Ministère de l’IntérieurWilaya de la Région de l’OrientalConseil Régional de l’OrientalRéalisation des prestations de plan...
En 2010, le Conseil Régional de l’Oriental a élaboré une stratégie ambitieuse pourpoursuivre le développement de la région...
Cette stratégie territoriale cohérente est articulée autour de deux axes forts                                            ...
La Stratégie de Développement de la Région de l’Oriental regroupe 11 dossiersstratégiques pour réaliser les objectifs fixé...
Le projet de valorisation du SIBE de Beni Snassen est concerné par 2 dossiersstratégiques                       Citoyen   ...
Le dossier « enrichir et compléter l’offre touristique actuelle » prévoit 7 axes dedéveloppementEnrichir et compléter l’of...
Le dossier « préserver et valoriser les ressources naturelles » prévoit également 7 axesde développementPréserver et valor...
Sommaire  1   Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen        Le SIBE de Beni Snassen dispose d’un patrim...
Sommaire  1   Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen        Le SIBE de Beni Snassen dispose d’un patrim...
Le SIBE de Beni Snassen figure parmi les 11 SIBE de l’Oriental et se démarque auniveau national grâce à sa biodiversité re...
Le SIBE de Beni Snassen s’étend sur 6 750 hectares et se répartit sur les provinces deBerkane et d’Oujda à travers deux zo...
Les diagnostics réalisés pour qualifier le SIBE d’un point de vue écologique et paysageront permis de mettre en lumière de...
Les Monts Beni Snassen ■ Les Monts des Beni   Snassen forment un   circuit de 170 Km et   sont composés de   plusieurs mas...
La Vallée du Zegzel ■ La vallée du Zegzel est   encaissée, avec des   versants en falaises   hautes et rapprochées ■ Elle ...
La Grotte aux Pigeons ■ La Grotte tire son nom   du fait de la présence   de nombreux pigeons   qui sy réfugient ■ Découve...
La Grotte du Chameau ■ Son appellation vient   de la montagne où elle   se trouve et qui évoque   vaguement la forme   dun...
La Flore                              Chiffres clés, Biodiversité et habitat naturel                                      ...
La Faune                             Chiffres clés, Biodiversité et habitat naturel                                       ...
Sommaire  1   Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen        Le SIBE de Beni Snassen dispose d’un patrim...
Le SIBE est pris dans un processus de dégradation causé par de mauvaises pratiquesqui perturbent les écosystèmes et metten...
D’autre part, et à l’instar de toutes les zones montagneuses, le SIBE est confronté à unensemble de problèmes qui entraven...
Des outils intergouvernementaux et locaux ont été mis en place pour lutter contrel’ensemble des menaces identifiées au niv...
Toutefois, le programme d’action de la DREF* est conduit dans le cadre du pland’aménagement de la forêt de Beni Snassen et...
Seuls les décrets d’application de la loi 07-22 relative aux aires protégées, non votés àce jour, permettraient de dévelop...
Sommaire  1   Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen        Le SIBE de Beni Snassen dispose d’un patrim...
2 benchmarks de sites naturels régionaux ont été réalisés          Parc naturel régional des Pyrénées                     ...
Benchmark Parcs régionauxParc naturel régional Pyrénées Ariégeoises                                    Promouvoir le dével...
Benchmark Parcs régionauxBoquete, capitale de l’écotourisme au Panama                                  Les activités éco-t...
Les enseignements tirés du benchmark nous ont permis de proposer 3 orientationspour la valorisation du SIBE de Beni Snasse...
1Orientation N°1                   Un parc à vocation écotouristique                                                      ...
Orientation N°1              Un parc à vocation écotouristique                                                            ...
1 Orientation N°1              Un parc à vocation écotouristique                                                        3/...
Orientation N°2        Une offre d’activités multiples                                             1/29 enjeux ont été ret...
Orientation N°2        Une offre d’activités multiples                                                       2/2Un budget ...
Orientation N°3             Un gestionnaire unique                                                                        ...
Orientation N°3             Un gestionnaire unique                                                                        ...
Orientation N°3             Un gestionnaire unique                                                                        ...
Orientation N°3                                Un gestionnaire unique                                                     ...
Orientation N°3              Un gestionnaire unique                                                                       ...
Orientation N°3           Un gestionnaire unique                                                                          ...
Le SIBE de Beni Snassen en tant que Parc Naturel Ecotouristique multi-activités                                           ...
Sommaire  1   Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen  2   Menaces et dysfonctionnements  3   Concept de...
Sommaire  1   Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen  2   Menaces et dysfonctionnements  3   Concept de...
Zoom sur les projets touristiques                              Repos et           Sport et       Nature et      Origines e...
Zoom sur les projets touristiques                            Repos et           Sport et       Nature et       Origines et...
Zoom sur les projets touristiques                                  Repos et             Sport et        Nature et       Or...
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Stratégie oriental Site Beni Snassen
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Stratégie oriental Site Beni Snassen

5 194 vues

Publié le

Stratégie de la région de l'oriental pour le développement éco-durable de Beni Snassen.

