CONDITION PHYSIQUE & SANTÉ
- - -
QUELQUES
PROBLÉMATIQUES CONTEMPORAINES
Luc Léger * & Georges Cazorla**,
* Université de M...
ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE
PROBLÉMATIQUES CONTEMPORAINES
DANS LE CADRE DU SPORT POUR TOUS
OPTIQUE DE LA PRÉSENTATION
Je ne vais pas vous parler d’évaluation
de façon classique, en passant en
revue la panoplie de ...
OPTIQUE DE LA PRÉSENTATION
• Je vais vous parler de ce qu’on
évalue et pourquoi on l’évalue
parce que cela affecte à la fo...
OPTIQUE DE LA PRÉSENTATION
Ma présentation sera parfois très spécifique
et pointue
parce que je je constate que les interv...
EXEMPLES
• Aptitude physique-Santé
vs Aptitude physique-Performance
• « Dose-Réponse »
• Variables « actuelles »
– IMC, Gr...
PLAN
1. Évolution des concepts d'aptitude
physique dans le contexte de la
mondialisation vers un pseudo-consensus
2. Liens...
ÊTRE EN FORME
-TOUCHER LES ORTEILS SANS
PLIER LES GENOUX, 1920
-ÊTRE FORT, 1940
-ENDURANCE CARDIOV. 12 MIN COOPER 1968
-AP...
APPROCHE FACTORIELLE INDUCTIVE
Ex.: FLEISHMAN, 1964
300
TESTS
10
tests
7
tests
12
tests
5
tests
t 85
t 127
t 234
t 26
MEIL...
APPROCHE FACTORIELLE INDUCTIVE
Ex.: FLEISHMAN, 1964
GRAPPES
IDENTIFIÉES
FLEXIBILITÉ STATIQUE
FLEXIBILITÉ DYNAMIQUE
FORCE E...
LARSON LA (1974)
FITNESS,HEALTH & WORK CAPACITY:
INTERNATIONAL STANDARDS FOR ASSESSMENT
LARSON
P 14
MUSC. POWER
MUSC. STRE...
A la même époque en
FRANCE:
LEBOULCH
Finalités motrices Fin. physiologiques Fin. psychologiques
Coordination
Équilibre
Mobilité
Pluri-
segmentaire
Souplesse
Re...
FACTEURS D’ÉVOLUTION
• MILIEU SOCIO-CULTUREL ET
ÉCONOMIQUE
• INFLUENCE DES « LEADERS »,
PARFOIS ARBITRAIRE
• IMPORTANCE AC...
Évolution des concepts d'aptitude physique
dans le contexte de la mondialisation vers
un pseudo-consensus
1. Aptitude phys...
Travaillot, Yves Le monde culturiste face
aux gymnastiques aérobiques dans la première
Moitié des années 1980: les concept...
CONFLIT DES PROFESSIONS
(Formations universitaires)
• Éducateur physique,
Kinésiologue
• Physiothérapeute,
Ergothérapeute,...
AGILITÉ
ÉQUILIBRE
PUISSANCE
FORCE MUSCULAIRE
END. MUSCULAIRE
VITESSE
END. CARDIORESP.
COMPOSITION
CORPORELLE
END. CARDIORE...
Classification du risque
ACSM 2000
• Risque faible
– Âge: hommes < 45 ans et femmes < 55 ans
– Asymptomatiques présentant ...
Toute causes confondues
0
10
20
30
40
50
60
70
1 2 3
Niveau d'activité
n/10000individus-an
Hommes
Femmes
Maladies cardiova...
VARIATION DU TAUX DE MORTALITÉ AU REPOS ET À
L’EFFORT CHEZ LES SUJETS ACTIFS OU SÉDENTAIRES
Siscovick et al. (1984) N Engl...
MORTALITÉ TOTALE
18
56
14
0
5
10
15
20
1 2 3 4
0 min 1 à 19 min 20 à 39 min > 40 min
NIVEAU D'ACTIVITÉ (min par semaine)
n...
MORTALITÉ: EFFORT vs REPOS
2113 5 4
732
66
0
200
400
600
800
1 2 3
E R E R E R
1 À 19 min 20 à 39 min >40 min
NIVEAU D'ACT...
Léger 2002 adapté de Siscovick et al. (1984) N England J Med 311:874-877
VARIATION DE MORTALITÉ ET NIVEAU D'ACTIVITÉ
À L'E...
Effets de l’exercice aérobie et/ou de la diète
sur la perte de poids
-16
-12
-8
-4
0
4
Pré 2 4 6 8 10 12
Semaines
Poids(lb...
Les effets de l’exercice physique
seul sur la perte de poids
• L’exercice
physique seul, sans
restrictions
caloriques, n’a...
Effects of a 10 Month Trail of Diet and Exercise on Body
Weight and Total Fat in Obese Men
Dengal et al. J Appl Physiol 81...
Influence of Physical Activity on Body Composition
Evidence from Randomized Controlled Trials
Physical activity alone (aer...
Fat
mass
number of
adipose tissue cells
size of
adipose tissue cells
number & size
of adipose tissue cells
Brochu (CSEP 20...
L’effet de l’exercice selon le les
caractéristiques du tissu adipeux
Programme
• Durée: 20 semaines
• Sujets: Pairés pour ...
SANTÉ
DÉFINITION « NÉGATIVE »
« TRADITIONNELLE »
ABSENCE DE MALADIE
PHYSIQUE SURTOUT
SANTÉ
DÉFINITION « POSITIVE »
« CONTE...
APTITUDE PHYSIQUE - SANTÉ
Adapté de Bouchard et al., Can J Sport Sci, Suppl 2, 1989
ACTIVITÉ
PHYSIQUE
- TRAVAIL
- LOISIRS
...
LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME
Aptitude Phys.
VO2max
Sous-Max Prédiction
ou
Direct Max
Activité Phys.
Loisir / Trava...
DOSE - RÉPONSE
Contexte traditionnel:
Entraînement Aptitude physique
Contexte actuel:
Dose entraînement nécessaire
pour av...
MISE EN PERSPECTIVE DES FAITS RAPPORTÉS
ACTIVITÉS PHYSIQUES MODÉRÉS SUFFISENT
POUR AMÉLIORER LA SANTÉ CARDIOVASCULAIRE
QUE...
APTITUDE
PHYSIQUE
- Aérobie
- Anaérobie
- Comp Corp
- Q Musculaires
ACTIVITÉS
PHYSIQUE
- LOISIRS
- TRAVAIL
- QUOTIDIEN
ÉNE...
ACTIVITÉS PHYSIQUES À INTENSITÉ ÉLEVÉE
NÉCESSAIRE POUR AMÉLIORER VO2max
PERFORMANCE SPORTIVE
SANTÉ
Et ce de façon indépend...
Aptitude physique Activités physiques Énergie dépensée
Apt. Aérobie
VO2max
Endurance
Économie
Comp. Corp.
Gras Total
Gras ...
PROFIL SANTÉ
Morbidité & Mortalité
Facteurs de risque
Aptitude physique Activités physiques Énergie dépensée
Apt. Aérobie
...
Validity and reliability evaluation
of the Huet questionnaire to assess
maximal oxygen uptake
Damien Trivel, Paul Calmels ...
Questionnaires VO2max
« Non exercise questionnaires »
• Huet: Habitudes de vie (tabac) Pathologie, PA
(passé athlétique, t...
PRÉDICTION du VO2max par QUESTIONNAIREERREURTYPEESTIMÉ
(mlkg-1min-1)
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21 2...
Importance relative:
PA
vs
Age, PC-IMC, Genre, FC repos
HUET: Valeurs maximales et minimales possibles
Scatterplot (HuetMaxMin.sta 10v*24c)
AGE (an)
VO2max(mlkg-1
min-1
)
sex: 1,...
HOMMES
FEMMES
20
30
40
50
60
70
80
20 30 40 50 60 70 80
60
40
34.5 58.5
Tapis roulant direct
Surestimation des gars
PLAN
1. Évolution des concepts d'aptitude
physique dans le contexte de la
mondialisation vers un pseudo-consensus
2. Liens...
Indice de masse corporelle (IMC)
« Body mass index (BMI) »
IMC = Poids / Taille2
Exemple:
IMC = 80 kg / (1,7 m)2
= 27,7 kg...
Ross et al. (2000)
Anthropometry Illustrated,
Rodolphe
QUETELET
Relationship Between BMI and the Risk of Death
Stevens et al., N Engl J Med 1998;338:1-7
0.8
0.9
1
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
1.6...
IMC 5 Plis
H F H F
21 19 28 42
22 20 37 48
23 20 40 51
23 21 44 56
24 21 46 59
24 22 48 62
25 22 51 66
25 23 53 69
25 23 5...
0
10
20
30
40
50
60
0 50 100 150 200
PC5
%Grastotal0
10
20
30
40
50
60
15 20 25 30 35 40 45
IMC
%Grastotal
Femmes(R2 = 0.8...
Établissement de normes
pour les plis cutanés
IMC
Somme des 5 plis cutanés
25
18.5
25 55
Hommes
* SO5S values obtained by regressing BMI vs SO5S in 4,912 men and 5,346
women, aged 20-69 years, from 1981 Canada Fitness ...
