3

2 190 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 190
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

3

  1. 1. SOMMAIRE Airsoft Inside E-magazine au coeur de l’airsoft Airsoft Inside a été conçu et réalisé par la CAT (Caen Air-2 Édito soft Team) www.caen-airsoft-team.fr et par Norman- die Airsoft www.normandie-airsoft.fr avec le concours de GuiSmO , Anne-Laure et Nelly que nous remercions3 Courrier des lecteurs pour leurs conseils et leur travail.6 Le coin de Carlita Contact : contact@airsoft-inside.fr7 Droit de réponse Directeur de la publication : Golgy golgy@airsoft-inside.fr8 Actualités L’Usine des Elfes Directeur de la publication adjoint: Buche buche@airsoft-inside.fr11 Le billet d’humeur de Droopy Ma réplique pour un terrain Rédacteur en chef :12 Mike mike@airsoft-inside.fr Eliminator1992 La team des hautes terres Rédacteur en chef adjoint:14 Reportages Droopy droopy@airsoft-inside.fr Formation Sniper Mise en ligne : Partie CQB inter-asso à l’Usine des Elfes Tok-Ra tok-ra@airsoft-inside.fr L’airsoft ailleurs: la Nouvelle Zélande Fidel fidel@airsoft-inside.fr27 Boulétude Le Boulet « Lubie Passagère » Comité de direction : Tok-Ra, Golgy, Fidel, Mike, Droopy, Buche29 Reviews techniques SVD Dragunov ASG Comité de rédaction : Les différents types de répliques pour l’airsoft Mike46 Sociologie Droopy Alo alo@airsoft-inside.fr Motiver ses troupes Oumka oumka@airsoft-inside.fr48 Airsoft Paradise Drood drood@airsoft-inside.fr Garand garand@airsoft-inside.fr Lili lili@airsoft-inside.fr52 Témoignages Carlita carlita@airsoft-inside.fr P2 p2@airsoft-inside.fr Le couple et l’airsoft55 Dessins: Sécurité Takachier takachier@airsoft-inside.fr Une assurance, pour quoi faire? Equipe technique :57 Vie associative Golgy, Buche, Fidel, Tok-Ra Animer une partie d’airsoft Couverture :59 Conseils pratiques Buche Préparer son matériel Autres intervenants :60 Gear et mode P!Gouch Les camouflages germaniques Test comparatif: Army boots Mentions légales :66 Histoire et art militaires La rédaction n’est pas responsable des textes, dessins et Opération Aquatint: une mission, un livre... photos publiées, qui engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. Toute reproduction, même partielle des70 Culture textes, infographies et autres documents iconographiques parus dans le présent numéro est soumise au préalable au Seven Troop d’Andy McNab Generation Kill comité de direction du magazine, quel que soit le support74 La team du mois de la reproduction. La TAG 1478 Humour inside Airsoft Inside #3 - Février 2010 1
  2. 2. ÉDITOBonjour à tous, amies lectrices et amis lecteurs,La parution du deuxième numéro a très sensiblementboosté les téléchargements du premier, et on ne peutqu’être heureux de l’engouement qu’a suscité notre maga-zine dès sa parution, bien que, nous en convenons, il nousreste bien des progrès à faire pour nous améliorer encoredavantage. Il est clair que tous les articles n’ont pas satis-fait tout le monde, mais il en faut pour tous les goûts. Au-cun article, cependant, n’a été rejeté massivement, si onse réfère à vos remarques et observations vues ici et là. Nous sommes très contents de rayonner bien au delà de la Normandie, puisque nous sommeslus dans toute la France, jusqu’en Nouvelle-Calédonie, en Belgique, en Espagne, au Canada, en Nou-velle-Zélande, au Japon, en Corée du Sud, aux Étas-Unis, et en Afrique du Sud, et nous commen-çons à recevoir des productions provenant de sources diverses, que nous aurons plaisir à publier.Vous nous avez demandé de nous ouvrir encore plus vers les autres régions, et nous ne demandonspas mieux. Il vous suffit de nous envoyer vos reportages, reviews, témoignages et présentationsde teams et nous les insérerons dans le magazine, autant que faire se pourra. Vous serez toujoursinformés de nos possibilités en fonction des articles reçus et de la taille du magazine. J’ai pu lire à droite et à gauche que certains nous donnaient une durée de vie d’un ou deuxnuméros maximum. Navré de vous décevoir, nous sommes là pour durer très longtemps et nousavons pratiquement un mois d’avance au niveau de la production. De plus, notre équipe rédac-tionnelle a le plaisir d’accueillir trois nouveaux rédacteurs permanents. Takachier va se charger desillustrations, Carlita aura beaucoup à faire avec les soucis que rencontrent les femmes d’airsofteurs,tandis que P2 nous rédigera des articles historiques ou techniques. D’autres collaboreront spora-diquement selon leurs disponibilités, comme Psycho, Mr Kalash, Torrent ou encore Lios, que nousremercions. Le Comité de direction du magazine s’élargit pour accueillir Droopy en qualité de ré-dacteur en chef adjoint et Buche avec les fonctions de directeur de la publication adjoint. On peut faire un point après deux numéros, car nous nous donnons la peine de parcourir vosforums associatifs pour prendre la température. Vous semblez apprécier la qualité des textes et desphotos, ainsi que la grande variété des sujets traités. Notre humour et notre côté « pas sérieux »vous séduisent, et même les articles un peu éloignés de l’airsoft ont vos faveurs. Nous sommes trèsflattés de lire que vous considérez Airsoft Inside comme un magazine sérieux de grande qualité,et cela, croyez-moi, est très encourageant pour la suite. Vous aurez remarqué que nous tenonscompte de vos remarques et suggestions et que nous apportons les modifications idoines au fur età mesure. Vous ajoutez que nous sommes neutres et indépendants, et nous le resterons. Je termine mon édito en vous remerciant encore une fois pour l’excellent accueil que vousnous réservez, et je vous invite à nouveau à participer à l’élaboration de ce magazine qui est le vôtredésormais. Mike Rédacteur en chef Militant pour un airsoft ludique, adulte, responsable et reconnu Airsoft Inside #3 - Février 2010 2
  3. 3. Courrier des lecteursNote de la rédaction:Nous essaierons, dans la mesure du possible, de publier les courriers des lecteurs qui aurontparticulièrement attiré notre attention, avec une réponse quand cela s’avère utile. Les auteursnous pardonneront si nous avons dû écourter ou corriger leur texte pour une plus grande lisi-bilité.Au sujet de ce magazine, j’ai lu le premier qui était bien sympa Tidavet j’ai commencé à lire le deuxième qui a l’air tout aussi bien. Comme quoi on ne peut jamais plaire à tout le monde.On ne peut que féliciter l’équipe qui s’occupe de celui-ci et lesremercier de nous offrir des nouvelles de l’airsoft normand, le Bonjour à tous, avant tout, je tiens à vous féliciter pour cettetout de façon parfois amusante et surtout gratuitement… belle initiative, j’ai apprécié la lecture de votre journal en ligne, Mercenaire original, sans parti pris, sans prétention, BRAVO!! Je voulaisMerci bien, Mercenaire pour ce message fort agréable. réagir sur « La loi des séries », car en effet, il semble que ce genre de comportement se pratique dangereusement et dePour ma part je trouve ça bien fait, il n’a rien a envier à ses manière courante; je veux parler de l’usage de nos chères ré-« concurrents » papier, la formule pdf est vraiment une idée pliques en les utilisant comme « leurres » pour des méfaitsexcellente, pour le contenu il y en a pour tout les goûts, donc d’acte de banditisme. Je pense qu’il est de notre responsabi-bravo et bonne continuation ! lité de faire en sorte de toujours montrer le « bon exemple » à Guems suivre, en faisant découvrir notre pratique (que nous aimonsMerci beaucoup pour tous ces mots de gentillesse, avec passion) autour de nous, et toutes bonnes publicités etGuems. initiatives sont à mettre en avant. Il ne faudrait pas que les pouvoirs publiques interdisent définitivement notre passion, àC’est bien écrit et SANS faute d’orthographe tous les 3 mots. cause des agissements d’individus sans foi, ni loi, ni respect dePar contre le format PDF rend sa lecture peu confortable étant qui et de quoi que ce soit (je reste poli). J’ai 43 ans, je suis airsof-donné le nombre de lignes. Ce mag mériterait sa version pa- teur depuis 2006, je pratique souvent en Team et en freelance,pier! et je serais vraiment triste de «vieillir d’un coup» en n’exer- Alexandre çant plus ma passion, car il me sera interdit de jouer librementMerci Alexandre. Malheureusement, une version papier sans que je finisse la journée au poste de police pour détentionne vous coûterait pas le même prix... d’arme de 7° catégorie. Alors, pour finir ma bafouille, je sol- licite tous les airsofteurs dignes de ce nom, à faire connaîtreJe trouve ce 2nd opus d’une teneur tout aussi forte en qualité l’airsoft à un large public et montrer que notre passion (auet en quantité que le premier. Cela donne, à mon sens, une delà du jeu) respecte toutes les règles, donne toutes les ga-dimension un peu philosophique que je trouve par trop mécon- ranties, et que nous sommes là pour nous amuser et passer unnue dans l’airsoft. Cela rend la chose moins bourrin aux yeux agréable moment en compagnie de gens intelligents, adultesde certains profanes qui ne connaissent ce sport souvent que et responsables......d’un mauvais œil ou pas du tout. Je suis intimement convaincu Bonnes billes à tous.que c’est grâce à ce type d’ initiative que le blason de l’airsoft Pierre (de Marseille)pourrait se redorer d’une image moins opaque aux yeux des Merci beaucoup, Pierre, pour ce message, et nouspolitiques, des journalistes et donc des gens en général. Reste sommes très fiers d’être lus à Marseille.