Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
∣ 551
MAI
2015
LEA - Université de Nantes
Ahmad Kamel Amru...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015


∣ 552
Tables des matières
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
I. Introduction
Problématique et objectif de l’étude
Les o...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Télévision
Part de marché par éditeur en Télévision :
∣ 55...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Internet
Les utilisateurs des réseaux sociaux en France :
...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Instagram : 300 millions d'utilisateurs actifs dans le mon...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Au niveau régional
Radio
La radio joue un rôle majeur dans...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
La zone de diffusion de Télénantes sur la TNT, canal
31
Su...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
II. Méthodologie suivie
Rétro planning de l’enquête :
1) S...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Nous avons donc pris comme modèle l’infographie des effect...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
3) Méthode de recueil et conception du questionnaire


En ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
III. Synthèse des résultats
Après avoir analysé les résult...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Les étudiants, comme il a été dit précédemment sont une pa...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
IV. Résultats détaillés
Au sein de notre étude, nous avons...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 1 : A quel support portez-vous le plus d'attentio...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 2 : A quelle fréquence vous informez-vous
La dépe...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 3 : Avez-vous une télévision ?
Près de 47 Million...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 4 : Combien de temps par jour passez-vous devant ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 5 : Quels genres de programme regardez-vous ?
La ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Suivent les films, séries et le sport que l'on retrouve fr...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Non : Pourquoi ne lisez-vous pas la presse ?
∣ 5521
Nombre...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Tout d’abord il faut relativiser, ils ne représentent qu'u...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 7 : Quel est l'intérêt pour vous de lire la press...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 9 : Quelles rubriques vous attirent le plus ?
Les...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 10 : Format numérique ou papier ?
30 % des étudia...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
En deuxième positions arrivent les facultés avec un tiers ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
1 étudiant sur 2 affirme lire le plus le matin. On peut le ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Enfin, disposant de peu de moyens financiers, les étudiants ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
En effet, 59% des étudiants interrogés affirment l’écouter...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Les étudiants utilisent différents supports leur permettan...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Peu d’étudiants nous ont déclaré écouter la radio régulièr...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 17 : Quelles émissions vous intéressent ?
La dépe...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Enfin parmi les moins cités, nous retrouvons l’humour avec...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 19 : Par quel intermédiaire suivez-vous les infor...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 20 : Quels supports vous aident à réaliser votre ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 21 : Possédez-vous un smartphone ?
A la question ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 22 : Quel réseau social utilisez-vous le plus pou...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 23 : Quelle est la fréquence d'utilisation par jo...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Notre étude nous a révélé que les étudiants de l'universit...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 25 : Pensez-vous être sur-informé ?
L'information...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 26 : L'information reflète t-elle bien la réalité ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 27 : Vous sentez-vous concerné par les informatio...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 28 : Suivez-vous plus les informations lors de gr...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Question 29 : Que faudrait-il faire de mieux/différent afin...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
De plus, la qualité informative a également été remise en ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Les médias gratuits sont présents dans le paysage Français...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
La presse reste le support le plus traditionnel. 18,67 % d...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
V. Conclusion de l’enquête et Recommandations
Après avoir ...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Les journaux en revanche sont très utilisés par les étudia...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Nous pouvons donc dire que cette enquête : « Le comporteme...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Points de distribution
Il serait intéressant de voir se dé...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
L’objectif du test du χ2 est de déterminer si les lignes e...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
Informations complémentaires
1. Contexte de l'étude
Les ét...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
4. Aspects sensibles marketing
Il existe un très grand nom...
Le comportement des étudiants face aux médias gratuits
MAI
2015
8. Proposition d'approche méthodologique
Il est certain qu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Market Research

81 vues

Publié le

Market Research “The Behavior of the University of Nantes’ Students on Free Medias” - Press, Television, Radio, Internet, Social Medias.

-Studied the existing market
-Designed and generated a number of questionnaires
-Interviewed potential customers in-person and online
-Collected data using Sphinx
-Analyzed students’ answers
-Generated final reports

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
81
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Market Research

  1. 1. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 ∣ 551 MAI 2015 LEA - Université de Nantes Ahmad Kamel Amru - Hariz Mohamed Herring Rémi - Pernel Maxence Enseignant : Pierre Gauthereau Le comportement des étudiants de l’Université de Nantes face aux médias gratuits
  2. 2. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 
 ∣ 552 Tables des matières
  3. 3. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 I. Introduction Problématique et objectif de l’étude Les objectifs stratégiques On peut dire que les étudiants ont des comportements très hétérogènes face aux médias gratuits mais qu'ils en sont de grands consommateurs. L'enjeu pour nous est ici de déterminer comment est-ce qu'on pourrait augmenter la part de marché des médias gratuits par rapport aux étudiants. Cela peut se faire par différents moyens que nous détaillerons tout au long de l'étude. Il s'agira également de chercher comment pourrait on redonner aux médias gratuits ses lettres de noblesse. Les objectifs de Recherche Pour pouvoir analyser la situation il va donc falloir élaborer des objectifs de recherche et parmi ceux-ci : − Nous allons donc chercher à déterminer sous quels supports les médias gratuits sont le plus souvent utilisés par les étudiants de l'Université de Nantes. − Il va être aussi question d'identifier les utilisations et habitudes de consommation des médias gratuits par les étudiants de l'Université de Nantes. − Enfin nous chercherons à évaluer la qualité de ces médias gratuits par les étudiants de l'Université de Nantes. Recherche d’informations sur les médias gratuits Au niveau national Radio Voici des sondages effectués par l'institut Médiamètrie dans une période de 3 mois sur 22 812 personnes représentatives de la population Française de plus de 15 ans (sociologie, géographie, âge, sexe, etc ... avec pondération entre les jours d'enquête). Procédure d'interview téléphonique. ∣ 553 http://bric-a-brac.org/radio/audiences.php
  4. 4. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Télévision Part de marché par éditeur en Télévision : ∣ 554 Ces chiffres nous montrent la part de marché de chaque groupe de Télévision au sein du monde de l’audiovisuel Français. Bien que ces chiffres s’arrêtent en 2011, la tendance globale reste la même.
  5. 5. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Internet Les utilisateurs des réseaux sociaux en France : Nombre d'internautes en France en 2015 : 43,8 millions Nombre d'utilisateurs actifs en France et dans le monde des principaux réseaux sociaux : Facebook : 1,44 milliard d'utilisateurs actifs dans le monde (Facebook 28/01/15), dont 26 millions d'utilisateurs actifs en France (Facebook 05/09/13) YouTube : 1 milliard d'utilisateurs actifs dans le monde (YouTube 20/03/13), dont 22 millions de visiteurs uniques* en France (Médiamétrie 09/03/15) Google+ : 300 millions d'utilisateurs actifs dans le monde (Google 29/10/13), dont 10 millions d'utilisateurs actifs en France (Harris Interactive 26/02/15) Twitter : 302 millions d'utilisateurs actifs dans le monde (Twitter 28/04/15), dont 6,6 millions de visiteurs uniques en France* (Médiamétrie 02/03/15) LinkedIn : 93 millions d'utilisateurs actifs dans le monde (LinkedIn 05/02/15), dont 6 millions d'utilisateurs actifs en France (Harris Interactive 14/11/14) Snapchat : 100 millions d'utilisateurs actifs dans le monde (The Wall Street Journal 26/08/14), dont 5,3 millions d'utilisateurs actifs en France (Harris Interactive 26/02/15) ∣ 555
  6. 6. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Instagram : 300 millions d'utilisateurs actifs dans le monde (Instagram 10/02/14), dont 5 millions de visiteurs uniques en France* (Médiamétrie (25/03/15) WhatsApp : 800 millions d'utilisateurs actifs dans le monde (WhatsApp 20/04/15), dont 3,9 millions d'utilisateurs actifs en France (Harris Interactive 26/02/15) Viadeo : 65 millions de membres** dans le monde (Viadeo 03/03/15), dont 9 millions de membres** en France et 3,5 millions d'utilisateurs actifs en France (Harris Interactive 26/02/15) Pinterest : 60 millions d'utilisateurs actifs dans le monde (ComScore 19/08/14), dont 2,7 millions de visiteurs uniques en France* (Médiamétrie 01/01/15) Presse Voici un bref récapitulatif des journaux jouant un rôle majeur dans la diffusion de la presse écrite. ∣ 556
  7. 7. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Au niveau régional Radio La radio joue un rôle majeur dans l’espace médiatique Français et en particulier dans la région Pays de la Loire. http://www.lalettre.pro/Les-Pays-de-la-Loire-aiment-la-radio_a2819.html Télévision La télévision nationale avec ses grands groupes constitue un acteur majeur. Cependant, au niveau régional, certaines chaînes telles que Nantes 7 n’en demeurent pas moins importantes. A noter que la marge de diffusion des chaînes régionales se limite à cet espace. ∣ 557
  8. 8. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 La zone de diffusion de Télénantes sur la TNT, canal 31 Sur la Loire-Atlantique . Audience globale : 425 000 personnes . Audience semaine : 176 000 personnes Source : Médiamétrie, enquête sur les + 15 ans, septembre 2013 - juin 2014 . 272 000 personnes regardent Télénantes . 153 000 regardent Télénantes 2 à 3 fois par semaine Source : étude France pub Internet En région Pays de la Loire, de nombreux programmes sont mis en place pour favoriser et soutenir le développement d’entreprises numériques. http://www.ouest-numerique.com/la-filiere-on.html Presse Au sein de notre région, nous disposons d’un certain nombre de groupes journalistiques. Cependant, ceux-ci sont payants et donc n’entrent pas dans le cadre de notre étude. Les quotidiens gratuits tels que l'édition Nantaise de 20 Minutes et Direct Nantes sont diffusés chaque matin dans une dizaine d'endroits (gare, arrêts de tramway...). Elles sont également téléchargeables sur leurs sites web ou sur l’application smartphone. ∣ 558