IMC EN PÉRIODE DE CROISSANCE AU QUÉBEC (1983)
Léger 2002 (non publié)
AGE (an)
IMC(kg/m
2
)
14
16
18
20
22
24
26
4 6 8 10 ...
Ross et al. (2000)
Anthropometry
Illustrated
Normalisation allométrique
ln Y = a + b ln X
Y = ea + b ln X
Y = ea eb ln X
Y = a’ Xb
Poids • Taille-b (kg • m-b)
Femmes: ...
600
800
1000
1200
1400
1600
1800
2000
2200
<18.518.5-20.420.5-21.922.0-23.423.5-24.925.0-26.426.5-27.928.0-29.930.0-31.932...
GRAISSE VISCÉRALE (GV)
GRAISSE INTRA-ABDOMINALE
GRAISSE SOUS CUTANÉ ABDOMINALE
PLIS CUTANÉS ABDOMINAL
+
OBÉSITÉ ABDOMINALE...
On parle d'obésité gynoïde
quand l'excès de graisse se situe
principalement au niveau des
cuisses comme c'est habituel-
le...
OBÉSITÉ ABDOMINALE
GRAISSE VISCÉRALE (GV)
GRAISSE INTRA-ABDOMINALE
MÉTHODES DE MESURE:
TOMOGRAPHIE & RMN Image
ANTHROPOMÉT...
Després,JP Lemieux, I, Prud’homme D, BMJ, 322: 716-20, 2001
Traiter
La cause?
Traiter les
Complications?
Gestion
des risqu...
Gras Viscéral
(en noir)
Gras Abdominal
(en noir)
Circ. Taille
Circ. Hanche
Dos
Ventre
Circ. Taille
Tissusadipeuxviscéral
D...
Development of Waist Circumference Values
used to Denote Increased Health Risk
Lean et al., BMJ 1995;311:158-61
Waist Circ...
Relationship Between Waist Girth and Metabolic Risk Factors
Among 4881 Dutch Men and Women
0
5
10
15
20
25
30
Low HDL
High...
Abdominal Obesity Increases CHD Risk
Independently of BMI (females)
BMI tertiles
Rexrode KM et al. JAMA, 1998; 280: 1843-8...
Classification of overweight and obesity by BMI, waist circumference
and associated disease risk
Men <102 cm (< 40 in) >10...
IMC 30
TAILLEc 100
HANCHEc 125
Tc/Hc 0.80
A
IMC 30
TAILLEc 80
HANCHEc 100
Tc/Hc 0.80
B
. A vs B: Même proportion; pas de v...
IMC 25
TAILLEc 100
HANCHEc 125
Tc/Hc 0.80
IMC 30
TAILLEc 100
HANCHEc 80
Tc/Hc 1.56
A B
Tc
Hc
Tc ou Tc/Hc ?
GABARIT: A> B m...
Tc vs Tc/Hc ??
• Logiquement Tc/Hc mieux que Tc
• % de tels cas individuels ??
• Importance générale limitée:
– Autres ex....
A B
Tc ou Tc/Hc ?
GABARIT& VENTRE: A = B mais Hanches: B < A
IMC 30
TAILLEc 100
HANCHEc 125
Tc/Hc 0.80
IMC 30
TAILLEc 100
...
Després,JP Lemieux, I,
Prud’homme D
BMJ, 322: 716-20, 2001
0
2
4
6
8
15 20 25 30 35 40 45
Body Mass Index (kg/m2)
0
2
4
6
8
60 70 80 90 100 110 120 130
Waist Circumference (cm)
0
1
...
Circ. Taille
H F
78 65
80 67
82 68
84 69
85 70
86 72
87 73
88 74
89 75
91 76
92 77
93 78
94 80
96 81
98 83
100 85
102 88
1...
GRAS VISCERAL
Circ. Taille corr (Canada)CIRCTAILLE
SANTÉ
RISQUE
SANTÉ RISQUE
PLIS CUTANÉS TRONC
8 pts 4 pts
0 pt 2 pt
Luc ...
CT = 96 « A risque »
PC2 = « En santé »
Points = 0
« Mauvais »
GV = Élevé GV = Faible
CT = 96 « A risque »
PC 2 = « A risq...
Figure 6
0
1
2
3
4
5
6
0 2 4 6 8 10
Abdominal Subcutaneous Fat (kg)
VisceralFat(kg)
r = 0.52
0
2
4
6
8
10
0 2 4 6 8
Abdomi...
Relationship Between Abdominal Subcutaneous and Visceral Fat
0
0.5
1
1.5
2
2.5
Abdominal Subcutaneous Fat Ranking
Women
0
...
Body Mass 96.8 kg
Waist Circumference 111.0 cm
Visceral Fat 167 cm2
Subcutaneous Fat 337 cm2
Visceral-subcutaneous Ratio 0...
A B
rt
rc d
d = PC/2 (PC=pli moyen à la taille)
rt = CTt/2 and rc = CTc/2
rc = rt – d = CTt/2 – PC/2 = CTc/2
CTc = 2 ...
CTc = = CTt – *PC
où PC=pli moyen à la taille
(Léger Formula)
0
2
4
6
50 70 90 110 130
RMNGrasviscéral(kg)
CIRC. TAILLE N...
Relationship Between Reduction in Waist
Circumference and Visceral Fat
Ross et al., Int J Obes 20:533-38, 1996.
Paré et al...
PAUSE-BLAGUE 1
Euro News: No comments….
Quelques secondes de silence…..
PLAN
1. Évolution des concepts d'aptitude
physique dans le contexte de la
mondialisation vers un pseudo-consensus
2. Liens...
TENDANCES SÉCULAIRES
de l’APTITUDE AÉROBIE des ENFANTS
et ADOLESCENTS de 1980 à 2000
tel que mesuré par la
COURSE NAVETTE ...
BUT PRINCIPAL de l’Étude:
Pour vérifier cette hypothèse,
une méta-analyse des résultats
de 55 études dans 11 pays
ayant ut...
Répartition des études par pays
0 5000 10000 15000 20000 25000
Australie
Belgique
Canada
France
Grèce
Italie
Pays Bas
Irla...
BAISSE SÉCULAIRE ANNUELLE
• MOYENNE toutes TRANCHES
AGE/GENRE/PAYS:
–0.43 % par AN*
• ÉTENDUE selon la TRANCHE
ÂGE/GENRE/P...
OBSERVATION
• La baisse d’aptitude aérobie fut très
rapide dans les deux dernières
décades!
• Au même âge, les enfants
d’a...
BAISSE SÉCULAIRE SUR 20 ANS
• MOYENNE POUR TOUTES LES
TRANCHES AGE/GENRE/PAYS:
– 8.6 % sur 20 an
– ~0.9 km h-1 / 20 an (~ ...
PROTOCOLES
PROTOCOLE
1
8.5/0.5
PROTOCOLE
2
8.0/9.0/0.5
PROTOCOLE
2
8.0/9.0/0.5
PROTOCOLE
3
8.0/0.5
Léger
Gerbeaux
ARG
Mani...
NORMALISATION DU TEST DE
COURSE NAVETTE DE 20 M
• Palier initial différent (8 ou 8,5 km h-1)
• Augmentation de vitesse ent...
NORMALISATION DU TEST DE
COURSE NAVETTE DE 20 M
(suite)
• La vitesse augmente soudainement de palier
en palier (escalier) ...
NORMALISATION DU TEST DE
COURSE NAVETTE DE 20 M
(suite)
• Plusieurs études citent les travaux de
Léger, incluant Léger et ...
NORMALISATION DU TEST DE
COURSE NAVETTE DE 20 M
(suite)
• Seules les résultats obtenus avec la
course navette de 20 m avec...
NORMALISATION DU TEST DE
COURSE NAVETTE DE 20 M
(suite)
• Tenue sportive (vêtements et
chaussures)
• Type de revêtement au...
Effet d’une erreur absolue de 1 kg sur l’erreur
relative au niveau des masses maigre et grasse
MM=50 kg & MG=10kg
Fraction...
IMC EN PÉRIODE DE CROISSANCE AU QUÉBEC (1983)
Léger 2002 (non publié)
AGE (an)
IMC(kg/m
2
)
14
16
18
20
22
24
26
4 6 8 10 ...
0
3
6
9
12
15
15 20 25 30 35 40 45 50
Body Mass Index (kg/m2)
0
3
6
9
12
15
15 20 25 30 35 40 45 50
r = 0.87
WOMEN
MEN
0
3...
Ross et al. (2000) Anthropometry Illustrated
Ross et al. 2000 Anthropometry Illustrated
1
2
3
4
5
6
7
IMC: 25-20
IP: 12-16
Lourd
Léger
PLIS: 9-55 mm
Maigre
Gras
MESO
ECTOENDO
H, Mexico 68
Moyenne &
Etendue
Lég...
LIMITES DU SOMATOTYPE
ANTHROPOMÉTRIQUE DE HEATH & CARTER
• ENDO
– Échelle absolue, contraire à la théorie
– Étendue réelle...
