ETUDE DE CAS:
RE-DONNER DU SENS À SON TRAVAIL
09 67 01 21 65 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.fr - http://www.lact.fr
W E B ...
Grégoire VITRY
Directeur de LACT
formé à l’IGB
Stratégie de changement
Communication
EM Lyon
Olivier BROSSEAU
Coach, consu...
ETUDE DE CAS
CONTEXTE
Alexandre, chef de projet digital
Il conçoit des produits informatiques grand public
et gère leur développement ;...
CONTEXTE
Depuis quelques temps,
il lui arrive de se plaindre auprès de certains de ses interlocuteurs ;
on attribue son ma...
CONTEXTE
Il va voir la responsable RH en charge de la mobilité et révèle
être en zone d’inconfort et formule son souhait d...
CONTEXTE
Face aux symptômes qu’il présente et face à son incapacité
à préciser un projet professionnel alternatif,
la RH l...
ANALYSE DU CAS
LE PROBLÈME D’ALEXANDRE
« J’ai perdu le goût et le sens de mon métier »
Il aimait son métier, mais depuis qu’on lui confie...
LE PROBLÈME D’ALEXANDRE
Les nombreuses réunions d’étape à la gestion de projet
sont particulièrement angoissantes
« Je red...
 Il cherche à contrôler la peur qu’il ressent
TENTATIVES DE SOLUTION D’ALEXANDRE
➢ Il cherche à mettre en place des actio...
 Il combat ses doutes d’être faillible
 Il cherche à contrôler son comportement
TENTATIVES DE SOLUTION D’ALEXANDRE
 Il évite le soutien que ses collègues
et sa hiérarchie directe pourraient lui apporter
 il s’isole
TENTATIVES DE SOLUTI...
RÉSULTAT
LE PIÈGE DANS LEQUEL SE TROUVE ALEXANDRE
Je suis parfait par moi-même
Je dois être irréprochable
Je peux faire l’...
Etude de cas
NOTRE INTERVENTION
(5 séances)
NOTRE INTERVENTION AUPRÈS D’ALEXANDRE
RECADRER SON PERFECTIONNISME
« La perfection consiste non pas à ajouter des choses m...
NOTRE INTERVENTION AUPRÈS D’ALEXANDRE
SE CONFRONTER À SES PEURS
Recadrages et Technique : la demi-heure du pire
« la peur ...
NOTRE INTERVENTION AUPRÈS D’ALEXANDRE
REDONNER UN SENS À CE QU’IL VIT
1/ En faire moins pour
satisfaire autrui
 Prendre d...
Etude de cas
Témoignage
TEMOIGNAGE DE ALEXANDRE APRÈS L’INTERVENTION
 « Tous mes symptômes d’angoisse ont disparu, je n’ai plus la peur au ventre...
TEMOIGNAGE DE ALEXANDRE APRÈS L’INTERVENTION
 Je me rends compte que je confondais « être parfait » et « être perfectible...
MERCI DE VOTRE PARTICIPATION
Claude de Scorraille Olivier BrosseauGrégoire Vitry
09 67 01 21 65
gvitry@lact.fr
17, rue de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude de cas: Redonner du sens à son travail

601 vues

Publié le

Etude de cas sur le thème suivant: Re-donner du sens à son travail.
Présenté par Olivier Brosseau, psychothérapeute chez LACT

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
601
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
98
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de cas: Redonner du sens à son travail