  9. 9. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 II. Méthodologie suivie Rétro planning de l’enquête : 1) Sélection des sources d’information La première étape de travail était de réaliser une étude en amont afin de collecter des informations pour mieux connaitre le marché des médias, ses acteurs, ses consommateurs, ses enjeux et son potentiel. Parallèlement, nous avons écrit des emails aux principaux concernés que ce soit 20 minutes, Direct Matin ou Radio Prun' pour savoir s’ils seraient intéressés et voudraient se joindre à l’étude en devenant commanditaire de celle-ci. N’aillant pas eu de réponses de ces derniers nous avons dû opter pour un travail sans commanditaire. 2) Détermination de l’échantillon représentatif La deuxième étape a été de réaliser l’échantillon représentatif de la population de référence : les étudiants de l’Université de Nantes à interroger. Vu le nombre important d’étudiants à l’Université de Nantes (35119 étudiants toute filière confondue) il n’était pas envisageable de tous les interroger anonymement. Ainsi, nous avons dû utiliser une méthode non probabiliste pour compenser. ∣ 559 Etape de l’étude Semaines calendaires Semaines S6 S7 S8 S9 S10 S11 S12 S13 S14 S15 S16 S17 S18 S19 Analyse en amont Détermination de l’échantillon représentatif Conception du questionnaire Prospection pour récolter des réponses aux questionnaires Insertion et analyse des résultats Sphinx Elaboration du dossier Finalisation du dossier
  10. 10. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Nous avons donc pris comme modèle l’infographie des effectifs de l’Université de Nantes comme il nous avait été suggéré afin de déterminer les filières d’études représentatives et leur nombre selon le sexe. C'est ainsi que nous avons pu déterminer les quatre groupements de filières à interroger : ∣ 5510 0 75 150 225 300 Hommes Femmes Echantillon 17 % 17 % 20 % 47 % Sciences, Technologies et Santé Droit, Economie et Gestion Sciences Humaines et Sociales Arts, Lettres et Langues • Les femmes représentaient 55,3 % des effectifs contre 44,67 % pour les hommes. • Sciences, Technologies et Santé (46,82 %) • Droit, Economie et Gestion (20,05 %) • Sciences Humaines et Sociales (16,58 %) • Arts, Lettres et Langues (16,52 %) A noter vu la taille réduite de notre échantillon que c’est une étude exploratoire pour observer les comportements des étudiants de la faculté de Nantes face aux média gratuits. Etant donné la taille de l’échantillon, la marge d’erreur est de 5,6%. http://www.univ-nantes.fr/54501625/0/fiche___pagelibre/
  11. 11. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 3) Méthode de recueil et conception du questionnaire 
 En ce qui concerne le choix de la méthode de recueil nous avons opté pour : ü Enquête de terrain sur les différents campus de l’Université de Nantes. ü Enquête sur internet via Google Forms. Pour l’enquête terrain, nous avons conçu un questionnaire sur le programme Sphinx à l’aide de diverses techniques comme la technique de l’entonnoir, la logique des blocs questions ou les questions d’identifications et les questions ouvertes. Notre but était d’avoir toutes sortes de questions afin de faire ressortir le comportement, les habitudes et la satisfaction des étudiants de l’Université de Nantes face aux médias gratuits. Nous avons testé ce questionnaire plusieurs fois afin de faire des ajustements nécessaires pour l’améliorer. Une fois le questionnaire terminé nous avons prospecté sur les différents campus de l’Université de Nantes pour récolter des réponses en respectant bien le nombre déterminé d’étudiants à interroger selon la filière et le sexe. Nous avons obtenu 200 réponses en face à face après un bon mois d’enquête. Parallèlement, il nous paraissait judicieux pour compléter nos enquêtes et gagner du temps d’élaboré une version du questionnaire sur Google Doc pour pouvoir le diffuser sur les réseaux sociaux et récolter des réponses des différents étudiants de Nantes. Ainsi, nous avons obtenu 100 réponses grâce à média. Ce qui nous a permis d’avoir notre échantillon représentatif de 300 étudiants à la mi Avril. 4) Intervalle de confiance Il faut noter qu’il subsiste un risque que l’étudiant se valorise et décrive un comportement « idéal » et non son véritable comportement. Ainsi, par principe nous avons estimé que l’intervalle de confiance est de 95%. 5) Traitement et analyse de données Le traitement et l’analyse de données se fera par le logiciel Sphinx pour faire ressortir les tendances des comportements des étudiants interrogés. Nous avons mesuré l’indépendance entre deux variables grâce au test du χ². ∣ 5511
  12. 12. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 III. Synthèse des résultats Après avoir analysé les résultats, nous avons pu constater que les étudiants constituaient une partie de la population particulièrement sensible aux médias gratuits. En effet, les étudiants sont une population très mobile ce qui leur confère ainsi la possibilité d'avoir accès à toutes sortes de médias. Leur principale motivation : une soif d'être au courant de ce qui les entoure dans le monde. Désormais, le développement des nouvelles technologies, permet aux étudiants d'avoir accès à l'information à tout moment et peu importe l'endroit ou ils se trouvent. C'est pourquoi les étudiants ont plébiscité internet en déclarant qu'il constituait un support indispensable. En effet 9 étudiants sur 10 estiment qu'internet est un média indispensable. Internet est un média qui a révolutionné le monde de l'information. Tout d'abord nous sommes dans une période ou internet s'impose comme étant la norme, aussi c'est un moyen d'information très facile d'utilisation et très mobile. Enfin il bénéficie d'un atout majeur, c'est un support qui rassemble les avantages de tous les autres en un (images, son, textes et vidéos). Il n'en demeure pas moins que les autres supports comme la télévision rencontrent également un grand succès auprès des étudiants. En effet 65% des étudiants nous ont révélé regarder la télévision. Il en résulte que son aspect divertissant (texte et image) la rend plus attractive que d'autres supports qui viennent après tels que la presse ou encore la radio. Cependant ces derniers supports bien qu'ils soient moins importants que la télévision ou internet, continuent de jouer un rôle majeur au sein du paysage médiatique Français. Au delà des supports, les étudiants éprouvent également des préférences quant aux programmes qu'ils aiment suivre. Suite à notre enquête nous avons pu réaliser un classement des programmes préférés. Les étudiants sont une partie de la population disposant d'un niveau de culture et de compréhension assez élevé ce qui nous a tout de suite permis de dégager une tendance majeure: le fait que les étudiants sont plus sensibles aux programmes sérieux. En effet, il en ressort que les principaux programmes suivis par ceux-ci sont: la rubrique économie, la rubrique politique et l'actualité internationale. Cependant, ils demeurent tout de même de grands consommateurs d'autres types de programmes tels que les rubriques détentes ou encore sport. Nous pouvons donc dire que les étudiants sont une partie de la population qui disposent de programmes de prédilection mais qu'ils ne négligent pas pour autant les programmes moins sérieux. Les étudiants sont une partie de la population qui dispose d'une soif d'informations. On peut donc dire que c'est quasiment une exigence pour eux de s'informer tant sur le plan scolaire que personnel. En effet ceux-ci disposent de nombreux moyens pour s'informer. De plus, l'information est disponible en continu et consultable à tout moment. Grâce à cela, une majorité d'étudiants s'informe quotidiennement. En effet, il en ressort que deux tiers des étudiants Nantais s'informent tous les jours. Nous pouvons ainsi dire que les médias gratuits jouent un rôle prépondérant dans la vie des étudiants au quotidien. ∣ 5512
  13. 13. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Les étudiants, comme il a été dit précédemment sont une partie de la population qui dispose d'un niveau de culture et de compréhension assez élevé. Par conséquent, ils sont capables d'évaluer la qualité du traitement de l'information faite par les médias. Les étudiants dans leur majorité ont dénoncé le mauvais traitement de l'information réalisé par les médias. Petit à petit ils en sont venus à douter de la crédibilité des médias. 58% des étudiants ont ainsi déclaré que les informations diffusées par les médias ne reflétaient pas la réalité. Les principaux défauts relevés par les étudiants sont les suivants: -Un meilleur traitement et vérification des sources -Arrêter la course aux scoops qui nuit à la qualité des médias -Les médias ont tendance à manquer d'objectivité Cette synthèse d'analyse des résultats nous a donc permis de dégager les principales tendances qui ressortaient en ce qui concerne le comportement des étudiants de l'Université de Nantes face aux médias gratuits. Ainsi pour mieux répondre à la demande des étudiants, les médias gratuits auront intérêt à modifier certains aspects de leur diffusion de l'information. ∣ 5513
  14. 14. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 IV. Résultats détaillés Au sein de notre étude, nous avons essayé d'être le plus représentatif possible et il a donc été question pour nous d'élaborer un échantillon qui correspondait le plus à la population de base. Tout d'abord nous avons cherché l'effectif de l'Université de Nantes et nous en avons fait une distinction selon le sexe. Ainsi nous avons déterminé qu'au sein de l'échantillon total il fallait interroger 44,6 % d'hommes et 55,4 % de femmes. Ensuite nous avons mis en place une séparation des différentes filières présentes sur le campus Nantais : − Sciences, Technologies et Santé − Droit, Économie et Gestion − Sciences Humaines et Sociales − Arts, Lettres et Langues Après cette séparation des différentes filière nous avons pu déterminer la part de chaque filière dans l'effectif total de l'Université de Nantes. Au sein de ces différentes filières selon le nombre d'hommes et de femmes présentent nous avons respecté les proportions respectives de chacune de sorte à obtenir un pourcentage. Enfin, nous avons essayé de rencontrer différentes personnes du cursus LMD car les personnes en licence sont beaucoup plus présentes que les autres. ∣ 5514 Etudiants Interrogés Etudiantes Interrogées Total % Sciences, Technologies et Santé 75 65 140 47 % Droit, Economie et Gestion 24 36 60 20 % Sciences Humaines et Sociales 21 29 50 17 % Arts, Lettres et Langues 14 36 50 17 % TOTAL 134 166 300 Total des interrogés 44,67 % 55,33 %
  15. 15. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 1 : A quel support portez-vous le plus d'attention ? Sans surprise, en 2015, Internet est le support plébiscité par neufs étudiants sur dix. En effet, sur 300 étudiants interrogés vivants à Nantes, 94% d’entre eux utilisent ce dernier. Ce taux se justifie par le fait que les étudiants possèdent au moins un ordinateur, un smartphone ou une tablette leur permettant ainsi de rester connectés. La dépendance est peu significative. chi2 = 10,56, ddl = 6, 1-p = >89,70%. Les valeurs du tableau sont les pourcentages en colonne établis sur 300 observations Ayant grandi avec Internet, les étudiants ne pourraient pas s’imaginer vivre sans. Par ailleurs, il leur permet d’être plus autonomes notamment pour la recherche d’information. C’est pourquoi, lorsqu’on les interroge, un étudiant sur deux cite Internet en tant que support favori. La télévision est le deuxième support préféré des étudiants. En effet, les étudiants sont friands des images que ce soit pour s’informer ou se détendre. Sa convivialité permet aux étudiants de passer un bon moment avec leur famille ou amis. En déclin sur les dix dernières années, elle a connu un changement brutal avec l’apparition du numérique et de la vidéo à la demande. Ainsi, l’étendue de choix sur Internet incite les étudiants à préférer ce dernier face au petit écran. Les journaux gratuits, symbole des médias gratuits, ne figurent qu’en troisième position et atteignent à peine les 50 %. Ils ne sont pratiquement lus que par ceux qui se rendent à la faculté en transport en commun et ont accès à un point de distribution. Avec respectivement près de 40% et 34% de citations, la radio et les applications médias font office de compléments d’informations du trio de tête. La radio est souvent utilisée pour se divertir notamment par l’écoute de la musique. Les applications sociales telles Snapchat sont beaucoup plus utilisées pour leur côté ludique que pour leurs vidéos d’informations telle que CNN. Enfin, les magazines gratuits ne sont pas du tout prisés par la population estudiantine avec seulement 13% de citation. Ils peuvent être substitués par internet ce qui explique ce faible score. ∣ 5515 EN 2015, 9 ÉTUDIANTS SUR 10 ESTIMENT QUE INTERNET EST UN MÉDIA INDISPENSABLE. Sexe/ Support Internet Télévision Journal Gratuit Radio Applicati ons Médias Magazine Gratuit Autres Total Homme 92,7 % 73,2 % 39 % 31,7 % 51,2 % 9,8 % 2,4 % 100 % Femme 94,9 % 59,3 % 57,6 % 47,5 % 22 % 15,3 % 3,4 % 100 % Total 94 % 65 % 49 % 41 % 35 % 13 % 3 % 100 %
  16. 16. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 2 : A quelle fréquence vous informez-vous La dépendance n’est pas significative. chi2 = 16,44, ddl = 18, 1-p = >99,99%.