LIMITES DU SOMATOTYPE
ANTHROPOMÉTRIQUE DE HEATH & CARTER
• MÉSO
– Échelle relative à la taille seulement
comme ECTO: donc ...
LIMITES DU SOMATOTYPE
ANTHROPOMÉTRIQUE DE HEATH & CARTER
• ECTO
– Échelle relative à la taille seulement comme MÉSO: donc
...
MODÈLE ANTHROPOMÉTRIQUE DE
HEATH & CARTER
• COMBINAISONS POSSIBLES:
OUI: ENDO-MÉSO, MÉSO & ECTO-MÉSO
NON: ENDO, ECTO-ENDO,...
APTITUDE AEROBIE*
EXPRESSIONS SYNONYMES & COMPOSANTES
° APTITUDE AEROBIE
° CAPACITE AEROBIE
° EFFICACITE du SYSTEME de TRA...
APTITUDE AEROBIE
EXPRESSIONS SYNONYMES & COMPOSANTES
° PUISSANCE
° ENDURANCE
° RENDEMENT MECANIQUE
1. PUISSANCE AEROBIE
EXPRESSIONS SYNONYMES
° PUISSANCE AEROBIE MAXIMALE (PAM)
° PUISSANCE MAXIMALE AEROBIE (PMA)
° CONSOMM...
2. ENDURANCE AEROBIE
EXPRESSIONS SYNONYMES
° ENDURANCE AEROBIE
° CAPACITE AEROBIE
° SEUIL ANAEROBIE
° PUISSANCE CRITIQUE
°...
3. RENDEMENT MECANIQUE
EXPRESSION SYNONYMES
° RENDEMENT MECANIQUE
MECHANICAL EFFICIENCY
° ECONOMIE GESTUELLE
° ECONOMIE DE...
APTITUDE AEROBIE
AUTRES EXPRESSIONS
° STAMINA (sens théorique)
° CAPACITE (FONCTIONNELLE) DE TRAVAIL
(CT? PWC)
° CAPACITE ...
LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME
Hérédité
Dodo
…
Pollution
…...…
Aptitude Phys.
VO2max
Sous-Max Prédiction
ou
Direct M...
LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME
Hérédité
Dodo
…
Pollution
…...…
Aptitude Phys.
VO2max
Sous-Max Prédiction
ou
Direct M...
LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME
Hérédité
Dodo
…
Pollution
…...…
Aptitude Phys.
VO2max
Sous-Max Prédiction
ou
Direct M...
LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME
Hérédité
Dodo
…
Pollution
…...…
Aptitude Phys.
VO2max
Sous-Max Prédiction
ou
Direct M...
LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME
Aptitude Phys.
VO2max
Sous-Max Prédiction
ou
Direct Max
Activité Phys.
Loisir / Trava...
Aptitude physique Activités physiques Énergie dépensée
Apt. Aérobie
VO2max
Endurance
Économie
Comp. Corp.
Gras Total
Gras ...
PROFIL SANTÉ
Morbidité & Mortalité
Facteurs de risque
Aptitude physique Activités physiques Énergie dépensée
Apt. Aérobie
...
Hyper-
tension
Dysli-
pidémie
Diabète
Type II
Facteurs de risquesObésité
abdominale
Maladie
coronarienne
Traiter
La cause
...
VisceralFat(kg)
Relationship Between Anthropometric Variables and Visceral Fat
Waist Circumference (cm)
0
2
4
6
8
15 20 25...
Aptitude physique, problèmes actuels
Aptitude physique, problèmes actuels
Aptitude physique, problèmes actuels
Aptitude physique, problèmes actuels
Aptitude physique, problèmes actuels
Aptitude physique, problèmes actuels
Aptitude physique, problèmes actuels
Aptitude physique, problèmes actuels
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Aptitude physique, problèmes actuels

1 356 vues

Publié le

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 356
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
36
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aptitude physique, problèmes actuels

  1. 1. CONDITION PHYSIQUE & SANTÉ - - - QUELQUES PROBLÉMATIQUES CONTEMPORAINES Luc Léger * & Georges Cazorla**, * Université de Montréal ** Université de Bordeaux 2 Décembre 2003
  2. 2. ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE PROBLÉMATIQUES CONTEMPORAINES DANS LE CADRE DU SPORT POUR TOUS
  3. 3. OPTIQUE DE LA PRÉSENTATION Je ne vais pas vous parler d’évaluation de façon classique, en passant en revue la panoplie de tests disponibles, ce que vous trouvez facilement dans les manuels et sites internet.
  4. 4. OPTIQUE DE LA PRÉSENTATION • Je vais vous parler de ce qu’on évalue et pourquoi on l’évalue parce que cela affecte à la fois les variables mesurées et les méthodes utilisées • Bien sûr au passage, je vais parler de certaines méthodes d’évaluation
  5. 5. OPTIQUE DE LA PRÉSENTATION Ma présentation sera parfois très spécifique et pointue parce que je je constate que les intervenants sont parfois friands de recettes ou de simplifications qu’ils ont eux-mêmes développées à partir de certaines théories récentes qui ne sont pas toujours confirmées ou sur lesquelles les scientifiques ne s’entendent pas toujours J’entends donc me faire l’avocat du diable, ce qui nécessite parfois une argumentation assez aride et pointue.
  6. 6. EXEMPLES • Aptitude physique-Santé vs Aptitude physique-Performance • « Dose-Réponse » • Variables « actuelles » – IMC, Gras Viscéral, VO2max, Activité Physique, Énergie dépensée • Méthodes « actuelles » – Questionnaires, journal de bord, observations, eau doublement marquée, – Accéléromètres, cardiofréquencemètres, GPS
  7. 7. PLAN 1. Évolution des concepts d'aptitude physique dans le contexte de la mondialisation vers un pseudo-consensus 2. Liens entre les niveaux de pratique et les aptitudes physiques. 3. Composition corporelle: détermination et importance relative du %Gras, IMC et G. Viscérale 4. Évolution séculaire de l’aptitude aérobie en période de croissance
  8. 8. ÊTRE EN FORME -TOUCHER LES ORTEILS SANS PLIER LES GENOUX, 1920 -ÊTRE FORT, 1940 -ENDURANCE CARDIOV. 12 MIN COOPER 1968 -APPROCHE MULTIDIMENSIONNELLE, 1980 ÊTRE EN FORME -ESTHÉTIQUE -PERFORMANCE -SANTÉ -ÊTRE BIEN DANS SA PEAU
  9. 9. APPROCHE FACTORIELLE INDUCTIVE Ex.: FLEISHMAN, 1964 300 TESTS 10 tests 7 tests 12 tests 5 tests t 85 t 127 t 234 t 26 MEILLEURTEST REPRÉSENTATIF
  10. 10. APPROCHE FACTORIELLE INDUCTIVE Ex.: FLEISHMAN, 1964 GRAPPES IDENTIFIÉES FLEXIBILITÉ STATIQUE FLEXIBILITÉ DYNAMIQUE FORCE EXPLOSIVE 1 FORCE EXPLOSIVE 2 FORCE STATIQUE FORCE DU TRONC CORDINATION CORPORELLE GÉNÉRALE ÉQUILIBRE CORPOREL GÉNÉRAL STAMINA (END. CARDIOV.) TEST RETENU POUR CHAQUE GRAPPE TORSION MAX DU TRONC NOMBRE MAX DE FLEXION-EXTENSION-TORSION EN 20 S COURSE 5 X 18,2 M NAVETTE LANCER DE BALLE MOLLE PRÉHENSION MAINS LEVÉES DEJAMBES EN 30 S SAUT DE CORDE ENTRE LES MAINS À UN PIED SUR POUTRE DE 2 CM COURSE DE 550 M AÉROBIE, COMP. CORPORELLE…NIET
  11. 11. LARSON LA (1974) FITNESS,HEALTH & WORK CAPACITY: INTERNATIONAL STANDARDS FOR ASSESSMENT LARSON P 14 MUSC. POWER MUSC. STRENGTH MUSC. ENDURANCE GENERAL END. FLEXIBILITY ACCURACY COORDINATION AGILITY BALANCE SPEED ALERTNESS STEADINESTIMING RYTHM REACTION TIME KARVONEN P71 POWER STRENGTH ENDURANCE SKILL SPEED HUNSICKER P349 STRENGTH MUSC. END. CARDIOV. END. FLEXIBILITY COORDINATION AGILITY BALANCE SPEED BODY TYPE SIMRI P362 EXPL. STRENGTH DYNAMIC STRENGTH MUSC. END. CARDIOV. END. FLEXIBILITY AGILITY SPEED Body composition, posture: niet !!!!