Publié dans : Actualités & Politique
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 194
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
123
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Stratégie oriental Site Beni Snassen

  1. 1. Ministère de l’IntérieurWilaya de la Région de l’OrientalConseil Régional de l’OrientalRéalisation des prestations de planification, depilotage, de suivi et d’assistance à la mise enœuvre des plans d’action définis dans le cadre duPlan de Développement de la Région de l’OrientalLa valorisation du SIBE de Beni SnassenMars 2012
  2. 2. En 2010, le Conseil Régional de l’Oriental a élaboré une stratégie ambitieuse pourpoursuivre le développement de la régionUne vision partagée et pragmatique qui répond aux enjeux du territoire • Fixer les populations - Renforcer l’attrait du territoire pour l’ensemble des citoyens - Ralentir, voire freiner l’exode rurale, en offrant aux habitants des zones rurales la possibilité de mener une vie décente Enjeux du territoire Oriental • Développer l’activité et l’emploi - Renforcer la compétitivité économique, notamment en accompagnant l’émergence de pôles de compétitivité - Mieux anticiper les mutations économiques, en soutenant les acteurs territoriaux qui y sont confrontés - Assurer la cohésion et l’équilibre entre les territoires, en conservant une réelle solidarité au profit des territoires défavorisés Page 2 © Copyright VALYANS consulting 2012
  3. 3. Cette stratégie territoriale cohérente est articulée autour de deux axes forts Un objectif global clair et ambitieux L’Oriental, première Eco Région du Royaume, un territoire attractif pour vivre, visiter et investir Une stratégie articulée autour de deux axes forts Citoyen Entreprise L’Oriental, un territoire où il fait bon L’Oriental, un territoire compétitif vivre • Mettre en place les pré requis nécessaires àObjectifs stratégiques • Améliorer les conditions de vie de tous les la création et au développement des citoyens : accès aux infrastructures de base, entreprises - notamment PME-PMI - en à un système éducatif et à une offre de soin termes de : de qualité – Infrastructures (routes, zones d’activités • Favoriser leur épanouissement : cadre de économiques, télécoms, etc.) vie agréable (culture, sport, etc.) et identité – Ressources humaines régionale renforcée – Climat général des affaires Page 3 © Copyright VALYANS consulting 2012
  4. 4. La Stratégie de Développement de la Région de l’Oriental regroupe 11 dossiersstratégiques pour réaliser les objectifs fixés Citoyen Entreprise L’Oriental, un territoire où il fait bon L’Oriental, un territoire compétitif vivreC.1 E.1 Doter la Région de tous les Généraliser laccès aux services de 8 2 équipements structurants nécessaires base E.2 Créer un environnement favorable àC.2 7 Développer une offre de soins de linvestissement 4 qualité accessible à tous E.3 Faire de l’agriculture un moteur de 10 croissanceC.3 Généraliser l’accès à l’enseignement et stimuler la 6 réussite scolaire E.4 Développer une industrie valorisant 11 pleinement les richesses localesC.4 Favoriser le développement de la culture et du sport et en faciliter 5 E.5 Enrichir et compléter l’offre 7 l’accès au grand public touristique actuelleT.1 Accélérer le désenclavement de la Région 3T.2 Préserver et valoriser les ressources naturelles 7 Page 4 # Nombre de projets © Copyright VALYANS consulting 2012
  5. 5. Le projet de valorisation du SIBE de Beni Snassen est concerné par 2 dossiersstratégiques Citoyen Entreprise L’Oriental, un territoire où il fait bon L’Oriental, un territoire compétitif vivreC.1 E.1 Doter la Région de tous les équipements 8 Généraliser laccès aux services de base 2 structurants nécessaires E.2 Créer un environnement favorable àC.2 7 linvestissement Développer une offre de soins de qualité 4 accessible à tous E.3 Faire de l’agriculture un moteur de 10 croissanceC.3 Généraliser l’accès à l’enseignement et 6 stimuler la réussite scolaire E.4 Développer une industrie valorisant 11 pleinement les richesses localesC.4 Favoriser le développement de la culture et du sport et en faciliter l’accès au grand 5 E.5 Enrichir et compléter l’offre public 7 touristique actuelleT.1 Accélérer le désenclavement de la Région 3T.2 Préserver et valoriser les ressources naturelles 7 Page 5 © Copyright VALYANS consulting 2012
  6. 6. Le dossier « enrichir et compléter l’offre touristique actuelle » prévoit 7 axes dedéveloppementEnrichir et compléter l’offre touristique actuelle 1 Projet de développement de léco-tourisme 2 Projet de développement du tourisme culturel 3 Programme de développement du tourisme de croisière 4 Projet de développement du tourisme équin 5 Projet de développement du tourisme oasien 6 Projet de mise en place d’une structure d’appui au développement touristique dans la Région 7 Programme de développement de lartisanat à fort contenu culturelAmbition pour la Région de l’Oriental Développement d’un tourisme de niche différencié Investissement 900 millions de Dhs Chiffres clés Emplois 3 500 emplois Valeur Ajoutée 530 millions de Dhs Page 6 © Copyright VALYANS consulting 2012
  7. 7. Le dossier « préserver et valoriser les ressources naturelles » prévoit également 7 axesde développementPréserver et valoriser les ressources naturelles 1 Plan Régional de retenue des eaux 2 Programme de gestion, d’aménagement et de valorisation des espaces protégées (SIBE) 3 Programme de gestion, dépollution et exploitation de la ressource en eau 4 Programme de gestion, traitement et recyclage des déchets 5 Programme de reforestation et de lutte contre la désertification 6 Programme dirrigation pour le secteur agricole 7 Programme de sensibilisation et d’incitation pour l’efficacité énergétiqueAmbition pour la Région de l’Oriental Gestion des ressources naturelles dans une optique de développement durable et de préservation du patrimoine naturel Chiffres clés Investissement 11,1 milliards de Dhs Page 7 © Copyright VALYANS consulting 2012
  8. 8. Sommaire 1 Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen Le SIBE de Beni Snassen dispose d’un patrimoine biogéographique remarquable… 2 Menaces et dysfonctionnements …Cependant, le site est peu valorisé aujourd’hui et souffre de l’absence d’un plan de gestion global et spécifique 3 Concept de valorisation du SIBE Notre ambition est de faire du SIBE de Beni Snassen un parc naturel écotouristique 4 Annexes Page 8 © Copyright VALYANS consulting 2012
  9. 9. Sommaire 1 Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen Le SIBE de Beni Snassen dispose d’un patrimoine biogéographique remarquable… 2 Menaces et dysfonctionnements … Cependant, le site est peu valorisé aujourd’hui et souffre de l’absence d’un plan de gestion global et spécifique 3 Concept de valorisation du SIBE Notre ambition est de faire du SIBE de Beni Snassen un parc naturel écotouristique 4 Annexes Page 9 © Copyright VALYANS consulting 2012
