L'allégorie de la caverne de Platon
Platon a vécu en Grèce, au IVème siècle avant Jésus-Christ. Disciple proche de Socrate, il a reporté dans ses œuvres les d...
La République <ul><li>->  Ouvrage le plus réputé de Platon, il y expose principalement l'idée de justice dans l'individu e...
Ou sommes-nous ? « Imagine des hommes dans une demeure souterraine... » « les hommes sont là depuis leur enfance, les jamb...
 
Remontée « Il souffrira et l'éblouissement l'empêchera de distinguer les objets dont tout à l'heure il voyait les ombres »...
« Il aura, je pense, besoin  d'habitude  pour voir les objets de la région supérieure.  D'abord ce seront les  ombres qu'i...
Arrivée en haut Notre homme peut alors voir les objets, leur reflet sur le lac...
Il découvre tous les contrastes de la nature qu'il ne connaissait pas...
« À la fin, j'imagine, ce sera le soleil - non ses vaines images réfléchies dans les eaux ou en quelque autre endroit - ma...
« Après cela il en viendra à conclure au sujet du soleil, que c'est lui qui fait les saisons et les années, qui gouverne t...
Redescendre <ul><li>Amour pour ses camarades le pousse à redescendre </li></ul><ul><li>Il doit se réhabituer à l'obscurité...
Synthèse « Pour moi, telle est mon  opinion  : dans le monde intelligible  l'idée du bien est perçue la dernière et avec p...
L'allégorie de la caverne : image de la démarche du philosophe <ul><li>Premier pas vers la sagesse = conscience de son ign...
En relief : l'Allégorie de la montagne
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'allegorie de la caverne de Platon

4 687 vues

Publié le

L'allégorie ou le mythe de la caverne est décrit dans le livre 7 de la République de Platon. Platon aborde ici sa vision de l'éducation par des prise de conscience expérimentales d'une vérité toujours plus proche de la Vérité. Elle synthétise la démarche du philosophe selon les étapes suivantes suivantes :
* prise de conscience de sa souffrance au fond d'une caverne d'illusions
* remontée vers la source des illusion (ici un feu à l'entrée de la caverne)
* prise de conscience de la nature illusoire de la caverne (ou de son ignorance, de ses opinions...grâce au travail de vérification et de remontée vers les causes)
* découverte progressive d'une monde plus "vraie" : celui qui nous entoure
* redescende dans la caverne par amour pour ses camarades
* tentative de dialogue avec ses anciens camarades qui le comprennent difficilement (après la contemplation du vrai / beau / juste - symboliquement la source de lumière qu'est le soleil - difficulté du retour dans le monde matériel des opinions et de l'action)

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 687
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
89
Actions
Partages
0
Téléchargements
47
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'allegorie de la caverne de Platon

  1. 1. L'allégorie de la caverne de Platon
  2. 2. Platon a vécu en Grèce, au IVème siècle avant Jésus-Christ. Disciple proche de Socrate, il a reporté dans ses œuvres les dialogues de son maître.
  3. 3. La République <ul><li>-> Ouvrage le plus réputé de Platon, il y expose principalement l'idée de justice dans l'individu et dans la cité. </li></ul><ul><li>-> L'allégorie de la caverne est située au cœur (livre 7) d'un des dialogues les plus importants de Platon, La République. Elle expose sa théorie de l'acquisition des connaissances. Platon montre que la connaissance des choses nécessite un travail, des efforts pour apprendre et comprendre. </li></ul><ul><li>-> Allégorie : représentation indirecte et métaphorique ; à l'aide d'une histoire par exemple ; de concepts abstraits difficiles à représenter directement. </li></ul>
  4. 4. Ou sommes-nous ? « Imagine des hommes dans une demeure souterraine... » « les hommes sont là depuis leur enfance, les jambes et le cou enchaînés, de sorte qu'ils ne peuvent bouger ni voir ailleurs que devant eux, la chaîne les empêchant de tourner la tête »
  5. 6. Remontée « Il souffrira et l'éblouissement l'empêchera de distinguer les objets dont tout à l'heure il voyait les ombres » « Considère maintenant (...) qu'on détache l'un de ces prisonniers, qu'on le force à se dresser... »
  6. 7. « Il aura, je pense, besoin d'habitude pour voir les objets de la région supérieure. D'abord ce seront les ombres qu'il distinguera le plus facilement, puis les images des hommes et des autres objets qui se reflètent dans les eaux, ensuite les objets eux-mêmes . Après cela, il pourra, affrontant la clarté des astres et de la lune, contempler plus facilement pendant la nuit les corps célestes et le ciel lui-même, que pendant le jour le soleil et sa lumière . »
  7. 8. Arrivée en haut Notre homme peut alors voir les objets, leur reflet sur le lac...
  8. 9. Il découvre tous les contrastes de la nature qu'il ne connaissait pas...
  9. 10. « À la fin, j'imagine, ce sera le soleil - non ses vaines images réfléchies dans les eaux ou en quelque autre endroit - mais le soleil lui-même à sa vraie place, qu'il pourra voir et contempler tel qu'il est. »
  10. 11. « Après cela il en viendra à conclure au sujet du soleil, que c'est lui qui fait les saisons et les années, qui gouverne tout dans le monde visible, et qui, d'une certaine manière, est la cause de tout ce qu'il voyait avec ses compagnons dans la caverne. »
  11. 12. Redescendre <ul><li>Amour pour ses camarades le pousse à redescendre </li></ul><ul><li>Il doit se réhabituer à l'obscurité... </li></ul><ul><li>Arrivé à ses camarades, il sera moins doué qu'eux le sont dans la connaissance des ombres </li></ul><ul><li>Risque d'être pris pour un fou ou quelqu'un de trop perturbateur car il veut changer leur vision du monde </li></ul><ul><li>il pourrait même être tué </li></ul>
  12. 13. Synthèse « Pour moi, telle est mon opinion : dans le monde intelligible l'idée du bien est perçue la dernière et avec peine, mais on ne la peut percevoir sans conclure qu'elle est la cause de tout ce qu'il y a de droit et de beau en toutes choses [conclusion logique / intuitive et évidente] » Platon ajoutera un peu plus loin : « l'homme libre ne doit rien apprendre en esclave (...) les leçons que l'on fait entrer de force n'y restent point. » Voici donc la démarche qui conduit l'homme vers le bien : La caverne ou « prison » de l'âme Le monde qui nous entoure Ombres et illusions Monde sensible Lumière du feu = source de lumière et cause des illusions Puissance du soleil = source de lumière et cause du monde sensible Montée vers le haut et contemplation Montée de l'âme vers le monde intelligible
  13. 14. L'allégorie de la caverne : image de la démarche du philosophe <ul><li>Premier pas vers la sagesse = conscience de son ignorance </li></ul><ul><li>Analogies de chacun des cercle avec le monde intérieur / social / cosmique </li></ul><ul><li>Autonomie intellectuelle = penser par soi même </li></ul>Expérience Assimilation Rapprochement de la vérité OPINIONS - IGNORANCE - APPARENCES - MONDE SENSIBLE PHILOSOPHIE - CONNAISSANCES - DEMARCHE ASSENTIONNELLE SAGESSE – BIEN SOLEIL DANS LE MONDE PHYSIQUE
  14. 15. En relief : l'Allégorie de la montagne

×