 Les valeurs du tableau sont les pourcentages en colonne établis sur 300 observations 68% c’est la part d’étudiants de l’Université de Nantes accros à l’information et qui se tiennent au courant quotidiennement à l’aide des différents médias gratuits, notamment internet, la télévision ou les journaux gratuits. Ainsi, avec la vitesse de propagation des informations ils sont au courant de toutes les informations dans le monde en temps réel. 27% des étudiants s’informent moins régulièrement et affirment le faire au moins trois fois par semaine. Ils sont intéressés par les informations mais n’ont pas toujours le temps de les suivre tout les jours où face à l’abondance d’informations ils aiment prendre du recul pour pouvoir les traiter. Seuls 3 étudiants de l’échantillon ne se sentent vraiment pas concerné par l’information et n’y prête pas absolument pas attention. Ils sont vraiment en marge de la population étudiante qui dans sa globalité s’informe régulièrement. ∣ 5516 Support/ Fréquence Jamais Une fois par semaine Trois fois par semaine Tous les jours Total Internet 1 % 5,3 % 27,7 % 66 % 100 % Télévision 1,5 % 1,5 % 29,3 % 67,7 % 100 % Journal Gratuit 2 % 8 % 30 % 60 % 100 % Radio 0 % 9,7 % 29,3 % 61 % 100 % Applications Médias 0 % 0 % 11,8 % 88,2 % 100 % Magazine Gratuit 0 % 7,7 % 38,5 % 53,8 % 100 % Autres 0 % 0 % 0 % 100 % 100 % Total 1 % 4 % 27 % 68 % 100 % Fréquence Nb % Jamais 3 1 % Une fois par semaine 13 4,33 % Au moins trois fois par semaine 81 27 % Tous les jours 203 67,67 % Total 300 100 % Deux tiers des étudiants nantais s’informent tous les jours.
  17. 17. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 3 : Avez-vous une télévision ? Près de 47 Millions de Français regardent de nos jours la télévision quotidiennement. Elle reste le média auquel beaucoup de Français restent attachés. Qu'en est-il des étudiants de l'université de Nantes ? Il s'avère que 75% des étudiants de l'université de Nantes interrogés, soit 224 sur 300 ont répondu posséder une télévision. Dans la plupart des cas, celle-ci est utilisée pour s'informer, principalement dans le cadre des études menées au sein de l'université de Nantes, ou les sujets d'actualités restent souvent au cœur des cours dispensés et ou toute information peut se révéler utile afin de mieux comprendre le monde qui nous entoure. Un étudiant en Erasmus à Nantes nous a parlé de sa propre expérience, je cite : « La télévision m'a beaucoup aidé au niveau des langues et m'aide toujours à les améliorer. Avant de venir ici, je ne parlais quasiment pas le Français, je l'ai en partie appris grâce aux journaux télévisés et aux séries que je regardais dans votre langue. C'est un moyen très actuel et divertissant afin d'apprendre une langue sans s'ennuyer ». La télévision est également utilisée pour se divertir car dans l'ensemble assez accessible, qui se révèle être très présent dans la plupart des foyers. Les 25% restants ayant répondu qu'ils n'en avaient pas ont fait ce choix par soucis de commodité, de budget ou encore parce qu’ils n'en ressentaient pas le besoin, trouvant d'autres supports pour s'informer, notamment grâce aux différents outils mis à disposition à l'université et préférant d'autres activités pour se divertir. Toutefois, il faut noter que parmi ces 25% certains regardent la télévision au sein du foyer familial. La télévision reste donc toujours un des médias les plus attractifs à ce jour grâce à une information claire et rapide et à la diversité de ses programmes. Mais à quelle fréquence les étudiants la regardent-ils ? ∣ 5517 Nombre % Oui 224 74,67 % Non 76 25,33 % Total 300 100 % 25 % 75 % Oui Non
  18. 18. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 4 : Combien de temps par jour passez-vous devant la télévision ? Un tiers des étudiants interrogés consacreraient une heure par jour à la télévision. Nous pouvons mettre en lien ce chiffre qui correspond à la durée d'un journal télévisé, d'une émission de divertissement du type «Touche Pas à Mon Poste» ou bien encore à un épisode de série télévisée. Un quart d'entre eux ne passeraient que moins d'une heure devant leur poste de télévision par manque de temps dans la majorité des cas. Deux sur dix y consacreraient deux heures, ce qui correspond à la diffusion d'un programme de début de soirée type film ou événement sportif. Concernant les 10% restants, il y passeraient plus de deux heures, essentiellement le week-end, pendant les vacances ou généralement dû - quand il s'agit de la semaine - aux longues parties de jeux-vidéo entre amis. ∣ 5518 Temps Nombre % Moins d’une heure 53 17,67 % Une heure 97 32,33 % Deux heures 45 15,00 % Deux heures ou plus 29 9,67 % Total 300 0 75 150 225 300 Moins d’une heure Une heure Deux heures Deux heures ou plus Echantillon 100 % 10 % 15 % 32 % 18 %
  19. 19. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 5 : Quels genres de programme regardez-vous ? La dépendance est très significative. chi2 = 78,34, ddl = 15, 1-p = >99,99%.
 Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.
 Les valeurs du tableau sont les pourcentages en colonne établis sur 300 observations. Selon l'enquête menée sur les étudiants de l'université de Nantes à l'égard de la télévision et de leurs habitudes de programme, nous retrouvons en tête de liste l'information, qui est exprimée par 48% des réponses sur l'ensemble des 300 étudiants interrogés, c'est à dire que près d'un étudiant sur deux interrogés utiliserait la télévision tout d'abord pour s'informer. Cette réponse est apparue première de la série dans 29% des cas, ce qui constitue une très grande majorité. Les programmes de divertissement arrivent en seconde position, avec 45% des votes et se révèlent être dans 24% des cas la réponse qui arrive en premier dans le top 3. En effet, la télévision reste l'outil le plus simple pour ces derniers afin de pouvoir accéder gratuitement aux programmes familiaux de divertissement. ∣ 5519 Nombre Arrivé en 1er % Au total % Information 144 29 % 48,00 % Divertissement 135 24 % 45,00 % Film 119 21 % 39,67 % Séries 115 19 % 38,33 % Sport 102 7 % 34,00 % Documentaires 57 0 % 19,00 % Total 300 100 % Temps/ Programm e Informatio ns Divertisse ment Films Séries Sport Document aires Total Moins d’une heure 85,7 % 100 % 0 % 14,3 % 57,1 % 14,3 % 100 % Une heure 90,5 % 46 % 7,9 % 28,6 % 19 % 15,9 % 100 % Deux heure 44,4 % 27,8 % 100 % 44,4 % 55,6 % 22,2 % 100 % Deux heures ou plus 0 % 25 % 100 % 91,7 % 50 % 25 % 100 % Total 48 % 45 % 40 % 38 % 34 % 19 % 100 %
  20. 20. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Suivent les films, séries et le sport que l'on retrouve fréquemment dans les réponses données. Les documentaires ferment quant à eux la marche, avec seulement 19% des réponses données par les étudiants. Il s'avère que ces derniers n'apparaissent dans aucun cas comme premier choix. Ils restent pour la plupart des étudiants des programmes annexes dans lesquels non peut retrouver une information plus ciblée sur certains types de sujets, loin de l'information dans sa globalité que représentent par exemples les journaux télévisés. Télévisuellement parlant, les étudiants sont donc beaucoup plus attirés par l'information et le divertissement, au détriment des catégories comme les séries ou le sport et d'autant plus que pour les documentaires avec lesquels l'écart est nettement creusé car ne faisant pas parti de leurs centres d'intérêts principaux au niveau des programmes proposés. Question 6 : Lisez-vous la presse ? La presse, le média traditionnel le plus ancien et en plein bouleversement vit un désamour de la part des français qui la lisent de moins en moins. Sur l’ensemble de la population étudiée, deux tiers des étudiants de l’Université de Nantes interrogés affirment lire la presse tant pour leurs études que pour leur culture générale ou par curiosité. En revanche, le tiers restant ne lit pas la presse car l’étudiant trouve ou préfère d’autres moyens pour s’informer grâce à d’autres médias. ∣ 5520 NOMBRE % Oui 204 68 % Non 96 32 % Total 300 100 % 32 % 68 % Oui Non
  21. 21. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Non : Pourquoi ne lisez-vous pas la presse ? ∣ 5521 Nombre % N’aime pas lire 26 8,67 % Manque de temps 17 5,67 % N’a pas accès à un point de distribution proche 14 4,67 % Préfère d’autres moyens pour s’informer 13 4,33 % Pas assez d’objectivité 11 3,67 % Information trop synthétisée 6 2,00 % Abondance de la publicité 5 1,67 % En désaccord avec l’information véhiculée par la presse 3 1,00 % Aspect écologique 1 0,33 % Total 300 32 % 9 %C’est le nombre d’étudiants qui avouent être “allergiques” à la lecture quotidienne de la presse.