  10. 10. Le SIBE de Beni Snassen figure parmi les 11 SIBE de l’Oriental et se démarque auniveau national grâce à sa biodiversité remarquable et son intérêt préhistorique 1 SIBE de Beni Snassen 2 3 (SIBE continental) 4 1 SIBE littoral 1. Cap des 3 Fourches 1 2. Jbel Gourougou 4 3. Lagune de Nador 2 3 4. Embouchure de la Moulouya SIBE continental 1. Barrage Mohammed V 2. Lalla Mimouna 3. Lalla Chafia 4. Jbel Chekhar 5. Jbel Krouz 5 SIBE préhistorique 1. TafoughaltNB : Du fait de leur proximité, l’analyse du SIBE de Tafoughalt sera, dans le cadre de cetteétude, intégrée à celle du SIBE Beni Snassen Page 10 © Copyright VALYANS consulting 2012
  11. 11. Le SIBE de Beni Snassen s’étend sur 6 750 hectares et se répartit sur les provinces deBerkane et d’Oujda à travers deux zones distinctes Zone 1 Zone 2 Province Berkane Oujda Boughriba, Tafoughalt, Commune rurale Ain Sfa Zegzel et Fezouane Superficie (Ha) 6 150 600 Page 11 © Copyright VALYANS consulting 2012
  12. 12. Les diagnostics réalisés pour qualifier le SIBE d’un point de vue écologique et paysageront permis de mettre en lumière de fortes qualités patrimoniales Les Monts Beni Snassen La Vallée du Zegzel La Grotte aux Pigeons La Grotte du Chameau La Flore La Faune Page 12 © Copyright VALYANS consulting 2012
  13. 13. Les Monts Beni Snassen ■ Les Monts des Beni Snassen forment un circuit de 170 Km et sont composés de plusieurs massifs culminant à 1532 m au sommet du Jbel Ras Foughal ■ Ces massifs montagneux sont recouverts de formations forestières de plus de 7 000 Ha composés essentiellement de thuya, de chêne vert et de pin d’Alep ■ Plusieurs villages sont dispersés dans ces massifs où la population, dense, vit de lagriculture et de lélevage Page 13 © Copyright VALYANS consulting 2012
  14. 14. La Vallée du Zegzel ■ La vallée du Zegzel est encaissée, avec des versants en falaises hautes et rapprochées ■ Elle comprend des ressources hydriques d’intérêt stratégique pour la région, avec notamment deux principaux affluents : l’oued Zegzel et l’oued Moulay Idriss qui prennent naissance à Aïn Sfa au sud de Tafoughalt ■ Des vergers de néfliers et d’orangers sont dispersés de part et d’autre du lit de l’Oued Zegzel Page 14 © Copyright VALYANS consulting 2012
  15. 15. La Grotte aux Pigeons ■ La Grotte tire son nom du fait de la présence de nombreux pigeons qui sy réfugient ■ Découverte en 1908 par un groupe d’archéologues marocains et étrangers, les fouilles ont depuis livré une importante industrie lithique et osseuse et les sépultures de 180 individus ■ Lexploration a montré que le premier homme de Tafoughalt a vécu entre 40.000 et 100.000 ans avant J.C et menait une vie de groupe. Il serait à l’origine des populations berbères actuelles Page 15 © Copyright VALYANS consulting 2012
  16. 16. La Grotte du Chameau ■ Son appellation vient de la montagne où elle se trouve et qui évoque vaguement la forme dun Chameau ■ Elle présente deux entrées, lune à 5 m au dessus de lOued, lautre 25 m plus haut. Cest une grotte à 3 étages de galeries et son développement total est de 700 m environ ■ La grotte comprend 5 cavités principales qui se répartissent sur 3 niveaux (et donc 3 périodes différentes) et une rivière souterraine (active même en été) au niveau inférieur ■ Actuellement, la grotte n’est pas accessible au public compte tenu des travaux préalables à effectuer Page 16 © Copyright VALYANS consulting 2012
  17. 17. La Flore Chiffres clés, Biodiversité et habitat naturel Flore Habitats Grottes Espèces 152 Iliçaie Endémiques 38 Eau libre ■ Le SIBE abrite de Marais Espèces rares ou nombreuses espèces 19 menacées de plantes Espèces remarquables 95 ■ La structure de la flore se caractérise par le grand nombre Endémique Remarquable d’espèces Euphorbia Ricinus briquetii communis remarquables constituées principalement de formes médicinales ou culinaires ■ La richesse floristique du SIBE est évaluée à 152 espèces Menacée Rare Rhus Lavandula pentaphylla stoechas Page 17 © Copyright VALYANS consulting 2012
  18. 18. La Faune Chiffres clés, Biodiversité et habitat naturel Faune Habitats Espèces 138 Grottes Milieux ouverts Endémiques 41 ■ Le SIBE de Béni Milieux frais Snassen héberge une Espèces rares ou 66 population faunistique menacées Sources chaudes importante représentée Espèces remarquables 31 par 35 espèces de mammifères, plus d’une centaine Charcides Elephantus roseti d’oiseaux et près de 25 espèces de reptiles et d’amphibiens ■ De plus en plus d’espèces animales sont en voie de disparition au sein du SIBE Caméléon Rubiette de Moussier Canis aureus Page 18 © Copyright VALYANS consulting 2012
  19. 19. Sommaire 1 Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen Le SIBE de Beni Snassen dispose d’un patrimoine biogéographique remarquable … 2 Menaces et dysfonctionnements …Cependant, le site est peu valorisé aujourd’hui et souffre de l’absence d’un plan de gestion global et spécifique 3 Concept de valorisation du SIBE Notre ambition est de faire du SIBE de Beni Snassen un parc naturel écotouristique 4 Annexes Page 19 © Copyright VALYANS consulting 2012
  20. 20. Le SIBE est pris dans un processus de dégradation causé par de mauvaises pratiquesqui perturbent les écosystèmes et mettent en péril la diversité biologiqueEn l’absence d’actions spécifiques pour éliminer ces mauvaises pratiques, la dégradation risque de s’accentuer Mauvaises pratiques au sein du SIBE Conséquences ■ Forte demande hydrique avec captage des eaux de source et ■ Incidence forte surRessources de l’oued mais sans contrôle hydriques le débit de l’oued des prélèvements d’eau ■ Accentuation des ■ Utilisation abusive de l’eau de processus l’oued à travers des dépôts de d’altération du milieu déchets solides et le lavage de véhicules ■ Pression touristique forte et incontrôlée (pique niques ■ Dégradation de la Massif forestier sauvages, dépôts de biodiversité déchets…) ■ Nombre d’incendies ■ Coupe et ramassage illégal de en augmentation bois ■ Défrichement de la ■ Mise en culture des terres forêt marginales ■ Dégâts liés auxBiodiversité ■ Difficulté de maîtrise des floristique sangliers sangliers ■ Prélèvement illicite des ■ Disparition de ressources certaines espèces végétales ■ Existence d’une réserve provinciale de chasse (parcelleBiodiversitéfaunistique 76 d’une superficie d’environ ■ Disparition de 400 Ha) en contradiction certaines espèces évidente avec les objectifs du animales SIBE (en l’état actuel) ■ Braconnage Page 20 © Copyright VALYANS consulting 2012
