Auto-organiser 
les récompences 
Une unité de Savoir & Faire - Glen Wang 
Anas MBASSO le 10/02/2014
Préambule 
Pourquoi le reward ? et commment ?
Introduction 
“Les meilleurs architectures, éxigences et conceptions émèrgent 
d’équipes auto-organisées” 
Agile Manifesto...
Une unité de savoir & faire
Le rôle du manager 
Le manager met en scène et définit les contraintes : 
● Le manager décide quels types de récompenses p...
Comment vous auto-récompensez ? 1/2 
● Cela aide à établir le lien entre les objectifs de l'entreprise et les objectifs 
a...
Comment vous auto-récompensez ? 2/2 
● Vous pouvez facilement ressentir les récompenses venant du “Chef” 
comme des erreur...
Comment organiser l’auto-récompense comme 
exercice d’équipe ? 1/2 
● Auto-organiser les récompenses doit cultiver l’espri...
Comment organiser l’auto-récompense comme 
exercice d’équipe ? 2/2 
● C’est un système de pouvoir distribué, chacun peut 
...
Les formes de récompenses 
Les récompenses peuvent prendre plusieurs formes : 
● Evénements, sorties, soirées … Les activi...
Conclusion 
Le manager décide de l'enveloppe des 
récompenses. L’équipe décide 
pourquoi/quoi/qui/quand/où/comment 
récomp...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Auto-organiser les récompences : Une unité de Savoir et Faire

749 vues

Publié le

Comment faire pour permettre à l’équipe d’organiser ses propres récompenses ?

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
749
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • The Agile Manifesto says that the best architectures, requirements, and designs emerge from self-organizing teams. The Scrum Guide says that self-organizing teams choose how best to accomplish their work, rather than being directed by others outside the team. But how about letting the team self-organize to reward itself?
  • In the self-organizing rewards process, the manager builds the stage and sets the constraints.
    The manager can decide what kinds of rewards should be self-organized.
    The manager needs to effectively communicate with the team the organization's objectives, its core values and principles, and the expected behaviors of the team and individuals. The manager can join the team's exercise of self-organizing rewards to make sure organizational objectives and values are followed. This is the manager's Unity of Knowing and Doing in this process.
    The manager needs to invest to build a culture of openness, trust, and transparency. Without trust and transparency, the self-organizing reward system won't work. Cultural change is not easy. The manager can start with promoting good and right practices used by the team within the self-organizing rewards and any other self-organizing activities.
  • This helps link organizational objectives to your personal objectives. If you know that you have the power to reward yourself, and that the reward should be aligned with organizational objectives, you will transfer the organizational objectives to your own objectives. You think of yourself as the boss. Honesty is the basis of self-rewarding in an organization. What if you're not honest? You will risk losing credit in your team, as the self-organizing reward system is actually a team exercise.
    It helps you to internalize good behaviors. With ownership of the rewarding system, you will internalize what behaviors should be rewarded.
    Rewards coming from the boss can easily be mistakes, either because the reward's content/form is not what you want, or the way of rewarding isn't what you like. You yourself know better what/when/how you want a reward.
    Self-rewarding is about self-motivation, which is the best motivation.
    You can control how to reward yourself, and you will make an effort to prepare for the future. This is about learning and continuous improvement. This is what an organization wants.
  • Rewards coming from the boss can easily be mistakes, either because the reward's content/form is not what you want, or the way of rewarding isn't what you like. You yourself know better what/when/how you want a reward.
  • Self-organizing rewards should cultivate common good and collaboration. The team needs to make an effort to establish three things: (1) The reward system assists team objectives, so it should protect rather than destroy team objectives. (2) Individuals have different performances and therefore their rewards can be different. (3) Discussions and consensus work better than simply voting on deciding the rules of self-organizing rewards. This system will not be 100 percent fair, but it's much better than top-down rewarding. Another benefit is that it encourages the good side of humanity, which I believe is the nature of human being.
    The process and rules are formed from the bottom up. They respect everyone's ideas.
    This system is about distributed power; everyone can influence it.
    The rewards are from peers and are public. It's about teamwork and transparency.
  • .They can be used to celebrate holiday and engage family. Without celebration, life is a series of Wednesdays, which is not good for the sustainable pace of the development team. Family should be included in the reward system, as they provide support.
  • Auto-organiser les récompences : Une unité de Savoir et Faire