  12. 12. A la même époque en FRANCE: LEBOULCH
  13. 13. Finalités motrices Fin. physiologiques Fin. psychologiques Coordination Équilibre Mobilité Pluri- segmentaire Souplesse Renforcement musculaire Endurance aérobie FINALITÉS DES NOUVELLES TECHNIQUES DE REMISE EN FORME Les Cahiers de l’Animateur (FFEPMM), no 2, 2002 Concentration Relaxation
  14. 14. FACTEURS D’ÉVOLUTION • MILIEU SOCIO-CULTUREL ET ÉCONOMIQUE • INFLUENCE DES « LEADERS », PARFOIS ARBITRAIRE • IMPORTANCE ACCORDÉE AUX QUALITÉS DITES FONDAMENTALES • IMPORTANCE ACCORDÉE AUX QUALITÉS MESURABLES
  15. 15. Évolution des concepts d'aptitude physique dans le contexte de la mondialisation vers un pseudo-consensus 1. Aptitude physique-Santé « Health related fitness » vs 2. Aptitude physique-Performance « Performance related fitness »
  16. 16. Travaillot, Yves Le monde culturiste face aux gymnastiques aérobiques dans la première Moitié des années 1980: les conceptions divergentes des acteurs du système d’offre, Revue STAPS, 57:39-52, 2002 Citant Néplaz, Santé et Sport, 1963: Profs EPS rattachés au Min Educ Nat Profs de Santé avec Min Santé Car AP effet préventif et thérapeutique améliorant la santé
  17. 17. CONFLIT DES PROFESSIONS (Formations universitaires) • Éducateur physique, Kinésiologue • Physiothérapeute, Ergothérapeute, Kiné • Infirmières • Médecins
  18. 18. AGILITÉ ÉQUILIBRE PUISSANCE FORCE MUSCULAIRE END. MUSCULAIRE VITESSE END. CARDIORESP. COMPOSITION CORPORELLE END. CARDIORESP. -AMÉLIORATION CAPACITÉ de TRAVAIL -RÉDUCTION de FATIGUE -RÉDUCTION RISQUE MALADIE CV COMPOSITION CORPORELLE RÉDUCTION RISQUES -HYPERTENSION -MALADIE CORONARIENNE -DIABÈTE FORCE MUSCULAIRE -AMÉLIORATION DE LA CAPACITÉ FONCTIONNELLE (LEVÉES DE CHARGES) -RÉDUCTION DE RISQUES DE DOULEURS LOMBAIRES FLEXIBILITÉ -AMÉLIORATION DE LA CAPACITÉ FONCTIONNELLE (FLEXIONS, TORSIONS) -RÉDUCTION DE RISQUES DE DOULEURS LOMBAIRES APTITUDE PHYSIQUE PERFORMANCE SANTÉ PATE & SHEPHARD, 1989
  19. 19. Classification du risque ACSM 2000 • Risque faible – Âge: hommes < 45 ans et femmes < 55 ans – Asymptomatiques présentant un facteur de risque et moins. • Risque moyen – Âge: hommes > 45 ans et femmes > 55 ans – Ou bien encore les individus présentant deux facteurs de risque et plus. • Risque élevé – Individus présentant des signes cliniques de problèmes cardiovasculaires et/ou pulmonaires – Ou bien encore les individus avec une maladie connue (cardiovasculaire, pulmonaire et/ou métabolique) Brochu, CSEP 2001
  20. 20. Toute causes confondues 0 10 20 30 40 50 60 70 1 2 3 Niveau d'activité n/10000individus-an Hommes Femmes Maladies cardiovasculaires 0 5 10 15 20 25 30 1 2 3 Niveau d'activité n/10000individus-an Hommes Femmes Cancer 0 5 10 15 20 25 1 2 3 Niveau d'activité n/10000individus-an Hommes Femmes Autres risques vs Niveau d'activité Hommes 0 20 40 60 80 100 1 2 3 Pres Sang Cholestéroll Tabac n/10000individus-an Faible Moyen Élevé Adapté de Blair, Sport Sci Exchange (Gatorade), Vol 3, No 29, 1990 Niveau d’activité physique et mortalité
  21. 21. VARIATION DU TAUX DE MORTALITÉ AU REPOS ET À L’EFFORT CHEZ LES SUJETS ACTIFS OU SÉDENTAIRES Siscovick et al. (1984) N England J Med 311: 874-877 ÉTUDE A POSTÉRIORI DU TAUX DE MORTALITÉ ET DU NIVEAUX D’ACTIVITÉ PHYSIQUE AUPRÈS DES ÉPOUSES DE CONJOINTS DÉCÉDÉS AU REPOS OU DURANT L’EFFORT
  22. 22. MORTALITÉ TOTALE 18 56 14 0 5 10 15 20 1 2 3 4 0 min 1 à 19 min 20 à 39 min > 40 min NIVEAU D'ACTIVITÉ (min par semaine) n/10 5 P-A -1,3x -3x -3,6x Léger 2002 adapté de Siscovick et al. (1984) N England J Med 311:874-877 MORTALITÉ À L'EFFORT 66 21 732 0 100 200 300 400 500 600 700 800 1 2 3 4 0 min 1 à 19 min 20 à 39 min > 40 min NIVEAU D'ACTIVITÉ (min par semaine) n/10 5 P-A -11,1x -34x MORTALITÉ AU REPOS 4 5 13 18 0 5 10 15 20 1 2 3 4 0 min 1 à 19 min 20 à 39 min > 40 min NIVEAU D'ACTIVITÉ (min par semaine) n/105 P-A -1,4x -3,6x -4,5x MORTALITÉ RELATIVE E/R 56x 5x 13x 0 10 20 30 40 50 60 1 2 3 4 0 min 1 à 19 min 20 à 39 min > 40 min NIVEAU D'ACTIVITÉ (min par semaine) EFFORT/REPOS -4,3X -11,2x
  23. 23. MORTALITÉ: EFFORT vs REPOS 2113 5 4 732 66 0 200 400 600 800 1 2 3 E R E R E R 1 À 19 min 20 à 39 min >40 min NIVEAU D'ACTIVITÉ PHYSIQUE n/105 P-A x13 x56 x5 Léger 2002 adapté de Siscovick et al. (1984) N England J Med 311:874-877
  24. 24. Léger 2002 adapté de Siscovick et al. (1984) N England J Med 311:874-877 VARIATION DE MORTALITÉ ET NIVEAU D'ACTIVITÉ À L'EFFORT ET AU REPOS -3,6 -11,2 -1,4-1,3 -4,3-3 -11,1 -4,5 -34,9 -3,6 -40 -30 -20 -10 0 TOTAL EFFORT REPOS E/R Versus0minou <19minactivité 1 À 19 min 20 à 39 min >40 minNiveaux d’activité min par semaine
  25. 25. Effets de l’exercice aérobie et/ou de la diète sur la perte de poids -16 -12 -8 -4 0 4 Pré 2 4 6 8 10 12 Semaines Poids(lbs) Contrôle Exercice Diète Diète & Exercice Hommes (n = 48) Brochu (CSEP 2001): Adapté de Hagan et coll. (1986)
  26. 26. Les effets de l’exercice physique seul sur la perte de poids • L’exercice physique seul, sans restrictions caloriques, n’a qu’un effet minime sur la perte de poids. -0.12 -0.10 -0.16 -0.12 -0.08 -0.04 0.00 Pertedepoids(kg/sem) Femmes Hommes Brochu (CSEP 2001): Adapté de: Garrow JS, Summerbell. Eur J Clin Nutr 1995;41:545-549.
  27. 27. Effects of a 10 Month Trail of Diet and Exercise on Body Weight and Total Fat in Obese Men Dengal et al. J Appl Physiol 81(1), 318-325, 1996 Made by Ross, 2002 Control (n=9) Diet (n=14) Exercise (n=10) Diet + Ex (n=26) -10 -8 -6 -4 -2 0 2 4 Weight Body Fat Fat Free Mass Change,kg * * * *
  28. 28. Influence of Physical Activity on Body Composition Evidence from Randomized Controlled Trials Physical activity alone (aerobic exercise , 60 to 80% of maximal heart rate) in obese adults results in (16 weeks to 1 year): • Modest weight loss (~2 kg) ; modest fat loss (~ 2 kg) • Preservation of fat free mass • Increases in cardiorespiratory fitness. Ross, 2002
  29. 29. Fat mass number of adipose tissue cells size of adipose tissue cells number & size of adipose tissue cells Brochu (CSEP 2001)
  30. 30. L’effet de l’exercice selon le les caractéristiques du tissu adipeux Programme • Durée: 20 semaines • Sujets: Pairés pour la masse grasse totale • Groupe 1: – Grosses cellules adipeuses • Groupe 2: – Petites cellules adipeuses -5 -4 -3 -2 -1 0 Poids(kg) Grosses Petites Taille des cellules adipeuses Brochu (CSEP 2001): Adapté de: Tremblay et al. J Obes Weight Regul 1984;3:193-203.