  21. 21. D’autre part, et à l’instar de toutes les zones montagneuses, le SIBE est confronté à unensemble de problèmes qui entravent son développement économique et social Les communes concernées au sein des provinces de Berkane et Oujda font partie des zones précaires Enclavement Commune rurale de Tafoughalt La faiblesses des Population 2011 estimée * 2 769 infrastructures rend l’accès difficile aux zones Province de Commune rurale de Fezouane de montagne… Berkane Population 2011 estimée * 12 861 … entravant ainsi leur développement économique Commune rurale de Ain Sfa et social… Province de Nador Population 2011 estimée * 4 674 … et favorisant l’exode rural Commune rurale de Boughriba Zegzel Économie Boughriba Fezouane Population 2011 estimée * 19 734 Commune rurale de Zegzel La montagne est caractérisée par une SIBE Population 2011 estimée * 10 282 économie traditionnelle, à faible productivité qui Moyenne des indicateurs socio- repose essentiellement sur Tafoughalt Ain Sfa l’élevage… Rislane Rislane économiques des 5 CR du SIBE (2004) … rendant le recours à des Taux danalphabétisme en % 54,17 apports extérieurs de plus en plus nécessaire Taux de pauvreté en % 23,12 Taux dactivité en % 35,98 Province de Indice de Développement Social Taourirt Humain (IDH)1 0,55 Taux de pauvreté élevé Taux d’accroissement de la Province Oujda Population (1994-2004) en Taux de mortalité élevé Provinces limitrophes du SIBE - 36 % Taux de scolarisation faible Communes rurales du SIBE 1 Les pays les moins développés ont un Taux d’analphabétisme Autres Communes rurales de la province de Berkane IDH <=0,4 en moyenne, contre >0,9 élevé Commune rurale pouvant être intégrée au SIBE, du fait pour les plus développés de ses similarités avec les communes du SIBE et laSource: Le Haut Commissariat au Plan du Maroc richesse de son patrimoine * Estimation calculée sur la base du taux d’accroissement de Page 21 la population entre 1994 et 2004 © Copyright VALYANS consulting 2012
  22. 22. Des outils intergouvernementaux et locaux ont été mis en place pour lutter contrel’ensemble des menaces identifiées au niveau régionalLe programme MedWetCoast et le plan d’action des Eaux et Forêts sont les principales initiatives d’ampleur menées ■ Réhabiliter les écosystèmes et conserver leur biodiversité ■ Renforcer les capacités ministérielles et des autres acteurs concernés, en matière Programme de gestion des zones humides et littoralesMedWetCoast MAROC ■ Renforcer le cadre législatif et institutionnel, grâce au renforcement de larsenal juridique et la création dune « Unité Littoral » au sein du Département de Conservation des lEnvironnement mais également à travers un programme de formationespaces littoraux dans ■ Promouvoir des politiques nationales qui prennent en compte la conservation de la le bassin biodiversité de ces types décosystèmes, avec création, classement et mise en méditerranéen œuvre de plans de gestion pour les 5 aires protégées ■ Harmoniser les approches avec la composante méditerranéenne du projet ■ Réalisation d’un diagnostic exhaustif des sites (faune, flore, fonctionnement des écosystèmes, aspects socio-économiques) Programme d’actions ■ Elaboration des plans de gestion des sites Direction Régionale ■ Mise en place des mesures durgence de protection des Eaux et Forêts de l’Oriental ■ Développement d’une stratégie nationale de conservation des zones humides ■ Démarrage d’actions de formation et de renforcement institutionnel, en particulier sur les aspects réglementaires et juridiques ■ Le programme MedWetCoast est le fruit d’un partenariat entre le PNUD, l’Agence française de développement et l’Etat marocain ■ Lexécution, au niveau national, est assurée par une Coordination Nationale et un Gestionnaire de projet, logés au sein du Département de lEnvironnement (MATUHE) ■ Le Département en charge des Eaux et Forêts participe étroitement à cette opération, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre au niveau local Page 22 © Copyright VALYANS consulting 2012
  23. 23. Toutefois, le programme d’action de la DREF* est conduit dans le cadre du pland’aménagement de la forêt de Beni Snassen et n’est pas spécifique au SIBEUn budget de 5 Mdhs environ est renouvelé annuellement et est destiné principalement à des actions de restauration Projet Type d’actions Régénération des écosystèmes forestiers à thuya, à chêne vert et kermès Maintien des niveaux des espèces menacées et réintroduction d’espèces Traitements mécaniques et biologiques des ravins actifs Réhabilitation des habitats altérés Ouverture, réhabilitation de pistes et mise en place de la signalétique Travaux derégénération et de Valorisation du patrimoine naturel : aménagement des Grottes, d’espaces d’accueil et récréatifs sylviculture Ouverture des tranchées pare-feu, développement d’un programme de bois de feu Renforcement du Plan Directeur des Incendies de Forêt (PDCI) et gestion des déchets Actions génératrices de revenu : distribution de plants fruitiers, caroubiers et ruches Création de points d’eau Régulation des nuisibles (sanglier) et règlement pastoral Renforcement des capacités d’intervention des associations locales en matière d’encadrement et de mise en œuvre des actions de sensibilisation et d’éducation environnementaleSensibilisation et Formation d’un pool d’élèves-instituteurs en matière d’animation des actions de sensibilisation et d’éducation environnementale éducationenvironnementale Actions de sensibilisation des visiteurs des sites Actions de sensibilisation des agriculteurs, éleveurs et groupes vulnérables concernant les effets négatifs des différentes formes et pratiques d’usage sur la pérennité des ressources naturelles * DREF : Direction Régionale des Eaux et Forêts Page 23 © Copyright VALYANS consulting 2012
  24. 24. Seuls les décrets d’application de la loi 07-22 relative aux aires protégées, non votés àce jour, permettraient de développer un plan de gestion global pour l’ensemble du SIBELa loi 07-22 définit le cadre global de gestion à appliquer aux aires protégées • Une Aire Protégée représente « tout espace terrestre et/ou marin, géographiquement délimité Chapitre 1er et spécialement aménagé et géré aux fins d’assurer la protection, le maintien et l’amélioration Définition de la diversité biologique, la conservation du patrimoine naturel et culturel, sa mise en valeur pour un développement durable ainsi que la prévention de sa dégradation » • Une Aire protégée est classée par l’administration, en fonction de ses caractéristiques, de sa Chapitre II vocation et de son envergure socio-économique, dans l’une des catégories suivantes : Classement et Parc Naturel Réserve Réserve caractéristiques Parc National Biologique Naturelle Site Naturel • Ce chapitre est composé de 2 sections : Chapitre III 1. Procédure de création : précise l’ensemble des étapes permettant de classifier l’aire, de la Création des aires délimiter géographiquement et de préciser sa vocation protégées et effets 2. Effets de la création : permet de préciser les droits d’usage et les restrictions en vigueur dans la zone Chapitre IV • Ce chapitre est composé de 2 sections : Aménagement et 1. Plan d’aménagement et de gestion : décrit l’aire protégée, ses objectifs de protection gestion des aires immédiats et à terme, la stratégie et les programmes d’aménagement et de gestion protégées 2. Gestion : fixe les modalités de gestion et de gestion déléguée Chapitre V • Ce chapitre précise les sanctions appliquées à toute personne ne respectant pas les dispositions Infractions et fixées dans la zone et précise également, les modalités de constatation des infractions et les sanctions personnes habilitées à cet effet Page 24 © Copyright VALYANS consulting 2012
