (N.B.: note R3 V3.0 std = 3)  l'organisation des tournées  affectation "semi-statique" des clients au camion/livreur (tel que réalisé à ce jour)  NOTE COUVERTURE FONCTIONNELLE = 2,5 (N.B.: note R3 V3.0 std = 2,5)  la gestion des consignes et des retours de tournées  vérifier applicabilité du processus "BL/Facture rectifié manuellement par chauffeur-livreur" (le processus COPA suggère une facture éditée et envoyée au client après retour de tournée)  NOTE COUVERTURE FONCTIONNELLE = 2 (N.B.: note R3 V3.0 std = 2)  la gestion des emballages  une personnalisation légère mais intéressante en terme de spécificités métier par rapport à R3 V3.0 standard  NOTE COUVERTURE FONCTIONNELLE = 3 (N.B.: note R3 V3.0 std = 2,5) Synthèse des solutions
  50. 50. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 50 Ouroumoff Consultants L'évaluation de la solution "Beverage" de COPA / SAP - Synthèse et Recommandations  Une solution "très flatteuse" de prime abord par la "proximité" des specificités métiers de France Boissons, mais cet attrait présente un caractère très "cosmétique" et non un réel avantage structurel par rapport à la version V3.0 standard (solution moins chère, plus simple à mettre en oeuvre et surtout plus évolutive)  les" avantages" perceptibles par rapport à R3 V3.0 standard sont uniquement dûs à de nouveaux libellés de zones existantes sur la version standard (adaption/paramétrage simples et légers à réaliser)  pas de modification majeure en terme de fonctionnalité structurellement inexistante sur la V3.0 standard (seuls quelques users exit ont étés rajoutés pour prendre en compte les contraintes spécifiques de la distribution de boissons), mais néanmoins le danger de certains impacts entravant l'évolution radicale dans des versions futures "de rupture" de R3  Risque de "sclérose" de la solution à Moyen/Long Terme dûe à l'isolement inéluctable d'une version "dialecte" (35 développeurs) de la version standard (plusieurs milliers de développeurs, un véritable standard de fait sur le marché, d'où des experts nombreux sur toute la planète, des jeunes diplomés formés,...) N.B.: "SAP déclare s'engager à livrer la version COPA en Français, 6 mois après la mise à disposition de toute nouvelle version de R3 standard" (majeure (4.0, 5.0,...)? mineure ? (3.1, 3,n))  une structure de projet assez complexe (intégrateur, experts Editeur SAP, experts COPA, consultant partenaire de COPA, utilisateurs France Boissons)  Recommandation  pour des raisons de coût minoré, de garantie d'évolutivité, de maximisation de l'avantage concurrentiel et de simplification de la mise en oeuvre (et donc de minimisation des risques associés), la solution R3 V3.0 standard est préférable à la version "dialecte" R3/COPA Synthèse des solutions
  51. 51. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 51 Ouroumoff Consultants LE SCENARIO RECOMMANDÉ
  52. 52. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 52 Ouroumoff Consultants Le scénario recommandéScénario recommandé Solution applicative SAP R/3 Solution architecture matérielle et réseau Architecture centralisée UNIX, TRANSPAC (X25), TRANSFIX Postes de travail PC, réseau distant via RTC (X32) Réseaux locaux TCP-IP Calendrier / Stratégie de déploiement Choix de l'intégrateur fin 1996 Développement et sites pilotes 1997/98 Déploiement à partir du 01/02/1998 Budget (base 60 filiales) Investissement 93 MF Charges d'exploitation : 24,4 MF / an, Au total sur 10 ans, une moyenne de 0,74 % du C.A. Une solution qui constitue à nouveau un avantage concurrentiel pour France Boissons
  53. 53. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 53 Ouroumoff Consultants La solution applicative : SAP R/3Scénario recommandé Les modules dont France Boissons aura besoin : SD, MM, FI, CO, HR, WF R/3 Client / Server ABAP/4 FI Financial Accounting CO Controlling AM Fixed Assets Mgmt. PS Project System WF Workflow IS Industry Solutions MM Materials Mgmt. HR Human Resources SD Sales & Distribution PP Production Planning QM Quality Manage- ment PM Plant Main- tenance
  54. 54. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 54 Ouroumoff Consultants Pourquoi SAP R/3 ? PARCE QUE C'EST (MAINTENANT) EVIDENT  La meilleure couverture fonctionnelle des besoins de France Boissons, de façon nette et discriminante (critère de loin le plus important).  La meilleure architecture technique (architecture, exploitation, sécurité, ergonomie).  La meilleure solution au plan des critères généraux (pérennité, évolutivité, capacité partenariale).  La seule solution fonctionnelle réellement intégrée (aucun interfaçage à prévoir, sauf avec l'existant).  Et le tout pour le coût de licence (acquisition et maintenance), compétitif. MALGRÉ ...  Le coût global du projet le plus élevé, en raison du coût le plus élevé du matériel.  La lourdeur du projet d'intégration et le poids des adaptations spécifiques (800 à 1 000 Jours x hommes d'analyse + ABAP).  Le risque culturel ET, EN OUTRE :  La solution leader des progiciels intégrés dans le monde (en place et en projet dans d'autres unités du groupe HEINEKEN).  Une ouverture éventuelle : la "version SAP Beverages". Scénario recommandé