  22. 22. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Tout d’abord il faut relativiser, ils ne représentent qu'un tiers des étudiants interrogés. Pour 14% de la population étudiée, ils ne lisent pas la presse pour 2 raisons majeures : ils n’aiment pas lire ou simplement par manque de temps. D’autres raisons existent : 8 % des étudiants jugent que les informations de la presse sont trop subjectives. Ainsi, n’aillant pas eu l’habitude de lire étant plus jeunes ou n’aimant pas ce support, ces étudiants se tournent vers ceux qui leur sont plus familiers et ou le rapport temps/ information sera le plus efficace. Oui : citez un journal que vous lisez 4 étudiants sur 10 interrogés ont cité spontanément un journal gratuit. Cela prouve un changement des comportements des étudiants qui préfèrent la presse gratuite pour son coût nul et son format synthétique auquel ils sont habitués avec internet. Seul 1 étudiant sur 10 a cité lire un journal traditionnel du paysage médiatique comme le Monde ou le Figaro. De plus en plus d’étudiants se détournent donc des institutions journalistiques dont les articles sont souvent jugés trop longs, trop formatés et manquant d’objectivité. Enfin, uniquement 3% des étudiants ont cité un journal régional tel Ouest France. Peu d’entre eux sont intéressés par la presse locale pouvant être substituée par les journaux gratuits ou internet pour le même degré d’information. ∣ 5522 NOMBRE % 20 MINUTES 89 29,67 % METRO 19 6,33 % LE MONDE 27 9,00 % LE FIGARO 13 4,33 % OUEST FRANCE 10 3,33 % L’EQUIPE 8 2,67 % COURRIER INTERNATIONAL 7 2,33 % DIRECT MATIN 22 7,33 % Autres* 9 3,00 % TOTAL 300 100 %
  23. 23. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 7 : Quel est l'intérêt pour vous de lire la presse gratuite ? Sans surprise, 2 étudiants sur 3 de l’Université de Nantes plébiscitent les journaux gratuits pour leur gratuité. Disposant de peu de moyens financiers, ils apprécient d’avoir une source d’information générale et gratuite. 1 étudiant sur 2 justifie dès lors la lecture de la presse gratuite pour son coté synthétique et sa vision globale sur l’actualité. Question 8 : Quel journal lisez-vous le plus parmi la presse gratuite ? Les étudiants lecteurs de presse gratuite lisent pour deux tiers d’entre eux le quotidien 20 minutes contre seulement 1 tiers pour Metro ou Direct Matin. Ainsi, à l’unanimité 20 minutes séduit les étudiants pour son format A4 et le traitement des informations. ∣ 5523 Nombre Arrivé en 1er % Gratuité 197 64 % 65,67 % Format synthétique 151 25 % 50,33 % Manque de temps 119 11 % 39,67 % Total des interrogés 300 100 % - Nombre % 20 Minutes 141 47,00 % Metro 23 7,67 % Direct Matin 29 9,67 % Direct Soir 11 3,67 % Total 300 100,00 %
  24. 24. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 9 : Quelles rubriques vous attirent le plus ? Les intérêts des étudiants dépendent beaucoup du type de filière. Mais on peut trouver une certaine homogénéité des choix pour les trois premières places. Pour 19% des réponses des étudiants, les actualités internationales, régionales ou locale arrivent en tête des rubriques qui les intéressent le plus. Les étudiants sont très friands de ce qui se passe dans le monde ou sont attachés à ce qui se déroule dans leur région et ville. La politique et l’économie arrivent respectivement en 2ème et 3ème positions avec 14% et 13% de citation comme 1er intérêt. Les étudiants portent beaucoup d’attention à ce qui se passe en politique pour se forger une opinion, être au courant de nouvelles réformes ou des élections pour leur avenir. C’est également le cas pour l’économie, les étudiants s’informent régulièrement sur l’état du marché pour savoir s’ils pourront trouver un emploi une fois dans la vie active, une peur récurrente chez l’étudiant. Par ailleurs, les étudiants ne font pas que s’informer par la presse gratuite. La rubrique détente qui comporte l’horoscope ou les mots croisés est populaire chez les étudiants avec 21% de citation parmi les favoris. L’étudiant aime bien savoir de quoi sa journée aura l’air ou de tester ses capacités cognitives. ∣ 5524 Nombre Arrivé en 1er en % Sur l’ensemble Economie 75 13,00 % 25,00 % Politique 73 14,00 % 24,33 % Actualité (Internationale, nationale, régionale) 84 19,00 % 28,00 % Société 79 13,00 % 26,33 % Santé 41 9,00 % 13,67 % Science 78 12,00 % 26,00 % Environnement 13 0,00 % 4,33 % Culture 52 8,00 % 17,33 % Sport 54 9,00 % 18,00 % Détente 63 3,00 % 21,00 % Total des interrogés 300 100,00 %
  25. 25. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 10 : Format numérique ou papier ? 30 % des étudiants interrogés affirment lire le format papier et numérique. On peut l’expliquer par le fait que le matin l’étudiant aime bien lire la version papier pour avoir les grandes lignes de l’information et sur internet pour lire d’autres articles non présent dans la version papier pour compléter les informations. Tout de même 25% des étudiants interrogés préfèrent s’informer grâce à la version papier des journaux gratuits. Ils trouvent l’information bien synthétique et le format pratique à lire dans les transports en commun. Seul 12 % des étudiants se contentent de la version numérique des journaux gratuits. On peut l’expliquer par le fait que seul 20 minutes met son site à jour régulièrement. Ainsi, les étudiants se tournent vers d’autres médias bien plus complets. Question 11 : Où lisez-vous le plus ? Deux tiers des étudiants s’informent en lisant les journaux gratuits dans les transports en commun. C’est logique en raison de la concentration des points de distribution aux pôles de transports telle Commerce ou Pirmil. Ainsi, ces étudiants qui prennent les transports en commun à ces pôles ont plus tendance à lire les journaux gratuits. ∣ 5525 Nombre % Numérique 37 12,33 % Papier 75 25,00 % Les deux 92 30,67 % Total 300 68 % Nombre % Transport en commun 136 66,67 % pendant les pauses 55 26,96 % au domicile 33 16,18 % au lieu de travail 14 6,86 % à la faculté 68 33,33 % Total des lecteurs 204
  26. 26. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 En deuxième positions arrivent les facultés avec un tiers d’étudiant qui affirme y lire. On peut l’expliquer par le fait que les journaux gratuits son présents sur des campus universitaires notamment Michelet Science ou Hotel dieu et les facultés de médecine qui représentent le plus fort taux d’étudiants et de potentiels lecteurs. Enfin, peu d’étudiants lisent de journaux chez eux (16%) ou au travail (7%). La raison est le fait que les étudiants ont probablement déjà consommé dans les transports en commun ou à la faculté. De plus, chez eux ils ont d’autres supports pour s’informer notamment internet qui est largement privilégié. Question 12 : A quel moment de la journée lisez-vous le plus ? ∣ 5526 NB % MATIN 163 54,33 % APRÈS-MIDI 21 7,00 % SOIR 20 6,67 % ETUDIANTS INTERROGÉS 300 0 75 150 225 300 Matin Après-midi Soir Echantillon 100 % 7 % 7 % 54 %
  27. 27. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 1 étudiant sur 2 affirme lire le plus le matin. On peut le mettre en relation avec la forte propension des étudiants à lire les journaux gratuits le matin après la distribution de la presse aux arrêts de tramway ou à différents campus de l’Université de Nantes. Peu d’étudiants lisent l’après-midi ou le soir (7%). Les raisons sont qu’ils ont des cours à la faculté, qu’ils ont du travail personnel ou qu’ils doivent travailler pour payer le loyer etc. De ce fait, ils ont moins de temps ou d’énergie à consacrer à la lecture contrairement au matin. Question 13 : Portez-vous attention à la publicité ? Si oui : avez-vous acheté un produit présenté ? Les étudiants lecteurs ne sont pas intéressés par la publicité dans les journaux gratuits. Seuls 35% affirment s’y intéresser contre 65% qui n’y prêtent pas attention. Ayant grandi avec les images et les publicités, les étudiants sont rompus à l’art de la communication des marques et savent prendre du recul pour savoir s’ils ont besoin de nouveaux produits. Par ailleurs, beaucoup de publicités ne sont pas destinées aux étudiants qui ne se sentent pas ciblé et donc n’y accordent pas d’importance. ∣ 5527 Nombre % Oui 73 35,78 % Non 131 64,22 % Total des lecteurs 204 100 % 64 % 36 % Oui Non
  28. 28. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Enfin, disposant de peu de moyens financiers, les étudiants préfèrent ne pas accorder trop d’attention à la publicité sachant qu’ils ne pourront pas se l’offrir ou économiser pour un produit qui les tient à cœur. Par conséquent, seulement un tiers de ceux qui s’intéressent achètent ou consomment un produit aperçu dans un journal gratuit. Question 14 : Ecoutez-vous la radio ? La radio constitue un élément majeur des médias qui a permis de faciliter la diffusion de part son aspect pratique. Nous avons réalisé que pour beaucoup d’étudiants, écouter la radio est une évidence. ∣ 5528 Nombre % Oui 27 36,99 % Non 46 63,01 % Total des étudiants qui portent attention à la publicité 73 100 % 37% des étudiants ont déjà acheté un produit présent dans les publicités Nombre % Oui 177 59 % Non 123 41 % Total 300 41 % 59 % Oui Non
  29. 29. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 En effet, 59% des étudiants interrogés affirment l’écouter régulièrement et une grande partie se rend à l’université en empruntant les transports en commun, à l'écoute des émissions matinales pour s’informer ou encore écouter de la musique. Ce taux peut également être expliqué du fait que certains étudiants ont une voiture à leur disposition. Ils s’en servent donc à plusieurs reprises par jour. Enfin, certains étudiants occupent un travail à temps partiel dans lequel ils ont la possibilité de mettre la radio en fond sonore tout en réalisant leur tâches. De plus, n’ayant pas assez de temps libre, ils peuvent se tourner vers la radio afin de suivre l’actualité dont ils ont besoin en complément des cours à l’université. D’autre part, sur les 300 étudiants interrogés, une part non négligeable à 41% a déclaré ne pas écouter la radio. En effet, certains étudiants estiment que les informations diffusées à la radio ne sont pas objectives. De plus, pour beaucoup, il est question de s’informer sur l’actualité en lien avec leur filière. Une étudiante en droit nous a déclaré : “Il y a une émergence d’informations liées aux faits divers et de moins en moins de politique, c’est pourquoi j’ai arrêté d’écouter la radio et je préfère m’informer différemment.”. Si nous prenons en compte cette remarque, il est vrai que la valeur ajoutée que la radio peut apporter est insuffisante pour des étudiants qui veulent s’enrichir d’informations. Enfin, les étudiants qui proviennent de la génération Y ont grandi avec le numérique. Ils préfèrent suivre l’information sur d’autres supports et sont plus à même d’enregistrer l’information si cette dernière est accompagnée par des images ou des vidéos explicatives. Finalement, il ne faut pas oublier que, pour les étudiants, la radio apparaît comme un complément aux autres médias. En réalité, ces derniers préfèrent plutôt lire la presse ou regarder la télévision en rentrant le soir. La radio est un support qui sert à se divertir lors de moments où l’étudiant est occupé à faire autre chose tel que conduire, faire du sport ou même lorsqu’ils surfent sur le net. Question 15 : Par quel intermédiaire écoutez-vous la radio ? ∣ 5529 Nombre % Voiture 96 32,00 % Poste de radio- réveil 79 26,33 % Smartphone 66 22,00 % Lecteur mp3 39 13,00 % Ordinateur 49 16,33 % Population étudiée 300