  25. 25. Sommaire 1 Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen Le SIBE de Beni Snassen dispose d’un patrimoine biogéographique remarquable … 2 Menaces et dysfonctionnements … Cependant, le site est peu valorisé aujourd’hui et souffre de l’absence d’un plan de gestion global et spécifique 3 Concept de valorisation du SIBE Notre ambition est de faire du SIBE de Beni Snassen un parc naturel écotouristique 4 Annexes Page 25 © Copyright VALYANS consulting 2012
  26. 26. 2 benchmarks de sites naturels régionaux ont été réalisés Parc naturel régional des Pyrénées Région de Boquete, capitale de 1 Ariégeoises 2 l’écotourisme au Panama ■ Le parc d’une superficie de 246 500 Ha est ■ Le site est situé dans la province Chiriquí, situé au sud de Toulouse, dans la région qui borde le parc national La Amistad et Midi-Pyrénées comprend le parc national Volcan Barú et la réserve forestière De Fortuna ■ Localisé dans le département de l’Ariège ■ La région éco-touristique de Boquete (et ses (09), il regroupe la participation de 142 environs) s’étend sur 7 000 Ha et propose un communes large panel d’activités éco-touristiques Page 26 © Copyright VALYANS consulting 2012
  27. 27. Benchmark Parcs régionauxParc naturel régional Pyrénées Ariégeoises Promouvoir le développement durable Mobiliser le territoire pour la préservation de son Missions patrimoine et le développement de ses activités Renforcer la cohésion du territoire autour d’une identité affirmée Le Syndicat mixte du PNR : Chargé d’animer et de coordonner (équipes techniques et d’animation) la mise en œuvre de la Charte du Parc Composé des 144 collectivités : la Région Midi- Gestionnaire Pyrénées, le Département de l’Ariège et les 142 communes Les financements (Budget 2011: 1,9 millions d’euros): Les collectivités membres (la Région Midi- Pyrénées) L’Etat, l’Europe (FEDER, FEADER, LEADER…), l’ADEME… Randonnées pédestres Escalade et équestres à thèmes Promotion et Activités Refuges et gites valorisation des produits Education au territoire locaux (Formations, éco- Festival des Métiers écoles…) d’Arts Restauration Chasse Visites des fermes VTT Directeur Éco-golf Parapente Directrice adjointe Pôle patrimoine, espaces, Pôle valorisation des Pôle éducation et Pôle soutien administratif et paysages ressources accueil financier Organigramme Patrimoine bâti – Urbanisme – Energie – Climat – Produits Education au territoire Architecture – Patrimoine naturel et savoir-faire locaux – Tourisme et Administration et finances – – Environnement – Trame verte Marque du Parc – Inventaire communication accueil et information et bleue des activités – Forêt – Bois Source: http://www.parc-pyrenees-ariegeoises.fr/ Page 27 © Copyright VALYANS consulting 2012
  28. 28. Benchmark Parcs régionauxBoquete, capitale de l’écotourisme au Panama Les activités éco-touristiques sont mises en place et gérées par des organismes privés comme Tourism Generation Inc Gestionnaire TG Inc est un groupe (école d’espagnol Habla Ya et agence de voyage) qui propose différents programmes axés sur l’apprentissage de la langue, l’écotourisme et le bénévolat Randonnées, trekking, Camping équitation, découverte Tyrolienne de la faune et de la flore Activités VTT Gites et auberges Quad Restauration Escalade et rappel Circuits dégustation du Sources thermales café Promotion et Rafting valorisation des produits Séjours linguistiques locaux Cerro Punta Alto Chiqueo C Circuit dégustation du café Palo Alto de Boquete Grande traversée en randonnée Rivière Caldera C Parc National La Amistad Boquete Parc National Volcan Barú Caldera Tyrolienne Piscines thermales Source: http://www.hablayapanama.com Page 28 © Copyright VALYANS consulting 2012
  29. 29. Les enseignements tirés du benchmark nous ont permis de proposer 3 orientationspour la valorisation du SIBE de Beni Snassen 1 Un parc à vocation écotouristique 2 Une offre d’activités multiples 3 Un gestionnaire unique Page 29 Analyse Valyans Consulting © Copyright VALYANS consulting 2012
  30. 30. 1Orientation N°1 Un parc à vocation écotouristique 1/3Le concept s’articulera autour de 3 composantes principales, piliers d’une offre d’écotourisme durable Pilier Espace ■ Approfondir la connaissance de l’espace protégé et conserver, restaurer et mettre en valeur l’héritage naturel et culturel ■ Élaborer et mettre en œuvre une politique de tourisme durable et un plan d’action pour l’espace protégé ■ Vérifier que la pression de lécotourisme soit toujours inférieure aux limites naturelles et aux changements acceptables socialement pour la population autochtone et locale Ecologique 1 Pilier Espace Vivable Viable Durable Social Economique Equitable Le tourisme durable… 2 Pilier Visiteurs 3 Pilier Autochtones Pilier Visiteurs Pilier Autochtones ■ Veiller à ce que le tourisme soutienne, au lieu de diminuer, la qualité de vie des habitants locaux ■ Proposer aux visiteurs une expérience de grande qualité ■ Encourager le développement durable, en fournissant des ■ Promouvoir la découverte du paysage et de l’autre emplois aux populations locales ■ Éduquer les voyageurs sur limportance de la conservation ■ Respecter la diversité culturelle et ses liens avec lenvironnement Page 30Analyse Valyans Consulting © Copyright VALYANS consulting 2012
  31. 31. Orientation N°1 Un parc à vocation écotouristique 2/33 projets structurels sont à mettre en œuvre pour garantir le caractère écologique et la pérennité des actions menées Plan d’aménagement et de Plan de développement des infrastructures Labellisation des lieux, produits et gestion à horizon 5 ans services et équipements* activités du SIBE* Créer plusieurs info kiosques au niveau des points stratégiques Le label « SIBE de Beni Snassen » sera Informations Réaliser une carte de positionnement des info porteur des valeurs de qualité, des visiteurs kiosques d’écologie et d’équité pour les produits Organiser l’animation des info kiosques locaux, notamment touristiques Comprend la description de Objectifs : l’aire protégée, ses objectifs de protection immédiats et Organiser un circuit de ramassage des ordures • Donner une visibilité au SIBE et dans les endroits récréatifs (1 fois par aux produits locaux à terme, la stratégie et le semaine, en complément du circuit habituel) programme Traitement des Organiser, 1 fois par mois, une randonnée • Protéger le patrimoine naturel, d’aménagement et de ordures « propreté » en mobilisant les participants pour matériel et immatériel local gestion ramasser les ordures trouvées dans la nature • Améliorer la qualité des produits Equiper l’ensemble des sites récréatifs de poubelles locaux et garantir leur caractère Une estimation budgétaire écologique devra accompagner ce plan Mode de fonctionnement : d’aménagement afin de Identifier les routes et pistes du SIBE menant • Création d’un pôle labellisation pouvoir lever les fonds aux lieux récréatifs nécessaires à sa réalisation Routes Réaliser un diagnostic de l’état de ces routes • Mise en place d’une procédure de Réaliser les aménagements nécessaires pour labellisation comprenant un cahier permettre l’accueil de touristes des charges contraignant en matière de développement durable • Accompagnement et suivi Identifier l’intégralité des circuits accessibles au public (randonnée, VTT, mule…) technique, commercial et Circuits promotionnel Baliser l’ensemble des circuits pédestres et Installer des abris de protection à distances touristiques régulières pour protéger les visiteurs en cas de changement climatique brutal Identifier les infrastructures d’urgence à proximité des lieux récréatifs du SIBE Urgences S’assurer des possibilités d’intervention en cas médicales et de problème incendie Organiser des dispositifs spécifiques en haute saison Page 31*Détails en annexe © Copyright VALYANS consulting 2012
