L'adolescence est elle pathologique

422 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
422
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
63
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'adolescence est elle pathologique

  1. 1. L’adolescent et ses pathologie oul’adolescence comme pathologie? aminebenjelloun@hotmail.com Casablanca
  2. 2. Carson McCullers« Nous pourrons nous regarder l’une l’autre, nous toucher l’unel’autre, rester ensemble pendant des années dans la même chambre.Cependant, toujours, je suis moi et vous êtes vous. Je ne peux êtrerien d’autre que moi et vous ne pouvez être rien d’autre que vous.Avez-vous quelquefois pensé à ça ? » In Frankie Adams.« Et peut-être nous voulons nous élargir et devenir libres. Mais nousavons beau faire, nous sommes prisonniers. Moi je suis moi et vousêtes vous et il est lui. Nous sommes en quelque sorte emprisonnéspar nous même. » In Frankie Adams.« Pour Mick, cet été là, ne ressembla à aucune des périodes qu’elleavait connues. Non pas qu’il arrivât quelque chose qu’elle put décrireen pensées ou en mots…seulement une impression de changement-une excitation. » In Le cœur est un chasseur solitaire.
  3. 3. 1: Que se joue t’il à l’adolescence?« L’imaginaire n’est pas pur ; il ne fait qu’aller. » In Les Matinaux, René Char « La réalité ne peut être franchie que soulevée » In Les Matinaux, René Char
  4. 4. 2: Les conditions de la rencontre ou quelle rencontre possible?« Comment être là où le patient m’attend ? » Un soignant anonyme
  5. 5. 3 :De quelques principes naïfs:« La naïveté, à qui joserais donner la première place parmi toutes les perfections de style. » Vaugelas.« La naïveté est le visage de la vérité .» In William Shakespeare ,Victor Hugo.« La naïveté est une façon intelligente de vivre le présent. » Gustave Parking.
  6. 6. Conclusion:« L’homme religieux de son propre pouvoir » In Proêmes, Francis Ponge

×