Juin 2013
1 rencontre
à la pointe de l’info
ANTIDOT et
CM-CIC Capital Innovation
Quel est le point commun entre
But, Décathlon, TF1, Canal +,
le Point, OSEO, le CNRS ou
Lexis Lexis ? Ces entreprises de
r...
ANTIDOT
et CM-CIC Capital Innovation,
un partenariat tout trouvé.
En quoi consiste aujourd’hui
cette activité «B to B» ?
F...
La demande est très forte dans des
secteurs comme l’électronique,
l’aéronautique ou les machines-
outils. Ce logiciel, auq...
Karine Lignel
Nous connaissions Antidot depuis
longtemps et avions pu suivre son
évolution avec intérêt. C’est donc tout
n...
-RCSNantesB328330717-130042-25Juin2013-Créditsphotos:Copyright2001BritishPhotographers’LiaisonCommittee/FinersStephensInno...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation d'Antidot par CM-CIC Capital Finance

789 vues

Publié le

CM-CIC Capital Finance présente Antidot, dans laquelle il a investi début 2011.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
789
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation d'Antidot par CM-CIC Capital Finance

  1. 1. Juin 2013 1 rencontre à la pointe de l’info ANTIDOT et CM-CIC Capital Innovation
  2. 2. Quel est le point commun entre But, Décathlon, TF1, Canal +, le Point, OSEO, le CNRS ou Lexis Lexis ? Ces entreprises de référence dans le e-commerce et l’information de pointe utilisent toutes un moteur de recherche développé par la société Antidot. Fabrice Lacroix, créateur et P.D.G de l’entreprise, analyse avec nous le succès du leader français des outils de traitement des données. Fabrice Lacroix
  3. 3. ANTIDOT et CM-CIC Capital Innovation, un partenariat tout trouvé. En quoi consiste aujourd’hui cette activité «B to B» ? F.L. : Notre métier est d’aider les entreprises à valoriser leurs données, même en nombre très important (Big Data) avec des solutions (moteurs de recherche, outils de veille et de navigation, analyse de l’info) qui s’adaptent facilement à leurs besoins spécifiques. Nos technologies permettent une analyse complète et « intelligente » des contenus, ce qui induit une optimisation des recherches. Concrètement, pour les sites de e-commerce (Décathlon, But), cela prend la forme de moteurs de recherche capables de booster le taux de transformation en associant rapidité, performance et intégration des règles de merchandising. Pour les sites de médias (TF1, Canal+, Le Point) qui vendent de la publicité, Comment est née Antidot ? Fabrice Lacroix : L’aventure a commencé en 1999. J’étais alors Directeur technique chez Infonie, l’un des tous premiers fournisseurs d’accès Internet français. A l’époque, les FAI (fournisseurs d’accès internet) produisaient leurs propres contenus et nous avions besoin d’un moteur de recherche performant pour les mettre en valeur. Les solutions disponibles ne nous satisfaisant pas, nous avons décidé de développer notre propre outil et d’en faire une offre à part entière. On m’a confié la direction de cette nouvelle activité, Antidot, qui a immédiatement rencontré un beau succès. Nous avons notamment remporté l’appel d’offres pour équiper le FAI Belgacom… contre Google. Malheureusement, en 2001, l’explosion de la bulle internet a tout remis en cause. Nous avons perdu tous nos clients en moins de 3 mois, sans aucune perspective de les remplacer. Il nous restait un peu de trésorerie, une équipe de grande qualité… Après quelques moments de doute et d’hésitation, nous avons donc choisi de persévérer en nous repositionnant sur le marché des entreprises. Le temps de modifier notre technologie et de prospecter ce nouveau marché, il nous a fallu deux ans pour signer notre «1er » contrat. l’enjeu est d’augmenter le nombre de pages vues grâce à la mise en relation pertinente de contenus. Ces deux marchés représentent chacun 1/3 de notre portefeuille. Le dernier tiers est constitué par notre activité de solutions Intranet pour les entreprises, avec une expertise particulière dans le monde de la santé. Quels sont aujourd’hui vos axes de développement ? F.L. : Nous réalisons 20 % de notre activité à l’export et 80 % en France. Le marché national s’essouffle et nous souhaitons nous redéployer à l’international avec pour ambition d’inverser ce rapport d’ici 3 ans. Pour cela, nous fondons de gros espoirs sur Fluid Topics, une nouvelle solution révolutionnaire facilitant la gestion et l’accès à la documentation technique.