  30. 30. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Les étudiants utilisent différents supports leur permettant d’écouter la radio. Nous avons remarqué qu'une partie des interrogés, c’est-à-dire un étudiant sur trois, écoute la radio depuis son véhicule. Toutefois, les étudiants ne disposent pas tous d’une voiture, d’où le rapprochement des taux. En deuxième position, à 26%, les postes de radio-réveil. Un format traditionnel que tous les étudiants possèdent. Inconsciemment, les étudiants écoutent la radio au moins quelques minutes au réveil leur permettant ainsi de s’informer sur la météo et les grands titres de l’actualité. En outre, ils écoutent la radio via le smartphone à 22% notamment grâce à des applications gratuites qui permettent une connexion instantanée en wifi. Ils peuvent également préférer leur smartphone pour la diversité qu’il peut apporter. En effet, il existe une multitude de stations de radio accessibles à tout moment partout dans le monde. 16% des étudiants nous ont également dit qu’ils préfèrent écouter la radio via les sites de streaming sur leur ordinateur : “Je ne peux pas me séparer de mon lecteur mp3 pour écouter la radio.” a déclaré une étudiante en Lettres. Elle se place parmi les 39 autres personnes ayant choisi le lecteur mp3 comme support. D’une manière générale, nous pouvons affirmer que les étudiants écoutent la radio essentiellement le matin au réveil, dans la voiture ou dans les transports en commun en se rendant à l’université. Question 16 : Quand écoutez-vous la radio ? Environ la moitié des étudiants interrogés ont indiqué écouter la radio le matin, avec un taux de 46%. Ce pourcentage prouve que la radio réussit à séduire les étudiants avec des émissions matinales. Cependant un tiers des étudiants déclarent écouter la radio le soir. Nous pouvons penser à des émissions telles que les radios libres qui diffusent un contenu visant à divertir les jeunes après de longues journées de concentration. ∣ 5530 NOMBRE % MATIN 138 46,00 % APRÈS-MIDI 47 15,67 % SOIR 96 32,00 % NUIT 19 6,33 % TOTAL DES AVIS 300 100,00 %
  31. 31. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Peu d’étudiants nous ont déclaré écouter la radio régulièrement le soir (16%) et encore moins la nuit (6%). En effet, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Premièrement, beaucoup d'étudiants doivent aller au lit assez tôt en raison de la longue journée qui les attend le lendemain. De plus, s’ils ne dorment pas tôt (en période de vacances ou les week-ends), ils vont préférer sortir avec leurs amis plutôt que d’écouter les émissions diffusées la nuit. Les personnes n'habitant pas à Nantes et devant se rendre à l’université tous les matins peuvent être susceptibles d’écouter des émissions telles que l’info trafic sur la route, leur indiquant la situation des bouchons et l’heure d’arrivée à leur destination. D’après les chiffres, la radio est un média consommé par de nombreux étudiants. Ces derniers préfèrent l’écouter surtout le matin, plutôt le soir, l’après-midi ou la nuit. Son côté de transmission de l’information traditionnelle fait d’elle un média essentiel dans la société française actuelle. Il est clair que cette nouvelle génération préfère écouter la radio non pas sur un poste tel un ordinateur mais plutôt dehors en se connectant via leur smartphone. C’est-à-dire que la radio reste en tête des médias les plus utilisés grâce à internet qui permet aux étudiants de rester connectés. ∣ 5531 6 % 32 % 16 % 46 % Matin Après-midi Soir Nuit
  32. 32. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 17 : Quelles émissions vous intéressent ? La dépendance n’est pas significative. chi2 = 30,82, ddl = 24, 1-p = >99,99%. Les valeurs du tableau sont les pourcentages en colonne établis sur 300 observations Sur l’ensemble des étudiants interrogés, un sur deux a déclaré écouter de la musique à la radio. Un tiers des étudiants s’informerait en écoutant la radio. D’une manière générale l’étudiant aime découvrir les grands titres de l’actualité en début de journée. Le sport est une catégorie à laquelle ils accordent moins d’importance. Sur le total de l’échantillon, seulement 13% ont affirmé écouter des émissions liées au sport. Ceci est probablement dû au fait qu’ils préfèrent suivre les événements sportifs à la télévision entourés de leurs amis. ∣ 5532 Nombre % Musique 153 51,00 % Informations 93 31,00 % Sport 39 13 % Humour 32 10,67 % Radio Libre 27 9 % Info Traffic 6 2,00 % Autre (culture) 2 0,67 % Etudiants interrogés 300 Intermédiaire/ Emission Musique Informati ons Sport Humour Radio Libre Info Traffic Autres Total Voiture 87,7 % 26,2 % 12,3 % 6,2 % 7,7 % 4,6 % 0 % 100 % Poste de radio- réveil 72 % 48 % 40 % 20 % 12 % 0 % 4 % 100 % Smartphone 77 % 50 % 13,6 % 13,6 % 22,7 % 0 % 0 % 100 % Lecteur mp3 91,7 % 33,3 % 0 % 25 % 0 % 0 % 8,3 % 100 % Ordinateur 70,6 % 35,3 % 23,5 % 23,5 % 17,6 % 5,9 % 5,9 % 100 % Total 51 % 31 % 13 % 11 % 9 % 2 % 1,00 % 100 %
  33. 33. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Enfin parmi les moins cités, nous retrouvons l’humour avec un dixième des étudiants, les émissions de radio libre avec 9%, les radios spécialisées dans l’info trafic à 2%. On notera également que deux personnes ont déclaré suivre des émissions culturelles. Ainsi, la radio s’est développée paradoxalement à travers un autre média : internet, les étudiants utilisant des applications leur permettant ainsi d’accéder à un vaste nombre de stations de radio à travers le monde entier. Question 18 : Suivez-vous les informations sur Internet ? A l’heure actuelle, selon les étudiants que nous avons pu interroger, Internet est considéré comme le média le plus puissant. Il permet d’accéder à toutes les informations dont ils ont besoin. Sur la totalité de l’échantillon étudié, neuf étudiants sur dix affirment suivre les informations sur Internet. Nous pouvons expliquer les 6% restants par le fait que beaucoup de personnes se connectent uniquement pour voir leur boite mail et n’ont pas besoin de s’informer grâce à ce média. Cependant, les derniers arrivants n’ont pas vraiment le choix puisqu’il est de plus en plus récurrent de voir des professeurs mettre à disposition des fichiers liés au cours sur Madoc ou sur notre boite mail étudiante. En conclusion, de nos jours, il est indispensable d’être connecté afin de ne pas rater les informations. De plus, ce média nous permet d’accéder à tous les autres médias sous une forme numérique simplifiée telle que le journal numérique, la radio et la télévision en streaming. ∣ 5533 Nombre % Oui 282 94 % Non 18 6 % Total 300 100 %
  34. 34. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 19 : Par quel intermédiaire suivez-vous les informations sur Internet ? Tout d’abord, 8 étudiants sur 10 vont sur les réseaux sociaux pour s’informer que ce soit sur leur smartphone, sur une tablette ou même un ordinateur traditionnel. En effet, l’émergence des réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter a permis aux étudiants de rester connectés afin de suivre et partager l’actualité. Il est inévitable de tomber sur des informations apparues sur ces réseaux sociaux. C’est un bien pour l’information puisqu’elle est diffusée plus rapidement sous forme de bouche à oreille. La majorité de la population interrogée a également déclaré suivre les informations à travers les sites journalistiques. En effet, les sites de presse offrent plus de liberté au consommateur quant aux choix de ce dernier. Nous pouvons sélectionner l’article que nous souhaitons lire en entier et nous avons ainsi l’embarras du choix. Un autre point positif : les sites journalistes du monde entier. Il est en effet possible de consulter Le Monde en espagnol ou The Washington Post en un clic. Les moteurs de recherche constituent également un pilier majeur de l’information sur internet. Sur la totalité de notre échantillon, 43% ont déclaré se servir des moteurs de recherche afin de s’informer. Nous pouvons citer les principaux portails tels que Yahoo ou Google News. A préciser que les informations sur internet sont toujours publiées en temps réel, contrairement à la presse écrite qui est rédigée la nuit et n’est publiée que le lendemain. ∣ 5534 Nb % Réseaux Sociaux 241 80,33 % Sites Journalistiques 169 56,33 % Moteurs de recherche 131 43,67 % Autres 23 7,67 % Total des utilisateurs 300 −
  35. 35. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 20 : Quels supports vous aident à réaliser votre travail universitaire ? Tout d’abord, les étudiants doivent se documenter afin de fournir un travail universitaire de qualité. Pour cela, 60 % des interrogés nous ont affirmé que les sites spécialisés en rapport avec leur filière constituent une élément indispensable afin de réaliser leur travail. Nous devons souligner la part de 40% d’étudiants qui se servent des ressources mises à disposition sur Madoc. Nous pouvons l’expliquer par le fait que dans certaines filières, les étudiants n’ont simplement pas accès à Madoc. D’autre part, une part non négligeable des sondés ont déclaré se diriger vers des encyclopédies afin d’approfondir leur recherches. Cela signifie que plus d’un tiers des étudiants se sentent obliger d’avoir un éclaircissement sur le thème abordé par un autre moyen que les cours suivis à l’université. Par ailleurs, nous avons eu beaucoup d’étudiants de lettres ou de langues, c’est-à-dire un quart d’entre eux, qui nous ont avoué aller vers des sites de traduction. Puis enfin, nous avons eu des 20% des étudiants qui ont cité les cours comme un support afin de réaliser leur tâches universitaires. ∣ 5535 Nombre % Sites spécialisés en rapport avec la filière 182 60,67 % Madoc 120 40,00 % Encyclopédies 115 38,33 % Sites de traduction 78 26,00 % Autres 61 20,33 % Total 300
  36. 36. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 21 : Possédez-vous un smartphone ? A la question « possédez-vous un smartphone », 276 étudiants sur 300 ont répondu oui, soit 92% des interrogés. Il est en effet rare de trouver un étudiant qui n'est pas « scotché » à son téléphone à l'université. Seulement un sur dix n'en posséderait pas, ou ne posséderait pas un téléphone de type smartphone plus précisément. ∣ 5536 Nombre % Oui 276 92 % Non 24 8 % Total 300 100 % 8 % 92 % Oui Non
  37. 37. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 22 : Quel réseau social utilisez-vous le plus pour vous informer ? En ce qui concerne les applications téléchargeables sur smartphone, nous avons pu constater que Facebook arrive très largement en tête de classement, écrasant littéralement tout ses concurrents. L'application qui revient le plus dans les réponses après Facebook est Twitter, lui aussi très populaire auprès des étudiants, même s'il ne représente qu'à peine 20% des applications les plus téléchargées pour les étudiants de l'université interrogés. 11 étudiants sur ces 300 n'en auraient aucune, tandis que Snapchat et Instagram ne représentent qu’un pour-cent à eux deux. ∣ 5537 0 75 150 225 300 Facebook Twitter Instagram Snapchat Aucun Echantillon 100 % 3,67 %0,33 77 % 18,67 0,67 %
