Année universitaire 2010/2011                                         Chapitre 1 :   Introduction :   I-      L’entreprise...
Année universitaire 2010/2011                      •   entreprise étendue (ou en réseau, ou matricielle, ou virtuelle) :  ...
Année universitaire 2010/2011   * l’intérêt de découper l’entreprise   * le rôle du dirigeant   b) gestion et services de ...
Année universitaire 2010/20111 - Chef symbolique2 - Leader3 - Agent de liaison (contact avec lextérieur)b) Rôles liés à li...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Management

1 140 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 140
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
78
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Management

  1. 1. Année universitaire 2010/2011 Chapitre 1 : Introduction : I- L’entreprise : a) définition : définition économique :Une entreprise (ou société) est une structure économique et sociale qui regroupe des moyens humains, matériels, immatériels (service) et financiers, qui sont combinés de manière organisée pour fournir des biens ou des services à des clients dans un environnement concurrentiel (le marché) ou non concurrentiel (le monopole) avec un objectif de rentabilité. Une entreprise est généralement une structure légale : une société - anonyme, par actions, à responsabilité limitée, coopérative, etc. définition juridique : le code de commerce distingue entre la société et l’entreprise. En effet, la société est un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes conviennent daffecter en commun leurs apports, en vue de partager le bénéfice ou de profiter de léconomie qui pourraient résulter de lactivité de la société. Toutefois, dans la société unipersonnelle à responsabilité limitée, la société est constituée par un associé unique (entreprise). b) Typologie des entreprises : Les entreprises peuvent être classées selon plusieurs critères : Classification par secteur économique (déterminé par leur activité principale) : • Secteur primaire (agriculture, sylviculture, pêche, parfois mines), • Secteur secondaire (industrie, bâtiment et travaux publics), • Secteur tertiaire (services),En plus de ces trois secteurs, des auteurs distinguent un secteur quaternaire (recherche,développement et information) Classification par taille: Selon la définition de la Commission européenne, les entreprises sont classées comme : • micro-entreprise : • très petite entreprise (TPE) : moins de 10 salariés avec un chiffre daffaires inférieur à 2 millions deuros par an, • petite entreprise (PE) : entre 10 salariés et 49 salariés avec un chiffre daffaires inférieur à 10 millions deuros par an, • moyenne entreprise (ME) : entre 50 salariés et 249 salariés avec un chiffre daffaires inférieur à 50 millions deuros par an, • Grande entreprise : 250 salariés et plus ou à la fois un chiffre daffaires supérieur ou égal à 50 millions deuros par an et un total bilan supérieur ou égal à 43 millions deuros. • groupe dentreprises : comporte une société mère et des filialesManagement 1 Hatem Sedkaoui
  2. 2. Année universitaire 2010/2011 • entreprise étendue (ou en réseau, ou matricielle, ou virtuelle) : comprend une entreprise pilote travaillant avec de nombreuses entreprises partenaires - Classification par branche et secteur d’activité : • Le secteur : Ensemble des entreprises ayant la même activité principale. • La branche : Ensemble d’unités de production fournissant un même produit ou service. Classification par forme juridique : les formes les plus connues sont : • Les sociétés de personnes : Les sociétés de personnes sont des sociétés dominées par l’importance de la personne des associés. Les sociétés de personnes regroupent la société en nom collectif, la société en commandite simple et la société en participation. • Les sociétés de capitaux : ces sociétés sont dominées par l’importance des capitaux apportés par les actionnaires. Parmi les plus connues : les S.A (banques, assurances, sociétés de commerce international, sociétés de recouvrement, etc.) • Les sociétés mixtes ou hybrides : elles tiennent certaines caractéristiques des sociétés de personnes et d’autres des sociétés de capitaux. La plus connue