  1. 1. ETUDE DE CAS: RE-DONNER DU SENS À SON TRAVAIL 09 67 01 21 65 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.fr - http://www.lact.fr W E B C O N F É R E N C E – Jeudi 28 mai 2015
  2. 2. Grégoire VITRY Directeur de LACT formé à l’IGB Stratégie de changement Communication EM Lyon Olivier BROSSEAU Coach, consultant et psychothérapeute formé à l’IGB, Certifié Executive Profiler ESSEC Enseigne à l’IAE Paris Organisations & Comportements Claude de SCORRAILLE Consultante et psychothérapeute formée à l’IGB, Psychologue clinicienne du travail (CNAM, Paris) Enseigne à l’IAE Paris Comportement & Gestion du changement INTERVENANTS
  3. 3. ETUDE DE CAS
  4. 4. CONTEXTE Alexandre, chef de projet digital Il conçoit des produits informatiques grand public et gère leur développement ; Apprécié et reconnu pour ses compétences, il est perçu comme exigeant
  5. 5. CONTEXTE Depuis quelques temps, il lui arrive de se plaindre auprès de certains de ses interlocuteurs ; on attribue son mal-être à un trop haut niveau d’exigence Sa hiérarchie s’inquiète, il a déjà été plusieurs fois en arrêt de travail
  6. 6. CONTEXTE Il va voir la responsable RH en charge de la mobilité et révèle être en zone d’inconfort et formule son souhait de quitter ce poste Il a de plus en plus de mal à assumer la responsabilité de son poste Il a moins d’énergie, il vient travailler avec la boule au ventre, Et a l’impression qu’il ne va pas pouvoir tenir encore longtemps
  7. 7. CONTEXTE Face aux symptômes qu’il présente et face à son incapacité à préciser un projet professionnel alternatif, la RH lui suggère de nous rencontrer
  8. 8. ANALYSE DU CAS
  9. 9. LE PROBLÈME D’ALEXANDRE « J’ai perdu le goût et le sens de mon métier » Il aimait son métier, mais depuis qu’on lui confie des projets plus ambitieux, il a des difficultés à composer dans le temps avec un nombre important d’interlocuteurs et a du mal à savoir quelle est sa part de contribution dans le succès des projets.
  10. 10. LE PROBLÈME D’ALEXANDRE Les nombreuses réunions d’étape à la gestion de projet sont particulièrement angoissantes « Je redoute d’être jugé pas à la hauteur par ma hiérarchie »
  11. 11.  Il cherche à contrôler la peur qu’il ressent TENTATIVES DE SOLUTION D’ALEXANDRE ➢ Il cherche à mettre en place des actions parfaites ➢ Il se demande comment obtenir un consensus absolu lors des réunions ➢ Il s’engage de plus en plus dans son projet et y pense tout le temps
  12. 12.  Il combat ses doutes d’être faillible  Il cherche à contrôler son comportement TENTATIVES DE SOLUTION D’ALEXANDRE
  13. 13.  Il évite le soutien que ses collègues et sa hiérarchie directe pourraient lui apporter  il s’isole TENTATIVES DE SOLUTION D’ALEXANDRE
  14. 14. RÉSULTAT LE PIÈGE DANS LEQUEL SE TROUVE ALEXANDRE Je suis parfait par moi-même Je dois être irréprochable Je peux faire l’objet d’une critiqueDÉSILLUSIONS J’enchaîne projet sur projet, ca n’a plus de sens  je dois renoncer à mon métier Je ne vois pas ma contribution dans le travail que je fais DÉSILLUSIONS PEUR ATTENTES ESPOIR ILLUSIONESPOIR ILLUSION STRATEGIE Jechercheàcontrôlermon comportementafindemettreen œuvreuneactionparfaite STRATEGIE
  15. 15. Etude de cas NOTRE INTERVENTION (5 séances)
  16. 16. NOTRE INTERVENTION AUPRÈS D’ALEXANDRE RECADRER SON PERFECTIONNISME « La perfection consiste non pas à ajouter des choses mais à pouvoir en retrancher » « On ne peut que se perdre en désirant correspondre à une quête impossible : être irréprochable »
  17. 17. NOTRE INTERVENTION AUPRÈS D’ALEXANDRE SE CONFRONTER À SES PEURS Recadrages et Technique : la demi-heure du pire « la peur à laquelle on se confronte se transforme en courage, la peur que l’on évite se transforme en panique »
  18. 18. NOTRE INTERVENTION AUPRÈS D’ALEXANDRE REDONNER UN SENS À CE QU’IL VIT 1/ En faire moins pour satisfaire autrui  Prendre des petits risques relationnels 2/ Se reconnecter à lui-même pour se satisfaire  Découvrir par des actions ses centres d’intérêt
  19. 19. Etude de cas Témoignage
  20. 20. TEMOIGNAGE DE ALEXANDRE APRÈS L’INTERVENTION  « Tous mes symptômes d’angoisse ont disparu, je n’ai plus la peur au ventre quand je vais au travail »  « J’ai pris l’initiative de discuter avec mon supérieur hiérarchique direct, ainsi qu’avec mes collègues »  « Maintenant quand j’appréhende la réaction de quelqu’un, j’envisage les pires reproches qu’il pourrait me faire et ma peur s’apaise »
  21. 21. TEMOIGNAGE DE ALEXANDRE APRÈS L’INTERVENTION  Je me rends compte que je confondais « être parfait » et « être perfectible »  Je ne suis pas sûr de vouloir poursuivre dans ce métier, et je vais prendre le temps d’y penser
  22. 22. MERCI DE VOTRE PARTICIPATION Claude de Scorraille Olivier BrosseauGrégoire Vitry 09 67 01 21 65 gvitry@lact.fr 17, rue de Buci – 75006 PARIS

×