  38. 38. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 23 : Quelle est la fréquence d'utilisation par jour ? 34% des étudiants interrogés possédant un smartphone utiliseraient un ou plusieurs réseaux sociaux à dix ou quinze reprises par jour. 46 d'entre eux sur les 289 utilisant les réseaux sociaux ont répondu l'utiliser moins de cinq fois par jour pour les réseaux sociaux. Ils sont un peu plus d'un quart à le faire de cinq à dix fois. Malgré ce que l’on pourrait croire, ils ne seraient que 22% à s'en servir plus de quinze fois. Question 24 : Estimez-vous être bien informé ? ∣ 5538 Nb % Moins de 5 fois 46 15,33 % De 5 à 10 fois 78 26,00 % De 10 à 15 fois 101 33,67 % 15 fois et plus 64 21,33 % Total 300 96 % 0 75 150 225 300 Pas du tout d’accord Pas d’accord D’accord Plutôt d’accord Tout à fait d’accord Echantillon 100 % 36 %41 16 % 4 %3 %
  39. 39. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Notre étude nous a révélé que les étudiants de l'université de Nantes étaient très sensibles à l'information. En effet, ceux-ci ayant acquis un niveau d'études supérieur, sont beaucoup plus exigeants quant à la qualité et à la diffusion de l'information. Les étudiants sont une partie de la population qui opte généralement pour une qualité d'information assez soutenue. En effet, quelle que soit la filière dans laquelle ils se trouvent, ils auront tendance à privilégier les rubriques qui peuvent leur servir dans leurs études. Aussi les rubriques que l'on peut appeler de sérieuses sont également en tête. Économie, société et politique sont généralement en tête de lecture puis sont suivies des rubriques culture, science et détente. Ainsi, 65 % des étudiants ont estimé être bien informé dans l'ensemble. Nous pouvons donc conclure que les médias gratuits dans leur ensemble répondent assez bien aux besoins des étudiants. C'est à dire qu'ils fournissent des informations de qualité qui répondent aux attentes de ceux-ci mais également des moyens de diffusion leur permettant d'avoir accès à l'information assez facilement (distribution de journaux, chaines télé diffusant l'information en continue). Cependant il s'avère que 36 % d'entre eux n'ont pas été satisfaits par la qualité de l'information ou alors des moyens de diffusion. En effet, les étudiants possédant un niveau d'étude assez élevé peuvent considérer que l'information ne leur est pas assez adaptée ou alors une mauvais diffusion de celle-ci est remise en cause. Donc nous constatons qu'il est nécessaire pour les médias gratuits de privilégier une information de qualité sans pour autant en négliger l'aspect divertissant mais dans une moindre mesure. Aussi la diffusion de l'information reste un enjeux de taille, il faut qu'elle soit facilement accessible à tous. ∣ 5539
  40. 40. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 25 : Pensez-vous être sur-informé ? L'information est diffusée en continu tout au long de l'année. Ainsi, on se retrouve constamment inondé d'informations. C'est à ce moment qu'il est nécessaire pour chacun de sélectionner les informations les plus avantageuses pour lui. Dans notre cas l'ensemble des étudiants de l'université de Nantes auront tendance à favoriser les informations de qualité et sérieuses et à délaisser les rubriques qui le sont un peu moins pour limiter ce sentiment de sur-information. Aussi, lors de grands événements leur attention se concentre généralement sur une information principale leur permettant également de limiter ce sentiment de sur- information. Environ 62 % des étudiants de l'université de Nantes considèrent qu'ils sont sur-informés contre 38 % qui déclarent ne pas être sur-informés. On peut donc dire que cela résulte de la tendance des médias à traiter de l'information en continu quel que soit le sujet et cela viens en plus limiter la qualité et l'image que les étudiants ont des médias. Il serait donc intéressant pour les médias de limiter la quantité d'information à diffuser mais d'en sélectionner un certains nombre. Remarque : Lors des enquêtes, nous avons constaté que la majorité des étudiants ne s'estimant pas sur-informés réalisaient un tri de l'information qu'ils voulaient consulter. ∣ 5540 Nombre % Pas du tout d’accord 30 10,00 % Pas d'accord 85 28,33 % D’accord 99 33,00 % Plutôt d’accord 60 20,00 % Tout à fait d’accord 26 8,67 % Total 300 100,00 %
  41. 41. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 26 : L'information reflète t-elle bien la réalité ? Aujourd'hui, le traitement de l'information par les médias n'est pas toujours à la hauteur de ce qu'il devrait être. En effet on constate que différentes situations peuvent arriver : - Diffusion de fausses informations, - Prises de parties, mauvaises sources, etc … Tous ceux-ci viens biaiser la qualité de l'information à propos de faits réels. Environ 58 % des étudiants considèrent que l'information diffusée par les médias ne correspond pas à ce qui se passe réellement. En effet, les médias ont souvent été la source de controverses dans beaucoup d’événements au fil du temps. Les raisons de ces controverses s'expliquent par le fait que les médias dans certains cas font l'objet de diffusion de fausses informations, prises de parties, mauvaises sources. C'est pourquoi les étudiants, qui pour leur majorité prennent du recul sur ce qui se passe et qui savent faire la part des choses, ont constaté une différence entre la réalité sur les faits et l'information diffusée. Cependant, seulement 42 % considèrent que l'information reflète bien la réalité des faits relatés. Ceux-ci estiment que les médias fournissent un travail de qualité dans leur ensemble et que leur mission qui est de diffuser une information de qualité est bien remplie. Donc il en ressort globalement que les médias disposent d'une image assez négatives en raisons des controverses dont ils ont fait l'objet dans le passé et ils ont donc intérêt à développer une information de qualité qui traite bien des faits relatés dans la réalité. ∣ 5541 Nb % Pas du tout d’accord 29 9,67 % Pas d'accord 143 47,67 % D’accord 93 31,00 % Plutôt d’accord 35 11,67 % Tout à fait d’accord 0 0,00 % Total 300 100,00 %
  42. 42. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 27 : Vous sentez-vous concerné par les informations ? L'information dans nos sociétés contemporaines est devenue primordiale et constitue un élément majeur. En effet elle est indispensable dans plusieurs domaines que sont l'économie la politique et est à l'origine de droits inaliénables. C'est en cela que son caractère indispensable ne peut être remis en cause. Les étudiants dans leur extrême majorité se sentent concerné par l'information. En effet 91 % d'entre eux considèrent que l'information est un élément indispensable dans nos sociétés. Les étudiants sont sans cesses en quête d'informations que ça soit dans le cadre de leur formation ou alors de leur intérêt personnel. L'information permet de mieux comprendre ce qui nous entoure et constitue un élément clé sur le point politique économique ou encore sociétale. Ceux disposant de l'information avant les autres en économie seront plus aptes à prendre des décisions que les autres. En politique l'information est un élément cruciale dans la mesure ou elle va permettre d'influencer des décisions. C'est en cela que la majorité des étudiants ne négligent pas l'information considérant que la valeur ajoutée de celle-ci est très importante. Une faible proportion d'étudiants, 9 % ne se sentent pas concernées par l'information. En effet certains ne s'intéressent pas à l'information par manque d'intérêt ou n'estimant pas que l'information constitue un élément clé de nos sociétés. Aussi certains considèrent que les médias Pour conclure nous pouvons donc dire que la majorité des étudiants trouvent un intérêt à s'informer et estiment que l'information est un élément clé de nos sociétés. Or une très faible majorité ont considéré ne pas se sentir concerner par l'information. ∣ 5542 Nb % Pas du tout d’accord 3 1,00 % Pas d'accord 24 8,00 % D’accord 129 43,00 % Plutôt d’accord 123 41,00 % Tout à fait d’accord 21 7,00 % Total 300 100,00 %
  43. 43. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 28 : Suivez-vous plus les informations lors de grands évènements ? Les grands événements sont les moments privilégiés pour les média de diffuser l'information. En effet les grands événements sont suivis par un très grand nombre de personnes et les étudiants n’en font pas exception. Durant ces événements la consommation des médias augmente fortement, c'est à dire que les personnes vont avoir une volonté accrue de s'informer. Les événements peuvent être de différentes nature : sportif, culturel, politique....... Récemment nous avons eu l'occasion d'assister à la coupe du monde de Football et nous avons assisté à toute une population les yeux rivés sur leurs écrans et une augmentation de la consommation de médias. Les grands événements sont diffusés et suivis mondialement. Durant ceux-ci on constate une augmentation de la consommation des médias. Nous allons prendre pour exemple la coupe du monde de football 2014 qui s'est déroulée au Brésil. Lors des matchs de l'équipe de France nous avons pu voir qu'une majorité des Français dont les étudiants avaient les yeux rivés sur leurs écrans de télévision. La coupe du monde de football n'est pas le seul événement ou les étudiants suivent plus l'information. Ainsi on peut donc dire que la majorité des étudiants ont tendance à plus suivre l'information lors de grands événements que ça soit par engouement populaire, par intérêt ou par simple volonté de s'informer. Ainsi après avoir interrogé les étudiants, la tendance s'est confirmée et la plupart des étudiants soit 93 % ont déclaré augmenter leur consommation de médias gratuits lors de grands événements. L'information diffusée augmente globalement fortement lors de grands événements mais sa consommation également. Seulement 7 % des étudiants ont déclaré ne pas augmenter leur consommation de médias lors de grand événements. En effet, ce chiffre s'explique par une consommation d'information régulière indépendante des événements ou alors tout simplement d'une faible consommation de médias gratuits en générale. Finalement il en ressort que globalement dans leur extrême majorité les étudiants consomment beaucoup plus de médias lors de grands événements pour différentes raisons. ∣ 5543 Nombre % Pas du tout d’accord 9 3,00 % Pas d'accord 11 3,67 % D’accord 47 15,67 % Plutôt d’accord 124 41,33 % Tout à fait d’accord 109 36,33 % Total 300 100,00 %
  44. 44. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Question 29 : Que faudrait-il faire de mieux/différent afin que vous soyez plus satisfait ? Les médias ont été critiqué sur différents points par les étudiants. Il a alors été question de déterminer quels étaient les points qu'il aurait été préférable d'améliorer. En effet, cette amélioration débouchera forcément sur une augmentation de la consommation de ceux-ci. Tout d'abord, 31 % des étudiants ont déclaré ne pas savoir quels étaient les points à améliorer. En effet, ceux-ci n'ont pas émis de propositions dans le but de rendre le service des médias gratuits plus attractif. En revanche les médias ont beaucoup été critiqué sur leurs prises de parties et leur excès de subjectivité. C'est pourquoi environ 24,67 % des étudiants ont considéré qu'il était nécessaire que les médias soient un peu plus objectifs dans leur traitement de l'information. En effet, les médias font l'objet de nombreuses controverses en raison de leurs prises de partie. ∣ 5544 Nb Est déjà satisfaite 37 12,33 % Arrêter la course au scoop qui nuit à la qualité des médias 34 11,33 % Plus d’objectivité 74 24,67 % Plus de témoignages concrets 3 1,00 % Privilégier la qualité à la vitesse de l’information 16 5,33 % Un esprit d’analyse plus pertinent 24 8,00 % Un meilleur traitement et vérification des sources d’information 19 6,33 % Ne sait pas 93 31,00 % Total 300 100,00 %