  31. 31. SANTÉ DÉFINITION « NÉGATIVE » « TRADITIONNELLE » ABSENCE DE MALADIE PHYSIQUE SURTOUT SANTÉ DÉFINITION « POSITIVE » « CONTEMPORAINE » ÉTAT DE BIEN ÊTRE MENTAL PHYSIQUE SOCIAL OMS vs
  32. 32. APTITUDE PHYSIQUE - SANTÉ Adapté de Bouchard et al., Can J Sport Sci, Suppl 2, 1989 ACTIVITÉ PHYSIQUE - TRAVAIL - LOISIRS - QUOTIDIEN APTITUDE - PHYSIQUE - PHYSIOLOGIQUE SANTÉ - BIEN-ÊTRE - MORBIDITÉ - MORTALITÉ - HÉRÉDITÉ - STYLE DE VIE - ENVIRONNEMENT - ATTRIBUTS PERSONNELS
  33. 33. LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME Aptitude Phys. VO2max Sous-Max Prédiction ou Direct Max Activité Phys. Loisir / Travail ou Basse / Élevée Statut santé CVH prévalence ou CV Risques Hérédité Dodo … Pollution …...…Nutrition Léger, 2003
  34. 34. DOSE - RÉPONSE Contexte traditionnel: Entraînement Aptitude physique Contexte actuel: Dose entraînement nécessaire pour avoir réponse sur: - Santé (Morbidité ou Mortalité) - Facteurs de risques
  35. 35. MISE EN PERSPECTIVE DES FAITS RAPPORTÉS ACTIVITÉS PHYSIQUES MODÉRÉS SUFFISENT POUR AMÉLIORER LA SANTÉ CARDIOVASCULAIRE QUESTIONNAIRE TAUX DE PRATIQUE ACTIVITÉS PHYSIQUES FACTEURS DE RISQUE OU MORBIDITÉ C-V
  36. 36. APTITUDE PHYSIQUE - Aérobie - Anaérobie - Comp Corp - Q Musculaires ACTIVITÉS PHYSIQUE - LOISIRS - TRAVAIL - QUOTIDIEN ÉNERGIE DÉPENSÉE Adapté de Després et al., BMJ, 322716-720, 2001 Catégorie 2 d’évidence Catégorie 1 d’évidence MORBIDITÉ -MALADIE CORONARIENNE FACTEURS DE RISQUES -DYSLIPIDEMIE -HYPERTENSION -DIABETE TYPE 2
  37. 37. ACTIVITÉS PHYSIQUES À INTENSITÉ ÉLEVÉE NÉCESSAIRE POUR AMÉLIORER VO2max PERFORMANCE SPORTIVE SANTÉ Et ce de façon indépendante de l’effet Apt. P. sur la santéMaladie Bien être -Mental -Physique
  38. 38. Aptitude physique Activités physiques Énergie dépensée Apt. Aérobie VO2max Endurance Économie Comp. Corp. Gras Total Gras visc. Autres Apt. Anaér. Qual. Musc. PROFIL SANTÉ Morbidité & Mortalité Facteurs de risque Act. sportives Act. loisirs Act. Quotid. Durée Intensité Fréquence Type Mode Volume
  39. 39. PROFIL SANTÉ Morbidité & Mortalité Facteurs de risque Aptitude physique Activités physiques Énergie dépensée Apt. Aérobie T. max Direct-Ind. Labo-Terrain VO2, FC, Acc.,GPS T. Sous-max Questionnaire Comp. Corp. IMC, PC, Imp, RNN, DEXA, Autres. Act. Ciblées + App. analytique . Simulée . Réelle VO2 Labo Terrain (K4) FC-Cardio- fréquencemètre Quest.,Vidéo Accéléromètre & GPS > 1 Hz ou < 1 Hz App. Globale Peu ciblée Volume H2O marquée 2X FC-Cardio- fréquencemètre Quest.,Vidéo Accéléromètre & GPS
  40. 40. Validity and reliability evaluation of the Huet questionnaire to assess maximal oxygen uptake Damien Trivel, Paul Calmels , Luc Léger, Xavier Devillard, Josiane Castells, Thierry Busso and Christian Denis. CHU Saint-Etienne & Université de Montréal En cours de révision, Can J Appl Physiol
  41. 41. Questionnaires VO2max « Non exercise questionnaires » • Huet: Habitudes de vie (tabac) Pathologie, PA (passé athlétique, travail, actuel (intensité, fréquence, durée), RPE, surplus de poids estimé + Age + Genre • PA-R1m-7n: 7 à 10 niveaux de pratique (phrase) + Genre + Age + PC ou BMI • PA-R6m-10n + PFA (Perceived Functional Ability): performance (1 & 3 milles)* + Genre + BMI mes ou est ou PC * Non exercise ???
  42. 42. PRÉDICTION du VO2max par QUESTIONNAIREERREURTYPEESTIMÉ (mlkg-1min-1) 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21 2 25 27 0 1 2 3 4 5 6 7 1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21 2 25 27 Même étude, conditions différentes
  43. 43. Importance relative: PA vs Age, PC-IMC, Genre, FC repos
  44. 44. HUET: Valeurs maximales et minimales possibles Scatterplot (HuetMaxMin.sta 10v*24c) AGE (an) VO2max(mlkg-1 min-1 ) sex: 1, minmax: 1 sex: 1, minmax: 2 sex: 2, minmax: 1 sex: 2, minmax: 2 10 20 30 40 50 60 70 10 20 30 40 50 60 70 80 Hommes Femmes
  45. 45. HOMMES FEMMES 20 30 40 50 60 70 80 20 30 40 50 60 70 80 60 40 34.5 58.5 Tapis roulant direct Surestimation des gars
  46. 46. PLAN 1. Évolution des concepts d'aptitude physique dans le contexte de la mondialisation vers un pseudo-consensus 2. Liens entre les niveaux de pratique et les aptitudes physiques. 3. Composition corporelle: détermination et importance relative du %Gras, IMC et Gras Viscérale 1. Évolution séculaire de l’aptitude aérobie en période de croissance
  47. 47. Indice de masse corporelle (IMC) « Body mass index (BMI) » IMC = Poids / Taille2 Exemple: IMC = 80 kg / (1,7 m)2 = 27,7 kg/m2 Note: unités très importantes
  48. 48. Ross et al. (2000) Anthropometry Illustrated, Rodolphe QUETELET
  49. 49. Relationship Between BMI and the Risk of Death Stevens et al., N Engl J Med 1998;338:1-7 0.8 0.9 1 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 45-54 yrs 55-64 yrs 65-74 yrs 75-84 yrs 0.8 0.9 1 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 45-54 yrs 55-64 yrs 65-74 yrs 75-84 yrs RelativeRisk RelativeRisk Body Mass Index Body Mass Index Women Men <19.019.0-21.922.0-24.925.0-26.927.0-28.929.0-31.9 <19.019.0-21.922.0-24.925.0-26.9 27.0-28.929.0-31.9 Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001
  50. 50. IMC 5 Plis H F H F 21 19 28 42 22 20 37 48 23 20 40 51 23 21 44 56 24 21 46 59 24 22 48 62 25 22 51 66 25 23 53 69 25 23 56 73 26 24 58 77 26 24 60 81 27 25 63 86 27 25 66 90 28 26 69 94 28 27 72 98 29 28 75 105 30 29 79 113 31 31 86 125 32 34 97 150 Zone Risque Zone Santé Normes CANADA – IMC & 5 Plis cutanés
  51. 51. 0 10 20 30 40 50 60 0 50 100 150 200 PC5 %Grastotal0 10 20 30 40 50 60 15 20 25 30 35 40 45 IMC %Grastotal Femmes(R2 = 0.83) Hommes (R2 = 0.66) IMC & PC5 vs %GRAS Total Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001 Femmes (R2 = 0.71) Hommes (R2 = 0.50)
  52. 52. Établissement de normes pour les plis cutanés IMC Somme des 5 plis cutanés 25 18.5 25 55 Hommes
  53. 53. * SO5S values obtained by regressing BMI vs SO5S in 4,912 men and 5,346 women, aged 20-69 years, from 1981 Canada Fitness Survey Sum of 5 Skinfolds* IMC Men Women Health Risk <18.5 < 25 < 49 Increased (underweight) 18.5-25 25-55 49-84 Average (normal) 25-30 55-78 85-114 Increased (overweight) 30-35 79-101 115-144 Moderate (Class I obese) > 35 > 101 > 144 Severe (Class II obese) Classification des zones santé pour IMC & PC5 Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001
  54. 54. IMC EN PÉRIODE DE CROISSANCE AU QUÉBEC (1983) Léger 2002 (non publié) AGE (an) IMC(kg/m 2 ) 14 16 18 20 22 24 26 4 6 8 10 12 14 16 18 20 95e 75e 50e 25e 5e GARÇONS
  55. 55. Ross et al. (2000) Anthropometry Illustrated
  56. 56. Normalisation allométrique ln Y = a + b ln X Y = ea + b ln X Y = ea eb ln X Y = a’ Xb Poids • Taille-b (kg • m-b) Femmes: b = 1,5 Hommes: b = 1,8 Ross et al. (2000) Anthropometry Illustrated