à se demander pas « si » mais « quand », cette gazette seramédiatisée comme pour n’importe quel autre sport. Cela serait Bonjour, camarades airsofteurs, je viens de lire votrevraiment bien pour l’image de notre loisir. seconde parution et… j’en suis particulièrement ravi !! Ross En effet, dans la plupart de vos articles, j’y trouve duMerci Ross, nous aussi, on espère démocratiser ce loisir, sérieux, teinté d’une touche d’humour. Nous ressen-et cette e-revue peut y contribuer. tons le plaisir que vous avez pu éprouver dans la ré- daction de ce second opus, et ça c’est bien agréable.Après un sentiment négatif sur le premier opus, j’ai laissé Le tout étant organisé et rédigé avec soin, qu’il est plaisantplace au doute pour ce second mais reste déçu par la qualité de vous lire et parcourir chacun de vos écrits. Une mentionde l’ensemble. Pour moi, la lecture s’arrêtera là mais bonne particulière à l’article « Billet d’humeur », puisqu’on parlecontinuation aux rédacteurs et bravo pour l’initiative. rarement de ce type de situation mais, il est vrai, elle nous Génius atteint quotidiennement dans la pratique de notre loisir commun et pourrait nous porter certains préjudices. Et çaJ’ai lâché le premier assez rapidement, la mise en page et les fait toujours plaisir de voir des faciès connus (Black, Dool)textes à rallonge m’ont saoulé assez vite. Dommage. Mais je dans ce domaine de presse. Je vous avoue également quesalue l’initiative et leur souhaite bonne continuation. j’attends avec grande impatience la parution de votre pro- Airsoft Inside #3 - Février 2010 3
  4. 4. A I R S O F T I N S I D Echain mensuel, puisqu’il traite de l’énooooorme TAG14! En- Bonjour Rammstein, Merci pour tes encouragements.core félicitations pour votre oeuvre, en vous souhaitant tout Enfin un virus qu’on prend plaisir à attraper. Cela changele plaisir possible dans vos travaux et une excellente année des gastro et autres grippes.2011!! Bien airsoftement, Starkiller (TAG14) J’adore!!! Salut à toute l’équipe d’ airsoft inside ! Bonne an-En effet, la TAG 14 est à l’honneur à plus d’un titre ce née a tous et bravo pour ce numéro 2 !!!! Pourquoi on nemois-ci. nous prend pas au sérieux? par Mike C’est très intéressant et très difficile de trouver une réponse, une solution. MêmeJ’ai dévoré la seconde parution d’un bout à l’autre juste après dans mon métier il m’est arrivé qu’on me fasse la réflexionavoir reçu le mail alors que je pensais le faire plus tard… Mais ! Je suis acteur et je dis oui, je fais les choses à fond maisfinalement quand on commence on ne s’arrête plus ! Des su- c’est le temps d’un tournage et quand c’est fini, bin c’est finijets très intéressants une nouvelle fois, j’espère que beaucoup je redeviens moi même, si j’ai envie de faire de l’airsoft c’estsuivront les conseils et indications qu’on y trouve ! J’ai vu que pour vivre des aventures qui me sortent un peu du quoti-vous aviez écouté les conseils d’ailleurs, je ne trouve person- dien mais loin de moi l’idée de me prendre pour un militairenellement rien à redire sur ce numéro ! Bravo. PS : J’ai bien sinon je me serais engagé ! A tous les détracteurs j’ai envierigolé sur l’article à propos du fait d’être femme d’airsofteur ! de leur dire « Viens faire une partie, viens t’immerger avec Billou nous, viens t’amuser au lieu de critiquer sans connaître ! » etBonsoir Billou, Merci pour tes encouragements. Effec- comme on dit « La critique est aisée mais l’art est difficile ».tivement, nous essayons de tenir compte de toutes les Et merci Lili pour ton témoignage car ça a donné l’envie à maremarques qui nous sont adressées, pour améliorer le femme de participer avec moi à une partie, du coup elle com-magazine, qu’elles soient positives ou négatives. Nous mence à s’y intéresser ! On sent le vécu !! Comme j’ai dit queessayons de contenter tout le monde tout en restant j’étais acteur, voici ma bande démo http://www.youtube.com/dans l’idée que nous nous faisons d’Airsoft Inside. watch?v=Cgbdgs6yIp0 A++ Encore Bravo à tous !!L’article « Etre Femme d’airsofteur » est un des rares ar- Arnakticles provenant d’une personne extérieure à la rédaction Merci pour tes commentaires, c’est vrai que nous sommeset il est très bien fait. Nous espérons que cela suscitera tous acteurs quelque part...des vocations parmi nos lecteurs. Tout d’abord bonne année, j’ai lu les deux premiers Airsoft In-Bonsoir. Eh bien après lecture (quoi que j’ai pas encore tout lu) side et je les ai trouvés très intéressants, j’ai trouvé que les re-de ce 2e opus, je dois dire que c’est toujours très agréable à lire! views étaient bien traitées et j’ai beaucoup aimé la review surArticles sympa, humour, c’est sans prétention mais ça informe les couteaux étant moi même un collectionneur de couteaux.et divertit! et c’est bien là l’essentiel je trouve. Sinon, concernant J’espère que ce magazine existera longtemps et bonne conti-l’article sur la 76th MEU, rendons à César etc, l’article a été co- nuation.écrit par Dick (notre président) et moi, quant à l’article de Carlita Loïcje l’ai découvert en même temps que le magazine et j’ai beau- Le magazine existera tant que les lecteurs y trouverontcoup rit! on retrouve notre « Bonnemine » avec son humour! un intérêt, et je suis heureux que tu aies apprécié la re-Je transmettrai les compliments à qui de droit, car c’est en effet view sur les couteaux.une initiative à souligner et espérons qu’il y en aura d’autres.Bravo et bonne continuation à vous les gars (et à Nous, car J’ai parcouru le n°2 et j’adore. Je complète ce que dit Mikec’est nous les airsofteurs qui faisons aussi ce mag). en précisant qu’il s’agit d’un e-magazine mensuel, télé- Clint, secrétaire de la 76th Meu chargeable en version pdf et gratuit, et sans «pollution commerciale», donc à priori libres dans ses propos. A l’ori-Bonjour Clint, Merci. Ce mag est votre mag, et l’article de gine régional (Normandie), il propose des articles trèsCarlita a fait beaucoup rire un de mes amis airsofteurs. intéressants sur un ton parfois décalé, avec beaucoupJe pense qu’il n’a pas été le seul. C’est très important que d’humour et d’auto-dérision, un ton qu’ils revendiquent.des rédacteurs extérieurs enrichissent le magazine, pour Il y a même un article en anglais (traduit à la fin) pour ceux quiapporter un autre regard et donner un autre ton. La pré- sont à l’aise avec la langue de Shakespeare. A découvrir et àsentation de la 76th MEU est nickel et originale. Nous suivre car on risque bien d’en reparler... Bonne route à toutecontinuerons à faire de notre mieux leur équipe ! Je vais maintenant m’atteler à découvrir le n°1 . PlaymoboyBonjour, Félicitations à toute l’équipe, cette « e-revue » est Voilà une superbe pub. Merci Playmoboy.un régal, et un grand plaisir à lire. Continuez ainsi!!!!! c’est unvirus, on lis le premier et bam, on enchaîne direct le second!! Bravo à vous, cette revue est très appréciable à lire, je viens deBonne continuation. connaître son existence grâce à Airsoftnews, et franchement, Rammstein beau boulot ! J’ai lu les 2 numéros existants d’une traite, et je Airsoft Inside #3 - Février 2010 4