  32. 32. 1 Orientation N°1 Un parc à vocation écotouristique 3/3L’implication des communautés est indispensable à la réussite du projet écotouristique• Au fur et à mesure de la mise en œuvre du concept, les autochtones seront responsabilisés et prendront en charge, à terme la gestion autonome des activités touristiques• Cette démarche a l’avantage de leur fournir la capacité de participer directement à la conception et à la mise en œuvre des activités initiées, en partie, à leur profit• Ainsi, la communauté locale contribuera mieux à la conservation des ressources autour desquelles les projets s’exécutent Phase de réalisation du projet Phase de lancement et de Résultats attendus éco-touristique promotion du projet ■ Formation professionnelle en ■ Démarrage effectif des activités Réduction de la pauvreté parallèle des acteurs du projet avec ■ Gestion des activités (répartition, Intégration des populations dans l’appui d’ONG logistique, sécurité) le processus de développement ■ Sensibilisation de la population touristique locale aux impacts du tourisme ■ Sensibilisation de la population locale aux impacts du tourisme sur la Autonomie complète dans la ■ Appui à la gestion gestion des projets par les santé, l’environnement, la culture, les communautaire, participative du structures locales traditions projet ■ Amorçage du processus Mise en place d’un réseau pérenne ■ Appui à l’investissement des acteurs et indépendant d’activités dans les projets à développer d’autonomie économiques ■ Création d’un réseau d’activités ■ Promotion des produits reliant les douars du SIBE et Préservation et mise en valeur du permettant ainsi la formation d’un ■ Accueil des premiers touristes patrimoine archéologique, culturel, pôle faisant intervenir des flux de naturel et humain ■ Ajustement de l’offre aux attentes et marchandises, de capitaux et besoins de la population locale et Diversification et amélioration de la d’hommes des touristes qualité des produits touristiques Page 32 Analyse Valyans Consulting © Copyright VALYANS consulting 2012
  33. 33. Orientation N°2 Une offre d’activités multiples 1/29 enjeux ont été retenus concernant les activités touristiques développées1. Proposer une alternative au tourisme balnéaire du nord de la province2. Valoriser la faune, la flore, les ressources naturelles, culturelles et historiques du site3. Protéger les espèces en danger et sensibiliser les visiteurs aux enjeux environnementaux4. Développer des attractions de référence pour le SIBE5. Dynamiser les activités sportives au sein du SIBE et les diversifier dans la province6. Capter une clientèle régionale en mal de dépaysement7. Valoriser les douars, les traditions, l’artisanat et les produits du terroir8. Diversifier les sources de revenus des habitants locaux9. Offrir un espace de connaissances sur l’histoire, la culture et l’art local Page 33 © Copyright VALYANS consulting 2012
  34. 34. Orientation N°2 Une offre d’activités multiples 2/2Un budget d’investissement cible de 50 millions de Dhs comprenant plusieurs catégories de projets 50 000 000 Dhs Projets à investissement Projets à investissement faible Projets à investissement élevé moyen entre 250 000 Dhs et < 250 000 Dhs > 1 000 000 Dhs 1 000 000 Dhs • Aménagement de la Grotte du • Circuits à dos d’âne et de Chameau mule • Circuits de randonnée • Aménagement de la Grotte • Circuit découverte à VTT pédestre aux Pigeons • Escalade • Parc d’aventures (tyrolienne, • Refuge et centre de soins • Circuit d’observation de la accrobranche…) animaliers faune et la flore • Réaménagement des espaces • Vacances dans les douars • Paintball de détente et restauration • Mise à niveau des gîtes et • Circuit d’observation traditionnels auberges astronomique • Circuit agrotouristique • Musée sur la culture locale • Sorties de découverte • Musée interactif de l’Homme • Village artisanal nocturne de Tafoughalt • Club de chasse touristique • Chasse aux trésors • Création d’un gîte troglodyte • Espaces de pique-nique • Camping Page 34 © Copyright VALYANS consulting 2012
  35. 35. Orientation N°3 Un gestionnaire unique 1/63 types de schémas permettant une gestion souple adaptée aux caractéristiques locales ont été identifiés Parc sous la tutelle du HCEFLCD Etablissement Public de type Agence Société de Développement Local (direction ou service)• Le service / direction doit bénéficier d’une certaine autonomie• Une partie des actions et des investissements • La SDL est une forme de SEM (Société peut être prise en charge à travers des d’Economie Mixte) locale régie par les • Ce type d’établissement permet de délégations de gestion à un ou plusieurs dispositions de la loi relative aux S.A fonctionner avec des ressources opérateurs extérieurs : variées, avec notamment la possibilité • La constitution du capital est mixte : • Délégation de gestion de projets à une de recettes locales ou redevances (par • Majorité du capital public association/ONG regroupant les partenaires exemple tourisme de nature) et de associatifs, coopératifs, ONG,… travaillant sur satisfaire les critères de participation • Au moins 34 % pour les collectivités le territoire du parc des communes rurales, des élus, des locales ou leurs groupements services et opérateurs locaux (à • Partenariat avec une Fondation • La commune et les autres participants au travers un conseil d’administration) spécifiquement créée pour les besoins tour de table sont rémunérés à travers les d’investissement du parc et susceptible de dividendes perçus recueillir des fonds privés et subventions dédiées au Parc Forme de partenariat permettant de Dispose de ses moyens propres, s’associer l’expertise de même s’il reste sous tutelle du professionnels tout en conservant un• Permet de développer un projet de HCEFLCD : organes de gestion, haut degré de maîtrise par les valorisation globalement intégré portant en budget et droits patrimoniaux collectivités locales son sein les notions de préservation et de Partage de l’effort d’investissement réhabilitation et de sous projets à caractère Emploie son propre personnel et et allégement de la charge de économique peut utiliser les prérogatives gestion caractéristiques de l’action des Stabilité garantie puisque gestion par personnes publiques une société dédiée, indépendante des changements électoraux communaux Page 35 © Copyright VALYANS consulting 2012