  57. 57. 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 2000 2200 <18.518.5-20.420.5-21.922.0-23.423.5-24.925.0-26.426.5-27.928.0-29.930.0-31.932.0-34.935.0-39.9 40 White Women White Men DeathRate* RelativeRisk† 0.75 1 1.25 1.5 1.75 2 2.25 2.5 2.75 <18.518.5-20.420.5-21.922.0-23.423.5-24.925.0-26.426.5-27.928.0-29.930.0-31.932.0-34.935.0-39.9 40 White Women White Men 600 800 1000 1200 1400 1600 <18.518.5-20.420.5-21.922.0-23.423.5-24.925.0-26.426.5-27.928.0-29.930.0-31.932.0-34.935.0-39.9 40 White Women Black Women DeathRate* RelativeRisk† 0.75 1 1.25 1.5 1.75 2 2.25 <18.518.5-20.420.5-21.922.0-23.423.5-24.925.0-26.426.5-27.928.0-29.930.0-31.932.0-34.935.0-39.9 40 White Women Black Women 0 1000 2000 3000 4000 5000 <18.518.5-20.420.5-21.922.0-23.423.5-24.925.0-26.426.5-27.928.0-29.930.0-31.932.0-34.935.0-39.9 40 Women 30-64 yr Women >74 yr DeathRate* RelativeRisk† 0.75 1 1.25 1.5 1.75 2 2.25 <18.518.5-20.420.5-21.922.0-23.423.5-24.925.0-26.426.5-27.928.0-29.930.0-31.932.0-34.935.0-39.9 40 Women 30-64 yr Women >74 yr A B C D E F B M I B M I B M I MORTALITÉ RISQUES GENRE RACE (femmes) AGE (femmes) H H F F N N B B 30 À 64 >74 >74 30 À 64
  58. 58. GRAISSE VISCÉRALE (GV) GRAISSE INTRA-ABDOMINALE GRAISSE SOUS CUTANÉ ABDOMINALE PLIS CUTANÉS ABDOMINAL + OBÉSITÉ ABDOMINALE GRAISSE ABDOMINALE =
  59. 59. On parle d'obésité gynoïde quand l'excès de graisse se situe principalement au niveau des cuisses comme c'est habituel- lement le cas chez la femme ("culottes de cheval" ou ’’poire‘’). On parle d'obésité androïde quand les dépôts de graisses sont principalement au niveau du ventre ( équivalent de l'obésité abdominale ou ‘’pomme’’). OBESITÉ: GYNOÏDE vs ANDROÏDE
  60. 60. OBÉSITÉ ABDOMINALE GRAISSE VISCÉRALE (GV) GRAISSE INTRA-ABDOMINALE MÉTHODES DE MESURE: TOMOGRAPHIE & RMN Image ANTHROPOMÉTRIE: Circ. Taille (TAILLEc) et PCtronc Circ. Taille corrigée par Circ. Hanche (HANCHEc) PCtronc
  61. 61. Després,JP Lemieux, I, Prud’homme D, BMJ, 322: 716-20, 2001 Traiter La cause? Traiter les Complications? Gestion des risques De la maladie Maladie coronarienne Facteurs de risques Obésité abdominale
  62. 62. Gras Viscéral (en noir) Gras Abdominal (en noir) Circ. Taille Circ. Hanche Dos Ventre Circ. Taille Tissusadipeuxviscéral Després,JP Lemieux, I, Prud’homme D BMJ, 322: 716-20, 2001 Coupe au niveau taille
  63. 63. Development of Waist Circumference Values used to Denote Increased Health Risk Lean et al., BMJ 1995;311:158-61 Waist Circumference (cm) BMI(kg/m2)BMI(kg/m2) Men Women Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001
  64. 64. Relationship Between Waist Girth and Metabolic Risk Factors Among 4881 Dutch Men and Women 0 5 10 15 20 25 30 Low HDL High Cholesterol Hypertension PrevalenceofRiskFactors(%) Waist Girth Women <70 70 74 78 82 88 90 >94 Han et al., BMJ 1995;311:1401-1405 0 10 20 30 40 Low HDL High Cholesterol Hypertension Men PrevalenceofRiskFactors(%) Waist Girth <80 80 84 88 93 >104 102 Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001
  65. 65. Abdominal Obesity Increases CHD Risk Independently of BMI (females) BMI tertiles Rexrode KM et al. JAMA, 1998; 280: 1843-8 0 20 40 60 80 100 120 140 Low (73.6) Medium (73.7-81.7) High (81.8) Waist circumference tertiles (cm) High (25.2) Medium (22.2-25.1) Low (22.1) Age-adjustedCHD incidence/100000person-years 7777 4646 5555 106106 8989 9797 128128 110110 8383 Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001
  66. 66. Classification of overweight and obesity by BMI, waist circumference and associated disease risk Men <102 cm (< 40 in) >102 cm ( > 40 in ) BMI kg/m2 Class Women < 88 cm (< 35 in) > 88 cm ( > 35 in) Underweight < 18.5 Normal range 18.5 - 24.9 Overweight 25.0 - 29.9 Increased High Obesity 30.0 - 34.9 I High Very High Obesity 35.0 - 39.9 II Very High Very High Extreme Obesity > 40 III Extremely High Obesity Research, 6,S2,1998. Disease Risk* Relative to Normal Weight and Waist Circumference** * Disease risk for type 2 diabetes, hypertension, and CVD ** Increased waist circumference can also be a marker for increased risk in persons with normal weight
  67. 67. IMC 30 TAILLEc 100 HANCHEc 125 Tc/Hc 0.80 A IMC 30 TAILLEc 80 HANCHEc 100 Tc/Hc 0.80 B . A vs B: Même proportion; pas de ventre . Gabarit: A > B . HANCHEc: A > B (Plus de Gras Viscéral absolu) . Tc/Hc: A = B (Même Gras Viscéral relatif) CONCL.: Ici, Tc/Hc permet de corriger pour le gabarit alors que Tc désavantage A vs B Grand vs Petit Gabarit: Tc ou Tc/Hc ? Tc Hc
  68. 68. IMC 25 TAILLEc 100 HANCHEc 125 Tc/Hc 0.80 IMC 30 TAILLEc 100 HANCHEc 80 Tc/Hc 1.56 A B Tc Hc Tc ou Tc/Hc ? GABARIT: A> B mais VENTRE: A < B CONCL.: Tc/Hc (A mieux que B) rend compte du ventre et Gras Viscéral relatif alors que Tc avantage B vs A
  69. 69. Tc vs Tc/Hc ?? • Logiquement Tc/Hc mieux que Tc • % de tels cas individuels ?? • Importance générale limitée: – Autres ex. indiv. Opposés – Données expérimentales
  70. 70. A B Tc ou Tc/Hc ? GABARIT& VENTRE: A = B mais Hanches: B < A IMC 30 TAILLEc 100 HANCHEc 125 Tc/Hc 0.80 IMC 30 TAILLEc 100 HANCHEc 100 Tc/Hc 1.00 Tc Hc CONCL.: TC/Hc INDUIT EN ERREUR…
  71. 71. Després,JP Lemieux, I, Prud’homme D BMJ, 322: 716-20, 2001
  72. 72. 0 2 4 6 8 15 20 25 30 35 40 45 Body Mass Index (kg/m2) 0 2 4 6 8 60 70 80 90 100 110 120 130 Waist Circumference (cm) 0 1 2 3 4 5 6 15 20 25 30 35 40 45 50 0 1 2 3 4 5 6 60 70 80 90 100 110 120 VisceralFat(kg) WOMEN r = 0.68 r = 0.79 r = 0.67 MEN r = 0.79 Body Mass Index (kg/m2) Waist Circumference (cm) Relationship Between Anthropometric Variables and Visceral Fat 0 2 4 6 8 0.7 0.8 0.9 1 1.1 1.2 Waist-Hip-Ratio 0 1 2 3 4 5 6 0.6 0.7 0.8 0.9 1 r = 0.55 r = 0.77 Waist-Hip-Ratio
  73. 73. Circ. Taille H F 78 65 80 67 82 68 84 69 85 70 86 72 87 73 88 74 89 75 91 76 92 77 93 78 94 80 96 81 98 83 100 85 102 88 105 92 114 99 Zone Risque Zone Santé CANADA – Normes Circonférence taille Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001
  74. 74. GRAS VISCERAL Circ. Taille corr (Canada)CIRCTAILLE SANTÉ RISQUE SANTÉ RISQUE PLIS CUTANÉS TRONC 8 pts 4 pts 0 pt 2 pt Luc LEGER, 2000, Visceralfat . ppt PEU PEU GV ÉLEVÉ MODÉRÉ
  75. 75. CT = 96 « A risque » PC2 = « En santé » Points = 0 « Mauvais » GV = Élevé GV = Faible CT = 96 « A risque » PC 2 = « A risque » Points = 2 « Mieux » En pratique: ProblèmeEn théorie: VAT = High CT = 112 « A risque » PC2= « A risque » Points = 2 GV = Elevé Circ. Taille corrigée par Plis cutanés du tronc (PC2) Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001 Modified by Léger, 2001 A B C GV: A = C > B Problème du à la combinaison de classifications dichotomiques attribuant le même score à des résultats très différents « Mieux que A ???»