  45. 45. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 De plus, la qualité informative a également été remise en cause. En effet les étudiants considèrent que les médias ne diffusent pas forcément assez d'informations sérieuses et cherchent plus à privilégier les scoops. En effet 11,33 % d'entre eux ont estimé qu'il était nécessaire d'arrêter la course aux scoops qui nuit à la qualité des médias. De nombreux autres arguments sont revenus quant à l'amélioration de la qualité des médias gratuits. 6,33 % des étudiants estiment qu'il est nécessaire d'avoir un meilleur traitement et une meilleure vérification des sources. Aussi 8 % ont déclaré qu'il était nécessaire d'avoir un esprit d'analyse plus pertinent quand 5,33 % conseillent de privilégier la qualité à la vitesse d'information. Enfin, il s'avère que 12,33 % considèrent que les médias sont une source d'information sérieuse et ne voient pas de conseils à apporter pour améliorer la qualité. En effet , ceux- ci considèrent que les médias remplissent pleinement leur mission. Pour conclure, nous pouvons donc dire que dans leur ensemble les médias doivent s'améliorer sur différents points mais que le service fourni par ceux-ci satisfait un certains nombres d'entre eux. Question 30 : Selon vous, quel est le média gratuit qui offre le plus de qualité ? ∣ 5545 Nb % Télévision 94 31,33 % Presse 56 18,67 % Radio 12 4,00 % Internet 121 40,33 % Applications smartphone 3 1,00 % Réseaux sociaux 7 2,33 % Aucun 6 2 % Total 300 100 %
  46. 46. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Les médias gratuits sont présents dans le paysage Français sous différents supports. En effet, certains privilégieront un support plutôt qu'un autre selon leurs préférences, habitudes ou facilité d'utilisation. 40,33 % des étudiants ont estimé qu'internet était le support qui offrait le plus de qualité. En effet, son utilisation est très simple et l'information est diffusée en avant-première contrairement aux autres supports et en continue. De plus la majorité des étudiants disposent d'ordinateurs portables et donc l'information sur internet est le moyen privilégier pour eux. Aussi internet constitue un support complet qui peut se substituer aux autres supports, c'est à dire qu'avec internet nous pouvons regarder la télévision, lire les journaux, écouter la radio. Tous ces éléments ont amené les étudiants à privilégier ce support. Aussi 31,33 % des étudiants ont placé la télévision au second plan juste après internet. En effet c'est un moyen d'information très divertissant qui combine image son et texte le rendant ainsi très attractif. La télévision arrive au second plan dans la mesure ou elle constitue une habitude culturelle au sein du foyer le soir ou alors le matin. ∣ 5546 2 % 2 % 1 % 40 % 4 % 19 % 31 % Télévision Presse Radio Internet Applications Médias Réseaux Sociaux Aucun
  47. 47. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 La presse reste le support le plus traditionnel. 18,67 % des étudiants considèrent que la presse est le support qui possède le plus de qualités. En effet la presse est accessible partout, elle est distribuée dans un grand nombre d'endroits. De plus son côté facilement transportable( dans son sac) la rend très attractif. Aussi la qualité du contenu informative y est très bonne. C'est le contenu synthétique qui fait le succès des quotidiens gratuits car les gens n'ont pas beaucoup de temps pour s'informer. Enfin arrive en dernière position la radio, les réseaux sociaux et les applications. La radio est majoritairement écoutée par ceux qui possèdent des véhicules, rendant l'information très pratique. Aussi elle est écoutée le matin ou le soir au sein du foyer familial. En ce qui concerne les réseaux sociaux puis les applications le développement des smartphones en a rendu l'utilisation très pratique car désormais on peut les utiliser à tous moments. Nous pouvons donc dire que les étudiants ont favorisé l'utilisation d'internet car son utilisation est très pratique et leur correspond pleinement. ∣ 5547
  48. 48. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 V. Conclusion de l’enquête et Recommandations Après avoir réalisé notre enquête, nous avons pu constater que les étudiants étaient de grands consommateurs de médias gratuits. En effet la quasi totalité des étudiants ont recours aux médias gratuits quotidiennement. Cependant ils ont tous des attitudes différentes dans leur mode de consommation que nous allons mettre en évidence. L'enquête nous a révélé que les étudiants de l'université de Nantes avaient des préférences quant aux supports des médias gratuits. En effet une large majorité (94 %) déclare utiliser internet. En effet , il en ressort que l'utilisation d'internet est devenue la norme pour les étudiants de nos jours. L'outil informatique est indispensable à l'étudiant et son aspect pratique et facile d'utilisation en font que ceux-ci le privilégient comme support pour aller s'informer. Ensuite, un grand nombre d'entre eux (75 %) déclare également posséder une télévision. En effet cela demeure une bonne source traditionnelle d'information pour les étudiants. Son succès s'explique par son aspect divertissant, c'est à dire la possibilité d'associer une image à l'information. Aussi ce support est très utilisé en ce qui concerne les divertissements de type séries ou alors émissions. Les journaux et la radio se suivent de près avec respectivement (68 %) et (59 %). Le journal reste le moyen d'information traditionnel par excellence. Un grand nombre des lecteurs de journaux gratuits sont les personnes venant en transport en commun passant par les lieux de distribution de ces journaux qui ce concentrent principalement au niveau des arrêts de tramways ou près des gares ainsi qu'aux abords du centre ville. En ce qui concerne la radio elle reste aussi un moyen de communication très important malgré le fait qu'elle ne dispose pas d'autant de consommateurs que les autres supports. L'étude nous a révélé que les étudiants aimaient diversifier leurs sources d'informations pour vérifier celle-ci. Selon les supports, les étudiants ont différents lieux de consommation de ces médias gratuits ainsi que des moments de prédilection très diverses. En ce qui concerne internet, les étudiants ont tendance à consulter ce support chez eux avant d'aller à l'université ou alors le soir en rentrant. Mais désormais de par l'essor des smartphones, ordinateurs portables, tablettes et le développement d'applications il est devenu très facile de pouvoir consulter l'information à tout moment et dans n'importe quel endroit. Ce support est le seul que l'on peut consulter à tout moment et en continu et dont la source d'information est très riche et se diffuse très vite. Quant à la télévision, support de communication plus traditionnel, est principalement utilisé le matin ainsi que le soir, c'est à dire durant le temps libre des étudiants. Son caractère peu mobile en limite donc la consommation par rapport à internet. ∣ 5548
  49. 49. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Les journaux en revanche sont très utilisés par les étudiants, en effet le matin ou alors le soir en rentrant de l'université, un grand nombre d'entre eux se vouent à la lecture. Cela s'explique par le fait que c'est un support très mobile peu encombrant de par son format et facilement disponible ( beaucoup de points de distribution stratégique existent). De plus une large partie des personnes interrogées ont déclaré lire quotidiennement le 20 minutes. L'utilisation de la radio comme les autres médias se fait globalement le soir et le matin au domicile mais également lors de trajets pour les personnes possédant des véhicules. Désormais avec les smartphones on peut également écouter la radio mais c'est une pratique peu répandue. Globalement ce qui ressort est que les médias sont principalement consommés lorsque l'on dispose de temps libre le matin, le midi ou le soir à l’exception d'internet qui grâce à ses atouts peut être utilisé à tout moment et dans n'importe quel endroit. Tout au long de l'enquête nous avons pu voir que les étudiants de l'université de Nantes étaient de grands consommateurs de médias gratuits. La plupart d'entre-eux, 67% nous révèlent s’informer tous les jours par l’intermédiaire de l’un de ces médias. De nos jours il est devenu quasi impossible de passer à coté de ces médias. Les étudiants ont cette volonté de s'informer constamment sur l'actualité car cela fait partie des exigences de leurs études et dans un sens plus large des exigences de la société. En effet, l'information est un élément essentiel dans divers secteurs clés de l'économie, donne des clés de compréhension sociétales et permet de se forger son opinion. Face aux différentes rubriques proposées par les médias gratuits, l'économie arrive en premier plan : Les étudiants ont estimé que cette rubrique était la plus importante ensuite vient l'actualité internationale et pour finir la rubrique société. On peut donc dire que les étudiants sont principalement intéressé par de l'information sérieuse de sorte à mieux comprendre le fonctionnement de notre société et être apte à se faire sa propre opinion des choses. Cependant, même si les étudiants privilégient l'information, il existe d'autres programmes qui ont également beaucoup de succès. Parmi ceux-ci, les films qui rencontrent beaucoup de succès mais également les divertissements. Enfin un élément clé du succès des médias gratuits réside dans le fait que le coût est inexistant pour le consommateur. En effet les étudiants constituent une catégorie de la société avec un faible pouvoir d'achat ne leur permettant pas de s'abonner à certains journaux ou encore à des chaines payantes pour suivre l'actualité. Le coût inexistant est un facteur que les étudiants ont mis en premier plan pour justifier de leur consommation de médias gratuits. ∣ 5549
  50. 50. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Nous pouvons donc dire que cette enquête : « Le comportement des étudiants face aux médias gratuits » nous a permis d'analyser plusieurs objectifs de recherche et parmi ceux-ci : − Déterminer sous quels supports les médias gratuits sont le plus souvent utilisés par les étudiants de l'Université de Nantes. − Identifier les utilisations et habitudes de consommation des médias gratuits par les étudiants de l'Université de Nantes. − Chercher à évaluer la qualité de ces médias gratuits par les étudiants de l'Université de Nantes. Ainsi nous avons pu élaborer des recommandations pour que les médias gratuits ainsi que l'Université de Nantes puissent élaborer des plans d'action afin d'améliorer la qualité du service fourni. Recommandations Support Les médias gratuits ont largement intérêt à développer les supports numériques. En effet l'information par internet est très facile d'accès et d'utilisation. De plus on dispose d'une source d'information très riche et continue. Les étudiants possède pour leur majorité des smartphones ou un ordinateur portable et donc sont en mesure de consulter l'information à tous moments. En effet généralement l'information est d'abord publiés sur internet avant de l'être dans les journaux ou sur un autre support. Par exemple, récemment avec l’événement du séisme au Népal, nous avons pu voir que l'information circulait d'abord sur internet puis était ensuite disponible sous d'autres supports. Donc pour rester attractif envers les étudiants les médias gratuits se doivent de développer l'information numérique et de rester innovant dans ce secteur. Contenu informatif : Suite à l'enquête, le contenu informatif de certains médias gratuits a été remis en cause Beaucoup d'étudiants ont critiqué par certains points la qualité informative des quotidiens gratuits soulignant leur manque de transparence. Ils ont également remarqué un manque d'objectivité de la part de certains médias et un mauvais traitement de l'information. De plus, l'ordre d'importance des rubriques doit être remis en cause, dans la mesure ou certains étudiants considèrent que l'on donne trop d'importance aux rubriques telles que les faits divers. N'oublions pas que cette rubrique a beaucoup de succès auprès de certaines personnes or les étudiants de l'université de Nantes n'en ont fait guère une priorité. L’excès de publicité est également constamment revenu lors de notre enquête. Ainsi les médias gratuits se doivent de revoir leur contenu informatif afin d'améliorer la qualité du service fourni. Il s'agira pour eux de mieux s'adapter aux besoins et intérêts des étudiants. ∣ 5550