    1. 1. Auto-organiser les récompences Une unité de Savoir & Faire - Glen Wang Anas MBASSO le 10/02/2014
    2. 2. Préambule Pourquoi le reward ? et commment ?
    3. 3. Introduction “Les meilleurs architectures, éxigences et conceptions émèrgent d’équipes auto-organisées” Agile Manifesto “Une équipe auto-organisée choisit la meilleure manière d’atteindre son objectif, plutôt que d'être dirigée par d'autres personnes en dehors de l'équipe” Scrum Guide Comment faire pour permettre à l’équipe d’organiser ses propres récompenses ?
    4. 4. Une unité de savoir & faire
    5. 5. Le rôle du manager Le manager met en scène et définit les contraintes : ● Le manager décide quels types de récompenses peuvent être auto-organisées ● Le manager communique à l’équipe les objectifs de l’entreprise, ses valeurs et ses principes, et l’attitude souhaitée de la part de l’équipe et des individus. Il rejoint ainsi cette auto-organisation en s’assurant que les objectifs de l’entreprise sont bien partagés et pris en compte. C’est l’“Unité de Savoir & Faire” du manager dans ce processus. ● Le manager investit dans la construction d’une culture d’ouverture, de confiance et de transparence.
    6. 6. Comment vous auto-récompensez ? 1/2 ● Cela aide à établir le lien entre les objectifs de l'entreprise et les objectifs au niveau de chaque individu. Si vous pouvez vous récompensez vous même, et que la récompense est allignée aux objectifs de l’entreprises, vous allez transférer les objectifs de l’entreprise sur vos propres objectifs. o Vous êtes le patron ! -> La base de l’auto-organisation o Et si vous n’êtes pas honnête ?  Vous perdez votre crédibilité vis-à-vis de votre équipe, car c’est un exercice d’équipe. ● Cela vous aide à vous approprier les bonnes pratiques et comportements. En étant proriètaire du système de récompenses, vous allez vous approprier les comportements et pratiques qui doivent être récompensés.
    7. 7. Comment vous auto-récompensez ? 2/2 ● Vous pouvez facilement ressentir les récompenses venant du “Chef” comme des erreurs. Soit par ce que vous considèrez que le contenu ou la forme ne sont pas appropriés, ou vous n’aimez pas la façon dont les récompenses sont attribuées. ● Il s’agit d’une auto-motivation ● Vous pouvez controler comment vous vous auto-récompensez, et vous allez faire un effort pour préparer l’avenir. Il s’agit d’un apprentissage et d’une amélioration continue. C’est la volonté de votre entreprise.
    8. 8. Comment organiser l’auto-récompense comme exercice d’équipe ? 1/2 ● Auto-organiser les récompenses doit cultiver l’esprit de collaboration et le bien commun. L’équipe doit fournir un effort pour établir trois choses : o Le système de récompense doit aider l’équipe à atteindre ses objectifs, il doit par conséquent protèger l’esprit d’équipe. o Les performances des membres de l’équipes sont différentes, leurs récompenses peuvent donc être différentes. o La prise de décision doit être basée sur le principe de la discussion et du consensus (pas de vote). ● Le processus et les règles sont définis de la base. Cela permet de prendre en compte l’avis de chacun.
    9. 9. Comment organiser l’auto-récompense comme exercice d’équipe ? 2/2 ● C’est un système de pouvoir distribué, chacun peut l’influencer. ● Les récompenses viennent des pairs et sont publiques. Il s’agit d’un travail d’équipe où la transparence est un élèment essentiel.
    10. 10. Les formes de récompenses Les récompenses peuvent prendre plusieurs formes : ● Evénements, sorties, soirées … Les activités d’équipe est une base importante de l’agilité. ● Célébrer des vacances et engager la famille. Sans célébration, la vie est une série de lundi et vendredi, ce qui n’est pas bon pour un rythme de développement soutenable. ● Célébrer les réalisations de l’équipe et mettre l’accent sur le sentiment de réussite ● L’équipe ou l’individu du Sprint, du mois ou de l’année. ● Des bonus (primes ...) peuvent faire parti aussi de l’auto-organisation des récompenses. L'entreprise peut déployer cela manière graduelle.
    11. 11. Conclusion Le manager décide de l'enveloppe des récompenses. L’équipe décide pourquoi/quoi/qui/quand/où/comment récompenser. L’équipe s’auto-organise pour unifier le Savoir et Faire.

    ×