  5. 5. A I R S O F T I N S I D Eles ai envoyés à mes amis softeurs qui m’ont dit aussi qu’ils My name is Eric, I have recently got into airsoft here in Southtrouvaient votre revue très bien construite. J’espère que cet e- Africa. Previously I was a semi professional paintball player.mag aura une période de vie longue et que vous continuerez I am a part time writer,I’ve written a number of articles forà nous pondre des numéros aussi intéressants tout le long de paintball magazines and publishes over my years.I would likesa carrière, et qu’il restera gratuit. Sur ce, je vous souhaite une to offer you my services (If you’d like) to write you an article forbonne année et bonne continuation à vous. you online magazine about airsoft in Gauteng, South Africa. I NicO_o have the needed contacts and played at a number of venues.Bonsoir Nico, merci pour les compliments concernant Please let me know.notre mag et merci de l’avoir diffusé à tes amis airsof- Kind Regardsteurs. N’aie aucune crainte, cela restera un magazine Eric William Salzmanngratuit sans publicité. Nous avons été agréablement sur- South Africapris du succès des deux premiers numéros et nous essaie- Dear Eric, we are flattered that you show some inte-rons à chaque fois de faire de notre mieux. Bonne soirée. rest for our e-magazine. Your experience will be most precious and we would like you to write us an articleAirsofteur de Nouvelle Calédonie âgé de 42 ans (hélas), j’ai eu concerning airsoft in South Africa. Airsoft Inside is a freegrand plaisir à découvrir et à lire cette revue dédiée à mon loi- magazine with no advertising and we don’t get paid forsir favori. Les articles sont bien rédigés, très clairs et balaient doing this. We would be most interested if you couldtout ce que l’on peut trouver dans l’airsoft. Continuez ainsi, les write something about airsoft in Gauteng, and the waybonnes revues francophones traitant de l’airsoft sont rares. you play and see things. Mike (our English teacher) wouldMerci à vous. PS: Je voudrais ajouter une petite précision en ce translate afterwards. Don’t hesitate to send us picturesqui concerne l’article de la revue N° 02 et traitant des camos as well, our readers appreciate nice pictures of airsoftde type Flecktarn allemands. Il me semble qu’aucune unité de players and landscapes.l’USMC n’a foulé le sol normand en 1944 et ce jusqu’à la fin Kind regardsde la guerre. Elles ont toutes opéré sur le théâtre du pacifique.La seule unité américaine dotée d’une tenue camo proche de La rédactioncelle utilisée par l’USMC était, il me semble, la 2° division blin-dée américaine. Certains de ses soldats, du fait de leur tenue Vous avez dit Airsoft ? Amis airsofteurs, permettez-moi decamo, ont été pris pour cible par d’autres soldats américains, vous faire part (en quelques lignes seulement, rassurez-vousqui dans la confusion des accrochages, pensaient avoir affaire !) de quelques réflexions qui me sont venues à l’esprit l’autreaux troupes de la Waffen SS. Afin d’éviter d’autres tragiques jour (après la lecture des déboires de Lili). Pour le béotien, l’air-méprises, le haut commandement américain a décidé que sa soft ressemble furieusement à une gaminerie. Mais à bien y2° DB se devait alors de porter la tenue commune du GI de réfléchir, cette activité (j’allais écrire ce sport ! Lapsus révéla-couleur OD. teur ?) nécessite : sens de l’orientation, contrôle de soi, goût du Rico travail en équipe et esprit solidaire, bonne condition physique,Merci beaucoup Rico pour tes commentaires. Nous aiguisement des sens, apprécier les activités de plein-air etsommes heureux d’être lus à l’autre bout du monde. Tu as l’effort physique… pour ne citer que les qualités individuellesparfaitement raison concernant les tenues de la Seconde développées. Il existe également une dimension sociale et col-Guerre mondiale. Merci pour ces précisions historiques, lective : rapprochement et mise au même niveau au sein d’unje vois que tu es un fin connaisseur. même groupe ou club, de classes sociales ou de personnes exerçant des activités professionnelles très différentes. MaisÉtant un airsofteur de la région Provence Alpes Côte d’Azur ce thème a déjà été abordé : je pense notamment à un article(PACA c’est moche), un des membres de l’équipe dont je fais très intéressant rédigé par Mike dans un magazine spéciali-partie (PAD) a posté un lien vers votre magazine. Quelle sur- sé. Au total : pas mal pour une gaminerie ! Cordialement et…prise de lire un magazine aussi agréable ! Pas de pub, pas d’ar- meilleurs vœux !ticle dans lequel on peut sentir un influence extérieure de type Papi 61constructeur etc…. Très bon travail ! J’espère qu’une antennepour les régions plus au sud verra le jour. Bonne continuationet en espérant que cela dure longtemps et toujours dans la (Airsoft Inside remercie www.airsoftnews.fr pour son autorisationmême optique ! de publication de certains messages) KzooMerci pour ces encouragements. Il ne faut pas hésiter à Pour nous contacter, plusieurs moyens sont à votre disposition:nous transmettre vos articles. Tout le monde peut par- - par email: contact@airsoft-inside.frticiper à la rédaction de ce web-zine. Nous serions ravis oud’avoir des articles venant du « soleil ». - notre livre d’or sur www.airsoft-inside.fr Airsoft Inside #3 - Février 2010 5
  6. 6. A I R S O F T I N S I D E Le coin de Carlita Femmes d’airsofteurs, Carlita vous répond ...Femme d’airsofteur, cela ne s’improvise pas. Ainsi, moi ,Carlita, je vous propose de partager mon expé-rience et c’est avec plaisir que je réponds ce mois-ci à quelques lettres reçues ( ou pas) à la rédaction d’AirsoftInside…Bonjour Carlita, Voilà mon problème, mon mari pratique l’air-soft et quasiment toutes les semaines, il fait des nouveauxachats pour cette activité. Mais il m’explique qu’il revend sesrépliques et que du coup, ça ne lui coûte rien , dois je le croire ?Bien sûr que non, jeune naïve !! Ton airsofteur ne vacesser de t’expliquer que, cette réplique achetée il y a 2mois, qu’il a très légèrement bidouillée, sera revendueau même prix que le prix d’achat moins les frais de portcar ça vient de Honk-Kong, moins les frais pay-pal parceque c’est revendu à la prochaine OP à un pote de la team,qui en échange lui donne un bout de machin du piston dela chevillette de sa réplique qu’il a achetée à prix de groset en kit sur e-bay .com et que, avec le cours du dollar,c’est super intéressant et que de toute façon il en avaitvachement besoin mais ne t’inquiète pas ma chérie j’ai bricole souvent ses répliques… et ça prend de la place (payé en cash du coup il m’a fait un prix et que avec ça, ça et du temps, mais, ça c’est un autre sujet…) Et surtout,va roxer du poney à la prochain OP et de toute façon, j’ai évite de rentrer dans cette pièce pour y tenter quelquepas payé avec le compte joint alors camembert, et c’est opération rangement/ménage que ce soit car …. « touchemes sous, j’en fais ce que je veux, na !.... Tu visualises ?... à rien, sinon, tu vas me casser un truc…mais non, c’estMais rappelle toi, tu as fait la même chose aux dernières pas le bronx, c’est rangé, à ma façon !!! » De même n’es-soldes pour expliquer que, en achetant cette paire de saie pas de convaincre ton Gillou que, peut être, un ghilliebottes, ce p’tit top génial, la jupe que tu cherchais depuis accroché au plafond, façon ciel de lit ou bien un drapeaudes mois et le tout p’tit pull en cachemire pile poil qui va US marines en guise de plaid sur la banquette c’est peutavec que tu pouvais pas le laisser à ce prix là, tu as écono- être pas en accord avec le reste la maison, c’est peinemisé au moins 230 euros…(voire peut être 250, mais on perdue… Telle la chambre d’un ado ( remember Kevin…),va pas chipoter...) Alors, pour la paix de ton ménage, fait sa pièce airsoft ne supporte pas la moindre interventionsemblant de le croire, mais sache que tout ça n’est que extérieure en guise de déco…et surtout pas une interven-mensonge… tion féminine… Voilà, Valérie, ce que je peux te conseiller.Chère Carlita, J’adoooore la déco, marouffler et dégager lesangles ; malheureusement mon homme, Gilles, est fan d’air- Chère Carlita, Je suis désespérée, depuis que mon fiancé,soft, du coup, l’accumulation d’accessoires airsoftiens, ça jure Jason, fait de l’airsoft, notre vie intime est transformée : ilavec notre intérieur, que faire ? merci de me répondre, Carlita, m’oblige à porter un gilet tactique la nuit et c’est très incon-ma p’tite choupinnette. fortable. Je dois crier « out !! » quand il …enfin, tu vois… et Valérie D. surtout, il garde ses combat boots au lit, du coup, notre pa-Chère Valérie, Effectivement, partager la vie d’un airsof- rure de lit camo, achetée chez un grand spécialiste de la VPCteur engage à quelques concessions sur le plan aména- française, est toute abimée…que dois-je faire ?gement d’intérieur... Personnellement, j’ai résolu le pro- (N.B : Jason a découvert l’airsoft grâce à son petit frère Ke-blème en dédiant une pièce entière à l’airsoft ( baptisée vin, eliminator 1992…)« la chambre à mitraillettes de papa » par notre fils) Je te Jasonitaconseille de consacrer une pièce entière pour ton airsof- Ma chère Jasonita, Euh…..VDM, je valide !teur : il pourra ainsi stocker son bordel…euh son précieux Désolée…matériel ; exposer fièrement ses dernières trouvailles Carlitageardos et répliques fraîchement acquises ( oui, tu ver-ras, il y a toujours des répliques fraîchement acquises, à Pour contacter Carlita, vous pouvez la joindre à l’adressece sujet, voir la question précédente…) et surtout, brico- suivante:ler ses répliques. En effet, tel un ado de 15 ans qui, tous carlita@airsoft-inside.frles week end « bosse sur sa mob », le passionné d’airsoft Airsoft Inside #3 - Février 2010 6