  51. 51. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Points de distribution Il serait intéressant de voir se développer un partenariat entre les médias gratuits et l'université de Nantes. En effet, les points de distribution au sein du campus de l'université sont très rares. Il en existe seulement un au niveau de l'université de sciences. Il serait intéressant que à l'entrée de chaque filière de l'université de Nantes on puisse avoir un point de distribution. Cela permettrait aux personnes ne venant pas en transports en communs d'avoir accès aux quotidiens gratuits mais dans un sens plus globale à tous les étudiants souhaitant s'informer. Prix Grâce au coût inexistant du service fourni les médias gratuits connaissent un succès considérable. La majorité des étudiants ont des budgets très faibles et ne peuvent pas se permettre de payer pour ce service. Il est donc extrêmement conseillé aux médias gratuits de poursuivre sur cette voie pour rester attractif face aux étudiants malgré les difficultés que certains quotidiens gratuits rencontrent de nos jours. Remerciements Nous tenons à remercier l'ensemble des personnes qui nous ont permis de mener à bien ce projet. Tout d'abord nous souhaitons saluer l'aide apporter par un chercheur de l'Insee "Mr Fauchard". Nous remercions également Mr. Gautherau qui nous a aidé à bâtir notre questionnaire ainsi qu'un parenté d'une personne du groupe qui nous a apporté des informations concernant la presse. Finalement, nous sommes très satisfaits d'avoir réalisé ce projet qui est à notre sens une première étape dans l’entrée dans la vie professionnelle. Annexe Le text du Chi2 En une phrase, le test du χ2 permet de déterminer la probabilité que les lignes et les colonnes d’un tableau croisé sont indépendantes. Dit autrement, il permet d’évaluer si la répartition des effectifs dans une table de contingence est significativement différente de celle de la table calculée sous l’hypothèse d’indépendance des deux variables croisées. L’hypothèse d’indépendance ∣ 5551
  52. 52. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 L’objectif du test du χ2 est de déterminer si les lignes et les colonnes d’un tableau croisé (c’est à dire les deux variables étudiées) ne sont pas indépendantes. Par indépendantes, on veut dire que le fait d’appartenir à une modalité de la première variable n’a pas d’influence sur la modalité d’appartenance de la deuxième variable. Il n’y a qu’une seule chose à retenir : dire que les variables d’un tableau croisé sont indépendantes revient à dire les trois choses suivantes : 1. Le fait d’appartenir à l’une des modalités de la première variable n’a aucune influence sur la modalité d’appartenance de la seconde 
 2. Les pourcentages lignes du tableau croisé sont les mêmes pour toutes les lignes; 
 3. Les pourcentages colonnes du tableau croisé sont les mêmes pour toutes les 
 colonnes. ∣ 5552
  53. 53. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 Informations complémentaires 1. Contexte de l'étude Les étudiants faisant partie de l'Université de Nantes, ont régulièrement recours aux médias gratuits comme guise d'information. L'information est délivrée par les médias via différents supports et il a été question pour nous de déterminer selon les différentes filières existantes à l'université de Nantes quel support avait le plus de succès auprès des étudiants. La presse gratuite est constamment distribuée aux abords de l'université de Nantes pour les étudiants venant en tram mais l'on constate également un certains nombres d'entres eux les yeux rivés sur leur téléphones avides d'information. Mais qu'en est-il de la Télévision et de la radio ? Notre enquête s'inscrit réellement dans une période ou l'information est un élément clé dans nos sociétés et il s'agira donc d'analyser le comportement des étudiants de l’université de Nantes face aux médias gratuits. 2. Les objectifs stratégiques On peut dire que les étudiants ont des comportements très hétérogènes face aux médias gratuits mais qu'ils en sont de grands consommateurs. L'enjeu pour nous est ici de déterminer comment est ce qu'on pourrait augmenter la part de marché des médias gratuits par rapport aux étudiants. Cela peut se faire par différents moyens que nous détaillerons tout au long de l'étude. Il s'agira également de chercher comment on pourrait redonner aux médias gratuits ses lettres de noblesse. 3. Les objectifs de Recherche Pour pouvoir analyser la situation il va donc falloir élaborer des objectifs de recherche et parmi ceux-ci : − Nous allons donc chercher à déterminer sous quels supports les médias gratuits sont le plus souvent utilisés par les étudiants de l'Université de Nantes. − Il va être aussi question d'identifier les utilisations et habitudes de consommation des médias gratuits par les étudiants de l'Université de Nantes. − Enfin nous chercherons à évaluer la qualité de ces médias gratuits par les étudiants de l'Université de Nantes. ∣ 5553
  54. 54. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 4. Aspects sensibles marketing Il existe un très grand nombre de supports en ce qui concerne les médias gratuits. Il sera pour nous très difficile de déterminer la part de marché de chacun. Aussi les étudiants ont tous des pratiques autant différentes les unes des autres et il s'agira pour nous d'être le plus représentatif possible en réalisant une étude de qualité. 5. Le but de l'étude Cette étude aura pour but d'analyser le comportement des étudiants de l'Université de Nantes face aux médias gratuits. Nous chercherons à déterminer et à comprendre leurs habitudes de consommation des médias. Une foi réalisée nous mettrons cette étude à disposition de l'Université de Nantes qui disposera d'une vision globale de la consommation des médias gratuits de la part des étudiants. N'ayant pas de commanditaire nous avons également décidé de la poster sur les réseaux sociaux afin que tout le monde y ait accès et plus particulièrement les étudiants dans la mesure ou ils sont les premiers concernés par cette enquête. Les médias gratuits pourront également s'appuyer sur notre travail pour améliorer leur part de marché ( la distribution aux abords de l'université, l'amélioration du contenu informatif etc....) 6. Groupes cibles Notre étude portera seulement sur les étudiants de l'Université de Nantes. En effet, il s'agira d'analyser leurs comportements et habitudes de consommation face aux médias gratuits. Pour cela, dans l'optique d'être le plus représentatif possible, nous allons chercher à déterminer le nombre d'étudiants dans chaque filière et les interroger respectivement à la part qu'ils représentent par rapport au nombre d'étudiants total. Cette méthode va nous permettre de fournir une étude de qualité qui sera la plus représentative possible. 7. Aires géographiques Notre étude sera principalement menée à Nantes et dans sa périphérie. Puisque notre étude concerne les étudiants nous avons tout de suite pensé à aller les interroger au sein du campus de l'université aux abords de leurs bâtiments respectifs ainsi qu'à l'entrée de la bibliothèque universitaire. Mais nous avons également décider d'aller aux abords des points de distribution de la presse gratuite (proche des arrêts de tramway) Aussi nous sommes allés dans le centre ville de Nantes. ∣ 5554
  55. 55. Le comportement des étudiants face aux médias gratuits MAI 2015 8. Proposition d'approche méthodologique Il est certain que dans ce type d’enquête, il est plus intéressant de faire un travail quantitatif qu’un travail qualitatif. C’est la raison pour laquelle l’ensemble du groupe se fixe pour objectif 200 enquêtes à réaliser (le groupe étant composé de 6 étudiants, donc 33 enquêtes par personnes). En plus d’au moins 100 enquêtes diffusées sur nos réseaux sociaux à récupérer sur Google Docs. Ce qui nous fait un total de 300 enquêtes. Nous pensons qu’il sera question de bien gérer le temps qui nous est réparti. Ainsi, nous pensons réaliser nos tâches sur les mois de mars et d’avril afin d’avoir plus de temps pour pouvoir réaliser le dossier d’analyse et le rapport à rendre. Parmi les sources principales que nous allons utiliser afin de réaliser cette enquête nous pouvons citer internet. Une source qui nous donnera accès un vaste nombre d’informations concernant la forme que devra prendre notre questionnaire. Nous allons également nous informer auprès des différents médias afin de mieux les connaitre pour pouvoir poser des questions cohérentes dignes de qualité. Puis, il ne faut pas oublier l’aide qui nous sera apportée aux heures de TD, tous les mercredis matins. 9. Délivrables Nous espérons que notre étude marketing aura une utilité pour quelconque des trois acteurs impliqués que ce soit l'Université, les médias ou alors les étudiants. Selon l'utilisation de ces différents acteurs, l'étude aura une utilité différente. En effet les médias gratuits auront plutôt intérêt à utiliser cette étude dans le but d'améliorer leur part de marché tandis que les étudiants utiliseront cette étude principalement à titre informatif par exemple. Notre étude sera disponible sous deux formes : - Powerpoint pour la version numérique diffusée sur internet - Dossier imprimé pour la version à rendre 10. Timing : D’autre part, il faut considérer la notion du temps. Notre enquête va se réaliser sur le mois de mars. Ensuite, nous allons faire une mise en commun avec les trois binômes. Puis enfin, nous rédigerons un rapport afin d’analyser les résultats que nous allons obtenir. Il est certain que c’est un travail qui demande du temps mais nous pensons pouvoir réaliser ce travail au plus tard pour le jeudi 30 avril 2015. 11. Budget : Tout d’abord, il faut savoir que lorsque l’on aborde la notion de budget, on ne parle pas du salaire reçu mais plutôt des coûts qui on été mis dans la réalisation de cette enquête. Sur les six personnes composant le groupe, trois possèdent une voiture. Nous prenons en compte l’essence consommé durant le trajet. Nous pouvons également parler des frais d’impression des questionnaires ainsi que des dossiers à rendre. 12. Les informations de contacts et autres conditions diverses Pour mener à bien notre étude nous avons du faire appel à l'université de Nantes, en effet nous les avons sollicité dans le but d'avoir l'ensemble des effectifs afin de réaliser notre échantillon représentatif. ∣ 5555

×