150183.cours2.managementdesgrandesentreprises

331 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
331
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

150183.cours2.managementdesgrandesentreprises

  1. 1. Management des Grandes Entreprises 2-411-00 Séance #2 Complexité et gestion
  2. 2. Logistique: <ul><li>Vous avez tous le codex ? </li></ul><ul><li>Avez-vous reçu les acétates des cours 1 et 2 ? </li></ul><ul><li>Zone cours marche ? </li></ul><ul><li>Fiches personnelles </li></ul><ul><li>Équipes ? </li></ul><ul><li>Entreprises ? </li></ul><ul><li>Séance #6 (remise du travail…) </li></ul><ul><ul><li>Plan détaillé + présentation de l’environnement externe, de l’industrie et de l’entreprise. </li></ul></ul>
  3. 3. Plan de la séance #2 <ul><li>Rappel et continuation de la séance #1 ; </li></ul><ul><li>La pensée complexe (Sérieyx) ; </li></ul><ul><li>Économie de la connaissance (Foray) ; </li></ul>
  4. 4. 1. Rappel de la séance #1 <ul><li> Contexte actuel </li></ul><ul><li> Comment devient-on une grande entreprise ??? </li></ul><ul><li> Qu’est ce qu’une GRANDE entreprise ??? </li></ul>
  5. 5. Contexte actuel Organisation Société en réseau Nouvelle économie Incertitude Concurrence accrue Mondialisation Collaboration Innovation Progrès technologique Internet Client exigeant
  6. 6. Évolution typique de la structure d’une entreprise
  7. 7. Stratégique Tactique; Opérationnel
  8. 8. Vision Mission Objectifs
  9. 9. De quoi sera fait demain?
  10. 10. TI Filiales…
  11. 11. DIVISION X Siège Social
  12. 12. Mais l’évolution dépend…. <ul><ul><li>Industrie </li></ul></ul><ul><ul><li>Pays </li></ul></ul>
  13. 13. La taille de l’entreprise Petite?? Grande ???
  14. 14. PME <ul><li>1. Structure horizontale </li></ul><ul><li>2. Flexibilité </li></ul><ul><li>3. Liens étroits entre les employés </li></ul><ul><li>4. Petits marchés </li></ul><ul><li>5. Personnel très qualifié </li></ul><ul><li>6. Très innovatrice </li></ul><ul><li>7. Prise de décision facile et rapide </li></ul><ul><li>8. Pénurie de ressources ($) </li></ul><ul><li>9. Circulation rapide de l’information </li></ul>
  15. 15. Grande entreprise <ul><li>Grande structure bureaucratique </li></ul><ul><li>Rigidité </li></ul><ul><li>Liens plus impersonnels </li></ul><ul><li>Grands marchés (‘mass markets’) </li></ul><ul><li>Nombre élevé d’employés </li></ul><ul><li>Prise de décision plus lente </li></ul><ul><li>Beaucoup de ressources </li></ul><ul><li>Grande diversité des activités </li></ul><ul><li>Grande force marketing </li></ul><ul><li>Blocage d’information </li></ul>
  16. 16. La taille, une notion relative <ul><li>Relative au pays </li></ul><ul><li>Relative au secteur </li></ul><ul><li>Relative au critère retenu pour classer les entreprises </li></ul><ul><ul><li>CA (le plus fréquent) </li></ul></ul><ul><ul><li>Actif total ( ancienne économie) </li></ul></ul><ul><ul><li>Capitaux propres (the Banker) </li></ul></ul><ul><ul><li>Capitalisation boursière (trop volatile) </li></ul></ul><ul><ul><li>Nombre d’employés ( ancienne économie) </li></ul></ul>
  17. 17. 2. La pensée complexe…. Quoi faire face à la complexité ???
  18. 18. Prendre de la distance, de la hauteur… Regarder le monde autrement… Changer des lunettes… Changer de position… Quoi faire face à la complexité ??
  19. 19. De la pensée simplifiée à la pensée complexe… 1) Science : déterminisme 3)Nouvelle alliance: Culture scientifique et philosophique 2) Reconnaissance de l’incertitude, du hasard, aléatoire Une pensée plus riche et moins mutilante…
  20. 20. Les changements de paradigme
  21. 21. Remise en cause!!! Changement de paradigme Face à la complexité, bouleversé, le monde fait … Société en réseau Nouvelle économie Incertitude Concurrence accrue Mondialisation Collaboration Innovation Progrès technologique Internet Client exigeant Marché changeant
  22. 22. En conséquence… <ul><li>Les entreprises doivent se RE-PENSER et suivre des profondes réévaluations stratégiques. </li></ul><ul><ul><li>Structure (matricielle) </li></ul></ul><ul><ul><li>Culture (organique) </li></ul></ul><ul><ul><li>Ressources (capital intangible) </li></ul></ul><ul><ul><li>Stratégie ( produits, services, gestion du savoir) </li></ul></ul><ul><ul><li>Style de management (participation, transversalité) </li></ul></ul><ul><ul><li>Marché (divers ? mêmes ?) </li></ul></ul><ul><li>Identifier, acquérir et développer des NOUVELLES COMPÉTENCES plus adaptées. </li></ul><ul><ul><li>Renouvellement </li></ul></ul><ul><ul><li>Intégration </li></ul></ul>