  7. 7. Droit de réponseDans un souci de parfaite transparence et de respect pour le lectorat, la rédaction ouvre ses lignes aux lec-teurs qui ont des choses à dire, ou bien qui souhaitent réagir par rapport à tel ou tel article. En effet, nousrevendiquons haut et clair la teneur de nos propos, mais nous acceptons le débat, car tout le monde doitpouvoir s’exprimer, tant que la courtoisie reste de mise. Ainsi, nous publierons vos remarques et observationsqui vont un peu plus loin qu’un simple message, dans cette section «Droit de réponse» qui est la vôtre autantque la nôtre.Bonjour. J’ai commencé pour ma part l’airsoft depuis un quement désignées dans l’association, soit une ou deuxpetit mois et j’adore ça. C’est un bon point de départ je personnes. Et seulement suite à cet échange, on prendpense. Je souhaite réagir à l’article de Mike concernant : la décision d’une participation ou non à une partie enle parrainage, rite initiatique ou primo sélection ? justifiant ce choix. Personnellement, je préfère qu’on me Je conçois tout à fait que les associations soient dise en face pourquoi on ne souhaite pas ma venue plu-exigeantes dans la sélection des joueurs et n’irai pas à tôt que d’attendre un éventuel parrain dispo pour éven-l’encontre de ce postulat de départ. tuellement me joindre à vous. Une fois que le postulant Néanmoins, je m’oppose catégoriquement à la peut éventuellement correspondre au profil de l’associa-notion de parrainage telle qu’elle est formulée par Mike. tion, il se joint à nous pour une partie et ensuite si cela seEn effet, une présentation sur un forum est parfois un passe bien, là on voit les parrains potentiels disponiblespeu difficile. On suit une trame et on essaie d’être un et la procédure de parrainage (accompagnement, for-tant soit peu original avec plus ou moins de succès et mation) commence. Si aucun parrain n’est disponible etpour ma part toujours la fâcheuse impression d’avoir bien c’est simple: il suffit d’indiquer que pour le momentdonné une image pâle de ce que je souhaitais donner. le recrutement est fermé. Les soi-disant échanges sur un forum ne rempla- Je pense que cette méthode là serait pertinenteceront jamais une conversation « in real life ». Il est clair et moins rebutante pour les futurs airsofteurs mais çaque le parrainage gonfle et ce n’est pas peu dire pour ma ne reste que mon avis. Il est vrai que cette procédurepart. Je le trouve nettement aberrant sous la forme pré- exige que des personnes spécifiquement désignées ausentée. En effet, ce parrainage à mon sens vient de lui- sein des associations prennent contact personnelle-même gâcher une image d’un sport véhiculant certaines ment avec les futurs postulants et prennent le temps devaleurs. Il donne l’impression de toquer à la porte d’un s’asseoir avec eux et de discuter le plus simplement duclub fermé, d’un club VIP de gars jouant à la guéguerre monde. Cela demande une autre organisation mais pourentre eux en se la « jouant » de façon excessive et ça l’avoir appliquée pendant un bon nombre d’années, ellec’est rebutant. ne m’a jamais déçu et n’a jamais joué en défaveur de ma Je vais me permettre une analogie avec un mi- guilde et de son image. Au contraire, on a vu ainsi deslieu que je connais très bien puisque j’ai joué pendant 5 personnes passer sur notre forum et postuler ensuiteans à Wow (World of Warcraft). J’étais un « nolife ». La une fois le recrutement ré-ouvert.procédure de parrainage je la connais bien. Je l’ai subieet fait subir, et c’est tout sauf agréable. En plus, une fois Cordialementqu’on a le précieux sésame on a tendance à vouloir faireses preuves et à être très fébrile. Le parrainage tel que Un airsofteur qui veut du bien à l’airsoft normandje le comprends dans l’article me fait penser à une de-mande de recrutement à laquelle j’avais répondu sur lameilleure guilde du serveur où je jouais. Au final, peu de Information:temps après avoir été accepté, je suis parti car ce carac- Vous voulez aussi donner votre avis sur ce ma-tère élitiste se retrouvait dans l’essence même du « ga- gazine? Alors rendez vous à l’adresse suivantemeplay » de chacun. pour répondre à notre sondage: A mon sens, un parrainage efficace serait une http://www.normandie-airsoft.frinvitation personnelle à une conversation (téléphone,skype...) ou une rencontre avec des personnes spécifi- Merci à tous! Airsoft Inside #3 - Février 2010 7
  8. 8. ActualitésA I R S O F T I N S I D E Une aire de jeu hors du commun: l’Usine des Elfes par MikeVous avez pu prendre connaissance des déboires de Fred, propriétaire exploitant de l’Usine desElfes, dans le numéro de décembre, et j’ai souhaité effectuer un reportage sur ce site d’excep-tion. J’en ai profité pour interviewer Fred qui m’a demandé de transmettre ses remerciementsà tous ceux qui lui ont apporté leur soutien durant cette pénible épreuve. Vous pourrez prendreconnaissance du dénouement de cette affaire en deuxième partie de ce document.Fred propose donc deux types d’activités ré- comme de nuit (sur réservation).partis sur deux sites, la Forêt des Elfes où l’on Idéale pour le paintball ou l’airsoft, cettepeux s’adonner aux joies d’un parcours acroba- usine désaffectée peut accueillir sans problèmetique dans les arbres et au parcours naturel, et une centaine de joueurs. Les différents étagesl’Usine des Elfes, qui sert de site d’entraînement sont aménagés pour l’entraînement ou le jeu,pour des professionnels, et d’aire de jeu pour le dans notre cas, et des véhicules de toutes sortespaintball ou l’airsoft. C’est plus particulièrement (voitures, camions militaires ou bus) agrémen-de ce site dont je vais parler. Située proche de tent les scenarii. De plus, des casemates, tran-Villedieu les Poëles, dans la Manche, pas très chées, miradors, caravanes et constructionsloin du Mont St Michel, cette ancienne usine de diverses permettent toutes sortes de parties.12000 m2 sur cinq niveaux jouxtant un village J’ajoute que le site se prête tout particulièrementde combat planté sur deux hectares, bénéficie au CQB, et qu’il répond à toutes les normes ded’un grand parking et permet de jouer de jour sécurité imposées par les différentes adminis- Airsoft Inside #3 - Février 2010 8
  9. 9. A I R S O F T I N S I D Etrations de tutelle.Voici donc l’entretien que j’ai eu avec le maîtredes lieux le 9 janvier:Mike: Salut Fred, j’ai entendu que tu avais eudes soucis avec l’administration.Fred: Salut Mike. En effet, cela fait deux ans quenous avons des problèmes, mais c’est en phased’être réglé. Vue arrière du villageMike: Alors tu as pu renouer de bonnes rela- agréments, de la gendarmerie, des ministèrestions avec les autorités... de la défense, de l’intérieur, ce qui fait que c’estFred: On va dire qu’ils n’avaient pas trop le choix une société en plein développement.non plus... Mike: Et d’où t’es venue l’idée de proposer ceMike: Peux-tu nous parler de ton entreprise? genre d’activités?Fred: Nous l’avons créée en 2004. L’idée de dé- Fred: De nulle part, je ne sais rien faire d’autre...part était pour moi de me trouver un boulotquand j’ai quitté l’armée. On a commencé par le Mike: Voilà qui est parfaitement clair. Et queParc Aventure à Cérences, et de fil en aiguille, on faisais-tu avant?a développé ce site à Percy, puis l’airsoft est ar- Fred: Après un passage sous les drapeaux derivé peu à peu. Aujourd’hui, nous avons tous les plusieurs années, j’ai travaillé dans le privé pour Airsoft Inside #3 - Février 2010 9
  10. 10. A I R S O F T I N S I D E a plutôt des professionnels qui viennent là pour s’entraîner, alors la semaine est bouclée, même en hiver. Mike: Et l’airsoft, c’est récent pour ce site, plu- tôt dédié au paintball? Fred: Environ un an et demi. Mike: Est-ce que l’airsoft reste marginal pour ce site? Fred: On bloque une journée pour l’airsoft toutes les trois semaines, alors qu’avant c’était tous les deux ou trois mois. Mike: As-tu des projets de développement pour l’avenir? Fred Fred: Nous allons attaquer les travaux pour créer un nouveau village de combat, genre pe-Total, protection de sites pétroliers, récupéra- tites maisons afghanes très basses, avec courtion et protection d’otages et de ressortissants, intérieure, et on va aménager la cour principaleet il arrive un âge où il faut savoir décrocher... de l’usine pour proposer une aire de jeu ou d’en- traînement très grande et très réaliste.Mike: Donc, tu es un homme d’action si jecomprends bien. Mike: Merci beaucoup Fred, pour avoir répon-Fred: C’est vrai, je fais beaucoup de sport, et je du à mes questions, et bonne bourre, commecontinue maintenant avec tout ce qui est loisir on dit dans la Manche.et autres, et tout ce que j’ai pu apprendre par le Fred: Salut Mike, et merci.passé, genre escalade, je le retransmets ici. Mike, au plus près de la vraie actualitéMike: C’est donc une transmission de connais-sances et de compétences... Tu peux nous direcombien de visiteurs tu as tous les ans?Fred: Entre 27000 et 30000 répartis sur les deux Références:sites. Pour contacter Fred:Mike: Quels genres de personnes viennent ici? - téléphone: 02 33 76 77 41 ou 06 73 61 42 06Fred: On accueille à peu près 300 groupes par - site web:an, des comités d’entreprises, des associations, http://www.laforetdeselfes.comdes groupes scolaires, car nous sommes agréésDDJS, Éducation Nationale, et des plus petitsgroupes pour «l’accrobranche», le paintball,l’airsoft, durant le week-end, et en semaine, on Airsoft Inside #3 - Février 2010 10