  36. 36. Orientation N°3 Un gestionnaire unique 2/6Une analyse d’opportunité est nécessaire pour une prise de décision rationnelle quant au mode de gestion1 EFFICACITE Quelle option est la plus à même d’assurer une gestion efficace sur le long terme du du modèle de gestion parc naturel écotouristique dans l’intérêt public ? Options de Evaluation de modèles de Caractérisation du degré d’efficacité gestion l’efficacité Stabilité Maîtrise du Intégration des Expertise public autochtones • Expertise métier garantie pour l’aspect ressources mais plus difficile pour la Faible Forte Parc sous la mise en œuvre de projets tutelle du écotouristiques + ++ + + HCEFLCD • Stabilité garantie car structure publique • Permet la participation des autochtones à la gestion du SIBE et des activités • Expertise acquise via des ressources métier publiques et privées choisies, Faible Forte possibilité de sous traiter l’aménagementEtablissement • Stabilité garantie par décretPublic de type • Forte maîtrise publique ++ ++ ++ ++ Agence • Satisfaction des critères de participation des communes rurales, des élus, des services et opérateurs locaux (à travers un conseil d’administration) • Permet de s’associer l’expertise de professionnels tout en conservant un haut Faible Forte degré de maîtrise par les collectivités Société de locales (mais quels acteurs privés?)développement • Stabilité garantie puisque gestion par une - + + -- local société dédiée, moins dépendante des changements électoraux communaux • Niveaux de participation financière trop élevés pour attirer les autochtones Page 36 © Copyright VALYANS consulting 2012
  37. 37. Orientation N°3 Un gestionnaire unique 3/6Une analyse d’opportunité est nécessaire pour une prise de décision rationnelle quant au mode de gestion2 FACILITE DE MISE EN OEUVRE Quelle option est la plus aisément implémentable ? du modèle de gestion Options de Evaluation de la modèles de Caractérisation du degré de facilité gestion facilité Disponibilité Financement moyens Facilité de humains constitution • Effort d’investissement et mobilisation des moyens humains supportés par les Eaux et Forêts et les Faible Forte Parc sous la Ministères tutelle du • Risque de lourdeur et lenteur du processus de - + - HCEFLCD délégation des activités économiques (rareté des délégataires potentiels sur le marché, pas de fonds propres pour l’investissement…) • Ressources financières variées, (possibilité de recettes locales ou redevances, par exemple, Faible Forte tourisme de nature) ainsi que le support de l’Etat etEtablissement des organes de l’Etat (dons et subventions)Public de type • Salaires plus intéressants qu’une structure publique ++ ++ - Agence standard et ressources humaines pouvant être puisées dans la fonction publique ou le privé • Lourdeur et lenteur des processus administratifs de création (décret de création) Faible Forte • Partage de l’effort d’investissement et allègement de Société de la charge de gestion du parc pour les Communesdéveloppement • Complexité probable pour constituer le tour de table ++ + -- local de la Société, étant donné que les perspectives de profit ne sont pas très élevées Page 37 © Copyright VALYANS consulting 2012
  38. 38. Orientation N°3 Un gestionnaire unique 4/6 Synthèse de l’analyse d’opportunité Matrice de positionnement des différentes options Préconisations Privilégier la création d’une agence garantissant aux entités publiques la prise en compte effective de Forte l’intérêt général dans les objectifs de l’entreprise, ainsi que la souplesse d’une société de droit privé (en fonction des statuts définis pour cette agence : Agence d’Etat ou Société d’Etat)Facilité de mise en œuvre Agence ● Le modèle des agences à fait ses preuves au Maroc (TMSA, AMDI, ANP…) et permet de bénéficier d’une plus grande autonomie financière et administrative ainsi que des Moy. avantages d’une structure publique. Un système SDL d’actionnariat public peut être mis en place (Société d’Etat). Cette agence pourra ensuite faire le choix d’intervenir en tant que Parc sous coordinatrice sur les projets en supervisant la la tutelle réalisation des projets via appel d’offre ou de du HCEFLCD réaliser elle-même les projets Compte tenu de la volonté d’intégrer différents Faible types d’acteurs (HCEFLCD, CRO, provinces, communes rurales, associations civiles…) présents Faible Moyenne Forte dans le montage institutionnel et financier et de leurs exigences, la création d’une Agence est la Efficacité solution préconisée en terme de montage institutionnel Page 38 © Copyright VALYANS consulting 2012
  39. 39. Orientation N°3 Un gestionnaire unique 5/65 à 8 personnes à temps plein sont nécessaires pour mener à bien le concept de valorisation proposé Direction Pôle support • Secrétariat • Gestion administrative et financière 1 personne temps plein Pôle de valorisation des Pôle information et Pôle développement éco Pôle marketing et promotion touristique et valorisation ressources naturelles éducation à l’environnement économique• Appui et coordination de la • Sensibilisation des visiteurs • Analyses marketing, • Mise en place et suivi des mise en œuvre du plan et des populations locales ciblage, promotion et projets de développement d’aménagement et de • Gestion de la formation à information touristique gestion du SIBE en travers une « Eco-école » • Planification des actions • Recherche collaboration avec les E&F commerciales d’investissements privés et • Coopération avec les des gestionnaires de• Suivi des projets de instances marocaines et projets valorisation du SIBE avec organisations spécialisées • Réalisation de sessions de focus sur la Conservation • Développement des outils formation touristique de la biodiversité et la de communication (web, • Mise en place et gestion du Gestion durable des plaquettes, participation process de labellisation Ressources Naturelles aux salons internationaux, …) 1 personne TP + E&F 1 personnes TP + autres 1-2 personnes TP + autres 2-3 personnes TP + autres• Les équipes recrutées seront pluridisciplinaires avec une expérience terrain prouvée. Une partie des ressources devra être recrutée et formée au niveau local pour établir une organisation fonctionnelle chargée de développer, suivre et mettre en œuvre le concept Page 39 © Copyright VALYANS consulting 2012
