Gramatica de frances

351 vues

Publié le

Aqui está um novo power oint sobre a gramática de francês do 8º ano

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
351
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gramatica de frances

  1. 1. Tu viens avec moi? Les pronoms personnels désignent le locuteur (première personne), l’interlocuteur (deuxième personne), ou l'être ou la chose dont on parle (troisième personne).
  2. 2. Je vais à l'école. Ils occupent la fonction de sujet de la phrase. Singulier Première personne je Deuxième personne tu Troisième personne il (m.), elle (f.) Pluriel Première personne nous Deuxième personne vous Troisième personne ils (m.), elles (f.) J'arrive tout de suite! Devant une voyelle ou un h muet, il y a élision du e dans le pronom personnel je.
  3. 3. Avec toi, personne ne s'ennuie! C'est moi! Toi non plus, tu ne viens pas? Lui, il n'a rien dit. Le pronom tonique peut être employé seul et occupe normalement une fonction autre que sujet dans la phrase. Il est employé notamment après le présentatif c'est/ ce sont, après une préposition, avec aussi ou non plus, ou pour renforcer le pronom personnel sujet. Singulier Première personne moi Deuxième personne toi Troisième personne lui (m.), elle (f.) Pluriel Première personne nous Deuxième personne vous Troisième personne eux (m.), elles (f.) Soi est le pronom tonique correspondant à on (= tout le monde).
  4. 4. Paul dit: "Je pars en voyage." Quand le narrateur rapporte les paroles de quelqu'un sans aucune modification, on parle de discours direct. En général, le texte rapporté au discours direct est introduit par deux points (:), et encadré de guillemets ("...").
  5. 5. Il dit qu'il part en voyage. Quand le narrateur rapporte les paroles selon son point de vue, on parle de discours indirect. Ainsi, je est le narrateur, tu, la personne à qui il s'adresse, ici, le lieu où il se trouve, maintenant, le moment de l'énonciation, ce qui dicte certaines modifications de la phrase par rapport au discours direct. Verbes introducteurs Elle part en avion? Il demande si elle part en avion. Achetez les billets! Il nous demande d'acheter les billets. On emploie les verbes introducteurs: dire que, pour les affirmations; demander si, pour les questions auxquelles on peut répondre par oui ou par non; demander de, pour les phrases à l'impératif.
  6. 6. Personnes grammaticales Je viens de perdre mes clés. Je te dis que je viens de perdre mes clés. Les termes des paroles rapportées concernant le narrateur restent (ou passent) à la première personne. Je te rends ton livre. Je te dis que je te rends ton livre. Les termes concernant l'interlocuteur du narrateur restent ou passent à la deuxième personne. Je lui repasse son linge. Je te dis que je lui repasse son linge. Les termes ne concernant ni l'interlocuteur ni le narrateur restent ou passent à la troisième personne.
  7. 7. Indications de lieu et de temps Viens ici! Je lui demande de venir là. Les indications de lieu et de temps sont considérées du point de vue du narrateur. ici – là maintenant – alors aujourd'hui – ce jour-là hier – la veille demain – le lendemain il y a trois jours – trois jours avant dans trois jours – trois jours après prochain – suivant etc. Concordance des temps J'arrive. Il dit qu'il arrive. Est-ce que tu lui as téléphoné? Il me demande si je lui ai téléphoné. Fais tes devoirs! Il me demande de faire mes devoirs. Quand le verbe introducteur du discours indirect est au présent de l'indicatif, dire que et demander si sont suivis du présent de l'indicatif. Demander de est toujours suivi de l'infinitif. Pierre a demandé: "Tu étudies le français aujourd'hui?" Pierre a demandé s'il étudiait le français ce jour-là.
  8. 8. quand le verbe introducteur du discours indirect est au passé, il faut faire la concordance entre le temps du récit et le temps du discours rapporté. Il est mignon. Il a dit qu'il était mignon. Le présent devient imparfait. Il est venu avec nous. Il a dit qu'il était venu avec nous. Le passé composé devient plus-que-parfait. Il neigera demain. Il a dit qu'il neigerait le lendemain. Le futur devient conditionnel présent. Il était sympa. Il a dit qu'il était sympa. Tous les autres temps se maintiennent.

×