  11. 11. Billet d’humeur Le Billet d’humeur de Droopy: ma réplique pour un terrainA l’instar du Roi Richard III de Shakespearequi s’écrie : My Kingdom for a Horse, quelprésident d’association d’airsoft n’a jamaissouhaité échanger une de ses répliquescontre un terrain?Mon billet du mois aura une saveur unpeu particulière, à la fois amère et douce.Amère, sans aucun doute, et à double titre. Première condition pour jouer : avoir accès à unLa faute à ces airsofteurs qui jouent sur terrainles terrains publics, ou sur des terrains pri- gens de tous horizons, s’engagent pour l’air-vés sans autorisation, qui effraient les pro- soft et nous confient le plus souvent sansmeneurs, qui dégradent et qui nuisent à contrepartie financière leur terrain pourl’image de l’airsoft. Ces griefs, je les ai déjà que nous puissions y exercer notre activité.émis, à d’autres occasions et en d’autres Douce saveur… Nous ne remercieronstemps, mais ils sont pour moi, la pire pu- jamais assez ces particuliers, ces maires,blicité qui puisse être donnée à notre loisir. ces industriels, ces retraités, toutes ces per- La faute aussi à tous ces beaux sonnes qui, sans forcément connaître l’air-parleurs, tous ces gens qui promettent dans soft ont mis un terrain à notre disposition.l’espoir d’une contrepartie, promesses qu’ils A vous, j’adresse un grand merci, du fondbafouent ensuite sans vergogne. J’évoque du cœur, de la part de toutes les teams.ici tous ces propriétaires de terrains contac- Nous, airsofteurs, avons des devoirs en-tés, démarchés par les teams d’airsoft, qui vers eux. Nous leur devons la sécurité et lane sont pas capables de donner une réponse tranquillité. Nous devons enregistrer nosferme et définitive. Combien de fois, alors teams d’airsoft dans les préfectures pourque je recherchais un terrain pour ma team, en faire des associations, nous devonsai je entendu le fameux « je vous rappellerai nous assurer auprès de compagnies d’as-», un vrai entretien d’embauche, un véritable surance pour notre activité, nous devonscasting. Mesdames et Messieurs les proprié- utiliser les billes biodégradables, et touttaires, prenez vos responsabilités! Je préfère simplement nous devons veiller à garderun NON franc et massif à un OUI PEUT-ÊTRE l’essence même de l’airsoft : le respect..qui traîne pendant des mois et qui n’abou-tit jamais. C’est mon carton rouge du mois. Droopy, chercheur de terrainsVous me trouvez dur ?, Oui je le suis et jele suis d’autant plus qu’à côté de cela, des Airsoft Inside #2 - Janvier 2011 11
  12. 12. Eliminator1992 Eliminator1992: Les tribulations dun airsofteur crétin par DroopyEliminator1992, jeune lycéen de 18ans, vient de s’acheter une réplique deP90 qu’il a testée dans son garage...à son grand regret. Il cherche mainte-nant le moyen de l’utiliser différemment. CHAPITRE 3: LA TEAM DES les deux sites. Je me suis présentation. Après j’ai HAUTES TERRES grave appliqué pour faire vu que les deux teams, ma présentation. Je vous elles étaient pas du tout Je me suis donc fait une montre ce que j’ai mar- pareilles. raison et je suis retourné qué dans mon post : Chez la ARU, les dans ma chambre. J’ai al- lumé mon ordi. J’ai regar- membres ils m’ont ré- Bonjour, je m’appelle dé sur le net et j’ai eu une kévin, pondu que c’était un peu illumination. Je me suis Pseudo : Elimina- court comme présenta- dit que j’allais m’inscrire tor1992 tion, et que j’aurais dû à une team d’airsoft. Ben Age : 18ans lire le modèle. En plus ouais quoi, je vais pas ti- Réplique : P90 de chez Mario 500FPS fallait que je trouve un rer que dans mon garage parrain. Pour déconner, Pourquoi cette team : ! parce que vous êtes j’ai dit que mon parrain J’ai ouvert google pas loin de chez moi c’est tonton Albert et et j’ai cherché une team Pourquoi l’airsoft : ma marraine c’est Tata dans mon coin. Y en je kiffe trop, on di- rait un jeu vidéo Françoise. avait deux. La Team des Je voudrais postuler Chez la THT, y a le Hautes Terres (THT) et l’Association des Répli- dans votre team parce président de l’asso qui que je suis super m’a dit que je pouvais cants Universels (ARU). motivé par ma motiva- Fallait que je fasse un venir à une de leurs tion et que j’ai trop choix. J’aime pas trop lire envie de tirer sur parties. C’est marrant alors j’ai pas lu tous les tout ce qui bouge. parce que j’ai tout com- posts en annonce. pris à ce qu’il a écrit. Il J’ai quand même Voilà ce que j’ai doit être cool parce qu’il posé ma candidature sur mis dans mes posts de écrit comme quand Airsoft Inside #3 - Février 2010 12
  13. 13. A I R S O F T I N S I D E on envoie un texto. A parlé à Kévina pendant une partie nocturne le chaque fois, mon père il une pause entre les samedi soir sur un ter- crise parce qu’il est obli- maths et l’anglais. Ben rain, un vieux manoir gé de lire tout haut les elle, la première chose je crois et j’étais invité ! textos que je lui envoie qu’elle a trouvé à dire J’étais trop content ! sinon il comprend pas. c’est : y a d’autres nanas J’ai répondu à Dead- dans ta team ? Alors là A suivre... Warrior, c’est le pseudo j’ai un peu menti. Je lui du président, que j’étais ai dit que non mais en Droopy ok. fait je savais pas trop si L’après midi s’est y en avait ou pas. Elle a passé et heureusement pas insisté mais j’ai vu mon œil a un peu dé- qu’elle me croyait qu’à gonflé, si bien que le moitié. Heureusement, soir, ma mère elle a un de ses copines, Lisa, même pas vu que j’avais est arrivée et elles ont encore des marques. parlé de Tokyo Hotel Elle venait de s’enfiler parce que le groupe se son deuxième verre de sépare, que c’est grave rosé, c’est peut-être ça trop triste, que même qui a aidé ! que la vie elle est pas La semaine qui a juste, qu’on devrait faire suivi, j’y ai plus trop une pétition pour qu’ils pensé à l’airsoft. J’ai re- restent ensemble… pris les cours au lycée, Bon moi, j’écoutais en plus, on avait plein que d’une oreille, j’aime d’interros, sur des su- pas trop Tokyo Hotel. jets nuls. Fallait réviser Je pensais plutôt à me le soir…Pour dire, j’ai connecter sur le site de même pas eu le temps la THT. C’est vendredi de me connecter sur les soir que j’ai pu voir mes sites des teams. messages. J’ai vu que J’en ai quand même la team THT organisait Airsoft Inside #3 - Février 2010 13
  14. 14. Reportages par MikeF ORMATIO N SNIPERVous avez lu un compte-rendu de l’OP Sni- Kroc (breveté tireur d’élite) et Buche (tireurperland qui a été proposée par Kit & Soft confirmé). Là encore notre crédo était: « êtreil y a quelques mois, dans le numéro de sérieux sans nous prendre au sérieux ».décembre. Sad, Kroc et Buche en étaient « Ne pas nous prendre au sérieux » pas-les orgas, vous avez pu voir quelques pho- sait par un préambule. Nous avions précisé auxtos, aussi, ne reviendrai-je pas là dessus. participants qu’il ne s’agissait pas pour nousNéanmoins, je souhaite vous parler d’une de former des snipers pour partir en Afgha-« formation sniper » destinée à l’airsoft nistan, mais tout simplement de transmettreque nous avions proposée à une quinzaine quelques bases pour leur permettre de parti-de participants, une semaine avant l’OP, ciper à cette OP dans de bonnes conditions,stage que vous pourriez très bien propo-ser à vos adhérents, du moins si vous avezparmi vous des instructeurs qui maîtri-sent un tant soit peu certaines techniques.Le stage, d’une durée d’une journée com-plète, était proposé à tous ceux qui désiraientparticiper à cette OP, snipers, spotters ou PNJ.Aucunes compétences particulières n’étaientdemandées, sinon une solide motivation pourparticiper à cette formation de base. Ce stageétait animé par Mike (breveté tireur d’élite,Master sniper et instructeur sniper militaire), Mike aime toujours autant la baguette Airsoft Inside #3 - Février 2010 14