  76. 76. Figure 6 0 1 2 3 4 5 6 0 2 4 6 8 10 Abdominal Subcutaneous Fat (kg) VisceralFat(kg) r = 0.52 0 2 4 6 8 10 0 2 4 6 8 Abdominal Subcutaneous Fat (kg) VisceralFat(kg) r = 0.57 0 2 4 6 8 10 VisceralFatMass(kg) Abdominal Subcutaneous Fat Ranking Lowest (0.6 kg) Highest (7.8 kg) MenWomen 0 1 2 3 4 VisceralFatMass(kg) Abdominal Subcutaneous Fat Ranking Lowest (0.9 kg) Highest (10.9 kg)
  77. 77. Relationship Between Abdominal Subcutaneous and Visceral Fat 0 0.5 1 1.5 2 2.5 Abdominal Subcutaneous Fat Ranking Women 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 4 4.5 VisceralFatMass(kg) Men Lowest Highest ASAT = 250 cm2 VAT = 134 cm2 ASAT = 230 cm2 VAT = 79 cm2 ASAT = 308 cm2 VAT = 245 cm2 ASAT = 324 cm2 VAT = 95 cm2
  78. 78. Body Mass 96.8 kg Waist Circumference 111.0 cm Visceral Fat 167 cm2 Subcutaneous Fat 337 cm2 Visceral-subcutaneous Ratio 0.50 Body Mass 97.0 kg Waist Circumference 111.7 cm Visceral Fat 237 cm2 Subcutaneous Fat 201 cm2 Visceral-subcutaneous Ratio 1.18 Inter-individual Variation between Waist Circumference and Visceral Adipose Tissue
  79. 79. A B rt rc d d = PC/2 (PC=pli moyen à la taille) rt = CTt/2 and rc = CTc/2 rc = rt – d = CTt/2 – PC/2 = CTc/2 CTc = 2 * (CTt/2 – PC/2) = CTt –*PC CTt CTc CIRCONFÉRENCE TAILLE CORRIGÉE
  80. 80. CTc = = CTt – *PC où PC=pli moyen à la taille (Léger Formula) 0 2 4 6 50 70 90 110 130 RMNGrasviscéral(kg) CIRC. TAILLE NON-CORR (cm) 0 2 4 6 50 70 90 110 CIRC. TAILLE CORRIGÉE (cm)* r = 0.79 SEE = 0.92 kg (53%) r = 0.78 SEE = 0.94 kg (55%) Circ. Taille, non-corrigée & corigée vs Gras Viscéral N= 481 hommes & femmes Janssen, Heymsfield, Ross, CSEP/FACA 2001
  81. 81. Relationship Between Reduction in Waist Circumference and Visceral Fat Ross et al., Int J Obes 20:533-38, 1996. Paré et al. Obese Res 9: 526-34, 2001. 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 0 5 10 15 20 Reduction in Waist Circumference (cm) ReductioninVisceralFat(kg) r = 0.66, P < 0.001 (n = 57)
  82. 82. PAUSE-BLAGUE 1 Euro News: No comments…. Quelques secondes de silence…..
  83. 83. PLAN 1. Évolution des concepts d'aptitude physique dans le contexte de la mondialisation vers un pseudo-consensus 2. Liens entre les niveaux de pratique et les aptitudes physiques. 3. Composition corporelle: détermination et importance relative du %Gras, IMC et G. Viscérale 4. Évolution séculaire de l’aptitude aérobie en période de croissance
  84. 84. TENDANCES SÉCULAIRES de l’APTITUDE AÉROBIE des ENFANTS et ADOLESCENTS de 1980 à 2000 tel que mesuré par la COURSE NAVETTE de 20 m • Grant R. Tomkinson1, Tim S. Olds1, • Luc A. Léger2, Georges Cazorla3 • • 1University of South Australia, AUSTRALIA • 2Université de Montréal, CANADA • 3Université de Bordeaux II, FRANCE
  85. 85. BUT PRINCIPAL de l’Étude: Pour vérifier cette hypothèse, une méta-analyse des résultats de 55 études dans 11 pays ayant utilisé le même test à plusieurs reprises, c.-à-d. la course navette de 20 m, sur 130 000 jeunes de 6 – 19 ans entre 1981 et 2000 fut réalisée
  86. 86. Répartition des études par pays 0 5000 10000 15000 20000 25000 Australie Belgique Canada France Grèce Italie Pays Bas Irlande Nord Pologne Espagne USA Effectif total des études par pays Gars Filles 2 6 2 8 2 6 2 8 2 5 11 Nombre d’études
  87. 87. BAISSE SÉCULAIRE ANNUELLE • MOYENNE toutes TRANCHES AGE/GENRE/PAYS: –0.43 % par AN* • ÉTENDUE selon la TRANCHE ÂGE/GENRE/PAYS: – 0.2 À 1.1 % par AN *% de la valeur moyenne pour la période concernée
  88. 88. OBSERVATION • La baisse d’aptitude aérobie fut très rapide dans les deux dernières décades! • Au même âge, les enfants d’aujourd’hui, sont de 10 à 15 % moins aptes que leurs parents! (Ça reste une hypothèse !!!)
  89. 89. BAISSE SÉCULAIRE SUR 20 ANS • MOYENNE POUR TOUTES LES TRANCHES AGE/GENRE/PAYS: – 8.6 % sur 20 an – ~0.9 km h-1 / 20 an (~ 1 palier) – ~3.84 ml O2 kg-1 min-1 sur 20 ans • ÉTENDUE selon la TRANCHE ÂGE/GENRE/PAYS: – 4 À 22 % sur 20 ans – ~0.42 à 2.30 km h-1 / 20 ans – ~1.79 à 9.82 ml O2 kg-1 min-1 sur 20 ans
  90. 90. PROTOCOLES PROTOCOLE 1 8.5/0.5 PROTOCOLE 2 8.0/9.0/0.5 PROTOCOLE 2 8.0/9.0/0.5 PROTOCOLE 3 8.0/0.5 Léger Gerbeaux ARG Manios EUROFIT NCF ACC PACER ACHPER Galicia '97 Rivas '88 Prat '87 Cazorla '86 UNIFITTEST Lefevre Andersen Przeweda Volbekiene QUB van Mechelen Bellucci Poortmans
  91. 91. NORMALISATION DU TEST DE COURSE NAVETTE DE 20 M • Palier initial différent (8 ou 8,5 km h-1) • Augmentation de vitesse entre les deux premiers paliers (0.5 ou 1 km h-1 ) • Le résultat obtenu est le nombre de paliers ou demi-paliers ou le nombre de navettes de 20 m, complétés • Le palier ou navette appelé représente le début ou la fin du palier ou de la navette • La durée des paliers: 1 ou 2 minutes
  92. 92. NORMALISATION DU TEST DE COURSE NAVETTE DE 20 M (suite) • La vitesse augmente soudainement de palier en palier (escalier) ou imperceptiblement de navette en navette (rampe) • Même si les fractions de paliers sont appelées, les résultats notés sont les paliers entiers ou les demi-paliers • Les résultats rapportées dans l’étude sont exprimés en paliers, navettes, minutes, km h-1 ou ml O2 kg-1 min-1 (équation utilisée?)…
  93. 93. NORMALISATION DU TEST DE COURSE NAVETTE DE 20 M (suite) • Plusieurs études citent les travaux de Léger, incluant Léger et al., EUJAP 1982 (Paliers de 2 min) même si d’autres protocoles furent utilisés. • Au moindre doute, les auteurs de ces études furent directement contactés et la situation clarifiée.
  94. 94. NORMALISATION DU TEST DE COURSE NAVETTE DE 20 M (suite) • Seules les résultats obtenus avec la course navette de 20 m avec paliers de 1 minute furent retenus • Tous les résultats furent normalisés comme étant la vitesse moyenne ayant été maintenue durant la dernière minute en km h-1.
