"Non, tu nas pas changé" :  lidentité au temps des  mémoires numériques                     Cycle de conférences          ...
Définir l’identité• « Qu’est-ce que j’entends par identité ? Pour  moi, c’est la cristallisation à l’intérieur d’un  indiv...
Caractéristiques de l’identité numérique• Contenus partagés sur les différentes plateformes du  Web, notamment participatif
Caractéristiques de l’identité             numérique• Traces des nos  navigations et de  celles de nos  semblables
Caractéristiques de l’identité numérique• Contenus partagés par d’autres
Pourquoi s’intéresser à l’identité               numérique ?• Constat : visibilité accrue et interconnexion des données, d...
Pluralité de l’identité• Visibilité vs pluralité :   – « Le « soi » cohérent, unique, cette identité     personnelle ident...
Pluralité de l’identité• Contextes et rôles :  – « Chaque individu tient plus dun rôle, mais la    « ségrégation des publi...
Rapport individuel à la mémoire• Supports mnésiques sont des phénomènes  anthropologiques• Nouveauté des supports numériqu...
Conclusion• Se déconnecter ?  – Pas réaliste : services utiles, goût des    utilisateurs pour leur usage, évolution des   ...
Pour en savoir plus• Bibliographie :   – Arnaud M., Merzeau L., « Traçabilité et réseaux », Hermès, n° 53, 2009.   – Kaufm...
"Non, tu n'as pas changé" : l'identité au temps des mémoires numériques
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

"Non, tu n'as pas changé" : l'identité au temps des mémoires numériques

491 vues

Publié le

Conférence le 23 juin 2011 à la Bibliothèque Alcazar de Marseille

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
491
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

"Non, tu n'as pas changé" : l'identité au temps des mémoires numériques

  1. 1. "Non, tu nas pas changé" : lidentité au temps des mémoires numériques Cycle de conférences "Linformation : une nouvelle culture ? » ADBS, Alcazar, Marseille, 23 juin 2011 Alexandre Coutant, ELLIADD, OUN, Université de Franche-Comté alexandre.coutant@univ-fcomte.fr @acoutant Diffusable sous licence Creative Commons – CC BY-SA 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/
  2. 2. Définir l’identité• « Qu’est-ce que j’entends par identité ? Pour moi, c’est la cristallisation à l’intérieur d’un individu des rapports sociaux et culturels au sein desquels il/elle est engagée et qu’il/elle est amené à reproduire ou à rejeter » (Maurice Godelier)• « Processus de construction et de reconnaissance d’une définition de soi qui soit à la fois satisfaisante pour le sujet lui-même et validée par les institutions qui l’encadrent et l’ancrent socialement en le catégorisant » (Didier Demazière et Claude Dubar)
  3. 3. Caractéristiques de l’identité numérique• Contenus partagés sur les différentes plateformes du Web, notamment participatif
  4. 4. Caractéristiques de l’identité numérique• Traces des nos navigations et de celles de nos semblables
  5. 5. Caractéristiques de l’identité numérique• Contenus partagés par d’autres
  6. 6. Pourquoi s’intéresser à l’identité numérique ?• Constat : visibilité accrue et interconnexion des données, du Web 2.0 au Web2• Conséquences – Politiques : droit à l’anonymat et transparence – Économiques : modèles d’affaires fondés sur un marché de l’exploitation des données personnelles – Sociaux : fracture numérique – Individuels : injonction à « partager » et à systématiser sa « présence connectée ». Instabilité identitaire et archivage des traces.• Comment y faire face ? Exemples : – Expliquer ceci ne réduit pas l’activité sur les réseaux socionumériques – Plusieurs normes s’affrontent
  7. 7. Pluralité de l’identité• Visibilité vs pluralité : – « Le « soi » cohérent, unique, cette identité personnelle identique à elle-même en tout lieu, en toute circonstance, est en effet une illusion, mais une illusion socialement bien fondée, cest-à-dire une illusion qui trouve de nombreux supports linguistiques, symboliques, sociaux (le nom et le prénom, les différents codes et numéros personnels, les diverses occasions verbales de reconstruction a posteriori de la cohérence dun parcours, dune identité, dun "caractère"...) » (Lahire)
  8. 8. Pluralité de l’identité• Contextes et rôles : – « Chaque individu tient plus dun rôle, mais la « ségrégation des publics » le sauve des contradictions, car, dordinaire, ceux devant qui il joue lun de ses rôles ne sont pas ceux devant qui il en joue un autre, ce qui lui permet dendosser plusieurs personnages sans en discréditer aucun » (Goffman) • Internet a permis cette expression d’une diversité de facettes • Interconnexion nuit à cette gestion : effondrement des contextes et pérennité
  9. 9. Rapport individuel à la mémoire• Supports mnésiques sont des phénomènes anthropologiques• Nouveauté des supports numériques : – Conservation du flux et non plus sélection du mémorable – Changement de rôle : expression de soi vs technique de soi – Tentation objectiviste : métriques de soi et « life logging » – Dépossession de nos supports mnésiques
  10. 10. Conclusion• Se déconnecter ? – Pas réaliste : services utiles, goût des utilisateurs pour leur usage, évolution des rapports aux données personnelles – Apprentissage aux rôles à adopter dans ces nouveaux cadres : médiation sociale et technique – Développement de services clairs et maîtrisables
  11. 11. Pour en savoir plus• Bibliographie : – Arnaud M., Merzeau L., « Traçabilité et réseaux », Hermès, n° 53, 2009. – Kaufmann J-C., L’invention de soi : une théorie de l’identité, Paris, Armand Colin, 2004. – Licoppe C., L’évolution des cultures numériques, Paris, Éditions FYP, 2009. – Merzeau L., « Présence : de la gestion d’une identité à l’exercice d’une liberté », Documentaliste, vol. 47, n°1, 2010. – Pignier N. et Lavigne M., Mémoires et Internet, Médiation et Informations, n° 32, décembre 2010. – Stenger Thomas, Coutant Alexandre, « Ces réseaux numériques dits sociaux ». Hermès, n° 59, avril 2011.• En ligne : – Veille en ligne : http://www.netvibes.com/etudereseauxsociauxnumeriques#Recherche_e t_veille_TIC – Gouvernance et Usages de l’Internet : http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php? rubrique321

×