est la S.A.R.L Autre classification transversale :Une autre forme de classement distingue trois grands types dentreprises existant dans tous lespays : • les entreprises privées à but lucratif (ex : TPE, PME, Grands Groupes), • les associations à but non lucratif (relevant de léconomie sociale), • les entreprises publiques (ex : SNT...). II- La gestion : a) définition : Le management ou la gestion est lensemble des techniques dorganisation de ressources qui sont mises en œuvre pour ladministration dune entité, dont lart de diriger des hommes, afin dobtenir une performance satisfaisante ( atteindre les objectifs compte tenu des contraintes de temps, d’argent et de qualité). * la définition de la gestion de l’entrepriseManagement 2 Hatem Sedkaoui
  3. 3. Année universitaire 2010/2011 * l’intérêt de découper l’entreprise * le rôle du dirigeant b) gestion et services de lorganisation : Afin de faciliter la gestion de l’entreprise et pour des raisons de responsabilisation des différents acteurs, il faut découper cette entité. Les services ou les fonctions les plus fréquents sont au nombre de 6 : La fonction commerciale (marketing/vente) :………………………………….. La fonction financière :………………………………………………………… La fonction production :………………………………………………………. La fonction approvisionnement La fonction GRH La fonction administrative III- Les étapes de gestion : gérer revient à : 1. Planifier: faire des prévisions, des anticipations à court terme (marché, ventes, production, ressources humaines, matérielles et financières et à long terme (une veille stratégique). 2. Organiser : Munir lentreprise de tout ce qui est utile pour son fonctionnement: Ressources humaines, financières et matérielles. 3. Commander : Indiquer les tâches et instructions aux différents collaborateurs. 4. Coordonner : Mettre lharmonie entre tous les actes dune entreprise de manière à en faciliter le fonctionnement et le succès (l’atteinte des objectifs). 5. Contrôler: Vérifier que tout se passe conformément au programme planifié, aux ordres donnés, aux principes admis. Et signaler les fautes et les erreurs afin quon puisse les réparer et en éviter le retour. IV- Le rôle du manager :Son principal rôle est de mener à bien une mission qui lui est confiée par son supérieur et celapar l’intermédiaire d’autres personnes.Un bon manager considère les intérêts de l’entreprise dans son ensemble. Son rôle consistedonc à trouver un juste équilibre entre les besoins de l’entreprise et ceux de son supérieur etdes autres cadres.Indépendamment des compétences techniques (expertise), un individu nommé à un postedencadrement se doit de posséder des aptitudes managériales. Mintzberg a regroupé en troisgrandes familles ce que lon attend dun manager. • Les rôles impersonnels • Les rôles liés à linformation • Les rôles décisionnelsa) Rôles impersonnels :Management 3 Hatem Sedkaoui
  4. 4. Année universitaire 2010/20111 - Chef symbolique2 - Leader3 - Agent de liaison (contact avec lextérieur)b) Rôles liés à linformation :4 - Observateur actif5 - Diffuseur dinformations en interne6 - Porte-parole (à lextérieur de lentreprise)c) Rôles décisionnels7 - Entrepreneur8 - Régulateur (en environnement perturbé)9 - Répartiteur de ressources10 - NégociateurComme on peut le remarquer, les qualités requises pour être un manager relèventlargement plus dun état dêtre, au service de lentreprise et de ses besoins, que detechniques apprises à lécole.Dans le management des hommes, toute situation est unique et rarement reproductible alorsque dans la technique ou la science tout doit être reproductible à lidentique.Alors nommer un "expert" à un poste de commandement ne garantit en rien le bonfonctionnement de lorganisation. Quant à linverse, il sera beaucoup plus facile à unmanager ny connaissant rien de sappuyer sur des experts pour faire fonctionner correctementl’entrepriseUn bon manager est en fait un chef dorchestre qui se doit de donner la mesure afin depermettre à chaque musicien de donner le meilleur de lui-même tout en étant en phaseavec les besoins de la partition.Conclusion : Dans les prochains cours, nous développerons la partie II/b/ relative auxfonctions de l’entreprise.Management 4 Hatem Sedkaoui

×