  23. 23. La gestion : un art, un métier ou une technique ? <ul><li>La théorie prend trop de place (Mintzberg) </li></ul><ul><li>Les techniques de gestion sont des outils simples, ou «encore mieux», compliqués pour aborder des problématiques complexes </li></ul><ul><li>L'art, l'intuition, l'instinct sont des qualités puissantes mais dangereuses </li></ul><ul><li>Entre la paralysie par l'analyse et l'extinction par l'instinct, une pensée plus subtile du complexe peut se développer </li></ul>
  24. 24. Un phénomène est simple, compliqué ou complexe? <ul><li>Simple </li></ul><ul><ul><li>Peu de variables, facile à comprendre </li></ul></ul><ul><li>Compliqué </li></ul><ul><ul><li>Variables nombreuses, difficile à comprendre, méthodes sophistiquées. </li></ul></ul><ul><li>Complexe </li></ul><ul><ul><li>Variables nombreuses, difficile à comprendre, méthodes sophistiquées, mais…on n’arrive pas a comprendre tout. </li></ul></ul>
  25. 25. La complexité… ne se laisse jamais comprendre complètement Un même phénomène peut être simple ou complexe selon les connaissances et les intentions de l'observateur
  26. 26. Caractéristiques de la pensée complexe… <ul><li>Connaissance multidimensionnelle et globalisante </li></ul><ul><li>Reconnaît l’interdépendance des éléments </li></ul><ul><li>Co-existence de l’ordre et du désordre </li></ul><ul><li>Interdépendance entre l’observateur et l’observé. </li></ul>
  27. 27. 3 principes de la pensée complexe <ul><li>Le DIALOGIQUE  : </li></ul><ul><li>Coexistence des dualités, antagonismes et complémentarités. </li></ul><ul><li>Cohabitent les forces de maintien (gestionnaire) et les forces de remises en cause (innovateurs). </li></ul><ul><li>Défi : balance entre tradition-invention, ordre-désordre, équilibre-deséquilibre, centralisation-décentralisation, etc. </li></ul>
  28. 28. 3 principes de la pensée complexe <ul><li>2) La RÉCURSIVITÉ  : </li></ul><ul><li>Le retour constant entre causes et effets </li></ul><ul><li>Interdépendance continue </li></ul><ul><li>Dialectique </li></ul>Individu Société (Employé) (Entreprise)
  29. 29. 3 principes de la pensée complexe <ul><li>3) L’HOLOGRAMMATIQUE  : </li></ul><ul><li>Ne pouvoir concevoir le tout sans connaître les parties. </li></ul><ul><li>Ce tout est à la fois plus et moins que la somme des parties. </li></ul>
  30. 30. Appliqués aux entreprises… <ul><li>Saucissonner les services VS transversalité </li></ul><ul><li>Vision partielle des interactions VS holistique </li></ul><ul><li>Simplicité VS complexité </li></ul><ul><li>Diversité = maladie VS richesse </li></ul><ul><li>Programmer tout VS accepter l’incertitude </li></ul><ul><li>Rigidité VS flexibilité </li></ul><ul><li>Rester ‘collé’ VS prendre de la distance </li></ul>
  31. 31. 6 Principes opérateurs pour le pilotage des organisations (suite) <ul><li>L’AUTO-ORGANISATION  : chaque secteur va se prendre en main, va rechercher plus d’autonomie et de responsabilités pour accroître sa souplesse </li></ul><ul><li>L’hologramme du sens, le PROJET  : chaque groupe doit définir SON PROJET, quelque chose qui unit et entraîne. Le tout peut faire plus que la somme des parties…. </li></ul><ul><li>La VARIÉTÉ REQUISE  : dans les métiers, les aptitudes, les tempéraments afin que surgisse l’innovation </li></ul>
  32. 32. 6 Principes opérateurs pour le pilotage des organisations (suite) <ul><li>La COÉVOLUTION CRÉATRICE  : les alliances stratégiques, les réseaux d’experts favorisent la créativité </li></ul><ul><li>Les DIALOGIQUES MOTRICES  : préférer les déséquilibres dynamiques à la passivité intellectuelle </li></ul><ul><li>La RÉCURSION  : l’entreprise est faite d’Hommes et les Hommes forment l’entreprise; il faut communiquer, mobiliser. </li></ul>
  33. 33. 3. Économie de la connaissance (Foray) <ul><li>Une économie de l’intangible, de l’invisible, de l’immatériel… </li></ul><ul><li>Une économie d’innovation continue… </li></ul><ul><li>Une économie des travailleurs qualifiés… </li></ul><ul><li>Une économie de la vitesse et changement… </li></ul><ul><li>Une économie des réseaux… </li></ul>
  34. 34. Deux questions intéressantes… Quel est le lien entre l’irruption des TIC et les développements fondés sur l’économie du savoir? Pourquoi l’implantation des NTIC peut générer des pertes importantes dans une entreprise?
  35. 35. La séance # 3… “ Les structures dans les entreprises’’ <ul><li>Lectures : </li></ul><ul><ul><li>Mintzberg (1990) pag. 27-48 </li></ul></ul><ul><ul><li>Peters (1993) pag.49-56 </li></ul></ul>

×