  15. 15. A I R S O F T I N S I D Etout en maîtrisant quelques techniques de base, La journée fut complétée par une marcheindispensables au bon déroulement de Sniper- topographique avec carte et boussole, et lesland. Il n’était pas question pour les instructeurs instructions étaient données à la radio (unique-de « trop s’y croire », pas plus d’ailleurs que pour ment en coordonnées UTM* et à l’azimut) parles stagiaires. Là dessus, tout le monde était d’ac- Buche et Kroc, qui avaient planché sur cette par-cord et le stage a affiché complet très rapidement. tie du stage, et qu’ils menèrent à bien avec brio.Néanmoins, il convenait de faire les choses sé- Voici un aperçu du programme de cette journée:rieusement, déjà, pour être crédibles, et égale-ment pour apporter quelque chose d’utile et d’in- Topographie et orientationtéressant aux apprenants. Bref, on n’était pas là 1.Présentation de la boussole, défi-pour rigoler, et les aspirants snipers avaient tout nitions, caractéristiques, graduations, uti-intérêt à prêter attention aux cours. J’ai dû re- lisations, calcul d’azimuts, applications etchausser mes vieilles bottes d’instructeur mili- travaux pratiques en groupe et en solo.taire pour remettre tout le monde d’équerre une 2.Présentation cartographique, les dif-ou deux fois quand le cours virait à la gaudriole, férentes cartes et échelles, les éléments et lé-sans toutefois blesser mon auditoire, après tout, gendes de la carte, calcul de gisements, orien-ne suis-je pas professeur, dans le civil? tation de la carte, coordination carte-boussole, Oui, je voulais que ce stage soit sérieux, calcul de coordonnées, comprendre et trans-aussi, j’avais préparé mes cours, photocopié les mettre des coordonnées, exercices pratiques.documents à remettre à tous les participants et 3.Présentation du système FMD*un tableau blanc portait tous les détails des dif- pour évaluer un front ou une distance àférents thèmes abordés. Buche et Kroc me ser- l’aide de jumelles millimétriques, exercicesvaient de moniteurs et étaient chargés d’aider et travaux pratiques en groupe et en solo.les élèves dans le cadre de l’application pratiquedes exercices que je leur demandais de réaliser. Observation et communicationLe matin était consacré à la théorie, et l’après- 1.Préparation de la fiche d’observa-midi à la pratique, notamment pour tout ce qui tion et de tir du sniper posté, report des dis-concerne les positions de tir et le camouflage. tances, altitudes, éléments naturels et artifi- ciels, points de repères, objectifs et azimuts. 2.Communication d’un objectif ob- servé à son binôme, ou bien par radio, en utilisant des points de repère fixes et pré- cis de façon claire, exercices pratiques. 3.Utilisation correcte de la radio, procé- dures, alphabet phonétique, limites d’emploi. Camouflage et déplacement 1.Généralités et définitions, le sys- tème FOMECBLOT*, camoufler sa ré- plique, ses équipements et son visage, tra- vaux et exercices pratiques, séance photos. Kroc et Buche en instructeurs * UTM (Universal Transverse Mercator), système cartographique universel; FMD (Front Millièmes Distances), méthode de calcul des distances avec les jumelles militaires; FOMECBLOT (méthode mnémotechnique utilisée par l’armée pour le camouflage) Airsoft Inside #3 - Février 2010 15
  16. 16. A I R S O F T I N S I D E 2.Utilisation tactique du ter-rain et des éléments naturels et artifi-ciels, en déplacement et de façon statique.Applications pratiques 1.Maîtrise des différentes positions de tir,avec ou sans appui, naturel ou artificiel. 2.Camouflage facial et vestimentaire se-lon le terrain. 3.Marche topographique (sans ré-pliques, car sur le domaine public). Les participants ont tout particulièrementapprécié les cours de topographie et d’orienta-tion, soulignant, à juste titre, que ces connais- Dur dur les bancs d’écolesances peuvent tout autant servir dans le cadred’une randonnée, et Fidel, directeur de coloniede vacances l’été, nous a précisé que cette for-mation topographique lui avait été fort utilepour les marches estivales qu’il propose auxjeunes dont il a la charge. Voici donc un petit stage sans prétentionsqui a donné autant satisfaction aux animateursqu’aux participants, et qui change de l’ordi-naire... Mike Les instructeurs, Mike, Buche et Kroc Airsoft Inside #3 - Février 2010 16
  17. 17. A I R S O F T I N S I D E Partie CQB inter-asso à l’Usine des Elfes par MikeNous nous sommes retrouvés à plus de 70 joueurs à l’Usine des Elfes, dont nous avons déjàparlé, le 9 janvier dernier, à l’invitation de Kit & Soft, organisateur de cette journée un peuspéciale. En effet, ce n’est pas tous les dimanches qu’on a la chance de se retrouver aussi nom-breux, surtout pour un CQB géant. En effet, ce ne sont pas moins de 8 teams et associations,sans compter tous les freelancers, qui ont passé la journée à s’échanger des billes dans ce siteextraordinaire qui offre une multitude de possibilités de scénars différents. Les teams ou asso venaient principalement de Normandie et de Bretagne. Nous avons croisé la Ghost Wolf 61, la FAG 61 et la JAG 61, de l’Orne, vous l’auriez deviné, la Team Celts, de Bretagne, la PT 76, de Seine-Maritime, et pour terminer, la TAG 14 et la CAT, du Calvados. Nous avons eu le plaisir de faire la connaissance d’une nouvelle team caennaise, les FDB (Fous De Billes), an- ciennement Fraises Des Bois, qui sont d’anciens paras. Tous ces joueurs ont été répartis dans deux équipes, aux couleurs de la TAG 14 et de la Une des équipes Airsoft Inside #3 - Février 2010 17
  18. 18. A I R S O F T I N S I D E CAT, associations majoritairement présentes ce jour là. Le jeu a commencé de façon assez classique le matin, puis a évolué au cours de l’après midi avec des scénars plus élaborés, mis en place par Kroc, Sad et Eidos (Fred himself). La journée s’est terminée par la récupération d’un otage après remise d’une rançon et cette partie un peu inhabituelle était une excellente façon de démarrer la nouvelle année, d’autant qu’il est assez difficile de réserver ce site, car il est très demandé. J’en ai profité pour interviewer Ghost, prési- dent de la TAG 14: Mike: Salut Ghost, tu es le président d’une asso nor- mande... Ghost: Bonjour Mike, en effet, je suis le président de la TAG 14 depuis sa création, fin 2008, et on a une tren- taine d’adhérents. Mike: Vous venez souvent jouer sur ce site, à l’Usine des Elfes? Ghost: On est venu trois fois en tout. La dernière fois, c’était pour une nocturne avec la CAT, une partie Mil- Sim nommée Opération Skopje. C’est très agréable de pouvoir jouer en intérieur, surtout l’hiver. Sécuriser la zone Airsoft Inside #3 - Février 2010 18
  19. 19. A I R S O F T I N S I D EMike: Cela doit vous faire loin quand même pour venirjouer...Ghost: Non, on a l’habitude de se déplacer, même loin,pour jouer.Mike: Tu peux nous dire en quoi diffère le jeu en inté-rieurs par rapport à des parties plus traditionnelles enforêt, par exemple?Ghost: C’est très différent, cela n’a rien à voir avec le jeuen forêt, les distances d’engagement ne sont pas du toutles mêmes, on se retrouve vite fait face à son adversaire,alors qu’en extérieurs, on se trouve à une trentaine demètres. En outre, il est difficile de se cacher dans les bâ-timents.Mike: Justement, on tire à quelle distance ici, enmoyenne?Ghost: De 5 à 20 mètres. Les distances peuvent être trèsrapprochées, surtout quand on passe d’une pièce à uneautre, on peut se retrouver nez à nez avec un adversaire.Mike: Est-ce que c’est plus dangereux de jouer dansdes bâtiments qu’en plaine, par exemple?Ghost: Oui, il faut être très vigilant au niveau du tir quand Ghost de la TAG 14on joue en intérieurs car on est très proche les uns desautres.Mike: Et au niveau de l’adrénaline, ça doit plus stres-ser qu’en forêt, non?Ghost: En effet, car on ne sait jamais ce qui se trouvedans la pièce d’à côté et c’est toujours un grand momentde solitude lorsqu’il faut entrer dans une pièce.Mike: Merci beaucoup pour ton témoignage, Ghost.Ghost: Salut Mike. Mike, toujours au cœur de l’action Ghost sur le terrain Airsoft Inside #3 - Février 2010 19
  20. 20. A I R S O F T I N S I D E L’airsoft ailleurs: La Nouvelle ZélandeMe voici à l’aéroport d’Auckland, en Nouvelle Zélande après plus de 30 heures d’avion et uneescale à Shanghaï. Je rajuste mon bermuda couleur sable et je remonte mes chaussettes quiont tendance à descendre sur mes grosses chaussures de randonnée. Tant bien que mal, jerécupère mon sac de voyage sur le tapis roulant et je file vers la sortie. Je suis immédiatementhappé par l’air ambiant, lourd et moite, il fait 23°, nous sommes en mars, et ici c’est l’été.Je me hâte de rejoindre le bus qui me conduira àTauranga, où je dois rencontrer Reuben Ellett quim’en dira plus sur l’airsoft en Nouvelle Zélande.Une fois monté à bord, je colle ma joue contrela vitre et tout en essayant de ne pas perdre unemiette des somptueux paysages qui défilent sousmes yeux, je parcours le guide touristique achetédans une des boutiques de l’aéroport de RoissyCharles de Gaulle. J’apprends que la NouvelleZélande, située aux antipodes de la France dansl’Océan Pacifique est en fait composée de deuxîles principales, l’île du Nord et l’île du Sud, ainsique d’une myriade de petites îles. Ce pays, d’unesuperficie de 268000km2 soit 2,5 fois plus petitque la France, est peuplé d’environ 4300000 ha-bitants. La richesse de la faune et de la flore néo-zélandaises, est un atout essentiel de ce pays. Je quitte des yeux le guide touristique. Monesprit s’égare et je songe aux Kiwis, ces drôlesd’oiseaux, de la taille d’une poule, incapablesde voler mais qui sont l’emblème de la NouvelleZélande. Mes pensées vagabondes s’arrêtent uninstant sur les terribles All Blacks, adversaires im-pitoyables de l’Equipe de France de Rugby, ellesrepartent ensuite sur la culture Maori et ses ta- Panoramas de Nouvelle Zélandetouages tribaux. Un cahot sur la route me faitémerger de ma rêverie et le chauffeur du car pré- Airsoft Inside #3 - Février 2010 20