  95. 95. NORMALISATION DU TEST DE COURSE NAVETTE DE 20 M (suite) • Tenue sportive (vêtements et chaussures) • Type de revêtement au sol • Rigueur des évaluateurs • Encouragements donnés • Motivation à faire un test en groupe
  96. 96. Effet d’une erreur absolue de 1 kg sur l’erreur relative au niveau des masses maigre et grasse MM=50 kg & MG=10kg Fraction kg/kg Erreur relative Fraction kg/kg Pour- centage Delta Erreur relative 49/60 81.7% MM 1/50 2% 50/60 83.3% 1.7% 1.8% 51/60 85.0% 9/60 15.0% MG 1/10 10% 10/60 16.7% 1.7% 10.2% 11/60 18.3%
  97. 97. IMC EN PÉRIODE DE CROISSANCE AU QUÉBEC (1983) Léger 2002 (non publié) AGE (an) IMC(kg/m 2 ) 14 16 18 20 22 24 26 4 6 8 10 12 14 16 18 20 95e 75e 50e 25e 5e FILLES
  98. 98. 0 3 6 9 12 15 15 20 25 30 35 40 45 50 Body Mass Index (kg/m2) 0 3 6 9 12 15 15 20 25 30 35 40 45 50 r = 0.87 WOMEN MEN 0 3 6 9 12 15 0.6 0.7 0.8 0.9 1 1.1 1.2 Waist-Hip-Ratio r = 0.76 0 3 6 9 12 15 60 70 80 90 100 110 120 130 Waist Circumference (cm) r = 0.87 r = 0.81 Body Mass Index (kg/m2) 0 3 6 9 12 15 0.6 0.7 0.8 0.9 1 1.1 1.2 r = 0.46 Waist-Hip-Ratio 0 3 6 9 12 15 60 70 80 90 100 110 120 130 r = 0.82 Waist Circumference (cm) Relationship Between Anthropometric Variables and Abdominal Fat AbdominalFat(kg)
  99. 99. Ross et al. (2000) Anthropometry Illustrated
  100. 100. Ross et al. 2000 Anthropometry Illustrated
  101. 101. 1 2 3 4 5 6 7 IMC: 25-20 IP: 12-16 Lourd Léger PLIS: 9-55 mm Maigre Gras MESO ECTOENDO H, Mexico 68 Moyenne & Etendue Léger, 2002 04 24
  102. 102. LIMITES DU SOMATOTYPE ANTHROPOMÉTRIQUE DE HEATH & CARTER • ENDO – Échelle absolue, contraire à la théorie – Étendue réelle ne couvre que la partie inférieure de l’échelle théorique, surtout pour la moyenne: donc répartition équilibrée sur somatocharte impossible Léger, 2002 04 24
  103. 103. LIMITES DU SOMATOTYPE ANTHROPOMÉTRIQUE DE HEATH & CARTER • MÉSO – Échelle relative à la taille seulement comme ECTO: donc pas indépendant de ECTO – Étendue réelle ne couvrant que la partie supérieure de l’échelle théorique, surtout pour la moyenne: donc répartition équilibrée sur somatocharte impossible Léger, 2002 04 24
  104. 104. LIMITES DU SOMATOTYPE ANTHROPOMÉTRIQUE DE HEATH & CARTER • ECTO – Échelle relative à la taille seulement comme MÉSO: donc pas indépendant de MÉSO – Étendue réelle ne couvrant que la partie inférieure de l’échelle théorique, surtout pour la moyenne: donc répartition équilibrée sur somatocharte impossible – IP = Taille/Poids0.33: • Chez athlètes: Poids élevé = muscles – Donc petit IP ou petit ECTO = Grand MÉSO – ECTO pas indépendant de MÉSO: pas de MÉSO pouvant être ECTO (Partie inf droite de la somatocharte: vide • Chez non-athlètes: Poids élevé = graisse – Donc petit IP ou petit ECTO = Grand ENDO – ECTO pas indépendant de ENDO: pas de ENDO pouvant être ECTO (Partie inf gauche de la somatocharte: vide Léger, 2002 04 24
  105. 105. MODÈLE ANTHROPOMÉTRIQUE DE HEATH & CARTER • COMBINAISONS POSSIBLES: OUI: ENDO-MÉSO, MÉSO & ECTO-MÉSO NON: ENDO, ECTO-ENDO, ENDO-ECTO & ECTO • 2 VARIABLES INDÉPENDANTES ET NON 3 • POURQUOI FAIRE COMPLIQUÉ QUAND ON PEUX FAIRE SIMPLE? • AS-T’ON BESOIN DE SAVOIR QUE LES JOUEURS DE BASKET SONT ECTO-MÉSO QUAND IL SUFFIT DE SAVOIR QUE CE SONT DE GRANDS MUSCLÉS Léger, 2002 04 24
  106. 106. APTITUDE AEROBIE* EXPRESSIONS SYNONYMES & COMPOSANTES ° APTITUDE AEROBIE ° CAPACITE AEROBIE ° EFFICACITE du SYSTEME de TRANSPORT de l’OXYGENE & des PROCESSUS ENERGETIQUES AEROBIES * AEROBIE vs AEROBIQUE vs AEROBIC
  107. 107. APTITUDE AEROBIE EXPRESSIONS SYNONYMES & COMPOSANTES ° PUISSANCE ° ENDURANCE ° RENDEMENT MECANIQUE
  108. 108. 1. PUISSANCE AEROBIE EXPRESSIONS SYNONYMES ° PUISSANCE AEROBIE MAXIMALE (PAM) ° PUISSANCE MAXIMALE AEROBIE (PMA) ° CONSOMMATION MAXIMALE D’OXYGENE « MAXIMAL OXYGEN UPTAKE » « MAXIMAL OXYGEN INTAKE » ° VO2max* * Le ou la VO2max ?
  109. 109. 2. ENDURANCE AEROBIE EXPRESSIONS SYNONYMES ° ENDURANCE AEROBIE ° CAPACITE AEROBIE ° SEUIL ANAEROBIE ° PUISSANCE CRITIQUE ° tLIM
  110. 110. 3. RENDEMENT MECANIQUE EXPRESSION SYNONYMES ° RENDEMENT MECANIQUE MECHANICAL EFFICIENCY ° ECONOMIE GESTUELLE ° ECONOMIE DE COURSE ° COUT ENERGETIQUE ° ENERGIE REQUISE
  111. 111. APTITUDE AEROBIE AUTRES EXPRESSIONS ° STAMINA (sens théorique) ° CAPACITE (FONCTIONNELLE) DE TRAVAIL (CT? PWC) ° CAPACITE (ou ENDURANCE) - CARDIOVASCULAIRE - CARDIOIRESPIRATOIRE - ORGANIQUE - OXYDATIVE ° ENDURANCE INTEGRALE
  112. 112. LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME Hérédité Dodo … Pollution …...… Aptitude Phys. VO2max Sous-Max Prédiction ou Direct Max Nutrition Activité Phys. Loisir / Travail ou Basse / Élevée Statut santé CVH prévalence ou CV Risques
  113. 113. LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME Hérédité Dodo … Pollution …...… Aptitude Phys. VO2max Sous-Max Prédiction ou Direct Max Nutrition Activité Phys. Loisir / Travail ou Basse / Élevée Statut santé CVH prévalence ou CV Risques
  114. 114. LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME Hérédité Dodo … Pollution …...… Aptitude Phys. VO2max Sous-Max Prédiction ou Direct Max Nutrition Activité Phys. Loisir / Travail ou Basse / Élevée Statut santé CVH prévalence ou CV Risques
  115. 115. LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME Hérédité Dodo … Pollution …...… Aptitude Phys. VO2max Sous-Max Prédiction ou Direct Max Nutrition Activité Phys. Loisir / Travail ou Basse / Élevée Statut santé CVH prévalence ou CV Risques
  116. 116. LA TRIADE SPORT- SANTÉ ET SON PRISME Aptitude Phys. VO2max Sous-Max Prédiction ou Direct Max Activité Phys. Loisir / Travail ou Basse / Élevée Statut santé CVH prévalence ou CV Risques Hérédité Dodo … Pollution …...…Nutrition Léger, 2003
  117. 117. Aptitude physique Activités physiques Énergie dépensée Apt. Aérobie VO2max Endurance Économie Comp. Corp. Gras Total Gras visc. Autres Apt. Anaér. Qual. Musc. PROFIL SANTÉ Morbidité & Mortalité Facteurs de risque Act. sportives Act. loisirs Act. Quotid. Durée Intensité Fréquence Type Mode Volume
  118. 118. PROFIL SANTÉ Morbidité & Mortalité Facteurs de risque Aptitude physique Activités physiques Énergie dépensée Apt. Aérobie T. max Direct-Ind. Labo-Terrain VO2, FC, Acc.,GPS T. Sous-max Questionnaire Comp. Corp. IMC, PC, Imp, RNN, DEXA, Autres. Act. Ciblées + App. analytique . Simulée . Réelle VO2 Labo Terrain (K4) FC-Cardio- fréquencemètre Quest.,Vidéo Accéléromètre & GPS > 1 Hz ou < 1 Hz App. Globale Peu ciblée Volume H2O marquée 2X FC-Cardio- fréquencemètre Quest.,Vidéo Accéléromètre & GPS
  119. 119. Hyper- tension Dysli- pidémie Diabète Type II Facteurs de risquesObésité abdominale Maladie coronarienne Traiter La cause Traiter les complications Gestion des risques De la maladie Adapté de Després,JP Lemieux, I, Prud’homme D, BMJ, 322: 716-20, 2001
  120. 120. VisceralFat(kg) Relationship Between Anthropometric Variables and Visceral Fat Waist Circumference (cm) 0 2 4 6 8 15 20 25 30 35 40 45 Body Mass Index (kg/m2) r = 0.67 MEN 0 2 4 6 8 60 70 80 90 100 110 120 130 r = 0.79 Waist-Hip-Ratio 0 2 4 6 8 0.7 0.8 0.9 1 1.1 1.2 r = 0.77 0 1 2 3 4 5 6 15 20 25 30 35 40 45 50 0 1 2 3 4 5 6 60 70 80 90 100 110 120 WOMEN r = 0.68 r = 0.79 Body Mass Index (kg/m2) Waist Circumference (cm) 0 1 2 3 4 5 6 0.6 0.7 0.8 0.9 1 r = 0.55 Waist-Hip-Ratio Janssen, Heymsfield , Ross, CSEP/FACA 2001

×