  40. 40. Orientation N°3 Un gestionnaire unique 6/6L’Agence devra veiller à l’optimisation de la promotion et de la distribution des produits écotouristiques développés Collaborer à différentes échelles avec les instances touristiques Niveau national marocaines pour toucher un public plus large Ministère du ■ Créer des bases de données concernant de larges panels de tourisme voyageurs ayant visité la Région Oriental ■ Cerner les tendances touristiques et la concurrence internationales, nationales et régionales ONMT SMIT ■ Déployer des campagnes de communication, promotion et commercialisation à différentes échelles (voir l’organigramme) Observatoire du Transmission d’information tourisme Remontée d’information Développer des campagnes spécifiques sur plusieurs canaux pour toucher des catégories particulières de voyageurs (écotouristes) Campagnes Physiques Campagnes Digitales Conseil Régional Office du(Salons, partenaires, associations, (basées sur le WEB) du Tourisme tourismetours opérateurs et intermédiaires) Niveau régional ■ Création d’un site web ; Fédération ■ Clientèle de niche référencement sur Google… Conseil Provincial Régionale du internationale du Tourisme ■ Community management Tourisme ■ Proximité avec les sur Facebook et animation écotouristes de forums ■ Nouvelles tendances et Agence de Autre concepts écotouristiques ■ Création d’un dispositif spécifique, un concept fort voyage intermédiaire ■ Force de vente ■ Mise en avant des produits ■ Achat en ligne, e-commerce Agence du et marketing viral SIBE Page 40 © Copyright VALYANS consulting 2012
  41. 41. Le SIBE de Beni Snassen en tant que Parc Naturel Ecotouristique multi-activités ILLUSTRATION Liste d’activités non exhaustive Vers Berkane Vers Berkane Takerboust Jouahra Oued Zegzel Ouled Belkhir Zegzel Tamelalt Jerarda Grotte du Chameau R Ouled Yakoub Tghasrout Ouled Ali Aounnoute Mirador RR Espaces de détente et restauration R R Parc d’aventure (accrobranche…) Grotte aux Massif montagneux Activités d’escalade Pigeons 1 Km Limites du SIBE Vers Oujda Circuits randonnée pédestre Tafoughalt Oued Circuits VTT Route Circuit vacances dans les douars Commune Circuits randonnée à dos d’âne Grotte Observation de la faune et de la flore Douar Chasse aux trésors/courses d’orientation Parc aux mouflons Page 41 © Copyright VALYANS consulting 2012
  42. 42. Sommaire 1 Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen 2 Menaces et dysfonctionnements 3 Concept de valorisation du SIBE 4 Annexes Zoom sur les fiches projet touristiques Zoom sur le projet de valorisation des Grottes du Chameau et aux Pigeons Détails Labellisation et Gestion du Parc Page 42 © Copyright VALYANS consulting 2012
  43. 43. Sommaire 1 Présentation des caractéristiques du SIBE de Beni Snassen 2 Menaces et dysfonctionnements 3 Concept de valorisation du SIBE 4 Annexes Zoom sur les fiches projet touristiques Zoom sur le projet de valorisation des Grottes du Chameau et aux Pigeons Détails Labellisation et Gestion du Parc Page 43 © Copyright VALYANS consulting 2012
  44. 44. Zoom sur les projets touristiques Repos et Sport et Nature et Origines et Culture et Ressourcement Aventure Découverte Traditions PatrimoineCircuits de randonnée pédestre ■ La randonnée pédestre est une activité de plein air qui consiste à suivre un itinéraire, balisé. Elle seffectue à pied. La randonnée est à la fois un loisir de découverte et une forme dexercice physique ■ La randonnée pédestre a de plus en plus de succès : cest un loisir facilement Description accessible et praticable partout ■ Sa durée est extrêmement variable : promenade, randonnée d’une journée, trekking de plusieurs jours ■ Aujourd’hui, plusieurs circuits sont déjà balisés Localisation ■ Au niveau des Monts Beni Snassen et de la vallée du Zegzel envisagée ■ Autour de Tafoughalt ■ Edition d’un roadbook et de cartes des ■ Recrutement et formation de guides de circuits de randonnée permettant au randonnée touristes d’identifier : • Les attractions naturelles, culturelles, historiques à observer/ Prérequis visiter le long des parcours • Les infrastructures et équipements de restauration et d’hébergement le long des parcours (gites, camping, maison d’hôtes,…) Autorisation Financement Acteurs Investissement Budget ■ Province de Berkane / Communes concernées d’exploitation privés/publics initial annuel ■ Délégation du tourisme ■ Eaux et forêts Public 400 000 2 000 Source : budget annuel E&F pour l’entretien et Page 44 le balisage des circuits © Copyright VALYANS consulting 2012
  45. 45. Zoom sur les projets touristiques Repos et Sport et Nature et Origines et Culture et Ressourcement Aventure Découverte Traditions PatrimoineCircuits à dos d’âne ou de mule ■ La randonnée à dos d’âne et de mule est une activité de loisir qui permet de découvrir certaines zones du SIBE à dos d’animal ■ Les ânes et mulets sont particulièrement adaptés aux zones rocheuses, et sont plus stables et moins fougueux que les chevaux. Il sont également habitués à porter Description des charges plus ou moins lourdes ■ Les randonnées seront plutôt de quelques heures, le confort étant plutôt limité. Toutefois, il est possible d’envisager des circuits de plusieurs jours alliant randonnée à pied et randonnée à dos de mule ■ Au niveau des Monts Beni Snassen et de la vallée du Zegzel Localisation ■ Au niveau de la Grotte aux Pigeons (peut faciliter l’accès des personnes à mobilité envisagée réduite) et de la Grotte du Chameau (attraction destinée davantage aux enfants) ■ Autour du village de Tafoughalt ■ Achat des animaux et construction maison d’hôtes,…) d’une étable ■ Recrutement et formation de guides de ■ Edition d’un roadbook et de cartes des randonnée circuits de randonnée permettant au touristes d’identifier : Prérequis • Les attractions naturelles, culturelles, historiques à observer/ visiter le long des parcours • Les infrastructures et équipements de restauration et d’hébergement le long des parcours (gites, camping, Autorisation Financement Acteurs Investissement Budget ■ Province de Berkane / Communes concernées d’exploitation privés/publics initial annuel ■ Délégation du tourisme Privés 125 000 Dhs 100 000 Dhs Page 45 Source : MAPM, expertise… © Copyright VALYANS consulting 2012
  46. 46. Zoom sur les projets touristiques Repos et Sport et Nature et Origines et Culture et Ressourcement Aventure Découverte Traditions PatrimoineCircuits de découverte à VTT ■ La randonnée à vélo est une activité de plein air dans un environnement forestier et/ou montagneux qui consiste à suivre un itinéraire balisé et sécurisé. Cette activité s’effectue en vélo tout terrain. Ce type de randonnée est à la fois un loisir de découverte et une forme dexercice physique Description ■ Cette activité peut convenir à plusieurs profils, via des circuits de détente ou du VTT plus physique ■ En général, les circuits découverte durent une demi-journée ou une journée complète Localisation ■ Au niveau des Monts Beni Snassen et de la vallée du Zegzel envisagée ■ Autour du village de Tafoughalt ■ Identification/création d’un club de vélo • Les infrastructures et équipements ■ Achat d’équipement de restauration et d’hébergement le ■ Recrutement/formation de moniteurs de long des parcours (gites, camping, vélo/ guides vélo maison d’hôtes,…) ■ Edition d’un roadbook et de cartes des Prérequis circuits de randonnée permettant au touristes d’identifier : • Les attractions naturelles, culturelles, historiques à observer/ visiter le long des parcours Autorisation Financement ■ Province de Berkane / Communes concernées Acteurs Investissement Budget d’exploitation ■ Délégation du tourisme privés/publics initial annuel ■ Eaux et forêts ■ Acteurs privés Privés 200 000 Dhs 10 000 Dhs ■ ONG nationales et internationales Page 46 Source : décathlon © Copyright VALYANS consulting 2012

×