  21. 21. A I R S O F T I N S I D E vient que nous allons arriver à Tauranga. Je m’apprête à rencontrer Reuben… et… ma femme m’appelle pour aller manger… Bon je dois me faire une raison, ce n’est pas encore pour cette fois que j’irai en Nouvelle Zélande, car la di- rection de notre magazine n’a pas pu financer les frais de ce voyage ! Si le début de cet article était tout droit sorti de mon imagination (excepté pour les in- formations sur la Nouvelle Zélande), Reuben EL- LETT existe réellement. J’ai pu le contacter grâce au site de la Tauranga Airsoft Club. Reuben est un des acteurs importants de l’airsoft en Nouvelle Vue de Tauranga Zélande. Il s’emploie par tous les moyens à pro- mouvoir cette discipline dans son pays. Il n’hésite pas à passer sur les chaînes de télévision pour parler de l’airsoft. Devant ce sympathique et communicatif airsofteur, je lui pose quelques questions sur son parcours et il se présente: «I am Reuben (Gauge) from the Tauranga Airsoft Club. I am the organiser for the club and have been for the past 18 months. We are a relatively young club (started in September 2008) but we are trying very hard to boost membership.» «Je suis Reuben (Gauge) de la team Tauranga Airsoft Club. Je suis le président de cette asso depuis 18 mois. Nous sommes une asso récente (2008) mais nous faisons tout pour nous développer.» Reuben évoque ensuite le développement de l’airsoft dans son pays et vante avec enthou- siasme les atouts de la Nouvelle Zélande : «Airsoft in New Zealand is growing very quickly due to the hard work of promoting the sport by people like myself from all over the country. We tend to get a lot of younger people interested in the sport, probably due to all the ‘Call of Duty’ gamers! New Zealand is a great place to play airsoft due to the Reuben Ellett parle de l’airsoft sur une chaîne de expansive natural forests and wide variety of ter- télévision rain. The weather is mostly good here too! In New Airsoft Inside #3 - Février 2010 21
  22. 22. A I R S O F T I N S I D EZealand airsoft is still quite unknown. The public is “We have the same problem with playing on cer-not that well-informed about airsoft at this stage tain fields. We must be given a field to play on bybut this is slowly changing. A lot of airsoft clubs a private owner (mainly farms) or else we wouldare now attending public events to educate the have nowhere to play! I have been given an op-public about what we do (we go to airshows, mili- portunity by our district council to open up a 18hataria shows, etc.)» field on land that is owned by the council! It means the land will be ours to use forever and we don’t «L’airsoft se développe rapidement en Nouvelle Zélande have to worry about someone moving away and grâce aux efforts de gens comme moi à travers tout le new owners not wanting us to play airsoft on it! pays. Les airsofteurs sont majoritairement des jeunes, avec tous les jeux vidéo genre Call of Duty! La Nouvelle Even better is the fact we do not have to pay for Zélande est un endroit génial pour jouer grâce aux forêts this land.” et à la grande diversité de nos terrains, et il fait plutôt beau chez nous! En Nouvelle Zélande, l’airsoft est pra- tiquement inconnu. Le public ne connaît pas vraiment «Nous avons le même problème pour jouer sur certains cette activité, mais les choses bougent un peu. De plus en terrains. On a l’obligation de jouer sur un terrain privé plus d’assos participent à des évènements publics pour se (essentiellement des exploitations agricoles) ou sinon faire connaître et pour présenter notre loisir (on va à des nous n’aurions aucun endroit pour jouer. Il m’a été donné manifestations aéronautiques et de militaria, etc.)» l’opportunité par notre Conseil municipal d’obtenir l’accès à un terrain de 18 Ha dans la campagne qui lui appar- tient. Cela signifie que nous pourrons utiliser ce terrainJ’interroge Reuben sur les terrains pour pra- pour toujours, et que nous n’avons plus à nous inquiétertiquer l’airsoft et lui faisant part des difficultés qu’un éventuel changement de propriétaire remette enque nous rencontrons en France : Airsoft Inside #3 - Février 2010 22
  23. 23. A I R S O F T I N S I D E cause notre droit à venir y jouer à l’airsoft. La cerise sur le gâteau est le fait que nous n’avons pas à payer pour ce terrain.»Je précise à Reuben qu’en France, la plupart desassociations limite la puissance des répliques etje lui demande de me parler de la législation envigueur en Nouvelle Zélande. Reuben conclut:«It’s interesting to hear that your airsoft guns arerestricted to certain velocities. In New Zealand wecan play with what ever velocity we like but wetend to stay under 600FPS on 0.20g BBs.” In NewZealand fully-automatic airsoft guns are illegal.When we import our guns we must have them mo-dified to fire semi-automatic only before they areallowed into the country. If a gun comes into thecountry that is fully-automatic it will be destroyedby customs. We do not have many other restric-tions on airsoft guns other than the fact you mustbe 18 years old (or older) to own an airsoft gun. Youcan be aged 16-17 and own an airsoft guns provi-ding you have a Firearms License.» «C’est intéressant d’entendre que vos répliques sont limi- tées à certaines puissances. En Nouvelle Zélande, on peut jouer avec la puissance que nous voulons, mais on essaye de rester en-dessous de 600 fps avec de la 0,20g. En Nou- velle Zélande, les AEG tirant en full auto sont strictement interdits. Quand nous importons nos répliques, on doit les faire modifier pour qu’elles ne puissent tirer qu’en semi. Si une réplique arrive dans notre pays sans modifications, elle est immédiatement détruite par la douane. Il n’y a pas d’autre restriction à part être majeur pour posséder une réplique, sinon, pour les plus jeunes, il faut un permis spécial.» Airsofteurs de la Tauranga Airsoft Club Airsoft Inside #3 - Février 2010 23
  24. 24. A I R S O F T I N S I D EJe remercie sincèrement Reuben Ellett qui spontanément, a accepté de répondre à nos questions eta permis l’utilisation de photos de parties d’airsoft en Nouvelle Zélande. Nul doute qu’avec des genscomme Reuben, l’airsoft deviendra très vite un sérieux concurrent du Rugby en Nouvelle Zélande.Merci à toi Reuben.Le Tauranga Airsoft Club:http://www.taurangaairsoftclub.co.nz/Je tiens également à remercier Mike qui a assuré avec brio la traduction exacte des textes de l’an-glais vers le français. Droopy, Grand Reporter en … chaussonsPour prolonger le plaisir, je vous invite à regarder les photos de la team d’airsoft d’HAMILTON, enNouvelle Zélande. Je remercie Rubberduck217 membre de cette team, qui m’a autorisé très genti-ment à utiliser ces photos: Airsoft Inside #3 - Février 2010 24
  25. 25. A I R S O F T I N S I D E Airsoft Inside #3 - Février 2010 25
  26. 26. A I R S O F T I N S I D E Airsoft Inside #3 - Février 2010 26
  27. 27. A I R S O F T I N S I D E Merci à vous tous, amis airsofteurs Néo- Zélandais. Airsoft Inside #3 - Février 2010 27
  28. 28. Boulétude par Mike Le Boulet « Lubie Passagère » par MikeVoilà une autre forme de boulétude qu’il seraitintéressant d’étudier. De quoi s’agit-il et quelen est le syndrome ? C’est très simple, il s’agitdu gars dont l’envie de rejoindre le monde air-softien peut s’apparenter à une diarrhée aus-si soudaine qu’éphémère. Mais comment çaDocteur ?Un jour, vous vous baladez sur votre forum afinde quérir les derniers ragots, et vous tombez surM’sieur j’ai la diarrhée. Le quidam se présente,non sans en faire de trop, vous vous en doutez.Il vient de découvrir l’airsoft (nous avons touscommencé par le découvrir un jour, mais nous,c’est pas pareil, car on est resté. Et puis, nous,on n’est pas des boulets, pas vrai ?) et comme dejuste, il commence à inonder votre forum avecforce questions, ce qui paraît de prime abordbien légitime vu les circonstances. Naturellement, tout le monde l’accueilleet lui souhaite la bienvenue, tout en répondant àses nombreuses questions. Le gars poste çà et làdivers topics et semble bien s’intéresser à notreactivité favorite. Il enchaîne avec des questionstechniques car il souhaite acquérir une répliqueafin de pouvoir venir jouer avec vous. Puis ildemande quelles sont les conditions pour sejoindre à vous, et naturellement, vous lui ré-pondez en lui indiquant les tarifs, les dates departies, sans pour autant préciser le lieu dans unpremier temps, car vous lui expliquez qu’avantd’entrer dans la confrérie, il convient de montrer Airsoft Inside #3 - Février 2010 28