  4. 4. La demande est très forte dans des secteurs comme l’électronique, l’aéronautique ou les machines- outils. Ce logiciel, auquel nous avons consacré 1 million d’euros et 2 ans de développement, est le premier à répondre exactement aux besoins du marché. Nous en tenons pour preuve le formidable accueil que notre logiciel a reçu lors de sa présentation aux Etats-Unis. Vous ne craignez pas d’attirer l’attention des concurrents ? F.L. : C’est possible, mais ce type de solution est très complexe à développer, même pour nous qui avons plus de 10 ans d’expérience dans le traitement des données. Le ticket d’entrée sur ce marché sera élevé et nous avons clairement une longueur d’avance. Et nous avons déjà d’autres idées similaires de solutions ciblées à très forte valeur ajoutée. CM-CIC Capital Innovation accompagne votre développement depuis 2010. Quel regard portez-vous sur cette collaboration ? F.L. : C’est un investisseur qui a la conscience du temps. Le temps qu’il faut pour développer de nouvelles solutions. Etletempstrèscourtdontnousdisposons pour investir quand une opportunité se présente. Concrètement, CM-CIC Capital Innovation est capable de nous aider à «tenir» pendant nos phases de recherche et d’augmenter rapidement sa participation. Cet équilibre, je le retrouve dans nos échanges. Tout en nous faisant confiance, ses équipes savent aussi nous challenger quand il le faut, ce qui nous soutient dans nos réflexions stratégiques. Plus d’informations sur : www.antidot.net www.fluidtopics.com +de120clients dont 80% en SaaS* +de1milliard de requêtes par an +30%/ande croissance sur les 5 dernières années 45collaborateurs * Software as a Service
  5. 5. Karine Lignel Nous connaissions Antidot depuis longtemps et avions pu suivre son évolution avec intérêt. C’est donc tout naturellement que nous avons investi à l’occasion de la sortie des investisseurs historiques. Cet investissement a marqué, pour Antidot, d’une part, une accélération des métiers déjà existants, avec le lancement de la nouvelle version de la plate-forme de solutions d’accès à l’information, et, d’autre part, une mise en œuvre de la réflexion stratégique sur le développement à l’international et le lancement de nouveaux produits. Ainsi, aujourd’hui, en plus des moteurs de recherche, solutions de veille, outils de navigation dans l’information, qui sont les socles des technologies proposées par Antidot, le produit Fluid Topics, solution de publication de la documentation technique, a rencontré un vif succès, notamment aux Etats-Unis, avec des propositions de partenariat par des industriels importants du secteur. C’est cette capacité qu’a Fabrice Lacroix à anticiper les évolutions nécessaires, à la fois d’un point de vue technologique, mais également par une réflexion marché en profondeur, ainsi que la mise en œuvre de cette stratégie par les équipes techniques et commerciales, qui nous ont convaincu du potentiel d’Antidot. ANTIDOT vu par Karine Lignel, CM-CIC Capital Innovation.
  6. 6. -RCSNantesB328330717-130042-25Juin2013-Créditsphotos:Copyright2001BritishPhotographers’LiaisonCommittee/FinersStephensInnocentAsagreedbyBAPLA,AOP,NUJ,MPAandtheBFP-MuséeAirFrance-GettyImages-Antidot. Conquête de l’Everest en 1953 par Edmund Hillary et Tensing Norgay. Record de plongée dans la Fosse des Mariannes en 1960 par Jacques Piccard et Don Walsh. Conquête de la lune par les américains en 1969. RIEN DE GRAND NE SE FAIT SANS CONFIANCE. Ouverture de la ligne des Andes par Mermoz et Guillaumet en 1929. Cette conviction inspire au quotidien les femmes et les hommes de CM-CIC Capital Innovation dans leur relation avec les entrepreneurs. Filiale de CM-CIC Capital Finance, nous accompagnons en fonds propres, dans leurs premiers stades de développement, des sociétés à fort potentiel technologique : secteurs de la santé, de l’électronique, de l’informatique et des énergies renouvelables, en France et au Canada. Au-delàdenotresavoir-faire,c’estlaproximitéaveclesporteurs de projets qui caractérise le succès de notre approche. CM-CIC Capital Innovation Espace Cordeliers 2, rue Président Carnot 69002 LYON Tél 04 78 38 64 90 www.cmcic-capitalinnovation.com Siège Social 28 avenue de l’Opéra 75002 PARIS

×