  55. 55. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 55 Ouroumoff Consultants SAP R3, des enjeux mais des risques - conditions & facteurs-clés de succès  un projet d'entreprise majeur qui requiert une très forte mobilisation de l'ensemble des acteurs-clé de l'entreprise (2 RAC, 2 REX, des responsables fonctionnels au moins à 1/2 temps pendant 1997 et des profils semblables pour le déploiement sur les années suivantes)  risque : dérive majeure des délais et des objectifs opérationnels du projet  un choc culturel très vraisemblable et une période d'adaptation incontournable  risque : le rejet du nouveau système  un besoin vital de formation et de communication massive tout au long du projet (pour l'ensemble des utilisateurs)  risque : une utilisation imparfaite ou rejet du nouveau système  une équipe informatique à motiver sur la maintenance du système existant tout comme sur le déploiement rapide du système cible  risque : soit abandon anticipé du système existant et donc service rendu par le SI inacceptable durant une période du projet, soit implication insuffisante dans le projet R3 d'où dérive majeure des délais et des objectifs opérationnels du projet  la nécessité d'affranchir rapidement les acteurs-clé du projet d'une dépendance trop forte des partenaire (profonde maîtrise interne de l'outil R3 le plus tôt possible dans le projet)  risque : non-autonomie à terme et surconsommation de prestations de services Scénario recommandé
  56. 56. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 56 Ouroumoff Consultants CONCLUSIONS - PLAN D'ACTIONS A COURT TERME
  57. 57. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 57 Ouroumoff Consultants Il va falloir décider, puis passer à l'acte  Décider  Il n'y a pas bien sûr qu'une solution, mais celle qui est proposée a été mûrement préparée, et nous semble indiscutablement et nettement la meilleure.  L'adhésion des Directeurs de filiales devra être recherchée.  Passer à l'acte  Changer radicalement d'esprit, et concrétiser la décision :  au plus tôt,  dans le cadre des exigences qualité et budgétaires de FRANCE BOISSONS.  Assumer avec détermination les inévitables difficultés d'un projet très ambitieux. Conclusions
  58. 58. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 58 Ouroumoff Consultants Le plan d'actions court terme est très simplePlan d'actions Qui ? oct-96 nov-96 déc-96 jan-97 fév-97 1 - DECIDER Comité de Pilotage 2 - PASSER A L'ACTE A - Si externalisation Choisir le partenaire D. JEAN / Comité de Pilotage B - Si intégration Choisir l'intégrateur D. JEAN / Comité de Pilotage X 1/10 X 4/10 X 10/10 X X X X
  59. 59. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 59 Ouroumoff Consultants LISTE DES ANNEXES
  60. 60. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 60 Ouroumoff Consultants Une justification détaillée en annexe - Phases 1 & 2 / présélection  PHASE 1 - Elaboration de la liste des candidats  Annexe 1 : liste des candidats consultés  PHASE 2 - Présélection des finalistes  Annexe 2.1 : cahier des charges fonctionnel & dossier de consultation des candidats  Annexe 2.2 & 2.3 : évaluation des offres & synthèse de présélection Liste des annexes
  61. 61. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 61 Ouroumoff Consultants Une justification détaillée en annexe - Phase 3 / consultation  PHASE 3 - Choix de la solution / consultation  Annexe 3.1.1 : cahier des charges général  Annexe 3.1.2 : éléments de volumes & dimensionnement  Annexe 3.2.1 : cahier des charges technique  Annexe 3.2.2 : audit technique GEBINFO  Annexe 3.2.3 : audit qualité SPB - GEBINFO  Annexe 3.3 : scénario & jeu d'essai  Annexe 3.6.1 : questions complémentaires générales  Annexe 3.6.2 : questions complémentaires spécifiques "reporting"  Annexe 3.6.3 : questions complémentaires spécifiques "prix de revient"  Annexe 3.6.4 : questions complémentaires spécifiques "emballages"  Annexe 3.6.4.a : questions complémentaires spécifiques "emballages" - réponse ORACLE  Annexe 3.6.4.b : questions complémentaires spécifiques "emballages" - réponse SAP  Annexe 3.6.4.c : questions complémentaires spécifiques "emballages" - expertise CSC (ORACLE vs SAP) Liste des annexes
  62. 62. 1996 CSC Ouroumoff Consultants - All rights reservedSI96/BV/CE/S0039/R4v1.pptPC 62 Ouroumoff Consultants Une justification détaillée en annexe - Phase 3 / évaluation  PHASE 3 - Choix de la solution / évaluation  Annexe 3.4 & 3.7 : évaluation des maquettes & de la journée complémentaire  Annexe 3.5.1 : évaluations financières - synthèse  Annexe 3.5.2 : proposition financière ORACLE  Annexe 3.5.3 : proposition financière SAP/R3  Annexe 3.5.4 : proposition financière GEBINFO  Annexe 3.8 : visites des références ORACLE & SAP  Annexe 3.8.x : COPA partenaire de SAP - la solution "Beverage"  Annexe 3.9 : évolution du contexte - les nouveaux domaines  Annexe 3.10.1 : synthèse évaluation cahiers des charges général & technique  Annexe 3.10.2 : synthèse évaluation fonctionnelle  Annexe 3.10.3 : commentaire des évaluations fonctionnelles Liste des annexes

×