  29. 29. Boulétudepatte blanche. Il vous demande comment faire pour s’intégrer à votre team et vous lui répondez aimable-ment que cela n’est vraiment pas compliqué, car il lui suffit de se trouver un parrain qui prendra letemps de bien lui expliquer tout le comment du pourquoi, et que cette démarche est obligatoireet ne pourra que lui être profitable. Il vous demande quelle est la procédure pour se trouver le par-rain-sésame et vous lui répondez qu’il n’a qu’à le demander le plus simplement du monde sur sonpost de présentation, et que quelqu’un le trouvant sympa finira bien par le parrainer et l’inviter à sapremière partie. Vous constatez une heure ou deux plus tard que notre boulet (bien que, pour l’instant, il n’enest pas encore un) a bien suivi vos conseils et a effectué sa demande en bonne et due forme. Un jourou deux plus tard, une âme charitable portant votre pseudo engage la conversation avec notre qui-dam, et constatant que personne ne s’est décidé à le parrainer, le lui propose. Vous convenez doncd’un RDV afin de faire davantage connaissance et pour échanger de visu, et une date et un lieu sontcalés. Et c’est la fin de l’histoire, car non seulement le gars ne se donne même pas la peine de venirau RDV, en plus il ne vous a pas prévenu qu’il ne viendrait pas. De plus, il disparaît corps et âme (ena-t-il jamais possédé une ?) de votre forum, et ceci pour l’éternité. Que lui est-il arrivé ? C’est simple,Monsieur était constipé, et d’un coup, il a lâché le paquet comme c’est pas permis d’imaginer, etune fois qu’il s’est vidé, il s’est senti soulagé et ça va beaucoup mieux, maintenant, il va pouvoirpasser à autre chose. Vous le croiserez le surlendemain sur le forum associatif du club de vélo localoù il leur fera le même numéro… Mike, chasseur de boulets Airsoft Inside #3 - Février 2010 29
  30. 30. Reviews techniquesSVD Dragunov ASG par GolgyCela faisait un moment que je cherchais une réplique de snipe pour changer unpeu de style de jeu. Mais n’étant pas sûr de moi, je voulais pour ce 1er achat, uneréplique pas trop onéreuse mais possédant de bonnes qualités, quitte à être up-gradée. Je me suis très rapidement tourné vers une réplique de Dragunov que jetrouve très jolie et coup de bol, ASG la propose à son catalogue. Je n’ai donc pas purésister très longtemps...C’est donc dans mon magasin d’airsoft préféré que j’ai constaté).fait l’acquisition de cette réplique. Le modèle d’ASG est Voici donc la belle boîte avec une belle illustra-un repack du modèle d’A&K, c’est donc un bolt d’entrée tion de la réplique marquée « Dragunov SVD Sniper ».de gamme mais qui possède de belles qualités pour La boîte annonce une portée de 70M, un canon de préci-le prix (comptez environ 150 EUR, prix généralement sion et la présence d’un ressort « sur-puissant ». Airsoft Inside #3 - Février 2010 30
  31. 31. A I R S O F T I N S I D EOuvrons la boîte et découvrons le contenu. La réplique estcorrectement maintenue dans un étui en polystyrène. Je l’aiachetée en magasin, ce qui doit expliquer que c’est la seuleprotection présente. Nous avons donc en notre possession: une réplique,un appuie-joue, un chargeur, un second ressort « surpuis-sant », un manuel et un outil de réglage de la hausse. Airsoft Inside #3 - Février 2010 31
  32. 32. A I R S O F T I N S I D E On note tout de suite que la réplique est entiè-rement en métal à part la crosse et le garde-main quisont en plastique. Sur ces pièces on note la présence detraces de moulages et de bavures. Mais bon vu le prix,on va pas râler et de toute façon, on peut installer un kitbois si on veut changer. Airsoft Inside #3 - Février 2010 32
  33. 33. A I R S O F T I N S I D E Sinon je n’ai remarqué aucun jeu dans la ré- plique à part le chargeur dans le puits de chargement et l’attache sangle à l’avant. Par contre, contrairement à toutes les reviews que j’ai pu lire du modèle vendu par A&K, aucun besoin de resserrer aucune vis, que ce soit en externe ou en interne. Le métal de la réplique a l’air solide même si il ne fait pas très épais. Le levier d’armement, quant à lui, a l’air plus solide encore car moulé d’un seul bloc. Celui- Ça marque... ci est d’ailleurs un peu dur à armer à la longue et on doit épauler pour profiter d’un appui pour faciliter l’arme- ment de la réplique. Par contre, et ça a l’air d’être récur- rent avec toutes les répliques russes, le sélecteur de tir raye la réplique, ainsi que la tige d’ouverture du capot supérieur. De plus, la réplique marque très facilement à la suite de petits chocs, la preuve avec les marques que j’ai laissées en montant ma lunette.Là aussi ça marque... Airsoft Inside #3 - Février 2010 33
  34. 34. A I R S O F T I N S I D E Les organes de visée sont conformes au mo- dèle réel sauf au niveau de la couleur, et la mire est ré- glable en hauteur. Pour la mire avant, on se sert de l’ou- til fourni pour les réglages. Bien sûr rien ne remplacera une vraie lunette de visée. Pour cela, un rail est présent sur le côté de la réplique et il est aux normes réelles et accepte donc les véritables lunettes russe avec mon- tage type SVD (attention celui-ci est différent du rail d’AK). On peut aussi monter une attache pour lunette classique mais ça a moins de style qu’une lunette de type POSP russe. C’est aussi beaucoup plus onéreux vu le prix d’une bonne lunette. La sûreté est du type classique pour une ré- plique russe, avec la position sûreté et tir. Le seul dé- faut esthétique, c’est que l’on voit le piston bleu en po- sition « tir ». Le chargeur est quand à lui un high-cap en mé- tal, bizarre comme choix de capacité pour une réplique de sniper. Celui-ci remplit bien son office mais il m’a été difficile de l’ouvrir la 1ère fois, j’ai même cru l’avoir cassé. Airsoft Inside #3 - Février 2010 34
  35. 35. A I R S O F T I N S I D E L’appuie-joue est plutôt réussi niveau esthé-tique mais par contre niveau sensation, on a plus l’im-pression d’avoir un morceau de bois comme appui. Le butt pad quand à lui est en plastique rigide etn’est pas forcément très agréable. Le manuel accompagnant la réplique est as-sez basique et rappelle les bons gestes à adopter. Parcontre, j’ai noté une belle erreur dans le réglage duhop-up puisqu’ils montrent la mauvaise vis pour le ré-glage, dommage... Airsoft Inside #3 - Février 2010 35
  36. 36. A I R S O F T I N S I D E Le démontage Pour démonter le haut de la réplique, il suffit de faire tourner le sélecteur arrière vers le bas et de retirer le capot. On a alors accès au bloc de lancement de la ré- plique et on voit le ressort. Nous avons deux ressorts à notre disposition, le premier tire dans les 300 FPS et le plus fort à 449 FPS à la 0.20 gramme. Airsoft Inside #3 - Février 2010 36
  37. 37. A I R S O F T I N S I D E Pour démonter le bloc ressort, il faut démonter 2 vis à l’aide d’une clef Allen et on soulève doucement la partie en plastique du bloc arrière. L’avantage de cette réplique c’est qu’elle utilise des pièces d’AEG pour le ressort et le canon de précision. Ceci rend l’upgrade de la réplique plus abordable. Airsoft Inside #3 - Février 2010 37
  38. 38. A I R S O F T I N S I D E On a alors accès au bloc détente, et on voit tout de suite une trace d’usure: un point faible de la ré- plique? On peut ensuite retirer le piston en aluminium qui a l’air de bonne facture. Contrairement aux autres revues du modèle de chez A&K, je n’ai trouvé aucun ex- cès de graisse ni limaille de fer à l’intérieur. A part cela, aucun souci d’étanchéité à déclarer. Profitons d’avoir ouvert la réplique pour voir le bloc hop-up. Pour régler celui-ci, on insère une clef Al- len dans le bon trou et on la tourne. Cela n’est pas très pratique puisqu’il faut démonter le capot supérieur de la réplique pour y accéder, pas cool en cours de partie. A noter qu’il est plus facile de garder la culasse ouverte en armant la réplique, mais attention de bien penser à enlever le chargeur pour éviter les accidents. Soit dit en passant, le « shlick-shlack » que fait le levier d’arme- ment est bien agréable à l’oreille mais pas très discret. Le bon pas de vis du Hop-Up Airsoft Inside #3 - Février 2010 38

×